Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Alain Escada lance son nouveau parti "Civitas" contre les lobbies

Le socialiste Falorni invoque le "fascisme" et raille le "complot judéo-maçonnique"

L’Institut Civitas devient un parti politique

L’association Civitas, proche de « l’extrême droite » catholique, se revendique désormais comme un « mouvement politique inspiré par le droit naturel et la doctrine sociale de l’Église catholique  ».

 

Considéré comme le bras séculier de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX, traditionalistes lefebvristes), Civitas a vu sa structure de gestion « agréée en qualité d’association de financement » de parti politique, selon une décision parue le 12 juin au Journal officiel.
Une annonce qui a ému le député de gauche Olivier Falorni, dénonçant un « scandale » dans un courrier au ministre de l’Intérieur transmis mardi à l’AFP.

[...]

« Le contribuable n’a pas à financer le fonctionnement d’une association qui prône la discrimination, prêche la haine, conteste la démocratie  », a ajouté le député de Charente-Maritime. Comme tout parti politique, Civitas, qui s’était illustré lors de la mobilisation contre le mariage homosexuel en dénonçant « l’homofolie », peut désormais recevoir des dons jusqu’à 7 500 euros par personne, avec une possibilité de réduction d’impôt de 66 %.

« Je ne peux accepter qu’on ait demain des bulletins de vote Civitas alors que cette organisation, prône une théocratie totalitaire, ne s’intègre pas dans le champ d’une république laïque », a poursuivi le parlementaire, qui a écrit lundi au ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour dénoncer ce «  véritable scandale ».

[...]

Joint par l’AFP, le président de Civitas, Alain Escada, a dit ne pas voir « pourquoi les mouvements pro-vie, pro-famille, catholiques enracinés ne pourraient pas disposer d’une représentation politique autonome ».

[...]

« Il est évident que nous sommes aujourd’hui des orphelins politiques », a-t-il relevé, en disant ne pas se reconnaître, par exemple, dans le programme du Front national.

« Le calendrier ne nous permet pas d’envisager l’échéance de la présidentielle, mais il est évident que nous allons tenter de jouer un rôle en faisant entendre notre point de vue  », a encore indiqué Alain Escada, disant défendre « une troisième voie, celle du catholicisme social, entre le libéralisme capitaliste et le socialo-marxisme ».

Lire l’article dans son intégralité sur 20minutes.fr

 


 

Invité sur RTL le 29 juin 2016, Alain Escada fait face au système médiatico-politique, incarné par le « progressiste » Olivier Falorni (du Parti radical de gauche), qui se dit « démocrate » et « républicain », et l’animateur Yves Calvi.

 

La pointe d’Escada :

« De ne pas céder le pas au Grand Orient de France qui dicte visiblement à beaucoup d’hommes politiques ce qu’ils doivent dire et penser »

La réponse de Falorni :

« Les propos de monsieur Escada ce matin ce sont les mêmes que ceux que je lisais dans “Je suis partout” en 1943, je m’en souviens, et je n’ai pas envie de revivre ça dans notre pays »

Les dernières interventions publiques d’Alain Escada, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il est mignon Falorni avec son rouge à lèvre. Dommage qu’il n’ai pas mis en même temps son écharpe maçonnique, on aurait eu la totale.


  • Dès que l’on titille les élites cosmopolites celles-ci éructent et crient au fascisme. Si ce mot n’existe pas, quel sobriquet nous trouveraient-ils pour nous définir "les gueux, les nu-pieds, les sorciers, les primaires...", que sais-je ? Cette personne qui s’est fait élire avec des voix de l’UMP pour conquérir La Rochelle, n’est pas si vertueux que cela mais il faut toujours l’ouvrir pour se faire entendre de ses maîtres, n’est-ce pas M. Forlani.


  • Tant qu’il ne chie pas sur le FN après le 1er tour

     

    • #1501223

      Moi des homos...des franc-macs ....des juifs et tutti quanti je ne me sens pas représenter par le FN nouveau ni ancien quoi que.... Avec Civitas je suis en paix avec moi et mon vote !
      Si A.Escada me dit de voter Lepen je le ferais comme je le fais sans amour depuis belle lurette ..
      Mais je respecte le président et je n irais pas à l encontre de ses conseils, l autorité Ça se respecte si c est pour cracher dans la soupe comme Belgoul , Laibi, Carder, et l autre fou bismilah avec sa tasse de thé, etc...pas besoin de Ça ...chacun à sa place et les vaches seront bien gardés ....
      A.Escada ne me fera pas faire n importe quoi il est le garant de mon groupe (parti politique aujourd hui) rien de plus à ajouter peu importe les vomissures que me feront les adeptes de Aliot, Philipot , Collard, et Ménard....
      Que Dieu vous protege....i


  • #1498952
    le 29/06/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Alain Escada lance son nouveau parti "Civitas" contre les lobbies

    Alain Escada va affoler les imprimantes à points Godwin...

    Une guerre d’épuisement s’engage !


  • Bravo Monsieur Escada pour votre indispensable engagement politique et pour le solide argumentaire que vous opposez aux sempiternelles accusations d’antisémitisme, d’homophobie et de fascisme qui sont l’ "arme de destruction massive" des principales formations politiques qui feignent la rivalité depuis des décennies dans le seul but de se partager le pouvoir tour à tour, mais qui en réalité ne font que défendre le même projet mondialiste, un objectif promu par le grand orient et le lobby sioniste, qui par ailleurs ne s’en cachent même plus.. pour s’en convaincre il suffit de visionner les discours de Jacques Attali, BHL, Alain Minc , Nicolas Sarkozy pour ne citer qu’eux..


  • Olivier Falorni, né le 27 mars 1972 à Rochefort (Charente-Maritime et ce type prétend

    « Les propos de monsieur Escada ce matin ce sont les mêmes que ceux que je lisais dans “Je suis partout” en 1943, je m’en souviens, et je n’ai pas envie de revivre ça dans notre pays »
    Très fort le type alors qu,il est né en 1972

     

  • La Charente Maritime est gangrénée de francs macs, surtout sur la scène politique.
    Mais Mr )Mme ?) Falorni, la France n’est pas la Charente Maritime, et en tant que bon démocrate rappelez-vous des rues de France bondées d’anti-mariage gay.


  • En voilà un qui ne perd pas de temps.


  • #1498968

    quenel sauce maffé :P j’ai adoré
    chrétiens on lâchera plus rien ! la petit flamme va prendre une belle forme d’espoir.

     

  • Falorni le démocrate socialiste fait son beurre dans l’excès de zèle et prône sous l’invocation du malin la chasse aux idées dissidentes et surtout aux hommes virils muent par la vérité, doués de raison et incorruptibles d’esprit.

    Je suis ni tout à fait agnostique, ni tout à fait mystique, mais je soutiens l’action de cet homme qu’est Alain ESCADA et lui sais gré de se tenir droit et le front infléchi en regardant les adversaires de la liberté droit dans les yeux sans jamais esquisser le moindre signe de faiblesse.

    Au cœur vaillant, rien n’est impossible.


  • « Les propos de monsieur Escada ce matin ce sont les mêmes que ceux que je lisais dans “Je suis partout” en 1943, je m’en souviens, et je n’ai pas envie de revivre ça dans notre pays »
    Comment Falorni, né en 1972, faisait-il pour lire Je suis partout en 1943 ?

     

  • il roule pour qui Falorni ?
    Je doute que son attaque à boulets rouges contre Civitas soit uniquement une initiative personnelle.”

     

  • J’espère qu’ils feront comme pour réconciliation nationale et qu’ils essayeront de peser sur les scrutins locaux, plutôt que de diviser les voix des patriotes pour les élections à plus grande échelle.


  • Falorni dit n’importe quoi : revivre quoi à l’âge qu’il a ?
    Quant à Civitas, j’ai peur que cela n’afaiblisse le F.N.

     

    • Ca l’affaiblira peut être dans un premier temps.
      Ca le forcera à évoluer dans un deuxième temps, et espérons à virer de ses colloques les Collard ou Le Douguet.
      La société est vivante, elle évolue, et grâce à Civitas ce serait dans le bon sens.


  • « Le contribuable n’a pas à financer le fonctionnement d’une association qui prône la discrimination, prêche la haine, conteste la démocratie »
    " ... cette organisation, prône une théocratie totalitaire, ne s’intègre pas dans le champ d’une république laïque », a poursuivi le parlementaire "
    Il parle du Crif ? :-)
    Et notre indigné Falorni, en bon kapo qui se respecte, d’appeler derechef la kommandantur.


  • Je suis tombé sur le débat par hasard en me brossant les dents et je peux vous dire déjà que le journaliste (Yves Calvi je crois) a bien joué son role de chien de garde en ayant aucune retenue, ni aucune forme de politesse envers Escada tout en étant tres mielleux avec Fallorni.

    Ensuite pour les arguments de Fallorni ca se resume a des comparaison de haut vol : Collaboration, Nazisme, Terrorisme, Daesh, Anti démocratie. Quand on sait que tout ces adjectifs collent parfaitement a tout ces énarques franc maçon qui se sont soumis à tout les lobbys, qui n’écoutent plus leurs peuples, qui sont des va-t-en guerre, qui impose leur religion laïc et qui passent tout au 49-3 sans jamais respecter une ligne de leur programme politique...

     

  • Ayant renoué avec plaisir avec la dialectique marxienne grâce à Francis Cousin, lors d’une récente conférence, je m’interroge... En effet que valent les notions de "troisième voie", de "corporation" dans le processus spectaculaire-marchand total et historique ? Quid de la lutte des classes ?
    J’ai souvent eu l’impression que la mouvance découvrait très très tardivement qu’il ne lui était plus plus possible d’exister sans se positionner comme des "outsiders" (et non plus comme "l’establishment total" qu’elle croyait être (héritière de la catholicité, de la morale dominante et ayant droit encore au pouvoir).
    En d’autres termes, Civitas et d’autres issus de la Manifestation pour Tous, opèrent un regroupement dans le méta-culturel, voir même dans un underground attractif, à la fois créatif et un peu sulfureux.
    D’accord, pourquoi pas. Mais ils n’auront ma sympathie qu’après une explication claire et nette de leur positionnement par rapport au FN, seul partie solidement développé et ayant la masse nécessaire pour peser. Quelles consignes de vote ce nouveau parti donnera-t-il ? Surtout à l’heure de la dernière chance, 2017 ? Et surtout quelle est leur réponse sérieuse (en concepts) au monde techno-capitaliste ? Autre question : peut-on être national, socialiste et catholique ?

    Ceci étant dit, bienvenue à Civitas le parti. J’ai eu une récente discution avec un curé de la fraternité Saint Pie X. La prochaine fois que j’irai à la messe ce sera chez eux.

     

    • Il n’y a plus grand espoir à avoir dans le FN... Soral a pourtant bien expliqué son implosion future dans la dernière émission "Soral répond !", vous devriez l’écouter.


    • « Tout désespoir en politique est une sottise absolue. »

      Charles Maurras


    • Oui, je crois qu’on peut être national, socialiste (vous avez bien lu la virgule hein) et catholique. Ce fut le cas de toute une mouvance de la jeunesse française début XXème, autours en gros du Cercle Proudhon, à la fois maurrassienne, sorelienne et péguyste, et dont les idées sont aujourd’hui redécouvertes, actualisées et enrichies. Mais bon, ça et aussi la critique marxienne, je crains fort que ça ne soit pas la tasse de thé de Civitas qui prône un anticommunisme et un corporatisme complètement anachroniques. Donc vive le seul parti populaire et patriote.


    • Merci Titus pour cette réponse laconique. Je suis bien avancé.


    • Je répondais à "Max Gdx" qui semble penser que l’histoire est déjà écrite alors qu’il ne tient qu’à nous de l’écrire différemment du scénario pronostiqué par Soral. Il me semble que l’intérêt des analyses de Soral n’est pas de faire verser dans le fatalisme et l’inaction, mais au contraire de prévenir des dangers et de faire réagir en conséquence.


    • Civitas ou les post-Manifpourtous (type Sens commun ou "Droite hors les murs" ou "Oz ta droite") ne comprennent rien au libéralisme et à l’impérialisme techno-marchand dont vous parlez. Ils rêvent au retour à une sorte de capitalisme national et patriarcal tempéré par la doctrine sociale chrétienne qui ne reviendra jamais. Ce fut une phase transitoire du Capital incarnée par des capitaines d’industrie issus de la grande bourgeoisie encore patriote et catholique. Mais ces gens là n’existent plus, le capitalisme est à notre époque intrinsèquement mondialiste.


  • Bon je crois que je vais me remettre à voter.


  • Je n’ai rien contre monsieur Escada que j’écoute régulièrement ici ou là et qui me parait souvent plein de bon sens chrétien, mais il est vrai que je suis contre tout ce qui pourrait faire pencher la France vers une théocratie. Même si cela ne semble pas être le but d’Escada j’ai tout de même une réticence à le voir créer ce parti qui, de fait, pourrait encore plus diviser les rangs des "anti système" (même si ce mot est un peu grandiloquent à mon gout.)
    Après bon... je soutiens bien la création de RecNat ; je serais donc mal venu de reprocher à quelqu’un de créer son parti s’il pense avoir assez de monde derrière lui.

     

  • C’est malheureusement la France des instits qui nous a fait replonger 70 ans en arrière et qui nous a totalement déconnecté de la réalité du monde de 2016... tous les jours que Dieu fait, j’écoute les sempiternelles références à la 2ème guerre mondiale ornées d’une foultitude de point Godwin... je me pose la question dans quelle mesure nos "hommes politiques" ne sont pas passés par un lavage de cerveau carabiné... ces techniques sont éprouvées depuis longtemps et je trouve que les représentants de LRPS sont plus proches de l’hôpital psychiatrique que de l’Assemblée Nationale...

    Ils ont des attitudes anormales (rouge à lèvre, jupe pour les garçon à l’école...), des propos délirants quand ils sont persuadés d’avoir vécu la guerre. Cette caste politique me fait peur et je retrouve tous les symptômes des fadaros que j’ai observés pendant mes stages.


  • J’ai espoir que Civitas sera le parti de la Famille Française et qu’il constituera un rempart de protection et de respect en vers notre religion catholique, je suis très heureuse donc de l’apprendre. Même si je l’avoue le terme politique me dérange mais il est peut être nécessaire, pourtant le court extrait que je viens d’entendre de la part des opposés démocrates m’insupporte.


  • Nous sommes dans une théocratie, et une dure en plus qui impose le mépris pour les religions, une théocratie de l’égo de l’argent du pouvoir, de tous les vices qui doivent s’imposer au nom de la liberté et du commerce. On veut détruire les religions avec un Dieu juste pour imposer une anti-religion destructrice matérialiste, anti- transcendante avec son clergé de capots intransigeants et avides de pouvoir à l’égo surdimentionné.
    On veut créer un homme sans conscience, avec la peur pour guide et le capital comme seul espoir et la consommation comme bénédiction et la trahison comme moyen d’action.
    Nous somme déjà en théocratie mais ce n’est pas Dieu qui est Adoré.

     

    • #1499158

      "...L’Humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile. La Religion du Dieu qui s’est fait homme s’est rencontrée avec la Religion (car c’en est une) de l’Homme qui se fait Dieu. Qu’est-il arrivé ? Un choc, une lutte, un anathème ? Cela pouvait arriver ; mais cela n’a pas eu lieu. La vieille histoire du bon Samaritain a été le modèle et la règle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes pour les hommes l’a envahi tout entier. La découverte et l’étude des besoins humains (et ils sont d’autant plus grands que le Fils de la Terre se fait plus grand), a absorbé l’attention de notre Synode. Reconnaissez-lui au moins ce mérite, vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes, et sachez reconnaître notre nouvel humanisme : Nous aussi, Nous plus que quiconque, nous avons le Culte de l’Homme..." (Pape Paul VI. Discours de Clôture du Concile Vatican II. Le 7 décembre 1965)


    • Le culte de l’homme est il opposé au culte du bottage de fesses ?
      Une explication du Concile aux changements dénoncés par Paul VI ?


  • #1499128

    ça y est les socialos qui ont bien bouffé dans la gamelle du peuple, continue à voir des complots partout - ils ont bien pillé les Français aidés des Parasites qui les entourent , se servant des lois , de la Justice , pour tenter d’anéantir les vrais Patriotes -
    suis à fond dans ce projet , au moins le temps de foutre dehors tous ces traitres qui nous ont trahi ( Politiques - journalistes véreux - assoc. subventionnés grassement par notre argent et qui nous crachent dessus - philosophes de caniveaux et intellos traitant le peuple de sous- doués etc.... )


  • Comment s’acharner à voler des voix au front national...
    La droite populiste manque de discipline. Il reste un an bon dieu !

     

  • Voilà entre autre une belle riposte à la dernière vacherie faite à l’Institut Civitas (remboursement des déductions fiscales dont bénéficiaient ses adhérents pour un montant total de 30 000€).Bravo !
    Quant aux leçons de morale de M. Falorni, qu’il se les applique à lui-même ou qu’il les applique à ceux pour qui il tapine la bouche peinte.
    Ce gouvernement ne semble pas comprendre que brandir l’épouvantail nazi chaque fois qu’un évènement l’inquiète frise le ridicule.
    La démocratie n’est qu’un simulacre en France. Quoi qu’en dise M. Calvi qui ne peut l’ignorer en tant que journaliste du système.
    En conclusion : "A force de cracher en l’air ils se le prendront sur la gueule !".

     


    • La démocratie n’est qu’un simulacre en France. Quoi qu’en dise M. Calvi qui ne peut l’ignorer en tant que journaliste du système.



      Monsieur Calvi ignorait encore, il y a quelque temps, l’existence même du groupe Bilderberg (dont monsieur Fillon, cité par monsieur de Villiers, affirme qu’il nous gouverne). Je veux donc bien croire que monsieur Calvi, si mal informé, ignore que nous vivons en démocratie simulée. Question : monsieur Calvi, s’il est si mal informé, a-t-il sa place en tant que journaliste à la télévision dite française ? Ne devrait-il pas se mettre à niveau ? Question subsidiaire : est-il si mal informé, ou plutôt le simule-t-il autant que notre "démocratie" est simulée ?


  • Falorni la réalité, il va pourtant bien Falor qu’il se fasse une raison......


  • Bonne Nouvelle !


  • J’ai vu récemment un film de science fiction où les Chrétiens étaient appelés les haineux par l’autorité politique ("jugement final" sur youtube). Le film raconte l’histoire du procès d’une chrétienne, "Anna la haineuse", lol :) dans un nouvel ordre mondial géré par l’antechrist.

    C’est de la SF mais ça fait peur car on retrouve exactement les mêmes mots qu’aujourd’hui quand il s’agit de jeter l’opprobre sur ceux qui pensent que notre système politique est obsolète.


  • Continuez monsieur, de plus en plus de gens vous entendent : je viens de faire connaître à mon voisin La Conjuration antichrétienne, de plus en plus de gens honnêtes se rendent compte des énormités de notre société, il se passe quelque chose, les gens s’informent et se retrouvent notamment dans les analyses de Mgr Lefebvre : j’ai passé une excellente soirée avec de braves gens sains, que ça fait du bien !


  • Une théocratie est une société dirigé par des religieux. Ce n’est pas le cas ici car il s’agit de laïcs certes croyant mais pas des prêtres ou des religieux.
    La doctrine des 2 glaives explique très bien le rôle et les attributions du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel dans un État Catholique.Il y a une distinction très claire entre l’Église et l’État comme c’était d’ailleurs le cas sous la monarchie.
    Donc c’est une bonne nouvelle.
    Prions seulement que Civitas fera mieux que tout ces parti "démocrate chrétien" qui ont renoncés à refaire une France chrétienne, préférant le confort au combat.


  • #1499793

    Merci à ce député maçonn… ooops, socialiste, d’œuvrer avec autant de talent pour le SocialistExit.


  • Il a raison, je pense que de ne pas parler de la f.m. cela revient à ne rien dire.


Commentaires suivants