Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

À quoi sert l’exploitation médiatique d’Orlando ?

"Le rôle du terrorisme n’est pas de tuer des gens, il est de nous rendre tous stupides"

La thèse de l’homophobie islamique mord la poussière en moins de 24 heures.

 

Dès le départ, la fusillade d’Orlando n’avait aucun sens pour moi et c’est ce que j’ai dit assez clairement dans un article que j’ai publié le jour même. Par conséquent je ne mentionnerai que ma principale conclusion : cet événement n’avait rien à voir avec l’homosexualité, l’islam ou les armes et donc si ça ne concerne pas l’homosexualité, l’islam ou les armes à feu, de quoi s’agit-il ? Il s’agit de nous faire croire que ça à voir avec l’homosexualité, l’islam et les armes à feu, bien sûr !

Moins de 24 heures après, deux des aspects essentiels du récit officiel (une véritable manipulation) se désintègrent déjà.

 

Homophobie

Les médias grand public étaient pleins d’articles dénonçant la prétendue homophobie du tireur. Même la presse soi-disant alternative ou indépendante faisait écho à cette absurdité. Et maintenant nous découvrons que le tireur était lui-même homosexuel et qu’il utilisait des sites de rencontres gays. Donc à moins de requalifier maintenant Omar Mateen comme un homosexuel atteint de haine de soi, il sera difficile de faire croire à un crime de haine homophobe.

 

Islam

Ça va mieux. Alors que la plupart d’entre nous avons entendu qu’Omar Mateen était musulman et qu’il avait fait allégeance à Daech. Il s’avère maintenant qu’il a prêté serment à la fois à État islamique et au Hezbollah ! Il pourrait être utile de répéter ici que si EI, comme le Hezbollah, sont nominalement musulmans, les takfiris d’État islamique considèrent les chiites comme des kufars, des apostats qui ont trahi le véritable islam et se sont tournés vers l’idolâtrie. Ils les considèrent aussi comme des agents iraniens. Quant au Hezbollah, c’est l’Ennemi Numéro Un (tout en majuscules) de la bande Daech/EI et il se réfère à ces takfiris maniaques comme à des diables (shaitan). Ce que cela signifie est simple et ne laisse que quelques possibilités :

- Soit Omar Mateen ne connaissait rien de l’islam
- Soit Omar Mateen a été contraint de faire cette déclaration et il l’a délibérément rendue absurde
- Soit Omar Mateen n’a jamais rien dit de semblable

Choisissez l’hypothèse que vous préférez, mais ce qui est sûr, c’est que le contenu de cette prétendue déclaration réduit la théorie islamique en pièces. Il n’est absolument pas possible qu’un véritable musulman fasse allégeance simultanément à l’ islamique et au Hezbollah.

(Oh bien sûr, ceux qui haïssent viscéralement l’islam affirmeront que c’est de la faute de l’islam, exactement comme ceux qui haïssent Poutine accuseront Poutine, ceux qui haïssent les juifs blâmeront les juifs, etc, mais la base factuelle de la théorie islamique a maintenant disparu.)

Ce qui ne laisse qu’une seule explication adoptée par les médias grand public pour ce qui s’est passé : les armes à feu.

J’ai déjà écrit sur l’inanité absolue de la phobie des armes à feu, et je ne vais pas tout répéter ici à part souligner que dans ce cas le massacre ne peut être imputé aux lois laxistes sur les armes, tout simplement parce que les lois fédérales et de Floride en ce domaine ont été massivement et délibérément violées par Omar Mateen.

 

Le bobard des lois laxistes sur les armes

Les lois sur les armes prétendument laxistes des États-Unis sont tout à fait claires : vous ne pouvez pas acheter une arme à feu si :

- Vous avez une histoire d’abus de substances
- Vous avez une histoire de violence (y compris de violence domestique)
- Vous avez des problèmes mentaux

Jetez un œil sur le formulaire ATF form 4473 que chaque personne doit remplir avant d’acheter une arme à feu :

 

 

Prenez note que les points e, f, h et éventuellement i disqualifieraient automatiquement Omar Mateen dont nous savons que :

- Il a eu des problèmes d’abus de substances (des stéroïdes, une substance contrôlée répertoriée dans le tableau III)
- Il a eu une histoire de violence domestique
- Il était bipolaire

Ainsi, en vertu de la loi fédérale américaine, Omar Mateen n’a pas pu acheter légalement ses armes. Et puisqu’il ne se soucie à l’évidence pas du tout des lois des États-Unis, il aurait pu se les procurer aussi facilement dans la rue, de toute façon.

Ce n’est d’ailleurs pas spécifique aux armes à feu. Il s’avère qu’Omar Mateen a été employé comme agent de sécurité dans un palais de justice, comme responsable de sécurité armé pour la société G4S et comme gardien dans une prison d’État. Chacun de ces emplois aurait exigé une enquête de sécurité et, apparemment, pas une d’entre elles n’a déterminé qu’Omar Mateen était à l’évidence un cinglé et une bombe à retardement. Donc le problème n’est pas les lois laxistes sur les armes, mais le fait que les coûts d’une enquête de sécurité sérieuse sont beaucoup trop élevés pour qu’elle soit requise par la plupart des agences ou des entreprises. En règle générale ces vérifications des antécédents et enquêtes de sécurité ne sont pas efficaces.

 

Et pourquoi pas une piste totalement différente ?

Je veux vous proposer une autre théorie. Non que j’y crois particulièrement, mais une théorie au moins aussi crédible que les trois autres et qui n’a jamais, jamais été mentionnée par les médias commerciaux (et même indépendants) deux fois plus bien-pensants : et si les racines de la folie violente d’Omar Mateen plongeaient dans son homosexualité (quelle affreuse pensée criminelle !) ?

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1491353

    Allez lire la suite, c’est du lourd, l’auteur rejoint les analyses de L Cerise à travers cet exemple precis....


  • #1491357

    excellent article, qui souligne une degré de violence étonnant chez certains membres de minorités normalement peu enclintes idéologiquement à la violence (défenseurs des animaux, végétaliens, traditionalistes chrétiens anti IVG etc).
    par contre lier étymologiquement terre, territoire et terreur est une erreur,
    terre et territoires ont pour racine sanscrite ters : sec aride (l’élément terre)
    et terreur la racine tras : trembler. donc aucun rapport

     

    • #1491419

      Quand on regarde le texte d’origine :
      http://www.unz.com/tsaker/the-orlan...
      Cette phrase sur les racines étymologiques est absente, elle a donc été ajoutée par la traduction française pour être incorporée au texte publié sur le Saker Francophone.
      Sinon excellente analyse, j’ai bien aimé le passage sur "la propriété non commutative des blocages idéologiques du discours politiquement acceptable" et les exemples donnés, ça parle comme on dit. Tout ça sent le Hoax à plein nez et ils commencent à s’accumuler ces derniers temps, qu’est-ce que tout cela signifie ?


  • #1491387

    Selon la dernière et excellente vidéo de Boris Le Lay, l’homosexualité et la pédophilie seraient très répandues dans certaines sociétés musulmanes. Omar Mateen était donc un homosexuel musulman qui a préféré tué des innocents décadents plutôt que d’avoir le courage de se supprimer lui-même.

     

    • Bonjour, merci à ER de ne pas supprimer mon post.

      ce que vous dites est aussi grossier que dire que tous les prêtres sont des violeurs d’enfants.

      Il il est vrai qu’il existe de l’homosexualité dans société majoritairement musulmane. D’ailleurs Marrakech est connu par les gens du golf pour y vivre "l’amour viril"...

      Je n’ai pas vu la vidéo de ce monsieur, mais les hommes n’ont pas besoin d’être ressortissants d’une société pour être plus homo. Des homos, il y en a depuis la nuit des temps.


  • #1491388
    le 19/06/2016 par Alain_Wacquebart
    À quoi sert l’exploitation médiatique d’Orlando ?

    Les américains vont mettre des militaires devant les boites gays, pourquoi pas nous on en a bien mis devant des synagogues.


  • #1491391

    Quand un musulman tue quelqu’un, c’est du terrorisme. Quand un militant de l’extrême droite tue, le mot terrorisme n’est jamais évoqué. En d’autres mots, de l’extrême gauche à l’extrême droite, ils sont tous d’accord d’associer le mot "terrorisme" exclusivement à l’Islam. Donc, les millions de mots des musulmans tués à cause des bombardement occidentaux, ce n’est pas du terrorisme. Ce sont les plus forts qui détiennent le monopole des terminologies.


  • C’est le "retour du refoulé", comme disait Freud ; et c’est parfois violent...


  • Je pense que ça a à voir avec l’homosexualité au contraire. Il faut écouter Boris Le Lay là dessus.

    Le terroriste qui vient de faire son massacre à Orlondo. C’est un immigré Afghan d’ethnie Patchoun (42% de la population Afghane). Un mec sur deux de cette population est homosexuelle envers les garçons pubères et prépubères (pédophilie), parce que les femmes sont très marginalisées (ségrégation/burqa/etc) et les hommes y ont très peu accès, pour beaucoup d’entre eux c’est donc normal et pas diabolisé dans leur culture d’aller vers un partenaire du même sexe.
    Les Patchoun sont aussi un peuple de guerrier, donc très viril (histoire de sortir des clichés). La consanguinité est très forte aussi parce qu’on peut se marier avec sa petite cousine.
    Donc l’auteur du massacre, était très possiblement guerrier, consanguin et macoumé...
    Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans sa tête quand il a vu les deux mecs s’embrasser, et pourtant dans sa tribu c’est un truc censé être normal (voir traditionnel).
    En Occident, et tout particulièrement aux States, l’homosexualité est plutôt marginalisée, la population homo ne représente que 5% et malgré les lobbys LGBT très puissants, l’occident reste malgré tout une société qui promue majoritairement l’hétéro sexualité (95%, suffit de voir l’industrie du porno). Coucher avec un partenaire du même sexe ou avec quelqu’un de sa famille relève encore de la transgression aux USA et en Europe (en dehors peut être de la bourgeoisie mondaine et nomade).
    Donc qu’est-ce qu’il s’est passé dans la tête de cet immigré Afghan d’ethnie Patchoun ? Est-ce qu’il a eu le sentiment de devoir extérioriser quelque chose qu’il n’osait pas s’avouer ? Et comment doit-il réagir ? Le keumé dans sa tête doit se demander s’il peut redevenir homosexuel mais auquel cas ça le fera rentrer en conflit avec les interdits de l’islam radicale et de l’Occident. Ou alors se supprimer lui même ? Ou, dans son délire schizophrénique décide de se tourner sur un tiers auquel cas des homosexuels et les supprimer ?
    Que fut-ce ? Qui sera-ce ?