Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Alain Juillet, ancien patron de la DGSE : "Les Américains nous poussent et nous imposent"

L’ancien numéro un du renseignement extérieur français répond aux questions de RT France. Il évoque les soumissions successives de la France aux États-Unis sur les grands sujets de politique extérieure : Libye, Syrie, Ukraine.

« L’histoire de l’Amérique montre qu’ils ont toujours eu besoin d’avoir un ennemi. Parce qu’ils se construisent, ils se renforcent à travers cette vision de l’ennemi. Alors quand il n’y en a pas il faut qu’on en crée un. »

 

Cette habitude qu’ont les chefs du renseignement de proposer de rendre la France plus indépendante et plus forte une fois qu’ils n’ont plus de pouvoir… Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les seuls qui puissent "l’ouvrir" sans trop de risques aujourd’hui ce sont les retraités !... Et encore ne doivent-ils pas aborder les sujets interdits - les seuls vraiment intéressants .

     

  • Quand on affirmait certaines des choses qu’il a dites, on était complotistes. Donc M. Alain Juillet est un complotiste. J’ai bon là ?


  • Alors que le christianisme est inclusif : on prend et on adapte, le protestantisme est exclusif : il prend et il digère, au détriment de sa victime...

     

  • Alain Soral - ou Dieudonné - pourrait s´amuser à reprendre textuellement certaines phrases de ce monsieur , et attendre ... la suite ! : site complotiste !


  • Ce genre de vérité, on ne la révèle que lorsqu’on est en retraite (peur des représailles).
    C’est la conscience profonde qui surgit d’un coup. Une sorte de confession. Vaut mieux tard que jamais.
    Ces vérité sont connues presque de tous. Pourquoi nous ne prenons pas des mesures contre ceux qui nous gouvernent pour faire cesser la collaboration avec les USA, Israël et Al Saoud qui nous forcent et nous poussent à aller dans leur intérêt même lorsqu’il est très nuisible à notre pays et nos concitoyens (Sanctions économiques contre la Russie, alliance et soutien à Al qaida, Front Al Nosra et autres terroristes de tout bord.
    Les urnes, ça existe, mais je n’ai pas l’impression que l’on se rend compte de cette chance que l’on gâche à chacune des élections.
    L’ignorant fait de lui même ce que ne ferait de lui même pas son pire ennemi.

     

  • La véritable question que posent ces débat venants de RT, c’est RT est il fiable ? Est ce qu’on ne nous rejoue pas cette fausse contradiction que nous connaissons dans nos médias, ces débats biaisés, ces consensus sur ce qui ne doit pas être dit, et sur ce vers lequel on doit diriger le regard ?
    Sion a une capacité d’analyse que peu de sociétés ont, et RT est "d’après moi", de cette nouvelle génération de médias, qui arrivent aux mêmes fins par d’autres moyens.
    Suivant le principe utilisé par Zemmour, analyser et discuter des choses, mais sans aller au bout et en focalisant sur des buts en apparence clairs mais qui sont en fait obscurs pour qui n’a pas une vision globale de ce qui se joue.
    D’ailleurs quel est l’intérêt de cet ancien de la DGSE de se faire interviewer par RT, quel public veut il atteindre ? Cette interview sera t elle reprise par les médias mainstream ? Certainement pas. Sont but est donc ailleurs, et c’est cet ailleurs, qui n’est pas encore assez clair pour nombre d’entre les dissidents, qu’il faut analyser et comprendre.
    RT est une officine sioniste de plus, mais avec un plan d’attaque différent. On remarquera que jamais Israel, le sionisme ne sont mis sur la table, hormis de façon locale, sur le terrain Palestinien.
    Pour finir, la phrase en bandeau : « L’histoire de l’Amérique montre qu’ils ont toujours eu besoin d’avoir un ennemi. Parce qu’ils se construisent, ils se renforcent à travers cette vision de l’ennemi. Alors quand il n’y en a pas il faut qu’on en crée un. » Il suffira de remplacer Amérique par Judaisme, pour en comprendre la profondeur et l’antériorité, et en déduire que le principe de base est transmis à l’Amérique, et non pas spontané.
    Veteran Today ont bien compris ce mécanisme, et ils ne se gênent pas pour le dire, et ils vont plus loin, en classant dans la case trompeurs certains que nous français prenons pour des "diseurs de vérité".
    D’ailleurs RT a été un des seuls médias importants à avoir repris le fake de LLP, sur la pseudo division entre Dieudo et Soral. Et en les lisant de façon attentive on peut voir dans quelle direction ils nous entrainent et où ils veulent en venir. Et ce n’est pas à notre avantage, hélas.


  • "Alain Juillet"...
    On voudrait bien savoir quel est le VRAI nom de ce monsieur...qui se sert à l’évidence d’un pseudonyme

     

  • Donald Trump a une solution : vous voulez être protégé, il faut payer.

    Pour la France, vous ne voulez pas que l’on livre le portes hélicoptères : il faut payer ; vous voulez que la France pratique un embargo économique contre la Russie, il faut payer.

    Vous voulez que la France accepte des migrants, il faut payer.

    Comme les USA ne payeront rien, la France restera indépendante


  • Que fait le gouvernement ? Il modifie la constitution et invente des lois pour se maintenir en place.
    Que font les services ? En théorie l’espionage c’est l’art de se préparer à la guerre, voir d’en déclencher. Seulement dès qu’ils sont à la retraite ou qu’ils se font virer ils écrivent leurs mémoires. Pendant qu’ils sont en activité ils font fuiter de l’info vers les auteurs de romans d’espionnage. Il était intéressant fut un temps de lire Gérard de Villier (SAS) pour savoir quel prochain pays allait connaître un coup d’état. Frédérick Forsyth chez les anglais lui nous donnent plutôt les détails techniques très précis pour remplacer un "Roi nègre" (The dogs of war). Un ami qui est plus ou moins dans ce genre de trucs m’a dit qu’on trouve tout plein de secrets défense dans certaines bandes dessinées. Ayant été habilité par deux fois perso, je ne confirmerais pas but, I mean, why not ?

    En théorie la diplomatie c’est l’art de maintenir la paix sauf qu’à force de "Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur terre" et autres "Al Nostra fait du bon boulot" plus personne ne tient compte de ce que dit la France dans les chancelleries.

    Un pays gouverné par des imposteurs secondés par des frimeurs devient très vite psychotique. Un pays psychotique atteint très vite le point de non retour (PNR). Le principale symptome de "C’est foutu, ce pays ne se redressera plus" est quand les gens qui font vraiment marcher tout le bouzin partent définitivement pour l’étranger.

    Quand je vivais à Londres il n’yavait que quelques dizaines de milliers de français du Royaume Uni inscrits au consulat.. En 2013 ils étaient 250 000 rien qu’à Londres. Soit la sixième plus grande ville française dans le monde. Tout le monde en France est sous perfusion. Là où je vis ceux qui ne vivent pas d’allocations vivent de subventions, plus personne n’est dans la production et les retraités se demandent qui payent leurs retraites par répartition. C’est simple : on emprunte sur les marchés financiers (plus à nous-même à taux zéro). Et tant qu’une agence de notation ne nous dégrade pas trop ça peut tenir encore un peu. Et je n’aborde meme pas les Q.E. planches à billets.

    Une phrase qui revenait souvent dans la bouche de la mère de l’Empereur Napoléon Premier ; "Pourvou qué ça doure !’
    .


  • II enfonce des portes ouvertes, mais disons que c’est déjà mieux que rien.


  • Chapeau bas, tout mon respect Monsieur Alain Juillet :
    comment osez vous parler tellement vrai dans les éminentes fonctions qui furent les vôtres, alors que ma parole prolétarienne m’est confisquée ?
    M’entretenir avec vous saurait m’éclairer
    Bise
    (Merci à égalité de bien vouloir transmettre mes considérations et respects à Monsieur Juillet)


Commentaires suivants