Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Affaire Boulin : deux nouveaux témoins accréditent la thèse de l’assassinat

Trente-six ans après la mort mystérieuse du ministre du Travail Robert Boulin, dont le corps a été découvert le 30 octobre 1979, dans cinquante centimètres d’eau de l’étang du Rompu, en pleine forêt de Rambouillet (Yvelines), la thèse officielle du suicide semble mise à mal.

 

 

Deux nouveaux témoignages inédits, révélés ce mercredi par France Inter et 20 minutes, vont dans le sens de la théorie soutenue par la famille de Robert Boulin : la piste de l’assassinat.

Alors que la justice a conclu en 1991 à un non-lieu dans l’instruction pour meurtre, la famille du ministre a continué à se battre pour avancer que Robert Boulin ne s’est pas suicidé mais a été assassiné. Pressenti, à l’époque, pour devenir Premier ministre, empêtré depuis quelques semaines dans un scandale immobilier médiatisé, le ministre du Travail de Raymond Barre aurait été tué selon sa famille car il menaçait de révéler des informations jugées compromettantes.

Les deux nouveaux témoignages recueillis par la juge d’instruction de Versailles (Yvelines) Aude Montrieux, chargée en septembre 2015 de rouvrir le volumineux dossier, remettent clairement en cause la thèse officielle du suicide.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il faut attendre la mort de Chirac pour qu’officiellement la vérité soit dite.

     

  • Discutant souvent avec des proches de différents sujets dits "complotistes", je me rend compte qu’il y a dans l’esprit de de la plupart des gens un frein (le Ça de Freud ?), ou plutôt une barrière au delà de laquelle l’entendement ne permet plus d’éclaircir certains sujets.

    L’affaire Boulin, l’assassinat de JFK, le rainbow warrior, beaucoup de gens diront qu’ils ne croient pas la thèse officielle mais sur d’autres sujets (le 11 septembre, les guerres au moyen-orient, j’en passe et pas des meilleurs) qui dépassent cette barrière de l’entendement, ces mêmes gens ne peuvent concevoir d’entreprendre la même démarche critique quoiqu’en soit le résultat (vrai ou faux). En langage Soralien, on dirait : ils ont les fils qui se touchent. Le sujet archétype étant bien sûr Die Grosse Katastrophe.

    Cela doit certainement beaucoup à voir avec le neuro-piratage de Lucien Cerise. (Il faut que j’achète ce livre).
    En tout cas s’il y a des spécialistes du sujet, j’aimerais comprendre les mécanismes psychologiques à l’oeuvre.

     

    • En général, quand tu ne crois pas en quelque chose c’est que tu manques d’informations ou que les informations que tu as sont fausses, merci les médias et les gouvernements pour ça. Par exemple, j’avais laissé dieudo avec l’image que les médias lui ont laissé : un indésirable pas drôle et qui passe son temps à provoquer tout le monde. Mais je le détestais pas, c’est juste que je le trouvais plus drôle avec eli...enfin bref.

      A l’époque j’étais déjà sceptique des informations et des médias mais je squattais toujours leurs sites officiels notamment RMC, plus "populaire" que les autres selon moi, jusqu’à ce que le mariage pour tous soit lancé (s’en suit une censure sans précédent qui fait que j’ai ouvert les yeux...et compris que la corruption était à des années lumières de ce que je pouvais imaginer.).

      Dans un même temps...je ne connaissais pas ni soral, ni sa réputation faite par les médias et je le jugeais donc sur ses propos (ça je le faisais déjà mais j’allais moins loin) et il parlait en bien de dieudo, je décide donc d’aller voir comment dieudo est devenu persona non grata et comprends la réalité telle qu’elle est. Il est possible que directement ou indirectement, les gens malgré leur méfiance sur pas mal de sujet se basent essentiellement du coté des médias...Après, des observations que je fais, les gens sont plus sur la défensive qu’avant, je connais des gens qui ont largement changé d’avis sur des sujets sur lesquelles il était difficile de leur faire admettre que c’est pas pour la démocratie que les USA vont bombarder tous les pays du monde par exemple. Et comme aujourd’hui, une partie du peuple exerce une certaine pression sociale sur les sujets un peu chaud, ben les gens changent progressivement d’avis.

      Donc manque d’info ou infos erronées et peur devant la réalité qui peu donner le vertige quand on y pense sérieusement.


    • Bonjour,
      La question que vous vous posez m’a directement fait pensé à une série d’articles sur AgoraVox intitulés : Pourquoi des gens sont-ils silencieux - voire pire - à propos du 11 Septembre ? PARTIES 10 & 11 : théories de la gestion de la terreur et de la justification des systèmes
      Lien

      A partir du lien, vous trouverez les autres parties. Je pense que cela vous apportera pas mal de réponses car même si c’est sur le 11/9, les mécanismes psychologiques doivent pourvoir s’appliquer à d’autres "affaires". Ceci dit, je ne suis absolument pas spécialiste en psychologie.
      Je me demande si je ne suis pas tombé sur cette série d’articles à partir d’E&R.
      Bonne lecture


    • C’est parce que les gens sont des lâches qui ne font qu’aller dans le sens du vent (médiatique) du moment.
      Or, le système politico-médiatique n’imposent un black-out idéologique que sur les complots dont les effets sont encore en cours, comme les mensonges sur la Syrie ou le 11 Septembre.
      A partir du moment ou un complot devient "inoffensif" (assassinat de JFK par exemple), on peut en parler librement, certain en font même des films grand public promu par tous les médias, et les cons qui à l’époque t’auraient traité de complotiste/fasciste/type-politiquement-pas-clair se pensent branchés et subversifs en dénonçant cet ancien complot à haute voix dans les dîners en ville.

      Je suis trop jeune pour avoir connu les assassinats de JFK et Boulin, mais concernant les quasi-complots que sont le traité de Maastricht de 1992, le traité de Lisbonne de 2007 et la guerre en Libye en 2011, je ne compte plus les retournements de veste dont j’ai personnellement été témoin dans mon entourage bobo-gauchiste plusieurs années après la fin des matraquages médiatiques correspondants, et alors que les premiers effets négatifs de ces trois conneries historiques majeures commençaient à se faire ressentir. Ils font même mine d’oublier qu’ils m’avaient quasiment insulté à l’époque pour avoir tenu les positions critiques qu’ils tiennent désormais aujourd’hui sur ces 3 événements.

      Même sur le simple plan idéologique, c’est toujours plus facile d’être un résistant de la 25ème heure que de la 1ère.


  • Maintenant que tout les intéressés sont morts ou a l’hospice, la justice peut faire son travail...


  • Et dire qu’avant ce jour, remettre en cause la version officielle, tu te fais traiter de complotiste ! Tsssss


  • Ils lui ont réservé le sort qu’ils réservent aux empêcheurs de voler en rond, quand il y en a Boulin y en a pour l’autre...


  • Il n’y a pas de complot, il n’y a jamais eu de complot, il n’y aura jamais de complot. Les complots, ça n’existe pas, on vous dit !


  • J’avais rencontré Bertrand Boulin, fils du ministre, il y a quelques années au Grau du Roi ou il avait séjourné les dernières années de sa courte vie et nous avions un peu sympathisé et il m’avait parlé a plusieurs reprises de sa conviction absolue que son père avait bien été assassiné car il représentait un danger majeur pour la carrière politique de certaines personnes ..... Il n’y a plus qu’a espérer que la vérité se fasse enfin jour !!!


  • Jacques Mesrine à été assassiné de manière "spectaculaire" le 2 Novembre 1979 après la "Suicide " de Boulin soit 2 Jours après afin que l’on ne parle plus ou presque et que l’on ne se "penche" pas trop sur l’affaire Boulin : Merci Gigi d’Estaing

     

  • La question maintenant c’est de savoir quel projet il avait entre les mains et qui ne devait pas aboutir...et qui ne voulait pas...

     

  • Du chantage entre frères trois points qui a mal tourné...


  • Y a pas de complot OK !.. On embellit, et embellir c’est pas mentir.


  • #1483801

    Giscard / Boulin.
    Mitterrand / De Grossouvre & Bérégovoy.
    La Vème République a ses mystères.

     

  • à manout 17 : merci pour votre question et vos réflexions très intéressantes. L’impression que j’ai est que la majorité des gens "sentent" de manière inconsciente qu’ils n’ont aucun intérêt à s’écarter un tout petit peu des sentiers battus. Non seulement ils ne feront donc aucun effort pour s’informer sur des sujets comme le 11 septembre (même un enfant de 4 ans peu comprendre, maintenant, avec tout ce qu’on trouve sur la question), mais, quand bien même on leur met ces documents sous les yeux, quelque chose, dans leur cerveau, les empêche d’aller plus loin. J’ai un bon ami par exemple qui m’a dit un jour : "oui, tant qu’on n’est pas sur place, on ne peut rien dire". Donc black-out. Pourtant c’est une personne très intelligente.
    J’ai l’impression que, pour accepter de briser certaines barrières mentales, il faut déjà avoir en soi ce petit quelque chose qui fait qu’on accepte de ne pas toujours suivre la meute. Une sorte de réflexe non-moutonnier de base.
    Ca me fait penser au monde de l’enfance : sur une cour de récréation, il y aura toujours "la masse" qui va suivre le garçon le plus fort. Et il y aura queluqes francs-tireurs, mais très peu : des enfants qui osent se soustraire à la dominance. Et ce truc-là, quand on l’a en soi, on le garde toute la vie.
    Par contre, cette capacité à suivre le vent dominant et à retourner sa veste systématiquement est prodigieuse chez l’être humain, et ça semble être un truc très reptilien, une sorte de "boussole à vent dominant" qui fait qu’il est strictement impossible mentalement pour certains de s’écarter d’un iota de ce qu’ils pressentent comme étant la "zone de confort", toujours liée au pouvoir (symbolique ou réel). Et tout s’articule toujours à cet élément de départ. Voilà, c’est pas très convainquant comme réponse mais j’ai pas mieux sur le moment.
    Personnellement, ma "boussole" pour m’écarter des sentiers battus a toujours été le Christ. S’il y a quelqu’un qui nous a montré que la lumière et la vérité se trouvaient ailleurs que dans les mains de ceux qui possèdent le pouvoir et dictent la bien-pensance, c’est bien lui.

     

  • En politique celui qui veut se hisser au sommet de l’état doit être un tueur dans tous les sens du terme, avec ses collègues et le peuple !


  • À la fin de sa chronique le ( journaliste) précise ,on rejuge l’affaire boulin 36 ans après.J’en connais qui jugent 70 ans après ,et apparemment çà ne choc personne

     

  • Faut arrêter de prendre le gens pour des idiots ,la majorités des gens savent qu’il a était assassiné ,et si on voulait connaitre la vérité ,on aurait pas attendu 36 ans,il y a longtemps que ce serait fait ,mais cette histoire a tellement des remontés de merde,qu’il y en a qui ont peur d’être éclaboussé .Donc on va tranquillement attendre qui ne soit plus de ce monde pour établir un semblant de vérité ,en choisissant quelques boucs émissaires qui feront l’affaire ,pour éviter au passage ,de salir la mémoire des commanditaires .
    On ne veut pas dire alors qu’on sait ,et ça ,depuis le début.


  • La vitesse avec laquelle la justice mène cette affaire est vertigineuse ,doucement les gars , les sans dents que nous sommes ne peuvent pas suivre ,et puis après tout y pas le feu à l’étang ! Trente sept ans, y-a pas prescription ? Boulin est mort "noyé" et l’enquête est morte "étouffée " du travail de pro !!!


Commentaires suivants