Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

1996 : Serge de Beketch décide de résister à la "justice des collabos"

Un document historique

Nous sommes en 1996 : Serge de Beketch, illustre journaliste et animateur de radio, explique pourquoi il ne se rendra plus à ses procès.

 

« Je ne suis pas un larbin qui va obéir à des coteries, à des lobbies, à des tribus, à des bandes, à des gangs, à des associations, à des maçonneries qui vont me dire quand j’ai le droit de parler et quand j’ai le droit de fermer ma gueule. Maintenant je l’ouvre, et je leur dis que je les emmerde. Citoyen français, libre dans mon pays, je suis un résistant déclaré. [...] J’irai dans vos prisons, mais je n’irai pas dans vos prétoires. [...] On ne peut plus être complice de ce système. »

 

 

Vingt ans plus tard, ce salutaire coup de gueule prend un relief vertigineux...

À lire, chez Kontre Kulture :

La réalité de la résistance en France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1556802

    Il a tellement raison. Nous ne pouvons pas collaborer à tout. Ça n’est pas possible. Il faut résister même quand c’est la moindre des choses.
    D’autant qu’il y a TOUJOURS un moyen de leur en glisser un petite dernière !

     

    • Voila la difference entre les croyants et les droits de l hommistes athées la justice est réelle lorsque que dieu nous rappellera et celle des hommes est l injuste couplée a la corruption qui vous encadre pour protéger les puissants qui sont des criminels sans excuses sachant pourquoi toutes ces’institutions sont la pour vous enmenez avec eux en enfer et vous salir en tant que complice .


  • Je suis entièrement d’accord, comme pour Boris Le Lay à qui on reprochait stupidement de ne pas se rendre à son procès, il est évident que se livrer à cette mascarade est vain.
    Enfin, voyons en peu nos illustres aïeux :
    Imaginez-vous Robin des Bois, Dick Turpin, Mandrin, la Kahéna, Henri de la Rochejaquelein, "Aldo Fitler", un Vicking, un Sioux, etc...accepter de passer sous les fourches caudines en se rendant aux gesticulations pseudo-judiciaires organisé par son ennemi ?
    C’est rigolo, car il y exactement 2 heures j’ai refusé vertement, toujours en interpellant l’histoire, une offre d’assurance/assistance judiciaire.

    C’est prouvé par des études diverses, l’indifférence tue plus vite que la haine.


  • un grand homme Beketch.

    intelligent, ouvert, curieux, respectueux, courageux, subtil.

    un humaniste, un vrai.

    un aristocrate, dans le bon sens du terme.

    merci à E&R de nous mettre, ou remettre, cet extrait en tête.


  • On appelle çà un PATRIOTE,couplé d’un HOMME un vrai .Cela fait du bien d’entendre ce genre de propos ,çà libère . Ça change des fiottes que l’on voit et entend de nos jours.


  • Il avait compris avec vingt ans d’avance que "la justice A EUX va passer"...


  • Un mode d’emploi de l’insoumission ; peu de gens ont cette force morale, aussi : ce n’est pas donné à tout le monde...


  • A l’évidence c’est pas du Kery James...


  • 20 ans plus tard, les prisons sont des coupe-gorges salafo-wahhabites. Avec la télé peut-être, mais coupe-gorges quand même.
    (je dis çà pour Dieudonné, aussi...)


  • Bravo M. de Beketch ! Pourtant sur le fait de ne point comparaître, je ne suis pas d’accord avec lui. A fortiori pour une comparution, dans le cadre d’un délit d’opinion. C’est au contraire l’occasion d’humilier la cour et son président.

    Quand on lâche à une présidente de tribunal : "Prenez garde, Madame ! Vous dévoilez les fââââââilles de votre sérénité ! De votre foutue indépendance"

    Et qu’elle agite le spectre de l’outrage à magistrat. Et qu’on lui répond alors, les yeux, dans les yeux : "Madame, si vous m’infligez un outrage à magistrat, au motif que je tente de m’expliquer, dans le cadre de votre convocation, je vous jure qu’il sera consommé séance tenante ! Et que vous vous en souviendrez bien longtemps, encore, après ma libération"

    Je vous jure que la p*tasse, change radicalement de ton ! Même si elle se rattrape au moment du verdict. Mais l’affront, il est pour ces gens-là ! Et je vous parle d’expérience...


  • Nous ne sommes plus au temps de la resistance ou de l’insoummission. C’est le temps de reprendre notre VRAI POUVOIR d’etre souverain, qui nous sommes vraiment.

    Beketch a simplement repris ce pouvoir intrinseque. En effet la justice (et toute instance gouvernmentale) n’ont aucun droit sur un etre humain muni d’un corps, d’une ame et d’un esprit. Ils le savent. Comment nous ont-ils fait croire qu’ils avaient un pouvoir sur nous et que nous devions nous soumettre a leurs lois ?

    En creant un certificat de naissance, c’est a dire en constitutant une entite legale, une personne morale portant exactement le meme nom, date de naissance et informations que ceux fournis par nos parents. Le tour de passe-passe est fait. Les instances judiciaires, commerciales, gouvernementales, bancaires, etc n’ont d’autorite que sur des entites legales mais pas sur des etres humains en chair et en os.

    De la, la confusion (intentionelle) est nee. Des que l’on nous appelle par notre nom ou qu’on recoit un papier avec nos noms ecrits (toujours en lettre capitales, ce qui est le propre de l’entite legale), nous repondons automatique. Le fait de confirmer que c’est nous, de repondre a la lettre, de signer un document, c’est donne le pouvoir a l’institution et reconnaitre que l’on se soumet a leur lois et reglements.

    C’est un probleme d’identite. Il faut toujours clarifier la question losqu’une autorite nous pose la question si on est bien "Marie-Sophie de la Bourse Plate". Ne pas repondre de suite, posez la question : "A qui vous addressez-vous, a la personne legale ou a l’etre souverain avec un corps, une ame et un esprit ? Si vous vous addressez a l’entite legale, je ne la represente pas, addressez vous directement a son proprietaire legale qui est le gouvernement." Quelque chose de ce genre.

    Evidemment, les policiers, la majorite des avocats, etc ne sont pas au courant de cela, et evidemment, ils peuvent toujours vous arreter et vous incarcerer par force due a cette ignorance. Mais tant que vous ne reconnaissez pas l’entite legale et vous precisez que vous etes un etre souverain avec un corps, une ame et un esprit, les juges ne peuvent pas vous juger. Les juges savent ca, c’est pour cela qu’ils vont insister pour vous faire reconnaitre une identification falsifieuse.

    Leur dernier recours quand vous resistez a reconnaitre votre identification legale c’est de vous interner quelques jours en psychatrie pour evaluation. La un autre jeu se joue, plus insinueux et pervers.

     

    • #1558399

      "A qui vous addressez-vous, a la personne legale ou a l’etre souverain avec un corps, une ame et un esprit ? Si vous vous addressez a l’entite legale, je ne la represente pas, addressez vous directement a son proprietaire legale qui est le gouvernement."



      Excellent l’ami. Il y a justement une (décidemment il n’y a que des louloutes dans la magistrature) juge du TGI qui "me veut du bien".

      Je vis dans une petite ville (32 000 h), elle ne doit avoir qu’un tout petit mur de tout petits cons. Tout le monde n’est pas le Taulier. Au fait, l’idée de lui installer un canapé rouge dans la salle des pas perdus devant la dix-septième chambre, ça suit son coiurs ?


    • Et dire qu’il suffit d’un rien pour faire d’une entité une IDentité ! C’est peu dire... Qu’on en oublierait celle d’être celle dont l’esprit a besoin.


  • C’était un sacré bonhomme. ... !


  • ADMIRABLE.

    J’avais découvert S. de Beketch sur Radio Courtoisie dans une émission d’anthologie sur Einstein le plagiaire-faussaire avec Dean Mamas.
    Et miracle de la cohérence intellectuelle, j’ai retrouvé cette émission sur E&R (avec une foule de commentaires époustouflants)
    http://www.egaliteetreconciliation....


  • #1557036

    J’étais accro à Radio Courtoisie à l’époque. Jean Ferré tous les lundis (il y avait une petite chatte dont il nous donnait des nouvelles qui vivait dans le studio) et Serge de Beketch tous les mercredis. Comme j’étais originaire d’extrème gauche j’étais ce que Jean Ferré appelait un resquilleur de Radio Courtoisie.

    Merci à Radio Courtoisie de la part d’un resquilleur reconnaissant.

     


  • "Il affirme s’être engagé dans l’armée de défense d’Israël en 1967, à l’occasion de la guerre des Six Jours3, mais « les affrontements furent si rapides qu’il n’eut même pas le temps de revêtir l’uniforme4 ».
    (...)
    Un temps membre de la franc-maçonnerie (Grande Loge de France, puis Grande Loge nationale française),..."

    source : Wikipédia




    En matière d’insoumis, on a vu mieux !

     

    • L’important, ce n’est pas d’où l’on vient mais où l’on va. Écoute le bilan qu’il tire de ses années de franc-maçon avant de juger : http://www.egaliteetreconciliation....


    • Au contraire il a vue de prés si tes infos sont bonnes , et il n’est pas le premier a s’être fait embarquer avant d’ouvrir les yeux , il n’est pas le premier , souhaitons qu’il ne soit pas le dernier !


    • Faut pas l’avoir écouté pour dire ça. Il n’est jamais trop tard pour reconnaître ses erreurs.
      Puis wikipédia, en matière de distorsion et de manipulation, c’est très fort. (Et ils sont friqués pour ça.)


    • Cher Monsieur, tout le monde peut se tromper, et il n’est pas interdit de se réveiller un jour. Quant à la critique elle est facile, parfois trop.


    • A Sivensaï

      C’est curieux le parcours d’homme, mais peut être plutôt matière à réflexion qu’à jugement, non ?

      Amicalement.


    • Utiliser Wiki sur les sujets dangereux...

      Bien de découvrir Serge de Beketch en 2016, c´est un grand francais, que j´aurais aimé connaitre à l´épqoue. C´est bien, mais faut aller au-delà de wiki avant de parler. Un peu comme dire de Soral qu´il est national-socialiste, donc qui vous savez.
      Je conseille à tous, d´ecouter ses émissions sur la franc-maconnerie " Des juifs synthétiques ", selon lui ; et sur l´arnaque de l´esclavage. Des grands moments. Forcément, c´est pas wiki-compatible. On a déjà du mal a sauver les vivants, alors les morts...
      Pour écouter assidûement Courtoisie, il n´y a pas de gars à la hauteur de de Beketch et Ratier aujourd´hui. Deux poids lourds pas très âgè, qui auraient été très utile `aujourd´hui.

      Avant de dire n´importe quoi sur Israël, et de citer wiki, il faut lire, et se demander pourquoi la droite était, jusque dans les années 1970 environ, sioniste. Tu arriveras ainsi à Hitler, aux accords du 7 Août 1933, et la volonté de création d´un foyer juif en Palestine... pour solutionner le problème.


    • Il faut être sérieux, camarade. En avoir fait partie et l’avoir quittée ne fait pas de vous un damné ni un pestiféré. C’est de persister qui est diabolique, pas d’avoir fauté et de s’être sincèrement repenti. D’ailleurs, n’y eut-il pas de très grands auteurs contre-révolutionnaires francs-macs (ou anciens francs-macs) ? Avoir vu, de l’intérieur, le ventre de la bête, c’est cela qui les a retournés du tout au tout.


    • Tu as raison. Il reprochait à Rocard d’avoir embrasser "Arafat le terroriste" responsable d’assassinats dans le monde...on dirait un aïeul de Zemmour.
      Il devait peut-être penser que le judaïsme sauverait le christianisme de l’islam, si oui quelle terrible erreur...c’est le contraire !
      Entre Rocard et Arafat je préfère de loin le Héro révolutionnaire et universel palestinien que le sous zéro du régime socialope mitterandien
      Si le vrai Monde digne d’une Humanité effective c’était levé à l’époque du début de la mise à sac de la Palestine, nous n’en serions pas là aujourd’hui ! C’est ça la vérité qui nous a amenés tous à devenir des palestiniens chez nous jusque dans la politique intérieure !!!
      SdB
      Personnage à double tranchant : français et sioniste à la fois.
      Désolé, tu ne liras pas ce post par la disgrâce du modératus "opérandis", motus. De ce fait je les emmerde et en ai terminé de leur faire de la publicité.


    • @ Sivensaï....

      Toi, par exemple ? Tu as fais quoi, toi, pour te permettre de juger un homme comme de beketch ? a part poster tes petites crottes wikipédia ?


    • Beketch ne s’est jamais caché d’avoir été franc-mac. Il disait que quand il avait compris de quoi il retournait, il avait cessé de payer sa cotisation et est allé voir un prêtre pour se confesser d’en avoir été.


  • Prenons le maquis pour de bon !!!....


  • Une petite info , si vous n’avez pas lu , voir la revue : Ca m’intéresse , sujet en couverture Les francs-maçons , présentation élogieuse , servile a souhait , mais lorsqu’on a l’œil ouvert (le bon en l’occurrence) ca saute a la gueule , des le départ un concept athée même s’il se targue d’admirer le grand architecte de l’univers , pire qu’athée , proprement démoniaque , prétendant faire un monde meilleur , en défiant l’autorité suprême de Dieu , défendant une utopie démente , l’égalité de tous les hommes , quelqu’un a vue l’égalité entre les hommes , ou ?, quand ? Ok que les hommes décident de se voir égaux mais la réalité est tout autre , Dieu a crée la diversité des peuples et des races , et je ne suis pas égal a mon voisin . Il y a certes au niveau de la véritable identité de l’être vivant une égalité dans le regard de Dieu , mais au niveau du monde des conditions , non , tel ou tel devra vivre ceci ou cela , une vie de misère ou une de riche oisif , ou de dingue , un est beau , l’autre est moche , chacun selon la loi de cause et d’effet (karma) doit souffrir ou se réjouir de ses actes passés , dans une vie même , mais surtout vie après vie , il n’y a qu’a ouvrir les yeux pour comprendre ! Alors ces beaux penseurs , hommes de progrès , d’humanisme ; ils se sentent égaux avec les autres ? Et bien non imbus et arrogants méprisants , ils se pensent supérieurs et différents , et si nous étions égaux , ils ne se cacheraient pas dans leurs loges pour élaborer un enfer sur terre , car même s’ils étaient sincères , c’est en défiant Dieu , en dénigrant les ordres anciens , en prétendant faire mieux que Lui , et c’est en cela que c’est proprement démoniaque , ils sont rendus stupides par leur conception matérialiste de la vie , avide de gloire et de prestige , infatués d’eux même , ils prétendent nous apporter la lumière , oui mais c’est celle des flammes de l’enfer , ils ont ouvert la boite de Pandore avec leur scientisme et leur adoration de tout ce qui s’oppose a Dieu et a la religion ! Ils insufflent dans la pensée des plus faibles un poison destructeur , bien que cela ne soit pas possible on peut dire qu’ils tuent l’âme ! S’il m’en était donné le pouvoir je les passerai tous au fil de l’épée ces démons psychopathes , mais bon ma cause c’est l’adoration du Seigneur , avec tolérance , humilité et pardon , le problème c’est que je ne suis pas doué !


  • Bravo, pour la vérité,la franchise, le courage et la clairvoyance du discours.Les français ont pour la majorité le grand défaut majeure de baisser son froc magistralement.
    " Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire "
    " Si la justice se présentait sous l’apparence du courage, il y aurait plus de justice ".


  • C’est marrant comme Radio Courtoisie a en fait toujours été un lieu d’une rare complexité, un petit carrefour d’esprits libres qui tous avaient pour direction un anti-dogmatisme réfléchi et assumé.
    L’héritage de M. de Beketch s’est retrouvé, avec autant d’humilité et de courage, chez Emmanuel Ratier.

    Merci Radio Courtoisie.


  • Merci Serge !

    Je ne ratais aucun des libres journaux de cet homme sur Radio Courtoisie. Chaque mercredi, peu avant 18 heures, je piaffais d’entendre Serge mettre des coups à la pensée dominante, à la pourriture ambiante, j’attendais Serge avec une grande gourmandise, fallait pas le rater, car parfois, il n’y avait pas de rediffusion pour cause de "dérapage", c’était mon évasion, ma grande joie, mais aussi une formation complète contre le bourrage de crâne et l’intoxication généralisée. Il me manque, et je ne dois pas être le seul. Entre deux quintes de toux, s’il était encore là, il aurait eu fort à faire de dénoyauter et piétiner de sa gouaille toutes les bassesses, tous les coups fourrés, tous les petits calculs...
    Serge, si tu nous vois, au-secours !


  • Le testament de Serge Beketch,

    http://beketchcourtosie.canalblog.c...

    Pas si simple...

     

    • Un grand merci pour le lien.
      Je me demandais toujours pourquoi l´immense qualité de certaines émissions cotoyait la médiocrité intellectuelle la plus crasse, les deux femmes monopololisant l´antenne. Quand à Lesquen, il fait bien le travail, mais ce n´est pas un meneur, il n´a pas le niveau, et très hautain, comme tous les parvenus.
      Par contre, ca a bien changé niveau antisémistisme. À part Lesquen, et ses références constantes aux cosmopolites, ce sur quoi il a raison, la radio est manifestement infiltrée par les sionistes. Certaines émissions citent même Kepel comme référence, ou les époux Klarsfeld, les 2 fofolles justement. Et puis, il y a un anti-islam primaire, limite débile léger. Ca me dérangerait pas, si c´était argumenté, mais c´est d´une connerie.

      Bref, ne pas jetter le bébé avec le reste, car Courtoisie, c´est quand même mieux que presque tout, mais distinguer le bon grain du reste. Louis de Beaumont est une valeur sûre, et quelques autres également, comme Le Journal des lycéens. Grosse baisse sans Ratier évidemment.

      Quand à Dominique Millet, une XIXèmiste que j´ai eu comme prof, je ne savais pas.


    • Il n’a pas pu écrire ça. Pourquoi ? Il était en ligne quelques jours avant sa mort avec Henry De Lesquen. Et hop ! Une saloperie en moins contre Courtoisie définitivement démontée. http://www.dailymotion.com/video/x3...


    • A Ariane,

      relayer, sans aucune certitude quant à l’authenticité ou non de ce texte, tout de même, ce n’est pas très responsable.

      je ne suis guère amateur de Lesquen (et encore moins de Paoli), et je peux me tromper, mais ce texte sent à plein nez l’odeur du grossier coup monté.

      amicalement.


    • Ce texte est très probablement un faux. Il est écrit "Il me reste maintenant quelques mois à vivre", alors qu’il ne savait pas qu’il allait décéder "quelques mois" avant. De plus il était en assez bon termes avec Lesquen, avec qui il travaillait beaucoup pour le futur de Radio courtoisie, cf les émissions d’hommages à Beketch.


  • Victor Hugo sort de ton tombeau, viens te joindre encore au bal des insoumis, des misérables que nous sommes dans ce pays, mais insoumis et indignés nous restons. Résister c’est vivre.


Commentaires suivants