Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

À l’occasion de la rentrée, redécouvrir La Face cachée de l’école !

Entretien en cinq parties avec Arnauld de Tocquesaint

Dans cet entretien en cinq parties, Arnauld de Tocquesaint présente son ouvrage La Face cachée de l’école, édité par Kontre Kulture, ainsi que les principaux enjeux de l’instruction aujourd’hui.

 

Partie 1 – Présentation de l’ouvrage La Face cachée de l’école :

 

Partie 2 – Instrumentalisation des programmes scolaires :

 

Partie 3 – Le niveau des élèves :

 

Partie 4 – Métiers manuels et parents rois :

 

Partie 5 – Quelles solutions ?

 

 

À lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très bien écrit et donc accessible à un public plus large, de prime abord pas forcément intéressé par la question politique : idéal pour initier à Kontre Kulture.


  • Lu, excellent bouquin, très clair et très sourcé.

    Mention spéciale pour les suggestions dans le chapitre final !


  • Et les parents font quoi face a ce désastre ? Ils regardent ONPC ?

     

  • Je suis d’accord avec l’auteur sur tous les points abordés excepté un, développé dans la partie 5, relatif à la levée des couleurs et à l’hymne national.En France, l’hymne national, à savoir la (trop ?) célèbre Marseillaise, est totalement "clivant", puisqu’il consacre la rupture entre le monde ancien, chrétien catholique donc "mauvais" par nature, avec le monde nouveau, républicain et franc-maçon, intronisé sur les fonts baptismaux de la modernité et par conséquent "bon" par nature également, en tant qu’il balaie violemment l’ancien régime.L’hymne national des américains ( ou états-uniens si l’on veut) n’a pas ce problème : les américains n’ont pas connu une telle rupture dans leur histoire équivalente à ce que fut la révolution française (je peux me tromper ou mal évaluer les événements, mais je ne crois pas que la "révolution" américaine de 1776, ou la guerre de Sécession, puissent être considérés comme des bouleversements aussi radicaux que la révolution française de 1789-1794)
    Tout ça pour dire au final qu’il est moins difficile pour un(e) jeune américain(e) d’écouter la main sur le coeur l’hymne national que pour un(e) jeune français(e)
    Ouf ! j’ai terminé, merci à tous ceux qui ont eu la patience de me lire jusqu’au bout.

     

    • Les paroles de la Marseillaise furent écrites par un franc-maçon (2) pendant la Révolution (1).

      Mais
      (1) il s’agit du Chant de guerre de l’Armée du Rhin, qui s’en allait faire la guerre déclarée en 1792 à l’Autriche catholique par le Roi soumis à l’Assemblée prétendument nationale. Rouget de l’Isle, qui s’est vu demander un chant pour cette armée, par le maire franc-maçon de Strasbourg, l’écrit en tant que royaliste constitutionnel - il démissionnera après 92.
      (2) la musique est un emprunt à une musique d’église !



      Avant d’aller tenir garnison à Strasbourg, Rouget de Lisle avait été en poste à Saint-Omer. C’est donc là qu’il avait entendu un Oratorio composé par le Maître de Chapelle de la Cathédrale qui se nommait LUCIEN GRISONS, sur le texte biblique du Livre d’Esther… Cet oratorio fut joué sur l’orgue et dans la « marche d’Assurérus », on trouve, note pour note, la mélodie de la future « Marseillaise » ! Cet air a dû lui plaire, peut-être l’a-t-il chanté, car il fréquentait les cercles musicaux de Saint-Omer.



      Voici l’extrait de la composition de Lucien Grisons qui a été plagié.

      Conclusion : on n’aura qu’à changer les paroles…


    • D’accord avec vous ! ce drapeau n’est rien d’autre que l’étendard des francs-macs , quant à la marseillaise , je la hais car tout aussi FM , ( à la limite , je préfère Ma France de l’immense Jean Ferrat ) ..


  • Pour le problème à résoudre (réservoir de l’auto) partie 3 à 8 minutes et 25 secondes : pour l’examen d’entrée en 6ième à la fin des années 50 (sans calculatrice !)

    Réservoir de 30 cm de diamètres et 80 cm de longueur : calculer le volume en litre :
    Volume du cylindre = π x (Rayon)² x h = π.r².h
    3.14 * (15)² * 80 = 56520 cm3 soit 56,52 litres

    C’est vrai que j’en ai chié, je ne me souvenais plus de la formule, je suis né dans les années 70... Aujourd’hui je ne vois même pas un ado de terminal (excepté la terminale scientifique, mais avec une calculatrice je pense) résoudre ce genre de problème...
    A l’époque on doit reconnaître que les gosses de 6 ième avaient d’excellentes bases !


  • À l’occasion de la rentrée, redécouvrir La Fesse cachée de l’école !....avec tous les pédophiles dans la place non dénoncés par le ministère de l’éducation nationale et son illustre représentante du transgenre N.V Belkacem !!!