Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Patrick Bruel : Jean-Marie Le Pen sera jugé pour la "fournée"

Le Parlement européen n’est pas Charlie

Le 25 octobre, à la demande de la justice française, le Parlement européen a levé l’immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen. Elle l’accuse d’incitation à la haine raciale pour des propos à l’encontre du chanteur Patrick Bruel.

 

Réunis en session plénière à Strasbourg le 25 octobre, les eurodéputés ont levé l’immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen. Ils ont accédé à la demande de la justice française qui souhaite le poursuivre pour incitation à la haine raciale après les propos qu’il a tenus concernant le chanteur Patrick Bruel.

La lâcheté parlementaire a pu se donner libre court : en effet, c’est à main levée que mon immunité parlementaire a été levée — Jean-Marie Le Pen (@lepenjm) 25 octobre 2016

Les députés européens ont suivi l’avis de leur Commission des affaires juridiques. Cette dernière avait estimé que les propos en cause ne s’inscrivaient pas dans le cadre des fonctions de l’eurodéputé d’extrême droite. La Commission avait également souligné que l’immunité d’un parlementaire européen « ne l’autorise pas à calomnier, diffamer, inciter à la haine ou à proférer des affirmations portant atteinte à l’honneur d’une personne ».

Jean-Marie Le Pen, âgé de 88 ans, s’en était pris en juin 2014 dans une vidéo diffusée sur le site internet de son parti, le Front national (FN), aux artistes engagés contre ce parti, tels Guy Bedos et Madonna. Alors qu’on lui avançait le nom de Patrick Bruel, de confession juive, il avait ajouté : « Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois ! »

Cette phrase avait suscité des critiques virulentes au sein même du FN. Marine Le Pen, sa fille, estimant qu’il s’agissait d’une « faute politique ». Louis Aliot, l’un des vice-présidents du parti d’extrême droite, avait qualifité le choix de ce terme de « stupide politiquement et consternant ». « Le mot fournée que j’ai employé n’a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles », avait réagi Jean-Marie Le Pen. « S’il y a des gens de mon camp qui l’interprètent de cette manière, c’est que ce sont des imbéciles ! », avait poursuivi le co-fondateur du Front national.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a par ailleurs annoncé le 25 octobre avoir reçu et transmis à la Commission des affaires juridiques une demande de levée d’immunité concernant Marine Le Pen. Elle lui a été adressée par le parquet de Nanterre en banlieue parisienne. Selon une source au Parlement européen, cette demande est liée à une enquête pour « diffusion d’images violentes » ouverte contre la présidente du Front national après qu’elle a diffusé sur son compte Twitter en décembre 2015 des photos d’exactions perpétrées par l’État islamique. Elle avait indiqué qu’il s’agissait d’une réponse à un journaliste qu’elle avait accusé d’avoir dressé un « parallèle » entre son parti et l’organisation terroriste. L’examen de cette demande peut prendre plusieurs mois.

Qui veut faire taire « le menhir » ? Lire chez Kontre Kulture :

Jean-Marie Le Pen face à la persécution judiciaire, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La justice a eux va passer...


  • Poisson, le Pen... on resserre encore le garrot .

     

  • Quelle honte, mais quelle honte.


  • "qui l’interprètent de cette manière, c’est que ce sont des imbéciles "

    Quoiqu’il prétende ce n’est pas vraiment subtil de part de monsieur Le Pen d’avoir utilisé ce terme compte de toute la polémique que cela avait déjà suscité auparavant. A se demander si il ne l’avait pas fait exprès.

     

  • Du grand n’importe quoi, illogique, irraisonné, ça fait peur quand ça vient "d’en haut" !


  • Hallucinant et scandaleux ! Il n’y a plus aucune liberté d’expression, nous sommes dans l’ère du soupçon permanent et dans la chasse aux sorcières en France sous occupation sioniste, où le propos le plus anodin est soupçonné d’« attiser la haine raciale ». À ce propos, je ne savais pas que le judaïsme était une race, mais apparemment, pour Patrick Bruel s’en est une.


  • #1587352

    2017 il faux voter FN. J’ai bon là !!!!!!


  • Ils vont continuer à s’acharner contre lui jusqu’à la fin des temps ,
    pour des suppositions d’intention.....il faut le faire , ils sont pitoyables
    et ne reculeront devant aucune manipulation de l’esprit ;

    Ces gens sont tellement haineux qu’ils n’excusent rien , ça s’appelle
    la police de la pensée et dictature .


  • Peut-être que Germain Gaiffe Cohen devrait faire une formation en boulangerie. ça en calmerait certains surement quand même !!!


  • Martin Schultz est un Gremlins. Jean-Claude Juncker fait partie du Comité des 300. On est en famille. Benguigui qui n’a aucune voix, se rebiffe derrière la dynamique Nürnberg. Et comme par hasard, les procès vont pleuvoir pour truffer les présidentielles ! C’est qu’ils sont bons les Procureurs style Molins nommés par ... le Gremlins Sarközy et membre aussi du Comité des 300. Comme c’est bizarre, dites-moi !


  • Je suis ulcéré par la tournure que prend cette affaire. JMLP ne devrait même pas avoir besoin de se justifier. Ils se sont mis en tête de le descendre et tous les moyens sont bons, y compris le fait de lui lever son immunité sans qu’il puisse se défendre. Je crois que le FN est le dernier rempart face à une invasion migratoire anarchique et chaotique. Reste à savoir pendant combien de temps encore les français vont se laisser manipuler par la clique UMPS. Jusqu’où faudra t-il descendre ? Combien de fois encore faudra t-il se repentir ?


  • Nous sommes en dictature. Tout est inversé. Les pires fascistes se réclament de l’antifascisme (cf SOS racisme pour : sauvons le racisme...).


  • Stop maurice benguigui n’est pas un chanteur, faux nul zéro !


  • Un procés qui va trainer en longueur jusqu’aux prochaines élections pour salir le Front National sur la base de propos qui n’ont aucun intérêt pour le commun des mortels... sauf pour les chiens de garde qui y voient un bel os à ronger ! Les mêmes recettes toujours plus indigestes, et c’est tant mieux pour que les français comprennent bien la soupe qu’on leur sert.


  • #1587564

    Ceux qui relèvent des instances médicales ne relèvent pas des instances judiciaires.

    Les paranoïaques et névrosés du complexe de persécution ne relèvent donc pas des instances judiciaires.

    Mais leurs victimes non plus.

    Car ils n’appartient pas aux fous de dicter leur loi à la Justice, à moins que la Justice elle-même, atteinte de la folie des fous, ne relève elle-même des instances médicales.

    En définitive, il en va de le Pen comme de Soltjenistine ou Sakharof : il faut faire de leur opposition une maladie et de leur maladie un crime pour les faire taire.

    Et lorsqu’ils ne s’opposent même pas, faire de leur silence même un délit subversif, crime préféré des totalitarismes : celui de pouvoir éventuellement s’opposer en osant rappeler la vérité.

    Quel plus bel hommage du vice à la vertu ?


  • 2017, mère de toutes les batailles. Enjeu : fin de la France ou pas.


  • « Haine raciale » ? Donc si j’ai bien compris les religions sont des races ?...


  • Tout cela ne repose que sur du soupçon. Il ne s’agit pas de criminaliser la pensée, cela va encore plus loin, on soupçonne quelqu’un de penser mal en jouant sur la signification des mots employés.

    C’est à dire qu’il y a des gens mieux placés pour comprendre ce que pense et ce qu’a formulé l’individu lui-même. A partir du moment où Jean Marie a précisé clairement sa pensée, ça aurait du se terminer là et ils auraient dû la boucler, mais nous sommes dans l’ère du soupçon (Stendhal), et le soupçon est plus fort encore ! Rajoutez à tout cela un soupçon de calomnie, une pincée de judiciarisation, et vous obtenez une machine diabolique qui commence à laisser de plus en plus de traces sur son passage.

    Je voudrais bien connaître le cerveau génial qui a décidé de lancer cette offensive et de pousser un peu plus loin le curseur, et qui a dit : "Allez les gars, même s’il y a 3 fois rien, on y va quand même, pas de quartier !", je le soupçonne de n’avoir pas tout à fait bien pesé les choses.


  • On est en plein délire de persécution .Faudrait pardonner à un ministre parce qu’il a fait des détournements de fonds,un autre pour de la pédophilie ,un autre parce qu’il dit faudrait que Bachar el-Assad ne soit plus être sur cette terre , que Daesh fait du bon boulot.Mr Sarkosy empêtré dans des affaires ,plus que douteuses ,et la multitude de ministres condamnés pour des fautes graves .
    Et parce qu’un homme emploi le mot "fournée" dans un contexte qui n’a rien à voir avec ce qu’ils voudraient qu’on entende ,est envoyé devant un tribunal ?. C’est absolument scandaleux et arbitraire ,tout ça parce que JMLP est un homme à abattre ,alors tous les prétextes sont bons .
    Ce "procès" est une dictature du langage ,organisé par des ayatollahs de la pensée .Ce "procès" prouve que nous sommes dans une dictature.
    Mr Benguigui pauvre homme ,veut faire parler de lui ,trois petits tours et puis s’en vont ,alors qu’il sait qu’il va retourner dans les oubliettes .JMLP lui restera à jamais dans l’histoire ,c’est la toute la différence .


  • Même sans être un grand fan des petites phrases de Jean-Marie, cette histoire c’est du n’importe quoi. Le problème est clairement plus dans la tête de ceux qui accusent que dans la bouche de Jean-Marie.


  • Hier sur M6, dans le meilleur pâtissier, ils ont employé "la fournée" à plusieurs reprises... Interdisons la pâtisserie car elle incite à la haine !


  • Même Ubu n’en revient pas . Consternant .


Commentaires suivants