Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

À quoi pourrait mener la déconstruction du système financier anglosaxon ?

Interview de Valérie Bugault, spécialiste de fiscalité internationale

Valérie Bugault, docteur en droit, spécialiste de fiscalité internationale, analyste de politique et géopolitique économique, auteur d’articles chez Le Saker francophone et d’autres médias, décrypte les paradis fiscaux et le système monétaire international actuel.

Un entretien réalisé par Pravda.ru.

 

 

Comprendre l’économie mondialisée avec Kontre Kulture :

L’hégémonie fragile du dollar, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’avais lu ses articles sur le saker. Ils sont brillants.
    Dans cette émission, elle a tout dit, tout synthétisé. Et à mon humble niveau, je suis tout-à-fait sur sa ligne de réflexion et je partage toutes ses conclusions, simplement par le fruit de mon intuition. Tout mon respect à cette dame si elle lit un jour les commentaires ici.
    Et merci à E&R pour cette vidéo !

     

  • Valérie ne sait pas ce que Marine "raconte", mais elles disent la même chose : SOUVERAINETÉ !

    Seulement si la France se relève, elle sera vite un pays exemplaire et un allié de force à côté de l’ours russe, et çà les mondialistes/financiers n’en veulent vraiment pas !

     

  • Ca me fait tellement plaisirs d’entendre enfin quelqu’un de sérieux et de manifestement brillante dire tout haut ce que je pense depuis si longtemps.
    "Tout ce qui a été fait par l’homme peut être défait par l’homme". C’est exactement ce que je pense aussi madame Bugault et c’est certainement le seule raisonnement à tenir si on veut changer ce système.
    Quand les politicards disent qu’il faut de l’austérité pour sauvé l’économie française, c’est à leurs économie personnels qu’ils pensent.
    On voudrais nous faire croire que le néo-libéralisme est nécessaire, alors qu’il est surtout vitale pour les banquiers qui ne produisent que de la dette.


  • C’est de nouveau la faute des méchants allemands...

     

    • Si vous essayez de faire passé les allemands pour des oies blanches vous risquez de ne pas convaincre grand monde.
      Le fait est que l’UE est tenu par l’Allemagne et qu’ils s’escriment continuellement à abattre notre souveraineté pour nous faire entrer de force dans un système économique dominé par "l’anglo-saxonnie". Et comme le rappel Pierre Hillard la Saxe c’est en Allemagne.
      Après il convient de ne pas confondre peuple et oligarchie allemande, comme avec les états-uniens...


  • La question est effectivement de savoir si nous serons capables de mettre en place un véritable système de crédit publique. Serons nous capable de le gérer sans inflation (excessive), sans coût (excessif).
    Je pense que ça peut fonctionner à condition que chaque citoyen soit formé dès le plus jeune âge au fonctionnement des flux monétaires. Nous serons des citoyens libres lorsque nous serons tous au fait de ces matières qui pour le moment reste extrêmement mystérieuses pour l’immense majorité d’entre nous.
    Valérie Bugault a entièrement raison. Mais j’aimerais bien connaître les mesures techniques qu’elle mettrait en place pour empêcher l’hyper-inflation. (Sachant qu’une inflation raisonnable dans un système de monnaie fiduciaire est inévitable ; la quantité de monnaie en circulation étant par définition toujours en avance sur la quantité de bien de consommation en circulation.)

     

    • Bonsoir,

      « Je » pense que ça peut fonctionner à condition que chaque citoyen soit formé dès le plus jeune âge au fonctionnement des flux « monétaires »

      Vu le niveau actuel et la réforme des collèges commençant en cette rentrée scolaire (cf. l’article de Mr Niesche) ayant pour but de former les futures élites du secteur France, ce n’est pas pour demain l’apprentissage du fonctionnement réel des flux monétaires.


  • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec la réponse de Valérie Bugault à propos du FN .MLP a toujours dit qu’elle demandera aux Français de sortir de l’UE par référendum et aussi pour l’euro ,ce qui me semble cohérent .Chaque fois que l’on aborde ce sujet ,les journalistes disent de ne pas comprendre .A moins d’être bouché ,je croix que la réponse du FN est très claire ou alors j’ai du rater quelque chose .

     

  • #1556543

    “Déconstruire”... une accroche qui sent déjà le résidu de fond de chiottes de la dernière loge !
    Vive la croissance négative, la discrimination positive, les migrants, et... le tri sélectif pour recycler toute cette daube indigeste, bien entendu.


  • Vidéo globalement intéressante même si elle appelle un correctif concernant l’euro. En effet c’est un secret de polichinelle que l’euro est un euromark. Cependant il faut être précis et ne pas faire accroire que les allemands auraient été les instigateurs de la monnaie unique car ce serait s’engager dans le chemin bourbeux du mensonge. Ceux qui ont voulu de l’euro ce sont les français et non seulement les élites mais le peuple. Les plus jeunes l’ignorent et ne l’ont jamais vraiment su mais c’est pourtant un fait historique. La tête de pont de ce projet c’est incontestablement Jacques Delors qui étrangement échappe désormais au poids de sa culpabilité (certes partagée avec d’autres) en la matière. Il faut dire que les français ne sont pas très fiers et il y a de quoi d’avoir voulu et soutenu un tel projet. Une culpabilité que le peuple français doit lui aussi endosser compte tenu du soutien populaire considérable dont jouissait la perspective d’une monnaie unique européenne à l’époque dans une large fraction de la population française. Le franc ayant toujours été une monnaie de faible importance, sans doute que beaucoup y ont vu à l’époque une gloriole a enfin posséder une monnaie forte "à l’allemande" afin d’expurger un complexe d’infériorité économique latent et ancien. Les allemands eux ne voulaient pas d’une monnaie unique. Ils avaient le mark comme les anglais la livre, les hollandais le florin ou les suisses leur francs. Ils avaient une monnaie forte qui convenait parfaitement à leur économie exportatrice, on peut comprendre leur désir de ne pas souscrire à un projet de monnaie unique qui aurait pu contrarier leurs intérêts vitaux. Alors Delors et ses sbires ont accepter de faire de la monnaie unique un mark déguisé pour faire en sorte que l’Allemagne en soit. Tout le monde a dit banco. Beaucoup de français de la rue considéraient à l’époque que c’était une bénédiction. Depuis les choses ont changé et les mêmes sont souvent devenus des anti euros viscéraux... L’espèce humaine est d’une grande légèreté au fond...

    Il n’est pas question ici de défendre l’Allemagne mais de faire oeuvre de justice et de pointer les véracité historiques vécues. La logique du bouc émissaire par amnésie chauvine basta !


  • En fait les allemands ne le savent pas, mais l’Europe telle qu’elle est conçue est la prolongement du IIIéme Reich ou le IV Reich, Walter Hallstein, un de ses fondateurs... alliés des américains et des sionistes de.....Pour résumer.... Une des raisons de la puissance de l’Allemagne, enfin je résume, à chacun sa recherche....tout n’est que mensonge !


  • Valérie Bugaut vise directement le haut du panier .

    En fait les paradis fiscaux,sont la base du système
    et non des anomalies ou des zones de transit .
    Le pouvoir financier mondial est il capable de se passer
    des états ?Les armées de mercenaires suffiront -elles ?
    Les peuples seront ils capables de reprendre le contrôle
    de leur destin ?