Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

Interrogé à propos de François Asselineau lors de l’émission Soral répond ! du 12 juillet 2014, Alain Soral avait déjà tout dit sur la candidature présidentielle du dirigeant de l’UPR.

 

 

En lien, sur E&R :

Retrouvez les analyses toujours sérieuses d’Alain Soral
chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • "Asselineau vient de chez Pasqua". Merci tout est dit. A voir cette vidéo de Michel Drac, à propos des liasses sous enveloppe (entre autres) de la belle époque Pasqua.

    Sinon pour le "trouble" Asselineau applaudissant son idole, c’est ici.

     

    Répondre à ce message

  • si il veut réellement aider la france qu il se rapproche du front national qui certes a des defauts, mais qui est l’unique parti souverainiste qui a une chance de gagner . tout le reste n est que du bla bla stérile qui ne fait qu aider macron a arriver a l ’Elysee et il le sait . Tout comme ses electeurs, auxquels il parle du fn en utilisant des grand mots pour "faire peur"
    exactement comme les medias le font avec lui !

     

    Répondre à ce message

  • Faudrait arrêter un peu cette bagarre stérile avec l’UPR et les remarques niveau CE2/Yann Barthes (je suis pas sympa avec les CE2) sur le physique d’Asselineau.

    De nombreux soutiens d’Asselineau l’ont connu par le biais d’Egalité et Réconciliation. Nous avons donc sans aucun doute des combats et des préoccupations communes quant à l’avenir de la France.

    Toutefois, Asselineau a toujours été parfaitement clair et constant sur l’UE, l’Euro et l’OTAN, ce qui n’est pas le cas du FN. Enfin, l’empreinte identitaire du FN le met fatalement dans l’incapacité de rassembler et ne lui permettra pas de gouverner sereinement. Nous devons être lucides : Asselineau n’aura pas la trempe suffisante pour être élu, mais Le FN n’aura jamais la légimité suffisante pour rassembler.

    Je trouve qu’il est de mauvaise foi de faire de l’UPR un attrape-nigauds pour bloquer le FN alors que, quelle que soit la configuration, le FN sera TOUJOURS battu au 2nd tour. Il est là pour ça.

    Je connais un peu les militants de l’UPR. Certains sont plus qu’insistants, c’est vrai, mais c’est le propre d’un militant non ? Globalement, l’UPR est suivi par des gens simples qui ont bien voulu comprendre la hiérarchisation du pouvoir. Ca ne va pas plus loin. La plupart des gens au FN ont probablement le même profil, avec une préoccupation peut-être plus forte (et assumée ?) pour la question migratoire. Asselineau la laisse de côté volontairement... cela est plus pratique évidemment pour avancer (complotisme + immigration, ca ferait beaucoup pour un seul homme) mais c’est aussi plus intelligent selon moi car c’est une question très sensible qui ne peut pas être abordée sereinement pendant une campagne. Ouvrons un grand débat national ensuite, car la communautarisation croissante de la France (contre-nature selon moi) l’exige.

    Ceci étant dit, la révolution ne se fera par les urnes. Il y en a encore trop dans l’assiette.
    Finalement, tous ceux qui aiment la France se feront encore une fois bai...

     

    Répondre à ce message

    • #1684122
      Le 15 mars à 12:21 par Le Pen, vite !
      2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

      Commentaire assez symptomatique du décervelage asselinien, mélange de mensonges éhontés (le FN n’aurait toujours lutté clairement pour la souveraineté nationale et contre la construction européiste transnationale), de validation des catégories du système (accusation de racisme à peine dissimulée sous le vocable d’identité), de dénigrement et de validation du concept journalistique de plafond de verre électoral (le FN serait incapable d’obtenir plus de 50 % des voix à une élection), et pour finir, défaitisme et encouragement à l’abstention.

      Pour quel bénéficie ? Avoir Macron ou Fillon comme président et rester dans l’UE...

      Évidemment tout ceci est faux :

      - Le FN défend l’identité nationale et pas l’identité raciale. Il est parfaitement clair sur ce sujet depuis 1973. Idem pour la préférence nationale dans l’accès à l’emploi et au logement et aux aides sociales : la préférence est nationale et pas raciale, le seul critère étant la carte d’identité nationale.

      - Le FN a fait plus de 50 % à des élections puisqu’il a eu des élus locaux et nationaux.

      On voit bien que l’objectif est d’inciter à ne pas voter FN par tous les moyens, y compris les plus malhonnêtes. Si la volonté de sortie de l’UE n’était pas qu’un prétexte, l’UPR aurait rejoint le Rassemblement Bleu Marine et Asselineau appellerait à voter pour Marine au second tour.

       
    • #1684227

      En réponse à Le Pen, vite !

      Votre réponse concernant l’UE ne démontre rien :
      À la critique (je vous cite) que “le FN n’aurait toujours lutté clairement pour la souveraineté nationale et contre la construction européiste transnationale”, vous répondez que “Le FN défend l’identité nationale et pas l’identité raciale. Il est parfaitement clair sur ce sujet depuis 1973. Idem pour la préférence nationale dans l’accès à l’emploi et au logement et aux aides sociales : la préférence est nationale et pas raciale, le seul critère étant la carte d’identité nationale”.

      Voilà, en effet, le FN est très clair sur la question migratoire et l’identité nationale (qui est une question importante, en effet).
      Mais sur la question européenne, je navré de vous dire que je suis d’accord avec Just et nombre de critiques du FN sur la question de l’Europe... « On négocie avec les partenaires, pour faire un référendum afin d’arriver un projet Européen... » (Voir article n°1 des 144 propositions de MLP). Sur ce point-là, c’est complètement incohérent.

      Vous êtes nombreux à fustiger les membres de l’UPR et à parler d’Asselineau comme d’une voiture-balai pour le système... Mais je vous trouve également extrêmement bornés face à la démarche irréprochable d’un homme qui a montré qu’il n’était pas le bienvenu dans l’arène politique, tant le système a utilisé la technique de l’édredon pour étouffer son message.

      De plus, face à l’énergie peut-être un peu fébrile et pénible des UPRiens, votre mauvaise foi sur leur honnêteté et leur clairvoyance frôle le ridicule. Ce sont des gens convaincus que la sortie de l’UE prime sur toutes les autres questions. Une fois libérés des GOPE, du TSCG, de Schengen, de la cour européenne des droits de l’homme, du fardeau de l’Euro et de la BCE, là oui.... nous pourrons parler de politique migratoire, de patriotisme économique et de tous ces sujets amenés par MLP, sans être constamment forcés à respecter les articles du TUE et du TFUE (les deux traités qui nous emprisonnent).

      Enfin, concernant le seul argument valable consistant à parler de tactique politique entre les premier et second tours, vous seriez extrêmement surpris de voir la réserve de voix au second tour que constitue une partie des gens qui vont voter pour l’UPR.

      Cordialement et patriotiquement,

      Le roi nu

       
    • #1684234
      Le 15 mars à 16:09 par Le Pen, vite !
      2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

      @le roi nu

      Les asseliniens n’ont pas encore compris qu’il ne sert à rien de mentir à l’heure d’Internet où on peut vérifier les choses à leur source. Ainsi ta fausse citation du programme de Marine. Voici la vraie :

      « 
      Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique). Pour cela, une négociation sera engagée avec nos partenaires européens suivie d’un référendum sur notre appartenance à l’Union européenne. L’objectif est de parvenir à un projet européen respectueux de l’indépendance de la France, des souverainetés nationales et qui serve les intérêts des peuples. »

      Quant à la prétendue réserve de voix que représenterait les électeurs d’Asselineau, c’est une drôle de façon de voir les choses étant donné que les voix souverainistes qui se porteront sur Asselineau ne se porteront de facto pas sur Marine Le Pen et donc lui manqueront pour passer le premier tour. L’élection est un jeu à somme nulle : ce que tu me prends, je le perds.

       
    • #1684495

      @ Le Pen, vite !

      Je ne cherchais pas à mentir... Mais je te le concède, je n’aurais pas dû mettre des guillemets.. Je ne prétendais pas citer le passage du programme, mais je restituais l’essence de cet article, selon moi.

      Je maintiens ; cette proposition n’a aucun sens. Ça ne sert à rien de se payer de mots alors qu’il serait si simple de dire : "Nous sortons de l’UE par l’article 50". Là, ce serait clair et net.

      Marine sera au second tour ; c’est certain. Là, elle pourra à l’aune du succès de la campagne d’Asselineau, clarifier sa position sur la sortie de l’UE et aller cherche bien du monde.

      Vive la France !

       
  • #1684113
    Le 15 mars à 12:00 par Citoyen Patriote
    2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

    Bavo Mr Soral , vous n’avez pas pu être plus juste et plus clair ,
    c’est exactement ça , je ne crois pas effectivement , vu le
    cheminement d’Asselineau et son comportement , qu’il
    pourrait être quelqu’un de crédible , son comportement
    n’est pas normal , il n’est pas là pour aider à faire émerger le
    pôle parti politique patriotique et souverainiste existant , mais
    pour sa petite personne en détruisant le seul parti existant et
    bien plus crédible et légitime que lui , de part son passé .

    Je suis totalement d’accord avec l’analyse d’Alain Soral ,
    et dire que vous aviez vu juste déjà en 2014 , moi également...

     

    Répondre à ce message

  • #1684269

    Adhérent à l’UPR je vous assure de toute ma courtoise pour dialoguer avec qui que se soit ; des pro Soral aux pro Mélenchon. Pour l’instant le parcours de François Asselineau invite quand même à un certain respect. On peut ne pas être d’accord avec Asselineau mais il me semble objectif de la classer parmi les "résistants. Alors merci à lui et à tous ceux qui m’ont aidé à développer mon sens critique. Vive la France.

     

    Répondre à ce message

    • #1684276
      Le 15 mars à 17:35 par Le Pen, vite !
      2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

      Résistant à quoi ? Asselineau véhicule et donc valide les mêmes pseudos-arguments mensongers anti-FN que le système (racisme, antisémitisme, heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire, etc.).

       
    • #1684277

      Alors merci à lui et à tous ceux qui m’ont aidé à développer mon sens critique.




      Y’a encore du boulot.

       
    • #1684289

      Ecoute camarade j ai ete moi même tres proche de l’UPR, sympatisant et directeur de campagne pour les legislatives, en pensant que la tête de liste serait Regis Chamagne (pour qui j ai le plus profond respect) donc j’ai managé la campagne pour la region LRMP jusqu’au départ de Regis, là je me suis posé des questions et j en ai posé... Ben j attend tjrs les reponses !!! Bref j ai claqué la porte et quelqu’un d’autre à essayer de diriger cette campagne ... pour faire un score pitoyable de 0.53 %...
      Cette experience m’a permis d’avoir en ma possession un certain nombre d’info confidentielle que je vais remettre à des sites internet de premier plan dans la dissidence, à eux ensuite d’en faire bon usage !!!!
      Le pb d’Asselineau c’est qu il refuse de parler de sujets qui fâchent alors que c’est de ça qu il faut parler en premier en expliquant pourquoi on soutient tel ou tel vision du monde...
      Vu l hétérogénéité des militants de l’UPR je ne donne pas une semaine à un gouvernement UPR pour s’echarper entre eux.
      Je crois sincerrement que Marine Lepen sera élue cette année et je ne suis absolument pas militant FN, mais un simple raisonnement de bon sens (ce qui manque à l’énarque !!!!) me le fait dire...
      FA connait ces jours de "gloire" - éphémère - et tel que je le connais il doit avoir encore plus les chevilles qui enflent, parce que question orgueil ce monsieur est une synthèse à lui seul...

       
  • Rappelons que pour gagner l’élection le FN doit faire au bas mot 40% grand minimum au premier tour car, historiquement, il n’y a que très peu de report de voix au second tour. C’est comme ça on y peut rien.

    Si Marine Le Pen envisage sérieusement de gagner l’élection, il faut donc qu’elle fasse un score tel que la présence d’Asselineau ne l’empêchera en rien d’accéder au second tour (si tant est qu’il lui fasse perdre des voix plus qu’a d’autres, ce qui est loin d’être évident). A partir de là il n’y a aucune raison pour le FN de se plaindre plus de l’UPR que des autres partis. Les "patriotes" devraient eux, au contraire, se réjouir qu’une nouvelle formation politique émerge qui soit (beaucoup) plus clairement contre l’UE et pour une réconciliation nationale.

    Par ailleurs je m’étonne d’avoir vu que Alain Soral remette en cause le travail des militants de l’UPR pour les parrainage alors qu’un type comme NDA les a haut la main (bien avant même MLP et Mélanchon). Il me semble pourtant que le parti DLF n’est pas franchement en pleine croissance.

     

    Répondre à ce message

    • #1684633

      +1 , si la candidature d Asselineau peu empecher le FN d être présent au second tour , autant qu elle en se présente pas. Asselineau est sur une ligne multi-culturelle ou du moins il prends tellement de gant sur la question de l islam et de l immigration avec le fameux " sortons d abord de l ue" "ce ne sont pas des sujets fondamentaux" qu il y à automatiquement un rejet de la part des électeurs fn , la force du FN c est sa ligne contre l immigration, c est son moteur.
      L électorat du FN et de l UPR sont totalement opposés sur quasiment tout les sujets.

       
    • #1685012

      Comme le dit Maddybreizh, l’UPR ne prendra pas une quantité significative de voix au FN car l’UPR ne dit rien qui serait de nature à séduire l’électorat FN( natios, cathos tradis, prolos, professions indépendantes) , le programme d’Asselineau est uniquement centré sur l’UE alors que les préoccupations de l’électeur FN sont par exemple, l’insécurité, le chômage, le pouvoir d’achat, la substitution des autochtones par des peuples allogènes ainsi que l’état de la France en général.

      En résumé Asselineau ne prendra pas de voix au FN car il ne propose rien qui ne pourrait intéresser cet électorat( rien non plus qui ne pourrait toucher un groupe important d’électeurs), pire encore Asselineau est favorable à l’immigration car il affirme que ce n’est pas un problème et que le grand remplacement serait un fantasme d’extrême droite...

      A partir de là on peut facilement prédire qu’il n’ira pas loin.

       
  • L’argumentaire de "il a eu ses 500 parrainages donc il est à la botte du système" me semble erroné. Car quand on regarde les communes qui l’ont parrainé on se rend très vite compte qu’en moyenne elles font une superficie d’une dizaine de km² (voir site du conseil constitutionnel). Dit autrement les maires qui l’ont parrainé sont sans étiquette politique...

     

    Répondre à ce message

  • La critique que fait Asselineau de l’UE est pourtant pertinente, il est dommage et dommageable que des pourvoyeurs d’idées patriotiques et nationales se fassent une guéguerre stérile ou il y a tout à perdre ...

     

    Répondre à ce message

    • #1685011

      Le problème c’est qu’en dehors de la critique de l’UE Asselineau est incapable de dire quoi que ce soit d’intéressant... D’ailleurs je ne voit pas comment un type qui nie l’existence du changement de peuple à l’œuvre en France pourrait être pourvoyeur d’idée nationale ou patriotique.

       
  • #1685192
    Le 17 mars à 13:24 par Rémi O. Lobry
    2014 : Alain Soral répond à propos de la candidature Asselineau

    En ce moment (because la campagne présidentielle) E&R subit plein d’attaques. Je suppose de type DDS. (LOIC and Co.)

    Comme la règle chez nous est de soigner le français et de sourcer nos commentaires, ça prend du temps et à chaque attaque nous perdons ce que nous sommes en train de saisir. Un ami m’apprend que Mozilla Firefox a une extension, lazarus form recovery, qui sauvegarde notre saisie dans ce type de situation. Et en voici le lien

    https://addons.mozilla.org/fr/firef...

     

    Répondre à ce message

  • #1691274

    Le plan du gouvernement :
    Le gouvernement ne veut pas de Fillon, et a peur de Fillon, car un second tour Macron/Fillon est dangeureux pour Macron.
    Le gouvernement veut Macron.
    Donc le gouvernement veut un second tour Macron/Lepen, car Lepen n’est pas un danger puisqu’elle sera éliminée et ridiculisée au second tour par Macron.

    Conclusion :
    Le vote Lepen est inutile pour la France et utile pour le gouvernement.

    Soral est intelligent, et a 30 ans d’expérience en politique, pourquoi ne dit-il pas ça ?

    Le vote Asselineau n’est pas plus inutile que le vote Lepen. Il est clair qu’un second tour Macron/Asselineau est un danger car dans ce cas Asselineau éliminera Macron et le ridiculisera.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents