Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

Du spectacle anticlérical à la réalité politico-juridique

Alors comme ça Monseigneur Barbarin, cardinal et primat des gaules, serait pédophile ? Eh bien dites donc ! Ah non, il ne le serait pas lui-même mais couvrirait les agissements de ceux des ecclésiastiques qui le sont ? Mais c’est encore plus grave ! Et comment sait-on tout ça ? Tout le monde le dit, il suffit de lire les journaux et d’écouter la radio. Dans ce cas…

Avant d’examiner le fond de cette affaire, c’est-à-dire les faits, tels qu’on peut les connaître, leur dimension juridique et judiciaire puisqu’à nouveau la justice est saisie pour servir un combat politique, jetons au préalable un regard sur l’opération qui a déclenché la grêle. Sous laquelle se trouve aujourd’hui l’église catholique en général, et l’évêque de Lyon en particulier.

 

Un lynchage médiatico-judiciaire en grand

Nous assistons depuis quelques jours à un lynchage médiatico-judiciaire en grand comme la presse et les réseaux en raffolent. Et cette fois-ci, tout le monde s’y met, car quand il s’agit de bouffer du curé rares sont ceux qui manquent à l’appel. Les cathos se défendant comme des manches, c’est d’autant plus facile. Acteurs importants du processus de sacralisation des victimes, revendiquant la pratique de la miséricorde, la présentation de la joue gauche quand on leur frappe la droite, et accordant à la prière des vertus auxquelles ils sont les seuls à croire, ils constituent une cible confortable.

Qui trouve-t-on dans la foule des aboyeurs ? Une partie de la gauche bien sûr, qui 150 ans après L’Anti-Dhüring refuse toujours d’écouter Engels quand il disait aux Communards qu’il aurait mieux valu s’attaquer aux banques qu’aux églises. Les libres penseurs à l’ancienne, qui ont gardé le souvenir des combats ayant abouti à la loi de 1905, quand la République pour finir de s’imposer dû expulser l’église catholique de l’espace public. C’est la partie classique et disons habituelle de la foule. Mais est venu s’y ajouter un conglomérat d’autant plus virulent que chacun de ceux qu’on y retrouve a des comptes à régler ou des postures à confirmer. Nous avons les militants du « mariage pour tous », qui voient là une bonne occasion de se venger des succès de la manif du même nom, à laquelle l’église avait apporté son soutien. L’élégante Roselyne Bachelot en tête, qui après avoir changé de trottoir, continue méthodiquement et à tout propos à donner les gages de sa vulgarité militante à ceux qui désormais la font vivre.

 

Taper sur les faibles, ménager les forts

Nous avons les chroniqueurs amuseurs lugubres que radio et télévision croient indispensable de nous infliger, et qui pratiquant la dérision ricanante la plus conformiste continuent à jouer les rebelles en tapant sur les faibles et en ménageant les forts. Il y a aussi, et c’est intéressant, ceux qui ont décidé de ne plus céder au chantage à « l’islamophobie » dans leur combat contre la montée de l’islam radical. Deux grandes voix, Élisabeth Badinter et Régis Debray, ont donné le signal en disant qu’il ne fallait plus céder à cette pression. La laïcité étant le vecteur de ce combat, certains vont se dédouaner en tapant aussi sur les cathos et parer ainsi l’accusation de racisme. De manière peu surprenante, on trouve aussi quelques voix du Front national, puisqu’il s’agit de s’attaquer à un évêque considéré comme trop œcuménique.

Le mainstream libéral-libertaire y voit, lui, une aubaine. D’abord, en matière de pédophilie, on va soigneusement éviter de revenir sur certains dossiers sensibles, notamment dans la littérature, ou mener campagne contre les abominations des mariages imposés à des petites filles dans le monde arabe. On ne dénonce pas ses amis, on leur donne des Légions d’honneur. En contrepartie, on va s’acharner sur les pauvres, sur ce quart-monde où règne la barbarie de l’inceste, en attrapant au passage un curé pour faire bonne mesure comme dans l’affaire d’Outreau. Parce qu’ils sont pénibles ces curés, le pied sur le frein concernant la marchandisation du corps, ils sont contre la GPA, la vente d’organes. Et ça, les grands penseurs libéraux comme Pierre Bergé et Jean Tirole, cela les contrarie. Alors, la caisse de résonance des réseaux aidant, le cardinal a droit à un lynchage médiatico-judiciaire version premium. Médiatique parce que c’est actuellement un bombardement ininterrompu, et judiciaire car c’est dans cet espace désormais saisi, que les lyncheurs vont trouver la matière de toutes les manipulations et déformations.

 

Et la protection de l’enfance dans tout ça ?

Et la protection de l’enfance dans tout ça ? Elle n’a dans ce cirque médiatique aucune place. Juste un exemple, parmi tous les aboyeurs qui s’en prévalent, aucun ne doit savoir que cette compétence publique est celle des Conseils départementaux. Qui, à bout de ressources, les exercent difficilement. Avons-nous entendu l’un d’entre eux critiquer les baisses drastiques de budget ? S’intéresser aux enfants des très pauvres, et puis quoi encore ? Non, là il faut déchiqueter un intellectuel à soutane, c’est plus important.

Lire la suite de l’article sur vududroit.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1422077

    voila ce qu’il en coûte quand, dans une république fétichiste de la truelle, l’on veut aider les chrétiens persécutés d’orient...


  • #1422086

    s’il y a eu des abus la justice devra faire son boulot en toute indépendance,mais derrière cet acharnement contre l’église catholique qui est et restera la première religion de France quoi qu’on en dise il y a la volonté de faire disparaitre toute forme de croyance au profit d’un nouvel ordre mondial qui gommera toute différence et particularisme dans un avenir proche.


  • #1422109
    le 17/03/2016 par Mojo Risin
    "Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

    Il suffit d"écouter France-Inter... Quand il y a eu le tsunami migratoire, ses journalopes ont diffusé des témoignages d’associations et de chrétiens progressistes. Ce qui était de la part de cette radio bourre-crâne extrêmement inhabituel.
    Aujourd’hui, l’occasion est trop belle : crêve catho !

    Il est grand temps pour l’Eglise de comprendre que le but poursuivi par ses ennemis c’est sa disparition totale. Il est grand temps que l’Eglise comprenne que si elle veut mobiliser, intéresser et être défendue, en Europe, il va falloir qu’elle change d’attitude et cesse de collaborer plein-pot avec le mondialisme post-humaniste.

     

    • #1422133

      @Mojo Raisin
      Mais les dirigeants de l’église œuvrent eux-mêmes à la destruction totale de l’église et de l’intérieur mon cher ami. Oui, l’ennemi est déjà à l’intérieur et "Rome sera le siège de l’antéchrist"

      Mais "les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle".

      Ouvrez bien les yeux et Prenez garde.


    • #1422149

      c’est aussi mon avis,c’est une cabale contre le christianisme.c’est étrange,ceux qui crient haro contre les ecclésiastiques font le silence total sur les scandales (vite étouffés) du mème type impliquant des hommes politiques français...
      je ne citerai personne ici mais tout le monde les connais.


    • #1422152

      Les prélats "catholiques" modernes, vecteurs de l’ hérésie moderniste condamnée infailliblement, donc des hérétiques qui ne peuvent prétendre être de l’ Eglise catholique selon les lois de cette dernière, ne collaborent pas avec le mondialisme. Ils en sont. La nuance est de taille ! Souvenez vous ce que "MGR" Barbarin avait fait de ce prêtre qui avait osé parler catholique suite aux attentats...Au placard. Nous sommes au temps de la grande Imposture.


  • #1422111

    Pourquoi ne pas mettre à la même enseigne les recteurs d’académie pour les mêmes reproches que l’on fait à l’évêque ?
    l’anti cléricalisme primaire bouffeur de curés est encore bien vivace à en lire certaines réactions sur médias et réseaux sociaux.


  • #1422112

    Je pense qu’il veulent s’attaquer au sacrement de réconciliation après avoir attaquer de plein fouet la Sainte Communion.


  • #1422117

    Faut-il rappeler le nom des ex-ministres socialistes qui signaient une pétition du "Monde" disant que "3 ans pour quelques caresses ça suffit". Ils passent sans problème dans les médias.
    Je n’insisterai pas sur le guignol qu’on voit régulièrement à la télé, adepte du tripotage de braguette par les enfants.
    Il y a aussi l’lluminé socialo ex-ministre, qui proclame fièrement à la télé "qu’au-dessus de 14 ans c’est dégueulasse".
    Les médias ne les lynchent pas eux.
    Loin de moi l’idée de faire un procès à Mgr Barbarin, la justice s’en occupe et c’est bien. Mais il y a des lynchages médiatiques absolument scandaleux. Que Valls y participe, c’est intéressant car on sait qui est derrière lui et de là derrière tout ça.


  • #1422125
    le 17/03/2016 par super repentant
    "Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

    Et les hurluberlus de "Golias" qui hurlent dans la meute avec les loups, comme toujours ...


  • #1422146

    Pendant que ce type de pseudo info circule, celles beaucoup plus préoccupantes sont tues, voire enterrées.
    Et si un journaliste d’investigations se penchait sérieusement sur les ’’caves de l’Etat’’... comme jadis sur ’’les caves du Vatican’’, peut-être y découvrirait-il ce que ’’la mafia aux ordres’’, service underground indispensable au bon fonctionnement du dit état, pratique comme enlèvements ’’d’enfants-marchandises’’ dont personne ne sait ce qu’il advient ...comme par hasard !
    Histoire de la Paille et la Poutre...

    D’autre part, depuis que l’homme est homme, la pédophilie se pratique autant que la prostitution...Aujourd’hui le phénomène a pris de l’ampleur et s’accélère, mais ne sommes nous pas dans une société paroxysmique, où seule compte le fétichisme de la marchandise  ?
    Il va donc falloir encore un peu de temps pour que s’éradique d’elle-même cette pratique... sous une ’’ère nouvelle’’... après la grande dégringolade de cette société mortifère... qui est en train de crever...


  • #1422148

    Pédophilie : il y a eu « 27 radiations en 2015 dans l’Éducation nationale », selon Najat Vallaud-Belkacem.

    Pourtant personne n’a demandé la démission des Recteurs d’académies concernées par ces faits, voire celle des ministres de l’éducation nationale..... Pourquoi, alors, demander celle du cardinal de Lyon !

    Il est a noter que les loges demandent la peau du cardinal sur un problème concernant des faits prescrits. Ce qui arrange bien, car si une telle affaire venait en jugement, elle aurait toute les chances, compte tenu de la fragilité des preuves...de l’âge des "victimes" d’aboutir à un non-lieu...et l’on ne pourrait alors plus discuter la décision de justice....malins les frères !

    Bref, on protège les recteurs d’académies et les ministres ; l’on décerne, en grande pompe, la légion d’honneur à celui qui est responsable des 1500 victimes de La Mecque...mais l’on emmerde le cardinal pour des faits qu’il n’a pas commis !!...c’est un signal reçu 5/5 par tous les évêques du monde !...ils n’ont qu’à bien se tenir et aller dans les sens des loges... et confier quand on leur demande, les secrets de la confession aux frangins ; sinon, gare !!!

    Le silence autour du cardinal est assourdissant....ses grands copains FM, les Gérard Collomb et Vingt-trois sont curieusement aux abonnés absents. Il faut toutefois reconnaitre que Barbarin aurait dû être plus sélectif dans ses fréquentations. Quelle idée de s’empiffrer dans les diners du CRIF. ...et la presse, unanime crie haro sur le Primat des Gaules. Quel courage !!!


  • #1422180
    le 17/03/2016 par immoralovelypython
    "Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

    la on peut faire des amalgames !


  • #1422187

    Bouffer de la soutane quel réel plaisir pour ces gens ayant une idéologie très particulière :
    un mélange des idées de la Révolution Française et celles du socialisme-bolchévique...bref l’éradication de l’Église catholique.
    Par contre rien sur Cohn-Bendit qui trouve merveilleux de se faire déshabiller par une gamine, rien encore quand Frédéric Mitterrand en Thaïlande, explique ne plus avoir de tabous...et la liste est longue !
    Le retour du bâton sera terrible, il y a un temps pour la guerre et un temps pour la paix...


  • #1422195

    Je commence mon propos par affirmer qu’il s’agit d’une affaire sordide, dramatique et immonde comme toutes les affaires de pédophilie.

    Cette affaire me choque d’autant que j’ai été scout et chef scout dans la province lyonnaise.

    Bref, je ne reviendrai pas sur l’assymetrie du traitement médiatique et du zèle par rapport aux affaires éclaboussants les mondes politique et institutionnelle, l’article et d’autres commentaires traitent bien ce sujet.

    J’apporte seulement une anecdote de 1ere main :
    Je me suis retrouvé dans un modeste service d’encadrement (on ne peut pas qualifier ça de service d’ordre) lors de la nomination de Mgr Barbarin en particulier lors des ses premiers "discours" aux divers communautés de Lyon.

    C’est là que j’ai pu constater avec stupeur que la teneur de ses discours, en particulier devant les communautés traditionnalistes et progressistes de Lyon, étaient diamétralement opposées, et par là j’entends bien un double langage.

    Dès lors je garde la plus grande méfiance dans les actions et engagements de Mgr Barbarin.
    Au minimum, c’est un clerc cariériste qui baigne dans le politique et l’intrigue.

    Je vous passe d’autres actions et comportements de sa part confortant ma position.

    Je me garderai donc bien de prendre position en sa faveur ou de le défendre.

    Par contre il est net que cette affaire va être malheureusement instrumentalisée...

    Donc, oui, il est important de dénoncer l’enterrement des autres affaires et le double standard employé mais soyez prudents sur la défense sans réserve du personnage.

     

    • #1422243

      Moi en gros "je débarque", je ne connaissais même pas son nom avant l’affaire, mais un truc m’a interpellé et qui a été diffusé sur BFM, un extrait d’une déclaration de Barbarin où de façon très claire il dit bien en résumé "qu’il est temps que d’en finir avec le catholicisme soumis et/ou trop gentil".

      Alors connaissant la volonté du système d’éradiquer le catholicisme, moi j’me suis dis qu’une des clefs était peut être là, enfin les catholiques peuvent (peut-être) avoir un cardinal qui va pas se soumettre comme d’habitude, donc forcement faut que le système le démolisse de suite et le plus vite possible, d’où ce pilonnage en règle.

      Ce qui n’enlève rien à la pertinence de ton témoignage je pense.
      Reste juste à savoir si le(s) double(s) discours dont tu parles ont été une stratégie habile afin de passer les mailles du filet, sinon il aurait été jarté depuis bel lurette.
      Ou si effectivement on a affaire à un mec encore pire que les autres, qui a même cru qu’il pouvait "défier" le système.

      Comme déjà dis je débarque sur ce sujet, mais là comme ça intuitivement, vu le niveau d’acharnement contre lui par TOUS les moyens possibles ... je lui laisserai bien une chance car sinon, et presque par définition le système n’aurait eu qu’à user des moyens habituels en matière de cooptation et autre corruption pour le dégager et/ou le faire rentrer dans le rang.
      En général le déchaînement est proportionnel au danger... donc... c’est "peut-être" bon signe qui sait...

      Ou alors (et c’est pas inintéressant non plus) c’est dire si le système perd complétement les pédales et est bien en panique.... c’est désormais "direct la bombe atomique même pour chasser les mouches" (pour résumer).


    • #1422272

      Message reçu. Moi aussi je me méfie de ce personnage mais pour d’autres raisons.


    • #1422371

      Dans ces cas là, pourquoi le pouvoir s’acharnerait il sur un des leurs ??

      Pour info, en 2008, soit 16 ans après les fait qui concernait le prêtre incriminé, alors que Barbarin n’était même pas en poste dans ce diocèse à l’époque des fait, un journaliste s’est fait passé pour une victime et est allé voir Monseigneur Barbarin pour voir quel serait sa réaction. Barbarin l’a alors empressé d’aller porter plainte au commissariat et de saisir la justice pour dénoncer les faits auprès des autorités compétentes.


  • #1422206
    le 17/03/2016 par FrancoisDesvignes
    "Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

    Ils sont nuls en propagande anticatholique : ils vont se faire salement engueuler par leur maitre d’en bas.

    C’est idiot de reprocher à Barbarin des faits prescrits commis par ses subordonnés alors qu’il n’était pas encore leur supérieur, et alors que chacun sait que non seulement il n’y a pas participé mais les apprenant et alors qu’ils avaient cessé il a quand même voulu prendre la précaution d’éloigner le prêtre coupable pour protéger les enfants d’une éventuelle récidive.

    Quand le peuple va comprendre qu’on lui a fabriqué de toutes pièces un coupable "totalement innocent" les propagandistes vont passer pour ce qu’ils sont devenus : des salauds

    Et Barbarin et l’Eglise seront "victimes" pendant que les medias seront un peu plus discrédités

    Barbarin, si vous nous lisez, laissez enfler la calomnie : jusqu’à l’outrance et même au delà si possible

    Le Christ s’est tu devant ses juges.


  • #1422228

    Curieux que le système se fasse défenseur des victimes de pédophilie, quand il s’agit de mettre l’Eglise à genoux, et que par ailleurs le site www.wanted-pedo.com (ou http://wanted-pedo.com/bis ) qui est spécialisé dans la défense de ces mêmes victimes, soit suspendu. (Ils ont toujours leur page Facebook).


  • #1422263

    Bonjour
    .. "derrière le lynchage"…Et "devant" ?
    Un crime est crime, quel qu’en soit l’auteur.

    Pour ce qui est des "unes de presse" c’est un sujet particulier, à traiter en supplément.


  • #1422323

    L’église catholique et ......les médias .

    Depuis 1945, l’église catholique est attaquée systématiquement
    par les médias pour les raisons les plus diverses ;
    *Collaboration au nazisme
    *Antisémitisme
    *Anti-communisme
    *Anti-libéralisme
    *Anti féminisme
    *Anti progressisme
    Bref l’obscurantisme du moyen âge,
    L’église catholique a plié sous l"orage et fait de ses prêtres
    des curés de la république !
    Et bien maintenant le système veut finir le boulot,
    et que ses curés assermentés revêtent le tablier des Maîtres
    et là,plus de problèmes !


  • #1422352

    Pour faire payer à l’église catholique (en général) sa prise de position “contre le mariage pour tous”... ? on ne s’y prendrait pas autrement... lynchage = vengeance ?


  • #1422358

    ""Monde" disant que "3 ans pour quelques caresses ça suffit""

    Déjà, c’était pas dans le Monde mais dans Libération ; mais qu’importe, de toute façon ces deux torchons. C’était une pétition qui avait été soutenue à l’époque par vos grands intellectuels français comme jean-paul Sartre, Simone Veil et m^me - ça ne s’invente pas - Françoise Dolto.Tout y est merveilleusement bien expliqué dans le livre de Jean Sevillia (le terrorisme intellectuel). Ceci dit, je n’aurai jamais la moindre empathie pour l’église, ces gens en ont trop sur la conscience. Qu’ils commencent d’abord par supprimer le célibat, ça réduirait un max toutes ces affaires de pédérasties qui ont entaché l’église de manière indélébile.


  • #1422408
    le 17/03/2016 par Brindavoine
    "Affaire Barbarin" : derrière le lynchage…

    Vous prenez la défense d’un cardinal qui a co-écrit un pensum avec l’ineffable grand rabbin Gilles Bernheim, plagiaire et imposteur, et viré comme tel .

     

    • #1422489

      Tu te trompes sur toute la ligne. Les casseroles de Bernheim (secret de polichinelle à lepoque)ont été ressorti UNIQUEMENT car cet homme s’est opposé publiquement au "mariage pour tous" dans tous les médias Mainstream.


  • #1422616

    Ce que je trouve étrange dans cette affaire, c’est ce témoignage de victime 16 ans après les faits...au même moment que le scandale de la pédophilie dans l’Éducation Nationale. Bon, il n’y a peut-être aucun rapport, et il n’est pas question de défendre l’indéfendable, si les faits sont avérés, mais le timing est étonnant.


  • #1433291

    Le "Complot papiste" est l’une des inombrables conspirations perpétrées par les protestants anglicans en vue de discréditer les catholiques par un scandale public.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Compl...


Commentaires suivants