Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

À Mossoul, BHL aurait refusé d’abriter un journaliste dans son véhicule blindé

Le philosophe, qui prépare un documentaire aux abords de la ville irakienne en guerre, aurait refusé à un journaliste de trouver refuge dans son véhicule sécurisé. Un geste aimable, qui a déjà suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

 

Aucun conflit, semble-t-il, ne peut se passer de la compagnie du philosophe français à l’éternelle chemise blanche. Cette fois, c’est aux environs de la cité irakienne de Mossoul, que l’armée essaie de reprendre aux djihadistes de Daech depuis le 17 octobre, que l’écrivain de 67 ans a été repéré... dans des circonstances guère flatteuses.

« J’ai croisé BHL sur le front à l’est de Mossoul. Il a refusé que je rentre dans son véhicule blindé alors que j’étais à découvert », a tweeté mercredi 23 octobre le journaliste indépendant Wilson Fache, qui a collaboré, notamment, avec l’AFP, le média belge RTBF et la chaîne américaine CNN.

 

 

Si la scène n’a été décrite que par ce reporter, la présence de Bernard-Henri Lévy dans la région de Mossoul est confirmée par le philosophe lui-même. Une publication du dimanche 23 octobre sur le site de la revue La Règle du Jeu, qu’il a lui-même fondée, indique en effet que « l’écrivain Bernard-Henri Lévy est retourné au Kurdistan irakien pour préparer un deuxième long métrage qui s’intitulera "La bataille de Mossoul" ». Le texte précise même que l’intellectuel français bénéficie d’un véhicule sécurisé : « Très proche du président kurde, Massoud Barzani, BHL s’est rendu cette semaine sur la ligne de front contre Daech, dans un blindé, pour participer à une offensive avec les chefs militaires des peshmerga ».

 

« Il ne voulait pas se faire piquer le scénario de son prochain navet... »

La description d’un BHL refusant de faire monter un journaliste en danger dans son blindé en pleine guerre n’a pas manqué de faire réagir de nombreux internautes.

Un utilisateur de Twitter a ainsi moqué le courage relatif de l’auteur de La Barbarie à visage humain...

 

 

... tandis qu’un autre a préféré prendre pour cible les reportages de guerre – tels Peshmerga – que le philosophe aime tourner.

 

 

La légendaire chemise blanche de l’écrivain, bien sûr, a également été au centre de quelques moqueries.

 

 

D’autres internautes ont réagi avec moins de légèreté à l’information, accusant BHL de desseins malveillants ou d’espionnage en Irak.

 

 

Quelques ouvrages à conseiller à BHL, chez Kontre Kulture :

BHL, le philosophe milliardaire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants