Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

30 mars 2005, sur Radio Courtoisie, Serge de Beketch démolit "Kinsey l’imposteur "

Nous sommes le 30 mars 2005, dans le Libre Journal de radio Courtoisie. À l’occasion de la sortie en France le 6 avril 2005 du film à la gloire du Dr Kinsey (Dr Kinsey, de Bill Condon), Serge de Beketch, cofondateur de la radio et animateur du Libre Journal, reçoit Samir Zaki et le Dr François Plantey.

 

L’auteur du « rapport » le plus célèbre du XXe siècle se fait goulûment tailler en pièces :

 

La bande-annonce du film en français :

 

En février 2014, Marion Sigaut analysait pour E&R le phénomène Kinsey,
la révolution sexuelle et la pédophile :

La pornographie, bélier du libéralisme, lire sur Kontre Kulture

 

Le rapport Kinsey, qui préparait un changement civilisationnel, voir sur E&R :

Beketch, un esprit libre, voir sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1609652

    Cette demi-heure est digne des heures de gloire des Grosses Têtes !

    Quant à Alfred Kinsey et ses « recherches », ce que l’on en dévoile n’est pas sans nous rappeler l’affabulation freudienne que nous a détaillée Michel Onfray dans Le Crépuscule d’une Idole.
    ISBN : 978-2-253-15786-1

     

    Répondre à ce message

  • #1609756
    Le 26 novembre à 16:41 par Philbedue@gmail.com
    30 mars 2005, sur Radio Courtoisie, Serge de Beketch démolit "Kinsey (...)

    La on passe un palier dans la pedophilie décomplexée à Hollywood ...
    pas lui ! Pas Kinsey !

    INCROYABLE.

     

    Répondre à ce message

    • Pourquoi incroyable ? parce que tu croyait que ce kinsay avait découvert comment nourrir tout les être humains sur cette terre et gratuitement . Tu est peut être un naif de la dernière pluie qui croit au dévouement désintéressé du dirigeant politique de la démocratie occidentale. Pauvre de moi ,dit toi bien que dès lors que le politique ou intellectuel ou homme influent arrive a un niveau c est qu il a fait ses preuves de saloperies en tout genres pour être accepté dans le jeu de satan qui délègue son pouvoir au plus malfaisant .

       
    • #1610203

      @ polik

      Monsieur a tout compris, monsieur sait tout mieux que tout le monde ?
      Plutôt que de se moquer de ceux qui sont encore sur un chemin de découverte, monsieur ferait mieux de réviser sérieusement son orthographe et sa syntaxe.
      La suffisance ne sied guère à l’homme ou à la femme de foi, un peu de charité que diable !

       
  • Wikipédia nous le dit ! " Jeune homme, Kinsey a commencé par s’insérer des objets dans l’urêtre, au début des pailles avant de passer à des cure-pipes, des crayons et enfin une brosse à dents, pour se punir d’avoir des sentiments érotiques homosexuels . Il poursuivit ces insertions de brosses à dents tout au long de sa vie adulte " . Ce sachant, comment peut-on prendre au sérieux un pareil cinglé ?

     

    Répondre à ce message

  • J’ai vu le film hagiographique évoqué lors l’émission complètement par hasard, lors d’une diffusion sur Arte, si mes souvenirs sont bon.
    Le film m’avait interloqué, n’ayant jamais eu vent qu’une telle entreprise avait eu lieu au sein même de l’Amérique puritaine de l’époque. Rien dans ce film ne fait état de ce qui est raconté dans cette émission mais fait plutôt la part belle au personnage.
    Suite à la polémique du mariage gay, je me ensuite intéressé au travers de sites comme "pédopolis" et divers ouvrage à la question pédophile étroitement lié au lobbying LGBT.
    J’ai découvert ce fameux sexologue, ayant donné à titre posthume, son nom à l’un des plus grand, si ce n’est le plus grand institut sur l’étude de genre au États Unis.
    Ce genre de personnage pratiquement inconnu du grand public est de la même
    trempe que :
    "James Matthew Barrie" l’auteur de "Peter Pan".
    "Lewis Carroll" l’auteur d’"Alice au pays des merveilles".
    On est dans la plus abjecte utilisations de l’innocence de l’enfance, par des adultes résolument pervers et inconscient de l’impact de leur déviance, cherchant par des méthodes pseudo scientifique à justifier l’injustifiable.

     

    Répondre à ce message

  • Je comprends le soutien d’Hollywood pour hillary Clinton. Des dégénérés pédomanes.
    Mais je crois que le tricotage se défait.

     

    Répondre à ce message

  • Feu Serge de BEKETCH, paix à son âme.
    Très bonne présentation du sombre personnage KINSEY, "excellent" statisticien dans ce monde inversé. L’émission donne un bon contraste entre la vérité concernant ce Docteur Fou Dingue et la présentation tronquée de ce type dans la bande annonce du film de CONDON. KINSEY le corrupteur via les mœurs.

     

    Répondre à ce message

  • #1609946

    C’est fou, vous dépassez d’un kilomètre heure la vitesse autorisée, la sanction tombe assurée.

    Par contre vous prenez des bébés comme sex toy, vous devenez une star internationale, vous publiez, vous êtes diffusé, il s’en trouve même pour vous rendre hommage dans des films.

    Cherchez l’erreur ! Tout ceci est écoeurant !

     

    Répondre à ce message

  • #1610475

    Non mais je rêve, il ont osé sortir un film sur ce détraqué mental. Je suis dégouté, en plus j’aime bien cet acteur Liam Neeson. Bon, j’avais remarqué le naufrage Hollywood depuis quelques temps avec la masse de films de super héros et autres films au contenu creux mais là on touche le fond. J’ai juste à les remercier, grâce à eux, je prend de plus en plus de plaisir à lire de nouveau.

     

    Répondre à ce message