Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Afghanistan : plus de 11 000 civils tués ou blessés en 2015, selon l’ONU

Le conflit qui n’a plus la cote médiatique

L’année 2015 a été la plus sanglante pour les civils en Afghanistan depuis que l’ONU a commencé en 2009 à compter le nombre d’Afghans tués ou blessés dans le conflit, une hausse qui coïncide avec la fin de la mission de combat de l’Otan.

 

La guerre a fait au total 11 002 victimes civiles, dont 3 545 morts, en 2015, un chiffre en hausse de 4% par rapport à l’année précédente, a annoncé l’ONU dimanche dans son rapport annuel, qui pointe du doigt l’augmentation des attaques des talibans dans les villes.

« Le mal infligé aux civils est totalement inacceptable », a commenté le représentant spécial de l’ONU en Afghanistan, Nicholas Haysom, appelant « ceux qui infligent ces souffrances au peuple afghan à agir concrètement pour protéger les civils et mettre un terme aux tueries et aux mutilations ».

Combats et attentats dans les zones peuplées sont décrits comme la principale cause des décès de civils en 2015. Le rapport cite les incursions des talibans dans les centres urbains, et notamment leur brève conquête de la capitale provinciale Kunduz en septembre dernier.

Les plus vulnérables paient un prix fort : une victime du conflit sur quatre a été un enfant en 2015, soit un chiffre en hausse de 14% sur un an.

Au-delà des chiffres, « le véritable coût (...) est mesuré par les corps d’enfants mutilés, les communautés qui doivent vivre avec ces disparitions, la peine des proches, les familles qui se retrouvent dépourvues de source de revenus, les parents en deuil de leurs enfants, les enfants en deuil de leur parents », a commenté M. Haysom, lors d’une conférence de presse dimanche.

Les combats et les engins explosifs artisanaux sont les plus importantes causes de décès de mineurs, mais 113 enfants, soit deux par semaine, ont été tués et 252 blessés après avoir ramassé ou joué inconsciemment avec des munitions non explosées.

 

La justice prise pour cible

Les femmes ont également payé un lourd tribut au conflit, avec une hausse de 37% du nombre de femmes touchées. Une victime sur dix est une femme.

Lire la suite de l’article sur fr.news.yahoo.com

L’Afghanistan, ou la déstabilisation impériale permanente, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.