Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

15 août : fête nationale de l’Acadie

Splendeurs et fiertés de la francophonie

Le jour a passé déjà en France qu’encore la fête bat son plein en Acadie. Le 15 août est en effet le jour de la fête nationale acadienne, cette région nord-américaine comptant environ 500 000 habitants, majoritairement francophones.

L’Acadie historique est fondée en 1604 et peuplée à partir de l’Ouest de la France, nous rappelle Wikipedia. Conquise en 1713 par le Royaume de Grande-Bretagne, elle subit le Grand Dérangement, dont la Déportation des Acadiens de 1755 à 1763, et son territoire est morcelé. De retour d’exil, les Acadiens subissent des lois discriminatoires. La renaissance acadienne, dans laquelle est impliquée le clergé, leur permet toutefois de redécouvrir leur histoire et leur culture. Ils acceptent mal la Confédération canadienne de 1867.

En 1881, les élites acadiennes choisirent la date de cette fête nationale et la fixèrent le jour de l’Assomption, fête catholique de la Vierge Marie.

 

Fête nationale acadienne

 

 

Une courte présentation de l’Acadie par la chaîne TV5 Monde (2013) :

 

Découvrir les poétiques accents acadiens :

 

Pour approfondir le sujet, voir ce documentaire Les Acadiens de la dispersion, réalisé par Léonard Forest en 1968 :

Pour comprendre le rayonnement de la France :

La France et le Canada menacés par le capital apatride,
à lire chez Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1535327

    Grand respect aux Acadiens, petite anecdote la chanteuse décadente "Beyonce" est la descendante de Joseph Broussard personnage illustre du combat Acadien.


  • #1535364
    le 16/08/2016 par L’ètrangère
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Bonne fête les Acadiens. Très jolie photo de ces jeunes femmes qui portent fièrement leurs habits traditionnels.


  • #1535394

    Si les acadiens et les québecois sont si attachés au français ou à la France, comment ça se fait qu’on en rencontre si peu en France ?

    Ou est-ce-que je me trompe ?

     

    • #1535427

      tout à fait et puis quand on brandit un drapeau étranger en France c’est communautariste mais à l’étranger c’est beau...le deux poids deux mesures
      Ne me parlez pas de tradition , en Amérique du nord il n’y a que des colons.


    • #1535437
      le 16/08/2016 par francky
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Ayant un partie de ma famille canadienne (Quebec/Montréal) la réponse que je pourrais te donner tien en plusieurs points :
      Concernant les acadiens :
      1) Question de nombre : 500 000... Si 1/1000 chinois viennent faire du tourisme en France cela fait qd même environ 1 million 300 000 chinois... C’est ENORME, on en voit partout, si 1/1000 acadiens viennent en France cela ne fait que 500... Sur une année ils sont invisibles !!!
      2) Les acadiens font partis des "parents pauvres" du Canada, donc pour eux venir en France cela leur coûte cher...
      Concernant les Quebequois :
      1) Il y en a plus que vous ne l’imaginez surtout à Paris et sur les sites historiques.
      2) Ils sont malheureusement de plus en plus "américanisés" (là, je parle en connaissance de cause) depuis l’école primaire et rêvent plus d’aller en Californie pour les vacances d’été que sur la Côte d’Azur...


    • #1535439
      le 16/08/2016 par matador
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      1. C est loin.
      2. 1/8 eme de la population française. 8 M.
      3. Pas mal de paupérisation.
      4. Dans les endroits très touristiques (Mt st Michel ou j habite) on en trouve pas mal.


    • #1535473

      Arrêtez avec vos prétendu attachement au français des québécois. La réalité est tout autre. Je suis deux fois au Québec et je peux affirmer que ce sont des yankees parlant français. Tout en dehors de la langue dans cette région est américain. Arrêtez de fantasmer si vous croyez que ce sont d’irréductibles petits gaulois résistant aux anglois saxons.


    • #1535481
      le 16/08/2016 par Frédéric
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Dans la mesure où la France n’a de France que le nom, je les comprends tout à fait ces Acadiens de ne pas venir.


    • #1535603
      le 16/08/2016 par lothare
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Jo >> Je suis en partie d’accord avec toi, j’ai passé un ptit boute là bas, je voudrais essayer d’étayer ton propos avec mon ptit aperçu. "des Yankees qui parlent français", c’est vrai mais en même temps c’est sévère. Parce-que nous là en France, on est aussi des Yankees de synthèse, quand tu écoutes comment les bobos se pignolent en jactant 3mots d’anglois sur radio "France"/Inter/d’Etat, quand tu sais comment ça parle dans les "openspaces" et autres incubateurs de jeunes cadres dynamiques à la c..pardon, quand tu vois comment ça se réjouit dès qu’un Burger King ou un Starbucks ouvre en province...qu’est-ce qui nous sépare des Yankees ici, hein ?? Cette submersion (sous)culturelle c’est un fait, elle est partout...eux ils sont en 1ère ligne.
      Je sais pas où tu étais, mais moi quand j’y étais l’été dernier, j’ai remarqué une grande différence entre Québec et Montréal. Montréal est beaucoup plus "yankisé" que Québec, de la façade, un peu comme leur beaugoss de 1er Ministre. Alors qu’il reste encore beaucoup d’ancienne France à Québec, pour moi c’en était émouvant. Certes, des grandes avenues avec des rues droites, l’Amérique ouai, mais avec des clochers. En parlant de ça, la "rupture" avec le catholicisme "traditionnel" est plus fraîche que chez nous, crisss tu sens chez eux de la défiance (en terme oenologique, je dirais un peu verte à mon goût)...et pourtant, c’était peut être pas toujours marrant mais c’est incontestablement l’église qui a le plus lutter culturellement pour garder le français là bas. Et pour peu que tu t’avances dans les terres, par exemple vers le lac St Jean, ils ont reconstruit un TERROIRE (bien mis à mal actuellement avec la gestion des quotas, vertueux commerce avec l’extérieur oblige...), ils ont gardé/reconstruit là-bas quelque chose d’authentique. De plus ils ont encore une certaine bonhommie qui rappel les belges, une certaine franchise d’esprit.


    • #1535604
      le 16/08/2016 par lothare
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      jo >> Après bien sûr tout dépend des gens que tu croises là bas, il est certain que selon les générations ça change, entre les anciens, nos vieux, et la nôtre des 15-30 qui se ressemble de plus en plus en tout lieu... écoute la chanson "Mes aïeux - dégénération"... écoute aussi les coups de sang de Max Bradette à la radio, il est marrant...certain voient le combat perdu...mais dans ce cas il l’est partout !
      Je le vois pas trop comme ça. C’est une branche de la France qui a poussé en parallèle, et qui continue. Tu dis qu’ils n’ont pas tant d’attachement que ça à la "mère patrie", mais elle n’a pas eu énormément d’attention pour eux non plus, et devenir des sujets de la reine ça ils ont dû le digérer aussi.
      Quand tu compares le Québec avec le Mississipi, la Louisiane où les Acadiens ont été déportés et où il ne reste plus de la France quelques fleurs de lys et autres symboles pour le folklore, il y a encore du chemin avant que cela ne disparaisse.
      La question de notre propre degré d’américanisation ici en France est plus inquiétante.
      (à voir aussi le documentaire « La voix de la prairie – La francophonie au Canada », dans le Midwest canadien, les endroits les plus reculés que les coureurs des bois aient poussé, où ils se sont installés, enracinés, souvent métissés et qui sont maintenant les derniers bastions francophones voués à être submergés…tu vois notamment une grand-mère touchante qui sait que ses petits enfants ne parleront jamais français, ce vieux patois à mamie…)


    • #1535641

      @benny

      Tout comme au magrheb ou les colons sont arabes ? Alors porquoi brandissent-il le drapeau Algérien ?? hein ??


    • #1535723
      le 16/08/2016 par un Québécois
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      En quoi le fait de ne pas rencontrer des Québécois ou des Acadiens à tous les coins de rue de France fait en sorte qu’ils ne se sentent pas attachés à la France ?

      Sachez que malgré le fait que la France a abandonné l’Acadie en 1713 et la Nouvelle-France (le Canada) en 1763 à leur pire ennemi, les Canadiens-Français sont restés profondément attachés à la France Éternelle. Pour preuve, vous n’avez qu’à voir le voyage de De Gaule au Québec en 1967 (soit près de deux siècles après).

      Sachez que nous avons lutté et nous luttons toujours pour conserver le génie français qui nous habite et cela, notamment, par la conservation de la langue française. Rien n’est parfait, mais pour notre situation extrêmement hostile en Amérique du Nord, on est plutôt efficace. Jamais francophones n’auront autant lutté pour leur langue.

      Si vous voulez voir des Acadiens ou des Québécois, venez en Acadie ou au Québec, et sortez des métropoles « multicultureuses ».

      Bien à vous, Cousins du Vieux Continent

      Un Québécois


    • #1535856
      le 16/08/2016 par Rémi O. Lobry
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Il y en a qui sont là mais veulent rester discrets. Au bout d’un certain temps, en France, ma québécoise de femme en avait plein le cul d’être la québécoise de service. C’était à l’époque de Maria Chapedelaine, de l’invasion des chanteuses québécoises et de la comédie musicale franco-québécoise Starmania. Ma moitié s’est tout simplement mise à prendre l’accent parisien pour qu’on lui lâche un peu la grappe.

      Mon gamin qui a fait le début de ses études en France et la suite au Québec déteste quand j’essaie de prendre l’accent québécois. Un parce que je le fais très mal et deux parce qu’il trouve rien de plus con qu’un français qui prend l’accent québécois.


    • #1535971

      @benny

      tout à fait et puis quand on brandit un drapeau étranger en France c’est communautariste mais à l’étranger c’est beau...le deux poids deux mesures
      Ne me parlez pas de tradition , en Amérique du nord il n’y a que des colons.

      Tu connais le drapeau des nations indiennes ? nations ils y avais-t-il ? pour défense des communautés françaises d’origine, ces communautés on toujours étaient en petit nombre c’est d’ailleurs ce qui les perdra, ils n’ont rien imposé aux Autochtones et ont plutôt engagé des échanges forts et on est même fait des mariages avec les autochtones, loin de l’idée ethnique anglaise et plus tard donc américaine.
      Il suffit d’interviewer les Amérindiens pour comprendre ce qu’il pense encore aujourd’hui des communautés françaises le seul point mauvais et que nous les avons abandonnés lâchement ça oui !
      Rappel que les USA jadis interdisaient aux Amérindiens de parler leurs langues comme ils interdisaient il y a encore peu aux cadiens et acadiens de parler la leur.
      La France à accueilli nombres d’amérindiens sur son sol.

      Ceux qui brandissent les drapeaux étrangers en France, le font alors qu’ils nous rabâchent les souffrances de la même attitude (qu’ils n’ont pas vécu) dans leur pays d’origine c’est donc bien un acte provocateur en connaissance de cause qui s’accompagne toujours de méfaits.


    • #1535981
      le 17/08/2016 par bibilavache
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      @ Benny +1 point. Pour les autres, c’est un peu normal d’être américanisé si tu habites en Amérique ...
      les maritimes sont une très belle region avec des personnes bien agréable.


    • #1535982

      @lothre : Je suis d’accord avec toi. Québec est beaucoup plus français que Montréal. J’exagère en les comparant à des yankees car j’ai été déçu par ce que je pensais voir. Comme tu l’as dit les rues, l’architecture en dehors du vieux Québec, les véhicules, le vestimentaire, les sports etc etc c’est quasi du copie conforme avec les yankees. Ici en France les gens s’imaginent que ce sont de véritables français resté fidèle à leur racines, ce qui est faux. Le comble aujourd’hui si tu veux trouver encore un lieu où l’on parle un français correct c’est dans les pays africains.


    • #1537232

      "Rappel que les USA jadis interdisaient aux Amérindiens de parler leurs langues comme ils interdisaient il y a encore peu aux cadiens et acadiens de parler la leur."

      Si l’Amérique du Nord était restée française gageons que la France aurait dit la même chose aux nations indiennes que ce qu’elle a dit aux kanaks : "vos langues sont une menace pour l’unité nationale". Ne viens pas utiliser cet argument quand on sait que la France est un des pays d’Europe où les langues régionales et les dialectes sont quasiment tous morts du fait même de la politique de l’enseignement. Ensuite la différence entre la France et les Anglo-Saxons sur ce sujet est celle-ci : les Anglo-Saxons voulaient éradiquer les Amérindiens physiquement, les Français voulaient en faire de bons petits Français francophones et chrétiens, parce que c’était la seule condition pour qu’ils soient vus comme des êtres humains (on leur offrait en échange de la conversion le statut de sujet du royaume, donc un "sale païen sauvage et satanique" en était exclu, un peu comme au Canada aujourd’hui encore). SVP ce serait cool que vous arrêtiez de prétendre que la France à chéri les natifs juste pour vous rassurez en vous disant que la France a mieux agit que l’Angleterre, dans un cas comme dans l’autre la finalité aurait été la fin totale des civilisations américaines, seuls les moyens changent. Le seul pays qui en Amérique a à peu prêt bien agit c’est le Danemark avec le Grønland qui est semi-indépendant et surtout est le seul endroit au monde où une langue américaine a une place officielle.


  • #1535574
    le 16/08/2016 par Jean-Yves L.
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Un belle race au cœur noble, nous ne les oublions pas et sommes très fier de nos frères acadiens.


  • #1535623
    le 16/08/2016 par tonio ferdine
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Je sens plus de " France " qu’en France : c’est grave ! je ne connaissais pas les acadiens, je leur souhaite longue vie !


  • #1535695

    un petit aperçu humoristique du Québec actuel
    https://www.youtube.com/watch?v=bhf...
    bonne rigolade...lol


  • #1535700
    le 16/08/2016 par Rémi O. Lobry
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    J’ai vécu dix ans avec une québécoise. On a même fait Un p’tit bonhomme qui danse (un bébé) ensemble. Elle travaillait à la délégation générale du Québec à Paris aux services culturels. Ca veut dire que j’ai trempé un bon moment dans cette culture.

    Il en ressort que tout le monde fait une fixette sur les différences d’accents. alors qu’il se passe des choses bien plus complexes et plus importantes que la forme : le fond.

    Lorsqu’en français on dit "Tu déquarques ou quoi ? " On veut dire tu viens d’arriver, t’es pas au courrant. Lorsqu’un québéccois dit "Fais pas attention il débarque" ça veut dire fais pas attention à lui, il s’en va. Le français de France se situe depuis le port alors que le québécois se situe de l’intérieur du bateau. D’ailleurs débarquer veut bien dire sortir de l’embarcation.

    Quant un québécois dit qu’il est "Tombé en amour", je me moque de son accent et j’entends bien that he "Fell in love". Il pense en anglais.

    Si le québécois parle de boucane pour fumée de cigarette ça lui vient des boucanier. Nous on a gardé le boucan des type qui tiraient au canon et qui faisaient du bruit et de la fumée.

    Quand notre gamin est née sa mère parlait de landeau et de carosse. C’est eux qui ont raison. Ca se réfère aux attelages. Nous disons poucette alors que c’est bien un landeau et ce que nous appelons landeau a bien une tronche de petit carosse. Elle ne disait pas des aiguilles à tricotter mais des broches. Encore un point pour eux, essayez de tricottrer avec de vraies aiguilles.

    Quand un montréalais dit qu’il "vit sur Sainte Catherine" il le pense en anglais on Saint Catherine’s street. Nous vivons rue de Rivoli (si on en a les moyens) pas sur Rivoli.

    Il est très délicat de parler sérieusement des vraies différences quand on est français avec des québécois. Ca fait trop longtemps que l’arrogant français débarque (which one is that ?) avec son bon goût, sa raison, les droits de l’homme et mon cul sur la commode.. Et pour finir un joke québécois. Quelle est la différence entre un français et un bateau ? Le bateau s’en retourne d’où il est venu !"

    Le petit bonhomme qui danse ? Voyez avec Philomène qui rentre dans la chambre, qui commence à s’étendre... Vous lui sortez votre ouragan pour le lui rentrer dans le bataclan... Puis je lui dit Oh Philomène que tu t’étends longtemps et au bout d’neu’ mois un p’tit bonhomme qui danse !

    PHILOMÈNE -Daniel & Louis-Simon Lemieux

    https://youtu.be/QnNmr332_y0


  • #1535803
    le 16/08/2016 par super repentant
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Salut fraternel à nos cousins d’Acadie.


  • #1535930
    le 17/08/2016 par Aguiseur de guillotines.
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Quelqu’un pourrait il m’expliquer la différence entre un Acadien et un Cajun ??
    Merci d’avance d’éclairer ma lanterne.

     

    • #1536448
      le 17/08/2016 par jollyroger
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Un Cajun est un habitant francophone de l’actuelle Louisiane. Le mot Cajun est une déformation du mot Acadien. Lorsque les Acadiens furent déportés, ils furent en partie débarqués en Nouvelle Angleterre où ils furent reçus à coups de fourches. Ils passèrent dans le Sud et les Sudistes se montrèrent beaucoup plus humains. Beaucoup d’Acadiens allèrent en Louisiane qui à l’époque était encore française.


  • #1536364
    le 17/08/2016 par jollyroger
    15 août : fête nationale de l’Acadie

    Je vais parler de la symbolique du drapeau acadien. Le Peuple Acadien a pris comme sainte Patronne la Vierge Marie dont les couleurs sont le bleu et le blanc. Le rouge représente le sang du Christ. Et l’étoile pour "Ave Maria Stella". Si un jour vous passez par l’Acadie et vous êtes invités vous pouvez toujours offrir un drapeau français. Ils seront ravis, car ils n’auront plus qu’à coudre l’étoile dessus.
    Puisse la Vierge protéger nos Peuples.


  • #1536713

    @benny

    je suis berbère d’Algérie, je sais quand même mieux que vous que
    l’Algérie n’est pas colonisé par les arabes, elle est arabe. si les arabes sont resté c’est qu’ils ont été accepté par les population locale, et maintenant ils sont un seul et même peuple ne vous en déplaise, contrairement a la colonisation française, les Arabes sont systématiquement accepté, c’est pour ça qu’on est rester huit siècles en éspagne et vous 130 ans en Algére.

     

    • #1536810
      le 18/08/2016 par Rémi O. Lobry
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Et en 132 ans on vous a construit des routes (que vous n’aviez pas), on vous a donné l’eau potable à domicile (pour que vous cessiez d’empoisonner vos puits les uns des autres avec des rats crevés à la moindre broutille), on vous a donné l’électricité (vous savez ? le truc qui s’allume quand vous cliquez le bouton), on vous a construit des hôpitaux dans les grandes villes et des dispensaires dans les petits bled (vous savez ? là où vous alliez quand vous aviez bobo et que la prière de l’autre tordu pliée dans une petite poche ne marchait pas), on vous a construit des université,et des écoles (vous savez ? là où on apprend des choses sérieuses au lieu de psalmodier des conneries d’aucune utilité), on vous a organisés administrativement (parce que franchement c’était un peu n’importe quoi), on vous a fourni des casernes de pompiers pour étteindre vos incendies (vous savez ? les messieurs en rouges avec un casque qui brille), on a mis des policiers un peu partout parce que bon... Enfin... Et on a payé tous plein de fonctionnaires, des profs, des instits, des chirurgiens, des médecins, des policiers, des pompiers...

      Et là on s’est dit : mais c’est ruineux ce qu’on fait là ! On va y laisser notre chemise ! Alors on a organisé votre indépendance en disant "Je vous ai compris...". Paroles assez vagues, assez floues pour que tout le monde soit content. Ca a un peu secoué vers la fin, surtout avec l’OAS. Mais rien de comparable avec ce que vous faites entre vous quand on vous laisse seuls comme avec les GIA dans les années 90. Combien de morts ? 400 000 ? C’est vrai qu’on était plus là pour compter. Avant de partir en 1962 on s’est débrouillé pour que ce ne soit pas Ferrat Abbaz qui prenne les manettes du bouzin mais des gens plus... Disons plus... Enfin, le FLN. Comme ça l’Algérie a pu enfin devenir rentable pour la France. Ah oui ! On avait tout de même gardé un bout de terrain chez vous pour faire péter nos bombes atomiques afin de ne pas déterriorer la Vallée de Chevreuse.

      Et 53 ans plus tard c’est toujours le Front de Libération National qui vous tient par les roubignolles. Front de Libération de quoi ? De vous même ?

      Listen benny Hill on en a plein le cul de se faire cracher à la gueule. Avec le baril de Brent à 30$ l’Algérie n’a plus les moyens de s’acheter la paix sociale ni n’importer les moutons de vos méchouis d’Australie. Vas donc réconcillier un mozabit de Beni Izgen avec un cadre de la SONATRACH.

      De toutes façons c’est BHL qui décide.


    • #1536835
      le 18/08/2016 par lothare
      15 août : fête nationale de l’Acadie

      Oui, et les anglo-saxons américains sont restés en Amérique car ils ont été acceptés par les autochtones indiens.


Commentaires suivants