Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

40 millions de personnes déplacées en 2015

"Le chiffre le plus élevé jamais enregistré"

Un record de quarante millions de personnes déplacées en 2015 dans le monde, notamment à cause de la guerre, dont plus de la moitié en Syrie, au Yémen et en Irak, selon un rapport publié mercredi.

 

En 2015, il y a eu 8,6 millions de nouveaux déplacés en raison de conflits armés, dont 4,8 millions au Moyen Orient et en Afrique du Nord, pour atteindre un total de 40,8 millions, indique l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC).

« Ce chiffre est le plus élevé jamais enregistré et représente le double du nombre de réfugiés dans le monde », déplore Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés qui a cosigné le rapport de l’IDMC, un observatoire basé à Genève.

La tendance « s’est accélérée depuis le début des printemps arabes fin 2010 et l’émergence du groupe État islamique », note le rapport annuel. C’est la quatrième année consécutive que le nombre de déplacés en interne atteint un nouveau record.

La Syrie, le Yémen et l’Irak comptabilisent plus de la moitié des personnes déplacées par les conflits en 2015. Viennent ensuite l’Afghanistan, la Centrafrique, la Colombie, la République démocratique du Congo, le Nigeria, le Sud Soudan et l’Ukraine.

Le rapport indique par ailleurs que 19,2 millions de personnes étaient déplacées en 2015 à cause de catastrophes naturelles avec l’Inde, la Chine et le Népal en première ligne.

En cumulé, les conflits et les catastrophes naturelles ont fait 27,8 millions de nouveaux déplacés en interne en 2015. « Autrement dit, environ 66 000 personnes ont dû abandonner leur foyer chaque jour en 2015 », souligne M Egeland.

Une certaine idée du nomadisme, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1463086

    Bon, ça va aller vu que les pays (mis à part la Terre Promise) sont des hôtels.
    L’hôtel est complet ? Merde, on va demander à la pantalonnade unijambiste ce qu’il convient de faire.
    Restons calme.


  • #1463087

    ça s’appelle GENOCIDE ça...normalement...d’apres les pseudo chartes...à 2 balles (traçantes et enrichies à l’uranium appauvri...)


  • #1463104

    Comme c’est marrant, la France attaque tout les pays avec les U.S.A et maintenant on accueil toutes les victimes

     

    • #1463680
      le 11/05/2016 par Son Gokû
      40 millions de personnes déplacées en 2015

      Vous n’avez pas compris ? Ce sont les militaires français (qui obéissent aux ordres) en allant tuer des gens qui provoquent ces déplacements de populations, et comme ces militaires ont de la famille dans le peuple, il est bien normale qu’en compensation le peuple fasse une petite (une grosse) place en gardant le sourire aux lèvres sinon ça serait politiquement incorrect.

      Les dirigeants eux n’en ont rien à foutre : une fois qu’ils ne sont plus au pouvoir en France, ils se trouvent des petits jobs sympa : présidente du FMI comme Lagarde, donner des cours à la jeune élite du pays le plus belliqueux au monde (comme Allègre aux USA).

      Après tout, ils ont pas tort, c’est le peuple qui élit ces gens ; le peuple n’a qu’à s’en prendre à lui-même lorsque ses dirigeants sont des mauvais ou des traîtres. Je vote FN depuis mes 18 ans (j’en ai 36) ; moi, je n’ai pas à avoir honte de mon vote contrairement à la plupart des mes con-citoyens.


  • #1463154
    le 11/05/2016 par réGénération
    40 millions de personnes déplacées en 2015

    "migrants", "réfugiés"... NON ! il s’agit de manipulés déportés. C’est plus long mais çà sonne mieux.