Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

AC/DC revient avec Axl Rose, et Carlos Santana avec ses musiciens de Woodstock

AC/DC est le plus grand groupe de rock vivant, c’est un fait. Pourtant, ils sont régulièrement décimés, comme les Sonderkommandos d’Auschwitz. En 1980, c’est le chanteur reptilien Bon Scott – il chantait comme le serpent siffle – qui disparaît, en pleine gloire, suite à une énième beuverie homérique après un concert...

 

Le cocktail alcool/froid en bagnole ne pardonne pas : nous sommes à Londres le 19 février 1980. Bernie Bonvoisin, du groupe français Trust, raconte la fin de son ami. Peu à peu, la voiture AC/DC perd ses roues : le batteur Phil Rudd, devenu à moitié dingue et accusé (puis blanchi) d’avoir commandité un meurtre, le départ du guitariste rythmique et compositeur Malcolm Youg, remplacé par son neveu, puis récemment, c’est le tour du chanteur qui n’a pas réussi à faire oublier Bon Scott, Brian Johnson, d’être disqualifié pour surdité. Un chanteur qui devient sourd, ça n’a plus de retour. Mais quand on voit les décibels qu’ils se sont mangés sur scène depuis 35 ans...

Le casting a été rapide, car la machine AC/DC ne peut pas se permettre la panne. On n’est pas à la CGT Spectacle, là. On joue partout, les stades sont pleins, le monde entier veut sa dose de Whole Lotta Rosie. Justement, c’est la chanson qu’un fan a filmée et envoyée sur YouTube ce 17 avril 2016. On y voit Axl Rose, le chanteur de Guns N’ Roses, sur une chaise, une jambe dans la tombe, avec 50 kilos en plus et 50 groupies en moins par rapport aux années 90, entrer sur le terrain. Le public, spécialisé ou pas, n’y croit pas. Un éclopé sur le retour, qui défraye la chronique people plus que scénique, et qui entre dans la meilleure équipe live du monde, ça va mal finir.
Pour officialiser ce transfert de star dans le monde du rock, Angus Young vient jouer sa partie de guitare sur Whole Lotta Rosie.

Et là, alors que toute la planète spécialisée s’attendait à un éclat de rire pathétique, le miracle, le mec assure comme une bête... de scène. Les survivants du groupe australo-écossais ne se sont pas trompés : c’est le bon choix. Une fois remis, avec un peu de rééducation pour le jeu scénique, un coach sportif, un Angus Young toujours en forme à 61 piges, c’est du gâteau. Les jeunes groupes de rock n’ont qu’à bien se tenir : AC/DC en a encore pour 10 ans. La retraite, elle repassera.

 

La version Axl Rose de Whole Lotta Rosie :

 

Les groupes musicaux des années 1970, malgré la prise ahurissante de doses massives de substances diverses, et un chemin parsemé de croix, sont toujours là. Peut-être est-ce le talent, qui maintient en vie. Il paraît qu’un Johnny peut entrer avec 40 de fièvre sur scène, assurer trois heures de concert, et s’effondrer après. Entre-temps, il aura assuré bestialement sans ressentir et faire ressentir sa fatigue.

Ce qui caractérise cette époque, 1965-1975, c’est une incroyable créativité. Des musiciens nourris de racines noires et blanches sont arrivés à tel un niveau de virtuosité, qu’ils ont pondu des standards, à la manière du jazz des décennies plus tôt. Carlos Santana, perché dans son royaume des cieux à lui, n’est pas qu’un virtuose. Comme Hendrix, c’est un chef d’orchestre rentré.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Santana : « Je suis resté un hippie »

Appeler son nouvel album studio IV quand c’est en fait le 23e de sa carrière nécessite un certain culot. Mais dans le cas de Santana, c’est logique. Ce IV renvoie directement à III, sorti en 1971, et dernier disque du groupe comprenant la formation qui avait tout déchiré à Woodstock, deux ans auparavant.

 

Plus de 40 ans plus tard, comme nous l’a expliqué Carlos Santana au téléphone vendredi dernier depuis New York pour sa seule interview française, c’est donc Neal Schon, guitariste bien connu de Journey, qui a eu l’idée de cette reformation, d’enregistrer et de tourner. Merci Neal, de nous permettre de retrouver un Santana en grande forme, et qui rocke comme il ne l’avait pas fait depuis longtemps ! Car IV, s’il n’est pas exempt de défauts (le très mou Suenos ou le limite Compagnie Créole Come as you are, par exemple), comporte aussi plein de super bons moments. L’ouverture Yambu, avec sa wah wah et son orgue millésimé, est un régal, Choo choo ou Shake it pulsent bien, Blues magic fait penser à du bon Clapton. Clairement, titillé par des pointures comme Schon ou Rolie, pas pour rien dans le succès de Journey, Carlos Santana a retrouvé le feu sacré, et on est prêts à parier que, même avec quatre décennies de plus sur les épaules, les musiciens vont essayer de nous refaire Woodstock tous les soirs sur scène !
Mais laissons la parole à l’ami Carlos, manifestement toujours adepte des idéaux de sa jeunesse.

Morceaux choisis [NDLR].

[...]

Vous n’aviez pas peur de vous faire chambrer à propos de cette réunion d’anciens combattants ?

Non, les gens qui raisonnent de cette manière ne devraient même pas sortir de leur lit ! Nous avons eu de bons professeurs, Miles Davis, B. B. King, bien d’autres qui nous ont appris à ne pas trop réfléchir, mais à suivre notre cœur, nos convictions, et à le faire avec puissance et énergie.

[...]

Vous avez réalisé tellement d’albums que vous ne devez pas manquer de trucs, d’astuces, mais aussi d’idées inexploitées. Y avez-vous eu recours pour ce disque, même si l’idée était de produire un effort collectif ?

Absolument. Ce que j’ai appris d’Alice Coltrane, John McLaughlin ou Wayne Shorter en termes de mélodie, c’est que tout se résume à deux choses essentielles : spiritualité et sensualité. C’est comme inspirer et expirer, c’est une loi de la nature. Donc, mon rôle de musicien consiste essentiellement à arriver avec une mélodie qui rassemble ces deux ingrédients.

[...]

Le titre Fillmore East renvoie bien entendu à la salle mythique de New York, où vous avez joué, tout comme Jimi Hendrix ou Janis Joplin. Et dans Caminando, le chanteur répète plusieurs fois « Let it roll », comme dans la chanson Roadhouse blues des Doors. Vous vouliez rendre hommage à cette époque musicale de la fin des 60s et du début des 70s ?

Totalement. Nous venons de cette époque. Les Doors, John Lennon, Michael Jackson, Bob Marley, Jimi Hendrix (Ndlr : euh, Carlos, Michael Jackson et Bob Marley, c’était quand même un peu après), nous faisons partie de tout cela. Ils ont changé de code postal, mais nous, nous sommes toujours là !

[...]

Vous avez semble-t-il déjà en projet de réaliser un disque hommage à John Coltrane ?

Oui, avec ma femme Cindy, et nous voulons collaborer avec John McLaughlin. On envisage un triple album, chaque CD s’appelant G, puis O, puis D. Pour nous trois, John Coltrane était le plus proche équivalent d’un dieu.

Lire la suite de l’interview sur rockandroll.blog.leparisien.fr

 

Le travail en studio et en version originale non sous-titrée (mais bon la musique elle, est un langage universel) de l’album IV :

 

Les mêmes, il y a 47 ans, en 1969, avec le morceau Soul Sacrifice :

Les musiciens témoignent, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

176 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et oui, c’est à la longévité que l’on reconnait les meilleurs parmi les meilleurs. La musique studio peut-être bonne, si t’assures pas sur scène, l’avenir ne te fera pas de cadeau.

    Sinon dans le même genre il y a Metallica et Scorpions, des bêtes de scènes eux aussi !

     

  • Acdc pas à la cheville du Led Zep ;
    Santana mis à part les 3 premiers albums,c’est devenu de la soupe pour surprises-parties sur la plage

     

    • Je peux pas dire mieux...
      AC/DC, c’est plutôt du boogie mâtiné de power chords... Rythmiquement, la formule est plus proche de ZZ Top que de Led Zep, Black Sabbath, Deep Purple... qui sortaient du schéma Mi - Ré - La (de Dutronc aux Doors via Van Morrison et Polnareff, ils l’ont tous fait !)

      Santana a fait de jolies choses avant de se prendre pour un guitar hero.
      Je dirais que sa carrière souffre du syndrome Jean Lefebvre. Incroyable acteur au sein d’une vraie équipe et d’un vrai projet qui devient un pantin vieillissant, culte et nanar dans des films de série Z.


    • Pas à la cheville en tant qu’escrocs ? Led Zep, les plus grands pillards de l’histoire du rock, ont pompé des quantités astronomiques de standards du blues. Même la mélodie de Stairway est un plagiat du groupe californien injustement méconnu Spirit.


    • @Bertrand

      Le plagiat n’est pas FLAGRANT ! Faut arrêter de répéter ce que les medias mainstream repetent en boucle... Certes il y une légère ressemblance, mais elles sont nombreuses dans la musique et plus souvent dus au hasard. Mais plus un groupe est connu, plus on aime lui cracher un peu dessus pour faire son interéssant, n’est ce pas.
      ( qui plus est la chanson de Taurus est bien mollassone, surtout quand tu la compare au chef-d’oeuvre qu’est "Stairway..." ).


    • Sans oublier le goût de Jimmy Page pour les groupies de moins de seize ans...


    • #1447692

      Au niveau Rock’n’Roll y’a pas photo.
      Allez dans un concert d’AC/DC pour le rock et ensuite allez voir Led Zep ou on s’ y emmerde a mourir... ^^
      Robert Plant a une voix d’tap.....e .


    • « Led Zep, les plus grands pillards de l’histoire du rock, ont pompé des quantités astronomiques de standards du blues. »

      Jamais compris ce qu’on leur reprochait étant donné que l’intégralité des standards du blues sont des "pillages" en soit...et Il ne faut pas non plus oublié que presque tous les grands groupes de blues rock des années 60/70 reprenaient à leur compte ces mêmes standards : Canned Heat, John Mayall, Captain Beefheart, Allman Brothers, Cream etc...


    • @Thorfinn, je trouve que le plagiat est flagrant. Réécoute le début de Taurus de Spirit ! C’est vrai que Stairway to Heaven est vraiment bon, mais c’est du plagiat total.


    • Merci de m’avoir fait découvrir le morceau de Spirit, Led Zep a carrément pompé l’intro. Pas grave mais autant l’assumer. Dans le genre "forte ressemblance", un morceau du génial Rory Gallagher ressemble à Sultan’s of Swing de Dire Straits, les deux ayant enregistré la même année. Et le riff principal de Come as you are de Nirvana fait beaucoup penser à Eighties de Killing Joke.


    • @kevorkian

      Les deux ayant "pompé" The Damned et l’intro de "life goes on" (album strawberries-1982).

      https://www.youtube.com/watch?v=TaD...


  • A ce jeu-la, les Stones sont 10 fois plus impressionants !

     

    • Si par "impressionnants" tu entends "pathétiques", alors oui. Ils auraient dû raccrocher il y a 15 ans facilement.


    • Henri, vous racontez positivement n’importe quoi. Musicalement, et depuis le temps qu’ils tournent, les Stones sont en live un rouleau compresseur rythmique implacable. Il faut tout de même être sérieux dans ses jugements. S’ils étaient devenus mauvais sur scène, ils ne continueraient pas de remplir les stades systématiquement.


    • Que de la hype. Jagger n’a plus de voix, c’est pathétique. Les autres n’en foutent plus lourd non plus. Bref, des vieux qui se reposent sur leurs lauriers, comptant sur la légende qu’ils ont écrite, car c’est tout ce qu’ils peuvent encore faire à ce stade. Et j’ai vu assez de vidéos de leurs prestations récentes pour dire ce que j’avance.

      Désolé de t’avoir choqué par mon "blasphème", mais c’est la triste réalité. Et pourtant j’adore leur musique...


    • Voilà que Jagger n’a plus de voix maintenant !!! Pas de souci, tout cela relève plus de la bêtise que du blasphème. Je ne suis pas à proprement parler un fan des Stones mais parler de " hype " (? !) les concernant est ici aussi insensé. Les mots ont un sens qui semble un peu vous échapper, ce qui explique peut-être les franches exagérations dont vous semblez raffoler. Mais après tout, chacun son truc.


    • Pas la peine de s’écharper là-dessus ! Le dernier VRAI rocker authentique (à la scène comme à la ville) est mort il y a quelques mois : Mr Lemmy Kilmister ! On peut donc parler de rock au passé dorénavant. De cette génération, tout le reste ou presque, c’est de la "jet-set".


    • Il n’y a pas lieu de s’écharper en effet, ce qui n’est d’ailleurs pas le cas, mais cela n’empêche pas non plus d’avoir des jugements un peu balancés, ce qui n’est d’ailleurs pas le cas de votre commentaire, sans vouloir vous offenser. Il y a du rock bourrin mais il y a aussi des commentaires bourrins finalement :-)


  • En terme de vieille gloire qui tient encore, je vais juste mentionner Zucchero. Chanteur italo-pop dans les années 1970-1980 (en concurrence avec Celentano, notamment) devenu un semblant de voyageur musical de premier plan. Voir son concert sur la Place de la Révolution à La Havane pour s’en rendre compte...

     

  • Soul Sacrifice !

    Je pourrais l’écouter en boucle sans m’en lasser, celle-ci !

     

  • C’est vraiment impressionnant !


  • Bravo pour les archives... Merci !!!!


  • Bonjour à tous, camarades,
    Je tenais à apporter quelques précisions au sujet de MON groupe préféré.
    Tout d’abord, Bon Scott n’est pas mort de froid mais s’est étouffé avec son vomi (je sais, c’est moins glamour) alors que Bernie Bonvoisin avait décommandé son invitation (il s’en veut encore). AC/DC et Trust était très proche du fait de s’être échangés pendant un temps leurs batteurs respectifs.
    Je lis dans les commentaires des comparaisons avec les Stones… Ça n’a rien à voir : AC/DC ne s’est jamais séparé. C’est le groupe vivant le plus vieux de la planète (1er album en 1973).
    Pour ceux qui disent que Brian Johnson n’a jamais égalé Bon Scott, cette affirmation est archi fausse. En fait Brian a pu apporter une chose primordiale sans laquelle le groupe n’aurait pas pu durer aussi longtemps : le côté bluesy inimitable.
    Dans un très bon documentaire qui doit dater d’une vingtaine d’année, le journaliste avait demandé à Angus Young pourquoi AC/DC était toujours là.
    Angus lui avait répondu (je cite de mémoire) :
    En 1970, c’était la mode du rock, on a fait du rock
    En 1980, c’était la mode du disco, on a fait du rock
    En 1990, c’était la mode du new wave, on a fait du rock…
    C’est peut-être pour ça qu’on est encore là aujourd’hui

    Groupe à part, concert à part, classe à part, n’en déplaise à ceux qui n’apprécie pas ce monument de la musique.
    Bien à vous chers camarades.

     

    • Je lis dans les commentaires des comparaisons avec les Stones… Ça n’a rien à voir : AC/DC ne s’est jamais séparé. —> Les Stones n’ont plus. Ils ont fait une longue pause entre 1986 et 1989.
      C’est le groupe vivant le plus vieux de la planète —> Pas vraiment. Les Stones ont commencé en 1962. ZZ top a commencé en 1969.


    • Camarade

      C est un grand groupe ,assurément,je l ai écouté pendant la période Bon Scott et les albums avec Johnson back in black et for those about to rock,je les ai vus en concert et un jour un ami m a passé killers et number of the beast d Iron Maiden et là, la claque aller sans retour ,je n avais jamais écouté ca . Je suis allé les voir en concert et il n y a pas photo ce sont les champions de la scene avec des titres uniques et imparables.up the irons !


    • De quels batteurs parles tu ?
      Les seuls echanges de batteurs que je connaisse de Trust c était avec Iron Maiden, en l occurence Nicko mc Brain enrôlé par la vierge de fer, et Clive burr par Trust.
      Cordialement.


    • le côté bluesy inimitable., il l’avait surtout à l’époque de Bon Scott.
      C’est le batteur de Maiden Nicko McBrain qui a enregistré Marche ou Crève avec Trust.


  • Axl Rose... Au début j’avais cru à une farce de mauvais goût... mais finalement, ça passe mieux que ce que je croyais (même si je pige toujours pas). Enfin bon, delà à faire oublier l’authenticité et la hargne d’un Brian Johnson, y a un gouffre.

     

  • J’ai une culture musicale plutôt encyclopédique... Il y a il est vrai dans la création artistique quelque chose de spécial : reposant l’âme et élevant l’esprit ; mais pas toujours ?...

    Si il y a un endroit où l’homme est particulièrement mal inspiré c’est bien dans la culture musicale de ces dernières décennies ?.. Pourquoi il y a autant de référence à Satan et d’incitation à l’idolâtrer ?

    Dans les religions Abrahamique il est strictement interdit de parler avec les « esprits » (djinns).. « Ceux » qui vivent dans un monde parallèle au notre... et qui se manifestent parfois dans le notre (événements paranormaux, voyants/médiums ayant connaissance de notre vie privée par l’intermédiaire des « esprits » nous côtoyants, gravitants autour de nous, OVNI, etc..).

    Tout comme nous les « esprits », créations de Dieu (ayant « eux » aussi le libre arbitre..) ne sont pas supposés inter-agir avec les mondes parallèles..
    Seuls les mages, magiciens, sorciers et les satanistes communiquent avec des « esprits » : ce sont des complices tout aussi mals intentionnés que ceux qui essayent d’obtenir des pouvoirs « surhumains » (anti-humains..) en s’alliant aux esprits..

    Beaucoup d’entre vous penserons que ce ne sont que des fausses croyances pour amuser la galerie.. et pourtant ceux qui s’y adonnent semble eux y croire ?..

    L’idée est que l’homme en transe, en inspiration artistique, s’étant engagé dans une collaboration avec les « esprits », reçoit en retour une connaissance qui charmera les sens humain (l’idolâtre des « esprits » répète ce qui lui est chuchoté) par sa dextérité et son côté innovâtif (normal c’est pas totalement humain)..

    La musique est une chose puissante à ne pas prendre à la légère... quand on écoute un artiste on lui donne un accès direct à notre construction mentale et psychologique.. L’industrie musicale officielle est infestée de satanistes et de personnes pratiquantes l’occultisme.

    Une alternative comme divertissement musicale doit aussi informer de l’état actuel de cette industrie.
    Ce que je dis est en totale accord avec ce qu’a toujours enseigné le christianisme et l’Islam, c’est un sujet complexe qu’on ne peut pas balayer d’un revers de la main. Cordialement

     

    • Je te suggère d’écouter soeur Sourire, allongé sur un transat bien au chaud sous un plaid. Ce soir, au dessert, tu as le choix entre compote et riz au lait.


    • Je pense que Soeur Sourire m’a perturbé intellectuellement avec son titre libidineux Dominique nique nique, s’en allait sur les chemins... Mais quel était le sens caché de cette chanson ?


    • Compote ? Je suis soupe au lait et vous rock-n’roll ?...
      Je parle à l’intelligence humaine... qui pense que tout ce qui est dit à l’homme (en confidence) est dit à son âme...

      Que votre âme à besoin de pureté pour grandir.... un terreau efficace pour l’exhorter à faire le bien et répugner le mal... Réfléchissez et pensez à tout ceux qui encourage l’individualisme, les ressentiments et tous les maladies de l’âme..

      Sans deconner, toutes ces stars sont loin d’être dès exemples de vertus qui vous choisiriez comme modèle pour vos enfants ?!... Enfin je l’espère en tout cas...


  • le plus grand groupe de rock vivant, musicalement et politiquement parlant est sans contexte le Grateful Dead, groupe qui allie, évolution musicale et fidélité absolue à ses idéaux politiques et sociaux. à côté tout le reste n’est que petits branleurs du showbizz, âpres au gain.
    vous connaissez pas ?, c’est normal depuis 1972 ils sont financièrement indépendants

    avec le Dead ça commence toujours doucement pour créer une vraie atmosphère
    https://www.youtube.com/watch?v=Ngj...

     

  • Et puis il y a cette génération de crétins qui brandissent leur phones alors qu’ils assistent à un événement exceptionnel. Pas UN ne sautent en l’air...à comparer avec les Guns à Vincennes en 92.


  • Franchement y’a matière à débat... l’esprit rock semble tellement contraire à ce que défend E&R que je ne comprends pas tellement cet engouement ! Je sais bien que Soral a fréquenté les milieux punks, mais enfin !
    Plus j’ai avancé dans la critique de la société et dans la recherche de cette âme française perdue, et plus je me suis éloigné du rock !
    Je ne rejette pas tout il y a bien Hendrix qui me semble exceptionnel par exemple, mais pour moi le rock reste tragiquement l’émanation de la société de consommation libérale-libertaire !

     

    • #1447699

      Le rock, le punk, ect.... c’est pas le style qu’est important. On parle ici de longevité quand on propose de la qualite et de l’hautenticité.


    • Qui a l’âge d’avoir connu l’esprit rock à ses débuts ?, pas grand monde ici. le rock qu’il soit anglais ou américain a été avant tout une culture qui avait sa communauté (pas d’internet, pas de rock sur les radios, le rock était underground (je parle du rock pas du rock &roll qui l’a précédé).
      ce rock là a été un mouvement de la jeunesse disillusionée par la société qu’on lui proposait.
      les concerts et festivals étaient des lieux de rencontre, de communion, la musique était l’élément moteur, mais gravitaient autour d’autres préoccupations, refus du rêve américain, du matérialisme et de la morale bourgeoise hypocrite, créer un monde différent. le problème est que la musique étant à l’époque déjà une industrie et que la modélisation de la jeunesse étant impérative pour la survie du système, la récupération du rock coïncide pratiquement avec sa naissance. la récupération du rock qui commence après Monterey sera totalement achevée à Woodstock.
      apparaîtra alors le rock formaté et les groupes marchands spécialisés.
      écoutez ACDC, la même chose depuis 40 ans, je dirai pas que c’est mauvais, je dis juste que ça manque formidablement d’esprit et de charisme et ça se ressent dans leur musique et leur public de consommateurs.
      Personnellement, question musique qui déménage le préfère les bouseux sudistes de Lynyrd Skynyrd, il y a le pognon, mais y a aussi de la tripe non marchande : le rock doit dire quelque chose, les derniers qui ont causé rock sont les punks (et pas longtemps non plus, le système veille
      https://www.youtube.com/watch?v=37Y...


  • Angus est toujours la bête de scène qu’il a été, et c’est un plaisir de le revoir (l’alcool conserve ?). Mais honnêtement ça commence à me gaver le revival-business... Pareil pour Santana, à ceci près que ses musiciens et lui composent. Mais hélas "à la manière de" semble-t-il, comme beaucoup de groupes qui se reforment après des décennies... Ceci dit merci E&R pour ces articles rock’n’roll et spécialement cette version de Soul Sacrifice avec la prestation mythique de Shrieve (solo coupé dans cette vidéo raccourcie) complètement possédé !

     

    • Je crois qu’Angus Young est tout sauf un musicien abusant de substances diverses et variées il me semble. J’ai toujours entendu dire (par des fans bien renseignés) que c’était quelqu’un de sobre. Par ailleurs, on ne peut pas parler de revival business concernant ce groupe qui n’a jamais fait de come back ... puisqu’ils ne se sont jamais vraiment arrêtés et n’ont par surcroît pas connu de période de creux de popularité.


    • #1447664

      Angus Young ne boit pas


    • Angus Young non seulement est un "teetotaller" -Il ne boit pas une seule goutte d’alcool. Le fait qu’il se défoule et arpente la scène en courant et en faisant ses figures très particulières aident sans doute a le maintenir en forme.

      En fait, pour vivre longtemps et en bonne forme, ca ne sert a rien de se dépenser a la gym tous les jours. Il faut simplement avoir des activités funs et modérées, tout en se gardant des excès.


  • High Voltage, Let There Be Rock, Powerage, Highway to Hell, Back in Black... et bien entendu le Live from the Atlantic Studios également le plus récent Ballbreaker.
    Vu 2 fois en concert dont celui du Stade de France en 2001 à faire pâlir Offspring qui ne sont pas pris au sérieux, mais pouvaient-ils faire autrement en première partie de ce mastodonte ?
    Quand à Trust ben l’incontournable album Répression qui ne ressemble pas du tout à du Christophe Willem...


  • C’est quand méme autre chose que le retour de Renaud !


  • Incohérence ? Comment peut-on combattre l’empire et faire en même temps l’apologie de ses armes de destruction culturelles musicales ? Les sous musiques anglo-saxonnes peuvent être fascinantes et séduisantes, elles n’ont rien de comparables aux grandes compositions européennes du 19e et du 18e siècle. Où sont passés les grands compositeurs européens au 20e siècle ? Certainement pas dans ces compositions à peine dignes des chansonniers de rues parisiens ou du Pont-Neuf.
    Les grands concerts ne sont que des moyens de passer des menottes culturelles à une jeunesse qui ne fait pas de politique, mais qui suivra les prescriptions des artistes stipendiés par le système.
    La musique rend compte de l’état d’une communauté, d’une nation car elle est un outil essentiel du lien collectif. En adoptant le référentiel musical de l’adversaire, on passe sous sa domination culturelle, puis économique et enfin politique.
    Sans une réflexion sur le référentiel musical collectif, il ne peut exister d’identité, ni de communauté viable. S’affranchir de ce tropisme pour les musiques de l’empire devrait être une priorité. Les jeunes qui s’intéressent à la politique sont une minorité, par contre ils écoutent tous de la musique et les laisser faire le choix de celles de l’occupant les met en situation d’infériorité.

     

    • On va quand même pas passer notre temps à écouter de la musique classique quand même. Ni refuser le rock n roll sous prétexte que c’est les ricains qui l’ont inventer.


    • Je vous suis. Il doit y avoir davantage d’ACDC dans les chars d’assaut américains que de Bach. Je dis ça suite à un doc où on pouvait voir des soldats US ( 18-20 ans) écouter du métal de taré dans leurs bases en Afghanistan.
      Ado, j’écoutais toutes ces musiques. Elles me font du coup toujours réagir, mais ma mentalité a évoluée pour savoir consciencieusement m’en défaire. Mais bon chacun est libre, n’est-ce pas ? Il y a malgré tout une part diabolique franchement promue dans bon nombre de ces groupes. Même si dans le fond, cette part est bien souvent "bon enfant". Pas sûr que tous les gosses s’affranchissent de toutes ces "subtilités à double tranchant" que tout croyant balaierait d’un revers de main. C’est très paradoxale et je rejoins donc votre raisonnement.
      Bon après je préfère aller visiter la cathédrale de Reims que prendre un ticket pour le Hellfest donc je suis pas très objectif, je vous l’accorde. C’est probablement l’ âge...


    • On consomme beaucoup trop de musique voilà la vérité.. Ça n’est pas qu’une question de qualité. On devrais consommer locale... de façon plus organique.. une expérience physique, un lieu d’échange.

      Les gens ne réfléchissent même à ce qu’ils écoutent.. Avez vous essayez de demander aux gens ce que signifient les chansons qu’ils entendent à la radio, celles qu’ils fredonnent parfois ? Gainsbourg avait bien compris ça.. vu qu’il faisait souvent des sous-entendus... que dire de cette industrie musicale qui instrumentalise Sœur Sourir en lui faisant chanter Dominique, nique, nique.. En mot d’argot à la mode à l’époque...

      Tout comme France Gall chantant les sucettes à l’anis.. Pas besoin d’avoir l’esprit mal tourner pour comprendre.. mais personne n’avait compris meme pas la chanteuse... Les gens entendent, répètent mais ils n’écoutent pas.. C’est particulier, non ?...


  • Je ne sais si la contre-culture rock, punk ou progressive fût à l’ instigation de Tavistock ou de la CIA pour manipuler la jeunesse. L’ énergie musicale et communicatrice qu’elle continue d’ apporter à chacun en ces temps incertains et plutôt déprimants est un grand doigt d’honneur au Prince de ce monde.
    Merci E/R pour ce revival !


  • Hâte de voir ça à Marseille le mois prochain !


  • Entre AC/DC et ses cornes (du diable) et Santana et son tee-shirt illuminati, c’est non pour moi ...

     

    • Surtout que AC/DC = AnteChrist/Devil Child ! ( Les puristes pourront me confirmer si c’est vraiment l’origine de leur nom ou si c’est simplement électrique ?Merci d’avance ! )
      Alors je pense que Black Sabbath,The Damned et Bad Religion, c’est pas pour vous non plus !?


    • Alternating Current/Direct Current, c’est la soeur des Young qui a trouvé cool ce sigle après l’avoir vu sur un aspirateur. Tout le reste : "Anti Christ / Destroy Christ", "After Christ Devil Comes", "Alain Coral / Dégalité Céconciliation" sont des rumeurs propagés par des associations chrétiennes pour faire interdire ce groupe. Et Angus s’est amusé à les faire chier avec ses cornes durant toute sa carrière.


    • Le groupe de rock AC/DC tire son nom d’un sigle présent sur les appareils électroménagers qui signifie Alternative Current / Direct Current (courant alternatif/courant continu). Ce serait en regardant un aspirateur que l’idée du nom serait venue à la soeur des frères Young. Il est censé symboliser l’énergie "électrique" du groupe.


    • On dit aussi que KISS est l’acronyme de Kid In Satan’s Service. Mais bon, saura-t-on jamais...



    • sont des rumeurs propagés par des associations chrétiennes pour faire interdire ce groupe.




      Elle est belle l’Histoire... La vérité c’est que ce n’était pas les seuls...
      La vérité, c’est qu’aujourd’hui encore.. il suffit de voire les clips vidéos pour constater cette fascination (+ la pratique) pour l’occultisme.. La meilleure technique du diable est de prétendre qu’il n’existe pas. Quoi de mieux que l’excitation de tout les sens pour manipuler les individus ?..
      Il faut juger au cas par cas.. Quand on écoute des chants grégoriens on sait à quoi on assiste... Mais quand une chanson prétends être une messe satanique (comme c’est souvent le cas !) quel est le but ?
      Selon l’Islam la ruse du diable est faible... mais elle ne l’est pas quand les gens suivent délibérément ses commandements ; c’est pas difficile à comprendre..

      ps : chaque génération subit les assauts de ceux qui égarent.. le rap satanique affecte différemment les individus... c’est pas l’étudiant en médecine fan de rap dont il est question car sa capacité à résister est différente de ceux plus faible d’esprit, qui eux passeront à l’acte (violence, etc).. et même l’étudiant n’est pas à l’abri des suggestions faite à son esprit..


    • Merci à tous pour vos réponses, je connaissais le symbole "alternatif/continu" mais j’ignorais l’aspirateur de la frangine Young...
      Je me disais bien que ça sentait la légende, comme tous grands groupes de R n’R qui se respecte !
      Un peu comme le saladier rempli de m&m’s bruns...



    • On dit aussi que KISS est l’acronyme de Kids In Satan’s Service. Mais bon, saura-t-on jamais...



      Vous avez raison d’être au minimum dans le doute..
      En tout cas ça correspond à l’esprit de l’époque... Le New age et l’occultisme... Mais la question qui deumeure c’est cette lobotomie au cerveau qui rend incapable d’écouter (et comprendre) les lyrics qui se réfèrent largement (immanquablement de long en large) à la dévotion à Satan...

      Des lyrics très explicites, quand on me dit ensuite que ces noms de groupes pourraient être des acronymes ça paraît évident ; créâtivement, artistiquement parlant au moins (LOL) la version « acronymes » tient la route... AC/DC=Anti Christ/Devil’s Child, KISS=Kids In Satan’s Service

      C’est tout simplement du révisionnisme historique que d’affirmer que la pratique occultiste n’existait pas dans l’industrie musicale de l’époque...

      Tenons nous aux évidences... aujourd’hui encore dans les clips vidéos il y a une abondance vertigineuse de référence à la pratique de l’occultisme.

      Les paroles inversées invitant Satan ne sont pas des légendes non plus !!.. C’était (au minimum) un critère marketing de l’epoque pour vendre plus d’album !!

      Techniquement c’était pas bien difficile à réaliser... il suffisait d’enregistrer des messes noires, puis de rejouer la bande sonore à l’envers pour ingénieusement trouver des associations de mots qui sonnaient bien, des paroles anodines à intégrer dans leur chansons qui auraient une signification tout autre (!) lorsque les gamins joueraient leurs disques vinyles à l’envers, sur la platine à papa... Personnellement je pense que ça n’était pas que du marketing..

      KIDS est un mot d’argot entré mystérieusement dans la langue anglaise et massivement popularisé dans les années 60. Le Bouc a toujours été le symbole de Satan ; dans les religions anciennes et est même devenu une représentation totémique de l’Antéchrist, dans la culture judéo-chrétienne. Des dessins prouvent que dans l’Islam, le diable était lui aussi dessiné en bouc.. Sans parler des références aux cornes.. Kid qui veut aujourd’hui dire môme ou gamin c’est la traduction de chevreau ou chevrette, les petits du bouc.. Ça n’est peut être pas des « preuves ».. mais certainement des indices pour ceux qui réfléchissent...


  • #1447685

    Brian Johnson "le chanteur qui n’a pas reussi à faire oublier Bon Scott..."
    Faudrait arreter les delires à E&R.
    Oui, Bon Scott etait fantastique, c’est vrais. Bon Scott a joué avec AC/DC de 73 à 80. c’est a dire 7 ans.

    Premiere chose, Brian Johnson a reussi le tour de force de garder le groupe vivant.
    Deuxieme point, Brian Johnson est resté 36 ANS avec AC/DC.
    Alors oui, il y a eu un album de merde ("Fly On The Wall") mais le reste a toujours eté entre correct et genial. Faudrait arreter de cracher tout le temps sur Brian Johnson.
    Quand a Axl Rose, pourquoi pas. De toutes manières il fallait une solution pour satisfaire le public avec 10 concerts encore a faire tous affichant le complet sold-out.
    Ils ont tout mon soutient.

     

    • Ce n’est pas Brian Johnson "qui a réussi le tour de force de garder le groupe vivant", mais les frères Young. Et 1 album avec Bon Scott vaut tout les braillements de Brian Johnson durant 36 ans.


    • Ce n’est pas Brian Johnson "qui a réussi le tour de force de garder le groupe vivant", mais les frères Young. Et 1 album avec Bon Scott vaut tout les braillements de Brian Johnson durant 36 ans.


    • Et puis bon, l’arrivée de Brian a été marquée par ce qui est considéré par beaucoup comme leur meilleur album (et le plus vendu de loin...et je crois qu’il ferme le podium des disques les plus vendus de tous les temps, Thriller étant l’indétrônable n°1), Back in Black.

      Brian a réussi le tour de force de changer l’image du groupe pour y imprimer sa marque, ce qui n’était pas gagné a priori. Enfin bon, arriver avec Back in Black, c’est la meilleure carte de visite possible, aussi...


  • Incroyable ! Grandiose ! Monstrueux ! Merci pour le live je viens de revivre !!! Fan un jour,fan toujours et que le Rock ne meurt jamais !


  • Perso depuis plus de 20 ans j’ai jamais décroché des Black Crowes..


  • AC/DC + Guns n’ Roses : petite réunion de l’amicale des satanistes du 3eme âge :)


  • J’ai vu Santana plusieurs fois en concert dans les années 90. Dont une fois où j’étais au premier plan de la scène, la tête toute proche de la guitare du Maître. Croyez-moi, ça marque à vie !


  • Santana l’immortel,le dernier des guitar-heros

     

    • Si vous aimez "révi" la bonne technique guitare nous avons en France de solides gaillards comme Christophe Godin ou Patrick Rondat qui certes ne sont pas très grand public mais qui en revanche se baladent à mes yeux en technique pure bien largement au dessus d’un Santana et consort, ces types là savent tout faire sur un manche de gratte, absolument tout. Bon bien sur c’est une approche très différente de la gratte j’en conviens, plus instrumentale, mais quelle technique ont ces deux là...du costaud. Bonne journée.


  • Time now for a little bit of electric chruch music.

    https://www.youtube.com/watch?v=xAW...

    Toute l’histoire (la genèse !) de la pop-music résumée dans cette introduction à Red House de Jimi Hendrix.

    Jimi Hendrix and co étaient-ils des "agents" de la CIA (pour faire court) ?

    Je n’ai pas de réponse et j’avoue être envoûté aussi.


  • çà fait du bien ces articles musicaux : je me souviens de la mort de Bon Scott ( j’étais au collège ), il est en effet mort après avoir inhalé son vomi, une autre icône du Rock s’en été allée...Santana, c’est un furieux, de lui mon préféré c’est Oneness !...enfin, quelle époque épique et puis c’est vraiment bien après la mort de David Bowie .


  • Je laisse à Santana sa mythologie New Age hilarante et je ne garde de lui que son inimitable touché de corde et sa sonorité veloutée . Je ne veux pas connaitre le sens ésotérique de ses vieux succès mais ils me procurent toujours le frisson, ce qui m’a poussé à prétendre les jouer .

    Je pense qu’un mélomane éclectique a le cerveau séparé en deux . La musique populaire (particulièrement électrique ) pour l’excitation des chakras inférieurs , et la musique classique pour la connexion au Seigneur . J’aurais tendance à déconseiller l’abus des musiques du premier type pour qui voudrait demeurer dans un minimum de cohérence chrétienne .


  • Le journaliste qui a réalisé l’interview a fait quand même une belle bévue :
    "rendre hommage à cette époque musicale de la fin des 60s et du début des 70s ? Ndlr : euh, Carlos, Michael Jackson et Bob Marley, c’était quand même un peu après"

    Robert Marley c’était déjà en fin 60’s avec l’époque "Selassie in the chapel", "simmer down" (reprise), "melllow mood", "judge not" (1962) etc. Malgré tout il commença en 70-71 à plus grande échelle donc le père Carlos n’avait pas tord.
    Ce qui est regrettable c’est d’entendre des grands noms de la scène musicale citer toujours la même référence.
    Alors que d’autres grands on sacrement marqué leur nom, exemple :
    https://www.youtube.com/watch?v=s3j...

     

  • Axel Rose est un super chanteur dans son genre. Leur meilleure prestation reste celle-ci pour moi, le morceau Civil War qui colle bien à la situation, pour la première fois joué en live avant la sortie de l’album : https://www.youtube.com/watch?v=NPL...

     

    • En live je ne sais pas, mais en studio, le mieux qu’ils aient fait, et de très loin selon moi, c’est la face acoustique de l’album " Lies ". Quatre morceaux à se taper le cul par terre, sans une seule seconde à jeter, où Axel Rose chante comme un chat sauvage que l’on égorgerait :-) Un truc qui fait d’ailleurs regretter qu’ils n’aient pas fait d’Unplugged même si, à mon avis, ils auraient eu du mal à ne pas être un ton en dessous.


  • Il y a Angus Young et....Neil Young, un autre génie ...qui continue à creer et jouer...Il sera à Lille en juin...


  • Enfin, Johnson se barre. Pas que ce soit un sale type, bien au contraire, comme tout les membres d’AC/DC, mais quelle voix de merde. Il aura même réussit à gâcher Back in Black, pour dire. Quand à Axel Rose, j’ose espérer que le groupe sait à qui ils ont à faire.

     

  • Désolé pour Santana mais il est aux abonnés abcents
    c’est slash que l’on voit l’ex guitariste de guns’n rose
    et c’est un moment historique de le voir sur scène avec Axel Rose


  • Ca serait pathétique s’ils continuaient 10 ans, tout comme Johnny ou les Stones sont pathétiques de continuer. Là je pense qu’ils auraient dû prendre Joel O’ Keefe d’Airbourne (les fils spirituels d’AC/DC) pour finir la tournée sur un passage de témoin hautement symbolique et prendre leur retraite ensuite.

    Avec Airbourne, la relève du bon hard rock bien basique et râpeux est assurée.

     

  • "Ce qui caractérise cette époque, 1965-1975, c’est une incroyable créativité."
    Salut. Ce qui caractérise cette époque, 1965-1975, ce sont des peuples connaissant de mieux en mieux les structures et concepts de la matrice destinés à les maintenir en esclavage et qui se rebellaient contre l’autorité. Qu’à cela ne tienne, les maitres leur ont répondu en leur offrant de quoi se "révolter" sans endommager leur hégémonie. Un truc qu’ils ne connaissaient pas. Des bandes de types en trance ont fait leur apparition, et par effet mimétique, les foules subjuguées se sont déchainées sur les rythmes endiablés, oubliant en même temps d’œuvrer à leur émancipation. C’est pitoyable en vérité.
    .
    Au fond, ce que les fans de ces groupes apprécient avant tout, c’est la communion, ne faire qu’un avec ses semblables l’espace d’un instant. Car ils sont divisés au quotidien pour que les maitre puissent régner, et tandis que leur voix intérieur crie cette envie d’union, nombreux sont ceux qui trouvent là un moyen de se contenter. En vérité, c’est un lot de consolation.

     

    • Eh oui, même à E&R on admire les meilleurs produits de la société de consommation. Un des paradoxes de l’être humain.
      Basée sur l’idôlatrie, le fanatisme (fan’, c’est plus "cool", hein Mister Facebook), l’achat compulsif, la mode... Je critique, mais on est tous tombés dedans.


    • Mais c’est pas un problème facile à résoudre, parce à l’opposé on aurait quelque-chose d’élitiste , ou qui demande une initiation, enfin bref, le peuple ne serait pas plus avancé.

      Jim Morrison a dit des choses intéressante là dessus, sur le rôle du concert, du chanteur ,etc.
      ou A.Artaud, aussi


    • Bonjour, Mai 68/ CLouscard/Chewing-gum/Flipper... La société du spectacle. Reconnaissez les mecs qu’on est en plein dedans. Ca fait peut-être mal au cul mais c’est la vérité !!!


  • C’est de la musiquette, tout ça.
    J’ai lu tous les commentaires, écouté les musiques données dans liens. Eh bien, tout ça c’est de la musiquette.
    Vous n’êtes pas exigeant, les gars...

     

  • AC ou DC ou tout le reste, une panne de secteur et il n’y a plus personne i


  • Foin de la nostalgie... Au bout du "conte" c’est toujours beaucoup de bruit pour vraiment pas grand chose !


  • Pas mal AC/DC ! Mais pour ceux qui aimeraient un son plus jeune, plus énergique, plus engagé - plus "punk" en fait - je conseille Hatebreed, dont le nouvel album sort bientôt. Ce sont des musiciens qui fréquentent encore des milieux populaires. Et apparemment, les petites gens sont très en colère aux États-Unis, comme le montre leur dernier titre :

    https://www.youtube.com/watch?v=qCg...

    Et dans le même genre, il y a Agnostic Front, avec un titre assez explicite : The American Dream Died

    https://www.youtube.com/watch?v=UFO...

     

    • Très bons groupes ! Mais ce n’est pas la même catégorie ni la même sphère musicale.
      Si je voulais être taquin quant au mot "jeune", je dirais qu’Agnostic Front existe depuis près de 40 ans ! Ce groupe est l’un des pionniers du Hardcore/crossover new-yorkais. Rien à voir donc avec le "Hard’n’Roll" d’AC/DC ;).


    • Merci pour la réponse ! Oui, le qualificatif "jeune" était plutôt réservé à Hatebreed, qui tourne depuis une vingtaine d’années quand même ! En effet, ce n’est pas le même style qu’AC/DC... Mais bon, il me semblait important de mentionner ces groupes aux textes engagés !


  • C’est dingue, que ça parle de politique ou de musique ça part en dispute quand même. On a même eu droit au point Godwin du "rock sataniste".
    Je dirais qu’à partir d’un certain seuil d’authenticité, les goûts musicaux ne se discutent pas.


  • Ah... AC/DC... un groupe que j’ai adoré, leur chansons sont vraiment sympas.

    Mais j’ai compris que c’était de la vraie rigolade "musicalement" parlant. Oui, j’ai compris ça le jour où j’ai entendu Stevie Ray Vaughan.

    Lui c’est un génie parmi les génie, mort bien trop tôt au sommet de sa carrière. Au moins il fera pas des tournées à rallonge comme ACDC !

     

  • J’y croyais pas un instant, mais pourtant ça le fait. Rock n’ Roll ! Avec toute la merde qu’on nous sert de nos jours, pas étonnant que même les jeunes passent aux "vieux". C’était mieux avant c’est pas toujours vrai mais pour le coup, là c’est carrément un euphémisme !

     

  • J’étais vraiment un grand fan de hard-rock (au sens large) dans mon adolescence, cheveux longs, veste en jean avec patchs Iron Maiden et Metallica, et bien sûr une guitare électrique.
    Il faut être honnête, d’un certain côté, j’avais l’air ridicule. Politiquement et sociologiquement, ce que représente le Rock n’est pas forcément glorieux, mais au final, ce qui reste pour un type intelligent, c’est d’avoir eu des musiques qui l’ont fait rêvé et qui lui ont servi de porte d’entrée dans la musique. Combien de personnes on eu le goût et la motivation de commencer la musique avec le rock, même pour évoluer vers un style totalement différent ?
    Bref, je ne pense pas que ces musiques soient un danger et qu’il ne faut pas leur accorder une importance qu’ils n’ont pas. Quand on est jeune, on se dit qu’on aimerait bien ressembler à tel ou tel artiste, mais quand on grandit, on se rend compte que souvent il est quand même un peu con et limité et au final on l’apprécie juste pour la musique qu’il fait :).

    Si vous comprenez l’Anglais et que vous voulez écouter des albums rock (au sens très large) à pisser de rire, tellement ils sont marrants, intelligents et très fin au niveau de l’analyse sociologique, je vous conseilles les 3 premiers albums de Frank Zappa and the Mothers of Invention, surtout l’album "We’re only in it for the money" (1968).
    C’est sans aucun doute la meilleur dérision des mouvements de jeunesse et c’est toujours d’actualité et transposable aux mouvement de jeunesse actuels tellement c’est fin. Il se foutent aussi bien de la gueule de la société matérialiste et entièrement tournée vers la consommation, pas comme des pucelles meurtries, mais le tout dans une euphorie qui rend toute les "coolitudes" du moment complètement ringardes. En plus de ça, les arrangements et la musique est complexe et sert aussi à la parodie en reprenant des clichées de la musique à la mode tournée en dérision. Sans oublier que Frank Zappa s’est toujours entouré de musicien incroyables. Je ne suis pas fan de tout ce qu’il a fait, mais ses 3 premiers albums sont incroyables à tout point de vue.
    Par exemple, celle-ci se moque de la vacuité du mouvement hippie :
    Musique - Who Needs the Peace Corps ?
    Paroles - Who Needs the Peace Corps ?

     

    • bien d’accord, si on devait tirer un véritable créateur dans toute la scène rock, Zappa c’est le bon choix, musicalement et intellectuellement.
      Et cerise sur le gâteau quel putain de guitariste !, le seul avec Hendrix à savoir faire parler une wah wah.


  • Beaucoup de lecteurs et d’adhérents chez E&R sont des amateurs de rock et de heavy metal mais j’ai pas trop compris ce que cet article fait ici :/

     

  • Je suis navré mais la résultante de cette schizophrénie du divertissement rock and rollante est la montée au pinacle de cette gamine rebelle qu’était Amy Winehouse et sa pulvérisation. Et il faut être vraiment de mauvaise fois pour ne faire le lien. Relisez ou lisez Clouscard. Le rock est l’émancipation de la pensée de papa pour entrer dans l’émancipation revendicative de maman. Franchement, je dis pas que si on me filait un ticket gratos pour les Gun’s ou Acdc, je n’hésiterais pas un moment. Mais à savoir tout le bordel idéologique et sa vacuité paradoxale qu’il y a derrière, je préfèrerais m’abstenir et aller à la pêche ou dans un trinquet. L’enfer est pavé de bonnes intentions et ce n’est que trop vrai. Encore une fois, je ne dis pas que les types fans d’Angus ou d’axel sont des cons, mais que le paradoxe du rock-rebelle et ses conséquences via une pseudo-émancipation basée sur la violence, la bière et les clopes n’est pas un modèle respectable en soi fusse-t-il apaisant une fois la tempête de l’évacuation passée.
    J’ai été acteur de la scène Hard-tek/hard-core pendant des années en tant que compositeur( de furie), j’ai bossé dur, des heures , des jours , des mois, des années. Au bout d’un moment je me suis dit merde : "T’es incohérent ! Tu fais monter à la surface toutes les pulsions morbides de tous ces arrachés, toi compris ! Et tu veux une médaille ??? J’ai stoppé ma mécanique et là le travail a commencé : lecture beaucoup, recadrage de ce que sont la spiritualité, la politique, la psychologie des foules, la psychologie tout court, la réalité débarrassée de tout désir d’émancipation" et j’ai eu un peu honte. Franchement. Soral a effectivement contribué à ma prise de conscience, c’est indéniable même si dans le fond, je ressens toujours ce paradoxe et cet article en est pour moi la preuve. Alors certains vont dire : La tek-hardtek,hardcore, c’est de la merde ! Mouiii...C’est du boulot de monter un set percussif cohérent et de tenir en tension un foule pendant une deux ou trois heures. C’est un travail artistique quoi qu’il en soit. Regardez : l’autre jour je vais dans un bar et la musique était les Béru "vive le feu", alors moi, parce-que je suis un gros con, j’ai gueulé dans le rade " on peut fumer ?!! Le barman tatoué m’a dis avec un air de blase" Non ! Et là, j’ai ajouté tout haut " Putain les rebelles de mes couilles ! Bravo !" Beaucoup on baissé les yeux, vers leurs verres avec leurs petits sourires de merde et leur look de merde. Voila le paradoxe.

     

    • Entièrement d’accord sur ton analyse du paradoxe fondamental qui taraude aussi bien le "technicien du son" tendance électro que le rocker tendance "grosse saturation ." Les deux participent activement au chaos qu’ils prétendent dénoncer .Produire à haut volume des fréquences très dures , de la rythmique hypnotique sans véritable mélodie et des paroles négatives les place clairement du côté du problème et pas du côté de la solution .

      Guitariste électrique moi-même et ancien fan d’Hendrix , je joue très rarement saturé à la maison et clair les 3 quarts du temps sur scène ,en ayant soin de la musicalité de ma distorsion . Je suis persuadé que l’abus ( et non pas l’usage modéré ) de ces genres de musiques compromet l’équilibre psychique . A l’inverse , Bach et le chant polyphonique me guérissent .


    • Si t’avais été rebelle tu aurais allumé ta clope au lieu de demander gentiment au patron. D’ailleurs, vu que tu te serais pris une branlée par ce dernier, t’aurais même pas été un rebelle, juste un pauvre type à terre.


  • Légendes et Métamorphoses de Jim Morrison, là on touche au sublime, au spirituel ! C’est pas Ovide mais presque ! ^^ AC/DC bien ...^^


  • Axl Rose le bon choix ? C est une plaisanterie ? Ce mec est une daube fumante. Apres avoir craché sur sa carrière et ses fans , son propre groupe et sa famille en se roulant dans l alcool, la drogue et le sexe (pour ceux qui pensent que c est ca le rock&roll, ici on parle de Metal.. et je répondrai : vous n avez pas le niveau...) revenir pour former G&R et maintenant leadsinger chez AC/DC on appelle ca juste du marketing ! c est un business plan... rien a voir avec ce que TOUS les vrais métaleux penseront, cad, une performance à la hauteur de ce qu attendent les fans, de la vrai musique qui vient du cœur et qui se ressent au plus profond, pas juste un jet de vomis corriger par 2-3 Imac sous apple logic ! Brian c est 35 ans de carrière ! Et ça, ça se respecte ! On ne remplace pas un monstre de scène comme ca par un alcoolo bouffi devenu un gros con , sinon Renaud aurai bien pu faire l affaire ! Tous les gens qui paye pour voir des gens comme ça , ne se rendent même pas compte que ces mecs vous crachent dessus pendant qu ils comptent leur billets. Quand on respecte ses fans on tire sa révérence avec les honneurs, ce que fait Brian Johnson ! Pour le commentaire sur Santana je ne me prononcerai pas, ce n est pas mon rayon. Et pour un Johnny qui tient soit disant 3H avec 40 de fièvre et s effondre , c est simple ça s appelle la coke et les amphet...CQFD.

     

    • Pour l’instant Axl Rose est dans AC/DC uniquement pour 10 dates hein... Il n’est pas encore officiellement "le nouveau chanteur d’AC/DC pour les 10 prochaines années".
      Ce sont des pros. Ils ont une tournée à finir, des engagements à respecter. Il leur fallait un chanteur car Brian s’est niquer les oreilles (d’après ce que j’ai lu sur un circuit de voiture, donc pas uniquement avec la musique !), et je trouve logique qu’il prennent un mec "qui à un nom" pour finir la tournée. Un mec que gens connaissent. Un type "vu à la TV" quoi... J’était le premier sceptique, mais je trouve qu’au final il assure.
      Là où l’article se trompe c’est que le futur d’AC/DC n’a jamais été aussi incertain. Cela pourrait être leur dernière tournée. Brian pourrait éventuellement revenir plus tard. Axl pourrait être officialiser comme chanteur définitif. Bref on en sait rien.


  • Désolé mais le plus grand groupe de rock encore en activité c’est Metallica, il n’y a pas photo !

     

    • Metallica, après le Black Album, c’est de la daube.


    • C’est subjectif comme avis... Même si j’adore Matallica, je considère que Iron Maiden est encore meilleur, tant sur la qualité des albums que sur scène... surtout après 40 ans de carrière.


    • Metallica ? Déjà ça n’est pas du rock, c’est du metal. En exagérant c’est comme comparer Chuck Berry à Black Sabbath. Ensuite AC/DC est dans la place depuis disons 1974 à une époque ou les gars de Metallica étaient en couche-culottes. AC/DC a vendu plus de 200 millions d’albums, juste 100 millions de plus que Metallica, excusez du peu. Back in black est le 2ème disque le plus vendu de l’histoire (50 millions) après Thriller de Michael Jackson. Pour finir, contrairement à Metalica, AC/DC n’a jamais fait d’albums indignes genre "load", "reload" ou "st anger". Ils n’ont jamais fait de ballades à la con et n’ont jamais fait de concerts avec un putain d’orchestre symphonique...

      Attention : j’adore les 4 premiers albums de Metallica et ils sont toujours excellents sur scène mais AC/DC est constant depuis 40 ans et n’a jamais dévié.


    • Passant plus de temps en compagnie de Bach ou de Mozart je ne vais pas trop jeter de l’huile sur le feu. Mais il y a de très belles ballades, de même qu’il existe de beaux mouvements lents dans les symphonies, et même AC/DC s’est adonné à ce « genre à la con ».


    • Rien a voir avec Iron Maiden. Metallica se dispersent trop et a part quelques titres leur discographie laisse a desirer. Vraiment rien a voir.


    • Pas " à part quelques titres ", mais plutôt " à part quelques albums ", ce qui quantitativement et qualitativement n’est pas tout à fait la même chose du coup.


    • Eric
      Je maintiens. Quelques titres comparé à. Iron Maiden.
      On fait la liste quand tu veux. Et sur scene c est incomparable. D ailleurs Lars reconnait qu Iron Maiden sont les patrons, voir sa presence sur le dvd Flight 666 ou il se rend au concert en reconnaissant être un fan invétéré.


    • Ce sont sûrement les meilleurs et ils ont la plus grosse ! :-) Il n’en demeure pas moins que quelques albums de Metallica vont de très bons à excellents, ce qui constitue quelques dizaines de morceaux et explique certainement, allez savoir, une réputation certaine et le succès qui va avec. Avoir ensuite des préférences pour tel ou tel est logique mais n’oblige en rien à porter des œillères ou à faire preuve d’une mauvaise foi due bien souvent à la méconnaissance de ce dont on parle. Et personne n’a dit, en tous les cas pas moi, qu’Iron Maiden n’était pas bien. Faudrait arrêter de raisonner comme ça.


    • Les gouts sont uniquement une question de sensibilité. Personnellement, Metallica ne me fait absolument aucun effet, contrairement à Maiden. Chacun ses gouts, comme on dit.


    • En effet chacun ses goûts, d’où l’absolue inutilité de dénigrer ceux d’autrui ou plutôt ici en l’occurrence de se livrer à des sortes d’études comparatives qui à ce titre n’ont pas lieu d’être.


    • Personnellement je les ai vus en concert l un comme l autre,et je donne mon avis ne t en déplaise.
      De plus les méthodes de metallica qui consiste a jouer les premieres notes d un morceau d Ac/Dc
      pour les faire siffler, je trouve ca douteux.


    • Il ne me déplait pas que vous donniez votre avis ?! comme je donne le mien d’ailleurs. Point final donc. Pour le reste, que les gars soient sympa ou pas, fassent ceci ou cela, je laisse cela à ceux que ce genre de potins et autres peopoleries peut intéresser. Je ne parle ici que de musique.


  • Ceux qui prétendent qu’AC/DC seraient satanistes sont des imbéciles à la vision moyenâgeuse. Désolé. C’est comme le Hellfest, on peut être croyant mais voir satan à chaque coin de rue me fait doucement rigoler. Les bigots sont aussi ridicules et pathétiques que ces clowns satanistes peinturlurés du Black Metal. Ce sont les 2 faces d’une même médaille. Je précise que les Boutin ou les Retailleau ne trouve pas que Lady Gaga, Britney Spears ou Nicki Minaj sont satanistes alors qu’il n’y a pas pire mais c’est du "satanisme libéral" donc ça va. Vous pouvez glorifier satan de façon cryptique en montrant votre cul dans les clips mais si vous faîtes du métal, là c’est satan en personne qui vous parle !

    AC/DC est à des années lumières du satanisme. Ce sont des fils d’ouvriers uniquement intéressés par le rock et qui se moquent éperdument de la politique et de la religion. "Highway to hell" ne fait que décrire l’enfer des tournées et de la route et pour tous ceux qui ont déjà tournés, qui se sont retrouvés entassés dans un van comme moi pour faire des centaines de Km plus tout les autres à-cotés impliquant la vie d’un groupe de rock, ceux-là savent que cette vie peut être "infernale" au sens de "épuisante" et "usante". Certains mongoliens soutiennent mordicus qu’AC/DC signifierait Anti Christ / Dead Christ et ce genre de stupidité alors que c’est la sœur des frères Young qui leur a proposé le nom en voyant marqué AC/DC... au dos de son aspirateur. A moins de considérer l’aspirateur en question comme possédé par satan il n’y a qu’un pas. Si AC/DC est un groupe satanique alors je suis fier de me déclarer sataniste, j’irai boire un whisky avec Bon Scott au bar des enfers à votre santé.

     

    • Je ne sais pas où vous trouvez cette énergie à défendre mordicus que des gens se revendiquant du satanisme ne sont pas des satanistes ?.. Ont-ils fait des invocations en pensant que ça pourrait marcher ? Vont-ils revendiquer ensuite (LOL) que c’est des « devil-worshipers » ?!.. C’est quoi cette naïveté ?..

      C’est comme dire que des musulmans, des chrétiens ne sont pas ce qu’ils revendiquent être car vous ne croyez pas en leurs croyances ?.. C’est ça en substance ?..

      Tous ces groupes ont pratiqués et revendiqués des pratiques occultistes souvent en faisant référence directement à Alester Crowley.. C’est assez marant car se revendiquer de l’occultisme n’avait rien d’exceptionnel à l’époque.. les Beatles, les Rolling-Stones s’y référaient eux aussi..

      Je me souvient enfant dans les années 70 d’une femme hippy dans mon pâté de maison qui faisait des séances d’invocations aux esprits ; magie noire, magie blanche, c’était supposé sérieux et il ne fallait pas prendre ça à la rigolade... Enfant je prenais ça pour des conneries, vu que moi je n’y croyais pas.. Pas de preuves tangibles que ça marche = pas possible que ce soit vrai ?...

      Quand les Rotchilds exhibent des symboles sataniques... quand les Bushs et l’élite régnante aux USA font allégeances aux Skull & Bones, certains parlent également d’un folklore folklorique ?..
      Honnêtement, je crois que certains ont des problèmes de cohérence.. Les sceptiques affirment qu’ils ne croient que ce qu’ils voient... que dire de ceux qui ne croient pas en ce que tout le monde voit ?!.. LOL..

      L’important n’est pas de savoir si vous, vous y croyiez... c’est de valider le fait que EUX de toute évidence y croient..


    • Tout a fait. D ailleurs si cette musique servait a manipuler la jeunesse et les autres elle serait diffusée non stop sur les radios, mais ce n est pas le cas au contraire ce sont des groupes qui s expriment sur scene pas chez Drucker. Rien a voir avec la presse a pensée unique que l on met gratuitement a disposition de la masse, dans tous les supermarchés de France ,pour diffuser la propagande du pouvoir en place.
      Il faut arrêter de délirer de voir du complot jusqu au motif du papier toilette.


    • @ Peter

      Le message de Komar commencait par : "Ceux qui prétendent qu’AC/DC seraient satanistes sont des imbéciles à la vision moyenâgeuse. "
      Vous en êtes la parfaite incarnation.
      En 2016 on arrive encore à choquer le bourgeois en sortant les cornes du diable ? Cela marche donc encore... Wow.

      Je ne peux m’empêcher de penser que VOUS croyez et pensez au diable bien plus que les membres d’AC/DC passés et présents réunis n’y ont pensé dans toute leurs vies. La plupart des "hard rockeurs" sont plutôt athées, et pas mal plutôt chrétiens : Dave Mustaine de Megadeth, Blackie Lawless de WASP...
      et même la quasi totalité de Black Sabbath sont catholiques ou de l’église d’Angleterre.
      Cela fait 25 ans que je lis des interviews de ces groupes et jamais personne ne s’est revendiqué satanistes à par quelques abrutis dans des groupes underground pour faire parler d’eux ( ce qui ne marche pas vraiment d’ailleurs) et quelques autres comme King Diamond ou Marylin Manson qui ont été membres de l’élise de Satan (un truc qui est plutôt une philosophie de vie personnelle qu’un projet anti-chrétien, ne vous inquiétez pas !)

      Alors arrêtez de faire comme si vous saviez ce que les autres ont dans la tête sans jamais vous y être vraiment intéressé.

      Non mais !



    • Alors arrêtez de faire comme si vous saviez ce que les autres ont dans la tête sans jamais vous y être vraiment intéressé.
      Non mais !




      Parce que vous vous y êtes intéressé à ces pratiques occultes dont ils se revendiquent ?!..
      Encore un problème de cohérence ?..

      Les membres du Skull & Bones prétendent comme Bush que c’est un amusement pour étudiants.. Je m’en tient aux évidences (contrairement à vous)...

      Quand je pense à la façon dont les mœurs ont changées ces dernières décennies (!) je pense que tout cela à été possible grâce aux média qui affirment que les sociétés secrètes et l’occultisme sont des histoires à dormir debout.. Tout ça est possible grâce aux naïfs (dont vous faites apparement parti) qui pensent être des experts dans des sujets dont ils ne connaissent rien.. Sur ce bonne continuation.


    • Il faut s’entendre sur les termes. Les rockers un peu hardcore sont-ils satanistes ? surement pas. Il faut un minimum de dévotion et de sens du service pour pratiquer un culte, et je ne pense pas que ces "bons vivants" en ait 2 ronds. Par contre font-ils le jeu de Satan ? certainement oui puisque, pour faire simple : tout ce qui ne vient pas de Dieu vient du Diable.
      A partir de là, nous sommes tous mal barrés !

      Certes, prôner la sexualité débridée, le consumérisme, la débauche quelle qu’elle soit est évidemment faire le jeu de Satan (sans le savoir) mais il s’agit évidemment pour beaucoup de crânerie et d’attitude ; Si ces gens-là avaient le sens du divin, ils n’auraient pas l’aplomb de continuer dans ce sens (comme nous-mêmes si nous méditions davantage les conséquences surnaturelles du moindre acte "déviant" que nous posons) mais n’étant pas croyant eux-mêmes pourquoi s’en offusqueraient-ils ?

      De plus il ne faut pas oublier que le Rock est né dans une société puritaine (que soit véritable paternité soit anglaise ou américaine) aussi les codes ne sont pas les mêmes. Le puritanisme est une religion essentiellement superficielle, "publicitaire". A quelques exceptions près, je ne suis pas certain que de telles âmes s’engagent à fond dans ce qu’elles professent, que ce soit pour louer Dieu ou célébrer le mal ; c’est une manière d’être qui n’engagent pas à grand chose, pour le meilleur et pour le pire ; je ne serais pas étonné que les références à tel poète vaguement occultiste fassent partie du même jeu (avec tout au plus une petite crise adolescente, une quête de savoir caché, qui émoustille un peu, mais sans aller bien loin car encore une fois on n’a pas affaire ici à des esprits très persévérants dans quelque direction que ce soit. C’est surtout des épicuriens maladroits).

      La malpensance de ces grandes gueules s’auto-censure assez vite : ils finissent tous par plus ou moins militer contre la guerre, plaider pour la liberté ou la tolérance, écrire des chansons d’amour assez niaises...
      A part certains tatoués de type gros texan très marginaux qui militent à la NRA, j’ai pas vu beaucoup de ces courageux se positionner totalement à contre courant sur les grands sujets sociétaux du temps (par exemple, jouer vraiment au méchant en glorifiant le KKK ou que sais-je...)


    • @Untel,
      la question que vous vous posez c’est de savoir si (dans le christianinisme par exemple) à l’église tous les fidèles occupés à faire des génuflexions sont réellement croyants en ce qu’ils croient (et professent) ? Je pense que vous allez me dire que la vaste majorité des gens assistant à la congrégation, la messe, pensent que Dieu existe et qu’ ils tirent un intérêt direct à ce qu’ils poursuivent leur dévotions.. et qu’il y a peut être des gens présent qui n’y croient pas du tout ? Selon la même logique (du doute) vous me diriez que la vaste majorité des gens qui s’investissent dans la promotion ou la dévotion aux pratiques de l’occultisme n’y croient pas du tout et qu’une infime minorité y croient ?

      J’entends très bien ce que vous dites.. et j’affirme que vous vous trompez largement... La pratique de l’occultisme contrairement aux religions officielles n’a rien d’un héritage culturel, ça relève de l’initiation.. et dans la majorité des cas ça n’est pas une mode, une lubie passagère qui dure quelques semaines voire quelques mois... Les gens ayant ces croyances s’investissent corps et âme (c’est le cas de le dire) dans leur choix de vie.

      Personnelement, je crois que leur connerie est efficace, qu’ils en tirent des bénéfices... sur terre (et une punition dans l’au-delà et déjà sur terre). L’avantage que j’ai sur vous c’est que dans les faits.. des présidents, les hommes les plus riches au monde ont recourent à des médiums, des sorciers... Contrairement à ce que vous affirmez (ainsi que les media) l’occultisme est très répandus..

      C’est le scoop du millénaire, le secret le mieux gardé et à la fois des milliers de livres y sont consacrés... tout le monde est au courant, mais la plus part des gens n’y croient tout simplement pas.. Après c’est dans l’ordre des choses, l’Église du diable recrute toujours de nouveaux adhérents sans que personne ne le sache.


    • De la même façon ceux qui font de l’hypnose (par exemple) obtiennent de l’aide des « esprits » (djinns) et vous manipulent... Les « esprits » sont divers et variés.. les grands sorciers recherchent la collaboration avec des esprits puissants...

      Les hommes ont diffèrents talents, parfois les hommes sont dotés de talents exceptionnels.. parfois ils sont banales.. Il en est de même pour les djinns... Lorsque un président de la république ou un grand chef d’entreprise essaye d’obtenir l’aide d’un médium africain (ça s’est déjà vu), c’est qu’ils croient que ce sorcier, de part les sacrifices qu’il pratique, à peut-être l’appuie d’esprit puissants pouvant les aider à acquérir des faveurs, des avantages, des biens sur terre, ou des vengeances sur des adversaires...
      Toutes ces choses sont bien connus.. pourtant tout comme l’hypnose, les gens n’y croient pas ?.. C’est particulier, non ?..
      La plupart des gens ne croient pas à l’hypnose.. et pourtant..


    • non peter c’est vous qui êtes à côté de la plaque. personne ne doute de l’existence d’un occultisme érudit, appliqué, réellement maléfique, mais seulement de la capacité/volonté d’une bande de ploucs moitié mélomane moitié branleurs de se plonger sérieusement dans cet univers austère et quelque peu hiératique à sa manière.
      relisez mieux mon commentaire et réfléchissez au "type", aux tempérament de ces métalleux.

      c’est un peu comme si je vous parlais de petits maires franc-mac de province qui portent de tps en tps le tablier et jurent au nom de l’être suprême sans trop savoir de quoi il retourne, juste pour appartenir à un réseau un peu sélect, se griser au contact d’un monde de pouvoir et accessoirement faire sauter leurs amendes, et que vous me répondiez : "non ce n’est pas vrai, il y a des hauts fonctionnaires qui piétinent très sérieusement la tiare du pape à partir du 17eme degré."
      ON NE pARLE pAS DE LA MEME CHOSE !!

      Et oui au passage, "beaucoup d’appelés, très peu d’élus", cela signifie bien que la plupart des catholiques "ne savent pas ce qu’ils font". la plupart, notamment les vieux, ont avant tout le sentiment de devoir perpétuer une tradition et c’est la fidélité formelle plus qu’une foi très profonde qui les fait agir au quotidien.


    • @ Peter

      "Parce que vous vous y êtes intéressé à ces pratiques occultes dont ils se revendiquent ?!.. "

      Alors, oui merci je m’y suis intéressé, un peu, surement pas autant que vous (donc je pourrais même dire que vous risquez de devenir sataniste bien plus que moi !)

      Mais puisque vous ne semblez pas savoir lire, je vous le redis :
      que le croyez ou non, ILS NE SE REVENDIQUENT DE RIEN.




    • Et oui au passage, "beaucoup d’appelés, très peu d’élus", cela signifie bien que la plupart des catholiques "ne savent pas ce qu’ils font".




      Et vous croyez que Dieu ne leur est pas accessible quant ils font des prières ? À croire qu’il n’y a que les prêtres et les religieuses qui ont accès à Dieu ?.. Nous partons du postulat qu’il ne s’agit pas de personne lambda (bien que tout le monde est accès aux « esprits »). Des artistes qui se sont distingués parmi les hommes de part leur succès matériel ; ne pas sous-estimer le pouvoir de la litanie radiophonique pour imprégner le mental..

      Pensez vous que les « esprits » ne peuvent pas rendre quelque chose de médiocre excellent ?.. C’est le fait qu’ils se présentent comme des adeptes de Satan et qu’ils ont un pouvoir d’enchantement sur les masses qui les distinguent ?...



      Mais puisque vous ne semblez pas savoir lire, je vous le redis :
      que le croyez ou non, ILS NE SE REVENDIQUENT DE RIEN.




      Une dernière fois : je ne me réfère qu’à ce qu’ils disent être dans leur textes.. Vous comprenez leurs textes ?
      Vous êtes assez intelligent je suppose pour comprendre qu’ils ne vont pas se revendiquer publiquement d’authentiques satanistes pour se compliquer la vie de tous les jours ?.. Il suffit de voir comment Marilyn Manson se dit être un sataniste de la pire espèce tout en modérant ses dires en parlant de « philosophie »... Alors qu’il suffit de se tenir à ce qu’il dit.. C’est comme les adeptes de Alestaire Crowley qui relativisent le contenus de ses écrits ?.. La question est de savoir si l’histoire de Faust existe.. Et je ne parle pas de la tragédie de Goeth qui est venue éclipser le Faust historique...



    • Mais puisque vous ne semblez pas savoir lire, je vous le redis :
      que le croyez ou non, ILS NE SE REVENDIQUENT DE RIEN.




      Des fois j’ai l’impression d’haluciner... Vous n’êtes peut être pas familier avec la langue de Shakespeare...
      Concrètement, il y a des milliers d’ado un peu paumés qui sous l’influence néfastes des paroles de ce groupe ont dû faire des conneries... Le chanteur lui-même, à fini par subir violemment les conséquences de la doctrine qu’il propageait... Écoutez la musique que vous souhaitez.. mais cessez de jouer le défenseur de la « liberté ».. Je sais ce que signifient les paroles contrairement à vous apparement..


  • Je trouve ça moche, et alors son "Whole lotta woman" (le refrain) est pour moi horrible, limite faux.
    Non c’est définitif, je n’accroche pas


  • Surtout sa façon de prononcer "Rosie", la fin de phrase " Whole Lotta Rosie" c’est lamentable.


  • Ouf, ils auraient pu prendre Axel Red :)


  • AC/DC plus grand groupe rock encore en vie ??? Cela fait plus de 15 ans qu’AC/DC est en assistance respiratoire, et même cela ne suffit pas ! Ce groupe est fini depuis belle lurette !
    Le seul véritable groupe rock encore vivant et qui impose le respect s’appelle...

     

  • Alain Soral a consacré un édito au rock en début de ses nouvelles vidéos. Il y est question de rock ouvrier, d’underground des années 70 (Kevin Coynes !), des apports novateurs d’un Bowie.
    Concernant AC/DC, il est évident dès qu’il ouvre le bec que ce freak dégénéré d’Axl est outillé pour le job. Pas seulement une question de technique, de faire le bon couinement sur le bon riff. Axl possède une vertu qui manque à ce brave routier de Brian : une poésie vénéneuse qui ranime la foi. Il est évident qu’ Angus Young le sent. Axl sur ce trône, infâme de mauvais goût (décoré par une accumulation de grattes - un rêve d’adolescent en pleine branlette égotique), Axl, les guibolles brochées, peut sauver AC/DC de la routine milliardaire. Il peut leur faire dire une dernière fois que tout est possible, qu’on va leur mettre au cul et que, dans ce monde-là, les gonzesses ne sont pas toutes des radasses. Comme disait l’autre, it’s only rock’n’roll but I like it.
    En revanche, je ne suis pas d’accord sur le diktat nostalgique imposant que les sixties-seventies seraient l’apogée. Trop compliqué pour un seul commentaire. Mais le courageux qui saura voyager passera d’un Hank William (Rimbaud Country) au Nebraska de Sprinsteen, des chanteurs rives gauche des années 50... aux artistes de notre temps. Il suffit de bouger pour trouver des talents comme s’il en pleuvait. Derrière les Nashville Pussy (vus récemment dans un petit club...), il y a des cohortes de garageux et de métalleux. Des tonnes de groupes de toutes plumes et de tous poils jouent ! Pour moi ce sera Spain, le groupe méditatif de Josh Haden (fils du contre-bassiste Charlie Haden), ou encore Vic Chesnutt.Et tant d’autres.
    En revanche l’époque, les nouveaux médias ne transformeront plus jamais des mods abrasifs en pharaons pathétiques (les Who).
    En ce qui concerne Santana : un pépère. Encore une fois, ce n’est pas une question de "technique". Un Syd Barrett, limité et malade, a produit une oeuvre immense. pendant que l’ami Carlos se branlottait le manche avec d’obscènes grimaces. Il faut vraiment être une foule de hippies et pire d’étudiants déguisés en hippies pour trouver ce Soul Sacrifice "génial". Sympathique oui, mais pas génial. Perso, ce qu’il me reste de Santana... c’est son beau-père, Mickey Baker qui savait jouer de la gratte, modestement à un niveau divin.

    Et ce Mickey là a également joué derrière Sylvie Vartan. Ce monde est fou !

     

  • J’ai découvert Woodstock à l’adolescence, en 1994, à l’occasion du 25 ème anniversaire. Bien qu’étant de la génération post-Woodstock, je me suis passionné pour ce phénomène, cheveux longs colorés, pattedef, chemise à fleurs, etc. Je fesais tâche dans mon lycée à l’époque du rap NTM/IAM en plein essor. Aujourd’hui j’en reviens sérieusement. Le mythe Woodstock s’effondre à la vue des derniers travaux de chercheurs américains indépendants (toujours en cours, regarder la série Unspun sur le média CCN, on en découvre toutes les semaines au fur et à mesure des recherches). Le truc remonte au moins au début du siècle, en 1969 c’était déjà la 3ème génération de hippies, les premiers se sont établis dans la ville de Woodstock (qui est à 80 km de là où s’est tenu le festival) au début du XXème siècle, à 15 km de là où Aleister Crowley sévissait à la même époque avec la même idéologie, peignant en lettres géantes sur les rochers "Do What Thou Wilt" (ancien anglais, équivalent en ancien français à "fay çe que vouldras"). Woodstock 1969 est la consécration et la mise en pratique de ce long travail de déracinement culturel, avec l’aide de MK-Ultra dans l’après guerre. Que les jeunes soient esclaves de leur libido, se jettent dans la boue, et écoutent les messages subliminaux de la musique sponsorisée par la CIA sous LSD (développé par la CIA aussi), plutôt que de s’occuper des vrais problèmes.

    Et ça c’est un résumé des 1% de la partie immergée de l’iceberg, pour ceux qui parlent anglais je vous invite à suivre la série Unspun sur CCN et les travaux de Jan Irvin sur le site GnosticMedia.

     

    • Commentaire lucide. Je ne comprendrai décidément jamais ce site et certains qui le fréquentent, qui d’un côté approuvent et adoubent tout ce qui est "satanique" et d’autres qui sont plutôt "royaliste et/ou catholique" ou qui "luttent" contre le nouvel ordre mondial ou le sionisme ou les deux souvent, tout cela ne tient pas trop la route.

      Vous me direz, c’est la réconciliation nationale ! Mais est-ce que les catholiques vont se réconcilier avec les adeptes du "satanisme" ?

      Bref, faudrait être un peu plus cohérent, non ?


  • Ces gens sont ridicules ...
    Entre le Axl à la voix de crécelle et le Slash bouffi d’égo ,essayant de faire revivre 1992 à 250 usd le concert ,le Angus n’ayant jamais rien produit d’autre que ses 4 accords , ses vieux solos et sa gestuelle piqués à Chuck Berry,je comprends pourquoi les "jeunes" se détournent de ce rock à papa.

    Et pire encore sont les fans de ces groupes ,qui adorent prétendre qu’ils écoutent de la "vraie" ,de la "bonne" musique ,alors que ce qui leur est servi est très pauvre ,souvent mal interpreté ,et pue le business à plein nez ,de la même manière que le feraient n’importe quelle star de la pop ou du rn’b...

    Guns N’ Roses c’est 1 album ,et rien d’autre. Le reste ? Poubelle. Les UYI ne sont que des titres moyens surproduits ,et qui ont eu la chance de naitre à la "grande" époque.

    Ces gens tuent encore un petit peu plus un genre déjà bien atteint .....

     

  • Prince est mort ! Pu...d’année !


  • Le truc sympa pour les gratteux qui semblent ne pas manquer sur ce site et qui partageront peut-être mon humble avis en ce qui concerne ACDC c’est le jeu d’Angus Young qui fait quasiment tout sur les pentas, on retrouve aussi souvent des plans "à la Chuck Berry" réactualisés, la culture blues est inscrite dans un jeu brut sans pédalier sans artifice collant impeccablement aux gros humbuckers de la SG, et qui, que l’on aime ou pas est toujours techniquement parfaitement en place ; le reste les goûts et les couleurs...


  • Slash et duff qui reviennent chez les guns, axel la jambe dans le platre, angus orphelin chez ACDC, adopté par les guns, c’est du grand n’importe quoi, mais c’est ça qu’on aime dans le rock !


  • AC/DC , RENAUD ...même combat , même pseudo rebellion d’opérette pour ados attardés , même slogans creux...seules les notes sont différentes

    Faut vous faire une raison

     

  • Commentaires suivants