Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

4 juin 1989 : le pouvoir chinois écrase la révolte étudiante

Un "printemps" chinois venu de l’intérieur ou de l’extérieur ?

Le 4 juin 1989 éclatait la répression du mouvement étudiant de la place Tien An Men. Un événement complexe à déchiffrer, comme tous les événements venus de Chine : la version officielle est coulée dans le béton, mais les manipulations sont nombreuses venues du camp occidental, qui voyait d’un mauvais œil le refus de la démocratisation à l’occidentale d’un pouvoir chinois méfiant.

 

Le « printemps » chinois a évidemment un rapport avec le printemps russe, qui a vu, lui, le système soviétique d’effondrer. Gorbatchev était à Pékin le 15 mai, en plein dans les événements qui agitaient la place Tien An Men. Une « erreur » que les dirigeants de Pékin ne commettront pas. Le prix à payer ? L’écrasement de la révolte étudiante, qui était partie d’un mouvement d’expression pacifiste, que la Chine avait déjà connu.

Mais dans les nuits de juin, il y a bien eu des combats au sein même de l’armée populaire, signe d’un ébranlement politique bien plus dangereux que l’agitation étudiante ou que le symbole d’un étudiant courageux qui bloque une colonne de chars. L’histoire précise de cette période décisive est encore trop fraîche pour être débarrassée des oripeaux des propagandes communiste et anticommuniste.

 

La civilisation la plus jeune sur terre contre la civilisation la plus ancienne

27 ans plus tard, les meneurs de la révolte étudiante (qui ont été exfiltrés lors de la répression par une opération conjointe des services occidentaux, à savoir américains, japonais et français), ont refait leur vie sur la côte ouest des États-Unis. Sous la surveillance des infiltrés du Guanbu (services chinois) et du FBI, ils entretiennent l’image et l’espoir d’une Chine post-communiste, et font office de promoteurs de la supériorité démocratique américaine.

La guerre froide américano-chinoise se joue donc sur plusieurs plans : militaire avec la Mer de Chine, où la Navy effectue ses provocations calculés, colonisateur en Afrique où la Chine avance ses pions par le biais d’une politique de grands travaux, économique malgré le fait que les deux pays ont partie liée (l’un étant l’atelier de l’autre), et politique, où deux conceptions du monde s’affrontent (le soft power), sans oublier le plan monétaire, lieu de toutes les manipulations.

 

Le géant chinois qui fait vaciller l’empire américaine, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un qui doit rêver de la soumission du travailleur chinois et de la "modération salariale" qui règne en Chine, c’est Macron .


  • Le pire c’est que demande au commun des chinois, Tien An Men, c’est oublié c’est du passé, limite ils s’en foutent, l’essentiel est que le pays se développe, beau logement propre travail pour tous.


  • #1480629

    Une "révolution" tres aidée de l’étranger, pour ceux qui l’on bien étudiée.
    Voir notament, l’Opération Yellowbird.


  • une "révolution orange" qui a foiré et c’est tant mieux pour les chinois !!
    de l’autre côté ils n’en sont toujours pas remis et c’est bien fait !!


  • Lors de la révolution jaune la revendication des jeunes d’avoir des débouchés a été honoré
    En effet à l’heure actuelle la Chine compte 700 000 000 salariés qui travaille pour le confort d’autrui.
    Et si on cherche objectivement la différence entre le salarié chinois et un esclave de maison ,on ne trouvera pas

    En résumé tout ça pour ça (rien)
    En Ukraine c’est pareil
    En fait ,la couleur de la révolution n’est juste que la couleur de sa condition d’esclave.

    Honneur pour les puissants d’arborer le rouge sanguin de la première révolution ,celle de la révolution sanglante Française et malheur pour le peuple les jours de la révolution et de l’institution républicaine terroriste.


  • Il est nécessaire de préciser que le mouvement du 4 mai 1919 se dressait surtout contre les gouvernements occidentaux qui après la première guerre mondiale ont imposé au gouvernement chinois de céder au Japon les anciennes possessions allemandes en Chine. Cela bien que la Chine ait participé à la guerre avec les pays de l’Entente Cordiale, donc avec les vainqueurs et à ce titre en position de prétendre récupérer ces territoires.
    Quant à juin 89, le commentateur oublie de préciser que les troubles avaient commencé dans Pékin en février après la mort du ministre réformateur Hu Yao Bang ; les étudiants se plaignaient alors d’être trop nombreux dans les dortoirs...ces étudiants étaient dans leur majorité des fils et filles de cadres dirigeants.


  • #1480916

    Où l’on voit que l’économie de marché est une voie d’accès rapide à l’intégration dans le concert mondial. Rien à voir avec le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes qui nécessite un combat de longue haleine. A l’échelle individuel un tel combat grandit son homme, à l’échelle de la Chine nous aurions une tête de pont d’une envergure exceptionnelle pour réveiller les consciences aux quatre coins du monde.
    Mais faut pas trop rêver (juste ce qu’il faut pour avancer les yeux ouverts).


  • En faite ca faisait partie du plan américain. Il fallait démocratisé rapidement la Chine pour la soumettre à l’empire des USA et pour cela on fait une révolution et surtout on pique tout l’or disponible ( toujours les mêmes méthodes depuis les années 70). A l’époque un économiste russe avait dit que dans 20 ans la Chine sera un énorme empire économique qui mangera tout y comprit les USA. On lui riait au nez. Maintenant les faits lui donne raison. Les chinois tiennent la dette américaines par les ... Il est trop tard pour inverser l’équilibre des forces.