Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Abbas accuse les rabbins de vouloir empoisonner les puits palestiniens, Israël crie à la calomnie

S’exprimant devant le Parlement européen jeudi 23 juin, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé que récemment, « un certain nombre de rabbins en Israël ont tenu des propos clairs, demandant à leur gouvernement d’empoisonner l’eau pour tuer les Palestiniens ». De la calomnie contre les juifs, selon Israël.

 

« Abou Mazen a montré son vrai visage à Bruxelles », a déclaré dans un communiqué le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, utilisant le nom de guerre de Mahmoud Abbas.

Sans citer de sources à ces accusations, Mahmoud Abbas a également ajouté que cet appel entrait dans le cadre d’attaques qualifiées par lui d’incitation à la violence contre les Palestiniens.

[...]

Selon le bureau de Benjamin Netanyahou, ce qui s’est passé à Bruxelles contredit la volonté affichée de Mahmoud Abbas de négocier la paix avec Israël. « La personne qui refuse de rencontrer le président (israélien) et énonce des calomnies devant le Parlement européen ment lorsqu’il prétend que sa main est tendue pour faire la paix », selon le communiqué.

Lire l’article intégral sur france24.com

Une Palestine abandonnée par la « démocratie » américaine, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le problème est que Abbas divulgue une information véridique et les sources sont consultables. Rien est perdu avec Internet, surtout que les intégristes juifs et sionistes sont très fiers de leur cruauté envers les Palestiniens
    "Le président du conseil des rabbins de Cisjordanie (sic), Shlomo Mimad, a appelé dimanche les colons à empoisonner les Palestiniens par le biais de leurs ressources en eau.
    Aucune sanction n’a été prise à l’encontre de cette personnalité. Il faut dire que le gouvernement israélien est déjà occupé à voler le peu d’eau qui reste aux Palestiniens par le biais de sa compagnie des eaux Mekorot, dont la filiale en France s’appelle "Chateau d’Eau"
    Bien sûr la méthode n’est pas nouvelle. Les Israéliens se sont fait une spécialité de cette méthode terroriste qui consiste à empoisonner les puits et les champs des Palestiniens pour les faire partir de leurs terres. Cela fut pratiqué à grande échelle en 1947-1948, dans les villages palestiniens, lors de la Nakba.
    Cela est largement documenté tant par la Croix Rouge Internationale que par les autorités britanniques en place, qui témoignent de nombreux cas de typhoïde qui résultèrent de ces empoisonnements. (mais n’allez pas parler de génocide !)
    Et cette pratique n’a jamais réellement cessé, les colons qui occupent la Cisjordanie s’en donnant à coeur joie, en toute impunité, entraînant la mort d’êtres humains et d’animaux.
    Le "nettoyage ethnique", tel que le rapporte l’historien israélien Ilan Pappe dans ses livres, n’est pas un vain mot, même si le reste du monde ferme les yeux contre ce terrorisme chimique.
    Pas assez pourtant, de l’avis de ce chef rabbin qui vient de lancer une "fatwa" pour inciter les colons à multiplier l’empoisonnement des puits des Palestiniens dans leurs villes et villages."

    Info importante aussi...commencement de la livraison des 33 avions de guerre F-35 à Israël où le gouvernement semble décider à déclencher une guerre de grande ampleur !

    Armes, violence et cruauté...mélange explosif et inhumain.

     

  • M’enfin, les zélites israéliennes ne sont quand même pas aussi tordues pour vouloir empoisonner l’eau des palestiniens, ni emprisonner des centaines d’enfants, de torturer à tout va, ni de généner le chaos autour d’eux quand même ! Inimaginable.


  • Si USraHell dit que c’est faux, c’est que c’est vrai.

    Dans le fond c’est facile de comprendre la politique USraHellienne. Faut juste penser le contraire.


  • Quand on suit l’évolution de cet état d’apartheid,je ne serais pas surpris de la véracité des accusation de MR.ABBAS.


  • Déjà, il faudrait que les Palestiniens aient le droit de se servir des puits, sans compter qu’ils n’ont pas non plus le droit de creuser de nouveau puits.


  • L’archevêque Orthodoxe grec dénonce le festival "Lumières de Jérusalem". Il affirme que ces événements ne visent qu’a judaiser un peu plus la ville occupée en changeant ses repères historiques : "Ces activités sont dangereuses, car exécutées sous un voile de civilisation et de culture alors qu’en réalité, ce sont des événements politiques contre la ville sainte et ses habitants."
    http://english.pnn.ps/2016/05/29/at...


  • Plus rien ne m"étonne.. juste horrifié , une fois de plus !


  • #1496438

    Rien de nouveau ! Autrefois ils jetaient des rats crevés dans les puits en Europe.

     

  • Isreal ne veut pas la paix pas seulement avec les palestiniens mais le monde entier.
    Celui qui croit que ce pays peut être raisonnable se fout le doigt dans l’œil.
    Soit tu te soumet ou tu resistes.

    Israël respecte nasrallah car il leur tient tête.


  • #1497162

    Extrait : "Le Racisme Israélien" Etude, inédite, de Smaïl Hadj Ali. Présentée et débattue au Laboratoire Communication et Politique. CNRS. Paris.

    "A ce jour, la vie quotidienne des Palestiniens est rythmée par une politique d’apartheid : routes séparées, contrôles méprisants et humiliants quotidiens, plaques d’immatriculation spécifiques, expropriations de terres et de maisons, destruction et incendies de domicile, arrachage et destruction des champs d’oliviers, coupures d’eau, d’électricité, interdiction de circuler. A quoi s’ajoute, ultime sauvagerie, le déversement des excréments des colons.
    C’est ce que rapporte le courageux écrivain et journaliste britannique Johann Hari : « Une odeur remplit mes narines. C’est l’odeur de merde. A travers la Cisjordanie occupée – la rive ouest –, des eaux usées à l’état brut, sont pompées chaque jour des colonies juives et déversées tout droit sur les terres palestiniennes. Ces excréments pénètrent dans la nappe phréatique et les puits et deviennent du poison. » (9)