Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Adoption gay, les pédiatres sonnent l’alarme : "Dommages psychiques chez les enfants"

C’est un sujet tabou chez les tenants des droits des homosexuels, du mariage pour tous, de l’utérus en location : les dommages psychiques chez les enfants élevés dans des couples de même sexe. Ces pourfendeurs de la famille traditionnelle qui veulent imposer, mus par des concepts totalement idéologiques et égoïstes, une égalité arbitraire et anti-naturelle à toute l’humanité, ferment les yeux consciemment sur les réalités naturelles.

 

Pourtant des données scientifiques sont là pour appuyer le bon sens : « On ne peut exclure que vivre avec deux parents de même sexe n’ait pas des retombées négatives sur les processus psychiques et relationnels dans l’âge évolutif » affirme, à propos des adoptions par des invertis, le président de la Société Italienne de Pédiatrie, Giovanni Corsello.

Le débat sur la Loi Cirinnà qui a lieu au Sénat italien actuellement « s’est maintenu dans une sphère politique et idéologique » alors que selon le médecin-pédiatre Corsello il faudrait « que la discussion comprenne aussi les aperçus cliniques et psychologiques de l’enfant et de l’adolescent ».

Ce sont là des considérations de sagesse et d’équilibre que les théoriciens du gender et de la stepchild adoption, relayés par les politiciens du système, ne veulent pas entendre tout à leur volonté de changer mondialement la société, anciennement bâtie sur des règles chrétiennes et naturelles, à partir des nouveaux critères idéologiques anti-naturels patronnés par les loges maçonniques et imposés grâce au politiquement correct.

Lire la suite de l’article sur medias-presse.info

Les conditions politico-idéologiques d’un changement civilisationnel, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le droit a l’adoption des gays est une abomination rien que pour ça les peuples auraient dûs tout renverser sur leur passage mais comme la majorité y est favorable l occident mérite sa disparition désolé mais quel homme peut etre digne de ce nom si il n est pas le fruit de la selection naturel qui garde les plus forts et les plus capables d affronter les situations les plus perilleuses allant jusqua l extinction.

     

  • Le truc le plus documenté sur ce sujet, c’est l’étude de Mark Regnerus, et elle n’indique rien de bon quand à l’impact que ça a sur le développement et la vie des enfants...

     

  • Quand ils abordent la question de l’homosexualité avec leurs élèves, les profs devraient toujours leur faire remarquer que le taux de suicide chez les homos est entre 10 et 20 fois plus élevé que chez les hétéros (selon les différentes statistiques) .

     

    • Les suicides sont du à la pression de l’environnement ou à la peur de révéler son homosexualité. Le problème n’est pas là. Le problème c’est qu’on veut faire d’une pratique sexuelle un modèle familiale. Des hommes qui s’enfilent ça existe depuis toujours mais c’est pas pour ça qu’il faut les marier. Sinon à quand le mariage échangiste, le mariage à trois, le mariage avec des animaux. Évidemment que l’ enfant ne peut s’ épanouir pleinement avec deux parents de même sexe. Comment peut-il savoir d’ où il vient et où il va. La nature a quand même édictée des règles et jusqu’ ici il semble que pour faire un enfant il faut un homme et une femme. Mais bon le fait de dire ça fait de moi une homophobe...


    • Ouais, mais on leur répondra systématiquement, et ce sans aucune preuve, que c’est à cause des méchants hétéros intolérants qui les persécutent ! Voyons... ;-)

      Conflit intérieur majeur et dégoût de soi ?? Jamais !!! ;-)


    • Sinon à quand le mariage à trois, le mariage avec des animaux.
      Ca existe déjà, le 1er comme le 2nd.


    • @Allons enfants...
      Peut etre, cependant ca n’explique pas tout. Si l’on regarde les statistiques de ville gayfriendly genre San Fransisco, etant donne que le contexte social leur est favorable, il devrait y avoir une nette difference si on suit votre raisonnement. Cependant, on ne l’observe pas. Le taux de suicide dans ce genre d’environnement propice ne fait pas chuter drastiquement le taux de suicide.


  • - Dites mes deux papas chéris, le tuyau du caca, c’est par là qu’on fait les bébés ?
    - Bien sûr ma petite Blanche, les bébés naissent par là depuis les derniers progrès de la PATC (acronyme de Procréation Assistée par le Trou du Cul)... ils puent un peu mais après une bonne douche il n’y parait plus !
    - Ah ! c’est pour ça qu’on m’appelle "Blanche comme une merde de laitier" à l’école...


  • Evident qu’il y ait des dégâts lorsqu’un enfant est privé de la parité naturelle qui lui est dûe pour son évolution... comment pourrait-il en être autrement ?

    Ce n’était qu’une question de temps avant de s’en rendre compte ....

     

    • Vraiment ?
      Donc avec votre raisonnement, on devrait soustraire les enfants aux foyers monoparentaux n est ce pas ?


    • @locke

      bah non...quel rapport... ????
      l’enfant a toujours ses deux parents même si l’un des deux est décédé par exemple...il aura toujours l’image (au moins) du père, de la mère...des tantes, oncles, grands parents...paternels et maternels...

      sinon, sur la photo les deux ont l’air ravis...le p’tit beaucoup moins on dirait...


    • Erreur de raisonnement.
      La famille monoparentale est un drame pour l’enfant, issu des aléas de la vie. On ne peut rien y faire, c’est la loi "naturelle".
      L’adoption par un couple homo est une drame pour l’enfant, prémédité par des nouvelles lois sociétales. Si on peut éviter d’ajouter du drame supplémentaire à celui déjà existant, c’est mieux, non ?
      Ça me fait penser à l’autre biais cognitifs qui consiste à comparer un enfant dans un couple homo dont les parents vivent en harmonie avec un couple hétéro dont les parents se déchirent... la comparaison équitable sur laquelle baser un raisonnement est avec un couple hétéro qui vie en harmonie, évidement...


    • @locke
      Les familles monoparentales sont loins d’etre la panace pour les enfants, mais ce sont des accidents de la vie. Donc il n ’est pas question de retirer les enfants de ces familles (pas la peine d’Accentuer encore les degats si c’est pas necessaire), mais inutile egalement d’agraver le probleme en permettant a des couples de meme sexe d’adopter et donc de reecreer artificiellement ces conditions normalement accidentelles.

      Si on ne retire pas systematiquement a chaque accident le permis conduire a un fautif, (il y a un degre dans les fautes), ca n’est pas une raison pour donner le droit aux aveugles de conduire.


  • Fou-rire en regardant la photo... Deux faux bûcherons, évadés d’une salle de muscu, en guise de père... Pas étonnant que le fiston ait du mal à faire une addition simple.

     

    • Le fou-rire, c est surtout l abysalle nullite de la redaction qui en est a utiliser des photomontages grossiers comme argumentation.


    • Locke
      C’est sûr que si vous vous en tenez uniquement aux images avec ,j’imagine,pour seul avis que l’Amour contribuera à tout et qu’il n’y aura aucun problème parce que,hein,on fait bien pire chez les hétéros comme le soulignait Caroline ,alors les avis de SPECIALISTES de santé psychique ne risquent pas d’obtenir ni audience ni grâce à vos yeux.
      Pour moi,père hétéro de deux enfants,élever des enfants,c’est d’abord s’engager dans de l’abnégation face à LEURS besoins(priorité) et pas la revendication d’un droit d’égalité au nom d’une orientation sexuelle différente de ce qui,naturellement,contribue à leur conception et équilibre.
      Aller à l’encontre de cela (loi naturelle et exposés scientifiques ) c’est,au mieux, faire preuve de déni,au pire ,de l’aveuglement.
      J’ai hâte de voir un jour sortir un traité "de l’éducation qu’elle est bien meilleure et plus évidente que la vôtre parce que nous,on incarne la tolérance et le progrès"
      J’en ris jaune,d’avance

      Salutations


    • Ho la photo de famille, Ça envoie du lourd ! bravo la prod. Ça en dit long sur l’éducation chez les homoerectus...


    • @Lucas :
      Vous etes vous seulement documente sur la realite du point de vue scientifique sur la question ou n avez vous consulte que les publications qui allaient selon vos convictions ? Le point de vue presente ici est de maniere ecrasante minoritaire dans la communaute scientifique.
      Donc si vous voulez en referer a l opinion majoritaire scientifique, j ai le regret de vous annoncer qu elle est a 180 degres de vos convictions.


  • C’est moi ou le regard du gosse traduit quelque chose d’inquétant .


  • "à travers les étapes de la destruction de l’Église catholique par ceux qui, de la Renaissance à la Réforme, puis par les différentes Révolutions, ont programmé l’avènement d’une République universelle judaïque et maçonnique. Nées dans les loges,humanistes et naturalistes, puis le protestantisme et enfin le libéralisme des Lumières n’ont été que les manifestations d’un long combat pour imposer une vision unifiée de l’homme menant à un mondialisme qui n’est que l’avènement d’un messianisme matérialiste ! "


  • Etre élevé par deux homosexuels c’est tout de même mieux que par la DASS ou par un orphelinat. Tient-on compte que cela ne touche qu’un nombre minime d’enfants et que les dommages peut-être réels sont à mettre en perspective avec le nombre d’enfants élevés par des parents sectaires ou des pères violents etc...Dans tous les cas l’adoption est préférable a l’éducation par l’état ou les institutions et que le ridicule dans le mariage homosexuel c’est le mariage ----voir Brassens ou Fourier.

     

    • C’est aussi mieux d’avoir une jambe de bois que pas de jambe du tout...
      de la à programmer des amputations volontaires...


    • Pour un coupe hétéro qui correspond aux critères, c’est 8 ans le temps d’attente pour avoir un enfant. (cf vidéo d’alain).
      Alors avant de raconter des conneries, tu ferais bien de savoir de quoi tu parles.
      S’ils sont obligés d’aller les faire fabriquer au Népal pour 25 000$ c’est bien que des enfants à adopter, il n’y en a plus...

      ps : Si c’est si bien, t’as qu’à leurs refiler tes gosses.
      Avec ton argument, on pourrait te prendre tes gamins pour les filer à un couple (hétéro ou non) plus riches, parce que c’est mieux pour son développement personnel.
      Qu’en penses-tu ? C’est pas faux non ?
      Toi tu milites pour une cause, j’ai envie de militer pour celle-ci, elle n’est pas beaucoup plus débile que la tienne après tout...


    • Jeandu@ d’abord soit poli t’es pas dans tes chiottes et respecte les gens qui apprécie ER. Ensuite je ne parle QUE de l’adoption et je sais qu’elle est quasi impossible en France même pour des hétéros. N’empêche que j’ai toujours admiré les gens qui adoptent, pédés ou pas. Je ne pense pas que l’humanisme chrétien dont on est les héritiers conseille de laisser les enfants pourrir dans des orphelinats ici ou AILLEURS.
      C’est une saloperie de prendre pretexte des excès de la procréation assistée ou pas pour laisser les orphelins sans amour ou avec des professionnels dont la préoccupation principale - comme moi - est le salaire sinon souvent la pédophilie. Je ne pense pas que les pédés doivent se marier pourtant la famille traditionnelle nécessite des conditions qui ont disparues entre autre une FERME est le non éloignements des proche comme dans la famille sous perfusion actuelle alors n’emmerde pas les gens qui cherchent a créer des conditions pour accueillir de gamins dans des conditions humaines qui restent à inventer.


  • - Qu’est-ce qui fait ton papa comme métier ?
    - Chauffeur de car.
    - Et ta maman ?
    - Tu parles de papa n°2 ?

     

  • Les invertis ne sont qu’un aspect du problème.

    L’enjeu principal est la médicalisation, et la marchandisation de la procréation.

    Pour cela, ils feront la promotion de toutes les sexualités, pourvues qu’elles soient stériles.

    Nouveau victoriens, les théoriciens du genre (Judith Butler n’est-elle pas cette austère puritaine anglo-saxonne à cheveux gris ?) sont sous-marins (idiots ? utiles) du contrôle des naissances.

     

  • Au moins, qu’il dise papa ou maman, il aura tout en double !


  • Déjà, deux invertis qui vivent ensemble ne constituent pas un couple mais une paire.
    Ensuite, si l’enfant est une personne et non un droit, le droit naturel impose l’incapacité à se reproduire chez les paires.
    Enfin, et puisque les invertis revendiquent le caractère inné (naturel) de leur état, ils doivent par conséquent se plier aux exigences du droit naturel pour être cohérents car sinon, cela supposerait que leur condition serait liée à des facteurs environnementaux (acquis).
    Quelle horreur, cela signifierait que nos aïeux avaient raison en parlant de maladie et les concernant !...

     

  • ​B.N. Klein, Robert Oscar Lopez, Dawn Stefanowicz, et Katy Faust sont des enfants élevés par des parents gay et qui donnent ensemble des conférence pour montrer les dégats causés.


  • Comme le disait Dieudo sur les couples homos : " même avec énormément d’amour, ce qui en sortira n’ira jamais à la maternelle " :-)

    La nature a ses règles, les homos doivent s’assumer et accepter que 2 personnes de mêmes sexes ne peuvent concevoir, point.


  • En lisant les réactions je vois que certains parlent d’hétéros, il n’y pas d’hétéros, il y des personnes à sexualité normale, il n’y a pas non plus de migrants, mais des immigrés clandestins, et il n’y a pas non plus de ’carnistes’ (je le lis de temps à autre), mais des gens à alimentation normale. Leurs mots façonnent nos pensées, alors gardons les nôtres (et l’accent !)


  • Voilà qui devrait régler le problème : si deux homos arrivent à concevoir ensemble un enfant de façon naturelle, alors ils ont le droit de l’ élever ! Comme ça tout le monde est content !!!

     

    • Donc vous refusez l adoption aux couple steriles, n est ce pas ?


    • Cher David,
      D’ abord en France il n’y a pas de droit à l’ enfant, ce n’ est donc pas une obligation de donner un enfant à un couple qui ne peux pas en avoir. Ensuite si on part du principe qu’il faut un homme et une femme pour faire un enfant (et il y a quand même pas mal d’étude qui ont démontré que c’était le cas), si un couple hétéro stérile ne peut pas avoir d’ enfant, il s’agit d’un problème de santé, ce n’ est pas par nature qu’il ne peuvent pas en avoir. Donc il me semble plus logique qu’ils puissent adopter.
      Mais sinon une question pour vous David, si un homme aime sincèrement sa chienne, et que cet amour est réciproque, ne pensez vous pas qu’il devrait pouvoir adopter. Après tout on l’admet pour les couples stériles.


  • Le VRAI problème est apparu quand l’Homme a décidé de devenir Dieu.
    Toutes les religions monothéistes sont contre l’homosexualité.
    Cherchez 12 à 14h, si vous êtes catholique, juif ou musulman faut pas avoir honte d’être traité d’homophobes... Reprenez les livres saints, et vous verrez les chatiments que ce genre de personnes reçoivent. De là à leur autoriser d’avoir un enfant innocent, qui ne peut pas donner son avis, ça devient un SOUCIS D’ETHIQUE !
    A bon entendeur.


Commentaires suivants