Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alain Soral : entretien de mai 2012

Commentaire des commentaires ; mise au point sur Audrey Pulvar ; les Français maghrébins et le PS ; Tolstoï et les Juifs ; le président Hollande et son gouvernement ; l’anti-France institutionnalisée ; Yannick Noah ; Jules Ferry.

 

Emmanuel Todd ; désigner l’ennemi ; Elisabeth Lévy / Marine Le Pen ; les contradictions structurelles du FN ; nationalisme français et Islam ; "extrême droite" traditionnelle et gauche laïcarde immigrationniste : qui sont les plus proches des musulmans ? ; Islamologie et Islam ; soirée anniversaire de Julien Dray.

 

Mélenchon à Hénin-Beaumont : pourquoi ? ; Mélenchon et Todd : brouilleurs des catégories ; le mensonge de l’anti-fascisme d’après guerre ; le révisionnisme d’Annie Lacroix-Riz ; Hitler, Staline et la bourgeoisie ; hiérarchiser ses ennemis ; la photo de Yalta ; Sarkozy s’exile au Maroc.

 

Racket fiscal en Italie ; la destruction du modèle italien ; le retour des années de plomb ? ; la mise en place de dictatures policières ; victoire des nationalistes en Serbie ; les médias et la rébellion syrienne ; Dieudonné : censure record ; Patrick Timsit ; au delà du racisme : la haine raciale envers les insoumis.

 

Les danseuses du Crazy Horse ; hommage à Jean Jacques Rousseau dans Éléments ; Rousseau : un révolutionnaire conservateur ; le mythe du "mythe du bon sauvage" ; pourquoi Polanski va tourner une "Affaire Dreyfus" ; dé-tricotage de l’affaire Dreyfus ; BHL présente son documentaire à Cannes ; BHL : un marqueur de la domination illégitime ; Comprendre l’Empire : les ventes continuent.

 


 

Transcription de l’entretien

  • Partie 1
  • Partie 2
  • Partie 3
  • Partie 4
  • Partie 5

Première partie





Alain Soral – C’est bon là, on y va ?



ERTV – Ouais, ça tourne.



Alain Soral – Ça tourne. Bon le problème, c’est qu’avec ce que Dieudonné prend dans la gueule en ce moment, je vais peut-être changer de teeshirt, non, hein ?





Commentaire des commentaires





Alain Soral – Euh… oui parce que y’a beaucoup, beaucoup de commentaires des vidéos du mois sur le site – on a à peu près cinq cents commentaires – et parfois certains commentaires sont des critiques plus ou mois justifiées de certaines de mes imprécisions, parce que c’est vrai que j’improvise et que je puise dans ma culture générale sans faire trop de recherches. Donc parfois, c’est un peu approximatif. Et puis parfois, c’est des commentaires qui sont à côté de la plaque. Donc là, je voulais préciser sur deux, trois sujets, parce que je pense que c’était important de donner une précision pour répondre à des commentaires, qui me semblaient pas tout à fait pertinents, voilà.



« Audrey Pulvar n’est pas d’origine africaine, mais martiniquaise ! »

Un antillais honteux ?



Oui, alors j’ai, on m’a fait une remarque comme si j’avais été imprécis en disant qu’Audrey Pulvar n’était pas africaine, qu’elle était martiniquaise.

Alors en fait, c’était pas ça le sujet. C’était de dire que dans le système tel qu’il fonctionne au niveau médiatique et politique, les gens ne savent pas, ils s’en foutent de savoir si Audrey Pulvar est d’origine martiniquaise, africaine – où en Afrique ? – ou même si elle est de la Guadeloupe, de la Réunion, etc. C’est que c’est « la black de service », comme il y a le « beur de service ». Il faut se rappeler de la phrase de Krivine : « Il y a pas assez de Blacks et de Beurs dans la politique française. »

Et ce que je disais, c’est que quand on prend une black de service à la télévision, il faut qu’elle soit nécessairement – pour que les français l’acceptent – il faut qu’elle soit jolie, collabo et bête. Bête et collabo.

Et que c’était ça qui était tragique parce que ça prouvait bien que les communautés dominées ne choisissent pas leurs représentants et que leurs représentants tapinent toujours pour la communauté dominante. C’est assez facile à démontrer quand on met les extraits qu’on avait mis de Pulvar notamment qui attaquait Villepin sur son antisionisme, enfin des trucs assez, qu’il « colportait la haine en banlieue ». Enfin, c’était délirant quoi.

Donc c’était pour répondre à ça. Je n’ai jamais prétendu qu’Audrey Pulvar était africaine. J’ai dit que c’était la black de service.

Quand après à dire qu’elle n’est pas africaine mais martiniquaise, je rappelle quand même que le peuple indigène des Caraïbes, ce ne sont pas des noirs. Ce sont des Indiens caraïbes et que finalement cette réaction parfois d’antillais de dire que « nous ne sommes pas des Africains » démontre quand même quelque chose qui est un peu un non-dit, c’est que y’a un racisme anti-Africains des Noirs des Caraïbes, qui ne veulent pas être assimilés à des Africains. Ce qui veut dire que même à l’intérieur des Blacks, il y a aussi des divisions communautaires et une espèce de hiérarchie raciale non dite.



« Les Maghrébins se soumettent qu’à Dieu ! »

Un jihadiste qui vote PS ?



J’ai beaucoup de messages de sympathie des musulmans français, donc c’est pas la question. Mais moi je pointe toujours ce qui ne va pas.

Alors il y a un type qui m’a envoyé une longue tirade en disant :

« Vous nous reprochez de ne pas avoir de sens politique et de mal voter, etc., mais nous, musulmans, ne sommes soumis qu’à Dieu. » Avec tout un baratin derrière : « La vie terrestre n’a pas d’importance. Ce n’est qu’un passage. » Etc., etc.

Alors je lui dis : à un moment donné un peu d’humilité, un peu d’honnêteté. En réalité les Maghrébins en France ne se soumettent pas à Dieu, ils se soumettent au Parti socialiste. Ce qui n’est pas tout à fait la même chose, on va le vérifier quand on va décortiquer le prochain gouvernement.

Et puis si effectivement ce jeune homme ne se soumet qu’à Dieu, pourquoi ces gens-là finalement se soumettent si bas pour trouver des boulots misérables d’éducateurs de quartiers, etc. ? C’est-à-dire qu’à un moment donné, quand on se soumet à Dieu, on le fait et on se tait.

Mais ce genre d’annonces sont assez déprimantes parce qu’en général celui qui dit ça, c’est toujours exactement l’inverse de sa réalité. Et donc je le dis bien, dans la réalité politique française, les Maghrébins – enfin les français d’origine maghrébine – électoralement ne se soumettent pas à Dieu, mais ils se soumettent au Parti socialiste, ce qui est quand même une tragédie dans le sens que ça démontre une immaturité politique immense et surtout, une acceptation de rester dans ce qui s’appelle l’indigénat qui est quand même une stratégie de soumission qui admet une domination et un mépris.

Quand je disais moi que j’allais voter Marine Le Pen et Front national, y’a beaucoup de franco-maghrébins musulmans qui m’ont dit : « Il est pas question qu’on vote pour elle, elle est sioniste. », sous-entendu, « on aurait voté pour son père qui lui ne l’est pas. », alors qu’ils n’ont jamais voté pour son père. Et ils sont allés, la statistique le démontre, massivement voter pour le Parti socialiste qui est quand même le parti sosioniste. [Vote des musulmans au premier tour : 59 %. Sondage Opinionway-Le Figaro]

Il suffit de voir le gouvernement qu’ils ont mis en place ! C’est-à-dire qu’au dessus, c’est le soleil. Y’a pas, enfin au dessus, c’est Jérusalem !

Donc finalement parce que Marine était trop sioniste, ils sont tous allés voter pour Valls, Fabius, enfin et toute la clique quoi je veux dire. On peut pas faire plus sionisto-maçonnique que la présidence et le gouvernement que ces gens-là ont contribué à élire massivement. Regardons les statistiques.

Donc un peu plus d’honnêteté, un peu plus, au moins je dirais, de rigueur dans l’analyse politique et peut-être un peu d’autocritique.

Moi quand je dis que j’appelle de mes vœux une authentique communauté musulmane de France, [c’est] parce que je pense que la République ne peut fonctionner à nouveau que par un rééquilibrage communautaire où là en réalité on nie la réalité communautaire en France, mais de toute façon il y a une communauté qui les domine toutes, et les représentants de toutes les autres communautés sont en fait des agents de la communauté dominantes avec des faux-nez. Tout ça ne peut pas fonctionner.

C’est-à-dire que oui la réalité du monde, c’est les réseaux et les communautés. La République individuelle des individus face à l’État sans intermédiaire qui est gravé dans la Constitution est un mensonge qui cache en fait la puissance des réseaux maçonniques et des réseaux communautaires dominants.

Mais effectivement, si on veut établir un rééquilibrage, il faut en passer par une réelle communauté musulmane authentiquement autonome qui se représente elle-même. Et pour ça, j’invite à regarder la différence entre [Abdelaziz] Chaambi avec qui j’ai parlé et par exemple un Farrakhan aux États-Unis, quand un WASP prétend lui donner des leçons ou même quand il se positionne sur un crime racial [voir Affaire Trayvon Martin], où ce qu’on appelle un blanc – en réalité un juif – a tué un petit noir. Là on voit qu’il y a une vraie communauté aux États-Unis. On pense aussi à l’affaire DSK. Y’a une vraie communauté on va dire afro-musulmane aux États-Unis qui se fait respecter, qui se fait craindre. Et c’est pas du tout la situation où on en est en France.

Et moi, j’aimerais au moins qu’on arrive à ça par une espèce d’égalité des communautés, retourner d’une certaine manière au rêve de la Laïcité au dessus des communautés religieuses et au rêvé effectivement, d’une République qui traite de la même manière tous ses citoyens.



« Tolstoï admirait les juifs »

J’ai plus lu qu’Alain Soral



Oui alors là, c’est pareil. Je disais que tous les grands écrivains, tous les grands penseurs de l’histoire – on reviendra par rapport à Emmanuel Todd à cette question – étaient de toute façon au sens actuel contemporain du terme, des antisémites, tous : tous les rois ; tous les philosophes ; tous les dramaturges. Ça n’existe pas le philosémitisme avant 1945, en gros !

Et alors là, un petit malin me fait une remarque en me disant que Tolstoï était un philosémite. Tolstoï n’a pas écrit que des choses agressives sur les juifs, bien évidement. Je peux dire la même chose de Maupassant. Évidemment c’est toujours, il y a énormément de nuances, mais globalement, il s’inscrit dans cette tradition effectivement judéo-critique qui est au cœur de tout le monde chrétien, helléno-chrétien, orthodoxe, arabo-musulman. Et pour ça je vais rappeler quand même que Tolstoï, qui est né en 1828 et mort en 1910, c’est-à-dire finalement assez récemment – c’est-à-dire qu’il a vu les sursauts prérévolutionnaires russes – était déjà à l’époque un antisioniste rabique et qu’il disait bien par exemple, « Propos tenus devant Alexandra Tolstoï », Ma vie avec mon père, Éditions Rieder, 1933. Bon c’est le livre qui est de 1933, lui est mort en 1910 :

« Voilà bien un trait du caractère juif : vouloir être le premier partout. »



Bon voilà, bon ça c’est typiquement sur le juif dominateur. Ça rejoint les propos du général de Gaulle.

Et puis surtout, très, très antisioniste. Donc là je vais lire :

«  Entretiens et Pensées » in [publiés dans le recueil intitulé] Les Révolutionnaires, Fasquelle, 1906.

« En lui (le peuple juif) renaît la soif d’avoir un gouvernement, et le désir mauvais de gouverner, de jouer un rôle. Il désire se parer de nouveau de tous ces accessoires du nationalisme, avec ses troupes, ses drapeaux, sa formule à lui en tête des arrêts des tribunaux. (…) Je pense que seule une partie du peuple, la plus faible et la plus impressionnable, qui aime philosopher et qui envie l’éclat mensonger des nations européennes, souffre de cette maladie d’une résurrection qui est en réalité, de la dégénérescence. Le véritable esprit israélite est contraire à l’idée d’une patrie bornée à un territoire. (…) Ce n’est pas la terre qui est sa patrie, c’est le Livre » Etc., etc.



Bon voilà, donc en fait Tolstoï était très antisioniste dès le début du XXème siècle et avait sur les juifs, je dirais pas les préjugés, mais la vision universellement partagée d’un peuple du Livre, dominateur.

Voilà donc je pense qu’on ne peut pas faire de Tolstoï un philosémite. C’est simplement un homme intelligent.

Donc il n’est pas dans le délire antisémite caricatural qu’on essaye de nous vendre systématiquement, puisque dans le monde d’après 1945, il y a soit l’intelligence philosémite, soit la stupidité totale antisémite qui serait de l’antisémitisme rabique, racial, délirant.

Or la situation classique, ce n’est pas ça. C’est de juger les juifs à travers leur système de valeurs qui est le judaïsme. Le judaïsme, c’est deux livres : la Torah et le Talmud.

Et en lisant la Torah et le Talmud, on voit bien que c’est un peuple vindicatif, dominateur, qui suit un Dieu vengeur qui leur a promis la domination – il suffit de lire Isaïe, Ézéchiel –, par en plus la purification ethnique, y’a pas de problème.

Et dans le Talmud, on voit bien que cette domination, dans un monde dominé par la chrétienté, s’effectue par l’usure et le mensonge et comment dirai-je, la double éthique, c’est-à-dire de ne pas traiter un non-juif comme un juif, c’est-à-dire d’avoir le droit sacré de lui mentir, de le voler, etc. C’est la réalité.

C’est-à-dire que la réalité classique qui a prévalu jusqu’en 1945 est l’antisémitisme universel généralisé et partagé par le monde chrétien, le monde orthodoxe, le monde musulman, le monde laïque socialiste, le monde laïque bourgeois capitaliste. L’antisémitisme est un universel. Il faut bien rappeler ça, clairement. Et Tolstoï en est aussi.

D’ailleurs, nous rééditerons ce livre de Paul-Éric Blanrue qui est en fait une anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme [Le Monde contre soi : anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme, Paris, Éditions Blanche, 2007]. Nous le rééditerons car il est en rupture là, et je pense que c’est un livre très intéressant puisque c’est plus de 300 pages de citations de tous les grands hommes de l’Histoire qui montrent en général, non seulement leur hostilité aux juifs, mais à partir d’une critique qui est systématiquement la même.



Le représentant des Français





Alors l’élection de François Hollande, si on prend un peu de recul, on va dire que c’est une élection par défaut.

En fait, on a un peuple de France qui n’a pas voulu réélire le président sortant parce qu’il avait bien intuitivement compris qu’il avait menti et qu’il n’était pas vraiment le représentant des intérêts de la France, mais des intérêts de l’Union européenne, du mondialisme. On va le dire comme ça.

Hollande s’est fait élire parce qu’en fait il était, par défaut, celui qui venait se « présenter en face », et surtout parce que DSK s’était fait mettre sur la touche pour ce que j’appelle « préliminaires abusifs ». Donc en fait, Hollande a été élu deux fois par défaut et par hasard, parce qu’il fallait chasser Sarko, et parce que DSK s’était disqualifié. Et en fait, on est, je veux dire, après un président du mensonge – parce que Sarközy s’était fait élire sur des promesses un peu nationales, un peu identitaires, un peu néo-Front national –, là on est sur un président du vide parce qu’en fait, il n’a rien dit, il a rien promis.

D’ailleurs son slogan « Le changement, c’est maintenant ». Il suffit de regarder son gouvernement pour voir que Dieudonné avait bien raison : Avec le PS, c’est une dans la gueule, une dans le cul !

Et maintenant voici quelques membres du nouveau gouvernement « François Hollande 2012 ».

Laurent Fabius (Ministre des Affaires étrangères) :

  • franc-maçon ;

  • participant :

    • au Bilderberg,

    • au dîner du Crif,

    • au dîner du Siècle ;

  • pro-Union européenne ;

  • sioniste.

Vincent Peillon (Ministre de l’Éducation) :

  • franc-maçon ;

  • ex-trotskyste ;

  • membre du Siècle ;

  • pro-Union européenne ;

  • sioniste.

Manuel Valls (Ministre de l’Intérieur) :

  • franc-maçon ;

  • participant au Bilderberg ;

  • intervenant au Crif ;

  • membre du Siècle ;

  • sioniste ;

  • clintonien et blairiste.

Jean-Yves Le Drian (Ministre de la Défense) :

  • franc-maçon ;

  • proche du Crif ;

  • pro-Union européenne ;

  • sioniste.

Pierre Moscovici (Ministre de l’Économie)

  • Cercle de l’Industrie ;

  • Cercle Léon Blum ;

  • membre du Siècle et de la French-American Foundation ;

  • pro-Union européenne ;

  • sioniste.

François Hollande :

  • franc-maçon ;

  • millionnaire ;

  • membre du Siècle ;

  • dîners du Crif  ;

  • French-American Foundation ;

  • Pro-Union européenne ;

  • sioniste.

Le changement ????????????????

Alors en gros, on voit que le Parti socialiste, c’est bien : le gouvernement maçonnique du Grand Orient sur une ligne de fausse gauche – la gauche sociétale – ; réseaux ben on va dire, réseaux de la finance mondialiste mais habillée de droit-de-l’hommisme via l’idéologie maçonnique.

Et puis concrètement, on a au gouvernement que des types qui sont effectivement membres soit des Bilderberg, soit du Siècle, soit de la Franco-américaine. Enfin on mettra des noms et les appartenances. [En post-prod]

Et tous, ce sont tous des sionistes acharnés.

Et tout le noyau dur du gouvernement, c’est le Grand Orient, c’est la maçonnerie laïcarde profonde.

Ce qui veut dire que par rapport au gouvernement de droite d’avant, je pense que bon y’a une petite volonté un peu plus « sociale », c’est-à-dire de piquer l’argent aux classes moyennes pour soutenir un peu plus les chômeurs, puisque de toute façon on fera rien pour eux en termes de réindustrialisation et d’emplois. Donc effectivement, y’a un petit choix de jouer plus les classes populaires que les classes moyennes. Ce qui d’ailleurs est une catastrophe économique mais je veux dire, ça fait une petite différence sociale. Ça, c’est une évidence.

La constance, c’est que c’est totalement sioniste, atlantiste et en réalité néolibéral.

La petite composante en plus par rapport à la droite, c’est que c’est très, très antichrétien, et encore plus anti-français. On dirait aujourd’hui que pour faire partie du gouvernement français, il faut ne pas être né en France, il faut afficher sa détestation de la France. On peut citer la Ministre de l’Écologie-là.



ERTV – Son mari, oui. [Xavier Cantat]



Alain Soral – Ouais, elle ou son mari, enfin je veux dire, voilà : Ils sont français par hasard ; la France c’est de la merde ; pourquoi pas le Sénégal. Enfin voilà.

Je rappelle que le Ministre de l’Intérieur, c’est pas rien. Valls, franc-maçon du Grand Orient.

Les ministères clefs, c’est l’Économie et Finances, l’Intérieur – y’a pas trente-six ministres sérieux – et les Affaires étrangères.

On voit que si on prend l’Intérieur, celui qui va être chargé de botter le cul des gens comme moi et Dieudonné, Valls : espagnol – on vous dit espagnol – ; naturalisé français dans les années quatre-vingt – c’est-à-dire que le type est à peine français ; et surtout qui a décrété, on va remettre l’extrait, qu’il était « éternellement attaché à Israël » – on préfèrerait qu’il soit éternellement attaché à la France – ; et qu’a bien envoyé déjà un message en allant à une réunion du Crif en province-là. [dîner du Crif Marseille-Provence, le 21 mai 2012]

On l’a bien mis en place pour faire le boulot, travailler pour la communauté on va dire talmudo-sioniste dominante. Il a bien été choisi pour ça, c’est clair et net.

Oui, puis après effectivement, les petits ministères rigolos, pour faire joli. Eh ben, c’est toujours la blackette de service, la beur de service dans des ministères qui n’existent pas : ministère des Affaires je sais pas quoi, des Français de l’étranger pour Yamina Benguigui. C’est toujours pareil la réalité de la domination et la réalité du mépris, effectivement de faire du communautarisme en prenant une beur de service, une blackette de service. Y’a même une jaune de service aussi. On est dans le grotesque, le méprisant, l’indigénat. On peut le dire.

Et ça me fait marrer quand je pense à tous ceux qui ont voté Hollande en pensant que « le changement, c’était maintenant », que ça allait changer, et surtout qu’on allait être, que c’était presque, la gauche était.

Quand on voit à la Bastille les drapeaux qu’il y avait, drapeaux palestiniens, etc., les gens qui nous dominent et ceux qui ont voté pour eux, intelligemment ne sont pas, effectivement ont eu l’intelligence de ne pas avoir exhibé les drapeaux du Grand Orient et des drapeaux israéliens ! Et c’est quand même pour ça que ces gens-là ont voté. Mais ils ont quand même exhibé bêtement des drapeaux du Maghreb, des drapeaux palestiniens.



ERTV – Y’avait Yannick Noah aussi à la Bastille, y’avait.



Alain Soral – Ouais, ouais, ben ça, c’était le tragique effectivement des électeurs du Parti socialiste, qui n’ont rien à voir d’ailleurs avec son noyau dur. À la Bastille, c’était tragique, oui.

C’est-à-dire qu’avec Sarközy, on avait Enrico Macias et avec Hollande, on a Yannick Noah. Donc moi je dis dans les deux cas, c’est pas français tout ça.

Puis Yannick Noah surtout c’est, enfin, il faut regarder musicalement, c’est de la merde, c’est de la soupe mondialiste, pub pour les slips [Sloggi], caricature du black qui se soumet à tous les stéréotypes parce que je vois pas, moi, Patrick Bruel faire une pub pour les slips. C’est toujours « le black lui peut montrer sa grosse bite », enfin je veux dire, vas-y. On est quand même resté dans Joséphine Baker avec le collier de bananes, je veux dire, la jupe en bananes. Ça n’a pas beaucoup bougé.

Et ces types-là acceptent ça parce qu’ils prennent un peu d’oseille. « Saga Africa », c’est-à-dire je fais le négro de service et je fais ricaner, je prends un peu d’oseille. Mais tout ça est tragique.

Donc moi ce que j’aurais aimé, c’est qu’à la Bastille y’ait la France quoi, c’est-à-dire effectivement ni Yannick Noah ni Enrico Macias. Et là, on est passé effectivement de la République de droite-Enrico Macias, à la République de gauche-Yannick Noah. Yannick Noah n’étant d’ailleurs je dis, qu’un mec qui fait des claquettes, qui danse.

Derrière effectivement, on a Valls, Fabius, même Hollande si on veut en parler.

Mendès France avait au moins l’élégance de mettre France derrière Mendès. Là, ben ouais, le président s’appelle Hollande quoi je veux dire : moins y’a de France, mieux c’est !

Sachant que quand on regarde d’ailleurs souvent les types, c’est de plus en plus rare que les mecs soient nés en France. En général, c’est né en Afrique du Nord, je sais pas pourquoi.

Même Hollande, fils d’un médecin OAS [Voir Un père à l’extrême droite, linternaute.com], c’est-à-dire c’est Pied-Noir, proche de Tixier-Vignancour, c’est-à-dire d’extrême droite.

Ce qui est assez drôle puisque Ségolène [Royal] c’était pareil. C’était famille Front national, militaire de carrière [Anne-Christine Royal, membre du Comité central du FN]. Et Hollande, c’est le socialiste dont le père était à la droite de Le Pen.

Tout ça, enfin ce vaste mensonge républicain répugnant, enfin ça pue la IIIème République et même la IVème République, là. Le changement, c’est maintenant ! On est vraiment dans la France laïcarde républicaine dans toute son abjection bourgeoise, mensongère.

Et si on veut enfoncer le clou, sous quelles auspices s’est présenté Hollande ? Jules Ferry. C’est assumé, ça ne peut pas être une erreur à ce point-là, c’est même assez inquiétant.

Jules Ferry, on prétend que c’est le père de l’école libre, laïque et obligatoire. C’est le père de l’école laïque obligatoire, c’est-à-dire de l’école anticatholique. Mais libre, elle l’était déjà et gratuite elle l’était déjà. Elle l’est déjà depuis les rois de France.

Donc on est vraiment sous les auspices d’un militant laïcard, colon notoire. Tout le monde a osé le faire remarquer.

On est vraiment dans ce mensonge libéral qui est en fait derrière toute l’idéologie des Lumières, qui est une vision on va dire, rationaliste, antispiritualiste mais raciste, dominatrice, enfin voilà cette vision qui a amené à la colonisation au nom des « races supérieures », enfin on a ça jusque… Léon Blum disait la même chose !

Ferry, c’est le XIXème siècle, mais Léon Blum disait la même chose dans les années trente : « Le devoir et le droit des races supérieures ».

Donc on est vraiment dans ce racialisme laïcard qu’on retrouve déjà chez les Encyclopédistes.

On parlera de Rousseau qui lui n’est pas dans cette catégorie, mais on a déjà chez finalement, dans toute cette idéologie des Lumières, la violence rationaliste marchande économiste, avec une connotation derrière raciale suprémaciste blanche très forte.

Et finalement Hollande s’est rangé derrière !

Et peut-être que derrière ce racialisme colonialiste assumé, y’a peut-être un « petit lien » avec une forte, la forte, très forte, composante sioniste.

C’est-à-dire le lien avec le destin des Israéliens et le rôle que doivent tenir les Palestiniens en Palestine, de même que finalement nos franco-musulmans ici qui ont quand même, qui sont quand même la « race inférieure » qui ont le devoir de se laisser civiliser par la « race supérieure » judéo-chrétienne.

Parce que si on creuse aussi le rôle qu’a joué Jules Ferry, la manière dont il s’est enrichi, lui, il a justifié la colonisation au nom des droits de l’homme et des Lumières mais derrière, il y avait des milieux d’affaires qui n’étaient pas catholiques et qui faisaient du business, business qui a beaucoup rapporté à Jules Ferry quand on regarde sa carrière politique et son enrichissement.

De toute façon, il suffit – vous mettez bien la photo de Jules Ferry en post-prod – vous verrez qu’il a vraiment une sale gueule, quoi !

C’est-à-dire que finalement, de Ferry à Hollande, on est dans la République à sale gueule, et à la fin, à la République insignifiante, mais qui prolonge le même processus.

C’est vraiment, vous mettez Ferry et Hollande. Je sais pas, c’est pas de Gaulle, c’est pas Clémenceau, c’est pas saint Louis, c’est pas Bayard.

Enfin voilà, c’est la négation pour moi de toute cette France que j’aime.



Deuxième partie





« Élisabeth Lévy est à la droite de Marine Le Pen. Et entre Marine Le Pen et Élisabeth Lévy, la raciste, c’est Élisabeth Lévy. »





Le déshonneur avant le ridicule

(Emmanuel Todd)





Alain Soral – Dans cette mascarade de la gauche qui prend la place de la droite, ce qui m’a le plus choqué, c’est un type dont je continuais à dire du bien parce que y’a quand même des moins pires que d’autres.

Donc y’a des moins pires effectivement.

Souvent je parle de Michéa, bien qu’il ose pas trop mettre les noms sur les concepts. Il tourne en rond là « sur sa critique du libéralisme » mais l’on voit qu’il ose pas aller plus loin. Ce qui fait qu’à la fin, ben voilà, il se bloque lui-même.

Et puis là, on a un autre que je citais de temps en temps comme pas mauvais, c’était Emmanuel Todd.

Emmanuel Todd depuis un an fait par ses critiques du mensonge européiste de la stratégie catastrophique des leaders européens qui pour sauver l’euro et l’Europe détruisent finalement l’économie des nations avec des conséquences sociales très graves, en fait par ses critiques honnêtes Todd avait fait objectivement la campagne pour Marine Le Pen. Et je pense qu’à un moment donné, on a dû lui faire remarquer.

Et là, il était l’autre jour face à Philippot, après l’élection de Hollande, on mettra les extraits, et il a été d’une malhonnêteté incroyable et qui fait que pour moi, il est comme les autres quoi.

D’ailleurs il se tordait les mains comme ça, on voyait qu’il transpirait à grosses goutes. Il fallait à tout prix qu’il crache à la gueule du Front national. Et ce qui était assez malhonnête, c’est qu’il le faisait à travers Philippot qui est vraiment l’aile gauche du Front. C’est pas… comment il s’appelle ?



ERTV – Louis Aliot.



Alain Soral – Louis Aliot. Philippot c’est vraiment la gauche sociale, l’analyse du mondialisme. Ils étaient totalement d’accord sur l’analyse. Et on a bien vu un Todd qui lui a craché à la gueule de manière totalement malhonnête pendant toute l’émission pour se disculper.

C’est-à-dire il sait très bien comment fonctionne le système. Il faut pas oublier qu’il est quand même un commis d’État, il est sociologie d’État, il est payé par l’État, c’est un clerc et un clerc stipendié.

Et là, on voit vraiment cette lâcheté, cette malhonnêteté finalement du mec tenu qui à la fin éprouve le besoin quand même de « coucher avec les Allemands », pour sauver sa place, son boulot de chercheur parce que sinon il serait en difficulté puisque c’est un chercheur d’État, son strapontin ou plutôt même d’ailleurs son canapé chez Taddeï pour faire le beau. Et ce qui était dégueulasse, on montrera les extraits, c’est quand il a osé dire à Philippot : « Vous, le Front national, vous vous en prenez aux plus faibles, vous n’osez pas désigner les vrais responsables de la crise ! »

Je lui pose la question. Du Front national ou de Todd qui est le plus lâche quand il s’agit de désigner les responsables de la crise ?

Quand Todd fait mine de s’acharner sur l’Allemagne, comme si l’Allemagne était responsable de la crise mondiale alors que cette crise vient de Wall Street.

Quelle est l’idéologie qui est derrière le capitalisme financier mondialiste purement spéculatif qui est en train de tous nous faire sombrer dans le chaos ?

Je veux dire Marx l’a identifiée, Sombart l’a identifiée, Weber a tiré un petit peu en biais en parlant du protestantisme mais on sait ce qu’est le protestantisme : c’est un retour au judaïsme.

Et je pense qu’entre le Front national et Todd, celui qui a le moins le courage de désigner les vrais responsables de la crise, c’est évidemment Todd.

Ou alors, il est dans un tel tribalisme, qu’il a du mal à être intelligent jusqu’au bout !

Et là, je l’inviterais à lire le bouquin d’Atzmon [Gilad Atzmon, Quel juif errant ? Anatomie du peuple élu] parce que je pense que là, on est typiquement chez Todd, dans ce que dénonce Atzmon dans ce qu’il appelle le « tribalisme forcené et inconscient » finalement du juif laïque de gauche.

Parce que ce qui démontre ça dans le discours totalement malhonnête de Todd, c’est quand il crache sur Marine Le Pen en prétendant presque qu’elle serait une raciste, etc., alors qu’elle est sur un discours anti-immigrés qui est un discours totalement social et qui est totalement celui que Todd devrait admettre s’il était honnête.

Parce qu’en fait, on ne montre pas l’immigré pour de raisons de race. On montre l’immigré pour des raisons de rapports de classes parce qu’il est utilisé dans un dumping social par rapport aux acquis sociaux des salariés d’un pays.

Donc et ça normalement Todd a parfaitement les moyens de la comprendre dans le discours du Front national notamment porté par Philippot.

Alors que quand il prétend donc, quand il voue sa haine finalement tribale et raciale contre Marine Le Pen parce que c’est finalement une française de souche qui incarne quelque chose qui le dégoute mais qu’il n’a pas identifié, il se permet de rajouter derrière « mon amie Élisabeth Lévy ».

Et moi je demande à Todd, les yeux dans les yeux – parce que là, à mon avis, il va avoir les mains qui se tordent – il faut vraiment être finalement dans un tribalisme inconscient pour prétendre qu’on peut être « ami » avec Élisabeth Lévy qui elle est une racialiste, une religieuse, une sioniste de droite haineuse qui appelle non pas au contrôle des frontières pour les immigrés, mais qui stigmatise volontairement dans une logique de sionisme de droite inconditionnel, les musulmans de France.

Qui s’était d’ailleurs réjouie de mon agression à l’époque, qui m’a fait virer de plusieurs émissions et qui est d’une malhonnêteté intégrale puisque cette Élisabeth Lévy à l’époque où il fallait que la France prenne un sursaut républicaniste, était venu occuper le créneau en essayant d’usurper la mémoire de Marc-Bloch [Élisabeth Lévy, cofondatrice de la Fondation Marc-Bloch, en 1998], ce à quoi s’était opposée sa famille.

Elle prétendait être républicaine. Puis après elle a eu un virage sioniste caractérisé.

En fait elle est un sayanim, elle est un agent. Todd le sait mais il est « ami avec elle » et il discute avec elle en ricanant de ces sujets, alors qu’elle est d’extrême droite au vrai sens du terme par rapport à Marine Le Pen.

Mais par contre, il voue une haine, je dirais rabique voire raciale, à Marine Le Pen !

Il faudrait qu’il analyse ce Monsieur Todd, si finalement cette amitié qu’il maintient à Élisabeth Lévy et ce mépris qu’il a pour Marine Le Pen, n’est pas lié finalement à une solidarité tribale qu’il a mal identifiée et qui finalement ne fait pas de lui un « penseur universaliste » et un sociologue honnête, mais finalement un tribaliste finalement un peu plus subtil et un peu plus discret que les autres, mais qui retourne bien là d’où il vient au moment où le pouvoir l’exige.

Et je rappelle quand même à Emmanuel Todd, qu’il n’est aujourd’hui qu’un sociologue de qualité qu’à cause de l’effondrement de la sociologie française depuis les années quatre-vingt-cinq.

Mais sinon, il reste quand même, excusez-moi, un positiviste, un type qui est un bon statisticien, un bon démographe, mais qui n’a pas visiblement de culture philosophique. Et ça se voit quand il se permet – là où il se ridiculise – de cracher sur Carl Schmitt qui est un sociologue bien plus important que lui et qui est un grand politologue.

Il y a toujours la même chose chez Todd qui finalement est une tribaliste : c’est cracher sur un grand penseur comme Carl Schmitt parce qu’il aurait été à un moment donné « nazi ».

Alors mon petit Todd, il faut bien quand même que tu te mettes dans le crane, si tu prétends être sociologue, historien etc., que de même qu’il n’y a jamais eu de philosémitisme avant 1945, tous les grands hommes du XXème siècle admis par tes propres, je veux dire, par ta propre catégorie d’universaliste laïcard de gauche, ont été pronazis à un moment donné.

Non seulement Carl Schmitt qui est un très grand penseur – d’ailleurs maître à penser de Leo Strauss  ; enfin voilà y’a pas de problème si on veut d’un point de vue tribal, y’en a qui ont su le récupérer très bien pour amener à la politique néoconservatrice américaine – mais non seulement Carl Schmitt a été un nazi, mais aussi je te le rappelle, le plus grand philosophe du XXème siècle admis par toi et par Finkielkraut, qui est Heidegger, qui a été même membre du parti nazi.

Et le plus grand écrivain du XXème siècle qui est Louis-Ferdinand Céline.

Donc le passage « nazi » n’est pas un signe d’abrutissement contrairement à ce que tu pourrais croire et ne disqualifie pas ces grands penseurs. Et ça serait plutôt à toi, Todd, de te rendre compte du ridicule que tu affiches quand tu ricanes sur Carl Schmitt que tu n’as pas lu évidemment, sous prétexte qu’il aurait été à un moment donné nazi.

Je parlerai même pas sur le plan artistique de Knut Hamsun, prix Nobel de littérature qui a écrit le magnifique roman qui s’appelle La Faim, que tu devrais lire aussi. Ça serait bien que tu te cultives un peu parce que comme tous les cons de gauche, tu as une culture assez limitée. Visiblement « la tradition », tu sais pas ce que c’est, le classicisme, évidemment ça t’échappe un peu, etc.

Ou Ezra Pound très grand poète américain, fasciste assumé.

Ces deux personnages d’ailleurs, Knut Hamsun ou Ezra Pound, étaient tellement durs à critiquer, après guerre, qu’on les a pas envoyés à Nuremberg, parce qu’ils étaient trop structurés – ils pouvaient se défendre. On les a mis en hôpital, dix ans et quinze ans, en hôpital psychiatrique, voilà parce qu’on savait pas comment les gérer autrement.

Donc il faut cesser – c’est valable pour Todd mais pour d’autres – de systématiquement disqualifier un penseur, un poète, un dramaturge, parce qu’il aurait été sympathisant nazi dans les années trente. Il suffit de regarder la presse de l’époque, les déclarations de Churchill, pour voir que quand on veut penser sérieusement et honnêtement, il faut ne pas admettre comme vérité et morale, la réécriture de l’histoire des vainqueurs. C’était beaucoup plus compliqué que ça.

Et donc j’invite Todd à lire Carl Schmitt.

Et je l’invite aussi à se poser la question, je dirais de sa lâcheté sur tout ce dont on a parlé avant.

Et surtout je dis qu’après le déshonneur qui est son face à face avec Philippot, qui à mon avis marque, qui pour moi est quelque chose d’important – on le ressortira –, je pense qu’il y a le ridicule qui va lui tomber sur la gueule, bientôt.

Parce que quand il prétend en plus que le Front national est fini parce que « Hollande a réussi à réconcilier la gauche avec le mouvement ouvrier », je sais pas s’il y croit ou si là, c’est qu’il est obligé de mentir de façon incroyable.

Lui qui a déjà servi d’alibi à Chirac à l’époque de la « fracture sociale », là il sert d’alibi à Hollande : c’est-à-dire un coup à gauche, un coup à droite, finalement en maintenant cette espèce d’illusion de l’opposition et de la réalité gauche-droite, qui l’un représenterait la réaction et le capital, et l’autre, le progressisme et le social.

Il faut être un sociologue stupide ou un menteur, un malhonnête et un lâche, pour jouer ce petit jeu.

Et surtout quand on voit ce que Hollande va prendre dans la gueule et ce qu’il va faire dans les mois qui viennent, je pense que Todd là, a mangé son pain blanc. Il va vraiment se ridiculiser. Voilà.

Et surtout, je lui fais remarquer qu’il contribue par son analyse, à pérenniser cette pseudo-différence gauche-droite qui est vraiment la façon d’empêcher les gens d’accéder à la conscience politique réelle.

Il fait une petite analyse avant les élections pseudo-courageuse et puis à la fin, il revalide tout le système pour continuer finalement « à en croquer ».

Et je pense que c’est pour ça que c’est quand même un tout petit sociologue. Pour être un grand sociologue comme Carl Schmitt, il faut dépasser son époque. En fait Todd et un petit sociologue intéressant de la séquence historique actuelle mais sa lâcheté-là, ses mensonges, ses ralliements – finalement une fois à Chirac, une fois à Hollande – ne le situent pas au dessus de la réalité en tant que sociologue qui regarde. Il est dedans. Enfin voilà, il est dedans.

Finalement, c’est un petit politique. C’est-à-dire c’est un clerc, et un clerc stipendié.

Donc je pense avoir fait le tour de la question sur Todd.

Il s’est déshonoré face à Philippot, et il va se ridiculiser dans l’avenir.

Et je le répète le Front national ne va pas « disparaître ».

Hollande ne va pas réconcilier la classe ouvrière et même la gauche du travail au sens élargi avec le Parti socialiste. C’est pas du tout comme ça que ça va se passer. Et ça va être difficile à Todd de rebondir là-dessus.

Par contre Todd, lui, tend finalement toujours au dernier moment, à servir le politique institutionnel et à faire croire qu’est valide la distinction gauche-droite qui ne l’est plus du tout aujourd’hui, alors que c’est la distinction mondialiste-anti-mondialiste qui est valable. Et il le sait lui-même. Et pour ça, je veux dire il tend là, dans les temps à venir, à montrer ses limites, à se discréditer.

Et je crois que ce que je viens de dire là, qui peut paraître un peu brutal, nous allons le vérifier dans les mois à venir ou les deux ans à venir, maximum.

Et puis après, dernier rebond, son analyse sur le Front national disait : le Front national va exploser parce que de toute façon, le Front national est dans une contradiction profonde, que chaque fois il y a des électeurs qui retournent à droite, et d’autres qui vont à gauche.

Il a parfaitement raison, c’est une question d’analyse de classes. Je pense que Todd, qui est finalement assez prétentieux, il a pris la grosse tête. C’est pas lui qui a inventé la structure de classes des mouvements d’opinion et l’écart qu’il y a entre la conscience réelle et la conscience possible, c’est-à-dire entre les intérêts de classe objectif et l’idéologie.

Et justement, là on va rebondir. Il est évident que le Front national a une double composante sociologique, une composante ouvrière prolétaire, et une composante petite bourgeoise. Et qu’effectivement, c’est ce qui s’appelle « le peuple ».

Le peuple, ce sont les petits entrepreneurs, les petites gens propriétaires de leurs moyens de production et les petits salariés.

Or évidemment, idéologiquement, les petits salariés se sentent de gauche, et les petits propriétaires, petits entrepreneurs se sentent de droite. Ce que j’appelle gauche du travail, droite entrepreneuriale.

Et tout le travail de domination idéologique du système est de les séparer chaque fois qu’ils peuvent, aux élections. Parce que s’ils se réunissent comme essaye de le faire le Front national, ils prennent le pouvoir !

Le pouvoir se prend par l’union politique de la classe moyenne et du prolétariat.

Et donc finalement, quand Todd dit que « le Front national va disparaître parce que ces deux composantes vont se séparer à nouveau », c’est justement le drame effectivement que ces deux composantes se séparent régulièrement parce qu’elles se font manipuler notamment par les médias du système dominant, mais [aussi] par des enfoirés comme Todd qui normalement devrait bien poursuivre son analyse objective jusqu’au bout, et dire que l’intérêt politique et l’intérêt économique, et de la petite bourgeoisie entrepreneuriale, et du prolétariat, et du salariat, est de marcher la main dans la main. Car en fait, ils sont victimes du même processus de destruction mondialiste.

Alors que Todd devrait faire ce boulot – mais qui amènerait finalement au vote Front national sur la ligne Marine-Philippot –, il fait bien son boulot de kapo et de clerc stipendié, et il pérennise bien la manipulation idéologique gauche-droite pour être sûr à chaque fois que ce soit, un coup Chirac ou Sarközy, un coup Hollande.

Et donc, il situe bien qu’il n’est pas dans le travail de conscience et qu’il n’est pas un acteur progressiste finalement, au sens où il l’entend, en tant qu’analyste, mais qu’il est bien, finalement, en dernière instance, un « petit malin » qui fait des analyses un petit peu à la marge par rapport aux lèche-culs dominants, mais qui à chaque fois, retombe dans le troupeau au moment où il faut, pour ne pas se faire attraper par la patrouille comme un réel progressiste, réel analyste, et réellement combattant du côté du peuple.

Il n’est pas du côté du peuple.

Ça se voit par son amitié avec Élisabeth Lévy, ça se voit par son arrogance.

Finalement, il est un clerc payé par le pouvoir, qui a chaque fois retourne servir ses maîtres après s’être un peu agacé finalement, et avoir osé des petites remarques exactement comme un fils de famille qui engueule un peu son père, mais qui revient servilement tous les mois chercher son argent de poche.

Je finirais sur Todd. Je pensais que Todd était un honnête homme. Mais finalement il rejoint la cohorte des merdes. Et surtout avec une connotation tribale que je n’avais pas identifiée jusque-là, mais qui maintenant me parait clairement établie dans sa manière – qui ne peut pas s’expliquer autrement – de traiter Marine Le Pen et Élisabeth Lévy.

Je termine là-dessus : Élisabeth Lévy est à la droite de Marine Le Pen. Et entre Marine Le Pen et Élisabeth Lévy, la raciste, c’est Élisabeth Lévy. C’est certain.

Que Todd ne soit pas capable de l’identifier prouve bien qu’il est dans le tribalisme que démontre Atzmon.

Je terminerai là-dessus sur ce triste sire.

Paix à son âme comme on dit.

Enfin, pour moi il ne fait plus partie des honnêtes gens.



Nationalisme français et Islam : rappel historique





Oui alors ça, c’est toujours…

Comme moi j’ai dit que j’étais pro-musulman – on va dire – parce que c’est un système de valeurs dont je me sens proche, on m’a soi-disant reproché, et à droite, et à gauche, c’est-à-dire, et chez les gens du Front national pas très cultivés, et chez certains musulmans pas très cultivés non plus – parce que de toute façon on est dans un système de destruction de toute profondeur historique en France ; les gens n’ont plus de culture ; on ne veut plus qu’ils en aient ; et même Todd finalement qui se croit cultivé n’est pas très cultivé finalement : il est juste un peu moins inculte que les autres – on me dit : comment pouvez-vous être nationaliste et sympathisant musulman ? Comme si c’était une contradiction ou une aberration.

Or je fais remarquer que historiquement et traditionnellement, les islamophiles français viennent tous de ce que la gauche laïcarde appelle « l’extrême droite » qui est une injure de toute façon. C’est-à-dire en fait, des nationalistes néo-traditionnalistes, c’est-à-dire qu’on pourrait d’ailleurs associer à la pensée réactionnaire.

Mais la pensée traditionnelle n’est pas tout à fait la pensée réactionnaire ; c’est des catégories que Todd et les cons ne maîtrisent pas. Mais il y a libéral, il y a social, il y a réactionnaire, il y a traditionaliste. C’est pas les mêmes catégories.

Et ils confondent tout parce que dès qu’ils sont « passés à droite » de toute façon, pour eux… Libéral, réactionnaire, traditionnel, fasciste, c’est la même chose !

Donc en réalité, la droite française classique est pro-musulmane, ce qui correspond à « l’extrême droite » d’aujourd’hui. On le sait par Guénon, par Evola, par Massignon, par Corbin. C’est une tradition. Donc finalement, c’est ce que j’appelle moi « la droite des valeurs ».

Moi, je suis finalement nationaliste et sympathisant musulman, comme effectivement je préfère les catholiques traditionnalistes aux catholiques de Vatican II. Et je trouve tout à fait cohérent finalement que certains musulmans comme Salim Laïbi, mon camarade, soit à la fois patriote français et même monarchiste, en étant musulman. Ça me parait, tout ça me parait assez cohérent en réalité.

Donc je rappelle bien là, et pour le dire aux nationalistes et aux musulmans qui veulent se cultiver, que la tradition française de la sympathie, de ce qu’on appelle l’islamophilie, est du côté de l’extrême droite telle qu’elle est, enfin ce qu’on appelle « l’extrême droite ».

Je vous le dis : Guenon, Massignon, Corbin, Evola, sans même parler évidemment des choses plus gênantes qui serait le grand Mufti de Jérusalem, de la SS musulmane bosniaque, etc. Y’a une vraie tradition finalement sur la droite des valeurs entre une certaine droite traditionnaliste nationaliste et une sympathie pour la religion musulmane.

Le virage antimusulman s’est fait plutôt sur l’immigration, la perte de l’Algérie française au niveau de ce qu’on peut appeler l’extrême droite. C’est lié à des choses périphériques – ça n’a rien à voir avec les valeurs de l’Islam – qui sont liées avec la décolonisation, le traumatisme de la décolonisation et après le traumatisme de l’immigration imposée. Mais en termes de valeurs, le nationalisme traditionnaliste et l’Islam, ça marche très bien ensemble. Donc je ne suis pas du tout incohérent.

En revanche, si on veut voir quelle est la tradition antimusulmane en France, elle est évidemment de la gauche laïcarde parfaitement incarnée par le gouvernement actuel qui est anti-religions rabique. C’est la pensée maçonnique qui est une religion de substitution et qui est contre les monothéismes transcendants, sauf le judaïsme évidemment puisque l’objectif final de la maçonnerie, c’est la reconstruction du Temple de Salomon. Donc c’est le même objectif finalement que les sionistes et les juifs religieux.

Donc c’est une religion qui ne dit pas son nom et qui est au service, à travers deux médiations, de deux religions qui disent parfaitement leurs noms : d’abord le protestantisme, ensuite le judaïsme. Maçonnerie, protestantisme, judaïsme. C’est comme ça que ça se construit.

Et c’est fondamentalement anticatholique et antimusulman aujourd’hui.

Donc, aujourd’hui, la puissance antimusulmane qui a les moyens d’exercer sa puissance, qui est à la fois cachée et virulente, c’est la puissance maçonnique qui a délégué je dirais presque médiatiquement à Marine Le Pen, le rôle de porter la parole antimusulmane en apparence, qui était : « si elle était antimusulmane, elle aura les médias ». C’est ce que j’avais démontré chez Taddeï :



Ce soir (ou jamais !), France 3, Marine Le Pen : un nouveau Front national, le 17 janvier 2011

Alain Soral – Si Marine Le Pen revient aujourd’hui dans le jeu, elle revient pour une bonne raison. C’est qu’elle produit une critique économique très rigoureuse.

Ce qui est intéressant parce que le Front national était avant le parti « de témoignage », qui était en réalité un parti presque culturel qui n’avait pas vraiment de ligne économique, puisqu’on disait : « On est pour la liberté, donc on est libéraux ! » Enfin y’avait le « Reagan français », etc. Aujourd’hui Marine Le Pen cite Maurice Allais, etc.

Et ce qui est assez horrible, c’est qu’elle a le droit de dire ça si face à l’histoire en tant que soi-disant héritière de « l’extrême droite » – qui est un terme très abusif – elle porte la responsabilité historique de la montée de l’anti-Islam qui est en réalité un processus général voulu par toutes les autres forces, mais qui ne veulent pas se salir les mains.



Entretien de mai 2012 (suite)

Mais en réalité, si on regarde la composante du Front national, chez les penseurs du Front national, chez les gens intelligents, parce qu’ils ont une vision critique du mondialiste financier, leur sujet n’est pas l’Islam.

On sait très bien que c’est pas le monde musulman qui est responsable de la destruction du monde par l’usure de Wall Street, et qu’au contraire l’Islam est une religion – comme le catholicisme – anti-usuraire : donc de ce point de vue-là, Philippot serait plutôt « pro-musulman », par une médiation laïco-matérialiste.

Et si on cherche dans les fondamentaux de la droite des valeurs et qu’on va voir du coté de Bruno Gollnisch, je pense qu’il y a beaucoup plus de fraternité entre un catholique traditionnaliste comme Gollnisch et un musulman, qu’entre un musulman et un sioniste du Grand Orient, comme Valls, Fabius, etc.

Donc non seulement il est logique qu’un nationaliste cultivé comme moi soit pro-musulman, mais il faut bien qu’un musulman comprenne que celui qui lui est le plus hostile en France n’est pas le catholique, n’est même pas le chrétien, mais je dirais le maçonnico-sioniste dont le pouvoir s’incarne à travers le Parti socialiste.

Donc nous sommes là totalement à front renversé puisque nous avons des français d’origine maghrébine et de confession musulmane qui vous disent – ça c’est les mails que je reçois – : « J’ai voté pour le Parti socialiste parce que c’est le moins pire, c’est le moins hostile aux immigrés. »

Ce genre de discours me tire les larmes.

C’est-à-dire que le français musulman se considère comme un « immigré » alors que parfois, il est français depuis trois générations. Et après il déplore que le français de souche le considère comme un immigré.

C’est lui-même qui pense qu’il est encore un immigré. Il faut pas qu’il s’en plaigne.

En fait, il faut bien comprendre que le discours pro-immigrés de la gauche française est sans doute objectivement en termes de rapport de classes, en termes de choix économiques et en termes même symboliques, le discours le plus dangereux et le plus hostile aux français d’origine immigrée, nés français et de culture musulmane.

Parce que toute l’idéologie de gauche qui est finalement une espèce de sympathie on va dire de sympathie « compréhensive » pour la délinquance, en assimilant systématiquement délinquance et Maghreb avec l’idée : « c’est pas de leur faute, ils ont des excuses », sous-entendu : « l’immigré maghrébin de confession musulmane est naturellement délinquant », c’est une catastrophe pour le français musulman qui lui n’a pas envie d’être associé aux délinquants.

Mais le Parti socialiste « symboliquement » l’associe auprès du public.

C’est comme le black de service, c’est comme toutes ces manipulations.

Et deuxièmement en termes de logique de classes, parce qu’on est pas seulement français musulman. On est français musulman avec une position de classes. On est français musulman par exemple prolétaire, ou petit salarié. On est pas saoudien, rentier. Eh ben ce qui est le plus dangereux dans le choix politique pour le français musulman, c’est l’immigrationnisme et le laxisme envers la délinquance d’origine immigrée.

Et ça, ce sont les deux positionnements objectifs du Parti socialiste envers ce qu’ils appellent « l’électorat musulman ». C’est-à-dire nous avons une complaisance envers les délinquants et nous sommes « pour les sans-papiers ».

Eh ben ça, c’est deux choix qui sont parfaitement contraires aux intérêts objectifs des français d’origine immigrée de confession musulmane, souvent issus des bases classes sociales et récemment français, originaires du Maghreb.

Il serait temps qu’ils se posent toutes ces questions.

Je n’irai pas plus loin parce que ça ne veut pas dire, contrairement à ce que je dis, que donc qu’ils devraient « se jeter dans les bras » du Front national. Mais qu’ils devraient commencer à accéder à la maturité politique dans leurs manières de voter et à comprendre que finalement, en se soumettant au Parti socialiste, ils sont strictement dans l’indigénat. Strictement.

Et qu’ils ne réclament pas le « respect » alors qu’eux-mêmes ne se respectent pas eux-mêmes, par la manière dont ils se voient sur l’échiquier politique.

L’immigrationnisme – d’ailleurs là Todd est immigrationniste, comme par hasard ! – et la complaisance envers la délinquance sont les deux mamelles et les deux façons dont finalement le PS traite les français musulmans d’origine immigrée. Et ce sont les deux manières qui sont finalement objectivement les plus hostiles aux intérêts objectifs des français musulmans d’origine immigrée.

C’est compliqué. Il faut bien se repasser ça dans la tête plusieurs fois.

Je vois d’ailleurs que ça commence à germer dans l’esprit de certains jeunes parce que j’ai vu des rappeurs récemment qui avaient à peu près compris ça.

C’est assez marrant mais vous verrez une fois de plus que sur ce sujet-là, comme sur tous les autres, j’ai raison – nous y viendrons – et que mon discours est à la fois beaucoup plus profond, beaucoup plus sérieux, que celui finalement d’un petit sociologue de deuxième zone à prestige officiel comme Emmanuel Todd.



Les islamologues sont-ils islamophiles ?





Oui alors là, c’est quand je disais : les islamophiles sont très souvent des français nationalistes issus de la tradition, souvent issus du catholicisme, voire du monarchisme.

Mais à l’inverse, tous les destructeurs de l’Islam par ce qu’on appelle « l’islamologie », qui est le décorticage de l’Islam avec les outils de la laïcité et de la sociologie positiviste ou anglo-saxonne, sont systémiquement en France et en Occident, des juifs. Il faut le dire. Aux États-Unis, c’est Bernard Lewis, en France c’est [Maxime] Rodinson, [Bruno] Etienne, etc.

Donc, non seulement les penseurs de droite traditionnels finalement respectent l’Islam au nom des catégories de l’Islam, c’est-à-dire des catégories de la transcendance et de la tradition, mais finalement, ceux qui étudient l’Islam avec les outils de laïcité et finalement le déstructurent ou le dénaturent, sont en général systématiquement issus de la communauté juive. Et c’est par eux, par leur médiation, qu’il faut passer, nous, français, pour comprendre et connaître l’Islam. C’est que systématiquement, il y a une sous-traitance communautaire.

Et finalement le seul islamologue non juif que nous ayons en France – c’est une petite remarque que je fais – c’est Tariq Ramadan. Tariq Ramadan est islamologue.

Je rappelle qu’un musulman islamologue, c’est un oxymore.

C’est comme un « religieux laïque ». Alors on a des juifs laïques, ce genre d’escroqueries intellectuelles existent systématiquement, mais en réalité, c’est un oxymore. C’est pas possible. On peut pas être dedans et dehors.

Donc on est soit musulman, soit islamologue. Et quand on est islamologue, on est pas musulman.

C’est comme quand on est « christianologue », et qu’on étudie le christianisme en tant que sociologie. On peut à la limite se rapprocher de René Girard, mais on est pas chrétien. Parce qu’on explique Jésus non pas par la révélation et la transcendance, mais par un mécanisme sociologique immanentiste.

Là, je sais pas si Todd peut suivre ! Faut peut-être qu’il étudie un peu plus la philosophie, un peu moins la statistique, qui est quand même une science de bourrins, de crétins, qualitative, positiviste, matérialiste.

Mais voilà donc, c’est une vrai sujet sur : qui est finalement proche des musulmans naturellement, et qui en est le plus loin en donnant l’apparence d’en être près ?

Celui qui dissèque la grenouille n’est pas l’ami des grenouilles. Faut bien comprendre.

L’islamologue n’est pas l’ami des musulmans.



Joyeux anniversaire Julien !





Oui, alors ce qui est marrant effectivement, c’est que de tout temps, ça a été le PS qui gérait le français immigrés de confession musulmane et qu’a réussi à les faire voter.

Et on voit que ces gens-là, en général, sont des sionistes inconditionnels, des maçons, c’est-à-dire antireligieux, et sur le plan de la « ratonnade », cautionnant les vrais ratonneurs. Parce que finalement, il y a qu’un seul endroit au monde où il y a des ratonneurs ; y’a pas de ratonneurs en France, y’a pas de ratonnades d’État en France ; mais en Israël, oui ; on est dans la ratonnade d’État systématique depuis soixante et quelques années.

Et finalement, les gens qui sont à la fois des antireligieux rabiques et finalement des apologètes de la ratonnade via leur sionisme inconditionnel – et puis sionisme de droite attention, pas sionisme déguisé des oripeaux kibboutziques, etc. – eh ben finalement voilà, on arrive là, à l’anniversaire de Julie Dray.

Alors que ce qui est intéressant, c’est que le jour où il a fêté son anniversaire… Il a échappé récemment à la prison, on le sait pour détournement de fonds ; juste un rappel à la loi, mais là je pense que les réseaux maçonniques ont joué. Et il a fêté son anniversaire dans une espèce de restaurant bar à putes, rue Saint-Denis. [Restaurant J’ose, rue Saint-Denis, Paris, IIème]

C’est très symbolique. On montrera d’ailleurs la vidéo promotionnelle.

Et là, c’est la réalité de ce qu’il y a derrière cette France républicaine maçonnico-sioniste. On est dans la partouze vulgaire.

Tout ça me fait assez marrer quand je vois ce qu’est la vie par exemple, la vie quotidienne, sur le plan du respect du sacré, des valeurs, d’un Gollnisch qui est vraiment ce qu’on appelle un honnête homme catholique irréprochable, et puis la réalité de ceux qui gèrent finalement nos indigènes, on va le dire ; et cet écart absolu qui est un écart de mépris, de mensonge et de domination illégitime, éhontée.

Là j’irai pas plus loin.

Mais on va mettre un petit peu la vidéo pour montrer où est-ce que finalement ce « cher Julien Dray », Vénérable Vénérable, fête son anniversaire avec tous les gens du PS qui sont venus voir… Ils étaient un peu gênés qu’il y ait Strauss-Kahn ; ils se sont contentés de « rester à quelques mètres ». Et toute cette tartuferie incroyable.

Y’avait tout le ban et l’arrière-ban du Parti socialiste dans ce merveilleux endroit d’une vulgarité inouïe, mi-resto, mi-boîte à partouze, dans cette rue ô combien symbolique de la République maçonnico-sioniste, qui est la rue Saint Denis, la rue des putes.



N.B.

Julien Dray, né le 5 mars 1955.

Dominique Strauss-Kahn, né le 25 avril 1949.

La soirée du 28 avril était-elle vraiment pour Juju ?

Troisième partie





« C’est-à-dire évidemment. Quand on est président de la République, c’est pas seulement servir, hein, servir. C’est se servir. »





Merluchon à Hénin-Beaumont





Alain Soral – Oui, alors ça c’est une des annonces de la législative. Comme on le sait, les législatives suivent immédiatement la présidentielle, ce qui est censé d’ailleurs donner une prime au vainqueur pour essayer d’avoir une Chambre qui correspond au gouvernement pour pouvoir gouverner en dehors d’une cohabitation. Ce qui n’est pas du tout gagné, là, puisque fait pas oublier que la Chambre sortante est assez majoritairement de droite et qu’avec les triangulaires qu’il va y avoir partout – avec le Front national –, il est très possible qu’on soit ensuite dans une cohabitation très rapidement, donc dans un pays strictement ingérable de type IVème République.

De toute façon, on est déjà une République socialo-maçonnico-sioniste de type IVème République. Donc on ira jusqu’au bout de la logique ingérable IVème République qui est la destruction de tout ce qu’avait essayé de faire de Gaulle avec la Vème, c’est-à-dire un pays à nouveau gérable et géré par la France. Il a quand même essayé de retourner à la France française.

Et là, je vous dis, on en est très, très loin. On cherche les français dans le gouvernement.

On a une ancienne séparatiste guyanaise [Christiane Taubira], un type qui a été naturalisé, né espagnol, naturalisé dans les années quatre-vingt [Emmanuel Valls, naturalisé en 1982], une qui ricane en disant qu’elle est « française » par hasard et qu’elle « pourrait aussi bien sénégalaise » [Cécile Duflot, Xavier Cantat].

On a Yamina Benguigui [Ministre des Français de l’étranger].

Il suffirait, on va mettre sa photo, je pense que ça sera encore plus efficace, comme ça on pourra pas dire que c’est moi qui suis grossier ou vulgaire.

Non, c’est la réalité que je décris qui est grossière et vulgaire. Donc je suis bien obligé de dire des gros mots pour décrire. Quand on vous dit : qu’est-ce qu’il y a devant vous ? et que y’a une merde, vous êtes bien obligés de prononcer le mot « merde ». Vous allez pas dire que c’est du gâteau au chocolat, voyez. Donc c’est pas moi qui suis vulgaire, c’est la réalité qu’on nous impose. Moi j’essaye juste d’être précis.

Donc je sais plus où on en était là !

Oui, alors Mélenchon se téléporte, tel le « chevalier blanc », avec tout son côté grotesque, face à Marine Le Pen.

Marine Le Pen est implantée à Hénin-Beaumont depuis des années. C’était une stratégie pour montrer que le Front national avait pris un virage social absolument nécessaire et légitime. Elle est depuis des années à Hénin-Beaumont. Elle est quand même élue locale.

Et là Mélenchon, en bon trotskyste – c’est-à-dire apatride – vient essayer de l’empêcher d’être élue députée du peuple dans une terre sociale et ouvrière sans passer par la proportionnelle et surtout, face à des candidats de gauche, sans report droite, extrême droite. Donc je décortiquerai la symbolique profonde pour le système de tout ça.

Alors je rappelle que Mélenchon déjà, il faut le redire à chaque fois, est issu de l’administration coloniale par son père. Il est né en Afrique du Nord. Donc il fait partie typiquement de ces réseaux, liés à Jules Ferry, de la domination maçonnico-colonialiste. Il fait parti des ces « Lumières » qui éduquent à coup de pompe dans le cul les races inférieures. C’est d’ailleurs ce qui justifie sa haine des Tibétains par rapport à la Chine. C’est cohérent tout ça. Quand il est prochinois par rapport aux Tibétains, c’est exactement le chinois des Lumières qui vient amener à la rationalité matérialiste, à coups de pompe dans le cul, le Tibet.

Moi j’ai une position assez subtile sur ce sujet-là, mais Mélenchon lui est cohérent. Il est, c’est Jules Ferry toujours, c’est les races supérieures laïcardes qui vont éduquer à coups de pompe dans le cul les races inférieures, qui peuvent être d’ailleurs, races inférieures, étendues aux goyim prolétaires quand on est comme lui un trotskyste issu de l’OCI [l’Organisation communiste internationaliste ], c’est-à-dire de Monsieur Boussel qui n’a jamais rien eu à voir ni avec le monde du travail ni avec le monde chrétien.

Et parce que je rappelle, Mélenchon – si on a l’image –, il voit un journaliste de Canal + qu’il prend pour un militant du Front national – pour vous dire que ses catégories sont confuses – et il dit : « Ici c’est la classe ouvrière ».

Alors je rappelle à Mélenchon – Baudruchon comme l’appelle Le Pen –, que j’appelle Merluchon , que lui ne fait pas partie de la classe ouvrière, non plus. Il est issu de l’administration coloniale par son père. Il vient typiquement des réseaux. Il est maçon au Grand Orient.

Et je rappelle qu’au congrès de Tours [1922] à l’époque où le Parti communiste s’est séparé du Parti socialiste, il était interdit sous peine d’exclusion, d’être communiste et maçon. Le franc-maçon était considéré comme un traitre à la classe ouvrière et dans la collaboration de classes.

Normalement si on était encore sans le communisme communiste, et si la CGT n’avait pas totalement rallié l’européisme via le syndicat européen [La Confédération européenne des syndicats (CES)], normalement Mélenchon serait chassé à coups de pompe dans le cul par les travailleurs communistes.

Il a pris le contrôle, en tant que manipulation trotskyste, de la dernière bribe du Parti communiste français et d’une CGT effondrée et ralliée comme la CFDT, mais il ne fait pas partie de la classe ouvrière. Et normalement quand on va aux textes et à la logique, en tant que maçon, il n’est pas de la classe ouvrière. Faut pas oublier que Mélenchon n’a jamais mis les mains dans le cambouis sur une chaîne de montage. Sa réalité c’est que c’est un politicard professionnel qui met le tablier avec les frères trois points et qui est dans toute cette logique maçonnique qui est comme chacun le sait, la façon dont le capital contrôle en douce le peuple de gauche, pour garder le pouvoir global. Le maçon est un traitre de classe systématiquement. C’est vérifiable par toute l’histoire de France, l’histoire du mouvement ouvrier, etc.

Donc ce Mélenchon qui est un trotskyste, politicard professionnel de formation, maçonnique de réseaux, qui a trente-sept ans de Parti socialiste et qui a appelé à voter « oui à Maastricht » – qui est je dirais le cercueil de la mise à mort des acquis sociaux dans lequel après, y’avait plus qu’à planter les clous ; tout ça est prouvé –, aujourd’hui prétend protéger le travailleur français de la menace Front national. Il est totalement évidemment illégitime.

Et je pense que son travail éternel d’agent trotskyste est d’empêcher justement cette réconciliation nationale du peuple petit bourgeois entrepreneur et de la classe ouvrière. C’est le même travail d’ailleurs que fait Todd sur le plan du concept, parce que de cette réconciliation qu’incarne le Front national de Martine Le Pen, viendrait réellement la prise de pouvoir contre le monde de la Finance – qui est à droite –, le grand Capital identifiable, et à gauche, les réseaux maçonniques qui sont payés par le grand Capital – c’est facile à voir – pour garder le contrôle sur la classe ouvrière. On est dans cette logique qui était très bien décrite dans l’Europe de l’entre-deux-guerres.

Donc effectivement pourquoi Mélenchon va-t-il à tout prix essayer d’empêcher Marine Le Pen d’être élue à Hénin-Beaumont ?

Parce qu’il faut absolument que le peuple via les médias et les manipulateurs, que ce soit Todd ou Mélenchon, ait l’idée que ce qu’ils appellent « l’extrême droite » – qui est en fait le socialisme national –, l’idée que l’extrême droite, c’est l’auxiliaire de la droite et que c’est un des masques du patronat.

C’est-à-dire que si Marine Le Pen se fait élire contre un candidat de gauche dans une terre ouvrière dévastée, c’est une catastrophe pour ce jeu d’images et de manipulations.

En fait, le système ne pourra admettre des députés Front national que s’ils sont élus face à des candidats de gauche, avec l’aide de la droite classique. C’est-à-dire que s’ils sont bien des auxiliaires dans des désistements réciproques de la droite. C’est ce que tous les salopards comme Mélenchon ou comme Todd veulent faire croire. C’est-à-dire que le Front national serait à la droite de la droite d’affaires sarközyste et ne serait jamais qu’un auxiliaire éternel de la droite d’affaires.

Quand d’un seul coup le Front national de Marine Le Pen et de Philippot disent que : « Nous ne sommes pas plus de gauche que de droite ; nous sommes le social contre le mondialisme ; nous sommes le Travail contre le Capital », ce qui est la réalité de plus en plus, là le système est mal à l’aise et il est obligé d’envoyer des Mélenchon, essayer de faire battre Marine Le Pen – dans une terre ouvrière – par des gens de gauche qui trouvent donc qu’elle est plus à gauche que le candidat socialiste.

Et ils sont obligés d’envoyer au tapin des « Todd » qui revalident le discours gauche-droite en disant que « le Front national est fini parce que Hollande va réconcilier la classe ouvrière avec le Parti socialiste. » Soit on est un imbécile quand on dit ça, soit on est un traitre un menteur et un salopard. C’est clair et net.

Donc je ne sais pas ce qui va advenir du cirque Mélenchon-là, mais c’est hautement symbolique.

Et ça nous amène à une extension encore plus grande sur tout ce qu’est la mascarade de l’antifascisme depuis l’après-guerre. Parce qu’en réalité, le discours de Mélenchon, comme le discours de Todd, comme le discours de toute la gauche pseudo-sociale et progressiste, c’est de dire que ce qu’ils appellent l’extrême droite qui est en fait le nationaliste du XXème siècle – qui se comprend par rapport à une logique capitaliste, industrielle, européenne, etc. –, ils vous disent toujours que le fascisme, « l’extrême droite », c’est le masque de la bourgeoise et que systématiquement, c’est le masque de la bourgeoise et que ce n’est que ça.

Ce n’est pas totalement faux. Mais en réalité, on se rend bien compte que la bourgeoisie d’argent, finalement, contrôle tous les opposants politiques. Donc aussi bien Mélenchon, le syndicalisme sous contrôle – qui était avant le syndicalisme qui se limitait à Force ouvrière et à la CFDT mais qui est aujourd’hui toujours CGT – sont des masques de la bourgeoisie et du Capital, via la maçonnerie, via les soumissions par les instances européennes, etc. Donc en réalité, cette idée que l’extrême droite, le fascisme, n’est que le « masque de la bourgeoisie » est une idée qui est partiellement juste mais qui n’est pas finalement différente de dire que finalement, le mouvement ouvrier officiel qui s’est mis en place depuis la liquidation du syndicalisme révolutionnaire, ou même du socialisme libertaire – c’est-à-dire ce qui va de Sorel finalement à Jaurès – tout ça aussi est une manière que l’opposition de gauche en France soit aussi un jouet finalement du capitalisme. C’est une évidence.

Alors après la question qu’il faut poser, c’est qui de ce mouvement ouvrier non révolutionnaire, non radical – c’est-à-dire qui passe par le parlementarisme, la représentation – qui est le moins finalement dans la main du capitalisme international, des deux.

Et pour ça, y’a une vérification très simple qui met très mal à l’aise les gens de gauche comme Mélenchon ou comme Todd – ce qui fait qu’ils n’en parlent jamais – et qui surtout fait passer pour ce qu’elle est une Annie Lacroix-Riz, puisque c’est elle qui est sur ce combat-là de dire finalement « le fascisme n’est que le masque de la bourgeoisie ». Ce qui la pousse à dire que finalement Hitler était l’auxiliaire du capitalisme mondial. Et elle, elle va plus loin en disant : « et que Staline résistait contre ».

Alors là je vais aller jusqu’au bout de mon analyse pour aller au-delà de Todd et de Mélenchon et mettre Annie Lacroix-Riz, la communiste rentière, châtelaine du Vésinet, le nez dans son caca…. Qui pratique en général le « révisionnisme à deux vitesses ». C’est-à-dire qu’elle nie le génocide ukrainien par les forces staliniennes mais y’a d’autres génocides qu’elle remet pas en cause. Elle fait dans le révisionnisme bien-pensant.

Alors je vais lui dire que si elle avait raison – on va aller au cœur des choses – et que Hitler n’avait été que le masque de la bourgeoisie capitaliste pour empêcher la révolution sociale marxiste léniniste incarnée par l’Union soviétique, ce qui est un peu aussi ce à quoi fait semblant de se raccrocher le maçon-socialiste Mélenchon, à ce moment là, à Yalta, on aurait vu Hitler, Roosevelt et Churchill assis ensemble sur la dépouille de Joseph Staline. Ça veut dire qu’effectivement face à la « menace rouge », à la menace socialiste anticapitaliste, effectivement comme le prétend Annie Lacroix-Riz et comme l’admettent tous les autres implicitement, effectivement le capitalisme américain représenté par Roosevelt, aurait marché la main dans la main avec cette bourgeoisie fasciste qui est le masque de la grande bourgeoisie, avec Hitler, pour exterminer le vrai danger… qui était la menace communiste ô combien réelle de l’URSS triomphante, etc.

Or que s’est-il passé dans l’histoire réelle quelles que soient les lectures qu’on peut faire effectivement de l’ambigüité de toute cette époque en lisant Eustace Mullins, en lisant Douglas Reed, en lisant Ezra Pound, enfin en lisant ceux qui ont effectivement montré les ambigüités de toute la montée de l’entre-deux guerre, etc. ?

En dernière instance, ce qui est sûr, c’est qu’on a l’Amérique capitaliste qui a financé à fond les ballons Joseph Staline – donc le communisme soviétique – pour mettre à mort ce soi-disant auxiliaire de la bourgeoisie fasciste qui était Adolf Hitler, et le grand Reich allemand !

Et ça se vérifie puisque à Stalingrad, qui est le tournant de la guerre, les soviétiques gagnent contre Hitler… qui ne faisait jamais qu’empêcher soi-disant le bolchevisme d’envahir l’Europe capitaliste – c’était quand même sa fonction objective d’être le rempart du bolchévisme. On voit bien finalement que ce rempart du bolchévisme a été mis à mort par la puissance américaine capitaliste en finançant à outrance Joseph Staline ! Car je le répète, la victoire de Stalingrad – de Staline contre Hitler – s’est faite par un apport massif systématique et inconditionnel, de matériel militaire et d’argent américain. Et que c’est avec de l’armement américain et de l’argent américain que Staline a pu vaincre Hitler à Stalingrad.

Donc si Annie Lacroix-Riz nous explique finalement qu’Hitler n’est jamais que le masque de Roosevelt, c’est étrange finalement qu’à Yalta, on ait sur la photo Staline, la main dans la main avec Roosevelt et Churchill, sur la dépouille d’Hitler… Normalement, si ces gens-là avaient raison dans leur analyse, et si leur antifascisme n’était pas une escroquerie et une pacotille, eh ben Hitler serait assis sur le fauteuil à côté de Roosevelt et de Churchill sur la dépouille de Staline. Or c’est l’inverse qui s’est passé. On le sait, c’est indiscutable.

Donc finalement, qui est l’opposant le pus haï et le plus dangereux pour le capitalisme mondialiste ? Est-ce que c’est le communisme de Staline ou est-ce que c’est le national-socialisme d’Hitler ?

Je n’ai pas à produire de réponse théorique à cette question, ou politique, ou morale.

La réalité historique incontournable – et qui fait qu’Annie Lacroix-Riz ment ou est une idiote –, c’est qu’effectivement, le capitalisme mondialisé représenté par la puissance impériale américaine a choisi en dernière instance de financer Staline pour tuer Hitler, et pas l’inverse. Donc quelle est la cause surdéterminante qui produit ce choix ?

Je vous pose la question. Qu’est-ce que le plus grave finalement ? Et qui s’est partagé le monde après guerre ?

Et nous sommes toujours finalement dans ce mensonge, et que nous devons dépasser pour voir le monde réel.

Nous sommes finalement dans ce monde où face à la menace fasciste, soit totalement hypothétique comme l’a bien dit Jospin – qui a bien dit que l’antifascisme n’était que du théâtre en France et le Front national ne représentait pas du tout le fascisme [Lionel Jospin, 2 septembre 2007, France Culture] –, soit ce fascisme manipulé – puisqu’effectivement Hitler a été en partie financé dans sa montée au pouvoir mais peut-être aussi comme Saddam Hussein a été fiancé ; voilà y’a des complaisances pour des ennemis qu’on doit faire monter pour les faire tomber à un moment donné ; ce sont des stratégies qui renvoient là à des visions du monde qui sont plus proches de [Albert] Pike, ou effectivement des visions réellement profondes ; on voit bien effectivement que quelle que soit la manière dont on a accompagné certaine personnes et certains systèmes dans leur ascension, c’était pour mieux les faire chuter –, en réalité ce qui marche la main dans la main depuis l’après-guerre, c’est bien sous couvert « d’antifascisme », la bourgeoise d’argent et le socialisme institutionnel.

Et c’est ça la réalité. Et toujours contre qui ?

Contre les mouvements populistes qui essayent de réaliser l’union sacrée du prolétariat et de la petite bourgeoisie entrepreneuriale pour essayer de s’émanciper de ce pouvoir de l’argent, qui est à la fois le pouvoir du Capital tel qu’on le voit de la finance mondialiste, mais aussi la fausse gauche des réseaux maçonnico-trotskystes.

Et on voit bien que cette mascarade est le pouvoir officiel, et ce à quoi n’ose pas toucher Todd quand il ment à la fin de ses analyses, et ce à quoi participe totalement un Merluchon quand il va essayer d’empêcher Marine Le Pen de gagner au nom du Front national une législative, élue par le mouvement ouvrier.

Là on fait l’analyse globale de toute la mascarade d’après-guerre. On a fait un vrai travail sociologique de détricotage des vrais rapports de force, des vrais réseaux et des vraies oppositions, et des ennemies premiers et seconds selon Carl Schmitt bien compris. Il semblerait que même si le Capital n’aime pas le « rouge », dans sa hiérarchie des ennemis premiers et seconds, finalement il préfère s’allier au rouge contre le fasciste, que l’inverse en dernière instance ; et qu’il estime que le fasciste est bien plus dangereux donc pour ses intérêts de classe bien compris ; sinon il serait absurde dans ses positionnements ou dans ses choix.

Ou alors il faut trouver des causes surdéterminantes qui sont peut-être au-delà du monde matériel et rentable.

Mais peut-être là, on replongera finalement dans la mystique et dans la religion cachée…

Mais là c’est une analyse. Il faut faire ce travail de sociologue jusqu’au bout, honnêtement.

Et je défis quiconque, que ce soit Annie Lacroix-Riz, que ce soit Merluchon, ou que ce soit Emmanuel Todd, de venir, là, me porter la contradiction sur l’analyse globale que je viens de faire, sur le mensonge de l’antifascisme face à la photo de Yalta.

Je finirai là-dessus.



Sarko s’exile au Maroc





Oui, alors ça, c’est un petit sujet rigolo.

C’est que moi j’avais dit que Sarközy, s’il était battu, ne resterait pas en France.

D’abord parce qu’il faut comprendre qu’il a fait son bas de laine : il est riche.

Il faut bien comprendre que quand on est président de la République, on touche un salaire dérisoire par rapport à la réalité du monde de l’argent et que c’est pas du tout ça qu’il faut remettre en cause avec – là je pointe du doigt la fausse gauche du nouveau gouvernement – [cette décision] de « baisser le revenu des ministres ». C’est pas ça qui va nous sortir de la crise économique, c’est de défier Wall Street. C’est pas de baisser les émoluments des collabos qui sont obligés de sacrifier leurs petits revenus.

Ce que touche le président de la République est rien par rapport aux bonus de notre oligarchie capitaliste.

Donc ça c’est pareil, c’est de la fausse gauche. C’est comme la parité, c’est de l’arnaque.

Le faux social par la parité, le faux combat contre l’argent, en montrant du doigt la moyenne bourgeoisie française qui gagne 4000 euros et en disant : on va baisser un peu nos émoluments.

Moi, je suis pas du tout pour qu’on baisse les revenus des hommes politiques français, des ministres, parce qu’à la limite, mieux ils seront payés, moins ils seront corruptibles. Et justement, j’en viens à ça. Quand on est président de la République comme Sarközy – j’en parlais l’autre jour avec un gros avocat d’affaires – il me disait que Sarközy avait piqué en pognon, en cinq ans, autant qu’avait pu piquer Chirac en quinze ans ! C’est-à-dire évidement, quand on est président de la République, c’est pas seulement servir, servir ! C’est se servir. C’est-à-dire qu’on est milliardaire après parce qu’on touche des rétrocommissions sur des comptes Clearstream au Luxembourg, sur tous les emprunts d’État et sur toutes les ventes d’armes.

En général, le président de la République, c’est les rétrocommissions, et le Premier ministre, parce qu’il faut quand même se partager le gâteau, c’est les fonds secrets. Donc ces gens-là une fois qu’ils quittent le pouvoir, sont richissimes. C’était pareil pour Mitterrand, enfin je veux dire voilà. Ils sont richissimes avec effectivement de l’argent caché. Et c’est pour ça que pour le dépenser, à des moments… il faut bouger.

Et donc y’avait deux raisons pour que Sarkozy s’en aille. C’est que un, maintenant qu’il n’est plus protégé par son immunité présidentielle, il va se prendre dans la gueule des mises en examen à tout-va. Donc il faut qu’il quitte le territoire sinon il va passer son temps au tribunal. Et deuxièmement avec l’argent qu’il a pris, ce qui est la logique effectivement du type qui a la signature – signature égal rétrocommissions !

Je vous parlerai pas du maire de Paris, tous les chantiers sans appel d’offre qu’il y a depuis des années, s’il n’est pas milliardaire, c’est vraiment que c’est une couillon. Et c’est pas juste un boulot difficile et fatiguant que ces gens-là font, après ils sont riches. C’est pas juste pour le plaisir de souffrir, de prendre des coups, d’être caricaturés, pour des revenus misérables par rapport au monde du privé, c’est ça que je veux dire.

Donc là on sait que Sarközy s’en va au Maroc. Donc il va aller à Marrakech là où jouissent à peu près tous les cosmopolites qui aiment bien finalement jouir des rapports coloniaux. Y’a Bernard-Henri Lévy, y’ tous les colons, ceux qui ont une mentalité de colons, avec effectivement le pouvoir bien complaisant de Momo, de Mohamed VI.

Effectivement, Marrakech paradis de la pédophilie, faut le savoir, faut bien le dire tout ça.

Et on sait, là on l’a mis sur le site – on le remettra – que Sarközy s’est fait offrir un riad de 700 mètres carrés, je crois. Offrir, c’est-à-dire on offre pas à un président de la République, pour rien, une magnifique propriété à Marrakech. Ça s’appelle de la rétrocommission déguisée. C’est qu’il a dû rendre des services. [Sarközy a-t-il reçu en cadeau une villa au Maroc ? rue89.com]

Et donc, là il s’est fait offrir un magnifique château et il va aller se goberger avec Carla quelque temps avant de réfléchir où est-ce qu’il va aller se baser, dans quel paradis fiscal, ou quel paradis je dirais judiciaire, il va aller se baser après pour échapper finalement à ce qu’on appelle l’état de droit. Parce que l’état de droit est une truc qui fonctionne avec un coup de retard, mais ça fonctionne un peu quand même.

Donc, c’est assez marrant de voir que ce « grand français », hongrois par son père et juif de Salonique par sa mère, une fois qu’il s’est fait chassé pour avoir été un agent américain et un agent américain sur le plan militaire, géopolitique et financier, une fois avoir cinq fois liquidé une partie des stocks d’or pour soutenir la fausse monnaie dollar, une fois avoir envoyé nos soldats mourir en Afghanistan pour rien ,etc., il va se goberger un peu à Marrakech, dans un riad, à côté de tous les oligarques qui aiment finalement regarder suer le burnous et se faire servir par des colorés, parce que y’a plusieurs choix possibles. Il va transiter par là et puis après, il ira ailleurs. C’est la situation de la France.

C’est-à-dire que pour être aujourd’hui un dirigeant français, il faut être le moins français possible et le plus antifrançais possible. Sinon on est Jean-Marie Le Pen, on est un patriote français, on est ce sur qui les français doivent cracher, c’est ça, simplement, parce qu’on est un patriote, qui a porté l’uniforme pour défendre son pays, qui a défendu toute sa vie son pays, sa culture, sa religion, etc.

C’est la réalité objective. La France aujourd’hui, c’est le moins de France possible.

Et c’est encore un peu plus dans le gouvernement actuel que dans le gouvernent précédent.

Parce qu’on avait encore, dans le gouvernement précédent, un Guéant, un Guaino, un Buisson, qui étaient encore des patriotes en souffrance.

Mais là c’est antipatriotique, antifrançais par la religion effectivement – parce que je rappelle que la France est un pays catholique, historiquement –, c’est antifrançais, anticatholique, antichrétien à fond les ballons.

Et la question qu’on se posera, c’est où est-ce qu’ira Hollande et le gouvernement Hollande une fois qu’ils auront fini leur travail de mise au pas et de destruction mondialisto-sionisto-maçonnique ?

C’est la question qu’on peut poser pour s’amuser.

Donc voilà effectivement, vous regarderez sur le site le magnifique riad qui a été offert à Sarközy et qui vaut beaucoup plus que tout ce qu’il a pu toucher comme émoluments officiels durant son quinquennat. Il n’aurait pas pu se le payer en étant le général de Gaulle.

Quatrième partie



« Je pense que la baudruche Merluchon sera dégonflée comme a été dégonflé le petit Besancenot qui est sorti, qui est dans poubelles de l’histoire »





Italie : austérité et racket





Oui, alors ça c’est intéressant, c’est que y’a un contexte quand même mondial qu’il ne faut pas négliger. Au-delà de la politique politicienne, c’est que nous avons un processus mondialiste qui est un processus d’unification politique par la destruction des différences culturelles, des États et des administrations étatiques représentant réellement les intérêts de l’État. Tout ça est une mise au pas mondialiste qui s’appelle le nouvel ordre mondial mais qui se couple aussi avec une logique financière qui est aussi une logique je le dis, kabbaliste, purement abstraire, qui est une destruction évidente de l’économie réelle et de la richesse réelle. C’est indubitable.

C’est-à-dire que la manière dont Wall Street fonctionne ne peut amener qu’au chaos économique et à la misère totale. Ce qui veut dire que derrière, il y a un projet politique, c’est-à-dire de créer un chaos économique qui amène à une dictature oligarchique politique.

Parce qu’on ne peut pas du tout justifier aujourd’hui le fonctionnement de la finance mondiale que Todd évidement ne comprend qu’à moitié puisqu’à la fin il termine sur l’Allemagne – il a du mal à terminer sur Wall Street ; peut-être qu’il y a du tribalisme là, qui fait qu’il y a des fils qui se touchent –, ce processus bien incarné par Lloyd Blankfein de Goldman Sachs [C.E.O. de Goldman Sachs] qui dit : « Je suis un banquier qui fait le travail de Dieu ». C’est un processus de destruction des richesses qui, s’il n’est pas totalement aberrant et absurde, ne peut se comprendre que quand il est un processus qui amène à une dictature policière par un chaos social voulu et contrôlé.

Et si on regarde ce qui se passe en ce moment en Italie, pour y revenir, l’Italie qui était l’Italie de Berlusconi, qui était en fait une Italie assez guignolesque d’un type qu’on peut appelle néofascisme libéral finalement assez sympathique et qui laissait l’Italie fonctionner tel qu’elle a toujours fonctionné au XXème siècle, c’est-à-dire un pays qui a un État très faible, donc une fiscalité totalement contournée, et qui permet un tissu de PME-PMI très florissant qui fait la richesse de l’Italie.

Là nous avons un Mario Monti qui est un mec de la Goldman Sachs, qui a été mis au pouvoir en chassant ce pauvre Berlusconi en le menaçant de le mettre en prison pour des histoires de ballets roses totalement insignifiantes ; c’est même pas du DSK, on s’en fout ; c’est même pas un sataniste et un pédophile ; ça reste une vieux qui tire de la jeune fille, de la femme post-pubère. Donc on est dans la tradition du privilège qu’on a vue dans toutes les sociétés, dans tous les systèmes, où le vieux riche a les moyens de se payer de la « chair fraîche ». C’est pas très grave en réalité. Mais en tout cas Berlusconi a été chassé du pouvoir en le menaçant de ça, ni satanisme, ni pédocriminalité, ni rien.

Et finalement à la place, on a mis un gestionnaire de la Goldman Sachs qui là, fait son boulot. Étant donné que la J.P. Morgan et la Goldman Sachs ont ruiné les déposants qui ont mis de l’argent dans les banques, ils cherchent quand même à court terme de l’argent partout. Et il faut aller chercher l’argent où il est. Et donc là ils sont en train, comme ils le font avec la Grèce, de dépecer les États et la richesse des États pour faire rentrer de l’argent, pour cacher leur effondrement, avec le danger que ça représente quand même.

Y’a tous ces processus qui marchent en même temps. D’aller vers le chaos mais quand même, de gérer ce chaos pour ne pas être victime du chaos.

Et là on voit que Mario Monti a été chargé par la puissance bancaire américaine d’aller chercher l’argent où il est en Italie. Et donc ils sont en train de mettre en place, ou de remettre en place, le système fiscal en Italie tel qu’il fonctionne par exemple en France.

Mais on sait que quand on va chercher l’impôt de façon drastique en Italie, on tue tout le système, toute la richesse italienne des PME-PMI. Ce qui veut bien dire que Mario Monti est chargé de détruire l’économie et la prospérité italienne pour aller prendre de l’argent pour l’envoyer dans le trou bancaire abyssal de la Goldman Sachs et de la J.P. Morgan. Ce qui fait quoi ?

Ce qui fait qu’il y a aujourd’hui des italiens ruinés, notamment patrons de PME-PMI, qui attaquent les perceptions italiennes, et qu’ils sont obligés maintenant de mettre des militaires et des CRS devant les perceptions.

Et qu’on commence à voir, comme par hasard, dans cette Italie des attentats arriver pour nous faire replonger l’Italie dans ce qu’on appelle les « années de plomb », c’est-à-dire des attentats sous faux drapeau, des manipulations avec des projets Monarch, etc., pour dévier une colère en chaos terroriste, qui est typiquement le logiciel italien de l’époque Gladio et de l’époque de la loge P2, pour effectivement essayer de dévier les colères de la classe moyenne, parce que c’est la classe moyenne qui va s’énerver, contre les racketteurs du gouvernement Goldman Sachs Mario Monti, via les perceptions.

Donc comme par hasard, on a voilà un climat typique qui est l’Italie : destruction de l’économie d’un pays pour du racket pour l’oligarchie mondialiste financière, avec pour dévier les colères et rendre la question incompréhensible, des attentats extrême gauche ou extrême droite typiquement dans le schéma italien de l’époque des années de plomb, qu’il faut bien analyser comme une manipulation impériale pour réduire à néant la colère néofasciste et la colère d’extrême gauche, et horizontaliser les luttes au lieu de les faire s’associer.

C’est-à-dire pérenniser l’opposition gauche-droite comme le fait Emmanuel Todd par ses fausses analyses ou comme le fait un Mélenchon par ses missions maçonniques.

Et l’Italie est un laboratoire intéressant, après la Grèce, du processus mondialiste de destruction. C’est un processus de destruction, et ça va être un processus de destruction et après de dictature mondiale policière sur des peuples réduits en esclavage, avec une misère contrôlée, avec des Patriot Act qui se mettent en place, qui se mettent en place notamment en ce moment au Canada, on le voit, puisque y’a la colère au Canada aussi.

Très, très peu relayé par les médias tout ça... On voit en ce moment que ça pète en Grèce, mais ça on le voit. On a en Italie remise en place d’un chaos type « années de plomb » avec le même processus de destruction. Sans doute ça va arriver en Espagne. Je pense qu’on aura la résurgence de mouvements néofascistes très bientôt quand on va se rendre compte que finalement l’âge d’or de l’Espagne, c’était la période franquiste, par rapport à ce qu’a amené l’Union européenne et finalement, la soumission de Juan Carlos au mondialisme. Parce que finalement le sursaut démocratique de Juan Carlos, c’est sa soumission au mondialisme et sa trahison de l’héritage franquiste. Moi, je suis pas franquiste mais tout ça c’est des analyses objectives qu’il faut faire finalement sur ce qui va se passer dans l’avenir.

On voit au Canada. Donc je salue mes amis et mes camardes canadiens qui effectivement en ce moment en prennent plein la gueule. Et on voit qu’a été voté au Canada une loi de type Patriot Act.

De plus en plus, on a la mise en place de programmes économiques dits « de rigueur », ou je sais pas quoi, ou de « frugalité », qui sont en fait « saigner le cochon », le cochon de payant. Et pour contrer la colère populaire, mise en place d’un État policier.

Donc c’est mise en place d’un État policier au service de la spoliation de Goldman Sachs et de la J.P. Morgan et globalement de la finance de Wall Street parce qu’effectivement, ils ont ruiné leurs déposants par des martingales kabbalistes totalement abstraites, c’est-à-dire produits financiers à haut rendement totalement délirants, qu’il faut qu’ils aillent chercher l’argent, et qu’ils n’hésitent pas, plutôt de rendre le pouvoir et d’abdiquer leur vision du monde, ils sont en train de saigner les classes moyennes européennes et mondiales là où il y a des classes moyennes qui ont produit de la richesse réelle depuis l’après-guerre.

Ils sont en train de les saigner pour se protéger eux-mêmes et essayer de se renflouer et ne pas être désignés comme les responsables.

Et pour se protéger et continuer leurs prédations, ils mettent en place, par des lois qui sont votées à la va-vite, des États policiers, partout.

Et la question que je pose c’est : c’est ça que Hollande va se prendre dans la gueule dans quelques mois ou dans quelques années maximum, c’est deux ans maximum, et les mêmes causes produisant les mêmes effets, c’est ce que nous allons vivre en France sous un régime socialiste maçonnico-sioniste. Et j’aimerais bien voir comment Emmanuel Todd va s’en sortir pour continuer à faire son numéro de guignol anti-Front national. Et j’aimerais savoir quelle va être la posture de Merluchon quand il va prétendre face à tout ça, représenter la défense des acquis sociaux de la classe ouvrière via la CGT, la CFDT, etc.

Je pense que la baudruche Merluchon sera dégonflée comme a été dégonflé le petit Besancenot qui est sorti, qui est dans les poubelles de l’histoire.

Ça va très, très vite le système médiatico-politique illégitime. C’est-à-dire que moi je peux faire venir 500 personnes dans une conférence, sans rien. Je vous garantis que quand le système médiatique abandonne une de ses marionnettes, que ce soit Besancenot hier ou Merluchon demain, ils font autant que Dominique Sopo quand ils organisent une conférence. C’est-à-dire que tout ça n’existe pas. C’est du guignol. C’est de la marionnette. Vous enlevez le canapé Drucker… D’ailleurs je pense que Mélenchon finira chez Drucker. Je sais pas s’il y est déjà allé où pas, mais c’est son destin. Et c’est tout ça la réalité.

Et ce qui est bien, c’est que cette crise très violente que je prendrai moi-même dans la gueule sur le plan policier à un moment donné – je fais confiance à Monsieur Valls pour faire son travail de ministre de l’Intérieur de gauche – et vous verrez que tout ce qui va se passer dans les deux prochaines années en France va valider entièrement mes analyses, et qu’il faudra pour me faire taire, me foutre en tôle, c’est ça que je veux dire, et que ça sera fait par finalement ceux qui s’entendent.

C’est pas Todd qui protestera, c’est ça que je veux dire. Todd, lui, ne sera jamais emmerdé par Valls. Il sera toujours copain avec Élisabeth Lévy, et ils s’égueuleront dans des dîners talmudico-bourgeois sur la manière « un peu inélégante » dont Élisabeth Lévy, en période de crise, est pour ses soutiens inconditionnels à Israël de Netanyahou Libermann, pousse à la ratonnade. Tout ça sera quand même, débouchera sur un débat voltairien, délicieusement voltairien, mais jamais sur une colère légitime, que devrait avoir Todd pour Élisabeth Lévy mais qu’il se permet d’avoir uniquement pour Philippot et Marine Le Pen.

Je reviens là-dessus parce que je pense que la baudruche Todd, il faut toujours dégonfler les baudruches les plus plaisantes. C’est le gros travail aujourd’hui. C’est plus Besancenot. Merluchon, c’est quand même assez facile. Mais Todd, je pense qu’il va falloir le passer au grill de l’honnêteté intellectuelle, lui.



Les Serbes votent National !





On voit que l’Empire mondialiste qui a détruit la Yougoslavie, avait mis au pas effectivement un par un, toutes les communautés qui constituaient la Yougoslavie. Les Croates ont disparu en tombant dans le piège européiste. Les Slovènes, on ne sait même plus ce que c’est. En fin voilà. Les seuls qui résistaient un peu, c’était les Serbes.

Et donc c’est pour ça que moi j’avais une sympathie pour les Serbes. Pas pour les exactions qu’ils auraient commises selon les dires de Bernard-Henri Lévy. Mais parce que c’est le grand peuple des Balkans qui était insoumis aux nazis, qui a toujours lutté pour son autonomie depuis le Moyen Âge. C’est le peuple le plus guerrier d’Europe. Donc j’ai un respect en tant que nationaliste traditionnaliste pour le peuple serbe, c’est une évidence.

Et là je vois qu’enfin, après trois élections, ils ont voté pour le candidat nationaliste, même si bon ils donnent un peu des gages.

Çà veut dire que les Serbes ne se sont pas totalement soumis à la domination européiste et européenne et surtout peut-être qui si ils osent prendre cette voie nationaliste, c’est peut-être qu’ils peuvent compter à nouveau sur un soutien de la Russie de Poutine effectivement qui s’étant rebectée…

Je pense que le salut des Serbes ne peut venir que d’un soutien de la Russie exactement comme Assad ne peut survivre à la volonté de destruction extérieure, dont on reparlera tout à l’heure, que par effectivement le soutien de Poutine.

Donc effectivement c’est un bon signe en ce moment, dans ce bras de fer violent entre l’Empire mondialiste et disons, les forces de résistance. L’élection du candidat nationaliste serbe est plutôt un bon signe, exactement comme la victoire des nationalistes hongrois.

Ça veut dire que les petits peuples d’Europe centrale arrivent à échapper à la pieuvre européiste qui est aussi la pieuvre de mise au pas économique et sociale. Ça correspond à une plongée.

Dans la période de crise actuelle, rallier l’Union européenne pour un petit pays comme ça, c’est la certitude d’une plongée sociale et économique. On va les bouffer, on leur pique leurs réserves d’or, et on les bouffe. C’est-à-dire que l’ogre ou la pieuvre européenne aujourd’hui ne peut survivre qu’en bouffant, en allant bouffer les petits États récemment ralliés. Au début elle donne des bonbons, comme un pédophile – elle l’a fait avec l’Irlande et l’Espagne ou le Portugal – et puis après elle bouffe.

Et on voit bien que l’Irlande a plongé à cause de l’Europe. L’Espagne plonge à cause de l’Europe. Le Portugal, sans doute aussi. On voit bien qu’à long terme, c’est un ogre.

L’Empire de toute façon est toujours quelque chose qui vit sur le dos des Nations. L’Empire généreux, je connais pas vraiment.

Le sursaut nationaliste serbe est une bonne nouvelle comme le sursaut nationaliste hongrois. Évidemment par les médias dominants et les connards, ce sera analysé comme un prurit de fascistes, racistes ou des conneries… Mais ça c’est le boulot que je laisse à Mélenchon.



Information-désinformation

Rébellion syrienne : une petite remarque…





Oui, alors là je vais me faire plaisir un peu.

Je fais remarquer qu’aujourd’hui, le discours officiel sur ce qui se passe en Syrie, même s’ils ont pas changé de camp – c’est-à-dire qu’ils ont choisi leurs gentils et leurs méchants –, ils valident totalement ce que je dis depuis le début.

C’est-à-dire que ce n’était pas des manifestations populaires qui manifestaient pacifiquement pour une évolution du régime qui aurait été refusée par une dictature alaouite et à laquelle on répondait en faisant tirer l’armée sur des civils désarmés – parce que c’était ça qu’on nous vendait il y a quelque mois quand, moi, j’y suis allé en réalité voir.

En réalité aujourd’hui il est bien admis que c’est un régime qui a opéré une mutation notamment avec le fils Assad, qui a derrière lui finalement la majorité de son peuple, mais qui se bat contre une tentative insurrectionnelle d’une minorité de sunnites extrémistes – parce que y’a plein de sunnites qui sont pro-régime – et qui sont armés et financés de l’extérieur par les puissances occidentales impériales via la Turquie, la Jordanie, le Liban, notamment en reprenant les mêmes guerriers Al-Qaïda qui ont été financés pour détruire la Libye de Kadhafi, sous le haut patronage de Bernard-Henri Lévy d’ailleurs.

Et qu’aujourd’hui tout le monde est d’accord en disant quel que soit le camp qu’ils choisissent, pour dire c’est ça la réalité.

C’est-à-dire qu’on est bien dans un pays qui subit une insurrection armée de l’extérieur, de combattants organisés dont le but est de faire tomber un régime bien qu’il ait l’adhésion de la population majoritaire. On est là-dessus. C’est ce que je disais depuis le début.

Aujourd’hui à reculons, tous les médias officiels et tous les politiques officiels l’admettent.

Ce qui prouve bien que je dis très souvent la vérité avec de l’avance.

Ce que je disais sur le Syrie au niveau de la réalité globale, quel que soit le camp qu’on choisisse – et je le disais il y a des mois et des mois – aujourd’hui c’est admis même par mes ennemis et par les médias officiels.



Dieudonné : censure record !





Oui, alors là, il y a une affaire assez grave qui est l’affaire de Bruxelles. Il s’est passé quelque chose. Moi j’analyse toujours ça en sociologue.

Dieudonné est allé à Lyon et sans aucune promotion et avec un boycott total, il a fait une salle de 3500 personnes, ce qui est un énorme succès. [Dieudonné à Lyon, avril 2012]

Je pense que ça a agacé la communauté organisée. Y’a un certain Monsieur Jakubowicz là-bas – Lyon est une ville importante de la domination – et je pense que ça l’a profondément agacé. C’est insupportable, cette insoumission de Dieudonné est insupportable pour une communauté toute-puissante dont effectivement le maître-mot est la domination.

Moi je sais qu’on m’a toujours dit : « Vous n’avez pas demandé pardon ! » Il faut demander pardon, voyez, il faut se prosterner. Et Dieudonné ne l’a jamais fait.

Normalement BHL le sayanim, l’avait décrété de mort dans Le Point, et non seulement Dieudonné n’est pas mort, mais il est le plus gros vendeur de billets de spectacles vivants de France. Il faut le savoir. Dans le classement de la Fnac, ils mettent le deuxième, ils mettent pas le premier. Ils commencent au deuxième parce que le premier, c’est Dieudonné. Ça doit être très, très agaçant.

Et comme par hasard, il est allé en Belgique là, et y’a eu un sursaut. C’est-à-dire comme le disent très bien d’ailleurs, c’était dans les médias canadiens : « La communauté juive ne veut pas de Dieudonné au Canada » [La communauté juive ne voulait pas de Dieudonné fr.canoe.ca]

Au Canada, pour des raisons historiques, parce qu’ils n’ont pas à se reprocher quoi que ce soit sur la Deuxième Guerre mondiale et c’est un petit peuple qui résiste à la domination anglo-saxonne, ils osent dire la vérité : c’est-à-dire que c’est la communauté juive organisée qui ne veut pas de Dieudonné.

Et là c’est pareil. La communauté juive organisée ne veut pas que Dieudonné puisse jouer en Belgique.

Donc ils décrochent le téléphone, ils appellent le bourgmestre qui se met au garde-à-vous. C’est bien la réalité du pouvoir. Et là, il dit : y’a Dieudonné qui a loué une boîte de nuit, donc c’est privé. Non seulement il y a 700 personnes qui sont venues mais il y a encore 300 personnes dehors. Il va jouer deux fois. Et donc le bourgmestre menacé par le pouvoir – c’est pas le roi qui menace, c’est le vrai pouvoir – se dit : qu’est-ce que je peux faire, qu’est-ce que je peux faire ? Et dans la panique il envoie 300 flics, tout ça dans l’illégalité totale.

[Une communauté], qui ne pouvant pas interdire quelque chose qui est d’ordre privé dans une boîte de nuit – et qu’en plus c’est un spectacle comique – fait pression sur le patron de la boîte en disant : « Si vous ne faites pas descendre Dieudonné de scène », en le menaçant. Ce que le type a fait avec dix gardes du corps. L’autre sait très bien qu’il a une boîte de nuit, si la ville décide de l’avoir dans le collimateur, entre l’hygiène, le machin, la sécurité incendie, etc., il est mort. D’ailleurs je pense qu’il est mort quand même, malgré sa soumission il aura des gros ennuis. Il a de bonne chance de perdre sa boîte, ou qu’elle soit fermée, fermeture administrative et tout.

Donc là on a eu le truc incroyable de flics qui encerclent une boîte de nuit où un métis joue un one-man-show comique et avec le maire qui fait pression sur le patron de la boîte de nuit pour que Dieudonné descende de scène et pour faire peur et terroriser les gens qui sont venus rire, parce que d’un seul coup, c’est encerclé par la police en arme.

Et là on a un dysfonctionnement médiatico-républicain intégral. Je pense que si Dieudonné – il a pris deux avocats – attaque, il gagnera parce que c’est illégal de a à z.

Et puis on a derrière les médias à la botte qui mentent en disant « la police a eu l’ordre d’arrêter un spectacle parce qu’il y a eu des débordements antisémites avec un PV », comme s’il y avait un commissaire politique qui était dans un spectacle… et puis d’un seul coup il décide que y’a débordement antisémite et il fait rallumer la lumière et il fait arrêter tout le monde. Ça n’existe pas ça. C’est une absurdité. Y’a pas eu de PV, la loi ne fonctionne pas comme ça, même en Belgique, même si la Belgique est le paradis des pédophiles. Je parlerai pas de la vie privée du Premier ministre belge, qui d’ailleurs est le premier à avoir félicité François Hollande pour son élection. J’invite les gens à chercher dans la vie privée du Premier ministre belge-là.

Je sais pas comment il s’appelle là, Di Rupo ou je sais pas trop quoi. [Elio Di Rupo] Enfin voilà.

La Belgique est un pays où un type comme Dutroux peut finalement échapper à la véritable justice. Mais par contre, c’est un pays où on menace de mettre en prison Dieudonné et ses spectateurs parce qu’il est drôle et qu’il est impertinent.

Parce qu’en fait ce que la communauté organisée toute-puissante ne supporte pas, c’est l’impertinence de Dieudonné, au sens du bouffon du roi. C’est qu’il est authentiquement drôle parce qu’authentiquement impertinent. Et là on assiste à tout un dysfonctionnement incroyable où on voit qu’à un moment donné, la communauté organisée s’agace et outrepasse les lois parce que Dieudonné a gagné tous ses procès dans les tribunaux administratifs. On ne peut pas l’empêcher de jouer. Y’a pas de trouble à l’ordre public. Il est le comique préféré des français par le nombre d’entrées. Il est effectivement le plus drôle. On parlera de la manière dont Timsit effectivement a appelé d’une certaine manière à son lynchage et à sa mise à mort au moins économico-sociale.

C’est assez bizarre. C’est comme chez Todd, cette haine tribale des gens qui n’en sont pas et des gens qui finalement font ce qu’ils ne sont pas capables de faire, c’est-à-dire dire la vérité d’un côté ou être authentiquement drôle et subversif de l’autre. C’est assez étrange cette haine, n’est-ce pas, cette communauté de la haine que finalement on retrouve effectivement quand on lit l’Ancien Testament, quand on écoute les prêches des rabbins sionistes, des rabbins israéliens. Faut oser. [Voir le rabbin Mordechai Friedman]

Effectivement il y a de la haine raciale pour les gens insoumis. C’est-à-dire que c’est la haine et l’appel à la vindicte pour les gens qui ne se soumettent pas. On en est là aujourd’hui. On est pas dans le racisme ou l’antiracisme. On est dans la haine pour les insoumis.

Nous sommes dans une domination de plus en plus visible d’une communauté finalement suprémaciste, racialiste – qui le démontre par son soutien inconditionnel à l’État d’Israël – qui s’agace d’une insoumission et d’une insoumission drolatique authentique – c’est-à-dire de quelqu’un qui fait honnêtement son travail de bouffon du roi – et qui décide de le châtier, de le punir, avec des méthodes qui sont proches de la lettre de cachet de l’Ancien Régime.

Je pense que peut-être Louis XIV aurait eu ce genre d’abus de pouvoir. Mais je pense que par exemple sous Louis XV et sous Louis XVI, déjà la Monarchie n’avait plus l’esprit ni les moyens.



Pour en revenir à Timsit…





Déjà je trouve ça scandaleux qu’un comique déverse une telle haine sur un autre comique, surtout un comique qui est plus drôle que lui. Il ferait mieux de regarder, d’admirer le travail du maître. Parce que y’a longtemps que Timsit n’est plus très drôle. Et si Timsit n’est pas drôle, c’est parce qu’il ose pas aborder les sujets sérieux et qu’il fait de la fausse subversion, de l’ironie de deuxième zone. Voilà c’est une comique pas drôle.

Et je pense qu’il y a une vraie, non seulement une haine tribale envers Dieudonné pour son insoumission, mais il y a aussi une vraie jalousie d’un comique qui a été démodé et démonétisé par un comique authentiquement drôle parce qu’il a continué à faire le travail, le travail honnête de critique, de subversion authentique.

Et je pense que dans la volonté de mise à mort de Dieudonné, de la manière dont on la comprend, il y a aussi la mise à mort d’un concurrent qui vous a mis au chômage, d’une certaine manière. Parce que c’est sûr que Timsit doit plus faire beaucoup d’entrées même via les comités d’entreprises et tout ça.

Et je trouve incroyablement scandaleux le discours de Timsit sur Dieudonné.

Je l’invite à aller au théâtre de la Main d’Or puisqu’il a dit que c’était un « repère de fachos ». Je pense que la Main d’Or est un repère d’antiracistes authentiques, alors que le réseau communautaro-professionnel qui a fait Timsit – là il suffit de regarder leurs allégeances, leur vision du monde – là on est plus proche du réseau de fachos et du réseau de racistes.

Soit Timsit et dans la haine tribale et la solidarité tribale, et ça l’empêche de penser. Ce qui serait pas étonnant puisque si un mec comme Emmanuel Todd, qui est un mec cultivé, intelligent, n’arrive pas à sortir du tribalisme à certains moments et sur certains sujets, un crétin comme Timsit effectivement est obligé de tomber dedans immédiatement.

Mais je le dis au cas où ça pourrait servir à quelque chose. Il faut qu’il fasse son autocritique et comprenne que c’est lui qui est dans la haine, que c’est lui qui est dans le tribalisme, c’est lui qui est dans le soutien au racisme, et pas Dieudonné, ni Soral et ni les gens qui vont les voir de plus en plus nombreux et qui sont eux le peuple de France black-blanc-beur. Il sujet d’avoir l’honnêteté de prendre des photos de mon public ou du public de Dieudonné.

Donc Timsit, tu n’es pas drôle, tu es haineux, tu es finalement un tribaliste haineux sans talent, jaloux, agressif et qui à mon avis file un mauvais coton.

Cinquième partie





« Rousseau, ça amène à Robespierre, à Orwell, mais ça amène pas à Danton, ça amène pas à Jules Ferry ni même à Jean Jaurès d’ailleurs. Ça peut amener à Soral peut-être, oui. »





Danseuses du Crazy Horse : soyons solidaires !





Ouais, ça c’est un sujet rigolo. Parce qu’en fait moi quand j’ai été jeune, j’ai fréquenté beaucoup les danseuses du Crazy Horse. D’abord parce que c’est des filles qui vivent entre elles dans des petits appartements en vase clos, souvent des étudiantes, des étrangères ; elles font ça momentanément et comme elles bossent énormément, c’est des filles qui finalement fréquentent très peu des gens du monde extérieur. Ce qui fait que quand vous en connaissez une, vous finissez par toutes les fréquenter, ce qui est assez drôle.

Et là je me suis amusé parce qu’évidemment, j’ai toujours su que les danseuses du Crazy Horse, comme même d’ailleurs les Folies Bergère, font un boulot très dur et très mal payé. Et je me rappelle à l’époque, c’était 13 000 francs par mois de salaire, pour jouer deux fois par jour avec l’interdiction de fréquenter ; enfin y’a des normes assez ; il faut faire le même poids tout le temps, c’est les répétitions tous les jours, c’est-à-dire que c’est un régime qui correspond beaucoup à un régime militaire ou de sportif de haut niveau. Et en fait j’avais été étonné qu’elles gagnaient très peu. Et là je vois qu’elles gagnent 2000 euros par mois, ce qui est encore moins qu’à l’époque puisque deux mille euros par mois, c’est mois que 13 000 francs en quatre-vingt-cinq.

Et là, elles se sont mises en grève pour la première fois.

Alors moi j’ai rien, je vais pas faire du Mélenchon. Je trouve que le spectacle du Crazy Horse est d’assez bonne qualité, c’est l’image de la France, etc.

Mais en fait, il faut voir que ces filles finalement qui ont une carrière assez courte et qui demande finalement d’être belle, d’être danseuse, etc., etc., gagnent très peu d’argent. D’une certaine manière, c’est un prolétariat parce que 2000 euros, quand on peut travailler que trois, quatre ans de suite, avec autant de restrictions et autant de qualifications exigées, c’est très, très faible.

Donc je voulais faire remarquer que finalement, quand on est de gauche et qu’on mène des combats syndicaux, on peut finalement accompagner le combat pour un meilleur respect, par le salaire, des danseuses du Crazy Horse. Donc je voulais non pas appeler disons à la « déstabilisation » du Crazy Horse par une grève qui durerait, parce que je crois qu’elle s’est déjà arrêtée, mais effectivement faire remarquer, attirer l’attention sur le fait que les danseuses du Crazy Horse méritent une revalorisation de leurs salaires.

Et je crois qu’elles l’ont obtenue partiellement, surtout que maintenant le Crazy Horse est rentré dans une logique globale effectivement avec des licences, etc., qu’ils ont sans doute les moyens de payer beaucoup mieux leurs danseuses que du temps où c’était une PME, la PME familiale de Bernardin [Alain Bernardin, fondateur du Crazy Horse].

Je pense que comme très souvent d’ailleurs, on est passé dans une logique multinationale mondialisée et que les salaires de base n’ont pas suivi. Donc j’accompagne cette lutte des danseuses du Crazy Horse et je dis effectivement qu’il serait moral que leurs revenus soient revalorisés en fonction de l’évolution du Crazy Horse qui a mon avis par sa logique de licence mondiale, a des moyens économiques bien supérieurs qu’à l’époque de Bernardin où il y avait qu’une seule boutique.

Et que normalement cet argent devrait être un peu partagé avec les travailleurs et que 2000 euros par mois, c’est très, très peu payé pour une danseuse du Crazy Horse. Ça mérite bien plus. Et je le sais parce que je les ai longuement pratiquées.



Jean-Jacques Rousseau à l’honneur dans la revue Éléments





Oui, alors je m’étais un peu fâché avec de Benoist parce qu’il avait traité un peu par-dessus la jambe mon bouquin Comprendre l’Empire, que je pense d’ailleurs qu’il a eu le temps de réfléchir depuis à voir que j’avais plutôt un coup d’avance sur lui qu’un coup de retard et qu’il l’avait lu un peu trop vite et en diagonale puisque son truc finalement, c’est de faire « Monsieur j’ai tout lu » ; quand on a tout lu, on risque d’avoir tout lu mal.

Je l’avais un peu taclé et là je vois que comme je reçois quand même Éléments – je fais remarquer d’ailleurs qu’il me l’envoie toujours, ce qui est assez élégant de sa part – j’ai vu qu’il y avait un très bon dossier sur Jean-Jacques Rousseau.

Et moi j’ai toujours été agacé… Parce que je suis un profond rousseauiste.

D’abord je suis intéressé par Jean-Jacques Rousseau car je suis comme lui citoyen de Genève, monté à Paris, il faut le savoir. Et parce que je pense que Jean-Jacques Rousseau est un très grand penseur. Très grand penseur ! Et en plus c’est un très grand penseur je dirais français, même s’il vient de Suisse plus ou moins comme moi. C’est un très grand penseur français et ça m’a toujours agacé les cons qui mettaient Rousseau dans la même valise que Descartes ou les penseurs des Lumières, c’est-à-dire un « penseur de gauche ». C’est bien plus subtil que ça Rousseau.

Et là je vois que le dossier qu’a fait de Benoist sur Rousseau rejoint totalement le Rousseau que je connais, que j’ai lu et que j’ai compris.

Et donc – puisque je m’étais un peu engueulé avec de Benoist et que je l’avais critiqué – il a fait un excellent dossier sur Rousseau.

Et sa vision de Rousseau comme penseur finalement je dirais « conservateur révolutionnaire », penseur transcourant justement qui n’est pas dans la dichotomie gauche-droite lourdingue et qui à mon avis, on va le dire, est le penseur qui est le précurseur non seulement de Kant, mais de Marx, mais sans doute aussi de Orwell et qui est plutôt un penseur complexe de type, comme Nietzsche, dans un autre monde.

C’est-à-dire que y’a un Rousseau de gauche et un Rousseau de droite et on ne peut jamais réduire Rousseau à une pensée de gauche ou de droite. Il y a chez Rousseau toute la critique de la pensée réactionnaire de l’Ancien Régime mais avec aussi déjà intuitionnés, montrés du doigt, tous les dangers de la pensée progressiste qui va arriver, sans jamais choisir entre l’une et l’autre, mais toujours en essayant de trouver la troisième voie, la voie juste, qui lui fait dire à la fois qu’il est romain…

C’est un penseur critique de la pensée réactionnaire, mais c’est un penseur de la tradition qui amène à Sorel, qui amène à Orwell même, de ces penseurs très subtils, bien plus subtils que Todd.

Et je suis content que de Benoist ait réhabilité le vrai Rousseau parce que y’a rien qui m’insupporte plus que d’entendre des cons de droite ou d’extrême droite se moquer de Rousseau comme « le penseur du bon sauvage ». Y’a pas de bon sauvage chez Rousseau. C’est un penseur de la dialectique, bien plus subtil que ça, qui est l’inventeur de la pensée historique et qui est aussi un précurseur de Hegel avec son texte incroyablement moderne et génial sur l’inégalité, son histoire de l’inégalité parmi les hommes. [Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes] C’est l’anti-voltairien typique. Voltaire est un connard de libéral anglophile, c’est un très petit penseur, Voltaire. C’est un érudit mais c’est un très petit penseur. Rousseau est le grand penseur. Et Voltaire le prétentieux.

Rousseau est un génie, et en plus c’est un génie autodidacte qui produit ses concepts. Tous les grands penseurs lui doivent quelque chose : Kant, Hegel, Marx. Et tous d’ailleurs le reconnaissent. Et c’est un penseur insaisissable. C’est le penseur qui a toujours prévu la critique de sa propre pensée, qui a toujours un coup d’avance en réserve.

C’est-à-dire qu’il est d’une modernité éternelle parce qu’il est réactivable en permanence.

Et de temps en temps je tombe sur un blog d’un petit con prétentieux qui s’appelle La faute à Rousseau, espèce de réactionnaire de droite… J’en ai marre des cons qui n’auront jamais le niveau pour penser Rousseau et qui pensent qu’ils sont de droite et que Rousseau est un penseur de gauche, de type progressiste à la Jules Ferry, précurseur de Jules Ferry.

Rousseau ça amène à Robespierre, à Orwell. Mais ça amène pas à Danton, ça amène pas à Jules Ferry ni même à Jean Jaurès d’ailleurs. Ça peut amener à Soral peut-être, oui.

Et je vais lire d’ailleurs pour rappeler la bêtise de certains cons de droite qui critiquent Rousseau alors qu’ils ne l’ont jamais lu et qu’ils n’ont pas les moyens de le lire, un texte qui était dans mon Abécédaire de la bêtise ambiante, excellent livre de moi qui est une série de textes où déjà à l’époque, c’est-à-dire ça date de 2003 je crois, je redisais bien que Rousseau n’a jamais pensé le « bon sauvage » au sens que l’homme est naturellement bon, que le sauvage est bon, etc. Sa pensée est bien plus subtile que ça. C’est une pensée qui précède les thèses de Feuerbach, de Marx telles que Lucien Goldman les a comprises. On est pas dans le dualisme transcendantal ni dans la dualité qui amène à la bêtise de gauche d’un Todd ou à la malhonnêteté d’un Todd. Ça n’amène pas à Merluchon non plus.

On est dans le génie intellectuel éternel, c’est-à-dire un type qui sera toujours un grand penseur quoi qu’il arrive. De même que je sais pas, vous écoutez les Beatles aujourd’hui, c’est jamais démodé dix ans après, vingt ans après, trente ans après. Et je peux parler pareil de Bach. On est chez les grands qui sont éternellement puissants intellectuellement, pas qui disparaitront avec leur époque… comme Todd – j’aime bien m’essuyer les pieds sur sa gueule. Alors ça s’appelle « Pas de bon sauvage chez Jean-Jacques Rousseau » :

« Afin de mettre un terme au contre-sens séculaire qui soit pour s’en réclamer – gauchistes, écologistes –, soit pour s’en moquer – pessimisme de droite quant à la nature humaine – pense pouvoir tirer de la pensée de Rousseau l’apologie naïve de l’état de nature, le fameux mythe du « bon sauvage », j’offre ce petit texte extrait du Contrat social. »



Donc là je vais lire Rousseau, et c’est un texte qui s’appelle « De l’état civil » :

« Ce passage de l’état de nature à l’état civil produit dans l’homme un changement très remarquable, en substituant dans sa conduite la justice à l’instinct, et donnant à ses actions la moralité qui leur manquait auparavant. C’est alors seulement que la voix du devoir succédant à l’impulsion physique et le droit à l’appétit, l’homme, qui jusque là n’avait regardé que lui-même, se voit forcé d’agir sur d’autres principes, et de consulter sa raison avant d’écouter ses penchants. Quoiqu’il se prive dans cet état de plusieurs avantages qu’il tient de la nature, il en regagne de si grands, ses facultés s’exercent et se développent, ses idées s’étendent, ses sentiments s’ennoblissent, son âme tout entière s’élève à tel point, que si les abus de cette nouvelle condition ne le dégradaient souvent au dessous de celle dont il est sorti, il devrait bénir sans cesse l’instant heureux qui l’en arracha pour jamais, et qui, d’un animal stupide et borné, fit un être intelligent et un homme. Réduisons toute cette balance à des termes faciles à comparer. » 



Donc là, c’est lui qui résume cette très subtile digression dialectique :

« Ce que l’homme perd par le contrat social, c’est sa liberté naturelle et un droit illimité à tout ce qu’il possède. Pour ne pas se tromper dans ces comparaisons, il faut bien distinguer la liberté naturelle qui n’a pour bornes que les forces de l’individu, de la liberté civile qui est limitée par la volonté générale, et la possession qui n’est que l’effet de la force ou le droit du premier occupant, de la propriété qui ne peut être fondée que sur un titre positif.

On pourrait sur ce qui précède ajouter à l’acquis de l’état civil la liberté morale, qui seule rend l’homme vraiment maitre de lui ; car l’impulsion du seul appétit est esclavage, et l’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté. »

« De l’État civil » (1762). Du contrat social, Livre I, Chap. 8.



C’est un texte très complexe, très subtil, de pensée dialectique d’un très haut niveau que même en le lisant, faut le lire plusieurs fois pour comprendre ce qu’il veut dire. Alors après, c’est mon commentaire :

« Comment après lecture ne pas admettre que Rousseau dit exactement le contraire de ce qu’on s’acharne généralement à vouloir lui faire dire. Que n’en déplaise aux spontanéistes de gauche comme aux pessimistes de droite, le « bon sauvage » de Jean-Jacques Rousseau est un mythe. »



Il n’y a pas de « bon sauvage dans la pensée de Jean-Jacques Rousseau. C’est d’un niveau bien supérieur.

Alors j’ai mal lu le texte mais je vous invite à le relire, à l’éplucher, à élever votre pensée au génie rousseauiste, c’est dans mon bouquin. Et j’invite le petit con-là du blog La faute à Rousseau, d’arrêter de se prétendre d’être un penseur réactionnaire de droite. C’est un con de droite.

Rousseau est très au-delà de la gauche et de la droite. Et c’est pour ça que c’est un très grand penseur de gauche et un très grand penseur de droite comme l’a très bien fait remarquer Alain de Benoist dans le dernier numéro d’Éléments consacré à Jean-Jacques Rousseau dont nous fêtons là, le tricentenaire de la naissance.

Je suis moi-même allé me protester à Genève la dernière fois où j’y suis allé, sur la petite île où il y a sa statue. J’ai fait quelques photos, on les mettra.

Je suis très fier d’être un digne descendant et peut-être successeur de Jean-Jacques Rousseau. Et Jean-Jacques Rousseau reste à jamais mon maître.



Polanski va tourner L’affaire Dreyfus





Alain Soral – Polanski, comme souvent les gens issus de sa communauté d’ailleurs, a des casseroles de pédophilie. Pas de pédophilie dramatique parce que ce qu’il aime, c’est les gamines de quatorze, quinze ans. Donc elles sont déjà pubères, mais à la limite c’est pas comme certains, violer des gosses de deux ans. Mais dans l’Amérique puritaine, ça lui a couté cher.

Donc en fait de peur d’avoir une condamnation grave pour une histoire sexuelle qu’il avait eue avec une fille.



ERTV – Treize ans elle avait.



Alain Soral – De onze ans qui en faisait quatorze ou je sais pas quoi [Samantha Geimer, treize ans], bon voilà c’est des histoires un peu sordide, il avait fui la justice américaine.

L’Amérique ne rigole pas là-dessus. Donc il avait, dormant depuis des décennies et des décennies, malgré son statut de grand cinéaste de stature mondiale…

C’est un grand cinéaste. Il a fait des chefs d’œuvre. Et il a fait Rosemary Baby’s (1968). J’ai revu Chinatown (1974) l’autre jour. Le scenario est de Gérard Brach, oui Gérard Brach. C’est du chef d’œuvre de cinéma, c’est du grand cinéma. Donc moi, c’est pas parce que le mec d’un seul coup est critiquable sur un certain secteur que je vais nier son talent.

Bon Polanski est une très grand cinéaste qui avait des casseroles on va dire de viol sur mineur – pas pédophilie, on va dire viol sur mineur – mais ça dormait depuis des années.

Et à un moment donné, c’est réactivé et il se retrouve des années après sur la sellette.

Or qu’est-ce qui s’est passé entre temps, ça je l’avais remarqué ?

Il fait un film qui est passé assez inaperçu, qui est un très bon film, qui s’appelle The Ghost Writer (2010). Le sujet de ce film, c’est de dire en gros – c’est très explicite – que Tony Blair, l’ancien président d’Angleterre, a été toute sa vie un agent américain et qu’en fait il a travaillé pour les intérêts de l’empire américain et pas pour les intérêts anglais. Il fait ce film qui est un film subversif, critique. Derrière boum ! il se choppe, réactivation de sa condamnation pour viol. [Septembre 2009]

Il se prend dans la gueule la réactivation finalement de son dossier de viol parce qu’il fait The Ghost Writer.

La communauté organisée le sauve par tous les moyens.

Là on a la solidarité tribale dont je parlais tout à l’heure qui peut être négative contre le goyim insoumis, avec Timsit ou les excitations injustifiées de Todd – injustifiées par le concept –, ou les solidarités injustifiées par le concept de Todd. Puis aussi, il faut « sauver le soldat Polanski ».

Et d’un seul coup on a les BHL, les Machins, qui disent : de toute façon un génie juif mérite d’être traité comme un génie. Il a connu le ghetto de Varsovie, donc il peut violer des mineurs.

On avait déjà eu ça avec l’affaire Goldman à l’époque, en soixante-quinze [Affaire Pierre Goldman] : « J’ai tué deux pharmaciennes et j’ai tiré sur un flic. Parce que moi je suis né en France, j’ai jamais rien vu, mais mes parents polonais ont été victimes de la shoah. »

Donc on a toujours cette manipulation tribale de la souffrance des ancêtres, ce qui est d’ailleurs la définition du tribalisme, quand on prétend bénéficier des avantages de la communauté de sang et non pas seulement des siens. C’est-à-dire la transmission de la responsabilité, la responsabilité collective, le privilège collectif, tout ça c’est du tribalisme. Ça n’existe pas dans l’individualisme universaliste républicain. C’est le « vous » « nous », ça c’est typiquement tribal, transmission héréditaire de la valeur, transmission héréditaire de la responsabilité. Coresponsabilité au niveau de la fratrie des responsabilités. Tout ça c’est du tribalisme. « Je tue ton cousin parce que toi tu m’as fait quelque chose ». Ça n’existe pas dans l’individualisme mais ça existe dans le tribalisme.

Et on voit bien que ces gens-là sont tribaux chaque fois qu’il faut réagir de manière émotionnelle, dans la désignation haineuse ou dans la solidarité.

Donc là, le « soldat Polanski » est sauvé par la communauté organisée au nom de la solidarité tribale – c’est toujours selon des critères ethnico-racialo-confessionnels, jamais selon des valeurs de morale universelle – et il est sauvé. Mais après il faut qu’il rembourse la communauté qui l’a sauvé. Et comment ?

Le remboursement arrive très vite. C’est là. Il doit tourner à partir de septembre un film sur l’affaire Dreyfus. [Roman Polanski se lance dans l’affaire Dreyfus. Lefigaro.fr]

Je pense pas que Polanski, à l’âge qu’il a, avec la carrière qu’il a, ait envie de se taper un film sur l’affaire Dreyfus.

Mais je pense qu’il est obligé de le faire parce que c’est comme dans la mafia : on t’a sauvé mais il faut que tu rembourses. Et tu vas nous faire un beau film sur l’affaire Dreyfus, Polanski, qui sera nommé évidemment aux Césars, aux Oscars, etc., peut-être qui aura des prix.

Parce qu’en ce moment, il y a une insoumission qui monte en France, qui est la réaction normale à une domination communautaire de plus en plus pesante et illégitime selon les critères républicains laïques bien sentis, dont les marqueurs sont l’affaire Dieudonné, Alain Soral, etc. Et il faut faire quelque chose pour réactiver la culpabilité et la soumission du goyim par la culpabilité en mettant en avant les grandes figures qui empêchent de comprendre la situation actuelle, en faisant référence à des situations d’hier.

Donc c’est la shoah, mais la Shoah, on est déjà à 100 %. Trois émissions par semaine, donc là ça chauffe. On ne peut pas ! Donner plus de doses de médicaments, c’est tuer le patient, à un moment donné. Là, la posologie, on nous dit on est au maximum.

Donc là, on va nous faire faire un film sur l’affaire Dreyfus, par Polanski, où ça sera bien voyez  : la critique de la domination communautaire est toujours une stigmatisation, un préjugé sur des critères raciaux, voilà : l’affaire Dreyfus.

Qui était déjà à l’époque une manipulation d’un cas sans intérêt pour disqualifier l’armée ou s’était réfugiée l’aristocratie française et rendre incritiquable la communauté dominante qui l’était déjà largement à l’époque, à travers une espèce de BHL de l’époque qui voulait se faire mousser le roudoudou qui était Zola, avec son « J’accuse… ! », c’est du BHL avant l’heure.

Et puis derrière un journal déjà dans la main de qui on sait pas – ou de qui on sait – qui était L’Aurore je crois, avec derrière Clémenceau. C’est-à-dire le couplage de l’intellectuel et de l’homme politique, avec derrière la manipulation de l’opinion publique par les médias.

C’est le premier cas de figure de logique de domination par tout ce système qu’on appelle « démocratique » – que j’ai démontré dans mon bouquin –, par ce que j’appelle la démocratie de marché et d’opinion. L’argent qui manipule l’opinion par les médias de masse avec les figures qu’on manipule : c’est l’homme politique stipendié et l’intellectuel.

C’est d’ailleurs des catégories qui émergent au moment de l’affaire Dreyfus et qu’ils ont mises en place et validées par l’affaire Dreyfus.

Et comme je le dis – pour des dialogues, des discussions que j’ai eus à savoir si Dreyfus était coupable ou innocent – il était normal de le soupçonner puisqu’il était franco-alsacien, juif et son frère avait opté pour la nationalité allemande, il était du cabinet où il y avait eu des fuites et il avait des dettes de jeu et des maîtresses.

Donc il était parfaitement logique de le soupçonner. Et en plus, quand on lui a demandé de faire l’épreuve de graphologie pour vérifier si c’était lui, il a argué de douleurs aux mains pour ne pas se soumettre au test. Donc il était totalement normal, dans un premier temps, de le soupçonner.

Après moi je le dis, il était forcément innocent parce que s’il avait été coupable, il n’y aurait pas eu d’affaire Dreyfus.

C’est-à-dire que la communauté n’aurait pas misé sur lui pour culpabiliser à mort l’antisémite.

Et je dis, s’il avait été juif et coupable, on n’en aurait jamais entendu parler. Parce que des espions juifs, double nationaux qui travaillent pour l’Allemagne, y’en a eu forcément dans ce contexte de tension entre 1870 et 1914-18, c’est une évidence. Et donc s’il avait été juif et coupable, on en aurait jamais entendu parler.

Et s’il avait été innocent et breton, on en aurait jamais entendu parler non plus.

Il fallait qu’il soit innocent et juif pour que la communauté organisée monte toute cette mayonnaise qui a profité à Clémenceau, à Zola – qui a sans doute d’ailleurs été assassiné après à cause de ça – et qui nuisait à un des derniers bastions de résistance de cette communauté qui tendait à prendre de plus en plus de pouvoir en France, qui était l’armée où s’était réfugié l’aristocratie française. Donc c’est ça la vraie explication.

Donc l’affaire Dreyfus expliquée comme ça est très intéressante mais n’a rein à voir avec le catéchisme que va nous faire subir à son corps défendant dans un très mauvais film de propagande ce pauvre Polanski à qui la mafia qui l’a sauvé lui demande effectivement de rembourser pour son sauvetage tribal.



BHL à Cannes (sans l’aimer)





Alain Soral – Oui ben là, alors là, là on est dans le. On hésite entre dégueuler, entre deux éclats de rire et de larmes, tu vois.

BHL qui est un sayanim et qui représente et qui incarne à lui seul toute l’illégitimité insupportable de la domination sur la France de la fameuse communauté organisée on va dire, sioniste.

Dans une situation normale, BHL ne devrait même pas exister. Ça serait un milliardaire écrivain du dimanche, de deuxième zone, qui aurait produit à compte d’auteur des œuvres dont tout le monde a rien à foutre et qui correspond à un petit marquis sans talent de l’Ancien Régime qui monte lui-même ses pièces de théâtre, ses machins et qui est la risée on va dire du bourgeois de talent. C’est le bourgeois gentilhomme, c’est tout ce que vous voulez, c’est un petit marquis.

Mais bon petit marquis, à part que nous sommes aujourd’hui dans une aristocratie qui a changé, qui est ce que j’appelle une aristocratie sans noblesse, qui au lieu de régner au nom de Dieu et du roi et de la saine morale chrétienne, règne au nom du vol et du mensonge, de l’usure et du baratin sophistique.

Et je crois que Bernard-Henri Lévy et le stigmate et la preuve de cette domination insupportable et illégitime par son omniprésence, son omnipotence justifiée par rien d’autre que ce que je suis le seul à dire. Parce qu’on a beau écrire sept livres pour lui dire – sept livres sur lui – pour dire que c’est un couillon, et que tout le monde a dit que c’était un nul, etc., il est toujours là et il déclenche des guerres, il s’invite dans les plateaux, etc.

Donc on ne peut comprendre sa domination qu’à travers son appartenance à une communauté toute-puissante et par le fait qu’il est un des cadres à mon avis, de la communauté internationale bien comprise, ce que Jacob Cohen appelle un sayanim. [Jacob Cohen, Le Printemps des Sayanim, Kontre Kulture] C’est un des cadres de l’organisation de domination sioniste en France, sur la France. C’est clair.

Et là il vient de se payer un film documentaire à sa gloire, sélectionné officiellement au Festival de Cannes, où il fait son numéro, où il montre comment il est à l’origine de la pacification libyenne qu’il présente comme un émancipation et une libération d’un peuple opprimé, alors qu’on va le répéter, la Libye était le pays qui avait le plus haut niveau de vie du moned arabe. Y’avait pas d’immigration, y’avait le plein emploi, un État social-providence inégalé. Kadhafi était en train d’offrir à l’Afrique un satellite autonome, de créer une monnaie qui était le dinar-or pour faire de l’Afrique un continent prospère et autonome. C’était son destin, son projet depuis qu’il avait renoncé au panarabisme et à la cause palestinienne puisqu’il avait vu que c’était plus gagnable.

Et en bon agent de la domination mondiale, en bon sayanim, BHL est allé plonger ce pays dans la violence, dans la haine, dans la destruction tribale, en manipulant en plus l’Islam, pour faire de l’Islam des assassins sanguinaires sodomites. Donc il a fait un travail ignoble, satanique, qui normalement aurait dû lui valoir, si Cannes était quelque chose de respectable, de se faire jeter des cailloux et même de se faire lyncher par la foule, et que son film soit arrêté par les huées, et que l’écran soit lacéré. Et il est allé se pavaner à Cannes – je sais pas comment ça s’est passé – faire un documentaire qui doit être aussi grotesque que le documentaire qu’il avait fait qui s’appelait Bosnia, qui avait fait dire d’ailleurs à Kusturica, génie du cinéma, que sans doute BHL était la plus grosse nullité qu’il ait jamais rencontrée, enfin, etc.

Faut se rappeler comment Kusturica, grand cinéaste, s’était moqué de BHL et du traitement à l’époque de BHL de l’affaire yougoslave. Toujours le même boulot dégueulasse de destruction avec derrière pogroms authentiques. Mais ça s’appelle autrement, c’est pas les pogroms, quand c’est pas des juifs on a le droit. Enfin voilà, derrière, c’est des milliers de morts. Les africains se font massacrer, les travailleurs noirs que protégeait Kadhafi, que Kadhafi aidait, se font massacrer par les espèces de cadres d’Al-Qaïda qui ont pris le pouvoir là-bas.

Le pays a été dévasté, les acquis sociaux ont plongé, le droit des femmes a disparu mais ça le gène pas. Du moment que c’est bon pour Israël comme il l’a bien dit



ERTV – À Ruth Elkrief,



Alain Soral - À Ruth Elkrief, ça ne le gène pas.

Donc on est bien là dans l’abjection absolue d’un type qui se vente par un film à sa gloire d’avoir détruit un pays, un peuple, selon des critères d’extrême droite. C’est-à-dire au nom d’un suprémacisme qui a tous les stigmates de la haine fasciste. C’est clair et net.

Et j’aimerai bien savoir quand est-ce que cette mascarade BHL s’arrêtera parce que je pense qu’il y a deux marqueurs en France. Y’en a pas trente-six. Y’a l’affaire Dieudonné qui continue qui est le marqueur de la résistance. Y’a le marqueur BHL qui est le marqueur de la domination insupportablement illégitime et grotesque et jusqu’à la bouffonnerie. Et le troisième marqueur serait sans doute pour valider ces deux choses-là, le diner du Crif.

C’est la réalité de la société française. Et je ne pense pas que tout ça va évoluer positivement grâce à l’élection de François Hollande et à la mise en place de son gouvernement. Ça va pas s’améliorer, je pense.

Donc effectivement amusons-nous, je pense, à montrer la bande annonce du film, de l’auto-hagiographie de BHL par son documentaire, qui s’appelle.



ERTV – Le Serment de Tobrouk.



Alain SoralLe Serment de Tobrouk. On va mettre la bande annonce. On va bien rigoler.



Comprendre l’Empire

Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ?





Mars 2011 : on est à 22 500 bouquins imprimés.

Octobre 2011 : et ce bouquin vient encore, mon éditeur m’a appelé hier en me disant : « On en réimprime encore 2000 exemplaires ». Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Décembre 2011 : nous le réimprimons, là, cette semaine, pour la huitième fois. Nous en sommes à 32 000 exemplaires.

Mars 2012 : nous le réimprimons à nouveau pour la neuvième fois et nous allons atteindre les 34 000 exemplaires.



36 500 exemplaires

Certifié Quenelle

Prix d’insoumission Denlfion 2012

Pas vu à la TV



« J’ai lu Comprendre l’Empire, j’ai vomi du sang pendant trois jours ? »

Botul






Alain Soral – Oui, alors ça c’est l’aspect positif.

Exactement comme Dieudonné fait de plus en plus d’entrée, et aujourd’hui la communauté agacée pour son insoumission est obligée d’envoyer directement la police en faisant fi de toutes les lois de la République, ben moi, mon bouquin, qui n’existe pas et qui est le livre d’une espèce de dingo d’extrême droite, comme chacun sait, paranoïaque mégalomane – c’est-à-dire que je suis pas du tout du niveau d’Emmanuel Todd qui produit des petits essais de statisticien positiviste ; enfin je veux dire, j’ai la gentillesse d’en dire du bien mais c’est très, très en dessous de ce que je produis moi excusez-moi  ; ça se vérifiera, il faudra, vingt, trente ans pour le vérifier –, cet excellent bouquin Comprendre l’Empire qui ose contrairement à Emmanuel Todd dire bien qui sont les responsables de la crise, et produire une vision globale bien plus globale et puissante et profonde que celle de Todd, sans parler de Merluchon, eh ben il se trouve qu’on arrive à notre dixième réimpression et que là nous en sommes maintenant – la dernière fois on était à 34 000 exemplaires –, là on en est à 36 500 exemplaires.

Donc ça continue. Le livre est traduit, comme vous le savez en Russie, avec préface de Douguine, traduit.



ERTV – En italien aussi.



Alain Soral – En Corée du Sud, j’avais expliqué pourquoi la dernière fois. Je crois qu’il y a une traduction italienne qui se met en place.

On m’a envoyé une photo, il était l’autre jour à la Fnac de Casablanca je crois, au Maroc.

Enfin, il circule beaucoup au Maghreb, au Canada.

Enfin ce livre petit à petit s’installe, parce que je crois que c’est quand même une synthèse qui explique notre monde de façon assez globale et profonde, un processus qui est en voie d’achèvement.

Et que tout ce qui se passe depuis qu’il est sorti, c’est-à-dire un an et demi, donne raison à ce qu’il y a dans le livre.

Et je pense que plus ça va aller, plus ce livre va être validé, et plus Todd va être mal à l’aise avec son baratin, en faisant comme ça avec ses pauvres mains [tic nerveux], que le Parti socialiste de Hollande a « réglé le problème Front national » parce qu’il a durablement réconcilié la classe ouvrière et les cols bleus étendus, c’est-à-dire le petit salariat avec la gauche.

Y’a l’escroquerie Todd et la superficialité Todd, et puis la profondeur Soral qui se vérifie par le fait que ce livre en est à sa dixième réimpression.

Et donc ça veut dire que tout ne va pas si mal.

Y’a quand même des gens pour aller aux spectacles de Dieudonné, des gens pour lire mes livres et des gens pour se demander qui de Todd ou Marine Le Pen dit la vérité sur les vrais responsables de la crise.

Et qui finalement des populistes ou de Mélenchon représente le mieux, le plus profondément, et le plus authentiquement, la défense du peuple de France, du peuple du travail et de la classe ouvrière, qui est l’enjeu d’Hénin-Beaumont.

>>> Afficher la transcription en pleine page

Voir aussi :

3 juin
Alain Soral : commentaires de l’actualité et conseils de lecture
Mai 2014
278
9 mars
Alain Soral : entretien de février 2014
Commentaires de l’actualité
427
7 février
Vidéo du mois : conseils de lecture
Janvier 2014
201
Décembre 2013
Alain Soral : entretien de décembre 2013
Commentaires de l’actualité
555
Novembre 2013
Vidéo du mois : commentaires de l’actualité et conseils de lecture
Octobre 2013
425
Septembre 2013
Alain Soral : entretien de rentrée 2013
Commentaires de l’actualité
608
Juillet 2013
Alain Soral : entretien de mai & juin 2013
Commentaires de l’actualité
449
Mai 2013
Vidéo du mois : conseils de lecture
Mai 2013
209
Mai 2013
Alain Soral : entretien de mars & avril 2013
Commentaires de l’actualité
678
Mars 2013
Vidéo du mois : conseils de lecture
Février 2013
332
Février 2013
Alain Soral : entretien de janvier 2013
619
Décembre 2012
Conseils de lecture
Décembre 2012
109
Décembre 2012
Alain Soral : entretien de novembre 2012
976
Octobre 2012
Alain Soral : entretien d’octobre 2012
886
Octobre 2012
Conseils de lecture
Octobre 2012
184
Septembre 2012
La rentrée 2012 avec Kontre Kulture
121
Septembre 2012
Alain Soral : entretien de septembre 2012
La totale en 6 parties !
944
Juillet 2012
Alain Soral : entretien de juin 2012
1068
Avril 2012
Alain Soral, entretien d’avril 2012
455
Avril 2012
Alain Soral, entretien de mars 2012
enregistré le 20 mars 2012
578
Février 2012
Alain Soral, entretien de février 2012
492
Janvier 2012
Alain Soral, entretien de janvier 2012
374
Décembre 2011
Alain Soral : entretien de Noël
Décembre 2011
500
Novembre 2011
Alain Soral, entretien de novembre 2011
475
Octobre 2011
Alain Soral - entretien d’octobre 2011
Entretien vidéo en 4 parties
367
Septembre 2011
Alain Soral, entretien de rentrée
Septembre 2011
205
Juin 2011
Alain Soral - Entretien de Juin 2011
148
Mai 2011
Alain Soral, entretien de mai 2011
201
Mai 2011
Alain Soral, entretien d’avril
Enregistré le 28 avril 2011
106
Mars 2011
Alain Soral, entretien de mars 2011
94
Février 2011
Alain Soral, entretien de février 2011
35
Janvier 2011
Alain Soral, entretien de janvier 2011
43
Décembre 2010
Alain Soral, entretien sur l’actualité de novembre 2010
(son remasterisé)
1
Novembre 2010
Alain Soral, entretien sur l’actu d’octobre 2010
Septembre 2010
Entretien de rentrée avec Alain Soral
Septembre 2010
Juin 2010
L’actualité du mois de mai avec Alain Soral
Les entretiens du président
Mai 2010
Alain Soral commente l’actualité du mois d’avril
L’entretien mensuel du président
Avril 2010
L’entretien mensuel d’Alain Soral (Février/Mars)
Spécial élections régionales
Février 2010
L’entretien mensuel d’Alain Soral
Janvier 2010
1
Décembre 2009
L’entretien de décembre d’Alain SORAL
1
Septembre 2009
La rentrée d’Alain Soral - Partie 1, 2 et 3
1
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



608 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #160558
    le 31/05/2012 par achute
    Alain Soral : entretien de mai 2012

    Encore passionnant, merci mr Soral.


  • #160559
    le 31/05/2012 par Visiteur
    Alain Soral : entretien de mai 2012

    Premier commentaire !!

     

    • #160710
      le 31/05/2012 par Atome
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Le passage sur la radio 15-18 a déjà des répercussions...

       

    • #160563
      le 31/05/2012 par Mahmoud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Enfin ... je me faisais chier ces derniers jours : plus de livres à lire, plus de séries, plus de films, rien ! Merci ;)

       

      • #160628
        le 31/05/2012 par shauno
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        explosif, honnete et avant-garde...voila des mots que j’associe a Monsieur Soral

        par contre il faut qu’il se mefie. j’imagine que X nombre d’avocats et peut-etre les forces de l’ordre vont se lecher les doigts en pensant comment lui pourrire la vie.

        en generale si on va pas t’assassiner on envoie les avocats


    • #160564
      le 31/05/2012 par mohamed
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Enfin !

      L’un des rares moments de bonheur en ces temps "Dajjalesques".


    • #160565
      le 31/05/2012 par shoananas
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Ah !!! Au moment ou vais au boulot ! Je regarderai ça ce soir impatiente :)


    • #160566
      le 31/05/2012 par Julio
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Dans la premiere video Soral parle de la necessite d’un reequilibrage communautaire, en visant la communauté musulmane contre la communaute des communautes, celle qu’on ne peut nommer. Pourquoi Soral ne parle t il pas aussi d’un reequilibrage de la communauté catholique ?

       

      • #160706
        le 31/05/2012 par aznis
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        il le dit aussi , là c’est peut être moins claire mais dans d’autres vidéos il le dit très clairement ne t’inquiète pas . ;)


      • #160859
        le 31/05/2012 par Rachid
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Julio, Alain rappelle clairement que la France est un pays catholique et il faudrait etre aveugle pour ne pas le voir, donc la communaute catholique est la majorite, donc reequilibrage, evidemment, de la communaute catholique...

        Cela va sans dire


      • #160883
        le 01/06/2012 par Lampadaire
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Un rééquilibrage de la communauté musulmane parait plus prioritaire en suivant la logique de conflit de civilisation. La priorité est le désamorçage de ce conflit donc une priorité d’opposition concrète à celle-ci

        Encore ce soir, l’émission d’un des 3 lobbys surreprésentés (gay => envoyé spécial) faisait sa propagande sur les dangers "excision" => islamiste-radical => musulman, émission coutumière du fait. D’ailleurs on se pose la question de l’excision, mais les cerveaux se bloque et ne relativise pas. Excision pose problème mais pas la circoncision, il faut être sur que si la circoncision n’était pratiquer que par les musulmans là ce serais une tout autre affaire (procès d’intention ?).


      • #160897
        le 01/06/2012 par lasieste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        ok d’accord il faut que les musulmans sortent la tête de l’eau,c’est beau à dire c’est toujours l’autre l’autre , mais c’est pas assez, 7 millions sur 65 millions les comptes sont loin d’être faits .et la communauté des athées ils se réveilleront quand ?ainsi ce qui reste des cathos ?


    • #160575
      le 31/05/2012 par marwan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      merci alain


    • #160577
      le 31/05/2012 par fan de vichy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      merci MR so ral pour votre analyse mensuelle !

      merci aussi de remettre les pendules a l’heure a propos des commentaires désobligeants !

      et surtout merci de démasquer enfin ce traitre de todd ,après avoir démasqué ramadan et nabe !

      a qui le prochain ??

       

      • #161120
        le 01/06/2012 par HISTOIRE59
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Pathetique, il n’a demasqué aucun "traitre" ? il n’a fait que relever leur limite en attendant qu’un jour , il puisse franchir le Rubicon ! il faut arreter de se prendre pour les seuls detenteurs de la Vérité vraie.A chacun son cheminement ; ses contradictions et si on tenait rigueur sur 2 ou 3 erreur ou imperfection d’Aalin alors on devrait le "blacklister" ;
        Sinon, comme d’habitude 3 heures de plaisir, de reflexion, de suppositions qui nous permettent de developper de nouveaux horizon sur notre culture locale occultée par l’histoire des marchands de tapis !MERCI ALAIN


    • #160578
      le 31/05/2012 par Emir
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Nom de Dieu !! Quel programme une fois de plus ! hate de rentrer du boulot !!


    • #160579
      le 31/05/2012 par anti mondialiste
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      ENFIN ! Bon visionnage à tous.


    • #160580
      le 31/05/2012 par Réveillez-vous
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Comme toujours maintenant excellent entretien !

      ps : Todd a enfin rejoint la cohorte des merdes , quenelle épaulée jetée


    • #160581
      le 31/05/2012 par Paraffin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Oh oui oh oui enfin !!!

      Merci bien :-)


    • #160584
      le 31/05/2012 par PAUL MARCEL
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sympa, j’ai hâte de savoir qui est le con du mois ! Voyons voir ...


    • #160586

      Ah l’ami Soral. Certains l’attendaient presque plus impatiemment que le salaire.

       

    • #160588

      merci pour cet entretiens, j’écoute.


    • #160589
      le 31/05/2012 par Amne
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      ahhh... mais ENFIN !!!! Je vais passer une bonne petite soirée, au vue des thématiques pour la grande majorité, passionantes.


    • #160590
      le 31/05/2012 par Clément
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Ah la vache ! Je l’ai attendu tout le mois de mai cet entretien, et il est posté le dernier jour du mois !
      Vicieux que vous êtes !


    • #160591
      le 31/05/2012 par Abdoulaye A. Sall
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Soral, vous etes l’homme le Plus Vrai de France.


    • #160593
      le 31/05/2012 par à l’emporte pièce
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Et ben enfin ! On attendait la vidéo avec impatience mon mari et moi.


    • #160601
      le 31/05/2012 par Manu
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Soral a raison sur beaucoup de points, mais il a en même temps tort sur les mêmes points.

      Et donc Todd et Mélenchon ont, hélas, raison, à savoir que :

      - les Français musulmans ont massivement voté pour le PS (+ de 80% = allocations que Soral ne leur donnera jamais en monnaies sonnantes et trébuchantes) et non pas pour le FN (malgré les nombreuses vidéos de Soral qui sont effectivement très bonnes).

      - Mélenchon va gagner à Hénin Beaumont contre Marine Le Pen, car les français sont ainsi faits, même les classes populaires ne voteront jamais pour la "Haine" (lol) et veulent de l’Argent (ce qui se comprend, et les musulmans aussi)..... c’est ainsi.............désolé..

      Donc l’analyse de Todd est beaucoup plus valide, car elle s’applique pour l’instant de A à Z.

      Ça m’énerve mais c’est ainsi, et cela continuera.

      Soral n’y peut rien.....c’st le Fric...........et c’est tout.....

       

      • #160773
        le 31/05/2012 par Garfaz
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Attendons de voir les résultats. Pour l’instant les seuls qui le donne gagnant c’est les journalistes et les sondages à la con...
        Sinon, oui, une majorité de Français sont dans l’ignorance et refuse d’en sortir car ils sont tenus par l’argent, mais les gens se réveillent petit à petit, grâce à des gens comme Soral.

        Sinon pour le vote Musulman je vois pas où t’as vu Soral dire qu’ils ont votés massivement FN ??


      • #161058
        le 01/06/2012 par Le petit reporter
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Manu
        Les Français-musulmans (Afrique du Nord , Afrique sub-saharienne) appartiennent, dans leur immense majorité, à l’échelle sociale inférieure. Pour la plupart d’entre-eux, ils n’ont pas de culture politique. Leurs préoccupations majeures : la "débrouille", le système D . Si tu veux une illustration, très peu universitaire, à la fois distrayante et parlante, paies-toi le film " Black mic - mac " (1). Fou rire garanti.

        L’ennui pour cette population de déracinés livrée à elle même, masse exploitable et corvéable à souhait, c’est qu’elle a toujours été un ENJEU POLITIQUE de premier ordre que la communauté organisée et ses troupes régulières de l’ UMPS, des Verts et de l’extrême gauche, ont exploité honteusement et ce, à leur seul profit. Le patronat aussi (Bouygues et consorts).

        (1) Réalisée par Thomas Gilou. Avec Jacques Villeret, Isaach de Bankolé. (1988) http://www.dailymotion.com/video/x5...


    • #160606
      le 31/05/2012 par Paraffin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vidéo 2 :
      "Vous savez ce qui l’énerve ? C’est que toutes ses idées elles sont chez nous, et il ne peut pas le supporter."

      Bravo monsieur Phillipot !

      Plus je vois les interventions de Florian, plus je me dis qu’il a un grand avenir !

       

    • #160608
      le 31/05/2012 par anonyme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Où peut-on trouver ce magnifique t-shirt ? MERCI

       

    • #160611
      le 31/05/2012 par leklek
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      1er partie enorme,....les francais vote a gauche pensant fuir le regime sioniste,esperant un changement social,sortent les drapeaux de la palestine, alors que derriere : (les ministres) se cachent les pros-israeliens,..... franchement les francais sont trop cons.....
      du tres tres bon boulot Alain, je kiffe ......rien a dire c’est du lourd...........j’adore.

       

      • #160669
        le 31/05/2012 par SponsorNumberOne
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        ça sent le commentaire bien senti de l expat, ou tout au moins de l obsevateur qui est loin de la ligne de front en ce moment...Allez au hasard une petite vie pèpère au pays du sourire qui permet de se rendre compte à quel point la grande rmajorité de nos compatriotes sont de sombres cons, en effets , je ne peux qu aprouver...Aller je replonge de ce pas dans mon nirvana de la critique Soralienne du dernier jour du mois...Quenelle powa !!


    • #160615

      Excellentes analyses comme d’habitude ! En revanche, petite remarque amicale : je pense qu’il commence à y avoir un peu trop d’inserts dans les vidéos, cela coupant un peu trop souvent le rythme d’analyse.

      Bien à vous !

       

      • #161017
        le 01/06/2012 par Solstice
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Au contraire, cela permet de suivre parfaitement le fil d’Alain. conservez les inserts, du tres beau boulot. Bravo !


      • #161117
        le 01/06/2012 par Anaxandre
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Les inserts peuvent sembler superflus pour les plus informés d’entre nous mais ils sont indispensables aux "non-initiés", habitué et élevé à la "pensée unique", ils montrent, par la preuve que Soral ne dit pas n’importe quoi (par exemple, BHL affirmant que les révolutions arabes, "c’est bon pour Israël").


      • #162180
        le 03/06/2012 par Pierre
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Superbe travail de montage et d’illustrations au service d’un contenu DETONANT et ce exprime dans un Francais parfait . Un petit bijou ... A.S a toutes les qualites du diamant ; Refractaire et eternelle .


    • #160616
      le 31/05/2012 par Elgo
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      Quand vous dites « Élisabeth Lévy est à la droite de Marine Le Pen », en fait, dans un hémicycle, cela revient à dire qu’elle est plus au centre ^^

       

      • #161251
        le 01/06/2012 par karimbaud
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        la lévy est une racialiste compulsive dont tous les symptômes sont propres aux membres les plus hystériques de leur communauté !


    • #160619
      le 31/05/2012 par MrChavez
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Très bonne idée d’avoir filmé sous plusieurs angles


    • #160625
      le 31/05/2012 par heizen
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Entretien excellent, comme toujours !

      Alain, un petit mot sur Dupont-Aignan et son parti DLR la prochaine fois ? J’aimerais avoir ton sentiment au vu de son évolution (indépendance, sincérité..) et de sa ligne.

       

      • #160816

        Bravo pour le passage sur Emmanuel Todd (que j’aimais bien moi aussi, avant cette trahison crasse, pour un de ses anciens livres La Troisième planète... Snif !) et le détricotage du prochain film de commande de Polanski répondant à une logique de service rendu à la mafia...
        Tout n’est donc bien que réseau et cooptation.

        Sinon pour Dupont-Aignan, on se souvient de la vidéo A qui le tour ?Alain Soral évoquait les législatives pour juger de l’authenticité ou pas du soldat Aignan (à savoir s’il va dealer ou pas avec l’UMPS un siège de député contre son ralliement au Système).

        Rappel
        Compatible avec la République, Marine ?
        A condition, sans doute, qu’elle renonce à s’en prendre sérieusement à la Banque et que pour répondre à la colère du peuple, elle focalise sur le musulman. Nous verrons bien…

        Mais sachons que c’est sur ça que spécule le Système : parier sur l’embourgeoisement, la gamelle : permettre enfin au Front d’avoir des élus, en levant l’interdit des alliances et autres désistements UMP-FN, pour qu’avec la notabilité, la radicalité cesse. C’est ça le piège contenu dans la remise de peine.

        Même question pour Nicolas Dupont-Aignan.
        Que va-t-il devenir, lui qui a défié la maison-mère sur la même ligne souverainiste que Le Pen fille ?
        Voyons déjà si l’UMPS présente un candidat contre lui aux législatives : un bon moyen de vérifier s’il a dealé en douce, comme feu Philippe de Villiers, ou si c’est un combattant authentique.


    • #160632

      Dans l’affaire Trayvon Martin, le tueur du gamin, George Zimmerman, était d’origine hispanique. Sa mère est d’origine hispanique et il a été enfant de choeur dans une église catholique dans son enfance... Le nom aux états unis est un très mauvais indicateur d’origine ethnique.

       

      • #160647

        Il me semblait bien.
        En tout cas c’est la version des médias, mais si A Soral le dit c’est qu’il y a une raison valable.


      • #161192
        le 01/06/2012 par Jean
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Voilà ce qu’on trouve difficilement sur le net, après je ne sais pas si c’est sérieux :

        "But from what we now know of George Zimmerman, the man accused of killing of 17-year-old Trayvon Martin in Sanford, Florida, he is a sum of hodgepodge parts : Jewish, Catholic, white, and Peruvian."

        Source : http://www.thedailybeast.com/articl...


      • #161493
        le 02/06/2012 par secouriste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Si les noirs de France arrivent à se structurer il seraient bien inspirés de suivre la voie d’un Farrakhan qui est droit dans ses bottes plutôt que de défendre des agresseurs de chauffeurs de bus et guetteurs pour dealers comme Trayvor Martin. La première démarche est une démarche de résistance, la seconde de collaboration. Parce qu’aux USA quand on parle de l’affaire Martin dans les médiats dominants c’est pour dire ca : http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hpho...


    • #160633
      le 31/05/2012 par P. Meursault
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      M. Soral, quand vous dites que beaucoup de grands hommes du XXe siècle ont était nazi, vous oubliez aussi Strauss (le plus grand compositeur de cette période). Ce qui valide encore plus votre analyse.

      Bien à vous


    • #160634
      le 31/05/2012 par Dalila
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Madame Élisabeth LEVY , vous me faite peur et pourtant je suis une femme comme vous , Votre visage hystérique et votre voix d’outre tombe sur cette vidéo a déclenché une vague de larme cher les enfants et a fait même fuir le chat !!! Ils ont dut sentir que vous n’aviez pas d’âme !

      Merci E&R, Monsieur SORAL est en grande forme.

       

      • #160663
        le 31/05/2012 par La Résistance du sous-sol
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Héhé je n’ai pu m’empêcher de rire !

        Si les chats se mettent à la politique maintenant c’est vraiment que la fin est proche ! ;)


      • #160671
        le 31/05/2012 par Wallace
        Alain Soral : entretien de mai 2012

         :)
        Moi c’est ma tortue qui s’est planquée sous sa carapace !


      • #160802

        Ben moi, j’suis un mec, mais elle m’a fait peur également. Elle a aussi fait peur à mon chien qui m’a mordu. Le chien : Nom - Virus, race blanche (enfin bichon) - poids 4,2 kg. Enfin ceci pour rappeler que la fin est sans doute proche car il est dit que "les animaux se retourneront contre leurs maîtres"... Vraiment "apocalyptique" cette harpie.
        Concernant l’entretien de mai, un grand cru, mais j’attends de revoir 2 ou 3 fois, comme d’hab (à la fois un régal et le moyen de tout bien intégrer).


      • #161109
        le 01/06/2012 par Plouf
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Moi c’est ma gerbille qui s’est mise à ronger sa cage et essayer de s’échapper !!!


    • #160635
      le 31/05/2012 par Vive la france
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Just un mot : MAGIQUE


    • #160637

      Bravo pour ces analyses toujours aussi pertinentes !

      Ayant côtoyé le milieu " ANTIFA "et notamment la Confédération Nationale du Travail, j’ai constaté à quel point l’antifascisme d’après-guerre a été construit autour du sionisme, de manière à rendre l’anti-sionisme tabou voire incompatible avec une résistance réelle...

      Le plus triste dans ce groupe de manipulés, c’est que certains s’approchent d’une vérité "soraliste" mais ne l’atteindront jamais puisqu’une fois embrigadé ils feront l’économie de la raison.

      PS : La plupart des vidéos débutent avec de la musique plutôt punk/rock qui semble venir du même groupe, serait-il possible de le connaître ? Merci !

       

    • #160638
      le 31/05/2012 par Antonin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      HAY Les Amis,

      Quel est le titre de la musique qu’on peut entendre a la fin de la première vidéo ??? Le chanteur parle même de Robespierre...

      Par avance Merci

       

      • #160653
        le 31/05/2012 par Amine T.
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        C’est "Ma France" de Jean Ferrat.


      • #160690
        le 31/05/2012 par grosdada
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Jeudi 31 mai 2012, République Française.

        Une question est posée sur une chanson de Jean Ferrat.

        Silence et larmes.

        La chanson c’est "Ma France", de Jean Ferrat.

        Gros sanglots ....

        C’était hier, mais tout a été balayé si vite.

        J’ajoute d’autres monuments pour les plus jeunes : Brel, Brassens, Ferré, Bobby Lapointe. Sans exclusive. Plus le fameux entretien radio Brel, Brassen, Ferré.

        Ce n’est pas que nous n’avons plus de chanteurs ou de poètes. C’est qu’on leur casse les ailes, comme aux canards.


      • #160715
        le 31/05/2012 par andreas
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        "Ma France" de Jean Ferrat.


      • #160734
        le 31/05/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci à vous ! ^^


      • #160827
        le 31/05/2012 par Staline
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        grosdada tout à fait d’accord avec toi...je rajouterai Claude NOUGARO aussi dans la liste :)))


      • #161052
        le 01/06/2012 par Vent Couvert
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Désolé mais vous ne pouvez faire l’économie d’un Trenet. Sans lui, les autres n’auraient pas existé.


      • #161222
        le 01/06/2012 par Sigmund Goldknödel
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Désolé mais Brel est belge. Nous aimerions le garder. Il faudrait voir si tout le pays est d’accord mais on peut vous laisser Annie Cordy ! ^^


      • #161238
        le 01/06/2012 par allonsbon
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        J’y ajoute un des plus grand maître quenelier du siecle dernier :

        http://www.youtube.com/watch?v=eryz...


    • #160639
      le 31/05/2012 par Gaëtan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bon j’ouvre le bal,

      Sur les commentaires des commentaires je trouve curieux ces gens qui ont la Foi soi-disant et qui prétendent ne pas avoir peur de la Mort.
      Moi je crois au Ciel et c’est pour ça que la Mort me fait peur car peur de mourrir en étant pas prêt, pas assez bon pour passer devant Dieu en quelque sorte...
      Pour ceux ayant lu Guillaume le Maréchal, on voit comment à certaine époque mourrir était important, il fallait vraiment que tout soit en règle, le mariage des enfants, il fallait pardonner à ses ennemis, etc. etc.
      Les gens pensent qu’il suffit de mourrir pour arriver au Paradis comme une fleur...C’est très maçonnique tout ça en réalité et ce jeune musulman au fond pratique un islam au rabais très kabbaliste en oubliant que la vie d’ici-bas est discriminante pour la vie d’après donc elle compte énormément, Dieu s’il existe n’a rien fait en vain.

      Je crois que la vie ou les vies terrestres sont des épreuves nécéssaires pour acquérir la perfection car qui dit perfection réelle, dit aussi connaissance du Bien et du Mal, mais à fin de le dépasser et de l’abolir par ce qu’on appelle le Mérite, le Courage autres éléments cruciaux à ce parachèvement de l’être spirituel.

      C’est un peu la même chose quand on regarde l’évolution biblique entre Ancien et Nouveau Testament et Alain l’a très bien analysé.

      Donc voilà on ne sait pas à quel niveau Dieu a placé la barre alors soyons très humbles et ne soyons pas kabbalistes...Le kabbaliste lui le Zohar lui enseigne qu’il est déjà l’élu de Dieu et qu’il fait partie de l’arbre de vie...Il a vocation à dominer et s’auto-pardonner, il a ce pouvoir...Il n’a rien à faire, il est déjà un Dieu. Il n’a plus qu’à exercer son suprématisme sur les rats, c’est-à-dire nous...

      Et ça va encore plus loin avec le principe luciférien des francs-maçons mais ça c’est un autre débat...

      A bientôt pour de nouveaux commentaires.

       

      • #160765
        le 31/05/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Très bon (et très beau) message.

        Bien à toi.


      • #161064
        le 01/06/2012 par lasieste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @gaetan



        ... ;Sur les commentaires des commentaires je trouve curieux ces gens qui ont la Foi soi-disant et qui prétendent ne pas avoir peur de la Mort.
        Moi je crois au Ciel et c’est pour ça que la Mort me fait peur car peur de mourrir en étant pas prêt, pas assez bon pour passer devant Dieu en quelque sorte...



        connaissant la nature humaine, il sera jamais prêt et puisque on connait pas la date de son départ de ce bas monde, ben seconde après seconde on s’est prépare pour la rencontre divine ( la mort) tout simplement.ces gens de qui tu parles craignent pas la mort tout simplement car par foi la vraie, ils savent qu’a tout moment ça pourrait être leur tour .


    • #160642
      le 31/05/2012 par reblochon
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bien content que Todd passe au grill ! Merci Alain !

      Après son passage à l’émission ’arrêt sur image’ sur France 5, superbe programmation sur le papier, qui aurait du être la validation de la pensée politique de Philippot par Emmnuel Todd, c’eut été finalement de la part de Todd qu’un gigantesque marmiton d’analyse totalement fallacieuse. et pas comestible du tout. Et je dirais même venimeux !

      J’ai du regardé cette émission 2 fois de bout en bout (2x 60minutes) pour en croire mes oreilles !
      - "il y a une réconciliation des ouvriers avec le PS"
      - "les thématiques identitaires sont impulsées par le patronat français"
      - "l’électorat du FN suit une équation mathématique sinusoïdale"
      - etc...

      En conclustion : Todd, va donc faire des conférences à Science Po, ou va te cacher, mais arrête de faire genre t’es un penseur stp


    • #160644
      le 31/05/2012 par gino du 43
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vraiment bravo a toute l’équipe et je dis bien toute l’équipe ! Bravo a vous président, dont les analyses frisent le térrifiant a forçe de pertinence et de luçidité (petit fayotage mais sinçére) et surtout bravo a la post-prod pour le boulot fourni . C’est toujours de mieux en mieux techniquement et cela décuple le plaisir ! Le son , l’image, l’alternançe des 2 cadrages et une trés bonne idée, le montage etc..( grand remerçiement) C’est vrai..l’entretien on l’attend avec impatience mais faut avouer que la ça vaut vraiment le coup d’attendre, la on voit qu’un palier a été franchi...A TOUS BRAVO !


    • #160648
      le 31/05/2012 par roger.floch
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore de bonnes analyses, merci mr Soral et les gens d’ E&R, dommage qu’il y ait de plus en plus d’inserts télé dans les vidéos chaque mois, ça gâche le rythme c’est presque agaçant.
      Salutations.

       

      • #160695
        le 31/05/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        Au contraire ça illustre et donne plus de rythme ! et c’est très bien de rappeler les propos des uns et des autres. C’est plutôt un monologue ininterrompu qui serait fatiguant.

        Super boulot, bravo à toute l’équipe.
        .


      • #160751
        le 31/05/2012 par Flamby 1er
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Moi j’adore ces petits inserts ça permet de bien illustrer les propos de Mr Soral. Ça permet aussi d’envoyer ces vidéos par mail à des connaissances qui ne s’intéressent pas forcément de près à la politique.

        Sans ces inserts je pense que le contenu de ces vidéos ne parlerait pas beaucoup au quidam lambda.


    • #160650
      le 31/05/2012 par Julio
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      5ème vidéo, géniale analyse sur Polanski. Puis (citation de tete) :

      "la shoah on est deja a 100%, 3 emissions par semaine on peut pas faire plus" "parce que donner trop de medicaments au patient a un moment donné on le tue"

      ahahahahaaha je n’ai pas pu m’empecher de rire. quel génie comique Soral. Très bon !!

       

      • #161148
        le 01/06/2012 par Marc
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Oh oui excellent... Du très bon, concernant Todd, Alain le pressentait ces derniers temps, un peu déçu quand même, n’ est pas résistant qui veut... bref le lèchage est clair, quelle clairvoyance Alain et ce de plus en plus souvent
        sans oublier cette pertinence...

        Que du bonheur, m’en vais l’envoyer à de futurs resistants...

        Merci à toute l’ équipe d’. E&R

        Paix à tous

        Marc


    • #160654
      le 31/05/2012 par reblochon
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      sinon, juste une petite précision dialectique, on dit : 1 sayan, et des sayanim !!
      désolé Alain, je ne suis qu’un goy parmis les goyim :)


    • #160655
      le 31/05/2012 par Saker
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      http://www.youtube.com/watch?v=MZm-...
      _Quand il disait que des rappeurs comprennaient un peu.(Partie II Nationalisme et Islam), c’ est de ça qu’ il s’ agit.

      Mais quand je vois des drapeaux des pays arabes (surtout palestinien) et les statistiques de l’ électorat des musulmans avec leur commentaires (ajouter au fait que j’ ai essayé de faire comprendre à certain de mes amis de cette communautés et c’ était fatiguant). Je me dit qu’ on a encore beaucoup de boulot.
      Et je désespère encore plus quand je compare la réaction des panafricains (comme les congolais qui manifestaient) ou de la communauté musulmane de Farrakhan aux USA par rapport à celle des musulmans en France.

       

      • #161885
        le 02/06/2012 par Ibrahim
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Petite info du site internet du mec qui fini d’écrire l’effroyable imposture Tome (du 911) le 913 ;)
        "Le soir de l’élection présidentielle, les opposants au régime syrien ont reçu instruction de quitter la place de la Concorde, où ils s’étaient rassemblés pour acclamer Nicolas Sarkozy en cas de victoire, et de rejoindre la place de la Bastille, pour s’infiltrer parmi les partisans du candidat victorieux François Hollande. Devant les caméras, ils ont déployé des drapeaux syriens. Pas ceux à bande rouge et deux étoiles de la République arabe syrienne, mais ceux à bande verte et trois étoiles du mandat français, devenus drapeaux de la « révolution sarkozyenne » en Syrie. Ce fut l’ultime cadeau piégé de l’opposition syro-élyséenne durant les toutes dernières minutes de l’omnipotence de Nicolas Sarkozy." http://www.voltairenet.org/La-Syrie...
        Il faudrait revoir les images car ma première réaction à été "bande d’imbécile avec vos drapeaux, vous méritez votre double quenelle"
        NB : l’article n’est pas de Meyssan mais d’un collaborateur étranger.


    • #160658
      le 31/05/2012 par Shapsed
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain, très subtil et (im)pertinent comme à ton habitude. Merci pour ces 5 vidéos de qualité.

      Je n’ai jamais apprécié Todd. C’est effectivement un "penseur de seconde zone". Sa chute est amorcée. Google est à ce titre un bon baromètre. Je vous invite à y taper son nom, l’algorithme retient l’essentiel : "Je parie sur l’hollandisme révolutionnaire !", "Hollande peut devenir le Roosevelt français", "le FN a eu Sarkozy comme attaché de presse", etc, etc, etc. Todd cherche à se vendre au pouvoir PS fraîchement élu. Il retourne sa veste avec talent. Finalement l’imposture Todd n’aura pas duré bien longtemps. Un autre intellectuel de sa génération, Jean-Claude Michéa (né en 1950 alors que Todd est né en 1951), le pulvérise largement au niveau de la maîtrise des concepts.

      Par-delà l’interrogation sur l’analyse que peut développer Todd, force est de constater qu’il est dans l’inélégance au sens nietzschéen du terme : c’est-à-dire dans la lourdeur, dans la pesanteur, dans la contradiction avec soi-même, dans le déchirement intérieur et dans la "mauvaise foi". Au final, Emmanuel Todd n’a même pas le courage de développer une critique de fond du Front National car il sait pertinemment qu’il n’aurait pas grand chose à objecter sur le volet socio-économique. Quant aux objections plus légitimes que tu peux faire, Alain, sur le FN (à savoir notamment l’insupportable stigmatisation des musulmans), je n’ai jamais vu Todd en faire concrètement son cheval de bataille (y compris dans "Emmanuel Todd face à Christine Tasin").

      Autre petit commentaire sur BHL et le Serment de Tobruk... Ce genre de mise en scène me rappelle le phénomène viral KONY 2012 dont la finalité, cachée derrière le masque des droits de l’homme comme toujours, est de justifier l’envoi d’un contingent armé en Afrique pour combattre un ennemi invisible et soutenir, pour le coup, un pouvoir illégitime responsable de très nombreuses exactions. Comme toi Alain, je reste stupéfait quand je vois que tout le monde considère BHL comme un guignol dangereux et un penseur médiocre et que, de l’autre coté, il occupe toujours une place de premier choix dans les médias.

      Bref, félicitations pour cet uppercut salutaire à l’endroit de Todd. Il mérite désormais le nom de Toad, dans Mario Bros, puisqu’étant au moins aussi guignolesque.

      Bon courage à toi ainsi qu’à ceux qui ont bossé sur cette vidéo et s’investissent au quotidien dans E&R.


    • #160659
      le 31/05/2012 par français
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour ces entretiens, c’est du caviar ! je suis époustouflé !
      Pour ce qui est de l’affaire Dreyfus, les analyses de Henri Guillemin sont intéressantes aussi : http://www.rts.ch/archives/tv/diver...


    • #160660

      j’ai regardé avec intérêt, comme chaque mois, l’entretien du patron.
      ce que je trouve remarquable avec ce Monsieur, c’est sa modestie, sa simplicité et son humilité. Il traite des sujets d’une grande complexité et grâce à son savoir et sa très grande pédagogie, il arrive à les disséquer de sorte à les mettre à la porté de tout le monde.
      maintenant je dispose d’une citation génial pour expliquer le cas T. Ramadan, "celui qui dissèque les grenouilles n’est pas forcément l’ami des grenouilles" magistral.


    • #160662

      j’ai pas compris le rabbin qui traite le pape d’antechrist

       

    • #160668
      le 31/05/2012 par Starcatherus
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bravo monsieur Soral ! sur le deuxième volet, le niveau monte d’un grand coup !!!

      je dit ça parce-que j’étudie les penseurs traditionnels tels que Guenon depuis 20 ans et je me demandais quand vous alliez mettre les choses au point là dessus, il ne vous reste plus qu’a parler de la dégénérescence des formes religieuses qui on conduit les Juifs à ce qu’ils sont aujourd’hui, ainsi que les musulmans et les catholiques, en décrivant les formes spécifiques et les aspects particuliers de chaque descente ... et ainsi clore l’analyse la plus globale et la plus profonde possible.

       

      • #160841
        le 31/05/2012 par tonimalt
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Eh bien Starcatherus,
        pourquoi ne pas vous lancez et nous donner votre vision sur cette "dégénérescence des formes religieuses".
        Cldt


    • #160670
      le 31/05/2012 par Marc
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Qu’est-ce que le Juif ? Quelle sorte de créature unique est-il, lui, que tous les dirigeants de toutes les nations du monde ont couvert de honte, écrasé, expulsé et détruit ; persécuté, brulé et noyé, et qui, en dépit de leur colère et de leur fureur, continue à vivre et à prospérer ? Qu’est-ce que ce Juif qu’ils n’ont jamais réussi à attirer avec tous les attraits du monde, dont les oppresseurs et les persécuteurs suggérèrent uniquement qu’il renie (et désavoue) sa religion et rejette la fidélité de ses ancêtres ?! Le Juif, il est celui qui, pendant si longtemps, a gardé le message prophétique et l’a transmis à toute l’humanité. Un tel peuple ne pourra jamais disparaitre.
      Le Juif est éternel.
      Il est l’incarnation de l’éternité.
      Léon Tolstoy

       

      • #160753
        le 31/05/2012 par avrelarmor
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        L’éternité c’est la mort.
        A. Malraux


      • #160863
        le 01/06/2012 par tonimalt
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @avrelarmor MDR !!
        @Marc Alain Soral a mis en évidence, par la citation, l’antisionisme de Tosltoï. Au vu de la citation que vous apportez, il semblerait que Tolstoï avait une vision sainte du destin des juifs :
        Lorsque Tolstoï écrit
        "Le véritable esprit Israëlite..., ce n’est pas la terre qui est sa patrie, c’est le Livre" ,
        il n’avait probablement pas identifié l’ambivalence qui règne dans l’ancien testament, et donc il n’avait pas pu imaginer que le juif sioniste pouvait également se référer au même Livre, avec une lecture antagoniste.


    • #160673
      le 31/05/2012 par Wallace
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Ouééééé l’entretien de Maaaiiiiii.
      Je vais le regarder 100 fois et l’apprendre par coeur. :)


    • #160678
      le 31/05/2012 par Amilkar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Excellent mais alors EXCELLENT sur l’affaire Polanski et surtout sur son dé-tricotage de l’affaire Dreyfus !

      Franchement , réussir à nous pondre un résumé aussi brillamment synthétique sans tomber dans la caricature , d’une sombre affaire politique assez complexe ne pouvant se comprendre qu’en l’inscrivant dans le temps "long" de l’histoire de la société française et européenne en générale , c’est proprement superbe :)


    • #160683
      le 31/05/2012 par lub3
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      c’est toujours un régal de vous écouter, posément calmement.....

      mes respect chapeau bas :)


    • #160684
      le 31/05/2012 par Godefroi de Javron
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’ai regardé la première video. Tout est dit sur ce nouveau gouvernement pro-sioniste, pro-Israël, franc-mac et pro-élites mondialistes. « Le changement c’est maintenant »... oh que oui ! Ca va changer ! La face de la France va changer. Les français eux continueront de vivre dans la précarité et le trépas.Mais ils l’ont bien cherché ! Les valeurs qui ont fondé notre civilisation vont s’éteindre. Place aux valeurs de la culture maçonnique dans une crise économique qui debouchera sur une 3ème guerre mondiale.
      Encore une fois BRAVO Alain SORAL ! Des hommes lucides de votre trempe se comptent sur les doigts d’une main


    • #160687
      le 31/05/2012 par SH75
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Malheureuse réalité que l’immaturité politique des musulmans de France, globalement. Et merci d’avoir souligné et affiché le pauvre perdu qui a dit que les musulmans en France (entre autres) ne se soumettaient qu’à Dieu. C’est quand même fatiguant de voir ce genre de commentaires, même si on peut pas changer si aisément les mentalités, et refaire l’éducation de certains. Je l’attends de pied ferme ce jour où les musulmans de France seront conscients qu’ils vivent en France, qu’ils y ont pour la plupart un travail, une famille, leur logement, bref, leur vie, en cessant de revendiquer bêtement et de crier sur les toits qu’au dessus de leurs convictions religieuses, c’est le Soleil.
      Un français musulman fier d’être français, et musulman, sans que cela ne lui pose de problèmes psychiatriques de type "schizophrénie".

       

      • #161484
        le 02/06/2012 par Jacouille
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        immaturité politique des musulmans...
        Peut-être mais eux au moins, ils vont aller au paradis. Nananere !
        Si j’ai bien compris Monsieur Soral, les carottes sont cuites. En espérant que le miracle du complexe militaro-industriel iranien n’est pas un remake du miracle du complexe militaro-industriel nazi.
        Tic tac, champagne pour tous et un nabuchodonozor pour M. Soral qui va finir par rendre tout le monde fou avec ce qu’il vous balance dans la tronche. Qu’est ce qu’on se marre. A force de dire la vérité, M. Soral devient un humoriste malgré lui. Il va finir par concurrencer Dieudo. Il manquerait plus qu’il ouvre une salle de spectacle en face de la main d’or avec des affiches du genre : ’’tu veux pleurer et rire en même temps ? C’est 20 euros par tête de clown.’’


    • #160688
      le 31/05/2012 par polo92
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      En regardant la première vidéo, lors du passage sur Vals je n’ai pu m’empêcher de faire un rapprochement avec l’attitude et le parcours de Sarko :
      - ’Jeune’
      - Ministre de l’intérieur
      - Juif
      - Fonce au crif dès que possible pour se les mettre dans la poche

      Je mets un billet sur lui pour les prochaines élections si FH ne se représente pas ou celles d’après. Bien entendu il a encore 5 ou 10 ans pour se planter, mais s’il maîtrise son parcours dans 10 ans c’est lui pour le PS.

       

      • #160760

        Oui ça parait évident en effet. La presse (enfin je veux dire, les organes de propagande) en parlait déjà de lui et de Montebourg comme les 2 jeunes pousses représentant le futur du PS et de la présidence française. Duel en perspective pour la place de leader socialiste dans 5 ans.


    • #160689
      le 31/05/2012 par dédé75
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      La photo de Yalta.

      J’ai toujours eu un peu de mal aussi avec l’analyse purement marxiste du fascisme-nazisme bras armé du capitalisme pour abattre l’hydre socialo-communiste, même si Hitler a effectivement bénéficié de beaucoup d’argent des milieux d’affaires.

      De plus j’ai toujours pensé que si les libéraux-capitalistes ont aidé Lénine contre Nicolas II c’était pour abattre un régime qui leur était plus défavorable encore que le socialisme industriel : le régime féodal et traditionnel ancestral des Tsars. Comme ils en finiront après la 1ère guerre mondiale avec tous les autres féodalismes (Allemagne, Autriche etc.).
      Et peut-être qu’une certaine communauté y trouvait aussi son compte en faisant d’une pierre deux coups : se venger en plus des récents pogroms...

      L’idée de la photo de Yalta est séduisante mais alors quid des thèses qui affirment que Wall Street a financé Hitler avant la guerre et même jusqu’en 1942 ? S’agissait-il uniquement de francs-tireurs ayant des intérêts en Allemagne comme Ford ou Rockeffeller ? Ou alors serait-ce une opération en deux temps ? D’abord ils arment Hitler pour qu’il liquide le communisme vraiment menaçant à l’Ouest (spartakistes etc...) puis dans un deuxième temps liquident le nazisme en choisissant un moindre mal car un Hitler et donc une Allemagne maître de toute l’Europe de l’Atlantique à l’Oural était une perspective qui ne devait pas vraiment plaire ni aux anglo-saxons ! Quelle puissance, même les USA auraient été des nains à côté du IIIème Reich !
      .

       

      • #160899
        le 01/06/2012 par Salva
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        "j’ai toujours pensé que si les libéraux-capitalistes ont aidé Lénine contre Nicolas II". Ne serait-ce pas l’Allemagne qui a aidé Lénine à passer en Russie , en espérant que cela amènerait le chaos et ainsi desserrer l’étau où se trouvait l’Allemagne ? La Russie de Lénine a bien arrêté la guerre sur le front de l’est avec l’Allemagne au détriment de la France. Mais c’était déjà trop tard pour l’Allemagne.
        "c’était pour abattre un régime qui leur était plus défavorable encore que le socialisme industriel". Je ne pense pas que le régime tsariste été favorable aux prolétaires, bien au contraire : le peuple vivait dans la misère, toutes les richesses étaient accaparées. Lénine et Staline n’ont pas eu la même politique économique : Lénine a voulu une petite propriété privée avec la NEP (Nouvelle Politique Economique) dans les années ’20.
        Pour la 3e partie de votre commentaire je suis d’accord avec vous : le vent aurait-il tourné pour Hitler aux yeux des USA (où une minorité allemande s’est imposée et où les liens capitalistiques sont importants) ?


      • #161041
        le 01/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        En fait quand je dis "c’était pour abattre un régime qui leur était plus défavorable encore que le socialisme industriel" et "d’aider Lénine" je parle des USA et de leur aide financière et matérielle qui est aujourd’hui reconnu.

        Je ne veux pas dire par là que le gouvernement US était favorable aux prolétaires mais plutôt d’un cadre plus général avec affrontement du "nouveau monde" contre "l’ancien monde" commencé avec les révolutions libérales américano-française. Les dernières féodalités européennes tomberons peu de temps après en 1918 (seul celles qui auront adopté le modèle constitutionnel et libéral à l’anglaise survivront).

        Que l’Allemagne de son côté y ait trouvé son compte en aidant aussi physiquement Lénine c’est aussi bien possible. La géopolitique est souvent du billard à trois bandes, minimum...

        Bref ce n’est pas simple, il y a toujours une raison derrière une raison et certains ajouterons aussi le fait de banquiers juifs aidant des révolutionnaires juifs pour abattre le régime tsariste coupable de pogroms à l’encontre de leur communauté...


      • #161211
        le 01/06/2012 par raoul
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        c’est les suisses .. qui ont fondu l’or qui à permis au 3 reich . de financer ça guerre .. sans cela le regime d’hitler étais en bankerout ... donc ils ont fondu le tresor des tcheques puis on piller la pologne .. puis ont fondu le trésor français .. tout en recyclant les chars français (et tcheque) bon les chars français on plutot servi à l’entrainement ...

        après que certaine banque américaine est par des intérêts croisé mis de l’argent dans le 3 eme reich na eu strictement aucune incidence...

        le troisième reich à perdu et c’est une bonne chose .. quand à la photo de yalta .. vous oubliez surtout un détails .. un gros détails staline a exiger yalta parcque c’étais loin et que roosevelt étais malade .. manœuvre pour le fatigué .. d’ailleurs les 3 étais malades

        pourquoi toujours persévéré dans une vision immuable comme si la russie de staline étais la même que maintenant .. que rossevelt étais obama ... autre époque . autre monde . ça à fait naitre la ou on est .. ça ne nous dit jamais comment ça va se terminer ... et renaitre .. et terminer .. et


      • #161319
        le 01/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        80% des idéologues bolchéviques étaient juifs , jusqu’aux grande purges ou certains de ces mêmes idéologues seront traduits en justice, bannis ou fusillés pour accoindance avec l’ennemi Trotskiste (Kamenev, zinoviev, ...) D’où un changement d’opinion sur le régime de Staline et une accusation d’antisémitisme qui deviendra ouverte avec l’affaire des blouses blanches.
        Peut-on supposer que les mouvements d’opposition au tsar, principalement d’origine juive, (théorie de Soljénitsyne) ont été stipendiés par les grandes organisations juives internationales si puissantes qu’elles refuseront tous crédits au régime tsariste aux abois pour accusation de faiblesse dans le traitement des pogroms en Ukraine et amèneront celui-ci à se tourner vers l’épargne Française avec l’affaire des "emprunts Russes" qui ruineront nombre de petits épargnants Français...pour conclure la fameuse alliance Franco-russe (alliance de revers dans l’affrontement capitaliste qui se préparait avec les empires centraux). Néanmoins, le trio Etats unis, grande banque internationale, Russie/URSS garde une part d’ombre car les théories sont multiples et antagonistes.


      • #161523
        le 02/06/2012 par William
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il est aujourd’hui établi que Lénine était commissionné par la phynance apatride. Il aurait remboursé 600 millions de roubles or à la banque Kuhn, Loeb & co.
        Le Tsar s’est toujours opposé à la création d’une banque centrale sur le modèle de ce qui a été imposé aux USA avec la FED. C’est Jacob Heinrich Schiff, espèce de George Soros de l’époque, qui fut le principal phynancier de la Révolution d’octobre, anti-antisémite furieux, et surtout très impliqué dans la constitution des réseaux de fausses banques d’état battant monnaie sous le contrôle de trusts phynanciers.
        Parmi les thèses d’avril de Lénine (17 Avril 1917), figure donc fort logiquement celle de créer ... une banque centrale.


      • #161896
        le 02/06/2012 par Stenka
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Quelques rectifications au sujet de l’aide US à l’URSS :
        • Le « Lend-Lease » US et britannique pour l’URSS ne représente pas 1% de l’effort de guerre soviétique
        • 85% des pertes de l’Axe (en dehors du Japon) ont été causée sur le front russe (quel est la contribution de ces 1% ?).
        • Cet aide fut payé en or par les soviets.
        • Le matériel militaire, en dehors des camions et moyens de communication, vendu aux Soviets fut plus que de piètre qualité (les Russes surnommaient les blindés US les « boîte d’allumette »).
        • Après l’attaque sur Pearl Harbor, la grande crainte des Etatsuniens était de se retrouver à se battre sur deux fronts, mais voilà, c’est Hitler qui à déclaré la guerre aux EU le 11 décembre ’41.

        • Encore un petit détail… mon père à combattu les Soviets durant la 2ème GM. Il à fait parti du groupe Manstein chargé de forcer l’encerclement de Stalingrad (Opération Wintergewitter)
        … Qu’il y en a qui disent que les Russes ont gagné la bataille de Stalingrad grâce à l’aide US cela suffit pour qu’il se retourne dans sa tombe.

        A part ça, toujours grandiose l’ami Soral…


      • #161901
        le 02/06/2012 par Ibrahim
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Moi aussi cette partie me fait réfléchir...
        Lacroix-Riz est certe une historienne militante mais elle est avant tout historienne, et si son militantisme se heurte à ses trouvailles je ne pense pas qu’elle cache des preuves.
        Sans le pétrole, l’huile de moteur de’Exon n Co ; sans les moteurs et les camions Ford, sans les réseaux de communication d’ITT et IBM il n’y aurait pas eut de Blitzgrig qui était la seule stratégie viable pour l’allemagne (sans grand empire pas de ressource, guerre de rapine obligatoire) le tournant de la guerre n’a pas été 42 et Stalingrade mais 41 et l’enlisement aux portes de moscou et au Maghreb.
        Pour moi l’empire US a joué l’affaiblissement réciproque (type double financement de la guerre Iran-Irak) et est intervenu militairement quand cette stratégie allez aboutir à l’un de ses risques innérant à savoir le renforcement de l’un par l’absorption de l’autre. Le recyclage de l’élite nazi par la CIA et consort US s’explique par leur collaboration à cette réaction stratégique US. Le False flag du Lusitania n’y a rien fait, l’Allemagne a du déclarer la guerre aux Us pour que l’empire sauve son precaré ouest eurpoéen.
        Enfin le socialisme léniniste et troskiste sont certes une instrumentalisation kommunautaire, toutefois le stalinisme et une réaction Nationnal à ces idéologies. Voire les aveux de C.G.Rakowski, le nom de socialisme brumérien qu’affuble les trotskistes au Stalinien ou encore le F du PC stalinien de France.
        Je comprend les remarques de Soral sur le nazisme et son inspiration nationale, toutefois cela c’est fait au prix de l’attaque du prolétariat et non comme le gaullisme avec son respect. C’est d’ailleurs sur le terrain économique-sociale que la définition de nazisme et fascisme devrait se faire, cela nous interrogerez très sérieusement sur notre propre situation et limiterai nos média-mensonge pour les interventions extérieurs.


    • #160697
      le 31/05/2012 par Prince Crapaud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je te remercie Alain, du haut de mes vingt ans et de ma modeste expérience de fait de confrontation au réel, tu m’apparais comme une des figures contemporaines de la droiture morale éternelle, comme un traducteur efficace pour les gens de ma génération d’un certain instinct informel et volontairement abstraitisé. Cet arrière-goût de pisse délibérément dévié en colères contreproductives au service de l’Empire, ce système qui, contrairement à la Finance sans nom, sans visage et sans parti d’un homme sans couilles, j’ai nommé François Hollande, s’incarne dans toute sa bassesse et son injustice par des personnages aussi grotesques que BHL, dont le rêve inavoué d’une partie de la jeunesse est de tondre la délicieuse tignasse grisonnante histoire de faire ressortir un peu plus encore la malhonnêteté et la haine de sa gueule transpirante.
      Donc merci encore Soral pour ces entretiens mensuels, précis, concrètement subversifs, utiles et nécessaires. Face à la traversée du désert intellectuel qui nous attend, tu fais un bon point d’eau, comme dirait Dieudo. Longue vie à toi et si écourtée elle doit être, qu’elle le soit dans l’honneur et sur le champ de bataille de la vérité.

       

      • #161185
        le 01/06/2012 par Stephan
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour Mr Crapaud,
        Merci pour ton message magnifique qui redonne espoir et foi en la jeunesse.


      • #161361
        le 01/06/2012 par Marc
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Effectivement bel écrit, belle analyse aussi...bravo surtout à 20 ans, cela fait plaisir.

        Merci encore à Alain Soral et à toute l’équipe d’ E&R pour notre éveil, la pertinence et la clairvoyance d’Alain nous apporte les clefs de concepts parfois flous dans nos esprits longue vie à vous Mr Soral et à tous les résistants.

        Salutations et paix à tous

        Marc


    • #160699
      le 31/05/2012 par nabs
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      débroussaillage des mensonges à la moissonneuse-batteuse estampillé alain soral pour mettre en lumiere la vérité...merci pour ce travail de salubrité mentale.. !


    • #160701
      le 31/05/2012 par fifty miles
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur Annie Lacroix-Riz, dont E&R avait mis un certain temps une conférence sur son site, il existe effectivement une vidéo d’elle où elle prend fortement parti contre le front national, ce qui peut sembler surprenant compte tenu du fait que tous ses ouvrages relatent la main-mise des USA sur l’économie, la finance puis le politique de l’Europe à travers les 2 dernières guerres mondiales et la construction de l’U.E. On aurait pu penser qu’elle soutiendrait l’aspect souverainiste du FN qui s’accorde avec son travail de recherche sur les agissements US et insiste sur la nécessité de s’en dégager.
      Outre cette polémique, le travail d’Annie Lacroix-Riz reste de consultation essentielle si l’on veut comprendre l’implication des élites financières, économiques et médiatiques, dans la défaite de 40, l’occupation allemande et la collaboration. S’y adjoint le travail de Paxton sur la collaboration.
      Sur Staline : effectivement, et Annie Lacroix-Riz à travers son travail de recherches en archives va dans le sens de l’analyse d’A.Soral, les élites économiques et financières US ont financé et approvisionné matériellement le nazisme (Banque Harriman, ITT Bells, Ford...) mais il semblerait que le partage entre la thalassocratie britannique et la mitteleuropa nazi ait trouvé un terme dans une Kriegsmarine allemande de Doenitz menaçant les intérêts britanniques. Plus simplement, les intérêts de la haute banque qui finançait comme en 14/18 tous les belligérants, ont pour les mêmes raisons, organisé la défaite du moins engagé dans ses emprunts : l’Allemagne.
      Nombre d’historiens ont souligné la préparation de l’URSS de Staline dés 1930 a une confrontation avec l’Allemagne, ont insisté sur la stratégie périphérique US qui consistait à s’impliquer dans une guerre lorsque les jeux étaient fait (bataille de Moscou en Déc 41) ont également souligné l’inadéquation entre le matériel demandé par Staline et le matériel reçu. En 40, face à l’effondrement de l’Europe de l’ouest et particulièrement de la France, l’URSS avait organisé le déplacement de ses usines au delà de l’Oural et des rayons d’action de la Luftwaffe, instauré un rythme de travail exponentiel aux ouvriers, et les ouvrages d’ historiens que l’on ne peut taxer de sympathie envers le régime soviétique, Anthony Beevor et Jean Lopez, relatent la stupéfaction des gradés de la Werhmacht et des chefs nazis face à la production soviétique de Tanks et d’avions. Il n’est jamais question de matériel US.

       

      • #160915
        le 01/06/2012 par Ali de Montmartre
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Salut,
        On peut lire aussi "1939-1940 l’année terrible "de Brigneau, histoire de se rendre compte des mensonges enseignés à l’école républicaine, et du rôle de la gôche, des FM, et des autres... un peu comme aujourd’hui.


      • #160920
        le 01/06/2012 par Salva
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Annie Lacroix-Riz doit être dans la même situation qu’Emmanuel Todd : avec un révolver sur la tempe, on se comporte tout de suite de façon plus raisonnable.
        Pour vous appuyer : les USA n’ont pas déclaré la guerre à l’Allemagne, malgré que l’Angleterre ait été attaquée, c’est l’Allemagne qui a déclaré la guerre aux USA, en fin d’année 1941. Pourquoi l’Allemagne n’a pas persévéré dans l’attaque sur l’Angleterre ? Toujours est-il que l’Allemagne s’est jetée sur la Russie. N’était-ce pas l’objectif essentiel, ce pourquoi Hitler a été au pouvoir ? Dans les années ’20, des armées coalisées anglo-françaises ont participé à la guerre "blanche" contre Lénine, et la France a laissé un semblant d’armée à l’Allemagne, en 1919, pour éviter une révolution spartakiste en Allemagne. Donc les pays occidentaux étaient contre la Russie depuis 1917 et l’avènement de Lénine.
        Or, l’Allemagne a échoué face à la Russie (qui a toujours demandé l’ouverture d’un second front à l’ouest). La Russie a gagné entre autres parce qu’ils avaient les meilleurs tanks de la deuxième guerre mondiale : le T-34, même si les soldats allemands étaient mieux formés.
        L’Allemagne ayant échouée, les USA auraient (supposition) pris sa place pour faire le boulot : arrêter les Russes avant qu’ils n’atteignent le Rhin, vu le fiasco de Stalingrad (1943). D’où le débarquement de 1944 en France. Des pourparlers ont eu lieu entre Etats-uniens et Allemands pour une coalition anti-Russe mais l’armée US n’en aurait pas voulu. Ensuite ont commencé les dépouilles entre Etat-uniens et Russes pour piller les cervaux allemands ( Von Braun par aux USA) . Dés 1945, la guerre froide commence.
        Sur les guerres 14/18 et 39/45 il reste des points d"interrogations. pourront-ils un jour être supprimés ?
        Ces moments dans l’histoire sont importants (1789, 1914, 1939), aussi faut-il rester le plus impartial possible et rester prudent.
        Sur votre analyse de 39/45, je suis d’accord avec vous et plutôt du côté de Lacroix-Riz. Jusqu’à ce qu’il y ait des éléments nouveaux.
        Mais depuis 1917, les USA (et l’Angletette et la France)et la Russie n’étaient pas copains, sauf une alliance de circonstance qui irait de 1943 à 1945.


      • #161054
        le 01/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        La photo de Yalta

        Revenons à la question que pose Alain Soral : si le nazisme était le bras armé du capitalisme pour abattre le communisme alors pourquoi est-ce Staline et pas Hitler qui se trouve sur la photo de Yalta ?

        Et effectivement le régime nazi est sûrement apparu aux yeux des USA comme plus dangereux que le communisme. On pourrait alors répondre qu’ils ont utilisé, ou laissé faire dans un premier temps, l’un pour abattre l’autre pour ensuite se retourner contre le premier. Ça n’a fonctionné qu’en partie et ont finalement décidé d’abattre le plus dangereux des deux, le nazisme.
        Nous savons que les USA finiront pas avoir aussi la peau du communisme 40 ans plus tard...

        Car les deux régimes étaient dangereux pour le modèle libéral. Et c’est là qu’il faut peut être faire la distinction entre le libéralisme et le capitalisme, le second étant parfaitement soluble dans des régimes non libéraux (les industriels allemands ayant peu eu à se plaindre du régime nazi).

        Mais la philosophie anglo-saxonne, l’idéologie qui sous tend tous leurs actes et le modèle qu’ils veulent étendre sur la Terre, c’est avant tout le libéralisme (lié au protestantisme peut-être). Et les nazis ne l’étaient pas plus que les communistes.


      • #161203
        le 01/06/2012 par Crylovitch
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il y a trop de zones d’ombres sur les liens entre wall street/communisme/fascisme car si on prend le cas de pinochet,lui roulait clairement pour wall street et les chicago boys.Par ailleurs, cela pourrait être interessant d’ avoir les livres d’Anthony Sutton en traduction francaise au moins celui ci " Wall Street and the Rise of Hitler " sur kontrekulturehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Antony...


      • #161266
        le 01/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il y a effectivement des zones d’ombre :
        - sur la haute banque juive et le nazisme.
        - sur la stratégie US et britannique envers l’URSS
        - sur les relations officieuses entre les nazis et Roosevelt/ Churchill


      • #161329
        le 01/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Peut-on également avancer l’hypothèse des armes de nouvelles générations sur lesquelles travaillaient l’Allemagne nazi et les USA, avancées technologiques allemandes qui ont signé sont arrêt de mort face à la volonté hégémonique US (Fusées V1 V2, enrichissement de l’uranium....) et qui expliqueraient l’entêtement jusqu’au boutiste d’hitler...
        L’URSS, ou plutôt l’armée rouge, a été utilisée pour anéantir le reich ( la défense US se composait de milices fédérales et a du faire appel à la conscription volontaire, peu aguerrie face aux vétérans de la werhmacht). Pour 100 divisions d’élite à l’est, l’Allemagne nazi opposera 30 divisions "fatiguées" à l’ouest(ratio à vérifier)
        S’ils avaient des moyens matériels conséquents, les USA n’avaient pas les moyens en troupes pour anéantir le reich, d’autant que les bombardements n’ont détruit que 20% du potentiel industriel allemand, considérant que nombre d’usines sur le territoire allemand étaient à capitaux US ou mixtes.


    • #160704
      le 31/05/2012 par ziska
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      juste pour préciser :

      rodinson parlait plus d’islam historique.. et bien que juif, était profondément anti sioniste....

      à méditer....


    • #160707
      le 31/05/2012 par shoananas
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Moi même "enfant d’immigrés" c’est normal que lorsque je voie dans la 1ere vidéo, les petits con crier "nous sommes tous des enfants d’immigrés" j’ai envie de vomir ?

       

      • #160837
        le 31/05/2012 par andreas
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Oui, c’est normal...ou plutôt, cela dépend de ce que l’on appelle normal ; s’il s’agit de conception de norme en tant qu’état conforme à la majorité, alors je suppose que ce n’est pas normal. Par contre si tu parles de réaction légitime par rapport à un élément heurtant la raison ou une conscience aiguisée, alors oui... c’est normal. D’autant plus que dans la bouche de ces petits bobos dégénérés et dégueulasses ça veut dire : "nous sommes tous les mêmes, le monde est un village". Personnellement, face à ce genres d’évènements obscènes j’hésite instinctivement entre le dégueulis ou la distribution de baffes à volonté.


      • #161152
        le 01/06/2012 par shoananas
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je sélectionnerai la deuxième option volontairement :)


    • #160712
      le 31/05/2012 par P. Meursault
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’aimerais réagir par rapport à Mélenchon qui "insulte" un journaliste de canal plus en lui disant qu’il est du front national. Ce n’est pas une erreur de Mélenchon, il a refusé de laisser entrer, suite à des vidéos plutôt acerbe sur lui, des journaliste du petit journal qui venait assister à son meeting.
      C’est une histoire un petit peu plus complexe qu’une simple "erreur", il faut le voir comme une insulte consciente de Merluchon.

      Bien à vous


    • #160714
      le 31/05/2012 par Le_minimum_pour_Aurillac
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Le meilleur moment du mois est arrivé (même si la conf avec albert ali et l’intervention excellente et productive sur le 15-18 furent aussi agréables)


    • #160717
      le 31/05/2012 par jabajan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour votre travail,votre analyse.....vous etes sur la voie de la sanctification !


    • #160721
      le 31/05/2012 par Antonin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      LES AMIS UNE QUESTION POUR VOUS :

      Cela fait pratiquement deux ans que je suis Alain Soral et que je regarde ses conférences et autres vidéos du mois. Et après visionnage je suis à chaque fois frappé par la même réflexion :
      "C’est toujours aussi agréable a regarder, j’en redemande et j’en ai tout simplement jamais marre... !"

      D’ou ma question pour vous : COMMENT CA SE FAIT ???

      Superbe vidéo du mois comme d’hab (mention spéciale pour la dédicace à Rousseau moi qui suis fan de Robespierre j’ai beaucoup aimé... ! ^^)

       

      • #160768
        le 31/05/2012 par Or De Contrôle
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Avec des compliments comme ça il va finir par faire payer (il devrait) mais bon, franchement je suis d’accord, s’en retourné à la télé lobotomie après ça, c’est pas possible, je vais aller lire un livre.

        18
        (Ar)


      • #160770
        le 31/05/2012 par Garfaz
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        j’ai deux hypothèses :
        - Soral est grand gourou aux pouvoirs diaboliques, qui nous ensorcèle !
        - Soral est un penseur et un essayiste exceptionnel, et son discours de vérité nous fait du bien à tous dans ce monde de mensonges et d’enculeries.

        Encore merci M. Soral pour vos entretiens, toujours d’aussi bonne qualité.


      • #161073
        le 01/06/2012 par lasieste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        fragilité intellictuelle de certains ne peut pas être une marque d’excellence d’autre.le cerveau c’est comme le cumin si tu le bouscule pas il donne pas d’odeur.


      • #161112
        le 01/06/2012 par carotte
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Très drôles les deux hypothèses.

        Ce que j’aime toujours dans ces vidéos c’est la profondeur, la virilité et la franchise d’Alain Soral.


    • #160722
      le 31/05/2012 par Bravo et merci pour ce que vous faites
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      A propos de la première partie sur ces politiques nés en Afrique du nord.
      Pouvez-vous préciser votre opinion sur les français nés dans l’ex-empire colonial, notamment en Afrique du nord ?
      Après tout, l’Algérie était un département (enfin, organisée en 3 départements) et la plupart de ses ressortissants sont patriotes et fiers d’être français. Parmi les "pieds-noirs" il ne viendrait à l’idée de personne d’arborer un t-shirt aux couleurs de l’Algérie ou d’exhiber un drapeau marocain par exemple. Pour conclure, l’Algérie d’avant 1962 n’a pas "produit" que des Enrico Macias, personnage qui n’est absolument pas représentatif de la population "pied-noir".

      Cordialement


    • #160724
      le 31/05/2012 par H.M.
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Toujours intéressant.


    • #160725
      le 31/05/2012 par Pierre
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour, je regarde tous les mois les interventions d’Alain Soral, n’étant pas pleinement dans la pensée dite soralienne, je voulais savoir ce que les soraliens pensent des grands penseurs axés dans ce que l’on pourrait appeler la spiritualité ou l’humanisme ? Je pense particulièrement à la pensée de Krishnamurti, "prônant", en substance, une ouverture totale des esprits par une prise de conscience et une acceptation totales de nos déterminismes dans le but de pouvoir avoir une hauteur de vue sur tout.

       

      • #160798
        le 31/05/2012 par Shapsed
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Tu devrais t’intéresser à la pensée stoïcienne et aux cyniques grecs.


      • #160886
        le 01/06/2012 par Pierre
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Oh mais je m’y suis intéressé et m’y intéresse toujours, je me suis grandi en lisant le Manuel d’Épictète, plus jeune je vouais une passion à Diogène de Sinope. Ils ont vraiment marqué un moment de ma vie, de la fin de mon adolescence en tout cas et ont indirectement influencé la personne que je suis aujourd’hui. Mais lorsque je faisais allusion à Krishnamurti, je voulais parler en particulier de son anti-nationalisme, il semblerait que pour vivre dans un monde tel qu’il le conçoit, il faille changer les consciences et les pensées de la planète entière, de sorte qu’il n’y ait plus de conflits liés aux idées (entre autres), une ouverture de toutes les communautés sur les autres sans paradigme de domination, voire même la fin des religions contre des dieux immanents, une société holiste et donc mettant fin à l’individualisme (et non à l’individu), basée sur la solidarité etc. ainsi donc, le nationalisme deviendrait tout à fait inutile. Cela paraît évidemment utopique dans un esprit d’instantanéité, aussi faut-il que le monde entier considère cette idée, tout du moins, l’ouverture et l’acceptation de l’autre, la sagesse. Mais pensez-vous que pour arriver à un tel degré de conscience, il faille avoir recours à un nationalisme ? S’il n’y avait plus de capitalisme demain pour X ou Y raison - une guerre mondiale, révoltes populaires, guerre mondiale ET révoltes populaires, que sais-je - nous récupérerions donc la nation, le fédéralisme européen s’écroulerait avec (bien qu’il s’écroulera peut-être avant). Quelle politique devrons-nous adopter à ce moment là ? Est-il possible d’envisager une politique basée sur l’humanisme total ? Quelles sont vos idées ? Pardonnez mon inculture, mais je me pose beaucoup de questions concernant la transition, je cherche vraiment à comprendre.


      • #161792
        le 02/06/2012 par Lampadaire
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Ce que tu explique c’est un mondialisme de gauche, ou un mondialisme Krishnamurti mais cela y ressemble beaucoup. C’est à mon sens un pur fantasme d’universitaire, ce ne s’est jamais passer comme cela et cela à priori ne se passeras jamais. Ce qui s’est déjà produit dans l’histoire a de très forte chance de se reproduire, ce qui ne s’est jamais produit n’en a pratiquement aucune. Et avant de vouloir élever toute les âmes de la Terre, commence peut-être (pragmatique) par élever la conscience de ta famille, de ton quartier, de ton village, etc ... Est-ce possible ne serais-ce qu’à cette échelle ? Maintenant je ne connais pas bien la spiritualité des Krishnamurtis, mais cela est du domaine de la croyance il me semble, donc privé.
        Pour ce qui est de l’humanisme on est dedans (*Lampadaire regarde sous sa semelle ... ça pût*).

        Avant même la spiritualité, la pensée de classe me parait bien plus pertinente comme axe de reflexion et de recherche qu’une prétendu spiritualité inconnus pour la plupart des Français. Déjà que le religieux "classique" est difficile a leur vendre alors une spiritualité très en dehors de nos cultures ... impossible à vendre, sauf peut-être à des bobos parisien.

        Je ne dit pas que la pensée Krishnienne ( ^^ ) n’est pas pertinente, mais au vu des prioritées actuelles, penser une élévation générale du monde me parait très déconnecter du réel.


    • #160726
      le 31/05/2012 par mitsouko
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      excellent travail de pédagogie , c’est un bien énorme que vous faites.
      je salue également votre fine intuition et la clarté de vos propos.
      ces interventions mensuelles dans un lieu privé, dénué de public
      sont trés efficaces, on vous y voit moins rigide que dans les conférences
      ou plateaux télé (ou vous n’êtes plus invité) et ca aide votre discours et
      "l’acceptation" de votre "personnage".
      j’espere de tout coeur que ce que recoivent les gens en vous écoutant
      dépasse les simples découverte et acceptation d’idées.il nous faut également agir,
      et dans mon expérience c’est la chose la plus difficile à faire .


    • #160730
      le 31/05/2012 par tete de brique
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      je ne postes pratiquement jamais sur E&R, mais pour cette fois je me sens obligé d’intervenir pour dire , que c’est tout simplement la meilleur video de soral , toute époque confondu , que j’ai vu de ma vie , on est dans l’art , le meilleur penseur de france actuellement qui porte le T-shirt du meilleur humoriste de france , le resultat d’une association de virtuose :soral+dieudonné


    • #160731
      le 31/05/2012 par Belgo
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Concernant le passage sur les "islamologues".
      Les Belges comme moi auront bien sur immédiatement penser à la lesbienne du parti ECOLO "Sarah Turine".


    • #160733
      le 31/05/2012 par grosse fatigue
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Saral est parfait, comme d’habitude. Il m’a même donné envie de lire Rousseau.

      Je tiens aussi à remercier ceux et/ou celles qui font le boulot derrière la caméra. Le montage est bon, l’image est belle, le son est niquel chrome.
      Je sais que ça représente de nombreuses heures de travail. Alors, franchement, bravo à vous.


    • #160737
      le 31/05/2012 par tete de brique
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      personnellement , l’analyse sur todd je l’avais bien avant soral , j’ai tout de suite identifié ce type comme faux subversif et menteur lorsqu’il attaquait sans cesse l’allemagne , soral à je pense préféré attendre avant de pourvoir l’attaqué , il a bien fait car il n’était pas encore clairement identifié , mais avec le petit numero face a philipot , on voit bien qu’il sait fait remonté les brettelles par ses maitres et ses empressé d’aller cracher sur le fn , instinctivement je l’avais grillé moi , pour une fois j’avais un coup d’avance sur le president , j’en suis fier , bon courage à tous

       

    • #160739
      le 31/05/2012 par Pullo
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      C’est intéressant de démontrer la proximité idéologique sur les valeurs entre cathos de droite et musulmans.

      Mais tant que le FN tambourinera sur les musulmans (halal, prières, mosquées, etc, etc, etc)
      Ils iront au PS....

      C’est quelque peu vain tout ça.

       

      • #160777
        le 31/05/2012 par Garfaz
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Justement c’est un peu le dilemme... malheureusement beaucoup d’électeurs du FN aiment cette ligne anti musulman. Il n’y à pas que des Soraliens dans le tas...


    • #160740
      le 31/05/2012 par pseudonyme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Salut,

      Excellent, mais pourquoi nous avoir traumatisé avec la bande annonce de BHL ?

      C’est pas gentil ça !


    • #160743
      le 31/05/2012 par Un Tell
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Finalement j’attendais la fin de mois avec impatience.

      Merci Alain !


    • #160747
      le 31/05/2012 par Muhammad
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sans surprise, c’est un excellent entretien que M. Soral réalise.

      Il n’y a que 2 points sur lesquels j’aimerais revenir :

      - Rousseau : pas étonné de voir que M. Soral déteste Voltaire et aime Rousseau (j’ai toujours été de cet avis, et ce depuis que je suis tout jeune (j’ai lu Voltaire et Rousseau à l’âge de 11 ans - à l’époque on n’avait pas internet, mais les bouquins de la bibliothèque de Papa : du coup on passait le temps comme on pouvait). D’ailleurs il serait bon que vous publiiez les 2 vidéos d’Henri Guillemin sur Rousseau : http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...

      - Zola et l’affaire Dreyfus : Ma science en la matière est très faible, mais M. Guillemin n’est pas de l’avis de M. Soral. Je ne veux surtout pas faire le malin, mais est-ce que M. Soral peut nous expliquer la vision de Guillemin sur le sujet ? http://www.rts.ch/archives/tv/diver...

      Quoi qu’il en soit, bonne continuation à vous et au passage, un IMMENSE merci pour m’avoir fait découvrir Henri Guillemin : j’ai passé des heures à regarder ses émissions, un pur bonheur)

      Paix.

       

      • #160784
        le 31/05/2012 par Garfaz
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci pour les liens des vidéos sur Rousseau l’ami !


      • #160800
        le 31/05/2012 par un citoyen
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        En quoi Guillemin n’est-il pas du même avis que Soral ? J’ai vu l’exposé de Guillemin il y a quelques temps déjà et je ne vois pas.

        Pour Guillemin Dreyfus est innocent sans aucun doute.

        Il me semble que Guillemin ne parle pas du fait que Dreyfus ai tenté de se soustraire a l’analyse graphologique mais bon ...


      • #160803
        le 31/05/2012 par Luis
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Ouais, merci pour les liens.


      • #160804
        le 31/05/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il me semble que Guillemin est sur la même ligne que Soral sur l’affaire Dreyfus... Ou est ce qu’ils divergent selon toi ? Je tenterais de t’aider à éclairé ta lanterne.


      • #160809
        le 31/05/2012 par Shapsed
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        J’apprécie grandement Guillemin mais il y a beaucoup de choses à redire sur sa vision de l’histoire. Par exemple, j’ai trouvé que son long portrait de Napoléon Bonaparte n’était pas très sincère. Très prolixe sur la part d’ombre de Bonaparte, Guillemin passe totalement sous silence les grandes réalisations de l’Empire (qui était plutôt un contre-Empire, si l’on s’en tient à la définition que Alain Soral donne de l’Empire). N’oublions pas non-plus que le dernier bonapartiste à gouverner fut Charles De Gaulle...


      • #160872
        le 01/06/2012 par Muhammad
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Dans la vidéo dont j’ai mis le lien, Henri Guillemin dit à propos de Dreyfus :
        03:40 [...] "Tout de même il y avait une chose troublante c’est qu’on ne comprenait pas pourquoi cet homme (Dreyfus) aurait bien pu trahir, étant donné que premièrement il était Alsacien et d’une famille qui avait à dessin quitté l’Alsace pour ne pas rester sous la domination allemande, il était riche par conséquent il n’avait pas besoin de se vendre, il avait une vie absolument rangée - marié, deux enfants, un ménage qui s’entendait parfaitement, c’était un homme qui ne sortait pas, qui ne jouait pas, qui n’avait pas de dettes, pourquoi avait-il trahi ?"

        A propos de l’intervention de Zola :
        "Mais je voudrais vous faire remarquer qu’il (Zola) y va sans violence, sans passion. Il est convaincu qu’il n’y aura pas pour ainsi dire d’Affaire Dreyfus, que c’est tout simple, [que le coupable (Esterhazy) sera condamné par le tribunal militaire au regard des preuves et que Dreyfus sera réhabilité]. Les deux premiers articles que Zola va publier seront parfaitement calmes, tranquilles. [Esterhazy passera devant le tribunal de guerre et sera acquitté]. C’est un coup de massue pour les amis de Dreyfus. Seul Zola reste debout et prend une décision dont je voudrais vous faire comprendre le mouvement intérieur."
        Regardez la suite vous même de 12:07 à 17:14, je ne peux pas retranscrire 30 minutes de vidéo en 2500 caractères.
        Il poursuit : "Alors s’il prend le départ en (18)98, s’il fait ce qu’il va faire, se risquant à fond, c’est précisément parce que c’est coûteux. On dira de lui "il a cherché la réclame", c’est justement le contraire, parce que s’il avait été un peu gentil, s’il n’avait pas pris cette position là, s’il n’avait pas attaqué l’état-major, il était sûr d’entrer à l’académie française. [...] Zola s’engage précisément parce qu’il y a un risque, pour faire au moins une fois dans sa vie quelque chose d’absolument propre".

        Par ailleurs, Guillemin dit en substance que les militaires et le ministre de la guerre sont des salauds (commettant une grave injustice) ;

        A. Soral : "C’était déjà à l’époque une manipulation pour disqualifier l’armée [...] et rendre incriticable la communauté dominante, avec un BHL avant l’heure qui veut se faire mousser le gros doudou (Zola) avec son "J’accuse". [...] [Dreyfus] avait des dettes de jeu et des maîtresses, il était parfaitement logique de le soupçonner".
        Je rappelle que je ne veux pas faire le cabotin mais on me demande de m’expliquer.


      • #160968
        le 01/06/2012 par Bérenger
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        J’ai fait la même remarque concernant l’affaire Dreyfus. Ils ne sont pas d’accord sur les dettes et la légitimité des soupçons sur ce soldat.

        Concernant Rousseau, la fin de l’entretien est magnifique et résume parfaitement ce que Guillemin pense de l’homme : "(Heureux) Ceux qui seront persécutés à cause de mon nom ..." (La suite qu’il ne cite pas est, il me semble, "car le royaume des cieux leur appartient").


      • #161199
        le 01/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        Concernant Dreyfus je suis plus du côté de Guillemin que de Soral.

        Pourquoi "la communauté dominante" aurait-elle voulu discréditer l’armée au moment même où elle y accédait enfin, i.e. aux postes d’officiers malgré encore beaucoup de réticence de la part des aristos, après y avoir été écarté pendant longtemps, sinon depuis toujours ?
        .
        Injuste aussi avec Zola qui le paiera de sa vie. C’était un écrivain déjà célèbre et fortuné qui n’avait aucun besoin de se faire mousser !
        .


      • #161215
        le 01/06/2012 par QuoVadis
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        A Bérenger : votre remarque est juste toutefois je crois que Henri Guillemin, en profond chrétien qu’il fut, faisait référence à l’Evangile de saint Matthieu chapître 5. A la vue des foules, Jésus monta sur la montagne. Il s’assit et ses disciples s’approchèrent de lui. Et prenant la Parole, Il leur enseignait :
        "Heureux les simples d’esprit, car le Royaume des Cieux leur appartient !
        Heureux les doux, car ils posséderont la terre !
        Heureux les affligés, car ils seront consolés !
        Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés !
        Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
        Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu !
        Heureux les pacifiques, car ils seront fils de Dieu !
        Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : car le Royaume des Cieux est à eux !
        Heureux êtes-vous quand on vous insulte et quand on vous calomnie en mon nom.
        Réjouissez-vous ! Exultez ! car votre récompense est grande dans les Cieux."


      • #161526
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @citoyen
        A.Soral évoque la destruction du dernier carré royaliste réfugié dans l’armée et de son discrédit à travers l’affaire Dreyfuss, Henri Guillemin y voit la persécution inutile d’un caporal pour appartenance à la communauté juive, version largement répandue.
        L’affaire Dreyfuss pouvant effectivement s’inscrire dans la lutte sournoise qui s’est prolongée pendant plus d’un siècle entre les perdants et tenants de l’ancien système monarchique et les nouvelles élites bourgeoises "républicaines" maçonniques et cosmopolites.


      • #172640
        le 20/06/2012 par FaridDominique
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci Muhammad pour ta question sur Dreyfus, Guillemin et Soral, je me posais exactement la même.
        Vidéo du mois géniale, merci E&R et merci Alain Soral.


    • #160754
      le 31/05/2012 par R0mzz
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je crois qu’on l’aura compris, le con du moi (de la mi-année ?) est E. Todd, habillé non pas pour l’hiver mais pour le restant de ses jours !
      Sinon très intéressant le passage sur Rousseau ayant toujours pensé, sans m’y intéresser en fait, en tant que pessimiste, que celui ci ne voyait à l’état de nature que du bon dans l’homme. Je vais m’y pencher plus sérieusement. Merci.


    • #160769
      le 31/05/2012 par rustic
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      encore une fois magistrale avec pour moi trois perles d’anthologies : le clash de Todd, le detricottage de Dreyfus et l’analyse de Yalta...
      le reste etant de haute volée !!
      au dessus... y’a plus rien même le soleil ferme sa gueule, ah ah !!


    • #160771
      le 31/05/2012 par Boubapas
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Est-ce que c’est bien la revue Planète de Louis Pauwels et Bergier en haut à droite ?


    • #160775
      le 31/05/2012 par Bleu de Prusse
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci Alain, merci Dieudo , merci Faurisson, merci a tous !
      une petit message d’encouragement pour votre travail de lumiere(s) et votre courage .

      je diffuse vos videos au plus de personnes possibles . nous y arriverons, en serrant les coudes, que l’ont soit Chretien, Musulman, Catholique, Arabe, Berbere, Francais, Italien, Espagnol, etc . peu importe . le temps de ma difference de nos peaux ou de notre Dieu mais a celle de la lutte ensemble !
      continuons le combat, tous soudés , pour nous, pour nos enfants, pour notre Terre !

      et bientot Bechamel sortira un film " le serment de mon bottage de cul " ou " l’effet boomerang , ca fait tout drole "


    • #160782
      le 31/05/2012 par xavier M
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Avé Alain,

      Merci pour ton soutien aux Canadiens. Moi même qui ait emmigré au Canada( originaire de France) voila dix ans, et maintenant Canadien de nationalité, saches que la vague anti loi 78 s’étend à tout le pays et depuis peu à nos voisins du Sud.
      http://www.youtube.com/watch?v=Zslg...

      Nous sommes revenus au temps du charivari ( tradition Moyen Ageuse)avec cette histoire de casseroles.

      A quant un sujet sur les anonymus ? Penses tu que c’est l’empire qui les dirigent ?

       

      • #160890
        le 01/06/2012 par james
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il est quand meme dommage de constater que ce sont les syndicats étudiants (financés par les syndicats professionels... CSN, FTQ...) qui prennent les commandes de cette contestation.


      • #160898
        le 01/06/2012 par Lampadaire
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Alain Soral s’était exprimé sur ce sujet, je t’envoie le lien.

        http://www.dailymotion.com/video/xp...


      • #161517

        M. Soral, je suis un Québécois de 69 ans. Je vous remercie de l’attention que vous accordez à ce qui se passe actuellement ici.
        J’aurais cependant une demande à vous formuler. Pourriez-vous, svp, en parlant de ce qui se passe au Québec, cesser de parler du Canada et de nous traiter de Canadiens. Ce dont vous avez parlé se passe au Québec et concerne les Québécois. Par exemple, comme l’a remarqué l’ancien premier ministre Parizeau, dans des manifestations de 250,000 personnes à Montréal (ce qui correspondrait à des manifestations de 1,500,000 personnes à Paris), on voit des centaines de drapeaux du Québec, et pas un seul drapeau du Canada. Le Canada, c’est l’autre pays, celui de Harper, ce n’est pas le mien ni celui de ceux que l’on voit se faire tabasser par la police dans les vidéos que vous montrez.


      • #163834
        le 05/06/2012 par kaizoku
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @JPR

        Il faudrait clarifier que les vrais canadiens sont les québecois et les anglais vous ont volé le mot Canada.


    • #160783
      le 31/05/2012 par Kill The Emperor
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Des analyses particulièrement subtiles et pertinentes ce mois ci.

      Je souhaite un beau succès international au bouquin, une traduction en italien des meilleures vidéos d’Alain Soral serait d’ailleurs de bonne augure.


    • #160786
      le 31/05/2012 par Garfaz
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Petit message à mes camarades d’E et R :
      N’oubliez pas de diffusé les vidéos du patron ! En famille, entre amis, sur les réseaux sociaux... c’est pas les occasions qui manquent et ça permet d’agir un peu à notre échelle.
      Soral, Dieudo, encore merci pour tout, on vous adore !


    • #160788

      Cette page a été visitée 17’000 fois en 3h, la vidéo plus de 14’000 fois. On dépasse largement Rue89 qui se traine, à la ramasse.

       

      • #161220

        Rue89 a signé son arrêt de mort depuis son rachat par le Nouvel Observateur. Lentement mais surement, ce pure player va disparaitre du paysage. C’est inévitable. La réorientation globale visant à rentabiliser par la publicité ce site Internet, le tue progressivement. Le minimum de qualité y devient inexistant. Si ca prouve une chose, c’est que Rue89 est géré par des nazes. Si au départ on pouvait avoir l’impression qu’ils auraient une approche différente de l’actualité, ce qui reste difficilement le cas, au final il prend la direction qu’on pouvait envisager avec les prises de positions foireuses et mal construites de certains de ces rédacteurs. Il n’est pas difficile de constater qu’E&R en restant sur sa ligne, survivra longtemps après que ce site ait disparu.


    • #160790
      le 31/05/2012 par Mahmoud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "L’objectif final de la maçonnerie est la reconstruction de temple de Salomon"

      Quelqu’un peut m’expliquer ? Je pensais que la maçonnerie était par définition laicarde et qu’il n’y avait de lien du moins direct avec le judaïsme.

       

      • #160814
        le 31/05/2012 par un citoyen
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        regarde ceci mon ami : Les origines juives de la maçonnerie’’ par Philippe Ploncard d’Assac
        http://www.egaliteetreconciliation....


      • #160817

        @mahmoud

        lit philippe ploncard d’assac, "la franmaçonnerie" tu seras eclairé sur le sujet. voir egalement son entretien avec frank abed.


      • #160848
        le 31/05/2012 par PAUL MARCEL
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Si j’ai bien compris les Franc’mak, vénère le "Grand Architecte" enfin, il y a plusieurs type de franc-maçonnerie, dont des catholiques, mais elles tire plus du folklore que d’autre choses !

        Par contre, si j’ai bien compris d’autre comme le Grand Orient, sont laïcardes, mais c’est une façons subtille de ne pas dire qu’il vénère Satan et Mammon. En effet la Laïcité c’est l’inverse de Dieu, du moins pour eux.

        Ceci est mon avis, je suis en formation, je me trompe surement. Salim Laïbi en parle dans une de ses vidéos si je ma mémoire est bonne.


      • #160856
        le 31/05/2012 par shoananas
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Moi aussi j’ai bloqué à ce moment... J’ai pas saisi. Si quelqu’un peut nous expliquer !


      • #160873
        le 01/06/2012 par jernico
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        La laïcité est une religion ou du moins c’est un concept socio politique inventé par la franc maconnerie qui elle est un religion ésotérique. Pour comprendre le lien entre judaisme et franc maconnerie et donc répondre à ta question qui est pourquoi cet objectif final il faut regarder l’origine de la franc maconnerie, ses symboles et sa doctrine caché pas celle révélé sur les documentaire sur national géographique. Toute la maconnerie repose sur la relativité, la relativité du monde, des choses, des valeurs, pas de bien pas de mal. Ils sont tellement relativiste que même leur relativité est relative. Les maçons sont très intelligent, lucéférien (homme de lumière) au sens biblique. Un symboles qui revient tjrs chez eux est le sol en damiers (blanc/noir ; mal/bien). Selon moi ils détiennent le secret de l’âme humaine, le secret de nos psyché intérieure, du fonctionnement du cerveau, le révéler serait dangereux pour eux car ils pourraient être discrédité où car elle est très difficile à démontrer et à faire admettre à la masse. Pour eux nous ne sommes pas prêt. Je pense qu’elle ne doit pas être affirmé car elle inutile, elle est comme le deuxième fruit défendu après la pomme ; d’ailleurs on la connait tous et on la surmonté en mettant certain interdits et règles morales, sans zèles et bloquage névortique on peut largement transcender et sublimer nos pulsions(la vérité qui selon est à l’origine du mal sur terre). Cette doctrine tu la trouve dans la kaballe, et l’exegese juive de leur texte par certain courant religieux juif ; en réalité ils lisent entre les lignes de leur texte sacré, et cette lecture devient leur religion. Ces analogies doctrinaires rapprochent les maçons et les talmudo-sionistes. En tout cas te pose pas trop de questions la dessus, accompli ton destin avec courage, rigueur et patience


      • #160880

        C’est là qu’est le leurre.

        Les francs-maçons se considèrent comme les descendants du maçon Hiram, qui est selon la Bible l’architecte du Temple de Salomon :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A...


      • #160894
        le 01/06/2012 par khaldi
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour Mahmoud

        Dans sa liturgie, la franc maçonnerie qui est une autre religion sans révélation, est totalement confite
        d ’ancien testament.
        Ses figures tutélaires sont Salomon et Hiram (hiram abif,adom hiram,Hiram le roi de tyr et architecte du temple).
        Le lieu dans lequel les "frères tri-ponctués" se rassemblent est lui même une allégorie du temple en question.

        On repassera pour la laïcité...


      • #160900
        le 01/06/2012 par Jérémie
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Pour commencer, les fondateurs et acteurs de la laïcité prétendent eux-mêmes qu’elle est une religion, comme l’explique très bien notre nouveau ministre de l’Éducation nationale (lui-même pratiquant), ministre en charge de la transmission du "savoir" à nos enfants... Voir :

        http://www.youtube.com/watch?v=AA3d...

        Or le judaïsme est, dès l’origine, revendiqué comme la source principale d’inspiration de cette nouvelle "religion". Je ne retrouve malheureusement pas la vidéo dans laquelle Mélenchon (grand pratiquant également) établit lui-même cette médiation (quelqu’un l’a-t-il ?), mais on peut se référer à l’article de wikipédia (peu suspect de "complotisme") sur le sujet :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-...

        De fait, l’essentiel de la symbolique est tiré du judaïsme (temple de Salomon) et d’une Égypte antique largement revue et corrigée (mystères d’Isis et d’Osiris), sans fondement historique.

        Il n’y aurait donc pas opposition entre, d’une part, la laïcité qui serait une philosophie anti-religieuse et, d’autre part, la religion en général (ce que semble sous-entendre la formulation de ta question), mais bien volonté de domination d’une religion (la laïcité) sur les autres. Et là, vu les valeurs et les pratiques en cause, ça change tout.


      • #160928
        le 01/06/2012 par LeFils2LaVeuve
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Ce n’est pas la Maçonnerie qui se revendique laïcarde mais uniquement le Grand Orient. Cet ordre est mondialement reconnu pour sa virulence acharnée envers le catholicisme (et pas le protestantisme comme de par hasard et encore moins envers les rondelles d’ananas !) en brandissant la laïcité dont la mission première fût d’aider la science à devenir LA nouvelle religion pour les profanes dans l’unique but de dézinguer l’église et la foi.(La singularité du Grand Orient est de facto franco-française et implicitement reliée à ce qu’on appelle les lumières et bien sûr au coup d’état de 1789.) Ceci-dit, ne te berce pas d’illusions, le Grand Orient est laïc en façade mais vénère comme tous les autres ordres Maçonniques : Gilbert , le Grand Architecte de l’Univers. Sache, qu’obligation t’es faite de croire en "Dieu" (très très grosses guillemets) pour entrer en Maçonnerie et ce où que tu sois coopté en ce bas Monde. Demande-toi pourquoi Méchancon avant même de commencer son discours attrape-gogos à la Bastille a tenu à saluer le “génie” trônant sur la colonne...pense inversion de valeurs et tu trouveras la réponse. Un indice, il est formellement interdit de prononcer le nom de Jesus dans un temple maçonnique (Appelé synagogue de Satan par certains catholiques), ceci est considéré comme un blasphème. (Shocking isn’t it ?!) La F.M. est un culte téosophique palladiste aux origines multiples dans le temps et dans l’espace, rouage essentiel de la domination planétaire et du servage humain par (?)*. De la Nasa en passant par l’ O.N.U et même jusqu’à la très puissante mafia asiatique (Black Dragon), l’empreinte de la Maçonnerie sert de marqueur matriciel incontournable de la matérialité mystique. L’erreur ultime serait de sous-estimer son importance...ne dit-on pas que le diable se cache dans les détails alors ouvrez l’œil, et le bon ! Mes respects, chapeau bas à Alain, Dieudonné, Salim ainsi qu’à vous toutes et tous.

        *(?) : Voilà à mon sens, LE véritable mystère de l’humanité. Je pense humblement que le peuple élu par lui-même sauf par les autres et autres sionistes sont loin d’être les véritables tôliers...ALORS QUI OU QUOI SE JOUE DES HOMMES DEPUIS DES MILLÉNAIRES ???

        « That is THE question » - Hamlet (Sir Francis Bacon...)


      • #160950
        le 01/06/2012 par onegodonemessage
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour ou salam,
        Erreur la franc maçonnerie est intrinsèquement lié au judaisme Les francs maçon sont des "juifs artificiels" en fait, la laicité qu’il défende n’est pas une laicité au sens de la liberté pour chaucun de pratiquer sa religion, mais ils sont pour une laicité "satanique come moyen de lutter contre le monothéisme".
        Il faut savoir que les francs maçons pratiquent leur rite dans un temple basé sur le modèle du temple de Salomon sws, ce temple est basé sur des dimensions en rapport avec le nombre d’or...
        Le "nombre d’or" étant le ratio utilisé par Dieu exalté soit il dans sa création...
        Le prophète salomon sws était un prophète très puissant de Dieu (il avait un royaume sans rivalité dans l’histoire de la création avant et après nous)...
        Mais les diables (que les francs maçons ont pris pour allié) pensent que Salomon était un puissant magicien et il veulent récidiver et se servir de cette magie pour dominer le monde (via l’antéchrist), ils vont donc essayer de le rebatir (le temple) pour l’antéchrist dajjal...

        Coran sourate 2 verset 102. Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Solayman(salomon). Alors que Solayman n’a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone ; mais ceux-ci n’enseignaient rien à personne, qu’ils n’aient dit d’abord : "Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne soit pas mécréant" ; ils apprennent auprès d’eux ce qui sème la désunion entre l’homme et son épouse. Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission d’Allah. Et les gens apprennent ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable. Et ils savent, très certainement, que celui qui acquiert [ce pouvoir] n’aura aucune part dans l’au-delà. Certes, quelle détestable marchandise pour laquelle ils ont vendu leurs âmes ! Si seulement ils savaient !

        Sourate 38 v35. Il dit(Salomon sws) : "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d’un royaume tel que nul après moi n’aura de pareil. C’est Toi le grand Dispensateur".

        Je ne sais pas si j’ai été clair, je te conseille de regarder la série "The hidden face" qui traite de ces sujets en particulier et qui remonte aux fondamentaux pour bien comprendre...


      • #160958
        le 01/06/2012 par loulou
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        oui effectivement, peut on nous donner plus de précision sur ce point ? des références ?
        Merci


      • #160967
        le 01/06/2012 par Le maçonnologue de service
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il faut bien faire le distinguo entre LES maçonneries... Il y a la maçonnerie traditionnelle qui est "déiste" avec un courant "théiste" issue de l’écossisme qui existe depuis le 15 éme siècle. (les premières loges sont écossaises) qui symboliquement se veut l’héritière des templiers et des maçons affranchis batisseurs de cathédrales.

        Et la maçonnerie laïcarde incarnée par les Grands Orient X ou Y. Ces grands orient sont née du siècle des lumières et par le courant de "raison" de l’époque ont rejetée Dieu. C’est ce que l’on appelle dans le milieu maçonnique "La voie substituée".

        La maçonnerie traditionnelle est dite régulière et s’organise en Grandes Loges X ou Y. D’ailleurs pour info depuis 2011 il n’existe plus de Grande Loge régulière en France. (La Grande Loge Nationale Française à perdue sa reconnaissance, c’est à dire que les autres grandes loges du monde ne la reconnaissent plus et ont coupés toutes relations avec elle. C’est une première dans l’histoire de la maçonnerie mondiale) C’est à dire que maçonniquement la France est isolée du monde.


      • #160989
        le 01/06/2012 par nabs
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        d’apres ce que j’ai pu comprendre la franc-maçonnerie a ete infiltré par la secte illuminati descendant des templiers
        qui occuperent jerusalem et dont le 1er temple fut celui de salomon et ce dernier fait aussi le lien avec les sionistes qui veulent faire "le grand israel" ...corrigez-moi si je me gourre !


      • #161026
        le 01/06/2012 par QuoVadis
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        La République est en principes et fondamentaux laïque, mais ses initiateurs les francs-maçons, du moins dans les hauts degrés (33e) ont une croyance dans une Religion non révélée mais avérée, ainsi qu’un culte et une liturgie dédiés à leur divinité qu’ils nomment "Le Grand Architecte" ou porteur de lumière "Lucifer". Leurs temples sont des reconstitutions de l’ancien temple de Salomon à Jérusalem, avec 2 colonnes majestueuses à l’entrée Jakin et Boaz et un sol carrelé en échiquier symbolisant les ténèbres et la lumière. Les francs-maçons sont également férus de symbolisme dérivé de la kabbale des chevaliers du Temple de Salomon. La reconstruction du 3e temple de Salomon est sérieusement étudiée et planifiée par l’Etat d’Israël puisque Jérusalem est amenée à devenir la capitale du gouvernement mondial, ils reconstituent même tous les accessoires sacerdotaux d’il y a 2000 ans. Particularité, une vache rousse sans défaut et n’ayant jamais porté le joug est obligatoire pour le sacrifice de purification rituel, or il se trouve qu’une telle vache est née cette année en Israël, chose qui ne s’était pas produite en 2000 ans. Le sacrificateur sera recruté de façon draconienne parmi les juifs purs :
        "Selon la tradition rabbinique, même si les généalogies ont été perdues, et même après la dispersion des Juifs dans toutes les nations des gentils, les membres de la tribu de Lévi ont reçu l’interdiction de modifier leur nom, après avoir été assimilés au sein de cultures étrangères. Ce sont ces noms qui prouvent leur origine lévitique. C’est ainsi que nous voyons aujourd’hui des Juifs qui continuent à s’appeller Lévi ou Cohen, ou de dérivés de ces noms. Récemment, on a même mis au point un test plus scientifique pour vérifier quels étaient tous ceux qui étaient les descendants des sacrificateurs et des Lévites. En examinant tous les Juifs qui se prétendaient descendants d’Aaron, on a découvert qu’ils constituent un groupe unique, en ce sens qu’ils portent tous la même aberration du chromosome Y. L’ADN d’un individu est aussi personnel qu’une empreinte digitale. Cette caractéristique a permis d’identifier tous ces hommes comme appartenant à un même groupe séparé et distinct, que l’on peut associer au même ancêtre originel."
        Et il est stipulé dans leur ancien testament, que leur messie (Dajjal ?) siégerait dans son nouveau temple de et assisterait au sacrifice de la 10e vache rousse. Chaud, chaud, chaud, la fin des temps sont chauds !


      • #161076
        le 01/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        Il y a aussi une autre histoire de celui décrit parfois comme le plus beau et le plus puissant des anges, l’ange déchu.

        C’est celle d’un ange subversif qui dit "non" à l’ordre établi...

        La punition pour s’être révolté ? direct en enfer...et depuis ils le font passer pour le mal incarné...

        Cette façon de faire ne vous rappel rien ?...
        .


      • #161265
        le 01/06/2012 par QuoVadis
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        A Paul Marcel : Je pense que vous mélangez un peu tout. La franc-maçonnerie dite "moderne" est historiquement attribuée à James Anderson, pasteur écossais et à John Désaguliers, scientifique protestant, qui ont fondé en 1717 les 4 Loges de Londres où ils se réunirent en secret pour refaçonner le monde et remettre en cause les dogmes religieux et les pouvoirs politiques en fonction de leur vision et de leurs intérêts. On l’appelle la maçonnerie "spéculative", en opposition à la maçonnerie dite "opérative" qui était la confrérie des Compagnons du Devoir (apprenti, compagnon, maître) qui eux étaient bâtisseurs de cathédrales entre autres, alors que les premiers étaient des gandins (branleurs) intellos qui n’ont cherché qu’à détruire au lieu de construire et à tirer profit, ils ont conservé la symbolique de la construction (le triangle, le compas, l’équerre, le tablier...). Anderson (créateur du rite écossais, le plus répandu) a écrit "la Constitution des Franc-maçons" qui servit de référence à Benjamin Franklin et Georges Washington qui furent les grands free-mason outre-atlantique. Cette idéologie s’est répandue comme une traînée de poudre au XVIIIe siècle grâce aux "philosophes des lumières" (Voltaire) et aux encyclopédistes (Diderot, d’Alembert...) ainsi qu’aux révolutionnaires (Mirabeau, Danton...). Je citerais pour finir Albert Pike, grand Pontife de la Franc-maçonnerie universelle et du culte de Lucifer, mais sur lequel il y aurait énormément à raconter !
        LLP (Salim Laïbi) a fait de nombreuses vidéos très documentées sur ce sujet depuis longtemps.


      • #161424
        le 02/06/2012 par Mahmoud
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci les gars pour vos réponses !


      • #161426
        le 02/06/2012 par lasieste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        de ma part je dirais tout simplement que la franc maçonnerie est un culte, dont on vénère des entités "dginns en arabe",ou tout court des disciples de Satan, comme les juifs attendent un messie , ben il s’avère que le vrai est jesus mais ils l’ont pas cru ( en le traitant de fils de prostituée ),mais pour comprendre bien l’histoire les juifs sous les règnes de Salomon, étaient les maîtres du monde, c’était l’age d’or de l’état d’israel ,le pouvoir etait conforme aux ordres divins,qu’une fraternité et égalité mondiale a été répandu.au décés de salomon la corruption et l’usure ont repris le dessus.pour les punir dieu envoya l’empire babylonien pour les esclaver comme à l’epoque de ramsis 2.en suite dieu envoya un prophete pour promettre aux peuples d’israel que si ils se renouaient avec les ordres divins, il les sauva à nouveau de cet esclavagisme, en envoyant un messie qui sera leur sauveur qui ramènera à nouveau leur cité en age d’or.
        le plan fut de 4 etape:1- liberer la terre sainte des oppresseurs babyloniens 2- faire revenir les juifs en terre sainte 3- fonder un etat 4- le messie arrivera pour l’age d’or d’israel.
        les perses ont achevés les 3 etapes et à l’avenue du messie ils l’ont pas cru, de ce fait dieu les a pourchassé de la terre sainte.
        malgré tout les juifs attendent encore leur messie, mais il s’avere que ce messie n’est que l’antéchrist , qui a été deriere toute la creation de l’etat d’israel,l’antéchrist communique avec les maçons par l’intermidiare des ginns vénérés puisque l’antéchrist et satan c’est le même clan , alors que ce messie est attendu par les juifs ben il en faut un temple comme celui de salomon (version de la torah,concernant le lieu du temple à jérusalem) pour accomplir la 4 eme etape,mais ce qu’ils ignorent c’est que ce messie n’est qu’un imposteur pour eux et pire il sera le dieu sur deux pattes de la majorité de la terre , la suite qui sait peut etre c’est pour bientot apres la 3 eme guerre mondiale.
        une précision le temple de Salomon n’a jamais été construit a Jérusalem, mais sur l’île de Crète au sud de la Grèce


      • #161490
        le 02/06/2012 par baste
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        pour la personne qui demande quelques références, un livre que j’estime incontournable sur la franc-maçonnerie, et qui a le mérite de placer cette religion dans un contexte très cohérent !
        http://www.chire.fr/A-143507-fils-d...
        … Une critique décisive mais indirecte sur Guénon sur qu’est-ce que la "tradition" d’ailleurs.
        Son second volume, "de la ré-volution" est tout autant indispensable…

        Sinon, très éclairant M. Soral sur Polanski ! Et le reste également…


      • #162114
        le 03/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        A l’origine la franc-maçonnerie est une émanation laïque du protestantisme (rejoint par le judaïsme ensuite), une extension de celui-ci en réseau pour contrer et combattre avec les même armes l’Église catholique et sa redoutable et efficace organisation qui s’appuie aussi sur un réseau mondial et qui lui permet de durer depuis 1500 ans.
        .
        Quant au "satanisme", c’est avant tout une expression religieuse pour désigner l’Autre.
        .


      • #165892
        le 10/06/2012 par onegodonemessage
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @la sieste

        Le temple de Salomon aurait été construit dans la partie est de l’actuelle Vieille ville de Jérusalem, dans le secteur de l’Haram-el-Charif. La partie la plus haute de l’édifice, aujourd’hui couverte par « le Dôme du Rocher » peut avoir été le sanctuaire intérieur.

        N’oublie pas que l’antéchrist doit gouverner de JERUSALEM pour imiter le vrai messie et que les sioniste fouille sous al aqsa et conspirent pour la détruire.
        Il me semble que tu as dit une grosse erreur là.


    • #160791
      le 31/05/2012 par spirit
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      MAGNIFIQUE...comme toujours,mais là,je tenais à le souligner !

      Mais si je faisais mon malin,je pourrais citer "jusqu’où..." pour souligner un parralèle entre les déclarations de Merluche en 2012 et A.S en 2003... sur le Tibet !!!
      Mais,j’irais pas vers ce marécage sans intérets... !!! Juste avancer que le phénomène de soumission général à la machinerie mondialiste ne prend,peut etre,sa source que dans une lâcheté non revendiqué ou admise de la part d’un électorat,certe peu instruit politiquement,mais terriblement peureux devant une matraque de flic ou un menton relevé sur une gueule de voyou verbeux !!!

      Ps : hilarant la bande-annonce du caca de BHL (autant que puant quand on y approche son nez !)


    • #160794
      le 31/05/2012 par Arkadi-Dolgorouki-Caroff
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Trés bon comme d’habitude ! Les demonstrations au sujet du financement du Stalinisme par le mondialisme est très utile et courageuse car il est encore tabou pour beaucoup parmi les contestataires du nouvel ordre mondial de critiquer ce qui est relatif au Marxisme et ses applications ...bien que Soral n’impute pas au marxisme proprement dit les goulags ... pourtant dejà cet appuis des forces fianciéres mondialistes au Soviets est tracé depuis Lennine . Quand aux période précédentes il est documenté aussi que des journaux Israelites américains soutenaient la revolution Bolchévique avec un esprit de vengeance contre les pogroms attribués au Tasarisme..quand à Marx lui mêm Soral semble le mettre dans un panthéon difficilement acceptable pour qui vient de la droite des valeurs car dans ce courant l’émergence de cette theories et des soutiens sont suspects et en plus on ne reconnais une grande valeurs aux idées marxistes . Bien qu’il est vrai que beaucoup n’ont pas lu Marx . Mais justement beaucoup de courants droitiers n’y voient pas l’intérêt. Néanmoins il ya des gens droite qui ont lu Marx et le critique sérieusement . du côte Traditioniste et beaucoup du côte de l’école autrichienne dont un Ron Paul , Alex Jones se revendiquent en grande partie. Soral temoigne d’un certain respect pour une certaine Amérique ainsi que pour Ron Paul . Le debat est donc hissé à un niveau plus interesssant, élevé qu’avec ceux qui balayent méprisement ces questions sans ni avoir lu Marx ni les penseurs Libertarians ! ...dalleurs dans son interview radiophonique 15-18 les jeunes gens lui ont posés la question de savoir ce qu’il en pensait ...les nouvelles generations de contestaires n’ont plus le socialisme et le communisme comme seuls horizons de passion intellectuelels et politiques il faudrait commencer à s’en rendre contre et aborder le sujet sereinement à mon mon humble avis ! ...c est bien car ainssi on ne peut pas dire que Soral est un crypto-Satlinien ...il faut comprendre que pour les gens qui viennet de la Droite , et qui plus ai ceux qui ont une certaine culture ideolique de droite c est pluts le fait qu’il ai passé 10 ans au PC qui pose question plutôt que son passage au Fn ...un debat avait été fait entre Michel drac et un tenat de l’ecole Autrchienne sur enquete et debat a l’epoque ou e&r n’était pas en conflict avec Robin . Mais ce debat etait decevant car trop technique , comme resevé aux initiés ...les uns et les autres auraient-ils peur ?! ...


    • #160795
      le 31/05/2012 par Carla
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vidéo 2 : j’adore à 34m30 !!!!! "Je ne sais pas si Todd peut suivre...." :)


    • #160799
      le 31/05/2012 par ghola
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      superbe entretient
      comme d’habitude, Soral est brillant et hillarant !
      de plus en plus fort

      petit detail amusant que je decouvre en regardant la video 5 (33eme minute) :
      lors de la bande annonce du film de propagande de Boutul, un abruti brandit une pancarte "NATO air" avec le symbole de Nike ... encore une tache qui voit en la societe de consomation une forme de liberte absolue ... il va vite comprendre qu’il va juste changer de dictature pour plonger dans celle du monde capitaliste.


    • #160805
      le 31/05/2012 par septic
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bien marrant l’intro avec le tee shirt Dieudonné.
      Dieudo devrait peut être se mettre au vert un moment non ? Histoire que les choses se tassent un peu. Comme vivre dans le maquis. Qu’il se ressource et quand on l’aura oublié, il revient pour glisser d’ autres quenelles.

       

      • #161002
        le 01/06/2012 par rustic
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        non, au contraire, faut qu’il dure et qu’il passe, les quenelles ils doivent se les prendre, il faut qu’eux aussi en bouffe un peu...
        ils sont pas dans leur droit, à terme ça tournera à son avantage, mais si il lache et se terre comme un rat, alors là ils pourront se marrer et souffler...
        je voudrai pas qu’il endure toute ces epreuves pour rien, le combat est entamé, on se cache pas en pleine bataille !!
        apres c’est le repos du guerrier... !!!
        courage Dieudo et chapeau bas, tout les moyens pour le soutenir sont bon !!!


      • #162072
        le 03/06/2012 par septic
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bof, c’était histoire de blaguer, de dire que Dieudo se trouve une planque pour se faire oublié comme dans les tontons flingueurs ou des films où il y a Lino.
        Avec toi, ça a raté apparement.
        Mes excuses.


    • #160807
      le 31/05/2012 par Le voyageur
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je soutiens la réponse de Mr Soral à 100% car celui qui a lancé cette réponse " le musulman ne se soumet qu’à Dieu " n’est qu’un ignorant et s’il aurait compris le message de ce qui est dit dans le saint coran , il aurait pu savoir qu’il est question d’avoir sa part dans l’au delà certes, mais aussi il est dit de ne pas oublier sa part dans ce monde ici-bas.
      Finalement , dans le côté pratique de l’islam, Mr Soral est plus connaisseur que ceux qui se prétendent en être les fidèles.


    • #160810
      le 31/05/2012 par un citoyen
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain a sans doute (encore) raison a propos d’Annie Lacroix-Riz

      Elle à néamoins le mérite d’avoir produit un travail très interressant avec son livre " le choix de la défaite" ou elle montre que tout était prévu pour que l’on perde la guerre contre l’Allemagne en 1939. Les élites trahissant une nouvelle fois le peuple tout comme elles l’avaient fait en 1870. Voir l’excellent exposé de Guillemin à ce propos.


    • #160812
      le 31/05/2012 par Stalker
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Allez, je me risque à faire un commentaire sur la partie 3 de l’entretien (Alain me considérera peut-être comme l’un de ceux qui l’emmerde, mais c’est le jeu) où je ne partage pas l’analyse d’Alain quand il dit qu’en dernière instance, la finance fait le choix des rouges contre les nationalistes allemands. Il justifie son propos par la photo de Yalta et par le fait que les américains aient fourni une aide militaire et financière conséquente à Staline, aide décisive dans la victoire de Stalingrad.

      Or, tous les historiens sont aujourd’hui d’accord pour dire que le vrai tournant de la guerre, celui qui a fait comprendre aux américains que l’Allemagne ne vaincrait jamais la Russie, c’est l’échec de l’Opération Barbarossa, qui reste la plus grand offensive militaire de l’histoire. Il devenait clair qu’avec un tel échec, qui avait mobilisé toutes les cartouches des allemands, on s’engageait dans un conflit long et pénible qui verrait in fine la victoire de l’armée rouge.

      Ce qu’il faut absolument noter ici, c’est que jusqu’à Barbarossa, les américains fournissaient une logistique importante aux allemands (ils fournissaient notamment l’armée allemande en pétrole, et le fait qu’ils aient cessé de le faire après Barbarossa n’est pas pour rien dans la défaite allemande).

      L’analyse de Soral me semble donc fausse lorsqu’elle se place sur le terrain idéologique (les américains préfèrent les rouges que les fascistes) ou, tout au moins, très partisane (dans l’optique de présenter les nationalistes, sans distinction entre les nationalismes d’ailleurs, comme le seul contre poids sérieux aux intérêts de la finance mondiale).

      Non, je crois que la finance mondiale n’a aucune espèce d’avis sur ce genre de question et se considère sans aucun ennemi possible (ou tout le monde comme ses ennemis, ce qui revient au même). Elle joue depuis le début sur tous les tableaux et c’est sa force : elle peut donc toujours se positionner, au dernier moment et lorsque les choses deviennent plus claires, du bon côté, de celui de la victoire, et continuer ainsi d’écrire l’histoire à sa sauce.

      Sinon très bien pour le reste mais sur ce point, Mr Soral, vous manquez d’objectivité.

       

      • #161587
        le 02/06/2012 par lisa
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je partage ton avis.


      • #161724
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Dans une de ses vidéos, alain Soral notait que la finance internationale n’échappe pas aux lois du commerce (c’est même elle qui les établit) et qu’elle finance tous les partis fussent-ils belligérants à partir du moment où le rapport est juteux et la créance assurée. La deuxième guerre mondiale a établit l’hégémonie US en plusieurs temps : évincer l’empire britannique, pousser le Japon à la guerre, financer l’Allemagne nazi dans son véritable objectif : l’URSS, financer l’URSS contre l’hégémonie allemande et prendre le leader ship dans le pacifique après la défaite du Japon. Dans un deuxième temps vaincre le véritable vainqueur de la deuxième guerre mondiale : l’URSS par des guerres périphériques, des stratégies de déstabilisation, une propagande et une politique anti communiste d’envergure inégalée, une course aux armements et à la conquête spatiale hors de prix.
        Tout bénéf pour la banque US, l’industrie US, la politique US jusqu’à ce que la banque US rafle seule la mise. Nous y sommes. Qui donc tient la banque US ?


    • #160813
      le 31/05/2012 par chris de beaumesdevenise
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore une fois chapeau bas M. l’artiste !!!
      Et a toute l’équipe d’ E&R pour la post-prod.
      Tel le zébu assoiffé dans ce désert peuplé d’inconscient
      je viens m’abreuver a l’une des rares sources d’information ici-bas ...
      Les heures s’annoncent sombres ,mais tous autant que nous sommes ,nous serons seulement jugés sur nos actes...Alors haut les coeurs et gardons la foi quelque soit le Dieu que vous vous avez choisit !!!!!!!!! :)


    • #160818
      le 31/05/2012 par Ali de Montmartre
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Salut
      L’analyse concernant l’Islam et le nationalisme voire monarchie française, disons, Guénon/Maurras pour simplifier, est exactement la mienne. L’entendre d’AS est savoureux. On peut rêver à un rapprochement des deux bords... qui de toute façon sera inéluctable.

      Les milieux proches de Guénon en témoignent. Pour aller plus loin, lisez "l’Islam et le Graal", et vous comprendrez tout ce qu’ont perdu le catholicisme et "l’occident" d’un certain point de vue.

      Henry de Lesquen - club l’horloge -sans qui radio-courtoisie serait tout à fait estimable, et Louis Alliot, sans commentaire, sont des freins idéologiques oeuvrant à leurs manières, en fait pour l’empire, à préserver l’illusion de la séparation essentielle.

      Il reste encore beaucoup à faire mais les points de convergences naturelles seront d’autant plus révélés que "le niveau monte" en même temps que la décomposition se généralise.
      Merci pour votre travail de vérité et pour votre lucidité à toute épreuve ! QuIl vous garde !


    • #160822
      le 31/05/2012 par Mich
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Grande forme de la part de Soral !

      Je relève plusieurs points. Tout d’abord merci de révéler une nouvelle imposture, celle de Todd. Au début, quand je l’entendais faire quelques louanges au FN, je me suis dit il est bien ! Avant de l’entendre littéralement chier sur le FN, et là, la chute. Merci encore une fois de faire la lumière sur ces iconoclastes du PAF.

      Le coup des relations entre les américains et Staline juste avant la chute et l’anihilation du IIIè Reich est un vrai coup de pied dans la fourmilière salvateur. Cependant, de la à dire que les nazis, et plus généralement les nationalistes sont les vrais subversifs de l’Empire, sachant que les américains ont eu de nombreux échanges avec l’Allemagne nazie d’avant-guerre... cela nous doit nous inciter à la méfiance.

      Et enfin, cela se lie aussi avec le point préccédent, concernant la Serbie, il ne faut pas se réjouir si vite : Tomislav Nikolic et son parti sont défini comme nationaliste, mais ils sont à la base pro-européen. Nikolic est en fait le dissident du SRS, parti radical serbe, du détenu au TPIY Vojislav Seselj, et s’est séparé du parti pour sa position pro-européenne. Donc Nikolic est vu comme un traitre du parti historique serbe et donc pour certains de toute la Serbie. Ne pas oublier que l’entrée de la Serbie en UE est conditionné par sa reconnaissance du Kosovo indépendant. Pour beaucoup, la victoire de Nikolic est surtout un vote sanction de la politique désastreuse de Tadic.

      Bonne continuation.


    • #160824
      le 31/05/2012 par Cyrene
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vraiment bien la clarification à propos de Rousseau.
      J’aimerais que Soral nous en dise plus sur ce qu’il pense de Nietzsche et Descartes...
      Ce serait sympa d’avoir une rubrique philo.


    • #160825
      le 31/05/2012 par Pullo
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      La Croix-Riz fait la meme interprétation que Guillemin sur Pétain, ce n’est pas nouveau tout ça.

      http://www.rts.ch/archives/dossiers...

      ça fait longtemps que le choix de la défaite par les élites Françaises alimente la polémique sur cette période.


    • #160826
      le 31/05/2012 par olibrius
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Toujours plus grand, toujours plus fort !... tu fais chier Alain !! (je me sens tout petit !)...en plus tu deviens pédagogue !... certes, bien qu’anarchiste de première heure (au sens noble, ou prodhonien ) ni dieux ni maître ne peut me soumettre !.. néanmoins, Dieu semble s’imposer à mon écoeurement du monde !... et en tant qu’esprit libre j’ai toujours choisi moi même mes maîtres lorsqu’ils qui me portent à la vérité et la délivrance.. . !.. Môssieur Soral restera un de mes meilleurs professeurs !!!!
      Juste Merci !


    • #160831
      le 31/05/2012 par fifty miles
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur le Tibet :
      - Voir les conférences de Ludo Martens sur le Tibet, qui relatent de l’historique des relations entre Tibet et Chine. Monsieur A.Soral avait validé dans une des ses vidéos précédentes l’aspect féodalité du Tibet.
      Sur l’ambiguïté de la coalition -US Roosevelt/URSS Staline/Empire Britannique Churchill- contre 3éme reich Hitler ; Staline ne perdait rien pour attendre et une fois le Reich vaincu, la guerre froide contre l’URSS aboutit à sa chute, alors même qu’auparavant les USA dépeçaient l’empire britannique.
      Sur le rôle de Zola dans l’affaire Dreyfuss, l’analyse d’A.Soral ne se retrouve pas et est en complète contradiction avec celle d’Henri Guillemin alors qu’ils se rejoignent totalement sur J.J Rousseau...
      Monsieur A.Soral est un penseur de grande qualité qui pêche néanmoins parfois par des prises de position tranchées ou nuancées à postériori, ce qui peut être déstabilisant.

       

      • #161708
        le 02/06/2012 par un gars moins con qu’hier
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @fifty miles

        Tu as dit que "Staline ne perdait rien pour attendre et que la guerre froide a entrainé sa chute", je ne connais pas le fond de ta pensée mais sache qu’il n’y avait pas les gentils américains d’un côté et les méchants rouge de l’autre.

        Regarde cette vidéo http://www.dailymotion.com/video/xd..., c’est une interview qui date de 1992 avec Pierre Faillant de Villemarest, dans laquelle il dénonce la mascarade du conflit Est-Ouest, le rôle des sociétés secrètes, du groupe BILDERBERG, la manipulation à l’aide des leviers monétaire économique et financiers,l’alliance judéo-maçonico-financiers et j’en passe.

        Pour avoir plus d’info sur lui va sur sa page wikipédia, il est rentré dans la résistance en 1940, agents du contre espionnage français, issu d’une ancienne famille française, mort en 2008 et à part ici je ne vois pas ou est ce que l’on pourrait s’intéresser aux travaux de ce grand homme.

        Il a écrit plusieurs livres qui sont de véritables bombes...D’ailleurs si un membre actif de E&R voit se message il serait intéressant de se pencher sur ses ouvrages d’autant plus qu’ils ne sont pas faciles à trouver dans le commerce.


      • #161763
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @un gars etc etc
        Voir mon post de 17h44 #161724
        Ceci dit errata de ma part : chute du communisme et non de Staline, bien que ce dernier "ait chuté"sur le sol dans des conditions que certains ont qualifié de douteuses.
        Faisant parti de la catégorie de ceux qui pensent que le système capitaliste est de loin le plus criminel de tous les sytémes ayant existé, je relativise de beaucoup l’anti-communisme instauré par l’historiographie dominante et ses innombrables relais.


    • #160835
      le 31/05/2012 par Gaëtan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Concernant Rousseau et l’Etat de Nature aboli par la civilisation...Ne vivons nous pas un retour finalement de cet Etat de Nature, n’est-ce pas la loi de jungle...
      Sauf que les prédateurs sont des banquiers et que notre capacité de chaos a augmenté de manière démesurer...

      Nous sommes arrivés au point où nous pouvons réduire la Terre à l’état de cendre, les bombes thermonucléaires israëliennes jericho III si ma mémoire ne flanche pas, sont mille fois plus puissantes que Little Boy (bombe d’Hiroshima). C’est plus l’équilibre de la terreur ça... Ces gens-là chasseraient les mouches à coup de lance-rocket.

      Je ne vous parle même pas des technologies dites de Future Warfare développés à HAARP.

      Sommes-nous encore des civilisations, moi je me pose sincèrement la question...L’instinct l’a-t-il emporté sur l’intuition et par intuition j’entends morale ?
      Je pense que la civilisation française a existé à certaines époques mais à ce jour elle n’existe plus ou elle existe mais dans le coeur des dissidents...

      J’ai adhéré à ER pour redevenir un Homme et essayer de m’extirper de ce Système broyeur d’Humanité car qu’est-ce qui nous fait nous soumettre à un tel Système ?
      La gamelle, la survie, on accepte un tas de compromissions infâmes, on est malheureux et on se dit "Mais il faut bien manger."...Alors n’est-ce pas l’Etat de Nature ça peut-être ?!

      La civilisation la vraie existe chez les dissidents et nulle part ailleurs...Chez ceux qui placent les valeurs au-dessus de la vie. L’intuition au-dessus de l’instinct.

      Le réseaux de solidarité qu’a entrepris de construire Alain et les membres d’ER est le plus bel hommage que l’on puisse faire à l’oeuvre de Rousseau "Du Contrat Social".
      C’est ça la vraie démocratie, il faut s’en inspirer et monsieur Chouard a lui aussi de très bonnes idées sur la Constitution devant être établi par les citoyens tirés au sort. C’est sa cause des causes et je partage son point de vue institutionnellement parlant...
      Cependant la cause des causes de tous nos malheurs, celle avec un grand C...La Cause de tout ce bordel, n’est pas là...

      J’y ai réfléchi et je pense avoir trouvé mais je n’aurai pas le temps de développé ici, je tâcherai d’écrire un manifeste pour répondre à cette question de la cause des causes. Celle qui fait qu’on a abandonné la Civilisation pour re-flirter avec un Etat de Nature ayant le pouvoir pervers de la technologie en plus.

      Voilà, je laisse planer le mystère pour l’instant. Vous avez sans doute vous aussi vos idées sur la question.


    • #160840
      le 31/05/2012 par natan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’aimerait, M.Soral, que vous me prouviez que dans l’anciens testament il y a quelques choses qui dit que les Juif ont le droit de : mentir, voler, s’adonner a la purification ethnique, ect.. que Dieu est vengeur et qu’il a promis la domination a son peuple.
      donc dans l’ancien testament (pas le talmud)
      Il y a beaucoup de petites choses que vous dites, très vites et établit comme des vérités et qui sont parfois vraiment énorme.

       

    • #160842
      le 31/05/2012 par gangan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      A la 17eme minutes sur la serbie, si le mec elu reste dans l’europe il est pas nationaliste si ? si marine etait au pouvoir elle sortirai de l’europe et elle est loin d’etre : Extreme Droite pour moi !

      Les serbes ont élu un sarkozi bis non ? alain eclair nous ;)

      Truc beaucoup mais BEAUCOUP plus important la reponse sketchale de DIEUDONNE à timsit

      Alain qui revient positivement sur le fait de benoit c’est aussi beau que quand il sort de ses gonds !

      J’ai envi de lire du rousseau :)

      Merci Alain !

      il y a encore un combat entre juifs et "américains" polanski et dsk en sont une preuve il ont été sauvé par LES "juifs" la vrai tribue :)

      Sur Dreyfus Guillemin nous a pas dit ce qu’Alain dit ! ?

      Le noir tabassé il crit allah akbar ou pas ?

       

      • #161066
        le 01/06/2012 par Mich
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        J’ai signalé quelques posts plus haut. Pour moi il ne faut pas se réjouir trop vite de l’élection du (pseudo-)nationaliste Tomislav Nikolic. Il est pro-européen, et pour que la Serbie rentre en UE, la condition sine qua non est de reconnaître le Kosovo indépendant. Ce serait donc abberrant pour un nationaliste de se séparer du Kosovo. Sachant qu’en plus j’ai entendu que Nikolic vivrait dans un luxueux appart à Belgrade, ce qui veut dire que probablement qu’il a été payé par les occidentaux, donc je ne pense pas que ce soit aussi réjouissant.


    • #160843
      le 31/05/2012 par Sinokisme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "(9) Je connais ta détresse et ta pauvreté, -encore que tu sois riche- et les insultes de ceux qui se prétendent Juifs sans l’être, n’étant qu’une synagogue de Satan. (10) Ne crains pas ce que tu vas subir : un de ces jours le diable va mettre en prison quelques uns des vôtres ; c’est pour que vous soyez mis à l’épreuve en traversant dix jours de tourmente. Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie."

      Apocalypse Chap 2 versets 9 et 10


    • #160844
      le 31/05/2012 par gangan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain part de l’actualité et donne son avis de plus en plus en plongeant dans l’histoire de vidéo en vidéo ça se vérifie


    • #160846
      le 31/05/2012 par LIMA
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Les multinationales sionnistes refuseront de perdre de leurs marges bénéficiaires par l’application du protectionnisme ; et des pays dans le monde ont déjà réagit avec des formes de protectionnisme Car n’oublions pas que dans la croissance au niveau mondial des societés l’objectif n ultime et la maximilisation du profit pour le bénéfice des élites oligarchiques et pas pour la croissance des emplois et de la prospérité sociale ou chacun bénéficie de l’économie .
      On est arrivé au point culminant de ces thèses des économies d’échelles du gigantisme des grands groupes qui ne bénéficie qu’aux privés multimilliardaires inutillment .


    • #160849
      le 31/05/2012 par Bérenger
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Guillemin selbe être en désaccord avec ce que dit AS sur Dreyffus concernant les dettes (voir cette vidéo, à 4min ). Qu’en est-il ?

       

    • #160853
      le 31/05/2012 par agley
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain soral c’est un chique type il assure trop il dit des choses intéressantes et en plus avec beaucoup d’humour et du recul toujours un plaisir les vidéo de Monsieur Alain soral


    • #160855
      le 31/05/2012 par Johnn
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Percutant comme toujours !

      J’en reste d’autant plus abattu par l’ampleur de la manipulation qui se met en place pièce par pièce et par l’inconscience immense du petit peuple qui prend encore ses loups trotskystes et maçonniques pour des sauveurs providentiels...


    • #160864
      le 01/06/2012 par dionysos
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Video partie 2, 7min 30 : "le protestantisme, c’est un retour au judaïsme" (?) je vois pas en quoi.

       

    • #160865
      le 01/06/2012 par Jeansol
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Il y a de quoi être dithyrambique sur cet entretien, j’ai tout particulièrement apprécié la démonstration sur le cas Polanski et le dessous des cartes. Brillant, tout simplement.


    • #160866
      le 01/06/2012 par Benoît
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pardon, je réagi sous le coup de l’émotion. Je viens de voir à l’instant les images illustrant le parallèle entre les propos de BHL et le traitement - je ne trouve pas de qualificatif - que subissent les travailleurs noirs libyens. S’il vous plait, mettez des avertissements lorsque vous relayez de telles images. Je ne veux pas fuir la violence, me cacher les yeux face à une réalité trop dure, comme un parleur ayant la critique virulente tant qu’elle est confortable. La réalité est ainsi, il faut la voir telle quelle ! Mais n’oubliez pas que vous êtes suivit par beaucoup de monde, également des jeunes. Un petit avertissement pour éviter de surprendre les plus fragiles, ce serait à mon sens un une précaution très noble et appréciée. Pardon pour ces propos prosaïques mais ça me paraissait important ! En tout cas, hormis cette remarque sur la forme l’entretient est très enrichissant, comme d’habitude. Merci !

       

      • #162568
        le 03/06/2012 par Marc
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je suis d’ accord avec toi j’ai pensé la même chose... Je n’ ai d’ ailleurs pas pu continuer à regarder...un petit texte de la part de la post prod, qui à fait un super boulot, merci à eux, pour de futures vidéos, ce serait bien.

        Par contre pour le reste, c’était “du petit lait” merci à Alain et à toute son équipe.

        Paix à vous

        Salutations

        Marc


    • #160869
      le 01/06/2012 par Igor
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      L’aveuglement idéologique et la malhonnêteté intellectuelle d’Emmanuel Todd ne sont pas nouveaux : je l’avais entendu en 2007 dans cette émission télévisée que j’ai retrouvée :
      http://www.dailymotion.com/video/x6...
      À partir de 10’, Todd y défend de manière absolument ridicule l’école d’aujourd’hui, en niant avec une incroyable malhonnêteté l’évidence, à savoir la baisse de niveau énorme et catastrophique des élèves de notre Éducation Nationale.


    • #160875
      le 01/06/2012 par soralien
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      VIVE SORAL LONGUE VIE AU PLUS GRAND INTELLECTUEL FRANÇAIS

       

      • #163861
        le 05/06/2012 par ùonument historique
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Des temps qui courrent et des réalités occultées et de la monopolisation impériale du monde ;
        Alain soral est un MONUMENT HISTORIQUE déjà de sa vie durant .l’Histoire ne refait jamais deux fois ldes memes hommes ; la Grandeur de Alain Soral est mondiale (dans le sens de résistance ) et universelle (dans le sens du vrai et authentique language )


    • #160877
      le 01/06/2012 par Sacha
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’aimerai vous reprendre sur Nietzsche, que vous semblez considéré comme un auteur complexe qui serait de gauche et de droite. Je tiendrais à rapeller ici rapidement que Nietzsche considère qu’il n’y a pas de société qui ne puisse se baser sur l’esclavage. On nous rabat toujours les oreilles par une lecture métaphorique sur ce point. Mais vous qui être hégélien, je voudrai rappeler l’histoire effective. À l’époque de Nietzsche, nous sommes en plaine discussions sur l’abolitionnisme. Il parait difficile de considérer Nietzsche comme un philosophe, un philosophe qui use métaphoriquement de la notion d’esclavage en le recontextualisant. Il est certainement un poète élégant, au vocabulaire très riche. Si on comprend ce qu’est la dialectique, il n’y à pas de discoure, pas de dialectique dans l’écriture aphoristique. Style d’écriture qui est une destruction de la raison, qu’on peut déguster comme des petits bonbons à la mode qui peuvent tout dire. Comme des poèmes d’ailleurs. Nietzsche est un penseur amoral, eugéniste, fascisant (si le mot a encor un sens après ce qu’on en a fait en mai 68). En parlant de 68, dois je rappeler que Nietzsche est repris par l’ordure de Deleuze, qui loue la psychose — libération réelle du sujet hors de la société, et même de la sociabilité — dans l’Anti Œdipe (sans la négation il n’y à pas de sujet selon Hegel, donc sans introjection du sur moi, où va-t-on ? dans l’exacerbation du ça ?) et Foucault qui produit une dissolution nominaliste de la notion de pouvoir, rendant toute analyse de son effectivité impossible ? Rapprocher Rousseau et Nietzsche, surtout après le texte que vous citez, est une maladresse qui tache l’amour que vous partagez avec moi pour ce penseur de la liberté. Liberté autre que la liberté dans laquelle on voudrait nous enfermer, exacerbation du ça. Ce que Rousseau comba précisément dans le chapitre 8 du premier livre par l’affirmation de la liberté morale.

       

      • #161205
        le 01/06/2012 par Cédric
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Non vous avez une lecture erronée de l’anti-Oedipe, qui ne fait en aucun cas l’apologie de la psychose. Je vous invite à relire la notion de trajectoire de Deleuze, qui s’explique ici sur les critiques liées à l’anti-Oedipe.
        http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/...

        Et ce n’est pas parce que la forme aphoristique est différente de la forme dialectique qu’il faut la rejeter. Elles ne s’opposent (et leur attribuer une hiérarchie de valeurs au nom de la Raison n’a aucun sens), elles se complètent. A ce compte là, autant dire que tout Confucius et Lao Tseu, tous les koan zen, sont bons à mettre aux orties parce que dangereux pour la Raison. La dialectique n’est pas l’alpha et l’oméga du mode d’expression de la pensée !!!

        Enfin sur la notion de société ne pouvant être basée sur l’esclavage : l’esclavage est aboli mais à votre avis qu’est-ce que le petit salariat mondialisé aujourd’hui (en interne) ou l’exploitation des pays pauvres par les pays riches grâce à l’outil de l’économie libérale et de la mondialisation (en externe) ?? Si ce n’est un substitut de l’esclavage suite à la disparition de celui-ci (le smicard ayant un salaire lui permettant seulement d’avoir un toit, se vêtir et manger : c’est à dire, d’un point de vue matériel, pas plus que l’ancien esclave des anciennes sociétés, qui était nourri/logi/blanchi point barre. Un esclavage a remplacé l’autre, seulement on a créé l’illusion du pouvoir au peuple, nommé "démocratie", pouvoir complètement illusoire, voir Chouard etc.... qui explique très bien cette illusion de la démocratie (qui est depuis presque toujours une ploutocratie qui se cache... sauf peut-être à l’époque Athénienne ) et aussi Nietzsche dont la pensée que vous jugez fascisante, n’est en fait que la vision précoce de ce que devenait la démocratie, de ses dérives inévitables. Là aussi, je vous invite à lire Tocqueville, qui l’avait parfaitement analysé également.... Par ailleurs Nietzsche n’a jamais proposé un système politique complet et idéal, ca n’a jamais été son but ni sa manière de faire, pas plus en philosophie qu’en politique. Si on devait définir l’idéal politique de Nietzsche, ce serait vaguement une aristocratie de l’intelligence et du talent. Donc un truc qui ne nivelle pas par le bas et le populisme comme nos démocraties capitalistes modernes, mais pas non plus un système eugéniste, raciste ou bourgeois comme vous semblez le suggérer)


    • #160879
      le 01/06/2012 par Le Sphynx
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vraiment excellente analyse et synthèse du monde d’aujourd’hui.
      Il y a beaucoup de monde, je pense, qui suive Soral sans avoir acheter "Comprendre l’empire" pour des raisons financières, dont moi ! Si vous pouviez le mettre en vente PDF sur le net...
      Juste une petite critique :
      Je suis pas un grand résistant politique mais plutôt résistant spirituel dans la lignée de René Guénon et le voir qualifié de "Nationalisme français islamophile d’extrême droite" me fait réagir car, ayant lu Guénon de bout en bout, c’est faux. Guénon est beaucoup trop subtil pour être qualifié de quoi que ce soit, et il est surtout pas nationaliste, ni "islamophile", ni "traditionaliste" (il faut lire son article "Tradition et traditionalisme") et encore moins de l’extrême droite (quelque soit la définition de ce terme). Le mettre dans le même sac que Massignon, Corbin et Evola est, permettez-moi, une aberration. Je veux bien être précis quand à Rousseau mais soyons-le pour tous les auteurs.
      Pour continuer là-dessus, je comprend pas très bien quand Monsieur Soral utilise le terme "Kabbaliste" pour désigner une abstraction ? La Kabbale est le côté spirituel et initiatique du Judaisme qui mérite le respect ; si certains juifs ont détourné sa véritable signification il faut le préciser.
      Et pareil pour la Franc-maçonnerie. C’est, à la base, une authentique société initiatique qui observait (pour certains) les rites chrétiens, et qui avait pour but la connaissance suprême. Il faudrait nous expliquer comment elle a dérivé en "satanisme" "réseau oligarchique financier" ect. Et je m’appuie sur Guénon pour dire ça.

      Je fais un peu chier, je sais. Il est clair que l’entretien est de haut niveau encore une fois, et que je préfère cibler les imprécisions plutôt que de m’extasier.

      Bien à vous chers résistants.

       

      • #161297
        le 01/06/2012 par nicocable
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Si tu veux un conseil, détache toi un peu du côté ésotérique de ces choses.
        Elles ont toujours été pour les élites, car ces connaissances ne sont pas pour les "petits", ils ’n ont pas la capacité de les comprendre !!!(discours éternel des "élites").
        Désolé, mais cela a toujours été satanique, quelles fût été les époques et les hommes, même si ces derniers étaient de bonne volonté.( Ton pseudo montre t il une volonté de ta part ???)

        Je suis d’ accord avec toi par rapport aux précisions des auteurs (car en plus je suis inculte sur ces sujets) mais je pense qu’ Alain a voulu en dégager une idée principal et directrice.

        En espérant qu E&R ne se fasse pas infiltrer par des franc macon

        bien à vous tous


      • #161413
        le 02/06/2012 par glorflindel
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Le Sphynx,
        Merci de ton commentaire.
        J’ai écrit sensiblement le même message un peu plus bas.
        Il est à mon avis important que Alain Soral rectifie sur Guénon ...Je veux bien que sans préparation il puisse commettre des imprécisions, c’est humain et normal ...mais sur Guénon, il s’est carrément trompé et de manière plutôt grave quand on connait l’oeuvre de René Guénon. J"ai rencontré un disciple de Michel Valsan à Paris et je peux vous dire que celui-ci ne serait pas d’accord avec A.S sur ce sujet précis...
        La critique du monde moderne faîtes par Guénon est certes fondamentale mais l’est encore plus son exposition de la Doctrine sapientielle.

        Je t’encouragerai mon ami Sphynx à continuer dans tes lectures contrairement au post précédent
        Je te souhaite bon courage pour la suite.


      • #161595
        le 02/06/2012 par Sam Hunttington
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Par contre un résistant qui ne veut pas se délester de 15 boules pour un bouquin, bof quoi ! En fait, cela devrait être un "rite initiatique" (pour rester dans les eaux troubles de l’ésotérisme) que de lire "Comprendre..." avant de poster ici (signe de bonne santé du livre que de ne même plus avoir à écrire son titre complet. Livre culte quoi !). D’ailleurs cette vidéos m’a donné envie de le relire une deuxième fois !


      • #161928
        le 03/06/2012 par Le Sphynx
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je remarque que beaucoup restent dubitatifs face à la résistance de René Guénon.
        Je vous rappelle que l’un des auteurs les plus cités par Soral, et qui a exercé apparemment une grande influence sur lui, est Carl Schmitt. Ce dernier admirait Guénon et parlait de lui comme "le penseur vivant le plus intéressant", dans les années 30. Guénon influencera tellement Schmitt, à travers ses critiques du monde moderne, qu’il introduira une composante ésotérique à sa pensée qui lui permettra d’écrire une critique de Hobbes : Le Léviathan dans la doctrine de l’état de Thomas Hobbes : Sens et échec d’un symbole politique.
        Donc soyons de bonne foi quant à l’oeuvre de Guénon qui, de manière souterraine, convertit bon nombre de gens à une logique religieuse donc de valeur et contre la "modernité humaniste".
        Et d’ailleurs sur l’antisémitisme des auteurs anciens, il est intéressant de constater que la vision la plus proche
        d’Alain Soral est celle de Guénon qui affirme : "pourquoi les principaux représentants des tendances nouvelles, comme Einstein en physique, Bergson en philosophie, Freud en psychologie, et bien d’autres encore de moindre importance, sont-ils à peu près tous d’origine juive, sinon parce qu’il y a là quelques chose qui correspond exactement au côté « maléfique » et dissolvant du nomadisme dévié, lequel prédomine inévitablement chez les juifs détachés de leur tradition ?"


    • #160882
      le 01/06/2012 par soralien
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vivement la fin du mois prochain


    • #160891
      le 01/06/2012 par filip
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      excellent comme d’habitude ; et bon choix musical : si j’ai bien reconnu la musique d’intro est du groupe Texan Jesus Lizard


    • #160901
      le 01/06/2012 par MOMO
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      BRAVO SORAL.
      NOUS ARRIVERONS BIENTOT A PLUS DE 100’000 VUES !!!


    • #160903
      le 01/06/2012 par coluchi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      toujours aussi édifiant les entretien d’Alain Soral.

      Sur Emmanuel Todd, je n’ai jamais senti ce sociologue en carton, même dans ses critiques les plus acerbes du système. question de nez....

      à tous les auditeurs, quand vous n’avez pas toutes les infos sur une personne, fiez vous à votre pif.. 6 ième sens


    • #160904
      le 01/06/2012 par Cousin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je viens de tomber sur François Hollande auditionné par les Francs-Maçons au Grand Orient de France, ou les gens sont floutés :-)

      http://www.youtube.com/watch?v=hs8u...


    • #160906
      le 01/06/2012 par lasieste
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      ok d’accord si on regard bien, les juifs ne font que 1% de la population ,les musulmans 10%,les chrétiens (estimation personnelle)30% ,divers 5% le reste sont athées avec un pourcentage d’environ 54% , je vous laisse me dire quelle communauté doit se poser la question, afin d’ y mettre les moyens pour s’imposer pour rééquilibre la donne actuelle.
      je suis intéressé si quelqu’un possède une étude sur le pourcentage de l’électorat du FN par catégorie d’affiliation au parti,je voulais dire par le pourcentage des gens qui sont au FN juste pour
      A- la question d’immigration
      B- la vision de l’économie (sortir de l’euro, l’Europe,la dette...) .
      C- les deux à la fois.


    • #160908

      Très riche moi de mai. Sur tous les fronts. Ça donne envie de lire.

      Merci.


    • #160914
      le 01/06/2012 par bobforrester
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      le fascisme et la finance internationale (suite et fin)

      Le réseau "Gladio" qui réunissait tous les fascismes européens a toujours été financé par les patronats européens et la CIA qui n est jamais qu un des multiples bras armés du capital financier. Je comprends la gêne de Soral qui se réclame de la « gauche du travail » , les travailleurs se souviennent que les nazis ont inauguré les camps de concentration avec les ouvriers révolutionnaires et qu’ils n ont rien à attendre de bon des néo fascistes d aujourd’hui. Je me permets de rappeler le sort de ses prédécesseurs « de gauche », les SA qui ont été massacré par les nazis après avoir fait le boulot : amener à Hitler les masses ouvrières trompées par leur discours « de gauche » ! D’ailleurs AS a eu un aperçu des contradictions qui traversent le FN, raison pour laquelle il l a quitté je suppose , se sachant en minorité. Son entreprise ( je ne parle pas de sa PME) est vouée à l’échec car la fraction la plus réactionnaire du FN s’opposera toujours à son influence et les ouvriers finiront par se forger un parti révolutionnaire à leur convenance sur les ruines du P"C"F .


    • #160918
      le 01/06/2012 par Superman
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Putain c’est des gars comme Soral qui devraient etre au pouvoir,imaginez un peu un débat Soral-Hollande ou Sarko,Alain serait élu à 99%,rien n’est à sa place dans ce monde de merde.Un grand monsieur Alain Soral,bonne continuation.

       

      • #161267
        le 01/06/2012 par bash
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .......l’erreur fatale etait que MR SORAL ne soit pas president du FN apres LE PEN pere....j’imagine meme pas la grandeur de la france si elle avait un homme telle que Mr soral a sa tete....mais bon c’est devant nous qu’on doit regarder...
        bon courage monsieur soral dans votre combat pour la reconciliation de la FRANCE et n’oubliez jamais svp que quoique dure la nuit vient toujours le jour.....slm et que allah vous guide et vous benisse...


    • #160924
      le 01/06/2012 par Azzedine
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Il n’est pas nécessaire d’être grand devin pour prédire que Soral figurera comme le plus grand pamphlétaire et visionnaire de ce début du 21ème siècle. Il représente tout simplement un Phare au sein d’un Cap Horn géopolitique.

       

    • #160926
      le 01/06/2012 par Tribal
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Donc finalement si la resistance venait a etre populaire ce serait le retour du terrorisme, des attentats sous faux drapeaux,etc...

      Puisque le peuple capitulera au moindre attentat un peu sérieux, imputé aux islamistes, ou a un extrême politique... (d ailleurs le regain de notoriété du FN pourrait être liquidé tout en crédibilisant la menace terroriste)

      Le peuple préférant traditionnellement jouer la sécurité à la liberté on peut se demander si la dissidence n’est pas condamnée a rester marginale, et donc relativement inefficace sur la politique du pays...

      De plus vu que le politique fera appel a la violence si il est mis en danger politiquement, j ai bien peur que cette forme de lutte, malgré sa richesse intellectuelle, soit inefficace.
      Si l’Etat venait a s’effondrer il y aurait certes de la place pour des idées nouvelles , mais si l’état survit au crash économique ,que faire ?


    • #160929
      le 01/06/2012 par Asuma
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Du grand Soral comme d’habitude ; des analyses très fines, notamment sur l’escroquerie socialiste (enfin escroquerie s’il en est, car pas besoin de chercher loin pour découvrir que Valls et Moscovici sont des sionistes déclarés). Je suis profondément déçu des musulmans de France qui ont voté pour le parti le plus franc-maçon, le plus sioniste, le plus anti-nationaliste, anti-religieux de France. Historiquement ils auront contribué, par leur voix, à mettre en place le mariage homosexuel...qu’ils ne soient pas enclins à voter pour la représentante actuelle du FN cela peut se comprendre, mais de là à descendre aussi bas...Il est temps que les mentalités changent et que les "beurs" type Chaambi, Chebel etc disparaissent pour laisser place a des Français musulmans qui ne se soumettront pas à la gauche qui n’a aucune valeur commune avec eux et qui ne passeront pas leur temps à chialer (comme leurs cousins) sur le passé et l’histoire en revenant constamment là dessus en attendant que le papa socialiste vienne les consoler...(pour avoir leurs voix). C’est le présent et surtout l’avenir qui comptent ! Et ce n’est pas la gauche immigrationiste, laïcarde , sioniste et sans valeurs morales qui fera avancer les choses dans ce pays. De plus en plus de musulmans français s’en rendent compte, mais ce n’est malheureusement pas encore suffisant quand on voit le dernier vote...
      Courage Alain, ton combat est le bon, il est le notre.
      Un musulman patriote.


    • #160930
      le 01/06/2012 par glorflindel
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      Entretien très intéressant sur plusieurs points importants ; j’attendais le recadrage de Todd...Le pratiquer en insérant du Atzmon, c’est osé y’a pas à dire.
      Maintenant Alain nous a invité subtilement à le critiquer, pour imprécisions ou erreurs réelles, au début de l’entretien.

      Le président, et je le regrette, s’est pris les pieds dans au moins 2 tapis en qualifiant Guénon de "nationaliste français" et de sympathisants de l’Islam :

      1)Guénon était musulman et donc pas du tout un sympathisant de l’Islam.
      2)L’oeuvre de René Guénon est avant tout une explication des principes métaphysiques commun à toutes les traditions spirituelles. Il a "réhabilité" la notion de réalisation spirituelle en occident. Notion partagée par toutes les spiritualités dans le monde (islam par le soufisme ; kabbale authentique ; Hindouisme (doctrine de l’advaita) ; Taoisme, Hésychastes chrétiens ...). Ses travaux sont incomparables car lui-même était un authentique "réalisé" et ceux qui le comprennent sont attachés indéfectiblement à ses enseignements.
      3)Guénon n’était nullement un nationaliste mais un anti-nation au sens républicain. Il a répété plusieurs fois que le concept de nationalité au sens moderne était "de la merde". Il ne se mêlait d’ailleurs jamais de politique sauf quand il décrivait les hiérarchies dans les sociétés traditionnelles.
      4)Mettre Evola à côté de Guénon c’est comme comparer un crapeau à un lion ...Dans sa correspondance, René Guénon était désolé de la tournure que prenait Evola et se demandait par quelle méthode il pourrait le ramener "dans le droit chemin". Les Guénoniens reconnaissent les mérites d’Evola mais ne sont pas dupes des égarrements "très graves" de celui-ci.

      J’en finis avec Rousseau, que je n’ai pas lu et donc que je ne jugerai pas ; d’autant que sa piété fervente et la détestation que lui a vouée Voltaire me le rendent très estimable.
      Néanmoins, pour ce qui est de l’extrait lu, il est évident que les considérations que JJR développent sont anti-traditionnelles et ne correspondent pas du tout à l’obscurcissement graduel du coeur de l’homme tout au long des 4 Yugas. JJR n’adhérait donc pas à ce "Koncept" présent dans toutes les civilisations traditionnelles. Pour le reste, je ne suis pas spécialiste donc je ferme ma "bouche".

      Merci encore pour ce super moment de culture et de marrade et @ bientôt.

      ps : j’aimerai vraiment qu’Alain rectifie sur Guénon dans le prochain entretien, ça me semble important.
      Merci d’avance.

       

      • #161317
        le 01/06/2012 par petit_poney
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        1) Si on parle du Guénon d’avant 1930, on n’était certainement pas face à un Musulman, mais certainement face à quelqu’un qui portait l’Islam en estime. Il est allé en Egypte pour des études et n’avait pas l’intention de se convertir au départ.

        2)"ceux qui le comprennent sont attachés indéfectiblement à ses enseignements"
        Oui, oui. Et pour ceux qui ne le comprennent pas, donc presque tout le monde, c’est un écrivain d’extrême-droite. Et pour beaucoup de monde, dont même Dupont-Aignant, Pierre Hillard est un écrivain d’extrême-droite.

        3)"Il a répété plusieurs fois que le concept de nationalité au sens moderne était "de la merde"."
        C’est ce que pensent tous les nationalistes.
        "Il ne se mêlait d’ailleurs jamais de politique"
        Dire que le concept de nationalité au sens moderne c’est de la merde, c’est faire de la politique et très sérieusement. Ce sont plutôt nos politiciens actuels qui n’en font pas.

        4) J’avoue ne pas bien connaître Evola. Mais tous les écrivains d’extrême-droite passent leur temps à se cracher dessus pour des détails qui sont très importants pour eux. Bien sûr avec cela, nous en sommes arrivés à François Hollande président.

        Et de toutes façons, la volonté chez Soral de faire passer des idées justes compréhensibles par le plus grand nombre dépasse sa volonté d’exhaustivité et d’exactitude. Cela vous rappelle peut-être quelqu’un.

        Les traditionalistes qui ne veulent pas être confondus avec les nationalistes, c’est comme les Antillais qui ne veulent pas être confondus avec les Africains. Nous sommes tous des nègres, mon frère.


      • #161427
        le 02/06/2012 par glorflindel
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Ptit Poney

        1)René Guénon était musulman environ 20 ans avant son départ pour le Caire.
        J’ai rencontré le plus grand spécialiste vivant en France de son oeuvre et disciple de Michel Valsan, je sais donc un peu de quoi je parle.
        Et puis il ne s’est jamais converti au sens "courant" du mot conversion. Lisez "Initiation et Réalisation Spirituelle".

        2)Ceux qui ne comprennent pas, beh qu’ils s’abstiennent alors d’en parler ...
        On ne va pas commencer à juger un auteur par les dires de ceux qui ne l’ont pas lu ou de ceux qui n’en n’ont rien compris. Je ne juge pas le président d’E@R par les impressions qu’il provoque chez le premier clampin ...

        3)C’est vrai aussi ce que vous dîtes mais disons qu’il n’était point revendicatif de ce côté là.

        4)Là encore ...c’est un peu la fausse route.
        Guénon a reproché à Evola d’avoir placé l’autorité temporelle au-dessus de l’autorité spirituelle ...
        Chose grave quand on parle de La Tradition.

        Et puis, je suis de ceux qui croient que René Guénon était infaillible sur les questions de Doctrine et sur la question initiatique ...Et pourquoi donc me direz-vous ? Parce qu’il était un authentique çufi ayant atteint la réalisation spirituelle "parfaite". Pourquoi cette opinion ? Parce que le plus Grand Sage de l’Inde du 20ème, Ramana Maharshi, a lui même qualifié Guénon de "Great çufi".


      • #161696
        le 02/06/2012 par petit_poney
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bon alors si Guénon est infaillible, la foi ne se discute pas.


      • #161941
        le 03/06/2012 par Le Sphynx
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je suis d’accord avec toi glorflindel. La nation moderne pour Guénon est une anomalie. Mais tout de même, on peut rapprocher notre ésotériste de Soral, notamment dans son discours contre les discours où l’on peut trouver des pointes de patriotisme. En 1917, durant la 1ère guerre mondiale, dans ce fameux discours, il dit : "nos héroïques soldats perdent-ils la moindre partie de leur temps en discours et en déclarations ? Non, car ils ont plus et mieux à faire, et ils le savent bien « Res, non verba » ; ce que nous attendions d’eux, ce sont des actes, non des paroles, et ils tiennent." Et aussi : "Cependant, les Français n’ont jamais, autant que les Grecs, abusé de l’éloquence, et elle n’est jamais parvenue à absorber la totalité de leur existence nationale : la Grèce antique est morte de cet abus ; la France, elle, n’en mourra pas.", et celle-ci qui me fait incontestablement penser à Soral :"depuis le début de cette guerre, en effet, qu’est-ce qui a le plus fortement frappé les esprits ? La proclamation de Galliéni aux Parisiens, l’ordre du jour de Joffre lors de la bataille de la Marne, celui de Pétain à Verdun : quelques lignes très simples, disant nettement ce qu’elles veulent dire, sans grands mots, sans détours et sans ornements inutiles, sans aucune vaine phraséologie ; et c’est cela qui restera, croyez-le bien, et qui laissera une impression autrement durable que les plus beaux discours des hommes politiques."
        Je vous invite à le lire : http://symbolos-fg.com/guenon_disco...

        Je ne crois pas que cela suffise à le qualifier de "nationaliste français".


    • #160934
      le 01/06/2012 par coluchi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      dans la troisième vidéo, Alain Soral parle de la seconde guerre mondiale en posant la question de ce qui sur détermine la mise à mort du national socialisme ... bah la réponse est clair : la création de l’état d’Israël en 1948...

      je ne m’engagerai pas dans cette explication c’est trop long...

      lecteurs, réfléchissez... matérialisme dialectique, symbolisme religieux, réalité historique, propagande, sionisme, (ce sont des mots clefs mais il y en a bien plus) ..

      Force et Honneur


    • #160936
      le 01/06/2012 par Game Over
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      En tout cas Poutine a bien écouté, il a pas bougé une oreille...comme captivé par le discours...

      Sinon pour revenir au(x) thème(s) de la vidéo...

      Jusqu’ici tout va bien, mais le plus important...


    • #160946
      le 01/06/2012 par bardamu2.0
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je vais surement rentrer dans des gabegies connues de tous, mais je n’en entends pas forcément parler dans les sites de ré-information, je n’apprendrai rien aux gens d’ER ou bien j’en doute au vue mais j’aimerais partager ma micro analyse,
      Second tour :
      Si l’on voit que hollande a été élu par 18700000, le vote musulman se reporta a 93% sur celui-ci, le nombre de ceux-ci est aux environs de 7 millions, ce sont des approximations bien entendu, le nombre de gens d’origines immigrés pour ne fâcher personne, on va rajouter 3 à 4 millions qui par effet mimétique ont du suivre le vote musulman, de par des critères socio psychologiques dira t-on,
      Si on enlève à cette population 3 millions de personnes n’étant pas en mesure de voter ou s’abstenant, on dira sur une fourchette basse que pas moins de 7 millions de votants étaient d’origines immigrés, si on additionne à cela le vote fonctionnaire et bobo parisien qui doit compléter ceci, n’est on pas à l’aube d’une crise importante prochainement ethniquofonctionpublique versus souchesecteurprivé ?
      Sans ce nombre important d’immigrés le pouvoir ne pourrait donc de facto jamais tourné à gauche ?
      Finalement le vote de souche est en approximation encore d’au moins 75% sur des partis de droite…
      La fracture n’est elle pas trop grande pour espérer une amélioration de la situation, la gauche au pouvoir n’a-t-elle pas intérêt à maximiser l’immigration et la régularisation pendant ces 5 années en vue d’atteindre le seuil critique pour pondérer le vote de souche, de même qu’un accroissement de la fonction publique (difficile en temps de crise)
      Est-il vraiment possible de balancer le vote immigré entre droite et gauche ?
      Je n’émets aucune affirmation, c’est un constat que j’aimerai partager voir si certains ont des remarques constructives…


    • #160947
      le 01/06/2012 par Medi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour Mr.Soral,

      Avant toute chose je me dois de saluer votre travail, votre courage mais aussi votre noblesse. (D’esprit j’entends bien :) .)

      Ce qui aujourd’hui me pousse à vous écrire [pour la première fois par ailleurs], après avoir lu deux de vos ouvrages que je considère comme magistrale, (Abécédaire de la Bêtise Ambiante et Comprendre l’Empire) est la frustration ressentie par rapport à votre énorme culture. Dans tout les domaines.

      De ce fait, j’ose vous demander de partager avec nous quelques livres (dans la cinquantaine) sur la quelle se base votre pensée (dans votre sens ou contre bien évidement), et sur lesquels nous pouvons nous construire une culture réel (dans le sens de vérité) et non pas formaté par la propagande maçonnique généralisée.

      Merci par avance pour votre réponse.

      PS : Excusez moi de mettre ce commentaire sur tout les articles de ER. Je pense que c’est pour la bonne cause :)

       

    • #160949

      Merci pour cet entretien mensuel. Très enrichissant.

      Je constate également, avec plaisir, que ce site est le seul sur lequel on apprend énormément en lisant les commentaires. E&R et ses fidèles sont le reflet de ce que devrait être ceux qui prennent en main une démocratie. On retrouve ici des gens de tous horizons, non motivés par l’argent ou le profit mais plutot par le franc parler et la recherche de vérité.

      Bottons leur le cul pour qu’on puisse Chouardiser en profondeur notre soit disant démocratie.


    • #160954
      le 01/06/2012 par Supermouslim
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Soral sera trahi par le FN (et moi aussi) comme Chevènement et Todd le furent et le seront par le PS. C’est triste mais c’est comme ça. Explication ?.. Des cons...Pas des juifs, pas des musulmans, pas des blancos, pas des maçons...Non juste des cons.


    • #160956

      Alain Soral se réjouit de l’arrivée au pouvoir des nationalistes en Hongrie,mais il me semble que ce sont des "nationalistes" ultra-libéraux du point de vue économique et très sionistes,donc très compatibles avec l’empire.

      Vous avez des infos sur ce point ?


    • #160959
      le 01/06/2012 par drôle de salut
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je ne remercierai jamais assez M. Soral pour ses analyses lumineuses.
      Prière de prêter attention au salut (vidéo 4) entre Mario Monti et l’autre type (35 - 40 secondes). Même salut entre Sarko et Hollande. Salut maconnique quand tu nous tiens.


    • #160973
      le 01/06/2012 par xavier
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je vais relire Rousseau....
      L’analyse soralienne relève de la dissection chirurgicale en ce sens qu’elle montre tout en n’endommageant rien. Chacun peut voir, ou détourner le regard. Mais le cadavre est là, qui parle.
      J’ai acheté "Comprendre l’Empire" et le style un peu télégraphique à base de phrases courtes sévèrement ponctuées m’a conduit sur un faux rythme. Dommage tant les sujets abordés méritent qu’on s’y penche de plus près.
      Sur France Inter, une émission d’une heure sur l’imposture BHL dans laquelle le tribalisme est à peine évoqué et où "le grand cornichon" remplace le "sayanim". Mermet comme Todd tient à son fauteuil. mais bon, un petit courant d’air annonciateur d’un début de lynchage médiatique organisé ? Qui sera le nouveau sayan du nouveau pouvoir ?
      M.Soral, la précision de vos tirs devraient vous valoir en retour les foudres de la loi du talion. Aujourd’hui Dieudonné, vous demain ? Vous êtes courageux et un peu fou. Fou de la France, ce qui manque cruellement à la majorité d’entre nous.
      Tenez bon, nous arrivons, lentement mais sûrement.


    • #160976
      le 01/06/2012 par Solstice
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Profusion de décryptages hautement pertinents. Merci Alain pour ton travail de fond qui nous éclaire et met à jour tous les pourris et les sangsues du système..


    • #160980
      le 01/06/2012 par Abraham
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Eh Soral, pourquoi tu ne précises pas qu’Evola est anti chrétien et voit plus de parenté entre les juifs et les chrétiens qu’entre les musulmans et les chrétiens ?

      Vidéos toujours aussi drôles et pertinentes, merci pour le partage !


    • #160981
      le 01/06/2012 par xantar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      exellent comme toujours alain soral !


    • #160982
      le 01/06/2012 par xantar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      excellente alain soral comme toujours !! bravo


    • #160985

      Petite précision : Mike Wallace (le presentateur dans l’extrait avec Farrakhan) n’est pas un wasp mais né "to Russian Jewish immigrant parents"....
      Journaliste hyper connu (The CBS Morning News) il est le 1er a avoir produit un documentaires sur Nation of Islam (1959) & il a interviewé Malcom X en 1964 (on apprend beaucoup en se renseignant sur qui a fait la promotion mediatique du black power aux USA...).

      Ceci dit l’extrait est parfaitement choisi & sans appel !
      (plus loin dans la conversation > interviewing Louis Farrakhan, Wallace alleged that Nigeria is the most corrupt country in the world. Farrakhan immediately shot back, declaring "Nigeria didn’t bomb Hiroshima or slaughter millions of Indians !" "Can you think of a more corrupt country ?" asked Wallace. "I am living in one," said Farrakhan)

      A savoir : Nixon le voulait comme attaché de presse et son fils Chris Wallace est le presentateur du "Fox News Sunday" (dés qu’on tire le fil...)


    • #160987
      le 01/06/2012 par jean
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour, et merci pour votre réflexion et votre générosité.

      Je me permets un point qui n’a pas été évoqué. En ce qui concerne le Crazy Horse, il faut rappeler je crois, que Crazy Horse était un homme de connaissance du peuple amérindien Sioux.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Crazy_...

      Un homme qui fais parti du patrimoine actif du peuple Sioux. Reconnu et respecté.
      Donner son nom à une boîte de plaisir mondain et de spectacle de danse est une insulte ...que les associations anti-racistes ne dénonceront jamais....

      Bien à vous.

       

    • #160994
      le 01/06/2012 par Thorfinn
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quelqu’un sait de quels rappeurs parle Soral dans la 2eme video vers 30min au sujet du mensonge socialiste et de l’immigration ? merci


    • #160996
      le 01/06/2012 par Brave-type-un-peu-bègue
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Imprécision,

      Bonjour Mr Soral,

      Deux fois que je vous entends dire que Bruno Etienne était juif. Son père était de l’arrière pays aixois, un coin un peu reculé servant de refuge aux protestants. Il m’a toujours dit qu’il était protestant, pas juif. Par contre grand Orient, et très content des discussions qu’il avait en maçonnerie.

      Athée lui-même, il était ouvert à l’observation de toutes les religions. Il se tournait un peu vers l’extrême orient à la fin de sa vie, ce, en partie à cause de son grand intérêt pour le karaté, karaté qui l’aidait à lutter contre ses ennemis intérieurs, disait-il.

      Il me précisais aussi qu’il était parfois fatigué du parti pris de la communauté Juive locale ( son local ), à chaque fois qu’on évoquait un problème palestinien en Palestine


    • #160999

      A propos de Jean Ferrat (que j’aime bien) : son pére Mnacha Tenenbaum, est un artisan joaillier qui composait pièces et parures pour des commanditaires parisiens. Né en 1886 à Ekaterinodar (aujourd’hui Krasnodar), il émigre de Russie en France en 1905, y obtenant sa naturalisation en 1928.


    • #161000
      le 01/06/2012 par Lucio
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci alain, je dévore tes videos , tu avais suffisament de charisme pour me maintenir en haleine avec un simple plan, mais là, je remercie l’equipe c’est trés confortable visuellement ces doubles plans, les inserts sont parfaits , tout est clair.., milles fois merci, tu me fais prendre conscience chaque jour un peu plus , je viens de finir 2 livres de KKulture , et j’attaque ce soir Eustache Mullins . Merci


    • #161003
      le 01/06/2012 par robert. dapre
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Depuis le temps que j’avais envie d’émettre des critiques sur la frilosité de Todd quand il dit que les élites sont débiles alors qu’il sait très bien qu’elles savent ce qu’elles font, ou que quand on lui pose la question sur qui manigance tout ça dans la finance ,’il dit qu’il ne va pas donner de nom que ça ne sert a rien etc. Son comportement d’incompétent volontaire ne date pas d’hier. Enfin ont va pouvoir le critiquer sans se faire censurer le texte (ce qui à été le cas par le passé) enfin j’espère merci.
      Salutations.


    • #161008
      le 01/06/2012 par Lapin Blanc
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      C’ est étonnant ! ..... les gens du FN que l’ on qualifie de haineux , refuse de faire la guerre ! .... et les PACIFISTES de Gauche ( Fabius , Kouchner , Cambadélis , BHL ) ont demandé à larguer les bombes au plus vite ( Lybie ) et maintenant la Syrie ! ... MAIS toujours au nom des Droits de l’ Homme , de la Démocratie et de la Paix dans le monde ! ...... bien entendu ! ...... cela va de soi !

      On peut remarquer que la plus part appartiennent à la Communauté Juive ...... Bizarre pour un peuple qui prétend être persécuter sans raisons depuis la nuit des temps !

       

      • #161031
        le 01/06/2012 par Le petit reporter
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Lapin blanc

        La "démocratie" atlanto-sionisto-maçonnique avance avec, d’une main, le tabloîd des "droits de l’homme occidentalis" et de l’autre main , la hache révolutionnaire.

        Il faut chercher la matrice de cette furia "humaniste" , exterminationniste dans les comités révolutionnaires du salut public (1793) (Robespierre-Lazare Carnot....etc.) qui avaient institutionnalisé la TERREUR RÉVOLUTIONNAIRE (guillotine), le POPULICIDE ( génocide vendéen). Cette culture de mort fut reprise par les Bolchéviks et toutes les grandes révolutions (Mao- Pol Pot.....etc). Elle connait actuellement son apothéose dans de grand rêve fou à lier du Nouvel Ordre Mondial, cette " alliance de banquiers internationaux et d’une élite intellectuelle" (Dixit David Rockefeller ).


      • #161069
        le 01/06/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @ Le petit reporter :

        Je ne peux pas te laisser dire ca. Pretendre que la violance démocratique que l’on voit aujourdhui trouve son origine dans la revolution francaise et plus particulierement au comité de salut public sous robespierre est un contre sens absolu. Je suis actuellenent au boulot et sur mon telephone portable donc je ne peux pas developper ma réponse mais sache qu’a l’époque de la Terreur, la France était en guerre contre 4 pays ( Espagne, Angleterre, Prusse et Autriche ) en plus de la Vendée et la 5ème colone royaliste. Autrement dit le contexte justifait le tribunal révolutionnaire et la situatuion n’avait strictement rien a voir.


    • #161022
      le 01/06/2012 par BabaoRhum
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      À partir de 34’58" dans la partie 2, j’apprends que McSolar était présent (si c’est vrai) à cette soirée dinatoire au bar "J’ose". Oh ?!! Si c’est vrai, c’est intéressant. Mc Solar semblait critiquer sévèrement la dérive matérialiste, guerrière et sataniste dans ses derniers clips, il était largement absent de la télé.

      Je me demande comment ça fonctionne. Si c’est vrai, il aura fallu qu’il joue un jeu à plusieurs bandes pendant des années, ou bien il vient de vendre son âme... Je serais enclin à pencher pour la première hypothèse, comme un message subliminal au long cours envoyé à tous les esprits : regardez, chacun peut chutter et on est prêt à tout récupérer.

      Pour référence, je transcris un passage de l’extrait présenté de BfmTv (orthographe des patronymes non garantie) :

      au bar "J’ose" (rue Saint Denis à Paris), ancien sex shop convertit en restaurant club, se tenait samedi soir l’anniversaire de Julien Dray [comme c’est relevé dans la vidéo, la date anniversaire de Strauss-Kahn est bien plus proche de la date de l’évènement que celle de Dray]
      à 22h10 arrivée de Dominique Strauss-Kahn
      150 personnes à 23h (la fête bat son plein)
      En présence de :
      - Jean Christophe Cambadelis
      - Jean-Marie Le Guen
      - Yvan Atal
      - Michel Boujnah
      - Jean-Pierre Elkhabach
      - Mc Solar
      - Daniela Lombroso
      - Pierre Moscovici
      - Manuel Vals


    • #161025
      le 01/06/2012 par Marin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour M. Soral,
      Je vais me lancer dans un court message pour vous féliciter. Vous êtes vraiment épatant pour connecter faits et réalité cachée, et d’une logique imparable (en tout cas, personne n’ose vous contredire sans finalement se casser la gueule !) !
      Merci pour votre sincérité, merci de prendre le temps de nous éduquer en nous conseillant maintes lectures, grand merci à vous de partager votre érudition.
      Au passage, tous les choix musicaux de vos vidéos sont excellents !
      Bonne journée.


    • #161030

      Merci comme chaque mois.
      Votre clairvoyance M. Soral devient limite prophétique lol.
      (humour humour)


    • #161035
      le 01/06/2012 par Pommes de terre frites
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour ces entretiens très instructifs, et j’ai envie de dire, précieux. Il a été évoqué la complexité de la pensée de Nietzsche, dont je suis un admirateur quasi béat depuis mon jeune âge ; si une actualité quelconque vous offrait l’occasion d’une digression sur le personnage et son oeuvre, je vous en serais infiniment reconnaissant ( remarquez je le suis déjà :-) ). D’après le fil des commentaires, je ne suis pas le seul. Merci encore, et bravo aux techniciens, vous êtes au top !

       

    • #161038
      le 01/06/2012 par Christophe
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "On oublie souvent que Rousseau destinait son Contrat social à de petits États. Il s’inspirait de deux modèles, l’un antique (la cité grecque, notamment Sparte alors tenue pour démocratique), l’autre moderne (la République de Genève). Rousseau s’opposait à l’opinion de la majeure partie des « Philosophes » qui admiraient souvent les institutions anglaises, modèle d’équilibre des pouvoirs loué par Montesquieu et Voltaire. Parmi ses écrits politiques49 Rousseau a été mandaté par la république de Gênes afin de donner une Constitution à la Corse où le « small is beautiful » est souligné car il se base sur le fonctionnement institutionnel de la Confédération Helvétique de son époque. Il a aussi étudié le fonctionnement du gouvernement de la Pologne. Rousseau s’opposait également avec force au principe de la démocratie représentative et lui préférait une forme de démocratie directe, calquée sur le modèle antique. Se borner à voter, c’était, selon lui, disposer d’une souveraineté qui n’était qu’intermittente. Il moque ainsi le système électoral alors en cours en Angleterre, en affirmant que le peuple n’y est libre que le jour des élections, et esclave sitôt que ses représentants sont élus"

      Tout est dit...

       

      • #161093
        le 01/06/2012 par Erca
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il est vrai que Rousseau pestait contre l’existence des Etats-nations qui rendait une application fidèle de sa République quasi impossible, mais dans l’absolu, le seul point sur lequel il transigeait dans le Contrat social selon la taille du pays, c’était par rapport à la forme du gouvernement, et non pas par rapport à celle du souverain, qui devait inclure (pour être légitime) tous les citoyens quoi qu’il en fût. Cela étant dit, comme le dit votre extrait, il s’est attelé à donner une constitution à la Corse et à la Pologne, où il a trouvé des moyens de rester fidèle à son idéal malgré tout via des dispositifs comme le mandat impératif.


    • #161049
      le 01/06/2012 par lasieste
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quand ça nous arranges les versions officielles,on n’en mets pas de réserves , concernant le pourcentage des musulmans qui ont voté PS, c’est comme la phobie du halal, a force on le voit par tout.
      vous même vous avez fait allusion a cette suprématie blanche prônée par l’élite,et une elite a besoin d’un peuple pour exister,apart si vos propres tares et docilité ne sont pas remédiables.
      l’immigré françaisé ou non a subi et subi encore , vous me direz c’est " ...de la pleurniche,la colonisation c’est de la pleurniche, et que le peuple français ne voulait pas coloniser le maghreb,c’est la faute aux maçons", et votre pleurniche de l’immigration est-elle légitime ?, moi aussi je dirai que c’est le maçon qui a poussé directement ou indirectement les gens à quitter leur pays d’origine.
      une telle reconciliation ne passera pas que si chacun de nous, revoit sa part de participation afin d’avancer ensemble sans aucune exigence qui contraint l’un ou l’autre, à vous entendre dire tendre la main, les musulmans doivent et doivent........ et la majorité de la population, des athées, lobotomisés et conditionnés de la tête au pied ?et le catholique pur sang dans l’affaire ?

       

      • #163652
        le 05/06/2012 par bash
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        je profite de ce passage sur ce le site pour te dire salam alik mon frere....tes coms me reposent les doigts wallah...qu’allah te benisse akhi...


    • #161051
      le 01/06/2012 par cosmos
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      je cite timsit " euh ..par exemple dieudonné pour ne citer que lui ..(bon en même temps il est quasi le seul ..) bref ... bla bla bla oui mais il existe ! " donc il faut le tuer ? timsit ferme ta gueule à tout jamais ....


    • #161059

      A propos du Crazy Horse (je decouvre que Bernardin s’est suicidé dans son bureau en 1994) le directeur
      general actuel est.... Olivier Haber ...tout se rejoint !

      A propos de Rousseau dans la revue Elements (interview de 2 redacteurs) :
      http://meridienzero.hautetfort.com/...

      (PS : merci si possible d’indiquer les musiques d’intro utilisées sur les videos)

       

      • #161135
        le 01/06/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci beaucoup pour le lien sur Rousseau ! ^^ Si t’en a d’autres n’hésite pas... ;)


      • #161223
        le 01/06/2012 par temet nosce
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Outre le fait que j’aime beaucoup les vidéos de Soral et j’apprécie aussi les musiques des interludes ,pas évident de toute les retrouver mais j’en ais repérer 2 voici les titres (en tout l’album est tout simplement géniale, trés bon gout monsieur Soral ,ou quelqu’un de son équipe :) )

        The Red Blouse - Antonio Carlos Jobim
        http://www.youtube.com/watch?v=6zCg...

        The Red Blouse - captain bacardi
        http://www.youtube.com/watch?v=EJSo...

        ps : J’ai jamais put m’encadrer Elis@beth Lé vy ,quand je vois toutes ces vipéres ,j’ai envie de créer un site pour y référencer tout ces "p*tes" (excusez du gros mot ) pour que quand le jour des comptes arrivera ceux-là ne soient pas oublié et puissent être jugé devant un tribunal .

        cordialement


    • #161068
      le 01/06/2012 par noname
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pour garder leur terrain de jeux, ils placent leurs hommes dans les instances pouvant les contrôler.


    • #161074
      le 01/06/2012 par TCHUSS
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Et poutine qui écoute tranquille .

      Ah pardon j’avais pas vue que c’était une photo ))))))))).


    • #161084

      A 17min 30, partie 3, on peut entendre les cloches d’une église sonner.

       

      • #161106
        le 01/06/2012 par titicanar
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        exact je l’ai noté aussi, tout comme à 9’22, on entend clairement un bus qui passe !

        maintenant nous savons de quel lobby est mSIEUR sORAL : il est payé par le puissant lobby des catholiques useger des bus !!!

        ah enfin une vérité, cela faisait longtemps.....
        je suis ironique bien sûr !

        Non mais honnètement quel est l’intéret de votre commentaire ???


      • #161140

        Et le vôtre ?

        Mon commentaire à d’intérêt que cela fait plaisir d’entendre les cloches d’une église sonner, dans un entretien d’Alain Soral. Ces temps dans les médias j’entends plutôt les "ménorahs" s’entrechoquer avec l’équerre et le compas.


    • #161087
      le 01/06/2012 par Erca
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Très heureux de voir qu’Alain Soral se dit rousseauiste puisque je le suis aussi, mais adhère-t-il vraiment à sa thèse politique de la République, qui serait dans notre langage moderne une démocratie intégrale ? Je n’en ai pas l’impression, après l’avoir entendu vanter les vertus d’une stricte hiérarchie en politique et moquer ceux qui voudraient transposer le système suisse en France lors de la conférence avec Piero San Giorgio. D’autant plus étonnant que les vidéos d’Etienne Chouard sont régulièrement relayées sur le site. Serait-il possible que M. Soral éclaircisse ce point lors d’une prochaine vidéo ? Merci.


    • #161089
      le 01/06/2012 par BabaoRhum
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur la question de Rousseau, je considère l’extrait de 8’43" à 13’23", dans la dernière vidéo.

      Pour commencer, je ne suis pas le "petit con" du blog "la faute à rousseau" que je ne connaissais pas (je n’y suis pas allé).

      À la seule écoute de la lecture faite, je vous livre mon résumé (très strictement construit et très proche de l’exhaustivité, donc relativement peu résumé, mais surtout simplifié) de l’extrait - titré "de l’état civil" - de l’ouvrage "du contrat social" de Rousseau, chapitre 8 :

      [ Le passage de l’état de nature à l’état civil produit un changement : passage d’un mode vie à basé sur l’instinct, l’impulsion physique, l’appétit (l’appétit seul étant esclavage), l’intérêt pour soi et les siens seulement, l’écoute de ses penchants, la liberté naturelle (bornée par les forces de l’individu), la jouissance d’un droit illimité à tout ce qu’on possède (obtenu par l’appropriation du premier qui revendique), à un mode de vie basé sur la conscience de la justice, sur la moralité (et même la liberté morale, qui seule sait rendre l’homme maître de lui), sur le sentiment du devoir, le droit, la raison, la liberté civile (limitée par la volonté générale, l’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite étant liberté), la propriété fondée sur un titre ...de propriété.
      Ce changement développe les facultés, notammment intellectuelles, annoblit les sentiments, élève l’âme.
      Mais si il y a abus dans cette nouvelle condition, c’est dégradation plutôt que progression...
      Béni soit ce passage d’un animal stupide et borné à l’état d’être intelligent et d’homme. ]

      Comme je n’ai pas la place de développer pleinement mon analyse, je la livre dans un commentaire dans la foulée.


    • #161090
      le 01/06/2012 par BabaoRhum
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      [suite de mon précédent commentaire sur Rousseau]

      Le propos cité de Rousseau, je le trouve faux, du fait qu’il peut exister un haut degré moral chez des peuples premiers, se manifestant au quotidien dans leur respect de la nature et leur équilibre dans les rapports humains. Je pense par exemple à des tribus d’Amérique latine, en forêt amazonienne. On y trouve également des shamanes authentiques qui ont un très haut degré moral et d’élévation spirituelle. On doit trouver des peuples de cette nature en Afrique (demander à monsieur M’bala M’bala pour avoir des exemples), on peut penser aux indiens d’Amérique du nord, avant la dégénerescence "civilisationelle" venue d’Europe.
      La qualité morale et l’intelligence ne sont donc pas des vertus qui se développent par la civilisation et la "signature d’un contrat social" (qui signe ça chez nous, au fait ? C’est juste ce qui s’impose à nous par l’environnement pré-existant à notre arrivée), à moins de considérer ceux qui vivaient - et vivent encore pour certains - à l’état de nature, comme ayant signé un contrat social dans le cadre d’une civilisation. Bon, ceci dit, les "peuples premiers" vivant à l’état de nature, je veux bien les considérer comme des civilisations abouties.

      Je trouve donc bien stupide de qualifier cette réflexion de Rousseau de très subtile. En tout cas, ce passage, s’il est complexe sur la forme, n’est pas "très complexe" sur le fond, mais méritait bien une rapide analyse assez simple pour commencer à en révéler la bétise. Ceci dit je ne conclue pas à l’absence d’un génie rousseau-iste, je ne connais pas son oeuvre hormis des lectures de jeune étudiant bien lointaines.

      J’en arrive à imaginer que c’est un exercice proposé par Soral pour vérifier que les observateurs observent attentivement...
      Si j’ai choqué Alain, qui semble très attaché à l’héritage de celui qu’il considère comme un de ses maîtres, il peut commencer à me considérer comme un de ses maîtres, ce sera une façon d’équilibrer la balance des respects :) S’il considère que je n’ai rien compris, je veux bien une leçon.

      Ceci dit, en effet, le "bon sauvage" de Jean-Jacques Rousseau semble bien être un mythe, en considérant cet extrait.

       

      • #161132
        le 01/06/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je pense que tu fais fausse route. Dans ce texte, le "Bon sauvage" de Rousseau n’est pas forcément issu d’une Société dite "Primitive" d’Amérique Latine ou d’Afrique pour reprendre tes exemples. Rousseau parle de l’Homme dans son existence générale quelques soit son origine ethnique et ne fait aucune distinction de race. Son discoure est donc aussi bien valide pour l’homme d’Amérique Latine ou d’Afrique que pour le Caucasien-Européens. Ton analyse semble montrer que Rousseau considère ces peuplades comme "sauvage" ce qui n’est pas du tout le cas, il n’y fait d’ailleurs même pas allusion vu que son discoure est universelle (donc aucune distinction entre les hommes) de plus ces sociétés qu’elle soit amérindiennes, aborigènes ou africaines sont toutes "civilisées" selon leurs propre "Contrat Sociale", qui ne correspond peut être pas a l’idéale Blanc certes mais qui est tout de même bien réel.


      • #161133

        Il me semble que Rousseau vis à vis de ce livre, été conscient des faiblesses de certaines idées.
        Il me semble également qu’il y a une video de Gillemin qui en parle, et qui devrait vous éclairer d’avantage sur la complexité de Rousseau :
        http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...
        http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...

        Cordialement


      • #161154
        le 01/06/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Quel est le titre de la musique du générique ? Merci d’avance.


      • #161365
        le 01/06/2012 par BabaoRhum
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        J’ai écouté les propos de Guillemin (en deux parties) sur Rousseau. En supposant le travail de Guillemin valide, je comprends mieux la situation.

        Si j’ai bien compris, Rousseau a vite fait de dire des bétises (comme chacun), dans sa recherche de ce qui fonde la moralité et la vertu. Estimant d’abord que l’homme à l’état naturel est bon, il se ravise sur ses qualités en apprenant la réalité de certaines dérives sur le terrain (il s’est déplacé ? Il a pris confiance dans des témoignages critiques ? Quoi qu’il en soit, ça me semble à moi aussi bien évident).
        Finalement, il en vient à considérer que la bonté est l’essence de l’homme et de plus que lui (disons Dieu, qui se manifeste en lui).

        Je ne suis pas chrétien, je suis humain. À ce titre, j’ai eu l’occasion d’expérimenter sérieusement l’au-delà des pensées, des images mentales, des concepts. On y trouve la clarté de l’esprit dans l’absence de fabrication mentale et jusqu’à la manifestation de la joie d’être (pureté compatissante) et de la perfection de la conscience auto-connaissante (qui se connaît elle-même). (1)

        Je déclare deux choses :
        - l’homme qui se dépouille de ses vétilles laisse progressivement Dieu se manifester en lui. J’entends ici par Dieu l’Esprit saint, qui pour moi n’est autre que la nature ultime de la conscience dépouillée des émotions perturbatrices et des cognitions erronées (formation bouddhiste tibétaine (+ grande prise de distance avec les figures tutélaires, suite à des traumatismes)).
        - Voltaire était très loin du compte, se comportant comme une merde infâme qui eut pu mériter ce qu’il souhaitait pour Rousseau (la mort).

        (1) ce n’est pas que des mots, c’est une réalité expérientielle qui ne laisse pas de place au doute. je confesse que c’était dans un cadre bouddhiste tibétain (en France), mais je n’y accorde PAS de valeur particulière. D’une part, le cadre est un atout dans la mesure ou celui qui expérimente la béatitude est motivé et se retrouve dans la confiance et le laché-prise. D’autre part, dans ce lieu comme ailleurs dans le bouddhisme tibétain, l’autorité supérieure a su manifester des égarements par rapport à l’éthique. À la façon d’un chamane DÉBUTANT, je progresse dans la connaissance et l’établissement de ma foi (en la conscience clarifiée) avec des égarements réguliers, manifestations de tendances de fond (disons névroses) non résorbées. C’est un travail de dignité avec soi-même, un combat contre une part d’ombre en soi, par l’accueil de la vérité révélée.


    • #161091
      le 01/06/2012 par HugoG
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quel plaisir d’écouter Alain.

      Merci encore pour l’éveil des consciences !

      A titre informatif, je vais mettre un portrait d’alain dans la galerie Graphisme.
      Venez me dire ce que vous en pensez.

      Ça sera une contribution de plus.

      Je suis fier de faire partie de cette asso.


    • #161098
      le 01/06/2012 par anonyme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Est-ce que l’empire n’a pas "laissé faire" l’élection du président nationaliste serbe ? De la même façon que la CIA, lors de la révolution islamique, a laissé Ahmadinejad se faire élire. Pour qu’il y ait affrontement de toute façon il faut bien créer deux camps, les mondialistes (la fine équipe quoi...) d’un côté et les nationalistes de l’autre.

      Ou peut être que l’objectif est d’allier le nationalisme européen au sionisme...

       

      • #161134
        le 01/06/2012 par Janus
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Votre réflexion n’est pas mauvaise, mais je pense vraiment que l’élection de Nikolic est une surprise (fort taux d’abstention,...). Maintenant, on le voit, il a dû donner des gages à l’UE...ce n’est pas un vrai nationaliste avec des c****les.
        Que l’objectif soit d’allier le nationalisme européen au sionisme, c’est un fait, et la Serbie ne change rien au constat. C’est la ligne que Soral appelle "ligne Goldnadel".


    • #161102
      le 01/06/2012 par Bernie
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’ai beaucoup aimé le passage sur Rousseau. J’ai vu cette vidéo juste après un examen sur la philosophie politique de Rousseau, hasard du aussi au tricentenaire cette année.

      J’aimerais bien savoir si Soral pense que Rousseau était victime d’un complot, comme il l’a décrit dans les "Confessions", de la part de Voltaire, de Hume et des Encyclopédistes en général.

       

      • #161252
        le 01/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        Il y a un excellent livre de Guillemin, grand rousseauiste lui aussi, sur ce sujet : « Cette affaire infernale ». Les philosophes contre Jean-Jacques. L’affaire Rousseau-David Hume, 1766.

        En résumé il dit qu’il n’y a pas eu à proprement parlé de complot mais que Rousseau finit détraqué parce que traqué par la clique des encyclopédistes. Ceux-ci lui en voulait véritablement à mort pour ses idées et son génie supérieur. Ils savaient que ce penseur était un puissant adversaire qu’il fallait discréditer voir faire taire.


    • #161104

      Tu sais pourquoi ya pas la france sur scène lors de l’élection de hollande ? Parce que la culture française elle est morte et enterrée.
      Franchement les seuls qui font encore quelque chose d’intéressant sont des indépendants qui ne passent ni à la télé ni à la radio, ils vendent pas mal, mais sont hors du système.
      A part ça il n’y a plus rien. Même au niveau des réalisateurs, gaspar noé je pense qu’il est de loin le seul réalisateur français à faire quelque chose d’intéressant, qui en parle ? Personne, même pas à cannes. Chaque film il se fait descendre.
      Son dernier film Enter the voïd n’a même pas été nominé et pourtant c’est un chef d’oeuvre, même pas passé au cinéma, et un an après (ou deux je sais plus) on a filé une palme d’or à tree of life qui est une sous-bouse hallucinante de médiocrité et à peu près dans le même style esthétique qu’enter the voïd... Pourquoi donc ? Pourquoi le génie n’est même pas passé sur canal et pourquoi la médiocrité est récompensée ?

      Il n’y a pas un seul artiste français du système qui vaut la peine d’être entendu sur une scène.
      Du coup.. c’était noah ou biolay... je vois mal biolay chanter dans moment festif.


    • #161111
      le 01/06/2012 par Anthony
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour à tous,

      Entretien mensuel excellent comme à son habitude, merci d’éclairer nos lanternes.
      J’ai bien rigolé (entre autre) dans un passage de la 3éme partie de la vidéo sur Yamina benguigui, notre ministre des Français à l’étranger, je vous confirme Mr Soral qu’elle ne ressemble pas à un gâteau au chocolat ^^

      D’ailleurs,en parlant de gâteau au chocolat, je vais y mettre 5 bougies et je souhaite un joyeux anniversaire à E&R car il me semble que cela fait 5 ans ce mois-ci que E&R existe. (et oui déjà)

      Enfin bref un grand merci à Mr Soral et à toute l’équipe E&R ainsi qu’à notre Dieudo nationnal qui m’a fait vous connaitre.

      Longue vie à E&R.


    • #161114
      le 01/06/2012 par Un autre Fab
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "...c’est pas du gateau au chocolat"

      "J’ai lu comprendre l’empire, j’ai vomi du sang pendant trois jours" - Botul

      Monsieur Soral, merci de nous faire marrer en plus de vos analyses excellentissimes ! Et merci aux gars derrieres qui produisent le tout !


    • #161122
      le 01/06/2012 par francky
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      A chaque fois que j écoute A Soral je prends une leçon d’intelligence, de subtilité", de rhétorique.... C EST A SE DEMANDER COMMENT IL FAIT POUR ETRE TOUJOURS AU TOP ;; ;; Bravo Alain continu...
      Ah oui pour te rassurer jai l impression que le FN va petit à petit dans ta direction, je le vois parce que pendant la campagne présidentielle je ne pouvais jamais critiquer la comunauté organisé sur Nationpresses maintenant je peux en prenant beaucoup de "pincettes" certe... mais c est bon signe.


    • #161126
      le 01/06/2012 par H.M.
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pour rire, je fantasmais la chose suivante : imaginez qu’un rebelle quelconque découvre le moyen de pirater la télévision et décide un jour de faire passer un des entretiens de AS ( celui-ci est bien ) sur TF1 ou France 2 un samedi soir en "Prime time" à la place du ou des programmes habituels...
      Imaginez... Moi ça me fait rire.

       

    • #161127

      Todd dénonce le système de pensée allemand, issu de leur structure familiale. Ce qu’il se garde de dire à la télévision, mais qu’il a dit dans ses livres, c’est que les juifs ont le même système familial qui conduit à une pensée différentialiste voire raciste. Il dénonce donc l’Allemagne comme Weber tire "en biais sur le protestantisme" pour garder "son canapé".


    • #161130
      le 01/06/2012 par Adrien Lambert
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci à Monsieur Soral, tout ceci est très dense encore une fois. Un remerciement spécial adressé aux personnes qui s’occupent de la post-production, car tout cela résulte d’énormes efforts et de remises en question, ce qui n’est surement pas l’apanage des nombreuses équipes des médias dominants. A quand E&R reconnue association d’utilité publique ? A la libération probablement... Chapeau bas les artistes ! A l’instar d’Albert Spaggiari, vous êtes les braqueurs de la pensée unique, savants de la farce et du bon mot comme dirait Dieudo ! Sans armes ni haine ni violence vous forcez le respect. Vous avez poussé le paradigme de la résistance à des hauteurs inespérées, avec les outils de votre temps, sans pour autant vous assoir sur les anciennes valeurs humanistes. Je redeviens un Humain et c’est grâçe a vous !

       

      • #161144
        le 01/06/2012 par Baribal85
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        +1 concernant la post-prod : au fond, qui à toujours été intéressant, on ajoute la forme rendant le tout agréablement captivant.

        Attention quand même à ce que les techniciens restent bien hors-champs : on voit manifestement la tête de Vladimir dépasser du canapé...


    • #161131
      le 01/06/2012 par gautier
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bonjour Alain Soral, je découvre votre site depuis 1 mois, j’ai lu votre livre "comprendre l’empire" une question. : pourquoi il n’y a pas de manifestations contre cette guerre qui se profile à l’horizon ? en 1984 j’étais jeune fille au pair à Londres et je me souviens de manifestations gigantesques contre l’otan et les missiles. pourtant , il n’y avait pas facebook ni internet pour avertir les gens. Continuez vous êtes salutaire

       

      • #161151
        le 01/06/2012 par Pommes de terre frites
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je crois que vous avez la réponse : Ces manifestations ont-elles seulement modifié le calendrier des bombardements de l’OTAN ? Cette chienlit n’a t-elle pas au contraire aidé grandement la réélection de Maggie, meilleure garante de la soumission du Royaume aux intérêts américains ?


      • #161153
        le 01/06/2012 par Adrien Lambert
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour, votre question m’a interpellé même si je n’ai pas la culture de monsieur Soral je pense avoir néanmoins quelques pistes pour répondre. Avant la période ou vous viviez à Londres et de la même façon aux Etats Unis la contestation était naturelle car sur le sol de ces pays il n’y avait pas eu d’actes terroristes de type "Al Quaida" qui désormais légitiment la politique de peur qui rendent la contestation minoritaires. Pour que la contestation soit massive il faut d’abord que le bras armé de l’idéologie, c’est à dire les médias soient remis en cause en premier lieu. Tant qu’il n’y a pas de figures de proue de la contestation sur le sujet des guerres du moyen orient il n’y aura pas de contestation massive. D’où la diabolisation et la "nazification" de toute contestation. D’ailleurs en Françe c’est d’autant plus aisé étant donné le travail de destruction des valeurs dont nous faisons l’objet depuis fin 45. Nous devons maudire nos grands parents et toute l’idéologie universaliste Française, c’est ce que veux le système. Nous avons perdu la guerre, il à fallu que nous baissions notre froc comme tous ceux qui la perdent, bon an mal an le peuple de Françe bien obligé de se soumettre pour survivre à pourtant opéré une mission humaniste pour limiter la catastrophe hitlerienne. Très peu sont ceux qui remercient la résistance intrinsèque du peuple de Françe, car celle ci n’avait pas besoin de s’organiser pour exister. Voila pourquoi la résistance actuelle est invisible.


    • #161146
      le 01/06/2012 par au milieu des ruines
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Toujours aussi pertinent , "c’est du lourd" comme diraient les islamos racailles , excellent tout devient clair, pure et limpide ce qui ne me rassure pas du tout , à savoir qu’un peuple s’il ne craint pas pour son existence, le dos au mur et le couteau sous la gorge , n’est capable que de médiocrité...
      Le point de non retour est atteint avec l’élection de Flamby nous allons devoir affronter une guerre civile ou des évènements gravissimes, tout n’est qu’une question de temps , une course contre la montre c’est engagé entre votre capacité et rapidité d’éclairer des imbéciles qui ont atteint le point Godwin et l’araignée mondialiste qui tisse sa toile un peu plus chaque jours.
      j’espère tout simplement me tromper et croire que jean dutourd avait raison quand il affirmait que la seule chose dont on soit sûr, en ce qui concerne l’avenir, c’est qu’il n’est jamais conforme à nos prévisions...
      Mes amitiés nationalistes...


    • #161158
      le 01/06/2012 par jiheme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Excellente vidéo de Soral comme d’habitude, mais un truc qui m’agace profondément en tant que non musulman c’est quand Soral dit qu’il est d’accord avec les valeurs musulmanes. Beh moi j’ose dire non ! L’Islam (comme quasi toutes les religions d’ailleurs) dit que TOUT non musulman ira en enfer, c’est à dire y compris toi Alain. Tu peux faire toutes les bonnes actions du monde, être doté des plus grandes qualités morales, rien n’y fait, si tu ne prononce pas la chahada les portes du paradis te seront fermés à JAMAIS. Et c’est non négociable (c’est ça qui est beau avec les dogmes). C’est ça les bonnes valeurs ? A mes yeux c’est pire que l’usure, je préfère finir endetté qu’en enfer quand même...

       

    • #161162
      le 01/06/2012 par A. C de Vernisy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci M. Soral.
      J’assistais hier à une pseudo-conférence donne par des ambassadeurs de pays de l’UE sur le thème (en gros) : « Europe : Nous échouons car nous n’avons pas assez fédéralisé. »
      En écoutant les énormités de ces abrutis, je pensais à votre site et au réconfort qu’il procure.
      Gageons que les peuples ne cèdent jamais au chant des sirènes (haineuses) et continuent –lorsque par miracle - on leur demande, à voter contre les Constitutions et les formes de fédéralisme européen.
      « Tout système qui consisterait à transmettre notre souveraineté à des aréopages internationaux serait incompatible avec les droits et les devoirs de la République française. Mais aussi, un pareil système se trouverait, à coup sûr, impuissant à entraîner et à diriger les peuples et, pour commencer, le nôtre, dans des domaines où leur âme et leur chair sont en cause. Cette abdication des Etats européens, en particulier de la France, aboutirait inévitablement à une sujétion extérieure. C’est, d’ailleurs, pour éviter une telle inconsistance et, de ce fait, une telle dépendance, que nous tenons à voir l’union de l’Europe constituée par des nations qui puissent et veuillent réellement lui appartenir. » Charles de Gaulle


    • #161170
      le 01/06/2012 par xavlepolak
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Que Timsit fasse plaisir en se positionnant contre Dieudo devant le grand public, ok. Qu’il tape sur Dieudo pour en faire un marché, ok... Mais de là à dire qu’il a un discours haineux et le comparer à l’autre rabin haineux faut pas abuser quand même :)
      Sinon très bonnes analyses pour le reste.


    • #161171
      le 01/06/2012 par BHL=terroriste
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci beaucoup monsieur Soral ! quand je pense qu’il y’a quelques moi, j’été un sympathisant de BHL ! j’en ai honte !

       

      • #161210
        le 01/06/2012 par riama
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        mieux vaut tard que jamais, c’est difficile de pas croire à leur baratin, mais Alain Soral est tellement vrai on est obligé de le croire !


      • #161241
        le 01/06/2012 par MiddleClass
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Fichtre tu reviens de loin !!


      • #161392

        Je suis quand même surpris que BHL ait des sympathisants. Pour avoir quelques fois évoqué son nom avec des personnes de tout bords politique et social, ce mec est systématiquement méprisé. Ne serait-ce parce qu’il n’a aucune légitimité en quoi que ce soit. M’enfin, mieux vaut tard que jamais comme dit riama :D


    • #161173
      le 01/06/2012 par medina
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Du contrat social. Rousseau. Extrait Livre 3 chapitre 15.
      L’état cours à sa ruine quand les citoyens s’en désintéressent. Les représentants nous rendent ainsi esclave. Il n’y a de liberté que si l’on peut consacrer du temps à la vie de la cité. En travaillant moins pour s’éloigner de la misère mais en s’investissant plus pour être libre.

      (un grand homme qui resta simple et proche de la nature. Sa vision de l’éducation est, elle aussi, pleine de surprises)


    • #161174
      le 01/06/2012 par camille
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Une nouvelle fois très intéressant. Bravo à monsieur Soral pour son courage et sa passion (bien sentie) du partage de ses connaissances et de son sens critique, ça rend service à de nombreuses personnes, dont moi. :)


    • #161177
      le 01/06/2012 par Julio de Paris
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vraiment dommage pour Emmanuel Todd...

       

      • #161213
        le 01/06/2012 par riama
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il faut savoir sélectionner les propos des "soumis" intelligents ils font malgré tout de bonnes analyses même s’ils ne vont pas jusqu’au bout. faut savoir distinguer le vrai du faux.


    • #161182
      le 01/06/2012 par [email protected]
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Patrick Timsit !!! En voillà un qui est subversif...

      Auteur de ce célèbre sketch où il qualifiait les trisomiques de "crevettes", "tout est bon sauf la tête" qu’il disait. Par contre, pas touche à son élite, c’est péché !! Faut pas déconner 6 millions de morts quand- même les gars... !

      Encore la même méthode qui consiste à taper sur les faibles (n’y voyez rien de péjoratif) et à défendre les puissants. Il est allé à bonne école le coco. Bon en même temps, on ne chie pas là où on mange c’est vrai...

      Tout mon soutien à Dieudo, qu’il continue à leur mettre des quenelles...et tout ça par l’humour s’il vous plaît. C’est fort !!
      Merci pour tous vos travaux Mr Soral

       

      • #161240
        le 01/06/2012 par Stag
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        50 millions je dirait meme


      • #161248
        le 01/06/2012 par lee hsiao long
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bruno Gaccio est l’auteur de cette vanne jcrois car il co-écrivait avec Timsit, d’ailleurs si jdis pas de bêtise Gaccio a écrit un bouquin avec Dieudo "peut-on rire de tout" et ils avaient l’air assez proches quand je les apercevais chez Taddéï

        pour revenir à Timsit, pour lui c’est un comble que dieudo puisse ne serait-ce qu’exister après tant de controverses. Car dans son esprit tribal shoananesque, tout ce qui ne se soumet pas au lobby tout puissant doit être annihilé.
        J’ai envie de te dire Timsit que c’est le talent qui permet à Dieudonné de remplir les salles de spectacle et que lui pour ce faire, n’a pas besoin de promo chez Arthur ou Ruquier
        Dieudo est le roi de la blague(comme dans les 11 commandements où tu jouais Toto au service du personnage incarné par dieudo)


    • #161190
      le 01/06/2012 par alibabba
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Vu tout ces commentaires positifs il serait inutile d,en rajouter .Donc juste te dire Alain merci pour toutes tes analyses et je souhaite de tout coeur que de plus en plus d,internautes viennent sur le site pour t,ecouter ,reflechir, et s,informer car tu es unique.Respect a toi.


    • #161193
      le 01/06/2012 par vieira ribeiro de melo
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      salut a tous,
      j’aimerai si votre temps vous le permets ,que vous fassiez avec Dieudonné une halte a l’Ile de la Réunion pour soulager et informer nos voisins fatigués dégoutés ...
      merci de réveiller nos hommes !!!
      Maria


    • #161196
      le 01/06/2012 par Jonathan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’ai dans les mains L’ordre et le désordre de Charles Maurras, seul livre encore accessible de l’auteur puisque Mes idées politiques est en rupture depuis au moins dix ans (pensez vous qu’il serait jouable de le rééditer sur Kontrekulture ?), texte d’exil dans la prison de Clairvaux après la libération, qui n’est pas non plus très tendre avec Rousseau. Ce texte valide la haine d’une certaine frange de la droite nationaliste réactionnaire à l’égard du penseur genevois (je suis de sensibilité rousseauiste). Peut-être que la lecture plus attentive et globale de Maurras sur la question de l’apport de Rousseau du point de vue du nationalisme intégral existe, mais force est de constater que tout en France est, à l’heure actuelle, bloqué pour produire une réflexion de ce type (un marqueur probablement). Je le cite (page 78-79, L’ordre et le désordre, édition de l’Herne) "J’ouvre à la page une le Contrat social et je lis cette phrase : "L’homme est né libre et partout il est dans les fers." Blâmera t-on Rousseau d’avoir parlé de "l’homme" ? d’avoir exprimé un jugement relatif à tous les membres du genre humain ? Mais tous les moralistes depuis Aristote et Homère en seraient coupables avec lui. Son erreur n’est que d’affirmer la liberté de l’être le plus captif qui soit au monde. Et le ridicule est ensuite de détruire dans la seconde moitié de la phrase ce que la première affirmait"... On a compris que Maurras ne reproche pas à Rousseau son sens du paradoxe (les plus crétins comprendront simplement que Maurras reproche à Rousseau de se contredire). La théorie de la liberté chez Maurras est articulée à la logique plus globale de la hiérarchie traditionnelle (et visible) "ruinée" par le "sentimentalisme" des Lumières... Pourtant en lisant Rousseau (est-il besoin de le préciser ??), on comprend trs vite qu’il n’est en rien un de ces spontanéistes sentimentaux... Pourrions nous donc, s’il vous plaît, réfléchir ensemble aux points de cohérence possibles d’une réconciliation (c’est ici le maître mot) du maurrassisme et du rousseauisme ? Car pour l’instant je vois davantage de cohérence entre l’élitisme voltairien (ce n’est pas parce qu’il ne souffrait pas l’aristocratie qu’il renonçait à son antiégalitarisme primaire) et un Maurras mal compris... Cordialement !


    • #161200
      le 01/06/2012 par milarepa
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bravo et merci


    • #161202
      le 01/06/2012 par petit_poney
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Moi, moi, je veux faire mon malin !
      Excellente mise au point sur Todd, mais Zemmour n’est-il pas le miroir de Todd ?

      Dans les deux cas, ils sont capables de dire quelques vérités, sociales pour Todd, sociétales pour Zemmour, afin d’attirer le poisson.
      Dans les deux cas, ils n’ont rien inventé et reprennent maladroitement d’autres auteurs pour ce qu’ils disent de pertinent.
      Dans les deux cas, on ne va pas jusqu’au bout et on dévie, et en effet, on retrouve la soumission tribale. Si Soral n’en parle pas qui en parlera ?

      Au final, Todd existe pour ramener les ouvriers et les Musulmans au PS et Zemmour pour ramener les petits bourgeois et les Catholiques vers l’UMP.

      Massacrer très justement Todd et dire en même temps que Zemmour c’est un pote et qu’on échange des mails, ça m’a un peu géné.

       

    • #161204
      le 01/06/2012 par Dominus Providebit
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore de la bombe. Je n’ai vu que les 2 premières parties mais c’est déjà du très lourd.

      Bien vu pour l’anniversaire dans le bar à putes, c’était évidemment celui de dsk mais ils se sont arrangés entre copains.
      Je note quand même que ségolène l’idiote n’est pas totalement hypocrite.

      Très juste ce que dit Soral sur les analystes : disséquer n’est pas aimer.

       

      • #162292
        le 03/06/2012 par Vorace
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Islamo-racaille !! ;-)

        =>

        Viens de terminer la 5e partie du grand art Président encore merci.

        Cordialement.


    • #161209
      le 01/06/2012 par Jeffrey
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je trouve que ça devient lourd sur Todd. Peut être qu’il n’a pas les "couilles" de taper sur la domination américano-sioniste mais on ne peut lui retirer tout le boulot qu’il a fait sur les systèmes familiaux entre autres.

      Sinon, excellent entretien, comme chaque mois.

       

    • #161236
      le 01/06/2012 par Jacques
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Excellentes analyses de M.Soral, et félicitations aux monteurs, qui nous gratifient une fois de plus de superbes vidéos.

      L’unique reproche que je me permets de faire est la réduction de Zola à BHL, et le passage un peu rapide sur l’affaire Dreyfus, même si c’est un débat nous intéresse beaucoup moins aujourd’hui.
      L’on peut se référer une fois de plus aux commentaires d’Henri Guillemin sur la figure de Zola et sur l’affaire Dreyfus, pour se munir de quelques éléments de réflexion supplémentaires.


    • #161249
      le 01/06/2012 par lisa
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      - Comment se fait-il que la Société des Nations ait laissé l’Allemagne se réarmer massivement alors que le traité de Versailles l’interdisait ? La menace bolchévique n’était-elle pas à leurs yeux la plus grave ? Tout le monde connaissait les intentions d’Hitler de conquérir l’espace vital dans les terres slaves. Deux de ses premières mesures furent d’interdire l’existence du parti communiste et des syndicats, à la grande jalousie des industriels américains... ( voir « le mythe de la bonne guerre », Pauwels).
      - Est-il nécessaire de rappeler la similitude entre les lois ségrégationnistes nazi et celles appliquées aux USA à l’égard des noirs jusqu’en dans les années 60 ?
      Ton raisonnement est souvent très clairvoyant, mais à force de vouloir démasquer (et à juste titre) la gauche sociétale nauséabonde qui règne en France, tu mets tous les socialismes dans le même panier de Staline à Mélenchon. Or la réalité est beaucoup plus complexe. Je te conseille "le mythe de la bonne guerre" de Pauwels : en effet, les américains ont bien financé les Soviétiques, mais il démontre clairement, nombreuses sources à l’appui, les connivences étroites entre Hitler et les industriels américains.
      Alain, je te kiffe et t’embrasse.


    • #161258
      le 01/06/2012 par Alain M.
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci Mr Soral. Toujours aussi passionnant et culturellement enrichissant !

      M. Alain


    • #161259
      le 01/06/2012 par neribu
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sérieux et instructif comme d’habitude.

      Je m’arrête sur un seul point (les autres sont aussi intéressants mais...) : explication et mise au point sur la façon dont beaucoup de musulmans (notamment maghrébins) ont voté (PS) en croyant voter pour des défenseurs des palestiniens et en pensant qu’ils obtiendront on ne sait quels avantages, avantages pour les uns qui sont toujours au détriment des autres dailleurs.

      A.Soral lève le voile sur les nouveaux élus et leurs réseaux qui n’ont rien à voir, ni de près ni de loin, avec ce que pensent ou ont pensé ceux qui leur ont donné leurs voix.

      Bienvenue dans la vraie vie et dans l’enfumage politicien...

      Faites circuler cette vidéo dans les cités et voyez une bonne fois qui sont vos vrais amis.


    • #161262
      le 01/06/2012 par bilal
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Comme d’habitude ça vole très haut intellectuellement avec Alain Soral ,l’histoire j’en suis persuadé lui rendra hommage.

      Comme Dieudonné (je crois qu’il le sait) on va tout faire pour lui nuire et pour le soutenir il ne faut plus avoir peur de dire je suis "Soralien"( car c’est un courant révolutionnaire authentique) .

      Plus tard ses écrits seront plus finement analysées et on pourras se targuer devant nos enfant pour leur dire j’y étais.

      Soral nous fait aimer la France et les français VIVE LA FRANCE


    • #161263
      le 01/06/2012 par Messi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Moise pour les juifs

      Jesus pour les chretiens

      Mahomet pour les musulmans

      Soral pour le nationalisme contre l’impérialisme

      Merci Soral

       

      • #161357
        le 01/06/2012 par onegodonemessage
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Oui mais il est à noter que les juifs ne reconnaissent pas Jesus et muhammad.
        Les chrétiens ne reconnaissent pas Moise et Muhammad.

        Les musulmans reconnaissent Moise, Jesus (comme le messie), Muhammad (comme le sceau des prophètes) et tous les prophètes de Dieu (Adam, Noé, Abraham, zakarie, jean baptiste, job, Isaas, jacob, jonas, houd, Jean...)

        Les musulmans se caractérise par le fait qu’ils ne nient aucun prophète envoyé par Dieu, c’est toujours intéréssant de le préciser.

        Cette adoration déplacé (guide nous vers la lumière comme dit Dieudonné) de certains à l’égard de Mr soral, prouve bien que l’Homme est un adorateur née (c’est la confirmation du message islamique d’ailleurs).

        Donc une fois de plus rappel à certain :

        Pas de divinité en dehors de Dieu, ceci est le message authentique de tous les prophètes...


    • #161264
      le 01/06/2012 par karimbaud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      @riama.........aucune analyse pertinente ne sort de la bouche de todd en l’occurence......il se trompe sur le FN, il se trompe plus gravement encore sur l’allemagne qu’il désigne comme principal responsable du "foutoir" actuel, bouc émissaire commode !......mais quid de goldman-sachs, de lehman brothers, de jp morgan..........todd se fout de nous !..........malheureusement, il doit être temps pour lui de revenir discrètement au bercail..........le ralliement, au mépris de tout bon sens, de toute logique humaniste, en habillant çà en plus des plus fallacieux arguments est une prise de conscience tragique et déshonnorante pour todd de ses propres limites et d’une lâcheté visible assez écoeurante !.....tout celà est au final navrant, injuste et profondément édifiant concernant une certaine "intelligentsia" auto-proclamée, qui n’est jamais là que pour canaliser et détourner au bon moment, la prise de conscience du peuple !

       

      • #161639
        le 02/06/2012 par riama
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @karimbaud oui dans cette video mais il a retourné sa veste parce qu’il s’est rendu compte que ses thèses sont en accord avec celles du FN c’est pour ça que Philippot lui a dit que c’est " ce qui l’énerve" donc tout n’est pas faux mais là "il se rattrape" vis-à-vis de ses chefs.


    • #161274
      le 01/06/2012 par karimbaud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bravo alain et merci une fois de plus pour ce "dangereux" mais ô combien utile exercice via les magnifiques outils du logos et de la morale, et tout çà sans note, simplement en mobilisant toutes les ressources d’une intelligence et d’une expérience façonnées par les aspérités du réel !....et je te rejoins sur rousseau qui est non seulement un grand penseur, qui rebondit et se "régénère" sur plusieurs générations, mais en plus un immense écrivain dont le style, véritable chef-d’oeuvre de notre littérature, ne fait que sublimer le fond...annonciateur aussi de la grande période romantique !(cf." les rêveries du promeneur solitaire").


    • #161282
      le 01/06/2012 par Alex
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Fabuleux ! Le coup du T.Shirt Dieudo m’a ébranlé !!! De la quenelle fraîche comme on aime.

      Je n’en reviens pas du sionicentrisme (néologisme) de ce gouvernement. C’est une aberration. J’en arrive à regretter d’avoir voté flamby, mais je ne pouvais plus voir le nain épileptique, non pas parce qu’il avait enlevé ses talonnettes (un nabo de 165 cm qui culmine à 175 cm, faut le faire tout de même), mais sa seule apparence me donnait de telles velléités d’empalement, de démembrement, d’émasculation, de crucifixion, de décapitation et d’immolation que je voulais qu’il dégage absolument, et pour ce faire voter fraise des bois... Élections piège à con, vraiment !

      Soral est officiellement déclaré de salubrité publique. Pour ma part j’achète un "Comprendre l’Empire" régulièrement et je le distribue. C’est ma modeste pierre à l’édifice.

      Les rendez-vous mensuels d’Alain sont une bouffée d’air frais, une piqure de rappel, un rayon de lumière sur les vampires tapis dans les ténèbres. C’est le VRAI journal (ou mensuel plutôt) !

      Maintenant que ma conscience est éclairée, au moment où je souhaiterais moi aussi lutter contre cette oppression et cette soumission toujours plus intolérables, je suis tellement dépendant du système que je ne sais comment vivre en dehors.

      Je n’ai pas une œuvre littéraire ou une association comme Alain, ni un théâtre et un talent d’humoriste comme Dieudonné... Aussi je souffre de ne point être en première ligne, car de mon entourage le peu de personnes que j’éveille ont immédiatement PEUR ! Cette lâcheté me donne la nausée, car elle reflète la mienne. J’ai trop à perdre me semble-t-il, pour prétendre me situer à la pointe du combat.

      J’admire d’autant plus les efforts d’Alain et Dieudo que le hasard ou la providence ont placé dans cette position extrêmement dangereuse avec les moyens et la ressource pour tenir.


    • #161287
      le 01/06/2012 par Antonin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Chers Camarades de E&R tenez vous bien, je vous présente ici ROUSSEAU par Mr Guillemin  :

      http://www.rts.ch/archives/tv/cultu...

      Ne me remerciez pas le lien a déjà été donné un peu plus haut mais je le reposte pour ceux qui l’aurait peu être loupé dans la foulé... ! ^^

      Au passage, est ce que l’un d’entre vous saurait me dire quelle est le titre ou le compositeur de la musique que l’on entend lors des génériques des deux parties ? Elle est magnifique mais je n’arrive pas a mettre la main dessus. Par avance merci

      Bien à vous

       

      • #161294
        le 01/06/2012 par Etienne Marcel
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci beaucoup je suis allé en librairie d’occasion chercher des livres de Rousseau et le mec me dit qu’il lui reste rien, puisque c’est le tricentaire de JJ.R. Rien ! à Genève en plus :p

        Ces vidéos apaiseront ma soif d’ici que j’achète du neuf


    • #161292
      le 01/06/2012 par gadi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Staline, le petit père des peuples...... Merluchon, la petite mère des pitres !


    • #161293
      le 01/06/2012 par Le coq depressif
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Hello camarades , j’ai une question superficielle contenant la forme, sans oublier le tres bon contenu analytique des videos de soral comme d’hab !

      je chercher le nom de la musique de la derniere vidéo de l’entretien mensuel.

      On l’entend de 33 min 53 sec à 34 min 04 sec (style ambiance lounge bresillienne)

      et à la toute fin de 36 min 46 sec. à la fin (le generique en fait).

      je m’escuse par avance de cette apparté portant sur la musique mais je me tue a la chercher sur internet , shazam me fait la "gueule"

      si une personne peut m’aider

      bien a vous camarades

      vive ER et bravo au taff de post prod ! ! !

       

    • #161295
      le 01/06/2012 par skylee
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Le problème avec Alain Soral, c’est que tout le monde est daccord avec lui , mais personne n’ose l’admettre.


    • #161296

      Je vous sent un peu gêné en déclarant votre soutien à la lutte des filles du Crazy-Horse.
      C’est mignon !!!
      Blague à part,
      MERCI pour votre détermination courageuse à donner votre analyse. En espérant que la lassitude de la répétition ne l’emportera pas...
      Bises


    • #161305
      le 01/06/2012 par Godefroi de Javron
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      apres le détournement de fond de Juda Dray, le retournement de fions rue saint denis


    • #161355
      le 01/06/2012 par gamy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Tonton Flingueur,

      Merci Tonton, là c’est façon puzzle.


    • #161359
      le 01/06/2012 par Propaganda
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci M.Soral pour votre intervention, votre analyse est toujours aussi intelligente et profonde.

      Je tiens aussi à vous remercier pour toutes les références que vous donnez. En effet, j’ai probablement lu plus d’une centaine de livres grâce à vos conseils et cela ne cesse d’augmenter.

      Courage pour votre combat inébranlable.


    • #161362
      le 01/06/2012 par Hemavan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      L’analyse "Polanski" de la partie 5 est tout simplement géniale !

       

    • #161368
      le 01/06/2012 par grokick
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      la haine "rentrée" du timsit avec ses yeux qui cherchent l’approbation et sa pauvre parano sur l’antisémitisme , le montrent tel qu’il est : un pas drole sans son masque de "farces et attrappes" .
      pour le reste de l’analyse tous les détracteurs et médias propagandistes ne peuvent que censurer , car s’ils laissaient soral ,salim et dieudo ainsi que chouard et d’autres sur les plateaux tv... la quenelle remplacerait l’étalon or.
      alain soral fait un travail gigantesque et nous offre cela dans un langage vivant , plein d’humour . cela fait sens et résonne clairement malgrés la complexitée et la variétée des sujets abordés.
      actuellement en pleine lecture de " le pouvoir de la langue et la libertée de l’esprit" (éssai sur la résistance au language totalitaire-de jacques dewitte) , j’ais avec les entretiens de soral un exemple parfait de résistant à la "novlangue" . et quand soral se dit de la famille de pensée d’orwell , il suffit de lire des passages d’"éssais ,articles,lettres "d’orwell pour en avoir confirmation !
      ce qui est navrant est d’entendre la foule d’abrutis vous taxant de fachos ect... à ces anes je réponds souvent qu’en découvrant soral j’ais découvert michea ,orwell et bien d’autres qui avec "le peu " de recul que j’en ais, ne sonnent pas franchement fachos... ;) mais comme brassens le dit si bien "quand on est con ,on est con ... le temps ne fait rien à l’affaire".
      merci mr soral pour tout ce que vous donnez !
      et merci à toute l’équipe E&R indissociable de tout ce travail et du temps que vous donnez vous aussi !
      espérons que ce que vous donnez nous saurons le recevoir à sa juste valeur et le rendre !
      j’ais fini de faire mon fayot , à vous houston...


    • #161370

      Quand François 1er a laissé les Turcs s’installer à Toulon, non seulement ils ont pillé la ville mais en plus ils ont réclamé un tribut pour accepter de partir :

      « ... "Presque tous les habitants de Toulon durent quitter la ville, abandonner leurs maisons, leurs métiers... pour faire place à des alliés pires que des ennemis... Les matelots enlevaient les jeunes garçons et les emmenaient esclaves sur leurs vaisseaux. Toutes ces atrocités se commettaient impunément. Barberousse, en véritable maître, ne permettait pas qu’on sonnât les cloches dans les églises... »

      Enfin, c’était Barberousse, un turc d’origine... grecque mais musulman :
      http://livre.fnac.com/a1997839/C-Fa...


    • #161402
      le 01/06/2012 par meowig
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore une excellente prestation de M. Alain Soral, sans concession et qui fait mouche. Toujours une bouffée de liberté que ces vidéos du mois.


    • #161411
      le 01/06/2012 par Emma
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci Mr Soral de cet entretien, toujours plus pertinent, documenté et incontournable pour ceux et celles qui ne peuvent plus croire la mascarade de nos "élites" ...

      J’ai trouvé cette vidéo, qui il me semble est intéressante , sur le sujet de la Lybie, car l’avocat interviewé semble aller dans votre sens. Les empêcheurs de "mentir " en rond étant rare, j"aurais aimé votre avis ( et la je m’adresse aux autres internautes qui me liront et regarderont cette vidéo), Alain Soral étant fort occupé j’imagine ...

      http://www.dailymotion.com/video/xk...

       

      • #161472
        le 02/06/2012 par Janus
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour Emma,

        Me Ceccaldi a déjà été un conseiller de Jean-Marie Le Pen, si je ne m’abuse.

        Égalité et Réconciliation a déjà diffusé une de ses vidéos (je ne sais pas si c’est la même que vous avez postée) ici : http://www.egaliteetreconciliation....

        J’espère avoir apporté de l’eau à votre moulin.

        Amicalement,
        Janus.


    • #161420
      le 02/06/2012 par Jean Leroy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Knut Hamsun était norvégien, pas finlandais.

      Pour le reste, je suis fatigué par cette obsession des juifs. L’analyse sociologique est percutante comme d’habitude, mais c’est lassant d’entendre parler de sionisme a toute les sauces, de tribalisme juif à toute les sauces.

      Todd est un sociologue d’Etat, il est rentré dans le troupeau quand on lui a rappelé qui payait son salaire, c’est tout. Il y a pas besoin d’aller chercher un tribalisme inconscient, on croirait entendre Finkielkraut à propos de l’anti-sémitisme.

       

      • #161546
        le 02/06/2012 par Mohand
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        On ne peut pas reprocher à quelqu’un de dire qu’il voit beaucoup d’eau, quand celui ci est au milieu de l’océan !


      • #161574

        Tu rigoles ou quoi ?
        Qu’est ce que cette communauté ne possède pas, moi je suis dans le logement social, tous les hauts postes leur sont dédiés dans les plus grosses sociétés HLM : la SNI ; OPIEVOY pour ce que je connais, alors soit ils sont des génies, soit ils ont accaparés tous les pouvoirs.


    • #161439
      le 02/06/2012 par Xavier
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore une vidéo du mois tout-à-fait instructive et limpide. Pour le coup, je viens de commander "Comprendre l’empire", et en parlerai largement autour de moi.


    • #161453

      Beaucoup de respect ressenti une fois de plus a l’ecoute de Mr Soral (pedagogie,courage,bon sens,humanité) et pour le travail de l’equipe E&R.
      De quoi faire relever la tete a toute une generation !

      Pour varier quelques (minimes) critiques : l’acharnement sur une personne (qui peut virer a l’obsessionnel) courant sur toute la longueur de l’interview & devenant vite lassant.
      L’eternel canapé / tableau qui je dois dire finissent (un peu) par ennuyer,ça parait trés secondaire, mais le decor participe de l’attention (quoique moins pratique techniquement quelques escapades symboliques seraient bienvenues).

      Plus globalement sur le fond Mr Soral est souvent colerique,incapable d’ecouter la contradiction,vulgaire,approximatif,de mauvaise foi,totalement megalo mais....il a lui meme identifié et commenté ces defauts et c’est là qu’il est fort ! ("Soral m’agace mais il a pas totalement tort" dans la conf’ de Lille)

      P.S : Les inserts photos ciblées sont essentielles pour les non-initiés.

       

      • #161534
        le 02/06/2012 par Chrisgeorg
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Heu ! le prochain canapé, tu le veux de quelle couleur ? Au fait, tu le fourniras et tu l’installeras s’il te plait, parce que là tu vois l’équipe d’E&R est en guerre et elle à pas vraiment le temps !


    • #161473
      le 02/06/2012 par bernardHinault
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore une fois excellente vidéo. Pour moi, l’une des meilleures.

      Je voudrais juste demander au monteur de penser aux personnes les plus sensibles.
      Un avertissement aurait dû être inséré quand la partie consacrée à BHL débute.
      La juxtaposition des images de ce demeuré satanique et du lynchage des éboueurs Libyens provoque le vomis et la chiasse.
      Je crois que j’ai rarement vu quelque chose d’aussi laid à l’exception d’une vidéo montrant une poubelle de bébés avortés.

      Pour ceux qui doutent de l’influence d’une certaine communauté sur le destin du monde, le cas BHL est une démonstration irréfutable.
      Je ne sais pas si Alain Soral sait comment BHL réussit à ce point à faire chanter l’ensemble des politiques et des médias de masse.


    • #161480
      le 02/06/2012 par un gars moins con qu’hier
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Super entretien, analyse très pertinente sur tous les sujets ! Merci à tous les membres de l’équipe d’E&R pour le travail qu’ils fournissent !

      Concernant l’analyse sur la photo de Yalta, "fifty miles" dans un commentaire précédent a dit que Staline ne perdait rien pour attendre, je vous invite à regarder une vidéo d’ailleurs la seule que j’ai trouvé avec Pierre Faillant de Villemarest http://www.dailymotion.com/video/xd... dans laquelle il dénonce la mascarade du conflit Est-Ouest de la guerre froide.

      Je vous invite également à regarder sa page wikipédia pour ce qui ne le connaissent pas et vous trouverez d’autres sujets sur lesquels il a travaillé.
      Il a écrit plusieurs livres. Il serait interessant de savoir ce que pense les membres d’E&R sur ses travaux.


    • #161500
      le 02/06/2012 par mister youssef
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      salut, ici un bruxellois pour info notre cher maire qui a envoyer les flics a Dieudo est du PS et un franc maçon il s’appel freddy thielemans voiçi sa tronche : http://www.google.be/search?q=fredd...

      Bon boulot les mecs on essaye de passer les messages, mais c’est compliquer car les gens ne savent plus qui croire.


    • #161505
      le 02/06/2012 par Alma
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      C’est toujours avec un grand plaisir que je visionne ces entretiens mensuels.

      Le fait d’adhérer à la plupart de vos analyses ne m’empêche pas d’essayer de garder un esprit critique et de ne pas tomber dans les travers que vous dénoncez, à savoir suivre comme un mouton, sans réfléchir.

      Serait-il possible d’avoir quelques précisions sur plusieurs points qui ont été rapidement passés en revue, mais qui m’ont interpellés car contrairement à votre habitude, ce n’était pas vraiment argumenté. Je me doute que vous ne pouvez répondre à tous les messages, mais si je ne demande pas, c’est certain que je n’aurai pas de réponse.

      1) Dans la première vidéo, vous parlez de Yannick Noah et d’Enrico Macias en disant "c’est pas français tout ça". Je pense comprendre votre message dans la continuité de ce que vous disiez (Joséphine Baker, "négro de service" qui gratte de la thune au passage), ce qui m’interpelle c’est pourquoi dire "c’est pas français tout ça" ? Cela pourrait laisser croire que black/beurre = pas français, or je pense que ce n’est pas votre propos. Mais cela pourrait servir à vos détracteurs. Quelque chose m’a échappé ? Suis-je dans l’erreur ?
      2) Toujours dans la première vidéo, tout à la fin, il y a un délit de sale gueule notamment sur Jules Fery et François Hollande. Cela me fait bien rire, car en effet ils n’ont pas été avantagés par la nature. Est-ce juste pour rajouter une couche et les égratigner au passage avec un humour caustique, ou pensez-vous vraiment que la beauté (ou la non-mocheté) est un critère pertinent pour juger de la qualité intellectuelle/morale/réflexive/etc. d’une personne ?
      3) Dans la quatrième vidéo, lors de la censure de Dieudonné à Bruxelles, vous évoquez le 1er ministre belge Dirupo mais vous préférez ne pas parler de sa vie privée en laissant sous entendre des choses peu avouables. Hormis son homosexualité notoire qui importe peu dans le sujet discuté, y a-t-il des casseroles que ce monsieur traînerait et dont le grand public ne serait pas informé ? (Des moeurs condamnables/discutables à la sauce DSK ?)
      4) Dans cette même vidéo, vous dites que la Belgique est le paradis des pédophiles, que Dutroux échappe à la véritable justice. Qu’entendez-vous par là ? Quelle forme aurait du prendre la justice ? Sur le côté paradisiaque, est-ce au niveau de la justice, de la police, et/ou de la présence d’un réseau dont il a été question ? Quid de Fourniret ? Isolé ou maillon d’une chaîne ? (plus de place, dernier mot : merci !)

       

      • #161536
        le 02/06/2012 par Chrisgeorg
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        C’est pas son homosexualité qui est condamnée mais sa pédophilie, puisque apparemment lors d’un contrôle routier de la maréchaussée, il a été surpris avec deux ados le pantalon baissé dans son véhicule.


      • #161642
        le 02/06/2012 par riama
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Alma au sujet du délit de sale gueule alain soral avait expliqué dans une video précédente que dans les temps actuels (fin des temps ??) les "masques tombent" et l’apparence est révélatrice de la personnalité. Meme si Jules Ferry n’est pas actuel je pense que c’est dans la meme logique : l’apparence devoile la morale d’une personne. voila j’espere que ça vous a éclaircit un peu. pour ma part je rajouterais que ce n’est pas une question de beauté mais de charme, de charisme.


      • #161693
        le 02/06/2012 par quentin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Salut alma.
        Pour ta premiere question. Je pense que faire du communautarisme par le biais de "negro ou beur de service" n est pas tres francais... (de tradition eleno/chretiennes et republicaine...) ou l individu s intregre par son activité social et economique et non par ses origines, son sexe, sa couleur de peau,et surtout son rang social... je crois que c’est la base de l ideologie qu’on apel "egalité republicaine" !!! Pour ce qui est de la chretienneté le christ nous dit que dieu est le dieu de tous les hommes et non plus d un seul groupe elu (ancienne alliance nouvelle alliance) ce que l’on peut appele l egalité chretienne qui a été influencer par l esprit grec (heleno) ou la foi(la loi qui dicte le bien commun,le vivre ensemble) passe par la raison(le logos). Faut suivre, il ne peut pas se repeter a chaque fois le pauvre. Cependant
        Mieux vaut paraitre stupide une fois en posant la question, que toute sa vie sans l avoir posé... :)
        Bien a vous, Quentin.


      • #162726
        le 04/06/2012 par Alma
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Merci de vos réponses, cela lève en partie le voile sur quelques éléments soulevés.

        Concernant le point 1, cela est plus clair et je comprends mieux le raccourci utilisé dans la formulation de M. Soral.

        Sur le point 2 et le délit de sale gueule, l’argument me semble faible, et je vais chercher la vidéo où il en est question (une explication de type génétique, sur une dégénérescence par consanguinité communautaire serait plus crédible, même si cela me laisserait dubitatif) .

        Concernant le point 3, après quelques recherches il relève en effet que le premier ministre belge a une préférence pour les jeunes hommes dont certains n’étaient pas encore majeurs (on n’ est pas dans la pédophilie infantile, mais je comprends mieux l’allusion à ses moeurs).

        Le point 4 n’a pas trouvé de réponse, cela m’encourage à m’informer et effectuer des recherches de mon côté.

        Je vous remercie donc de vos commentaires, même si je trouve dommage que Quentin formule maladroitement ces dernières phrases. Je me permets de revenir sur ce qui me dérange.

        "Faut suivre (...) Il vaut mieux paraître stupide (...)"

        Avoir un esprit critique c’est justement ne pas "suivre" systématiquement, mais oser (se) poser la question. Et il ne me parait en aucune manière stupide de partager cette interrogation. J’ai fait l’effort de formuler mon message de manière à ne pas émettre de jugement et laisser ainsi la discussion ouverte. Parler de stupidité est maladroit car il laisse paraître une pointe de condescendance, et j’ose espérer qu’il n’en est rien.

        Bien à vous,

        Alma


    • #161510
      le 02/06/2012 par mouche
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Emergence d’une communauté musulmane organisée, forte, qui se fasse craindre, en vue d’un rééquilibrage ? Deux fois plus d’emmerdes pour le gaulois ouais ! LICRA + le CRAN, double dose pour le gaulois.

       

      • #161590
        le 02/06/2012 par Mehdi
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Vous savez vous devriez pas vous inquiéter de l’islam, vraiment. Vous devriez plutôt vous inquiéter que la majorité des musulmans de france, qui bosse, s’occupe de sa famille, fait chier personne soit correctement représenté. On nous voit jamais et pourtant la majorité des notres fait le bien, comme vous et c’est loin d’être notre seul point commun.


      • #161668
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @mouche
        A.Soral fait bien la séparation entre les islamo-racailles fraîchement islamisés (souvent en prison) qui ne connaissent de l’islam que ce que les collabeurs (deuxième catégorie) leur ont inculqué ; et une majorité de Français d’origine immigrée, tranquilles, qui ont bien compris que la France était une chance pour eux, d’autant que ceux qui retournent dans leur pays d’origine pour les vacances sont à même d’apprécier dans être partis (eux même ou leurs ancêtres).
        Quant aux Français (?) d’origine musulmane, donneurs de leçon, souvent algériens, qui nous bassinent sur ce site sur la prédominance de l’islam et qui accablent le peuple de souche de critiques agressives, le fait même d’avoir quitté l’Algérie ou de ne pas y retourner démontre à quel points ces lécheurs de gamelle sont dans l’hypocrisie licracrifsosrass la plus totale. L’Algérie a voulu être indépendante... que viennent-ils donc faire en France ?


    • #161522
      le 02/06/2012 par Anonyme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Petite quenelle : ce n’est pas un WASP qui fait chier Farrakhan sur la vidéo, c’est un juif.

      Aussi :
      Mélenchon est "chez lui partout" ; par contre, "Marine le Pen n’est pas chez elle ici".


    • #161548
      le 02/06/2012 par samra
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      On s’en lasse pas ,jouissif à souhait ,drôle ,percutant, pertinent , instructif !


    • #161560
      le 02/06/2012 par Myrddin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Le problème, sur le fn, c’est que je n’ai toujours pas compris leur virage à 180° depuis l’époque où Jean Marie Lepen se prenait pour le Reagan français, admirait la politique de Thatcher et était idéologiquement à fond pour Friedman et les Chicago boys. Et aujourd’hui vous voudriez nous faire croire qu’ils ont changé depuis la crise ?
      Moi je veux bien mais c’est un peu gros de retourner sa veste à ce point. Désolé mais je n’arrive pas à faire confiance au fn et en particulier à Marine, rentière, qui n’a jamais rien branlée de sa vie, qui ne s’est jamais déplacée pour défendre les ouvriers d’une usine qui allait fermer et qui a héritée du partie de papa.

       

      • #161670
        le 02/06/2012 par spirit
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        L’époque était tout à fait différente...la France avait encore sa monnaie,Maastricht n’existait pas et Maurice Allais n’avait pas encore reçu son prix Nobel d’économie !
        La crise économique n’avait trouvé un début de sortie qu’avec "l’expérience" Reagan" et la relance par le déficit budgetaire (c’est à dire la planche à billets verts !)
        Internet n’existant pas,l’information ne passant encore que par les canaux traditionels,on pouvait rèver d’une autre voie quand on ne comprenait pas les mécanismes qui ne donne le choix qu’entre chômage ou inflation...c’est la lutte contre ce deuxième qui fût privilégié au dépends du premier !
        La chute brutale du dollar en 1987 fût compenser par celle du bloc soviètique à partir de fin 89 et la fin de tout freins politique pour les USA dans une nouvelle course à la spéculation !

        Les yeux se sont progressivement ouvert sur la réalité...une remise en question est donc plus que logique,inévitable !


      • #161684
        le 02/06/2012 par petit_poney
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        N’avez-vous pas remarqué de légers changements depuis les années 80 ? Plus la mondialisation avance, plus il est normal de mettre l’aspect social en avant, car les classes populaires et moyennes en sont les premières victimes. Si la situation change, le programme doit changer.

        Quand on est pour maintenir des frontières contre l’immigration, contre l’importation massive sans contrepartie et contre les attaques financières (comme les investisseurs étrangers qui ont spéculé sur l’immobilier à Paris et ont fait grimpé les prix par exemple), on peut se permettre d’être "libéral".
        Avoir un pays non endetté, indépendant militairement, avec des frontières, une population éduquée et Alain Madelin président, serait une situation cent fois plus profitable au peuple que d’avoir Mélenchon président dans la situation actuelle. Pouvez-vous le comprendre ?

        "qui ne s’est jamais déplacée pour défendre les ouvriers d’une usine qui allait fermer"
        Mais oui, c’est ça, défendre les ouvriers. Et c’est très efficace ? Suis-je trop méfiant pour penser qu’ils utilisent les ouvriers pour aller se faire de la publicité devant les caméras ?
        La gauche se contente de mesures symboliques mais est complètement soumise aux financiers.


    • #161568
      le 02/06/2012 par Myrddin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je suis d’accord avec toutes les critiques contre Méelnchon, le problème c’est que ces mêmes critiques s’appliquent exactement à Lepen qui, elle non plus, ne sait pas ce qu’est le monde ouvrier, elle n’a jamais travaillée de sa vie et elle est issue de la bourgeoisie rentière et collaboratrice du néolibéralisme. Enfin parait il que maintenant elle a changé, dans le discours c’est vrai mais pas dans les faits.


    • #161588
      le 02/06/2012 par Christophe
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Analyse absolument magistrale d’Alain Soral sur les évènements de la 2GM dans la troisième vidéo à partir de 13 min 50.

      Cela fait vraiment plaisir de voir que certains ont tout de même compris, et ont l’honnêteté ( et le courage ) de dire ces choses et qui prouve encore une fois que l’URSS et les USA furent les bras armés d’une même force judéo - maçonico - capitalisto bancaire.

      Les vaincus ont simplement eu le tort d’être vaincu justement, comme le rappelait Léon Degrelle dans une de ces courtes mais si marquante intervention : http://www.youtube.com/watch?v=HFH_...

      Cela me fait d’autant plus plaisir que certains ici même, sur E&R se bornent à croire que les nationaux socialistes n’étaient que des agents de l’Empire, vendu au capitalisme apatride.


    • #161598
      le 02/06/2012 par benz
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Concernant l’affaire Dreyfus, le portrait qu’en fait Alain Soral contredit celui d’Henri Guillemin
      qui correspond plutôt à celui d’Esterhazy . D’après lui , Dreyfus était un homme rangé totalement insoupçonnable .
      http://www.rts.ch/archives/tv/diver...

       

      • #161655
        le 02/06/2012 par laurent
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Absolument ,c’est exactement la reflexion que je me suis faite !

        Mr Soral pourrait il nous dire ce qu’il pense de l’analyse de l’immense Mr Henri GUILLEMIN ?

        Henri Guillemin est devenu ma reference pour tous les sujets qu’il traite dans ses videos, et Mr Soral egalement. Mais sur l’affaire dreyfus, ils ne sont manifestement pas d’accord, alors qu’Henri GUILLEMIN apporte tout de même des éléments solides, sur laquelle repose une analyse fine ,précise, et plein de bon sens, difficilement attaquable.

        Si tu nous lis Alain .... ;)


      • #161677
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Nous sommes quelques-uns à avoir relevé cette contradiction, mais Monsieur Henri Guillemin, né en 1913, n’avait peut être pas toutes les informations disponibles concernant les aspects obscurs de cette affaire, d’autant que l’alliance de l’élite économique et bancaire d’origine Française avec "l’élite" de la communauté organisée s’est intensifiée sous la pression de l’hégémonie US mise en place par l’UE. Nous sommes passés de la domination de la banque de France( avant sa nationalisation et sous gouvernance des Wendell/seillére, Schneider, Laurent...) à celle de la FED (Rothschild, Morgan sachs, JP Morgan...). Monsieur Henri Guillemin a pu ne pas percevoir l’arrivée hégémonique de cette communauté et définir ses prémices....


      • #161742
        le 02/06/2012 par Antonin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        En gros entre Soral et Guillemin il y en a un qui soutient que Dreyfus avait des dettes de jeux et l’autre prétend le contraire mais sur la ligne directrice du propos ils sont tout les deux sur la même ligne comme sur un tas d’autres sujet d’ailleurs.

        L’histoire des dettes de jeux de Dreyfus n’est qu’un simple détail les amis.


    • #161601
      le 02/06/2012 par Pierre
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pourquoi faire la promotion d’Annie Lacroix-Riz sur E&R lors de sa venue a Metz fin juin et la mettre en cause en meme temps dans les videos d Alain Soral ?

       

      • #161610
        le 02/06/2012 par dédé75
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        .
        A mon avis ce n’est pas vraiment une mise en cause mais plutôt un débat sur un problème d’interprétation historique. Et puis tout ce que dit Alain Soral n’est pas non plus paroles d’Évangiles...on a encore le droit de discuter de ses thèses ainsi que de celles d’Annie Lacroix-Riz.
        .


      • #161661
        le 02/06/2012 par laurent
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Parce-que je pense qu’elle ne dit pas QUE des bêtises, et ses analyses nous permettes d’avoir des éléments en plus à croiser afin de pouvoir nous faire notre propre opinion .

        J’aime beaucoup les analyse d’Annie Lacroix-Riz ,je l’ai decouverte grace à E&R dans la video

        http://www.dailymotion.com/video/x3...

        J’ai egalement decouvert , toujours grace a E.R Stanko Cerovic , (qui est dans ce meme documentaire avec Mr Messan et beaucoup d’autres )

        Ce sont des personnes que l’on vois rarement dans nos medias, en faire la promotion ,meme si sur certains points Mr SORAL est en désaccord avec eux ,permet vraiment d’avoir des points de vue interessants.

        Je vous conseil vivement cette video (je ne la retrouve plus sur E.R)


      • #161671
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Un internaute a déjà répondu sur la pression communautaire qui semble avoir agit sur le petit groupe de communistes dont fait partie Annie Lacroix-Riz. Pour autant les ouvrages de cette historienne restent d’une qualité exceptionnelle pour qui veut s’informer sur l’entre deux-guerre et la construction de l’EU.


    • #161604
      le 02/06/2012 par hicham
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bravo pour votre succès d’audience, vos interventions sont tjr aussi instructives et enrichissantes ; pour reprendre une remarque d’un de vos auditeurs je confirme que vous êtes unique en France....en cela vous rejoignez le génie français...de gaulle était lui-même seul...

      a bon entendeur...encouragements sincères


    • #161618
      le 02/06/2012 par Benru
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Encore de trés bonnes analyses avec les petits extraits après chaque propos pour courroner le tout. Toujours un plaisir ces videos mensuel.

      Merci


    • #161632
      le 02/06/2012 par Jérémy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour votre entretien mensuel M.Soral. Je vous félicite pour la qualité de votre travail


    • #161633
      le 02/06/2012 par machin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain Soral connait-il Michael Novak ? C’est un américain catholique qui a écrit L’éthique catholique et l’esprit du capitalisme (The Catholic Ethic and the Spirit of Capitalism) suivant le modèle de Max Weber. D’après lui, le catholicisme est anti-libéral et anti-capitaliste.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Michae...

      Sur les liens entre nazisme et Islam, Saïda Savitri, musulmane d’origine indienne, a écrit le livre L’Islam devant le national-socialisme.
      http://www.voxnr.com/cc/d_allemagne...


    • #161637
      le 02/06/2012 par sara
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      MERCI ALAIN


    • #161641
      le 02/06/2012 par Jofish
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour ! Très bon entretien, comme d’habitude. Toujours pertinent et intransigeant, merci Monsieur Soral.

      Est-il possible d’avoir le titre de l’air au piano présent dans le montage pour la partie sur Rousseau au tout début de la partie avec le fond fixe (4min30 sur la dernière vidéo) ? Merci d’avance.

       

    • #161647
      le 02/06/2012 par Paul
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour ces élairages sur les actus récentes (ça permet de remballer du tac au tac les bobos !!!).
      Je trouve justement le canapé + tableau + petit chien + quennelle + Poutine + chavez très bien mis en scène à chaque fois ! Je ne sais pas qui est le mec de profil en noir et blanc (si jamais Soral veut bien faire une explication à un jeune avide d’apprendre). D’ailleurs j’avais beaucoup aimé le poème qui avait été mis en fin de vidéo "mon pays me fait mal" et cette fois celle de Rousseau.

      Un grand merci pour la découverte d’Iceberg Slim "Trick Baby", notamment avec le dialogue repris dans Comprendre l’empire !

      Et perso ça fait longtemps qu’on a pas eu le droit à une petite quenelle des familles (cf. Guillon) !!!

      Sur ce bonne continuation !
      Un Stéphanois

       

      • #161728
        le 02/06/2012 par Dougachvili
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        C’est Joseph Staline jeune. Il était plutôt photogénique.

        C’était un bourreau et un homme sans principe, mais je pense qu’Alain Soral va un petit peu trop loin dans cette dernière vidéo contre les staliniens. Pendant la 2e Guerre Mondiale, il semble que les puissances atlantiques ont tout fait pour le conflit se redirige entre les deux dictateurs.
        Je serais tenté de dire que Staline a fait perdre le contrôle de la révolution bolchévique aux puissances qui l’avaient appuyé (la banque Hirsch et d’autres...) et de le comparer à Napoléon. Afin de redresser la Russie face à l’opération Barbarossa, il a ménagé l’identité culturelle, nationale et religieuse du peuple. Il n’a pas laissé les juifs s’emparer totalement de l’appareil d’état. Ce n’est peut-être pas un hasard si en 1927, Trotsky est définitivement sorti du jeu politique soviétique et que quelques années après le parti nazi prend vigueur en Allemagne. Je conseillerais la lecture de Red Symphony, un livre jugé conspirationniste, mais qui même s’il l’est, doit probablement contenir des vérités, comme le livre du pseudo-Sydney Warburg sur les financements d’Hitler par Wall Street.


      • #161764
        le 02/06/2012 par zcomme
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        c’est Staline


      • #161773
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @dougachvili
        Comme disait le général : "si la politique était une affaire de bons sentiments, un curé de campagne y pourvoirait".
        Le système communiste soviétique d’idéologie Léniniste (voir les conférences d’Henri Guillemin sur Lénine) a été en proie à une lutte à mort d’avec le système capitaliste (guerre civile alimentée par l’occident, guerre interne entre Staliniens et Trotskistes, guerre d’agression nazie, guerre froide..) jusqu’à ce que l’URSS s’effondre sous les coups du capitalisme Reagannien. Aujourd’hui la Russie est en passe de devenir un pays réellement affranchi et où il sera plus agréable d’y vivre qu’en occident. La roue tourne et l’histoire n’est pas écrite dans le marbre.


      • #161802
        le 02/06/2012 par 6079smithw
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Le portrait est celui d’Ezra Pound.


    • #161653

      Merci beaucoup M. Soral


    • #161657
      le 02/06/2012 par dawadji
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je ne comprends pas le rôle de la photo de Dantec dans le decor. A moins que ce n’est pas celle de Dantec

       

      • #161698
        le 02/06/2012 par Jérémy
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je crois que tu fais allusion à la photo de Staline ?


      • #161699
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        A gauche : une photo de Joseph Staline, Jeune.
        En dessous, une photo de Vladimir Poutine.


      • #161704
        le 02/06/2012 par Gigi
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        A propos de cette photo, j’ai cru y reconnaître quelqu’un qui ressemblerait à Staline jeune. Mais j’ai des doutes. J’y ai vu un moment un jeune rabbin. Mais ça pourrait être aussi un révolutionnaire russe, et juif évidemment :)


    • #161659
      le 02/06/2012 par dawadji
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pour le reste ( après le commentaire de sur la photo de Dantec) il y a bcp à dire, je préfère prendre du recul.. il y a tellement à dire...

      à la prochiane fois


    • #161662
      le 02/06/2012 par laurent
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci Mr SORAL


    • #161683
      le 02/06/2012 par fifty miles
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur les propos de Monsieur Louis Farakhan d’autant plus honorables que la population noire aux Etats unis y a été amenée de force par les esclavagistes, trafiquants comme exploitants, alors que la population noire en France métropolitaine y est venue récemment et de son plein gré.
      L’esclavage aux Antilles fut le fait d’une grande bourgeoisie économique et n’aurait jamais pu se concevoir sur le territoire métropolitain.


    • #161697
      le 02/06/2012 par Edouard T.
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour monsieur Soral,
      Bonjour tout les lecteurs et visionneurs (surtout ceux voient ce message car les autres n’en auront pas conscience),

      j’admire votre travail de ré-information, en particulier votre ténacité et votre franc-parler, bien plus efficaces que la multitudes de courbette auxquelles on assiste dans la "(basse-)cour (co)médiatique.

      Je suis vos vidéos depuis 4-5 mois et je suis à chaque fois extrêmement étonné dés lors que vous vous adressez à des hommes "connus" contre notre gré, ici l’exemple de Todd est assez flagrant, l’homme a déjà été vu de tous, c’est un escroc un minable, et pourtant il a un écho qui retentit puissamment.
      Grâce a 3 montages vidéos, deux commentaires sur le personnage, vous démolissez un personnage considéré charismatique, dont certaines fables touchent l’auditeur (union européenne) ;
      je vous demande si, au final, l’une des personnes à laquelle vous vous référez a eu l’audace de répondre, comme vous êtes boudés par les média je ne doute pas qu’on ne puisse trouver ces réponses en publique, mais peut être en privé la situation est différente.

      Merci amis internautes de répondre si vous avez des exemples précis (avec lien ou juste sur parole)
      Merci monsieur Soral de glisser une quenelle à tout si lâches si aucun d’entre eux n’a osé vous répondre (car c’est certain qu’ils ont eu vent des propos que vous avez tenu)

      Le propos du message n’étant pas de remettre en cause votre légitimité car mon âme vous est quasiment acquise sur les sujets abordés dans les entretiens, juste de savoir si la poltronie est une valeur pour ces personnes, qui malgré l’humiliation, baisse la tête sans adresser un mot pour défendre leur honneur (notion obsoléte).

      Bonne continuation a ER, les amis internautes, et vous même monsieur Soral.

      Ps : étant étudiant en international, et à la recherche de stage pour la suite de mes études, auriez vous l’obligeance de m’informer si il existe un réseau de solidarité "Égalité Réconciliation" non-conforme et qui s’apparenterait à de l’humanitaire (un peu comme pour le potager "au bon sens").

      Affectivement.


    • #161700
      le 02/06/2012 par salopard
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      qui c est le gars en photo sur le mur a gauche dans la 1ere video de mai

       

      • #161731
        le 02/06/2012 par Réveillez-vous
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        STALINE !

        Putain cela a déjà été dit plusieurs fois ! Faut suivre merde...


      • #161738
        le 02/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Joseph Staline jeune.
        Alain Soral est de formation marxiste-léniniste et a quitté le parti communiste quand celui-ci a quitté le peuple (chute de Georges Marchais après le discours de Montigny-les-cormeilles sur les dangers sociétaux et économiques liés à l’immigration intensive ).


    • #161709
      le 02/06/2012 par jocoltrane
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Rousseau se prend une grosse fessée par Joseph de Maistre dans "contre rousseau : de l’état de nature"
      Je suis étonné que Soral n’y fasse pas au moins allusion alors qu’il semble si enthousiaste envers son travail et qu’il se réclame de temps a autre du "néo traditionalisme" ( n’est ce pas un oxymore ?)
      Si quelqu’un l’a lu et peut m’éclairer sur ce qui me semble pourtant une destruction dans les règles de tout crédit imputable à Rousseau je lui en serait infiniment reconnaissant


    • #161718

      Bonjour Mr Soral ,

      Pouvez vous nous expliquer votre divergence sur l’affaire dreyfus avec Henri Guillemin

      Vous m’avez embrouillé l’esprit

      Merci d’avance

       

      • #161811
        le 02/06/2012 par Hervé
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je crois qu’elle est simple à comprendre.

        Si Dreyfus avait été coupable, il n’y aurait pas eu d’affaire. Donc même Charles Maurras ne croit pas à la culpabilité de Dreyfus. Il sait que Dreyfus est innocent. Or Henri Guillemin voit en Maurras le futur capitulard collabo qui s’est couché devant Hitler ainsi qu’un adorateur de l’ordre établi. "Maurras est antisémite car juif=juda et juda=traître" dit Henri Guillemin dans "1871-1914, l’autre avant guerre". D’où, pense le spectateur "la pensée de Maurras c’est Dreyfus=traïtre", mais aussi un truc du genre "j’admire l’Eglise du pape Pie X, Eglise de l’ordre", là HG cite Maurras.

        Or AS a lu Charles Maurras et il conclut : la véritable pensée maurassienne c’est :
        affaire Dreyfus=victime innocente injustement condamnée=domination victimaire médiatique ("j’accuse" de Zola) alors que les juifs ne sont pas les plus à plaindre puisqu’ils font déjà partie de la communauté organisée, même à l’époque. Sans ça le sionisme d’un Hertzl n’aurait jamais pu voir le jour et Israël jamais exister. Ne pas oublier non plus que les banquiers du II Reich allemand de l’époque sont juifs.

        En résumé :
        HG="Maurras=antisémite antidreyfusard futur collabo car Juda=traître donc juif=traître d’où Dreyfus=traitre"
        AS="Maurras=antisémite antidreyfusard car Dreyfus=victime injustement condamnée=victimation d’une communauté qui avait de très très gros moyens et qui en a toujours"

        D’où une incompatibilité de point de vue entre AS et HG sur cette question.

        Et si, avec AS, on va plus loin, on se rend compte que HG est pieds et poings liés sur cette question, sinon il perd sa place. C’est pour tout le monde pareil.

        Néanmoins, et c’est mon sentiment, Soral ne crache pas trop sur Guillemin car HG, se confiant, déclare quand même : "j’ai cru à la propagande française sur 14/18 et sur les allemands jusqu’à l’année dernière" - 1971 -. HG explique aussi que l’Allemagne a tout fait pour empêcher la guerre notamment après l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, tout fait pour contrôler l’Autriche-Hongrie qui menaçait et a même tiré sur la Serbie alors que celle-ci, d’après HG est innocente !

        Enfin, et ce n’est peut-être pas tout mais je terminerai là-dessus, HG "le destructeur" aimait l’écrivain Céline qu’il considérait comme injustement condamné. "Céline a disparu l’année ou j’ai voulu le rencontrer, c’est-à-dire quand j’ai eu le temps, en 1961". Soit suffisamment de choses qui font que HG serait ostracisé aujourd’hui. L’empathie pour le vaincu.

        Hervé


    • #161739
      le 02/06/2012 par Princeduverbe
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      L’essentiel du propos "soralien", loin d’être partagé par le plus grand nombre, permet à l’intellectuel honnête de se forger une opinion qui ne l’est pas moins.
      Le "sommeil dogmatique" dans lequel je baignais avec aveuglement est loin derrière moi...
      Merci Alain en tout cas pour cet acte de courage !


    • #161740
      le 02/06/2012 par Brahim
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Dreyfus n’avait aucune dette de jeu : A.Soral le confond avec le VRAI coupable, qui était lui criblé de dettes et identifié rapidement, à savoir Esterrazzi. Il l’a même écrit, et SON écriture avait été parfaitement reconnu. Il ne fallait cependant à aucun prix qu’il soit inculpé car il était en cheville avec un des 3 plus grands généraux français de l’époque pour une affaire de haute trahison.
      Lui (Esterazzi) était un petit officier et les infos qu’il vendait ne pouvait venir que d’un ou deux généraux.
      C’est au départ une affaire très discrète d’espionnage/contre espionnage par ambassades interposées. Un truc à la Hercule Poirot.
      Dreyfus à été dénoncé par un un supérieur à lui, de manière parfaitement imprévue, et PARCE QU’IL était juif. Premier officier juif a intégrer un état major, et ça n’avait plu à personne. Par la suite, une fois le truc lancé, il était le coupable idéal. Plus de 5 de bagne hein, quand même.
      Je prend pas souvent la défense de la communauté, mais il semble quand même qu’elle n’y soit pas pour grand-chose.

      J’invite tout le monde, y compris monsieur Soral, à regarder l’exposer de plusieurs heures là-dessus par Henri Guillemin, je l’y invite d’autant plus volontiers que c’est lui qui me l’a fait découvrir.
      Salut.

      http://www.rts.ch/archives/tv/diver...

       

      • #161893
        le 02/06/2012 par Stenka
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Tout à fait d’accord avec toi Brahim, je ne porte pas non plus la communauté dans mon coeur mais il faut reconnaître que Dreyfus était innoncent. Et puis comparer Zola à BHL ??

        Sur Zola à écouter également Guillemin : http://www.rts.ch/archives/tv/diver... ou à lire un de ses livre tel que “L’Assommoir” ou “La terre”.


    • #161741
      le 02/06/2012 par toto
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      La plus grande torture pour Alain, ca serait de l’obliger à regarder La Vérité si je mens 3 !

       

    • #161747
      le 02/06/2012 par ALINDO
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur la deuxième partie ; Elisaeth lévy à l’art de la parole, et sait mieux que les musulmans que les opinions publiques se construisent par du bla bla ... bien structuré en défence ou exposé réthorique bien structuré ; c e que les musulmans n’ont pas cet art de de la parole bien soutenue meme s’ils sont plus honnetes et plus vrais , authentiquement eux-memes sans davantage de prétentions réthoriques verbales .
      En conclusion c’est parcequ’on parle plus ou mieux qu’on aurait proportionellement raison sur les choses ou les événements .

       

      • #161821
        le 02/06/2012 par Karim
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il est facile de faire un choix entre L’Alien, le I T du journalisme antipatriotique est le grand patriote, français de souche A.soral. Mais bizarrement la con de service à plus de chance de vomir son complexe d’infériorité patriotique sur les plateaux télé. cherchez l’erreur.
        Cette haine à certainement des explications.
        enfin je préfère la classe de PLM que cette piètre journamerde.


      • #161964
        le 03/06/2012 par giakx
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je l’ai mise en accélérer 2x ou 3x avec vlc, c’était à se plier de rire !


    • #161753
      le 02/06/2012 par ALINDO
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      A la deuxième partie concernant les musulmans votre analyse ; je peux la confirmer par expérience de terrain et effectivement vous avez raison les musulmans sont sujets de manipulations . Islamologie c’est la destruction des religions ; c’est pas étudié dans le cadre de la révélation . Je vous confirme comme musulman comme je confirme le respect mutuel entre Un authentique Bruno Gollnich de référence catholique et un musulman pratiquant .
      exact que celui qui discèque la grenouille n’est pas l’ami de la grenouille : belle synthèse .


    • #161754
      le 02/06/2012 par Hervé
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      C’est du haut niveau comme d’hab.

      J’aimerais revenir sur BHL à Cannes car j’ai l’impression qu’AS a "oublié" quelque chose qui à mon avis a pesé très lourd dans la balance. Cette année 2012 on a eu "le serment de Tobruk" mais l’an dernier, à la même époque, au même endroit, souvenez-vous. Qui a-t-on eu ?

      Il y avait eu un certain "Israël nous emmerde" d’un non moins certain Lars von Tryr il me semble... N’est-ce pas ????

      D’où le "passage à la caisse" de cette année avec Botul.

      Ne cherchez pas plus loin.

      Ce qui peut signifier que dans le show biz il y a une certaine fronde secrète mais bien réelle qu’il faut mater avant qu’elle ne se voie ou se développe trop.
      CQFD

      Hervé


    • #161800
      le 02/06/2012 par fifty miles
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Les juifs ne sont pas d’un seul bloc et la lutte des classes y fut peut être plus féroce qu’ailleurs. Ce que leur prospérité issue du communautarisme lobbyiste triomphant en France a pu faire oublier : les interventions des juifs de cour pour que leurs privilèges restassent leur seul apanage fructueux à travers la non-émancipation de leurs compatriotes, le silence des élites juives et la non assistance aux plus pauvres de leurs compatriotes ou coreligionnaires pendant la période du nazisme, demeurent volontairement occultés de la population autochtone sur laquelle beaucoup rejettent la responsabilité de la shoah en toute ignominie. La responsabilité du peuple français dans la shoah est inversement proportionnelle aux accusations récurrentes dont il est l’objet.


    • #161814
      le 02/06/2012 par Eliminez, après lisez
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      AS ayant fait reproduire en avant-propos de "Comprendre l’Empire" un texte d’Henri Béraud ( qu’il en soit vivement remercié ici) je me sens autorisé à conseiller ici , à titre d’éléments de réflexion sur certains sujets évoqués dans l’entretien de mai, la lecture de :

      - "Popu-Roi" de Béraud dans lequel se trouve la composition du premier ( sauf erreur) gouvernement du Front populaire. Cf. également "Faut-il réduire l’Angleterre en esclavage",
      "Dictateurs d’aujourd’hui" ,"Ce que j’ai vu à Moscou" ".........à Rome", "..........à Berlin" pour
      goûter ce qu’était alors le journalisme bien avant qu’il ne devienne "les médias".

      - un peu moins introuvable " Silhouette du scandale" de Marcel Aymé, et plus particulièrement, le chapitre consacré à l’Affaire Dreyfus ( mêlé à d’autres consacrés aux "Affaires" des Décorations,de Panama, Stavisky, Salengro !.. ainsi qu’à certains aspects du scandale dans le vie privée ). Ceux consacrés aux scandales de la vie politique sont repris dans "Ecrits sur la politique" aux éd. Les belles lettres / ArchImbaud.Peut-être encore disponible...
      Sur l’Affaire Dreyfus les aperçus, solidement argumentés, présentent une vision encore nouvelle au vu de la répétitivité des habituels commentaires.

      - Au sujet d’une affaire de l’an dernier dont on reparle ( marronnier de saison auquel longue vie est promise ) , la référence à l’ouvrage de Tom Wolfe "Le bûcher des vanités" avait donné lieu à de nombreux commentaires tant la prémonition apparente( oui,mais l’ "adaptation" improvisée (?) qui nous en a été donnée à l’époque est tellement ahurissante au regard du texte
      de la fin des années 80 ! ) appelle le commentaire éclairé . Mais trouve-t-on cela sur le Net ou ailleurs ?!..

      Merci pour tout texte ou piste de bonne facture.

      Citons encore Jacques Perret et Alexandre Vialatte ...

      "Il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié."


    • #161823
      le 02/06/2012 par Insoumis37
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonsoir,

      Je me permets un petit commentaire ici, bien que je ne suis pas toujours d’accord avec Soral ,et également car je trouve que la moyenne d’âge a baissé sur E&R..
      Il n’empêche que j’ai relevé quelques brillantes choses d’A Soral récemment, notamment sur le ré-équilibrage des communautés (sur l’entretien du mois dernier et sur sa dernière conférence (avec A. Ali) .. je pense sincèrement que ce sujet a besoin d’un approfondissement ,surtout sur un site qui prone la réconciliation et l’égalité.. car ceci est le thème de ce site, et la raison pour laquelle je fréquente E&R.. je pense ben évidemment que la communauté juive/sioniste est très puissante et qu’elle n’abandonnera jamais un pouce de terrain aux autres communautés et donc que l’égalité semble impossible.
      Je ne cacherais pas que je viens d’une famille originaire du Pakistan , nous trouvons particulièrement choquant le fait qu’une communauté controle médiatiquement et économiquement un pays qui prétend être laique ? Je suis désolé si ceci n’est pas totalement vrai, mais ceci est l’impression que ma famille a de la France, un petit pays allié d’Israel.

      Un petit compliment à Soral pour l’analyse du film "the ghost writer ’et ses conséquences.. procès + film de rachat sur l’affaire Dreyfuss . Analyse brillante. J’aurais aimé que vous évoquiez le film de Spielberg sur le Mossad il y a quelques années (Munich) ..dont la scène finale montrant un agent isrelien forniquant sur des meurtres d’arabes.. personne n’en a été choqué à l’époque.- Ma famille a été scandalisé.


    • #161837
      le 02/06/2012 par baste
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      quelqu’un pourrait me dire quel est l’autre écrivain dont a parlé AS… J’ai retenu knut hamsun mais l’autre je l’ai mangé et j’ai laissé défiler la vidéo trop long à retrouver… Merci

       

    • #161853
      le 02/06/2012 par Stenka
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quelques rectifications au sujet de l’aide US à l’URSS :
      • Le « Lend-Lease » US et britannique pour l’URSS ne représente pas 1% de l’effort de guerre soviétique
      • 85% des pertes de l’Axe (en dehors du Japon) ont été causée sur le front russe (quel est la contribution de ces 1% ?).
      • Cet aide fut payé en or par les soviets.
      • Le matériel militaire, en dehors des camions et moyens de communication, vendu aux Soviets fut plus que de piètre qualité (les Russes surnommaient les blindés US les « boîte d’allumette »).
      • Après l’attaque sur Pearl Harbor, la grande crainte des Etatsuniens était de se retrouver à se battre sur deux fronts, mais voilà, c’est Hitler qui à déclaré la guerre aux EU le 11 décembre ’41.

      • Encore un petit détail… mon père à combattu les Soviets durant la 2ème GM. Il à fait parti du groupe Manstein chargé de forcer l’encerclement de Stalingrad (Opération Wintergewitter)
      … Qu’il y en a qui disent que les Russes ont gagné la bataille de Stalingrad grâce à l’aide US cela suffit pour qu’il se retourne dans sa tombe.

      A part ça, toujours grandiose l’ami Soral…

       

      • #162007
        le 03/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Nous possédons les mêmes informations.
        Pour autant, il est dit dans la vidéo que le matériel débarqué à Mourmansk était moins des produits finis que des matières premières pour alimenter les usines de construction de chars et de tanks...
        L’étrange déclaration de guerre d’Hitler contre les USA peut s’interpréter comme un partenariat anti-soviétique qui permet l’intrusion des troupes US en Europe à un moment où tous savent que le reich ne pourra pas gagner la guerre contre l’URSS.
        Il est curieux de constater que l’invasion japonaise dans le pacifique (qui met surtout en déroute les possessions de l’empire britannique) ait abouti à la décision de privilégier le débarquement des "alliés" en France.
        Les "premières victoires britanniques" se situeront en afrique du nord pour protéger les sites de production du pétrole au moyen-orient , qui passeront immédiatement en 45 sous la coupe des USA (accords Roosevelt/Saoud)


      • #163496
        le 05/06/2012 par Stenka
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je ne comprends pas très bien ton observation que la guerre contre le Japon conduit à la décision de débarquer en france...
        Pour ce qui est de l’étrangeté de la déclaration de guerre contre les EU par Hitler, mon père disait que les nazis, sachant déjà qu’ils avaient perdu le guerre en hiver ’41, préferaient voir Berlin occupé par les Américain que par l’Armée Rouge.


      • #163778
        le 05/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @stenka
        La réponse est dans votre commentaire. Reich nazi : idiot utile de l’empire.


    • #161890
      le 02/06/2012 par sayanimchupachups
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Sur l’affaire Polanski au sortir de la projection , j’ai tout de suite fait le lien entre le contenu du film qui est une bombe politique contre l’Empire et les poursuites qui venaient d’être lancées contre lui aux Etats-Unis .
      Je rejoins A.S sur son analyse à propos du renvoi d’ascenseur , l’affaire Dreyfus est une non affaire j’invite les internautes à visionner les émissions d’Henri Guillemin et son point de vue sur le sujet.
      Sur BHL perso en voyant le teaser j’ai rigolé puis apprenant que c’était pas une connerie , j’ai vomis.


    • #161898
      le 02/06/2012 par Origin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Ralala ça se boit comme du p’tit lait, chaque mois ça me remonte à bloc ! Génial ces vidéos de m. Soral vraiment. Mais tout de même, prenez bien soin de vous parce que c’est tellement pertinant que ça en devient dangereux.


    • #161921
      le 03/06/2012 par Tenez
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je crois que c’est une grave erreure de considerer Descartes en dessous de Rousseau. Descartes c’est l’incarnation de Logos ! Un des plus grand penseur francais....si ce n’est le plus grand.

       

      • #161982
        le 03/06/2012 par Quoique
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        "Descartes affirme un dualisme substantiel entre l’âme (la res cogitans, la pensée) et le corps (la res extensa, l’étendue). Il radicalise sa position en refusant d’accorder la pensée à l’animal, le concevant comme une « machine »3, c’est-à-dire un corps entièrement dépourvu d’âme." source Wikipedia.

        Alors, d’accord Descartes a été très intelligent, très pertinent dans certains points (cogito ergo sum "je pense donc je suis", très intéressant ; en physique, optique etc) notamment dans le doute méthodique mais il ne faut pas oublier qu’il est à l’origine de cette philosophie réductrice de l’animal et sincèrement, quand on voit comment cette pensée permet de justifier des actes débiles et primaires (taper un animal jusqu’à la mort parce qu’on se fait chier , (car oui c’est arrivé en France il y a pas lgtps je me rappel plus où, enfin bref) , après tout ce n’est qu’une machinerie complexe dépourvu d’âme, un jouet.) on ne peut pas vraiment lui accorder d’être le plus grand penseur Français.

        De toute façon, rien est tout blanc, rien est tout noir, tout est gris nuancé =).

        Bref petite divergence, sinon comme d’habitude très intéressant ces vidéos d’Alain Soral, ça nous permet d’avoir une vision bien moins floue de ce qui nous entoure.


      • #162058
        le 03/06/2012 par Tenez
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Tu ne crois pas Quoique que c’est toi qui "reduit" la grande philosophie de Descarte a un petit parallel qui fait sur les annimaux et que notre comportement envers les bebetes n’a absolument rien a voir avec ce qu’a ecrit descartes il y a 400 ans ?


      • #162139
        le 03/06/2012 par Rourou
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        @Quoique : tu n’as rien compris à Descartes. C’est Malebranche qui a radicalisé la thèse cartésienne sur l’animal et a considéré celui-ci comme un être sans sensibilité (ce qui légitimait selon lui qu’on puisse le battre). Descartes a certes fait de "drôles" d’expériences sur les animaux (dissection sur des animaux vivants par exemple) mais avait aussi une théorie bien plus complexe concernant les animaux que la théorie de l’animal-machine sans âme. Descartes (lorsqu’on l’a vraiment lu) parle bien parfois d’une "âme animale". Avant de l’ouvrir il faut savoir de quoi on parle. Cordialement


      • #170560
        le 16/06/2012 par machin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Alain de Benoist a rédigé un article sur Jean-Jacques :
        http://www.lespectacledumonde.fr/in...


    • #161930

      Plutôt d’accord avec Annie Lacroix-Riz : il est tout-à fait crédible de penser que les EUA ont financé Hitler, mais que ce dernier est devenu incontrôlable ou trop rationnel - ça dépend des points de vue - et que du coup Roosvelt n’a eu d’autre choix que de s’allier ponctuellement avec Staline. En effet, on imagine mal les débarquements en Normandie si les 2 tiers des troupes allemandes n’étaient pas embourbées sur le front russe.


    • #161940
      le 03/06/2012 par legere
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bonsoir,
      nous sommes musulmans français et nous disons bravo (comme chaque mois) !!!

      continuez l’equipe ER vous faites un travail remarquable.
      et vous meritez le respect.

      que Dieu vous guide et vous protège.


    • #162009
      le 03/06/2012 par fifty miles
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      L’historienne Annie Lacroix-Riz a démontré magistralement que le grand vainqueur de la première guerre mondiale était la banque de John Pierpont Morgan qui avait alimenté les protagonistes des deux cotés , prolongeant la boucherie de plusieurs années supplémentaires, et fait pencher la balance du coté de ses créanciers les plus endettés pour être certains de recouvrer ses créances : les alliés.


    • #162031
      le 03/06/2012 par Ahmed
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci Alain.

       

      • #162106
        le 03/06/2012 par chaudabricot
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        moi je ne regard eplu la télé, je regarde Soral pou rqu’il me fasse le résumé^^ lol
        Excellent comme d’habitude


    • #162100
      le 03/06/2012 par Pseudonyme
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      2 ème vidéo 29’, ok avec une partie de l’analyse sur l’Islam et les musulmans. Une remarque. Dernièrement on a entendu le Pen sous-entendre que quand on avait une belle voiture et qu’on était disons "typé maghrébin", c’est qu’on l’avait gagnée au loto (sous entendu acquise par des moyens malhonnètes, tout le monde l’aura compris...). Bref, encore une fois le problème, c’est qu’AS et E&R soutiennent trop le FN en mettant sur la touche les casserolles vieilles comme le monde de ce parti. C’est dommage car ce courant de pensée propulsé par AS aurait plus de grain à moudre si prenait de la hauteur et s’élevait en s’émancipant du FN qui est un contenant politique trop médiocre et confiné pour tout ce que contient de positif la pensée Soralienne. Bref appeler à un vote anti-système simplement représenté par le vote FN, c’est la paresse (paradoxale ?) du penseur Soral qui reste dans une forme de pessimisme en osant pas l’engagement politique réel, basé sur le développement de son propre courant d’idée et réellement détaché. On aurait tendance à dire : "Mais pourquoi n’assume-t-il pas son propos en ré-intégrant le FN ?". Bref, on apprécie le penseur, mais après le vote FN, il y’a quoi ? L’anarchie ? La dictature ? Assumez, monsieur Soral, engagez-vous dans autre chose de plus consistant que le FN que vous soutenez par défaut, ce qui n’est pas suffisant pour un penseur de votre acabit et empêche certaines personnes de rallier votre cause pourtant juste. Le nationalisme traine les mêmes casseroles que le communisme. Il constituent des impasses sémantiques dont égalité et réconciliation commencent à faire les frais. Dommage, vous auriez pu être mieux qu’un inspirateur ! Amicalement.


    • #162124
      le 03/06/2012 par nestapaname
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Salut,
      je voudrais savoir si ces vidéos peuvent être postés sur mon compte Youtube ?!
      merci


    • #162184
      le 03/06/2012 par anissa
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Monsieur Alain Soral Bravo !
      Je vous félicite pour votre travail. Je regarde toutes vos vidéos et cela fait du bien d’entendre des choses profondes, intelligentes et subtiles.... Continuez, votre travail est très important. notamment pour les jeunes générations. Je suis également venue vous écouter à l’Athénée Municipal de Bordeaux lors d’une de vos conférences (10ème anniversaire du 11/09).
      J’ai 60 ans, je suis française musulmane issue de l’immigration. Vous me réconciliez avec le génie français et vous me permettez de mettre des concepts sur un point de vue que j’ai toujours eu sans pouvoir l’ordonner et l’expliciter.
      Je suis en train de lire votre livre comprendre l’empire qui est une synthèse brillante et profonde des différents processus à l’oeuvre, dans la longue histoire de la france et de l’occident et qui sans vous aurait nécessité beaucoup de recherches dans plusieurs livres et un travail intellectuel puissant pour en extraire la substantifique moëlle.
      Vous êtes catholique traditionnel et je vous remercie de votre honnêteté et de votre bienveillance quand vous parlez de l’islam et d’avoir fait l’effort de lire le glorieux Coran, car par les temps qui courent cela est excessivement rare et en temps que musulmane, je prie Dieu de vous protéger contre la ruse de tous les ennemis de la vérité. Que Dieu vous bénisse.
      Meilleures salutations


    • #162190
      le 03/06/2012 par antipenséeunique
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      je n’ ai pas d’ idole, mais je dois reconnaitre que Soral m’ épate à chaque fois par sa capacité d’ analyse et en plus il a fait evoluer mes lectures et ma manière de penser / d’ évoluer dans cette société dominé par la betise de la pensée unique . Bravo Alain ! ER c’ est une réussite et merçi a tout les gens qui travaillent sur ce site .


    • #162207
      le 03/06/2012 par Pierre
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      VDO 3 0505 min
      Monsieur Soral , je cite ’’ le Tibet j’ai une position assez subtile sur le sujet ’’ A l’occasion pourriez-vous , svp , preciser ?
      La communaute Tibetaine en exil semble faire le jeu du mondialisme ; un peu partout ils achetent des proprietes de prestiges ... avec quels capitaux ... ceux de la fondation Rockfeller ??

       

      • #162218
        le 03/06/2012 par fifty miles
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Voir les conférences de Ludo Martens (daily motion) sur le Tibet.


      • #162405
        le 03/06/2012 par JOLBARD
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Ah çà "shlinkait" quelque chose avec tous ces égards partout dans le monde pour ce chef Dalylama
        Donc meme les causes mondialistes sont cooptées par cette olygarchie du monde et olygarchie qui a une existance et expression physique et pas théorique il vous suffira de visiter quelques poles pris stratégiques dans les pays en développement pour vous en convaincre , que j’aurais des moyens je vous ferais une visite guidée caméra à la main pour vous prendre à témoin .


      • #162523
        le 03/06/2012 par antipenséeunique
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        j’ ai lu beaucoup de livres sur le boudhisme et honnetement le dalai lama n’ a jamais proné les migrations massives, il est pour le respect des traditions locales ( quand c’ est possible) et pour le developement local . Ce n’ est pas un bisounours comme on l’ entends trop souvent .
        Mais le boudhisme en général est mal compris en occident on ne le voit qu’a travers les religions monothéiste alors que la base du boudhisme n’ a rien a voir avec un dieu unique. Boudha n’est pas un dieu mais un sage.
        Je note le même mépris que baudruchon a pour le boudhisme que pour la relgion catholique ou l’ islam preuve supplémentaire de son inculture.


      • #165668
        le 09/06/2012 par Eugene
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        ’’ Voir les conférences de Ludo Martens (daily motion) sur le Tibet.’’ ??

        Assez deplorable l’expose pour le moins tendancieux de L. Martens sur le Tibet .

        En revanche pour tous ceux qui s’interessent a la culture Tibetaine (desormais hors sol ) cet exceptionel documentaire d’Arnaud Desjardins tourne au Nepal , Inde et Sikhim en 1966
        ’’ Le message des tibetains ’’
        http://www.blueman.name/Des_Videos_...


    • #162260
      le 03/06/2012 par Sorrende
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      MERCI, Alain. Merci mille fois d’exister et de redonner un peu de sens à ce monde qui va nulle part.
      Ces analyses si justes, votre honnêteté, votre franchise, tous ces gens qui vous rejoignent et qui ont envie de sortir du marasme du système me font chaud au coeur et me font voir qu’il y a encore qqchose à sauver dans ce putain de pays.
      Merci.


    • #162368
      le 03/06/2012 par dujardin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Excellente analyse !! A tous les niveaux, très intéressant l’analyse faite sur ce film de Polenski, car en effet moi aussi je pense qu’à son âge, c’est plus une obligation qu’autre chose


    • #162589
      le 03/06/2012 par Patriote
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bonsoir, je visionne la seconde vidéo et je trouve les analyses d’Alain Soral absolument percutantes.
      Dans la catégorie "dégonflons les baudruches" la mise en évidence des contradictions d’Emmanuel TODD est tout simplement lumineuse.


    • #162601
      le 03/06/2012 par Thomas
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonsoir, encore d’excellentes vidéos. Merci à Alain Soral et à toute son équipe technique !

      Je propose néanmoins une petite amélioration qui je pense ne prendrait pas tant de temps que ça. Alain Soral cite beaucoup d’auteurs sur différents thèmes sur pas mal de ses vidéos mensuelles, serait-il possible d’écrire en bas de l’article chaque mois la liste des auteurs cités et si possible le thème sur lequel ils sont cités ?
      Exemple sur la vidéo 3 :

      Histoire réelle de la seconde guerre mondiale : ambiguïtés de la montée entre deux guerres
      Eustace Mullins
      Douglas Reed
      Ezra Pound (cité sur deux sujets il me semble)

      Cela fait plusieurs fois que je me fais la réflexion et j’imagine que je ne suis pas le seul, mais ce serait vraiment un gros plus s’il pouvait y avoir un système du genre.
      Cordialement,
      Thomas.


    • #162673
      le 04/06/2012 par abdelkader
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour
      Merci à vous Alain Soral pour vos analyses percutantes.
      Seulement deux question me viennent à l’esprit.
      Vous avez dit que les danseuses du crazyhorse ne vous dérangeaient pas et que cela représentai la France dans sa culture ?Mais Que pense l’ecole catholique traditionnelle. ?
      De plus vous dites en critiquant un personnage comme tarek ramadan (que je ne defend)qu’il est un oximore n’etes vous pas peut etre un de cela aussi sachant que vous pretendez defendre une morale catholique orthodoxe sans pour autant prêcher en tant que religieux et savant de votre croyance mais vos analyses sans seulement à base de lutte des classes, empire , contre pouvoir ,avec des outils telque le mecanisme sociologique immannentiste.Pouvez vous m’eclairer ?


    • #162756

      Très juste sur Wall Street. Ce n’est pas du capitalisme puisque tout le capitalisme fonctionne sur la création de richesses (capital). C’est une instrumentation d’institutions financières dans des buts politiques.

      Bref, "c’est son destin" !


    • #162768

      Pour ma part je ne vois pas comment un violeur peut être un bon cinéaste, il faudra m’expliquer.

       

      • #162953
        le 04/06/2012 par nabulio
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Parce que ces deux choses ne s’excluent pas mutuellement. C’est comme si vous me disiez qu’Edgard Degas ne pouvait pas être un bon peintre, parce que raciste, et Céline un bon écrivain, parce que lui aussi était atteint par le même défaut.


    • #162770
      le 04/06/2012 par Chocobomar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bravo à Alain Soral.

      Cela fait quelques mois que j’ai découvert ce site, par curiosité au départ, vu tout le mal qu’on en disait. Au final j’y ai trouvé plus que des réponses à mes questions, j’y ai trouvé des pistes de réflexion, et un appel à l’ouverture d’esprit.
      A 21ans, né en France et de confession musulmane, ce genre d’analyses poussées, parfois dures à entendre, mais toujours intéressantes font un bien fou pour les jeunes comme moi qui ont parfois du mal à composer entre notre culture héritée de nos parents, et notre amour pour notre terre et notre patrie.

      Encore merci de nous encourager à élever nos esprits, car c’est la meilleure défense en ces temps bien sinistres.

      Bonne continuation à Alain Soral et tous les membres d’Égalité et Réconciliation ! Votre combat est juste !


    • #162905
      le 04/06/2012 par ViveE&R
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Dieudonné n’est pas le premier vendeur de ticket sur le site de la Fnac il est 3ème.

       

      • #163021
        le 04/06/2012 par ’’ Malin Bonnet de Sot-râle ’’
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        puis ya une différence entre une place a 5euros (voir offerte..) et une a 50....


      • #163086
        le 04/06/2012 par H.M.
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il pourrait être 5ème, 10ème ou 20ème que, compte tenu de la réalité ( boycott des médias depuis son "affaire", d’où absence totale de publicité ), cela resterait un exploit.


    • #162962

      Ah propos du film de Polansky.

      Le but semble être de salir et discréditer l’armée en vue d’empêcher un sursaut (type Venezuela).

      Donc, simple citoyen, je fais savoir ici mon soutien à tout soldat de France.
      Vous être les gardiens des valeurs de la France et du peuple Français. Le Général De Gaulle était un grand soldat, un grand Français et un grand dirigeant. Et nous devons nous rappeler nous, gens du peuple, que c’est cette tradition et cet enseignement militaire qui firent de lui le roc qu’il était.

      Non, tous les Français ne se complairont pas dans la farce, le mensonge et l’humiliation.


    • #163043
      le 04/06/2012 par Jimmy
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "Serbie" peuple guerrier, je t’en supplie Alain ne me fait pas rire :/

       

    • #163044
      le 04/06/2012 par Eloch
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Mc Solaar fait la fete avec les satanistes.. Ho je suis déçu.


    • #163051
      le 04/06/2012 par chercheur
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Merci pour cette nouvelle vidéo du mois, c’est toujours un grand plaisir, particulièrement en ce moi de mai où nous avons pris sur la nuque ce nouveau gouvernement terriblement mondialiste....

      Je tiens à corriger une imprécision, selon moi, sur la video numéro 2, au sujet de l’extrême droite et de ses liens traditionnels avec l’islam. Soral donne en exemple Julius Evola et l’excellent René Guénon qui s’était converti à l’islam et était même décédé au Caire.
      Ce n’est pas du tout par adhésion à l’islam classique que Guénon s’est converti mais pour avoir accès aux enseignements non-dualistes du Soufisme musulman. Or, le soufisme est une branche ésotérique très authentiquement spirituelle mais très décriée par l’islam conventionnel, donc, on ne peut pas les amalgamer car les musulmans eux mêmes les méprisent (malgré que les soufis soient musulmans).
      En réalité, Guénon préférait de très loin l’Advaïta Vedanta Hindou (non-dualité de l’Inde), il a écrit ses nombreux et meilleurs livres à ce sujet, mais ne s’est pas converti à l’Hindouisme car un étranger n’aurait pas été accepté dans l’Inde de l’époque. (s’il avait vécu dans les années 70 et 80, il aurait choisit l’hindouisme, évidemment, en suivant des maitres non-dualistes comme Nisargadatta Maharaj, Ma Anandamayi, etc).
      Guénon considérait comme authentiques, UNIQUEMENT, les voies spirituelles suivantes :
      - l’Advaïta Vedanta et le Shivaïsme du Cachemire hindou (mais pas les voies dévotionnelles)
      - le Soufisme musulman. (mais pas l’islam classique)
      - le Taoisme
      Toutes les autres voies avaient été spoliées selon lui de leur substance spirituelle, et ne pouvaient mener les pratiquants au bout du chemin, donc, il rejetait en bloc : la chrétienté malgré la gnose non duelle qu’il jugeait réduite à son strict minimum, le judaisme, l’islam conventionnel, le bouddhisme dans sa totalité, le zen, etc etc, et toutes les autres voies considérées comme dualistes (donc illusoires).

      Ainsi, on ne peut pas dire que Guénon défendait l’islam, il avait adhéré au soufisme musulman pour ses qualités non duelles, et cette non-dualité, si vous l’étudiez, vous verrez qu’elle n’a aucun rapport avec l’islam conventionnel.
      Le soufisme, c’est du très haut niveau spirituel et philosophique, qui n’accepte aucune notion illusoire d’identification au corps physique et au monde matériel, avec le bien et le mal, etc..
      C’est simple : s’il n’y avait pas eu le soufisme transcendant, Guénon n’aurait absolument pas adhéré à l’islam.

      Merci !

       

      • #163236
        le 04/06/2012 par Iskandaar
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Il n y a pas de soufisme dans l’islam, terme tardif, il y a Al Ihnsan ... Et l’enseignement non dualiste n’est pas propre au soufisme, mais au Coran, dont la compréhension finale dépend d’Al Furkane (la distinction). Soit c’est l’Islam, soit ce n’est rien, aujourd’hui une branche isolée n’est pas plus vraie qu’une autre, c’est l’ensemble qu’il faut regarder. En outre les traditions de type soufies (Tassawuf) ne sont décriées qu’à partir de la période contemporaine, mais étaient parfaitement intégrées durant tout le processus historique de la religion islamique et dominaient même certaines régions du monde islamique.

        Ta phrase "on ne peut pas dire que Guénon défendait l’islam" ne veut rien dire. Soit on adhère à l’Islam, soit on y adhère pas. Le soufisme n’est qu’un courant DE L’Islam, c’est toujours l’Islam en premier et la qualité que revêt ce terme qui importe. La Transcendance c’est l’Islam lui même, et les connaissances de la voie c’est Al Qoran. C’est tout. Et si Guénon s’est converti au bout de ses recherches c’est parce qu’il savait que la dernière forme du culte s’était révélé avec l’Islam. Et la vedanta appartient à l’ancien monde raison pour laquelle d’ailleurs elle n’a pas saisi le tournant d’universalité du culte en restant dans l’ancienne vision tribalo ethnique, qui n’était valable qu’à l’époque durant laquelle c’était...encore valable...


      • #163417
        le 05/06/2012 par chercheur
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Réponse à Iskandar :
        Tu écris :
        "Et l’enseignement non dualiste n’est pas propre au soufisme, mais au Coran. Soit c’est l’Islam, soit ce n’est rien"

        ==> C’est faux. tu ne connais pas la philosophie de la non-dualité, ça se voit très clairement, et tu essayes de récupérer le soufisme dans l’islam conventionnel alors que ces spiritualités sont hétérogènes, pas totalement mais en grande partie. Et le coran, tel que rédigé, n’est pas non-dualiste d’emblée, seuls les grands esprits spirituels en tirent de la non-dualité par leur ascèse. Guénon faisait lui-même la distinction, donc, dans mon message précédent, je n’invente rien, c’est du Guénon. C’est vérifiable.
        C’est d’ailleurs pour ça que le monde contemporain musulman rejette le soufisme, ce n’est pas un hasard,
        c’est par analyse et constatation des contradictions doctrinales entre dualisme musulman et non-dualité soufie.

        Ensuite, tu écris :
        "Et si Guénon s’est converti au bout de ses recherches c’est parce qu’il savait que la dernière forme du culte s’était révélé avec l’Islam."

        ==> Absolument pas. Pure invention et c’est un peu une injure envers Guénon, ça. Ce que tu dis là, ce n’est que de la gueguerre très dualiste et tribale : "c’est moi le dernier, c’est moi le meilleur". Classique, on connait cet argument douteux, sans logique aucune. Voilà encore un immense exemple de différence entre l’islam conventionnel dualiste et le soufisme non-duel qui, jamais, n’aurait écrit ces mots. Je te précise que j’ai lu Guénon, et il a dit pourquoi il a choisi le soufisme, et c’est dans mon message précédent, tout ce que j’y ai écris est de Guénon, je ne me serais pas permis de parler à sa place.

        Et tu écris finalement :
        "Et la vedanta appartient à l’ancien monde raison pour laquelle d’ailleurs elle n’a pas saisi le tournant d’universalité du culte en restant dans l’ancienne vision tribalo ethnique, qui n’était valable qu’à l’époque durant laquelle c’était...encore valable..."

        ==> c’est faux. Tu ignores totalement ce qu’est la non-dualité et l’ Advaïta Vedanta.
        Je te conseille de te renseigner, de lire, ce qu’est la non-dualité, qui n’est JAMAIS tribale ni ethnique, ni dans le Vedanta, ni dans le Soufisme, ni dans le Taoisme, sinon ce ne serait pas de la non-dualité mais de la dualité ! La non-dualité est impersonnelle, absolue et éternelle et jamais soumise à quelque changement que ce soit. C’est pour cela que René Guénon y voyait la vérité.


      • #163663
        le 05/06/2012 par Iskandaar
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Mon chers chercheur, ton attitude est celle typique de l’intellectuel qui pense avoir compris ce dont il parle alors que son attitude et sa logique témoigne contre sa prétention. Tu sous entends avoir saisi la non dualité tout en jugeant ma personne dans la même phrase, première erreur (ne juge pas si tu ne veux être jugé). Ensuite tu traites de non dualité en faisant une séparation entre Islam soufi et Islam conventionnel, c’est une logique dualiste mais tu ne le remarque même pas. Je t’ai répondu avec élément de réponse et concept islamiques en te montrant qu’il y avait UN Islam et que son enseignement a trait à l’unicité, Tawhid, donc à la non dualité précisément, ce que tu ne VEUX et ne peux pas comprendre. Comme beaucoup de non musulman tu t’attaches aux manifestations les plus extérieures de la religion islamique sans chercher à comprendre l’Islam lui-même… « Classique »…je te retourne le compliment.

        Tu prétends en outre que la logique du Qoran serait dualiste mais que c’est le soufisme qui ne le serait pas, alors que ce dernier découle du premier … Ceci ne peut avoir de sens que pour un non-musulman qui fantasme le soufisme comme une religion « autre ». Encore une fois tes propos au sujet du Coran révélent que tu es plus versé dans le matériel intellectuel spéculatif (Guénon peut être) que dans l’exegese pure des textes sacrés (Bien que nous parlant de tassawuf, tu n’as même je pense jamais lu un Ibn Arabi, autrement tu n’aurais pas une compréhension aussi limitée de l’Islam, du Coran, et de sa « mystique »). Tu confonds donc l’interprétation des versets du Coran avec son écriture et son idiome. Tu prétends avoir compris la logique d’Al Qoran que tu qualifies de « dualiste d’emblée » tandis qu’il est clair que tu n’étudies pas les dialectes arabes ou sémitiques. Ta lecture dualiste du Coran n’est qu’à l’image de ta propre compréhension du texte (et de sa traduction), à savoir dualiste.
        Tu me reproches de prétendre qu’une tradition serait meilleurs qu’une autre (chose que je n’ai jamais affirmée, j’ai parlé de cycles historiques différents.) quand dans le même temps tu prétends que le Coran serait dualiste mais que la tradition védique, elle, ne l’est pas. Moi je n’ai jamais affirmé pareille chose au sujet des Védas , mais toi tu l’affirmes au sujet du Coran, voilà la différence entre nos propos. Il y a clairement un problème logique dans tes raisonnements.


    • #163144
      le 04/06/2012 par toto
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Alain,
      Pourrais-tu analyser dans tes prochaines vidéos l’acquisition de trois sous-marins nucléaires par Israël (+3 à venir en 2017) fournis par l’ALLEMAGNE et la découverte du Leviathan, plus gros gisement de gaz découvert depuis 10 ans par Israël à 135 km de ses côtes. Pourrais-tu commenter le fait qu’Israël n’est pas signataire de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer et que pourtant cet Etat s’est déjà approprié cette ressource. Le Liban avec l’appui des Etats-Unis contestent déjà cette appropriation.


    • #163174
      le 04/06/2012 par Mouloud
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Monsieur le président d’E&r, au sujet de vos remarques sur les musulmans (et contrairement à ce que pense beaucoup de musulmans) il est interdit à un musulman de voter pour autre chosqu’un parti musulman authentique.
      Dans le Coran Allah décrète qu’il va instaurer un vicaire khalifat, c’est à dire qu’il veut un monde avec des lois musulmanes (notez que tous les profètes du judaisme et du catholicisme étaient musulmans, c’est à dire soumis à Dieu).
      Ce qui implique qu’un musulman ne peut pas aller à l’encontre de la volonté de Dieu en votant pour un candidat laïc (quel qu’il soit) qui appliquera des lois (haram) qui vont à l’encontre des préceptes de l’Islam.
      Mais Dieu est le plus savant.

       

      • #163220

        Vous pouvez vous permettre de rejeter la politique et ce même quand le pays est en train de tomber seulement parce que vous n’êtres pas au chomage. Avec votre raisonement, le respect strict, sans aucun interet et sans aucun sens de l’islam passe avant la défense de vos interets économico-sociales, chose que vous pouvez vous permettre car vos n’avez pas de problème pour bouffer (situation sociale confortable ?).
        Vous êtes tipiquement le genre de musulman qui m’emmerde, et pourtant j’ai un certain respect pour l’islam, mon grand-père le pratiquant.
        Quand vous aurez le ventre vide car la France sera dans le cas de la Grèce, vous changerez peut-être d’avis sur la pertinance de rejeter en bloc la politique, avec pour seul justification que ce n’est pas musulman, ou alors vous boufferez votre Coran.


      • #163281
        le 04/06/2012 par Iskandaar
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Ton raisonne-ment Oli me rappelle celui des gauchistes qui disent "Apolitique ça n’existe pas, les gens apolitiques sont forcément de droite"... Désolé de te dire qu’il y a beaucoup de gens très pauvres qui ne votent pas et considèrent tout ceci comme une farce, et ceux ci ne sont pas forcément musulmans. D’ailleurs la plupart des apolitiques sont des gens pauvres qui cultivent un certains savoir vivre (les deux n’étant pas incompatibles), ça ne les empêchent pas d’avoir saisi dans quelle société ils vivaient. Le plus amusant étant qu’en cas de crise économique ces gens là seront bien mieux lotis que les néobourgeois politisés des villes, parce que souvent ces pauvres là savent faire pousser des légumes et ce genre de chose. Parce que justement souvent quand on a arrêté de s’occuper de politique c’est parce qu’on a conçu qu’il valait mieux s’occuper d’autre chose... Question de gestion du temps dans ton agenda.

        Pour ce qui est des musulmans et bien certains votent, d’autres non, ni plus ni moins qu’à l’image des autres français. Qu’est ce qui dérange, considérez vous les musulmans comme des citoyens comme les autres ou non ? il faudrait savoir. Moi je ne vote pas, et ceci n’est pas lié à une conviction religieuse à la base.


      • #163325
        le 04/06/2012 par Heizen
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        C’est faux cet argument du musulman qui ne doit pas voter pour un parti non-musulman. Je peux te ressortir des savants de l’islam (et pas des occidentaux hein) qui expliquent très clairement que quand un musulman est dans un pays non islamique comme en France ils peuvent voter et même doivent voter pour le parti qui porte le mieux leurs valeurs, l’intérêt du pays dans lequel ils vivent et l’intérêt des musulmans (économique, sociétaux, religieux, bref voter pour le plus proche d’eux et le meilleur par rapport à leur revendications comme tout les français et tout les autres citoyens font en choisissant leur candidat...). Faudrait que je retrouve 1 ou 2 vidéos où des savants de l’islam disaient ça à la TV (vidéos sous-titrées et postées sur le facebook d’Alain Soral d’ailleurs).

        Deuxièmement voici un petit texte sur le patriotisme :

        « "L’Islam a très certainement commandé, par une obligation à laquelle on ne peut soustraire, que chaque être humain travaille pour le bien de son pays, qu’il s’applique à le servir, qu’il fasse don du meilleur de sa personne pour le bien de la nation dans laquelle il vit et qu’il y ait en cela une progression ; le plus proche étant le plus proche du même sang, puis le voisin ; au point d’ailleurs qu’il n’est pas possible d’utiliser les sommes récoltées par la zakat hors des frontières (si ce n’est par nécessité impérative) : cela marque la préférence, dans le bien, pour les plus proches. Chaque musulman est donc tenu de remédier aux défauts du lieu ou il se trouve et de servir le pays dans lequel il est né, c’est par principe que le musulman est le plus sincère des patriotes et le plus prompt à être utile à son pays : c’est là un ordre qu’il a reçu du Seigneur des mondes."

        Hassan Al Banna ; Risalat Al Mu’tamar Al Khamis. »
        Imam (et grand père de Tariq Ramadan au passage).


      • #163516

        @ Iskandaar

        Je ne reproche pas a cet homme de ne pas voter, mais de ne pas le faire pour de mauvaises raisons. L’islam n’interdit pas le vote pour des partis non musulman, et refuser la politique à la seule raison que l’islam l’interdit révèle selon moi une aliènation assez inquiétante. Refuser la politique parce qu’on y croit plus ok (j’en suis presque la), mais refuser la politique et refuser de défendre ses acquis économico-sociaux seulement parce que Allah l’interdirait est une stupidité et révèle un inconscient d’une personne assez riche pour s’enfermer dans la religion sans se soucier des rapports de producton. Il y a une différence entre quelqu’un de désabuser par la politique et quelqu’un d’abusé par la religion. J’espère que vous saisissez la nuance.


      • #163560
        le 05/06/2012 par juju
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Allah ou un de ces prophète a parlé du vote et de parti politique et de l’orientation de ceux-ci ?


      • #165882
        le 10/06/2012 par onegodonemessage
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Mouloud a dit la vérité, clairement, avec des mots clair sur l’islam, alors inutile de s’énerver contre lui, prenez vous en plutôt à vous même, si la france se dirige vers le destin de la grèce et sa destruction, c’est uniquement a cause de son mode de vie et ses fondamentaux qui ont nié le tout puissant.
        Ce mode de vie niant Le dieu unique, et cette constitution mécréante était voué a la perdition et à finir entre les mains des francs-maçons, puisque basé sur des lois contradictoires aux lois divines.
        Ceci est encore un signe d’Allah, mais vous ne comprenez rien bien qu’on soit à la fin du film...
        Et que cela vous plaisent ou non, la préservation du message authentique de l’islam + la volonté d’Allah, c’est notre priorité lors de notre existence sur cette terre en tant que musulman, et si ça vous "emmerde" ce genre de musulmans, alors attendez le jugement d’Allah et le châtiment de la tombe, et vous allez savoir qui sont les véridiques et qui sont les semeurs de désordre, les réformateurs, les criminels...
        Quant on a voté des lois en france contre la pudeur des femmes, personne ne s’est offusqué par contre quant on interdit un spectacle d’un comique là certains s’offusquent.
        Regardez vos priorités...
        Tout ce qui arrive est mérité tout ceci n’est que la conséquence de la mécréance et de l’association...

        @juju

        Je te conseille de cesser l’ironie, car Bien que tu ne l’es pas compris, Allah a clairement dit à ses serviteurs de n’adorer que lui et de rien ne lui associer, ceci est la base du livre...
        Le vote en soit n’est pas interdit, mais c’est le vote pour des lois sataniques qui est clairement interdit, et cela découle du bon sens. Inutile de chercher un verset précis a chaque fois...

        Et je t’avertis fraternellement, ne soit pas hautain et méprisant avec la révélation de Dieu, car personne n’humilie comme lui humilie et personne ne châtie comme lui châtie.
        Donc crains le, et cherche à comprendre avant de te tourner en dérision.


    • #163180
      le 04/06/2012 par setkem
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      je dois rappeler à Mr Soral que les libyens noirs qui subissent un veritable nettoyage ethnique ds leur pays, sont LES LYBIENS AUTOCHTONES de ce pays avant l’arrivée des peuples leucodermes de la mer comme nous le disent certains textes de l’egypte pharaonique.
      donc parler de ces lybiens comme des mercenaires venus de l’exterieur revient à tomber dans la propagande des predateurs de l’otan et des sanguinaires du CNT pour nettoyer ethniquement en paix.
      par consequent tous les lybiens noirs ne st pas des mercenaires ou des descendants d’esclaves ou des immigrés subsahariens, mais la grande majorité d’entre eux sont les lybiens autochtones de ce pays comme le montre des villes comme tawergha habitée en majorité de lybiens kamites et aujourdhui rayées de la carte.
      je vous remercie.


    • #163189
      le 04/06/2012 par Yellow Baguette
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      Avant de commencer, je souhaite remercier AS pour la pertinence et l’importance de son travail. Je commente très rarement sur E&R, mais un fait important me fait sortir de mon mutisme.
      En effet j’ai pu voir "de loin", le type d’attaque psychologique qui le vise (sur facebook à propos d’une conférence à l’IFESI).
      Votre combat ressemble de plus en plus à celui de Socrate contre les Sophistes.
      Je vous témoigne toute ma sympathie ainsi qu’à l’équipe de E&R.

       

      • #163276
        le 04/06/2012 par nombreuxpremier
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Remerciements et Gratitude à Alain Soral pour la tribune consciente et ouverte qu il autorise pour ceux qui ont encore le courage de sortir de leur mutisme, puisse les attaques psychologiques qu il subit pour faire vivre les verités qu il met à jour ne le rendre que plus aguerri, ainsi que tout ceux qui font de nous des être plus eclairés . Je suis heureux de voir la prise de conscience dans la joie collective qui a lieu en ce moment par l intermediaire de E&R, ici chacun peut aprendre de chacun par les nombreux commentaires qui suivent ses entretiens, en l’ouvrant grand sur l internet de la bête pour l honneur d être encore en vie. Puisse l invincible unité vaincre la lacheté des adversaires qui ne souhaitent que diviser.
        Bien qu ’ Alain Soral ne soit pas fan de rap, je partage cette musique qui fera peut être encore vibrer le coeur des guerriers présents dans la sagesse de ceux du passé.
        http://www.youtube.com/watch?v=V8yS...


    • #163262
      le 04/06/2012 par Grégoire
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      HAHAHA "un excellent livre de moi" Alain Soral se la raconte mais il peut se le permettre.
      Bravo et merci ER.

       

      • #163646
        le 05/06/2012 par Émilie
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Oui c’est le genre de phrase que je détestais avant de le connaitre.

        Du temps de Taddéï comme tous les moutons lobotomisés je détestais alain soral, marine le pen et avait évidemment des a priori sur dieudonné. Heureusement j’en suis revenu de cette époque et maintenant ces minis quenelles du style "un excellent livre de moi" ça me fait vraiment marrer, d’autant plus que c’est justifié.

        Merci Alain pour ce travail, ce dévouement et ces sacrifices, j’espère que ça va durer encore longtemps et qu’on vaincra ensemble.


    • #163292
      le 04/06/2012 par Valentin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Comprendre l’Empire continue de séduire, et Alain Soral expliquait qu’il allait être traduit en italien.
      Connaissant des personnes intéressées en Italie, je souhaiterais savoir comment retrouver le livre là-bas (soit un lien internet, soit le titre de la version italienne).

      Ceci pourrait également être fait pour les traductions dans les autres langues.

      Merci


    • #163346
      le 05/06/2012 par Philippe Dru
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’avoue qu’avec l’équipe précédente j’avais un peu l’impression d’être gouverné par des traîtres et des collabos. Après la petite présentation faite ici, je vois que l’ambiance à changé. C’est plus Vichy, c’est le Gouvernement Général de France. Pour mémoire en voici la définition wiki :

      "Tout d’abord, la France contrôlée par l’Empire est partagée en zones annexées, soumises à une communautarisation intensive, et zones confiées au gouverneur général. Géré comme une colonie, le Gouvernement Général de France est en réalité une zone de non-droit, dans laquelle la communauté et ses membres les plus éminents disposent de tous les droits pour administrer les populations françaises, vouées à être les esclaves des maîtres nomades de l’Empire, faisant de cette région un lieu d’expérimentation pour le nouvel ordre mondialiste, alors promis à un grand avenir."


    • #163394
      le 05/06/2012 par D. Kada
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Le problème qui se pose à la « Oumma », dépasse les querelles d’écoles ou des courants islamiques. La vérité est qu’il y a des peuples musulmans. Il n’y a plus d’Etat musulman à travers le monde aujourd’hui et ce depuis longtemps, bien au-delà, rétrospectivement, de 1924.
      Notre « élite intellectuelle » toute tendance confondue et nos dirigeants politiques sont envoûtés par cet Occident à tel point qu’ils ne pourraient envisager de « salut » en dehors de ses progrès et de « sa machine démocratique ».
      L’Occident Laïc et ses supplétifs dans le Monde Musulman n’ont plus besoin désormais de créer le Vatican de l’Islam, ni l’organisation de concile œcuménique qu’ils seront capable d’appeler par dérision « Mecca 1 », à l’instar du Vatican 1 et Vatican 2 de l’Eglise catholique, pour réduire et limiter pompeusement l’Islam à une simple et unique expression rituelle. De par le Monde, l’Islam n’a aucun pouvoir temporel. Tous les musulmans sont sous l’attelage d’administration d’ordre laïc. Et ce en dépit des « apparences religieuses » d’Etats comme l’Arabie saoudite ou l’Iran à titre d’exemple.
      L’Islam voulu par l’Occident, c’est un Islam Folklorique voué dans un futur imminent, selon leur dessin, à être relégué au rang des curiosités de Musée telle que la culture amérindienne ou océanique à titre d’exemple. Ou pire encore, un Islam hippie ou plutôt un Islam à la « flower children ».

      Il ne s’agit ni de déduire ni d’interpréter. Ni de sens apparent ou de sens caché. Ce que je veux dire est que nous sommes totalement englobés par l’Occident Laïque.
      L’Oumma retrouvera sa globalité quand elle réunira son autorité spirituelle et son pouvoir temporel avec l’avènement du Califat d’El Mahdi, bientôt, Inch’Allah.

      Le meilleur DK

       

      • #164349

        L’imam Mahdi ne reviendra que quand un état islamique fort se sera développé pour l’accueillir.
        L’Iran est actuellement la seule nation islamique et forte de surcroit... ne la compare pas à l Arabie saoudite, tu mélanges les torchons sales et les serviettes propres...


    • #163434
      le 05/06/2012 par bibilavache
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Précision sur "mise au point sur Audrey Pulvar" ou M. Alain Soral dit qu’il y a un racisme anti-africain des antillais qui ne veulent pas être assimilé a des africains...

      vaste débat qui pourrait être vu comme du hors sujet, mais qui au contraire est tout a fait approprié car il est a la racine de l’idéologie de la mondialisation actuel...

      les antillais sont des Américains (bien qu’ils l’ignorent pour la plupart) et comme tous américains ils ont deux sentiments envers leur patrie d’origine (origines multiple pour des métisses) : un sentiment d’infériorité (ex : ont est plus authentiquement cela) et un sentiment de supériorité (ex : on a inventé de nouvelles choses). ces deux sentiments sont variable selon la communauté établie en terre américaine et les antillais "noir" n’échappent pas a cette règle.

      exemple : au USA l’exemple des européens "blancs" des îles britanniques (Irlande, écosse, Angleterre) ou d’Italie le montre bien et avec un sentiment de supériorité envers leur ancienne terre d’origine très fort.

      autre exemple : au Brésil même les descendants "blancs non-melangé" européens comme les portugais, italiens etc. se disent "blancs" mais ne se disent pas européens. il se disent brésiliens ou sud-américains et il regardent parfois de haut le Portugal qui est l’ancienne puissance colonial.
      tout comme un antillais peut se dire "noir" mais pas africains et peut regarder de haut l’Afrique (tout en ayant un sentiment d’inferiorité)

      le Brésil (le plus grand ensemble du monde créole) a même eut un "fascisme" (anti-sioniste) et le rêve d’un "homme nouveau" issus non pas d’un retour a une pureté originelle sur une terre ancienne, mais du mélange (physique et psychologique) des 3 grandes races (blanc, noir et rouge) sur une terre nouvelle prototype d’un monde nouveau. bien que cela se manifesta clairement au brésil, cette idéologie de mélange des races pour faire un homme nouveau (évidement supérieur aux autres) est très présent en Amérique sous divers forme (cela est plus séduisant que de se considérer comme des dégénères évoluant sur une terre volée ou non voulue). et comme tout ce qui est américain cette idéologie est exporté ailleurs et notamment en Europe ou en Afrique (ex : Afrique du sud)

       

      • #163667

        Bonsoir Bibi,
        Vous assénez : "les antillais sont des Américains (bien qu’ils l’ignorent pour la plupart)". Où avez-vous trouvé çà ? (les "indigènes" antillais étaient originellement des amérindiens, vivant en tribus cannibales...).
        Les antillais (noirs) sont des africains "importés" en martinique (la Martinique était la première escale, on y "livrait" les meilleurs du contingent ce qui explique peut-être que les martiniquais se sentent "supérieurs" à leurs cousins guadeloupéens "livrés" en deuxième escale, et décrits par eux comme "grossomodo"). Enfin, peu importe, à l’époque que ce soit soit pour une île ou pour l’autre, ces pauvres gens étaient considérés par les maîtres (noirs au départ des terres d’Afrique jusqu’à Gorée puis blancs dès l’embarquement et arrivés à destination) comme du bétail. Ceci juste pour dire que le martiniquais se sent supérieur au guadeloupéen, et bien sûr très supérieur à l’africain (comme vous le soulignez toutefois). Grave complexe d’une affaire non réglée et qui ne sera jamais réglée. Rodomontades, pulsions anti-blancs, fierté (mal placée quelquefois), je m’en foutisme n’y changeront rien. Deux solutions existaient jadis, du temps de l’ignoble : "devenir "nég’marron" (se tailler dans la nature) au risque d’être fouetté ou estropié (si attrapé, ce qui était presque toujours le cas) ou alors devenir nég’ de maison... Hélas, sauf exception, et aujourd’hui encore, le martiniquais (pour revenir au sujet de Mme Pulvar) est seulement un descendant d’africain (enlevé de son pays et "transféré" au service des esclavagistes) principalement négre de maison (tel que décrit par Malcom X ou Soral). Il en ressent de la rancoeur ou de la peine d’autant plus que "çà continue". L’asservissement et l’allégeance aux maîtres (locaux ou métropolitains et désormais "mondiaux") sont encore présents... Et, pour des tas de raisons, il ne peut y avoir de Séba, là bas...
        Croyez moi Cher Bibi, votre réflexion visant à faire (sauf quelques nuances) une comparaison entre ce qui se passe dans notre monde actuel pour le N.O.M . et ce qui s’est passé et se passe encore dans ces îles avec cet esclavagisme "non encore réglé" est la bonne piste. Il y a matière à réflexion. C’est le même merdier.
        Bien cordialement à vous et merci pour votre intéressante (au bémol près) intervention.


      • #163816
        le 05/06/2012 par bibilavache
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        cher lib
        - A propos de "les antillais sont des Américains (bien qu’ils l’ignorent pour la plupart)". Où avez-vous trouvé çà ? (les "indigènes" antillais étaient originellement des amérindiens, vivant en tribus cannibales...).
        je sais que ma penser était très simplifier, donc je vais être un peu plus précis. quand je parlais d’américains/antillais je voulais faire référence a un sentiment d’appartenance a la terre ou on est née. mais la, on touche a un système de pensé communément admis et pourtant injuste.
        exemple : Aux USA des personnes (blanche) se disent "américain" alors qu’ils sont d’origine européenne et non amérindienne, tout le monde trouve ca normal et dit sans réfléchir des "américains" (et non des euro-americains) par contre pour les noirs se sont des "afro-americain"... bref, en prenant cette exemple il y en a que l’on considèrent comme habitant normal des ameriques et donc chez eux, alors que d’autres implicitement non (et sont même invité de bien se le rappeler par une distinction d’appellation).
        - A propos de "pour antillais étaient originellement des amérindiens, vivant en tribus cannibales"
        il y a un courant de pensée appeler la "creolité" aux antilles qui apparu (je simplifie) après la "négritude" etant "un retour aux origines africaine" dans les années 60 (je simplifie). mais voila, une fois en afrique non seulement les antillais se sont rendus compte qu’il n’étaient plus tout a fait a 100% africains et que certaines choses qu’il pensait être authentiquement africainnes car visiblement non européens était en fait amérindien... ce fut un un choc pour beaucoup.
        exemple : il y a des contes traditionnel aux caraïbes de "compère lapin" (que l’on a aussi a la Nouvelle orlean), ce personnage de "compère lapin" est une sorte de lapin sympatique et roublare, beaucoup le pense d’origine africaine mais en fait il vient de "Nanabozo" un esprit farceur issus de la mythologie amérindienne.après que les européens colonisèrent les antilles massacrèrent assez vite la quasi totalité des amérindiens et importeraient d’afrique une population noir, tout ce petit monde se retrouva dans des habitations et les esclaves noir ont vécus pendant longtemps avec des amérindiens eux aussi esclaves. c’est durant cette période que se métissa les derniers amérindiens et les noirs africains. exemple selon l’ADN 61,1% des portoricains et 15% des dominicains "noir" decendent aussi d’amerindiens. (perso,je suis martinquais et ma grand mere etait a moitier awarak)


      • #164908

        Bonsoir Bibi,
        Point de vue intéressant, qui m’a permis de "fouiller un peu" en empruntant cet autre axe de réflexion.
        Merci pour cet échange.
        Bien à vous... et Tchembé réd (pardon pour l’orthographe...).


    • #163509
      le 05/06/2012 par Leader price
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      3ème partie : si Hitler n’était pas sur la photo à Yalta, c’est simplement parce que l’Empire n’en avait plus besoin et qu’il s’en est débarrassé après l’avoir créé et utilisé. Les nazis étaient un peu les islamistes de l’époque, les cons utiles et jetables, à qui l’on fait faire le sale boulot et qu’on élimine après, ou qu’on exfiltre ailleurs, voire qu’on garde en place dans certains cas, s’ils peuvent encore remplir quelques services. Au total, les nazis ont représenté le même niveau de rébellion contre l’Empire que les talibans, Al-Qaïda et les « rebelles » bidons en Lybie et en Syrie.

      Ça, ce sont les faits. Ensuite, du point de vue d’une stratégie politique consistant à briser les tabous psychologiques du « politiquement correct » et de l’antinazisme ou de l’antifascisme bien-pensant, on peut s’essayer à réhabiliter le 3ème Reich. Exercice de plasticité mentale, pour voir jusqu’où on peut aller, et qui peut être très amusant quand on effarouche les bobos. Dans cette perspective, Soral et Dieudonné font très bien leur travail.

      Mais ce n’est peut-être pas nécessaire de contracter le syndrome de Stockholm, quand on voit le mépris dans lequel Hitler tenait les Français. Ce n’est pas un hasard si « Mein Kampf » était interdit sous Vichy, inscrit dans la liste Otto des livres censurés. On y trouve des diatribes anti-françaises qui auraient risqué d’ouvrir les yeux de nos compatriotes séduits un temps par les sirènes de la politique à grand spectacle « Made in Germany ».


    • #163561
      le 05/06/2012 par Poutine
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Attention, y’a Poutine caché derrière ton canapé !!!


    • #163583
      le 05/06/2012 par Retraitée
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quel vent d’air frais de vous écouter Monsieur Soral. Tout d’un coup ça sent moins la merde.

      Puissions nous être encore plus nombreux à souffler avec vous pour dégager ces imposteurs puants, bien que mes compatriotes me désespèrent souvent.

      Je vais commander votre livre "Comprendre l’ Empire"

      Merci


    • #163640
      le 05/06/2012 par Johann
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Je voudrais la source qui permet de dire que Dieudonné est le premier vendeur de billet de spectacles de france. Merci d’avance.


    • #163680

      La rançon de la gloire… ou le bâton pour se faire battre ?

      Cher Président Soral,

      Je me promène très régulièrement sur l’excellent site E&R et, bien entendu, je ne manque pas vos interventions mensuelles, et quelquefois j’interviens (sans pour autant penser que mes commentaires sont paroles d’évangile).
      Lors de l’entretien de mai, vous êtes intervenu sur le thème "commentaire des commentaires" (soit !). Et, probablement, il vous faudra en juin intervenir sur le thème "commentaire du commentaire sur les commentaires"…
      Je m’explique :
      A maintes reprises, vous avez fustigé "le manque de réflexion" de vos auditeurs/lecteurs. Vous avez conseillé de lire, de prendre des renseignements, et suggéré à chacun de se forger une idée. En ce sens, vous avez été un véritable moteur (ou détonateur) de la prise de conscience. Aujourd’hui, votre pari a été largement tenu. Vos "disciples" (dont moi), se sont efforcés de "creuser", de réfléchir, de se forger une opinion. Belle réussite !
      Alors, ne vous étonnez pas (même si vous reconnaissez que vous devez parfois faire dans "l’approximation" dans le vif du sujet) que chacune de vos explications soit analysée, disséquée, triturée, par votre auditoire (souvent très finement et dans le détail, par exemple, entre autres, concernant les avis Guillemin/Soral sur l’affaire Dreyfus dans l’entretien de mai). N’oubliez pas que "Vous êtes à l’origine de tout çà". Pour ma part, aujourd’hui, en complément de vos interventions (incontournables), j’apprends beaucoup à travers les différents commentaires, dont certains sont d’une hauteur de vue, d’une intelligence remarquables.
      Alors, merci à vous et aussi… merci aux commentateurs, pour agaçants qu’ils soient…

      En vous priant d’agréer, Cher Président Soral, mes respectueuses et bien cordiales salutations.
      P.


    • #163687
      le 05/06/2012 par Thorgal83
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      En general je regarde deux a trois fois les interview du mois, et je viens de me rendre compte que Poutine regarde Alain ( en bas a gauche ) avec beaucoup d’intêrets , continue Alain je le repeterai jamais assez , ce site et une porte pour la libre de pensée , et étant Steward ( nomadiste par obligation ) , j’essaye de parler de votre combat sur tous mes vols, et c’est fou le nombre de gens qui prennent des notes et viennent voir sur E&R les videos aprés.


    • #163729
      le 05/06/2012 par Julien D.
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Wao, l’analyse dans la partie 3 sur l’antifascisme et la photo de Yalta ma mis une claque sévère. Quenelle épaulée !


    • #163962
      le 06/06/2012 par smoker
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      le nouveau gouvernement de flombi comme dieudonne a dit terminus tous l monde descend c’est difficile de faire plus sioniste ...mais en tous cas Alain ta l’air en forme sa fait plaisir de voir que tu as toujours le moral ))))


    • #163969
      le 06/06/2012 par Mimi
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Toujours aussi excellent ses analyses et un grand plaisir de l ecouter.


    • #163984
      le 06/06/2012 par Goldorak
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      j’adore les premières minutes de la dernière vidéo, ou soral utilise rousseau pour se décrire de façon indirect, je t’adore ;)


    • #164002

      Le passage a propos de BHL m’as révolté, Soral a raison ; c’est ignoble et je n’ai pas ri du tout.


    • #164024
      le 06/06/2012 par Marcel
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Dites, c’est qui le gars de la photo juste en dessus de Soral ?

       

    • #164073

      J’avais envie de regarder les vidéos sur 3 ou 4 jours pour bien les apprécier et me délecter.
      Impossible, j’ai tous mater en 12h, hypnotisant Alain Soral.

      todd, fait de la peine(il tremble, montre du doigt, hurle). Philippot il est tranquille, souriant et apaisé. C’est qui le plus extrême des deux ?
      bhl, c’est un drame cette nausée ambulante. Faut qu’il arrête, vite vite vite.

      Il est beau le drapeau Serbe. Hier à Roland Garros, c’est marrant mais j’étais pour Djokovic peut-être à cause des méfaits de bhl et kouchner dans cette magnifique Yougoslavie que j’ai visitée en 1988 juste avant le début de la déstabilisation des Balkans.

      Un grand bravo à l’étudiant qui a dédier son prix à Alain Soral, un bon dissident en devenir ce jeune homme.

      Merci Monsieur Soral pour vos analyses pertinente qui m’ont réjouit une fois de plus

      Un grand moment de sincérité la vidéo du mois de juin

      Merci E&R


    • #164078
      le 06/06/2012 par aissa
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Excellent mais pas trop compris le mini-portrait presque complaisant à l’égard de berlusconi. Avec toutes ces frasques, il n’était pas trop droite des valeurs. pourquoi s’acharner sur la bande à juju et son pote DSK pour leur soirée dans une boite à partouzes et minimiser celles de berlusconi où il y avait apparemment des mineurs. A l’entendre, on devrait presque lacher une larme pour le pauvre berlusconi qui s’est fait jeter du pouvoir lui qui est le plus gros délinquant (criminel ?) d’Italie !! Sinon, bravo Mr Soral. Et sinon a quand Soral en Alsace ?


    • #164099
      le 06/06/2012 par Kenza
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,

      Je suis une ex-musulmane convertie au catholicisme authentique et j’aimerai rectifiée une chose. Dans une de ses vidéos, vous dites que, normalement, les catholiques traditionalistes et les musulmans ont beaucoup de chose en commun. Je suis d’accord sur le fait que nous avons en commun le combat contre le sionisme et la domination impériale, mais au niveau de la foi c’est pas le cas. Si musulmans et catholiques avaient le même Dieu et la même foi alors j’aurais perdu du temps à me convertir.

      Je vais résumé ce problème en citant simplement deux versets, un du Coran l’autre de la Bible. Nous lisons dans le Coran :

      « ...les Chrétiens disent : " Le Christ est fils de Dieu ". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! » (Sourate 9. Le Repentir, v 30)

      Et la Bible dit de ce sujet :

      « Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Le voilà l’Antichrist ! Il nie le Père et le Fils. QUICONQUE NIE LE FILS NE POSSÈDE PAS NON PLUS LE PÈRE. Qui confesse le Fils possède aussi le Père. » (1 Jean 2.22-23)

      Donc, selon Jean, qui est également l’auteur de l’Apocalypse, comment doit-on considéré l’islam ? Comme une idéologie antichrist ! Je suis désolé, mais pour les traditionalistes c’est ainsi. Aussi, il dit clairement que quiconque nie le fait que Jésus soit Fils de Dieu, ne possède pas Dieu, le Père. Si nous suivons et croyons aux enseignements de Jean, les musulmans ne possèdent en aucun cas le même Dieu que nous. D’autre part, nié le fait que Jésus soit Fils de Dieu est purement satanique, ceci est la mentalité des juifs pharisiens, ceux qui ont condamné Jésus :

      « Mais Jésus se taisait. Le Grand Prêtre lui dit : " Je t’adjure par le Dieu Vivant de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. " - " Tu l’as dit, je le suis lui dit Jésus... " Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant : " Il a blasphémé ! qu’avons-nous encore besoin de témoins ?... " Ils répondirent : " Il est passible de mort. " » (Matthieu 26.63-66)

      Le verset coranique que j’ai cité ci-dessus reflète totalement ce comportement, il énonce qu’Allah anéantisse les chrétiens pour avoir affirmé que le Christ est Fils de Dieu !

      Ainsi, la meilleure chose que nous puissions faire c’est convertir les musulmans au catholicisme. Le bienheureux Charles de Foucault dans sa lettre à l’Académie française en 1917 pense comme moi. Vous devez la lire Mr Soral, elle est très exhaustif.

      Salam

       

      • #164406
        le 06/06/2012 par D. Kada
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Salam ou ugh !
        Ta reconversion est due à une faveur divine, ou aux exigences rituelles de l’islam ?

         :) Le Meilleur DK


      • #164644
        le 07/06/2012 par Kenza
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Réponse à D. Kada

        Ma conversion est dû à mes nombreuses recherches théologique et ma soif de connaître la vérité. Aussi, je te fais savoir que, selon le Coran, je dois mourir pour avoir quitter l’islam :

        « Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils apostasient, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur » (Sourate 4. Les femmes, v 89)

        Quand nous lisons cela, faut pas se demandé pourquoi je me suis convertie ;).

        Au plaisir,
        Kenza


      • #166003
        le 10/06/2012 par Synop6
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Tout d’abord, je voudrais remercier E&R et surtout Alain Soral car à force de l’écouter, mon langage, aussi étrange que cela puisse paraître s’est améliorer à une vitesse.De plus, Mr Soral je vous encourage car ce n’est pas facile d’être l’opposition du système et comme tout le monde vous auriez pu vous soumettre et ramassez les tunes gentiment..Donc un grand MERCI

        Sinon KENZA, bonjour,

        je pense que tu as mal interpréter les dires de Jean..Le mot Fils n’est pas au sens propre..Adam est aussi appelé Fils ainsi que tous les prophètes..C’est un Titre.Et ce qui peut poser problème dans la compréhension, c’est que la Bible appelle Dieu le Père. Mais là encore ce n’est pas le Père au sens propre mais dans un sens divin.
        Voici un verset de l’Evangile selon Jean :

        Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père etVOTRE Père, vers mon Dieu et VOTRE Dieu." jean 20.17

        Je pense sincèrement que ce verset confirme mon analyse du début.

        Pour éviter de parler de ce sujet sur E&R, je te donne mon adresse mail : [email protected] et nous pourrons échanger car je m’intéresse beaucoup au christianisme..(Je suis musulman pour infos)


    • #164136
      le 06/06/2012 par valentin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Dans la troisième partie de l’analyse de mai 2012, il y a deux points sur lesquels Alain Soral me semble imprécis.

      Le premier : la continuité historique de la trahison de la classe ouvrière par les Franc-maçons, j’aimerais comprendre dans ce cas, pourquoi pendant la commune les maçons était du côté des communards (plusieurs élus de quartiers étaient des maçons).

      Ensuite il pose la question de savoir pourquoi Hitler s’il représentait la classe bourgeoise n’était pas assis Yalta. Ce qui est historiquement pertinent pour comprendre cette époque et en particulier cette guerre, ce n’est pas l’opposition communisme-capitalisme, mais l’opposition démocratie-fascisme. Les Américains se sont avant tout associés à la grande bretagne et à la résistance française. Aussi à Staline mais dans de telles conditions on fait avec ce que l’on a. Et quand il dit que Hitler était là pour faire barrière au communisme je pense que c’est très imprécis. Hitler était dans une logique de conquête violente, il a d’ailleurs passer un pacte avec Staline pour pouvoir réaliser ses projets tranquillement.

      J’aimerais avoir des précisions, ou des références sur ces deux points.

      Merci !

      Val.

       

      • #164485
        le 07/06/2012 par Pace
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Pour le premier point, je ne connais pas suffisamment cette période pour vous répondre avec certitude, mais cela ne serait pas surprenant que les maçons aient "infiltré" toutes les tendances politiques afin d’etre du coté du manche quoi qu’il arrive (un peu à la façon des banquiers qui pretent aux deux camps pendant les guerres).
        Il me parait également logique que tous les maçons ne sont pas automatiquement malhonnetes et que, particulièrement dans les degrés les plus bas, ils agissent parfois de bonne foi sans réellement comprendre ce qui se joue.

        Pour le deuxième point, vous avez raison, l’opposition pertinente n’est pas communisme-capitalisme mais démocratie-fascisme. Seulement, il semble dans votre raisonnement que vous associez capitalisme à bourgeoisie, je pense que l’élément qu’il vous manque pour comprendre le point de vue de Soral, c’est justement que démocratie = bourgeoisie, et donc que capitalisme ET communisme = bourgeoisie (meme si ce raisonnement est très raccourci, mais je ne vais pas redévelopper ce que Soral fait mieux que moi ici).
        Quant à Hitler, meme s’il a passé un pacte avec Staline (qu’il a par ailleurs relativement vite trahi), il détestait au plus au point les communistes, qu’il assimilait d’ailleurs, si j’ai bien compris, aux juifs/au judaisme (plutôt à juste titre d’ailleurs si on jette un coup d’oeil aux idéologues principaux).


    • #164244
      le 06/06/2012 par Red Dead
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,

      Je tiens juste à remercier Alain pour son engagement et son combat.

      Un entretien mensuel d’au moins 2h, qui analyse une bonne partie de la merde ambiante diffusée dans les médias, c’est inestimable par les temps qui courent.

      Heureusement, grace au travail d’E&R, il nous reste encore quelques espaces de liberté (controlée ?) ou l’échange d’opinions et le décryptage médiatico-politique est possible.
      J’espère de tout coeur que ça perdurera autant que cela sera nécessaire pour éveiller le maximum de consciences. Mais je craint fort que l’agent Valls ne se mette à la "chasse aux sorcières" et que la pensée dissidente soit malmenée dans les prochains mois...

      De tout coeur avec vous, et encore une fois merci pour votre travail Alain (et les membres qui font vivre E&R)
      _


    • #164254
      le 06/06/2012 par debourgogne
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’aimerai revenir sur la polémique Lacroix-riz. Je pense qu’il faut peut-être comme l’a fait Alain à la fin d’une des interventions, dire que les USA ont lors de la 2nde guerre mondiale utilisé une stratégie d’antagonisme entre ennemis afin de faire l’arbitre fourbe et de ramasser la mise à la fin. Rappelez-vous la guerre Iran-Irak : deux pays luttant pour l’hégémonie sur le monde islamo-pétrolier. D’un côté un baathisme (marxisant mais relativement anti-communiste) progressiste et laïque, sunnite d’ascendance et ennemi fougueux du sionisme, de l’autre une jeune révolution islamique ayant mit fin à un régime impérial régressif pro américain. Deux pays pétroliers donc potentiellement puissants avec des cultures historiques fortes (bien que marquées par le colonialisme anglais) capable de mener l’ex tiers monde à arbitrer la guerre froide et à s’autonomiser. On sait aujourd’hui que cette guerre fut provoquée de toute pièce par diverses manipulations sur fond de méfiance et de rivalité, afin de premièrement, calmer les ambitions de la révolution iranienne et deuxièmement assommer un pays milatarisé en pleine montée en puissance. après avoir soutenu successivement l’un et l’autre, l’Ouest à fait durer un conflit presque dix ans pour finir par un statut quo et deux pays épuisés financièrement et moralement. La suite tout le monde la connait saddam s’agace des manoeuvres sur les marchés pétrolier pour l’empêcher d’expurger ses dettes de guerre (kwait sur ordre des patrons US) puis le piège de 1991 et ainsi de suite. Si je poursuis mon analogie de départ Saddam c’est Hitler et les Mollah c’est l’URSS, on liquide le plus objectivement dangereux pour le système en premier car il a les moyens de sa politique (idéologie, hommes, ressources, légitimité populaire...) ensuite on encercle la menace la moins nuisible afin de l’étouffer ( URSS 45/91 et Iran aujourd’hui). Je signale que les plus progressistes et intelligents donc dangereux pour les intérêts anglo-saxons au sein des membres de la révolution iranienne, ont été écarté (Bani Sadr) en accord avec les US/mollah afin d’affaiblir la dynamique originelle qui aurait conduit à un régime plus solide plus tôt (peut-être éviter la guerre et ouverir le régime). Plus précisément on peut dire que Khomeini a négocié dans les années 80 la survie de son régime contre la trahison de sa propre révolution et une guerre contre l’Irak. La stratégie d’antagonisme durant la seconde guerre peut être lu de la même façon.


    • #164304
      le 06/06/2012 par Smith
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonsoir, j’ai posté un développement sans réponses dans la vidéo "Nationalisme face au mondialisme". Voyant que Soral répond parfois à certaines vidéos où que certains d’entre vous connaisse bien sa pensée, je réitère mes propos ici en attendant d’être éclairé. Merci.

      "Soral dit vouloir affronter le mondialisme, un courant idéologique voulant unifier la planète sous l’emprise de l’empire... mais cette idéologie si elle existe, ne me semble être que le reflet de ce qu’ont besoins les capitalistes pour prospérer. Exemple : L’Union Européenne est utile pour mobiliser l’argent des peuples afin de l’offrir au monde de la finance.

      Or n’est-ce pas se tromper de combat que de ne se focaliser que sur l’attaque d’une idéologie, c’est-a-dire le reflet dans la conscience de la domination réelle du Capital sur nos vies ?

      Que propose Soral par rapport au Capitalisme ? Faut-il le réformer ? Faut-il faire une révolution ? En quoi le retour à une souveraineté nationale pourrait-il aider à lutter contre la réalité d’un capitalime mondialisé ?

      La vérité c’est qu’après 1929, il y a eu en 1944 Bretton Woods pour réguler la circulation du Capital et donc une entente entre nations pour réguler le Capitalisme. Mais au profit du plus fort : USA. Comment faire disparaître de tels rapports de force entre nations ? Si la France quittait l’UE elle maitriserait quoi dans le capitalisme ? Franchement je ne vois pas. A part me dire qu’on aura une banque centrale française pour créer de l’inflation je ne vois pas. Et avoir sa politique monétaire propre n’a jamais suffit à éliminer la pauvreté car ce ne sont pas les travailleurs qui gèrent les affaires de la société.

      Soral appel à la révolte des peuples, mais pour faire quoi ? Tant qu’on exproprie pas la classe capitaliste, les peuples peuvent bien se révolter, jamais ils n’auront les leviers économiques détenues par l’élite possédante. Il faut pour cela une lutte pour arracher ce pouvoir. Or ce pouvoir du capital est international, et la lutte doit l’être aussi pour avoir une chance.

      Or, aboutissement de ce que je dis : prêcher la souveraineté nationale s’est faire perdre de vue que l’unité des travailleurs est essentielle à cette révoltion sociale, c’est participer à ce bon vieux "diviser pour régner". Le retour à la nation est une illusion, car la nation n’a pas plus de pouvoir face au capital que n’en a l’UE. La nation c’est les capitalistes et les travailleurs ensembles. Or une classe vit du travail de l’autre. Le taux d’exploitation évolue selon la rapacité où les toussotements parfois très violents de tout le système. Faire croire que la nation serait l’alpha et l’oméga de la cause des peuples me semble être une erreur car cet objectif divise la force des travailleurs et renforce le sentiment national qui détourne de la lutte des classes au grand plaisir des capitalistes, nationaux ou pas."

       

      • #164517

        (partie 1)

        très bonne question !

        en effet un retour à la Nation n’est pas suffisant, n’est pas l’alfa et l’oméga de la lutte, mais un passage obligé.

        D’un point de vue strictement marxiste il est nécessaire de revenir à la Nation pour casser la logique mondialiste du capitalisme moderne. En effet il faut rétablir les barrières douanières, rétablir le franc, rendre à la Banque de France publique ses droits régaliens... en somme récupérer une marche de manœuvre par rapport à au Capital mondialisé. Ces mesures qui présuppose une sortie de l’UE en bonne et due forme (contrairement au FN ou FdG par exemple) sont indispensables si l’on veut maintenir un service public, une politique étrangère, des emplois, et des salaires, et améliorer les conditions sociales de manières générales. Aussi il est plus efficace pour les travailleurs de peser sur une bourgeoisie Nationale. Si ce que j’énumère n’est pas "le grand soir" (qui n’arrive n’arrive jamais) il permet d’ouvrir l’espace des possibles et donner un peu d’espoir aux citoyens. Soutenir le libre échange, attendre que le capitalisme s’écroule de ses propres contradictions et que la classe ouvrière devienne consciente d’elle même, comme le préconisait Marx finalement (dans le contexte du 19ieme et de la révolution industrielle cela pouvait se comprendre), n’a jamais fonctionné. C’est pourquoi les Trotskistes style NPA - LCR ou altermondialistes (comme je l’ai été à l’époque) qui créés (tant bien que mal) des liens avec d’autres groupes du même acabit et surtout attendent la Révolution mondiale, sont au final les "idiots utiles" du Capitalisme mondialiste. Bien entendu que créer des ponds avec des organisations d’autres pays est nécessaire mais ce qui est indispensable de manière pratique et dans notre contexte c’est de revenir à la Nation.

        Après si un retour à la Nation se fait sous un régime fasciste démagogue (un oxymore pour moi) c’est à dire un peu moins conciliant avec la Banque que l’UMPS mais beaucoup plus rude sur la population, alors en effet je me battrais contre ce système.


      • #164527

        Il y a aussi un point de vue plus anthropologique à prendre en compte pour voir la nécessité de la Nation, comme le sentiment d’appartenance qui n’est, même aujourd’hui même si il faut qu’il s’active plus vite que ça dans la population, pas négligeable. Comme disait récemment ma tante "Savoie ça va, mais on a déjà du mal à se sentir Français, alors Européen...". La mémoire commune (mémoire des luttes), l’histoire, le langage, le christianisme (qui marque plus que l’on croit notre représentation du monde même dans ce monde désenchanté)... bref toutes ces choses qui nous rassemblent, dans lequel on se reconnaît, et qui fait partie de notre identité. Dans le tournant historique que l’on connait, la bouillabaisse mondialiste, l’accélération de l’histoire, nous avons besoin de repère afin de se projeter dans un avenir et prétendre au socialisme.

        A propos une analyse intéressante de Nikonoff porte parole de l’mpep sur la campagne présidentielle, les discours et la souveraineté nationale. M’pep est de gauche nationale internationaliste donc anti-UE, le problème c’est qu’ils ont pour l’instant soutenu, meme de manière critique, le FdG... ce qui est débile stratégiquement, le FdG ne deviendra pas pro-nation vu qu’il est visé d’en haut par Mélenchouille et les sociaux traites à la tête du PC.

        Stratégiquement ce que l’on a besoin aujourd’hui c’est d’un néo- CNR avec les souverainistes de gauche et de droite (donc ceux qui ont une approche marxiste, et les autres anthropologiques, en gros) et c’est ce qu’essaye de faire petit à petit l’UPR. Prochainement nous aurons peut être une conférence unissant Mpep, PRCF, POI, UPR, DLR, Chouard ?... enfin tous les anti-UE, enfin c’est vers cela que l’on doit travailler il me semble.

        voila ce que j’en pense en tout cas (l’analyse Soralienne est devenue la mienne pour pas mal de sujet, je salut au passage les risques qu’il prend, mais en ce qui concerne le pari du FN alors je ne le suis pas vu que le FN comme il le dit lui même est l’instruement du système, c’est une impasse total) Merci d’avance aux modérateurs !


    • #164305
      le 06/06/2012 par Lowai
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Il y a des idiots utiles,
      Alain Soral est un intelligent utile, car il a des analyses pertinentes et il a l’honnêteté de reconnaitre ses tords quand il se trompe, pas comme nos démocrasseux.
      Je citerai un groupe de rap français de ma jeunesse, rires, qui disait un gars à la hauteur c’est rare comme une pute à son compte.
      Alain Soral est un homme à la hauteur, il tient le pavé.
      Merci à lui et à E&R car vous faites gagner beaucoup temps pour avoir un panel honnête de vraies informations, que je mettais avant plus longtemps à trouver.
      Est-ce que cela va encore durer ?
      Vu ce que Sharko ( petit jeu de mot anglophone rires ) nous a laissé comme projet de loi pour la consultation de sites internet non validés par la pravda.


    • #164354
      le 06/06/2012 par laapotens
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      toujours aussi excellent, la resistance continue et doit se propager


    • #164399
      le 06/06/2012 par Steph Mikhael
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Concernant Annie Lacroix-Riz à mon sens elle a autant raison que AS.
      L’oligarchie US (dont Bush gd père) a financé Hitler qui leur a cependant "glissé des mains", hâtant le projet du NWO avec son IIIème Reich ; bref ils ont dû agir en conséquence, en effet en finançant ceux contre qui Hitler était sensé s’occuper (projet du NWO de faire tomber le bloc soviétique) initialement...

       

      • #164684
        le 07/06/2012 par protagoras
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Je suis 1000 fois d’accord avec vous.
        Je trouve ici "l’analyse" de Soral bien légère.
        Il ne suffit pas de dire CQFD pour que cela soit démontrée.
        il ne faut pas oublier qu’en Allemagne en cette période, si les nazis n’avait été financés par les américains si les Churchill n’avait pas autorisé la construction de la flotte allemande etc etc... les communistes auraient pris le pouvoir.
        Quand a la photo de Yalta, c’est pas une preuve mais une photo....
        Mais l’essentiel étant que nous partageons la même lecture de Rousseau.


    • #164407
      le 06/06/2012 par Falcao
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      « Les danseuses du Crazy Horse étaient très mal payées, elles ne gagnaient que 13000 « francs »
      soit 2000 Euros, donc bien payées pour l’époque du franc non ?..


    • #164422
      le 06/06/2012 par 28/11/1988
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      "Une chose m’étonne prodigieusement - j’oserai dire qu’elle me stupéfie -

      Voilà pourtant de longs siècles que le monde dure, que les sociétés se déroulent et se succèdent, pareilles les unes aux autres, qu’un fait unique domine toutes les histoires : la protection aux grands, l’écrasement aux petits.

      Il (l’électeur) ne peut arriver à comprendre qu’il n’a qu’une raison d’être historique, c’est de payer pour un tas de choses dont il ne jouira jamais, et de mourir pour des combinaisons politiques qui ne le regardent point.

      Entre ses voleurs et ses bourreaux, il a des préférences, et il vote pour les plus rapaces et les plus féroces. Il a voté hier, il votera demain, il votera toujours.

      Les moutons vont à l’abattoir. Ils ne se disent rien, eux, et ils n’espèrent rien. Mais du moins ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera, et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que les bêtes, plus moutonnier que les moutons, l’électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des Révolutions pour conquérir ce droit.

      http://www.lacropole.info/divers/77...


    • #164424
      le 06/06/2012 par Maître Quenellier
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Quelqu’un aurait un lien pour le débat Todd/Phillipot svp ? Je ne le trouve nulle part.

       

      • #164873
        le 07/06/2012 par protagoras
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        sur le site d’arrêt sur image (nécessite un abo) (sauf si les membres le jugent d’intérêt public)


    • #164479
      le 07/06/2012 par Solar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour Monsieur Soral,

      Je ne comprends pas pourquoi vous ne faite pas une analyse plus approfondis de Nicolas Dupont Aignan. Dans ces vidéos vous êtes d’accord pour dire qu’il est avec M.LePen, le seul candidat pour la présidentiel à avoir un programme économique viable et loyal pour la France. De plus, Pour les législatives il va se prendre dans la tronche des adversaires de l’UMP et PS preuve qu’il n’est pas un vendu ...

      Je pense qu’il serait tout à fait intéressant d’avoir votre analyse sur ce personnage. Peut être cela viendra t il avec la vidéo de Juin qui parlera surement des législatives.

      Sinon bravo et votre travail.


    • #164487

      Dans la troisième partie, il est fait référence à un auteur dont je ne parviens pas bien isoler la référence. J’en appelle donc à la solidarité du forum. Phonétiquement ça donne "Paik", ou "Payque".
      Merci bien.

      Extrait (20:35)
      "Voilà y’a des complaisances pour des ennemis qu’on doit faire monter pour les faire tomber à un moment donné ; ce sont des stratégies qui renvoient là à des visions du monde qui sont plus proches de Paik ou effectivement des visions réellement profondes."

       

    • #164520
      le 07/06/2012 par Chimik
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pas mal de gens font des remarques sur le décor (photo Staline,Poutine,etc) du coup je propose qu’on mette un fond vert ça pourrait etre marrant !


    • #164529
      le 07/06/2012 par lavérité
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      c’est clair !!! quand tu vois que botul va sortir un film sur la libye ,ta soit les larmes aux yeux soit ta envie de te taper des barres.


    • #164668
      le 07/06/2012 par jfvp
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour !

      Difficile de juger...Il à raison sauf sur quelques point où je ne suis pas entièrement d’accord.

      Il est vrai que si on cherche dans le passé familiale de chacun ou personnalité politique on est assez surpris et dégoûté..Mais on peut soulever une contrainte : Je m’explique : le fils dont le père bat sa mère ,ne reproduira pas forcement cette agression en vers sa femme. donc es que forcement un politicien issue d’une famille raciste va reproduire cela ? Quelque part on en sais rien à l’avance.

      Ensuite la Politique est avant tout un Business. Ils s’entourent toujours de ceux qui ont les poches bien remplis ! Et dans ce domaine les Juifs ont une longueur d’avance. C’est comme ça. ^^ Comment faire maintenant ? Là est la question, comment lutter contre l’argent et son pouvoir ?

      Concernant les "Black, beurre, Jaune" de service, il faut dire que l’on est une minorité dans tous les pays riches et développé...et qu’il est logique que nous ne soyons qu’une minorité en politique ! La logique pour moi est un ensemble d’observation qui paraît normal dans l’évolution des société mixte. Je m’explique : A la base la France est un Pays de blanc, ensuite le temps à fait que l’immigration à fait grandir ce pays, et les mentalité aussi, mais reste toujours un pays de blanc, je dirai maintenant un pays de beige si on joue avec les couleurs ^^. donc la logique fait que l’on s’imposera dans un futur proche comme chez les américains qui ont une longueur d’avance. Quelque part ne crachons pas sur la perche que "l’homme blanc colonisateur" nous tend et "une quenelle suivra comme remerciements !!" Mais il faut laisser le temps venir et ne pas critiquer l’opportunité qu’il ont d’être là où il sont. Ps : je ne mais pas tout les blanc dans le même sac, c’est juste pour m’expliquer.

      Maintenant il est vrai que les électeurs ne sont que des spectateurs d’un show politique et souvent celui qui se vend le mieux gagne et n’est pas forcement le bon choix (George Walker Bush). Mais j’ai remarqué que on est de plus en plus concerné et critique sur le résultat et que l’on est prêt à ne pas réélire si il n’a pas fait son boulot !

      Alors es que à partir trop loin ou à creuser trop loin, ne perdons nous pas trop l’objectif et n’éloignons nous pas la solution ?


    • #164688
      le 07/06/2012 par jfvp
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bonjour !

      Pour revenir a Dieudonné M-bala Bala accusé à tort à cause d’un sketch improvisé maladroit et dont il s’est excusé.

      La Polémique est tel, que peut importe les vérité apporté il est difficile d’en sortir. Que faire contre ça ?

      Il faudrait piéger tous les accusateurs comme Patrick Timsit, reprendre leurs accusations et leur balancer des vidéo qui prouve le contraire ! filmé et devants les faits, il ne peuvent que mourir de honte dans leur coins et tuer la polémique.


    • #164727
      le 07/06/2012 par Abder
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,
      Je respecte vraiment ce que vous dites et je suis d’accord avec vous sur une bonne partie de votre vision, sauf que, j’arrive pas tout à fait à comprendre votre position vis-à-vis du FN et le soutien que vous leur avez manifestés, à commencer avec leurs propos incitant quelque part plus à la haine et à la segmentation de la société française plus qu’autre chose, qui va à l’encontre de ce que vous défendez. Je cite à titre d’exemple le fait d’avancer à chaque l’argument de lutte contre l’immigration (ce que je trouve légitime quelque part, même si je prefere d’un point de vue sémantique de parler plutôt d’encadrement de l’immigration) mais reste l’aspect dérangeant du jeu sur les amalgames : immigrées = musulmans = arabes = délinquants .. Puis le fameux tract anti-Mélenchon qui vous n’a pas forcément échapper .. Peut-être y aurait-il des éléments qui m’échappent pour mieux comprendre votre point de vue ?
      Merci d’avance et continuez vos podcasts !

       

      • #165017
        le 07/06/2012 par Platon
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        http://www.agoravox.tv/tribune-libr...

        Jacob Cohen répond au Cercle des Volontaires sur le terme « sayanim »

        L’auteur revient sur un épisode méconnu de l’histoire contemporaine du Moyen-Orient. En 2009, Sarkozy nomme la Présidente de l’American Jewish Comity France comme représentante spéciale de la France pour servir de pont entre Israël et l’Autorité Palestinienne. Valérie Hoffenberg a ensuite mené le projet de construction d’une zone industrielle à Bethléem, prétextant la nécessité d’établir une paix économique. Quels étaient les véritables enjeux ? A qui cela a profité ?


    • #164993
      le 07/06/2012 par marwan
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      super cette transcription de l’entretient, E et R et vraiment un site de qualité, bravo. L’augmentation du nombre de commentaires sous l’entretient mensuel au fil des mois est vraiment encourageant et semble revelateur d’une réelle prise de conscience.
      Quoi qu’il en soit moi j’ai contaminé toute ma famille du virus E et R.


    • #165058
      le 08/06/2012 par Edit
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      On entend un "AAhhh..." de soulagement à la fin de la vidéo présentant la diminution des salaires au gouvernement (vidéo 3 à 23mn36), je ne sais pas si c’était dans la vidéo originale mais ça fait semble un voix rajoutée au montage. Message subliminal de plus de nos médias manipulateur, ou petit délir d’ E-R ?


    • #165135
      le 08/06/2012 par Boers
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Les citoyens ’’ d’origines ’’ ne votent pas et ne voteront jamais - ou marginalement - pour le parti dit ’’ national ’’, peu importe ce que ce parti dit ou fait. Nous en avons fait l’amère expérience ici au Québec en 95. C’est comme ca...


    • #165313
      le 08/06/2012 par ayman
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      une petite rectification concernant le mot sayanime ! en fait c’est un sayane au pluriel.. donc quand on designe quelqu’un par cela on dit un "sayane ", plusieur sayan sont donc des "sayanime", comme dans la lanque arabe, un musulman est appelé "muslim", "des musulmans" sont appelé "muslimine" !


    • #165367
      le 08/06/2012 par Jrausis
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Des gens dans la vidéo de Dieudonné crient "Le changement c’est maintenant".

      Des idiots qui n’ont rien pigé ?


    • #165591
      le 09/06/2012 par Sorrende
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Presque 600 commentaires... Le nombre à doublé voire même triplé depuis l’année dernière... Peut être une lueur d’espoir.


    • #165714
      le 09/06/2012 par bourge
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      M. Soral, vous qui semblez bien connaître Bernard-Henry Lévy...
      Est-ce que ce qui est dit dans le film de BHL est vrai ? A savoir que Israël a financé la rébellion libyenne ?
      C’est franchement à ne rien comprendre... Et personne n’en parle. Bizarre...
      Preuve d’une information capitale qu’on ne cherche même pas à creuser...
      http://www.youtube.com/watch?v=V4w-...


    • #165901
      le 10/06/2012 par Okepi_Malin
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bravo encore une fois pour ces belles analyses. elles sont (comme pour beaucoup d’entre nous apparement) très attendues et appréciées.

      Juste un petit bémol concernant les dernières secondes de la partie 1 sur Jules Ferry.
      Quel est l’intérêt de ce "délit de sale gueule" ? Le physique conditionnerait-il la valeur d’un homme ?
      Je sais que vous affectionnez Monsieur Le Pen dans ses idées, ses valeurs et son combat et pourtant on ne peut pas dire que son physique soit des plus enchanteur (hormis peut-être dans sa toute jeunesse).


    • #166178
      le 10/06/2012 par Paul H. Armand
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour M. Soral,
      Je profite de votre évocation rapide de Pierre Mendès France dans la première partie de l’entretien de mai 2012 pour vous demandez votre opinion à son sujet.
      Je suis avec grand intérêt vos vidéos, je suis un ancien jeune social-démocrate, devenu quelque peu gaulliste de gauche après le coup du passage en force du référendum sur l’Europe par l’UMPS en 2007. Je me suis alors surpris à être d’accord avec les propos de Philippe Séguin en 1992. Je garde tout de même une profonde admiration pour PMF. J’aimerai connaître votre sentiment quant à son action. Mais aussi sur son fameux duel avec de Gaulle en 1958 sur la constitution. PMF Accusant le général de pouvoir déclencher légalement la dictature. De Gaulle rétorque qu’à 67 ans il n’envisage pas de commencer une carrière de dictateur. Et PMF de conclure : "Monsieur de Gaulle a déclaré qu’à 67 ans il n’envisageait pas de débuter une carrière de dictateur. Mais après lui, nous n’en savons rien ! Et je prétend qu’on ne choisit pas une constitution selon l’age du capitaine".


    • #166389
      le 10/06/2012 par Tahar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,

      Etant Français d’origine algérienne, je me retrouve totalement dans votre discours sur la communauté arabe de France.
      J’aime à penser qu’il n’y aura pas de représentation politique pour certaines communautés tant que celles-ci n’auront pas pris un poids économique conséquent.

      Hélas, je constate tout les jours que l’obscurantisme prend du terrain là où l’éducation et la réflexion le perdent. Que ce soit du côté des électeurs du Front National (moi qui admirait Le Pen père, je méprise sa fille qui joue la carte de l’islamophobie. Ce qui fait le jeu des barbues et des racistes...) ou des enfants d’immigrés tel que moi qui se replient et s’abrutissent en esperant un miracle qui n’arrivera jamais.

      Continuez votre boulot remarquable. Nous avons besoin de penseurs indépendant et nous en aurons de plus en plus besoin au vu de l’uniformisation des médias et de la pensée collective.

      Cordialement,
      Un Français fatigué.

       

      • #167375
        le 11/06/2012 par Okepi_Malin
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Nous avons aussi besoin de penseurs comme toi Tahar :)

        Prends courage (comme dit Alain, il est impossible de réveiller tout le monde de toutes façons).

        Faire connaître ce site est un bon début.

        Signé : Un "Gaulois" réveillé et réconcilié avec la communauté arabe grâce à E&R (Alain) et d’autres (Dieudo, Collon, etc...).


    • #167258
      le 11/06/2012 par jules
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Au sujet de votre remarque sur les faciles et médiocres procès en nazisme intentés à certains des plus grands intellectuels et artistes d’avant guerre par les puceaux de l’intellectualité post-moderne, au point d’effacer un pan entier de notre culture européenne, dans sa complexité et ses ambiguités, je partage assez votre avis.

      Malgré tout, je crois qu’attribuer à Céline des affinité pro-nazies est inexact. Paix à sa mémoire ! Antisémite pacifiste surement mais aussi anarchiste pessimiste et libre, sans maitre ni idéologie quelconque.
      Je crois que finalement il détestait plus les allemands que JP Sartre lui-meme, qui avait l’avantage d’écrire en francais !

       

      • #167452
        le 12/06/2012 par Ariel Humphrey
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Bonjour a tous,
        je vous ecris depuis les USA. Donc mon clavier US n’a pas d’accents ce pourquoi mon orthographe est quelque peu hasardeuse.
        Je voulais revenir sur ce que dit Monsieur Soral assez souvent a propos de Yannick Noah. Je trouve que le jugement global de M. Soral sur Noah est in juste car j’aimerais vous rappeler que Yannick Noah a represente la France de facon magnifique au moins a trois reprise en remportant le titre a Roland Garros en 1983 (ce qui est un accomplissmenent monumental) et il a permis a la France de remporter deux Coupe Davis en tant que Capitaine. Donc ces seuls trois accomplissements commandent un certain respect car ce mec (Noah) a fait le boulot pour incarner la grandeur Francaise dans son domaine sportif. Je fais ce petit rappel pour une raison car les gens parlent de Noah en disant qu’il chante mal que sa musique est pourrie (ce qui ce discute, je trouve que ce qu’il fait musicalement est sympathique, c’est pas immense mais ca va c mieux que la plupart des merdes qu’on entend). Ce qui represente le mieux ce que Noah a accompli de grand dans sa vie c’est ses accomplissement sportifs pour le compte de la France. Noah tire son prestige et son autorite de cela et cela est merite car pour arriver a gagner roland Garros il a bosse toute sa jeunesse comme un malade malgre les obstacles racistes poses par la federation francaise (notamment jean-Paul loth) pour que Noah n’y arrive pas par jalousie et simple racisme. Noah a fait abstracion de tout cela car il a une force mentale monumentale (il est du signe du taureau donc cela s’explique :) ).

        En somme mon message est que malgre le fait que l’on aime ou pas ses positionnement politique de gauche (je suis de gauche) Noah force l’admiration par ses accomplissements pour la france.

        Voila j’aurais voulu que les jugements a son encontre soient plus equilibres , plus justes et qu’ils prennent en compte l’ensemble de son "oeuvre"

        Bonne journee a tous
        Bonne continuation


      • #167994
        le 12/06/2012 par Grindsel Tirédunevi
        Alain Soral : entretien de mai 2012

        Niveau sportif il fut à l’évidence très fort, mais je crois que Soral le critique surtout du point de vue de la discidance. Concernant sa musique, c’est une question de gôut. Perso je la trouve douce et entrainante, bien plus écoutable que nombreuses autres musiques commerciales. Même si les paroles ne m’ont jamais interpellé. C’est un peu de la soupe. Sur la forme, c’est écoutable au même titre que les films de Dieudonné sont regardables.
        Politiquement, Noah est immature, c’est une marionette. Il est allé chez l’oncle Obama pour fuir l’agent Sarko, ça n’a aucun sens...


    • #167670
      le 12/06/2012 par Sikhandar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Mdr bien vue pour la grenouille !


    • #167882
      le 12/06/2012 par Jeff
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour tout le monde !

      Je trouve bien évidemment cet entretien très riche, car profond et réellement non-extrêmiste.
      Aussi, je voulais féliciter le/les monteurs de ces entretiens, c’est efficace et marrant ;D Bravo à vous tous, superbe boulot.

      Jeff.


    • #168154

      Salut Alain,
      Depuis maintenant 5-6 ans les Qataris déploient des moyens colossaux pour envahir le monde du football, les stades les plus beaux et luxueux au monde sont en train d’étre construit la bas, afin de pouvoir accueillir la coupe du monde 2022, des sommes outrageuses sont dépensé pour les transferts etc... Pourtant l’engouement pour ce sport au Qatar est extremement faible, voire inexistant, acheter un club de football, nous savons que ce n’est pas rentable voire couteux. bref, aparement ils ne font pas sa pour la passion, ni pour le pognon alors, quels sont leurs interet ? Pourrais-tu s’il te plais me donner ton avis ?
      Respect pour ceux que tu fais, et merci de le faire !


    • #168162
      le 12/06/2012 par Visiteur
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pour comprendre la mentalité des juifs (en tant que communauté de valeurs et non en tant que race) et leurs aspirations...il suffit de regarder leur comportement envers Dieu lui-même est ses prophètes (les plus connus étant Jésus Christ et Moise..mais aussi envers La Vierge Marie)...Ces gens-là n’ont même pas respecté Dieu et ses prophètes et ont rejeté toute morale proprement dite... Et tout ca pour dominer, jouir et exploiter... Ne soyez pas étonnés qu’ils aient un comportement contraire à toute morale envers vous et moi...
      Je parle bien sûr de la majorité des Juifs ayant adopté la "morale juive" telle qu’elle est présentée dans leurs livres sacrés...Car il existe une partie qui est complètement étrangère et hostile au comportement que nous voyons aujourd’hui..


    • #168235
      le 13/06/2012 par axel2vinci
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonsoir , M. Soral

      Pourquoi ne pas intégrer avec la rubrique " le con du mois " une nouvelle thématique " la lumière du mois " , pour un natif de la balance vous pourriez pallier ainsi à ce déséquilibre .

      Cdt .


    • #168608
      le 13/06/2012 par stylet
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Hello, est ce que quelqu’un pourrait me donner la reference (date de l’emission) dont on voit un extrait au début de la partie 2 avec Todd et Hollande.
      Le message globaliste anti france de mimolette n’est meme pas camouflé, il en a du culot le bougre.

       

    • #168679
      le 13/06/2012 par marpou
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      J’écris directement du Québec. J’espère que M. Soral viendra nous visiter un jour, car beaucoup de Québécois comprennent l’essence de son combat et de sa résistance. Cet entretien de mai était très intéressant et subversif comme toujours.
      Un très petit bémol cependant : le scénariste de Chinatown n’est pas Gérard Brach, qui a participé à beaucoup de films réalisés par Polanski, mais Robert Towne.
      Hormis cette toute petite erreur, félicitations à M.Soral pour son courage et sa perspicacité intellectuelle !


    • #169516
      le 14/06/2012 par Sikandhar
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Monsieur Soral, je ne peux que vous complimenter sur votre rapidité et votre efficacité d’analyse,
      ainsi du fait que vous ne vous attardez pas sur les choses futiles mais que seul l’important vous importe.

      Mais je dois vous dire qu’il est absolument necessaire et urgent au vue de la situation que vous et votre équipe traduisez ces vidéos d’eclairsissement, en arabe premierement, en italien, en espagnol, ainsi qu’en anglais.
      C’est peut être un peu prétentieux de ma part d’exiger quoi que ce soit vue que je ne parle ni l’arabe ni aucune de ces langues seulement l’anglais, et que je ne peux que vaguement vous aider en cette tache, de plus du fait que je ne me suis toujours pas adhérents au site ( cela va venir )

      Mais il est vraiment important de traduir ces vidéos pour qu’un maximum de gens qui se posent de questions comme moi il y a peu, puissent bénéficer d’une clarification et d’un apport d’informations véritables et non manipulés ce qui est franchement rare.
      Ainsi qu’une aide a l’analyse de l’information médiatisée mensongère.
      ( Médiatique rime pour moi avec mensonge maintenant )

      Voila c’est une simple demande bien que je suis sur que vous devez y travaillé déja a quelle point la situation est urgente il faut aider les peuples a comprendre ce qui ce passent, et surtout comme vous le dites, il faut qui puissent savoir de quel coté courir si ca pète.
      Merci mes salutations, mes remerciements pour ce que vous faites, et mes encouragements pour que vous continué a le faire.


    • #170446
      le 16/06/2012 par Soralien
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bravo pour celui ou celle qui fait la transcription.


    • #170587

      Note technique

      Depuis un moment 3/4 mois les vdo E-R sont impossible a convertir en MP3 ... y’a un truc ??
      ( Realplayer converteur et ou FFV c negatif )

      PS ; si A.S regarde sa teloche en coupant le son , de mon cote j’ecoute Soral sans mater l’icone !
      Le contenu des interventions d’ A.S est si riche que l’image est vraiement superflue .

      Merci a la mod de faire suivre.


    • #170616
      le 16/06/2012 par Sofian
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Pour prendre la défense de Taric Ramadan, j’ai vu plusieurs de vos videos qui avait Ramadan pour sujet. L’une d’entre elles affirmait qu’il était là pour jouer le "méchant" de service (je caricature). A cette idée je voudrais répondre que certes, il est diabolisé, mais à tord. Il ne faut pas oublier qu’il a de nombreux "fans", qu’il dit souvent de bonnes choses et qu’il a une assez grande répartie. Je pense qu’il est justement diabolisé parce qu’il ne travaille pas pour le système mais qu’il arrive tout de même à se faire entendre. Peut être est-il invité seulement grâce à son talent de penseur et ses talents verbaux ?

      Ensuite, à propos de l’impossibilité d’être islamologue et musulman, je pense là que tu caricatures un peu les choses (cela ne te ressemble pourtant pas, sans ironie). L’étude coranique n’est pas incompatible avec la pratique ou la croyance, même dans l’hypothèse où celui qui l’étudie recherche un moyen de la faire concorder avec certaines idées (notamment les idées des Droits de l’Homme) , bien que je pense qu’il n’y a pas besoin de chercher beaucoup pour comprendre que ce livre ne contredit de base en rien les idées modernes françaises (je ne parle pas des moeurs d’aujourd’hui, mais seulement des grandes idées).

      Tariq Ramadan et vous même êtes surement en accord sur de nombreux points, je ne sais pas si vous avez déjà débattu ensemble, mais à mon humble avis, vous devriez essayer.

      Bon courage !


    • #171950
      le 18/06/2012 par lakri
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      bonjour ,
      j’ai découvert vos vidéos il y a peu , et je suis en train de lire un de vos livres.je trouve vos propos intérressants.j’adhère la plupart du temps a votre analyse.
      sauf sur un point.
      il y a pas longtemps,j’ai vraiment cru au front de gauche.Durand les présidentielles,et méme les législatives (bien qu’avec un certain malaise.)
      je ne travaille pas en ce moment,ce qui me donne tout le loisir d’analyser la situation actuelle.
      je ne sais pas comment feront les salariés pour ouvrir les yeux.parce que sa prend du temps,que sa nécessite de se remettre en question , de chercher a croiser les infos en plongeant dans le net.
      j’ai donc découvert que j’etais une idiote utile.
      Mais au méme titre que ceux qui votent front national ! nous aurions tous du nous méfier , tout squi est passé et repassé dans les médias est suspect.d’ailleurs ces deux partis ne veulent pas sortir de l’europe.au fond,ils nous font le chant des sirènes , autant l’un que l’autre , et sont a la solde du système.
      ils nous éloignent des vrais questions , et de l’urgence qu’il y a pour nous a sortir au + vite de cette union européennecatastrophique.au fond , c’est surement pour sa que j’ai eu envie de croire mélenchon.c’etait surement moins exigeant et effrayant que d’aller au bout de ma logique.
      en cela , ils sont tous les 2 tres dangeureux , et éloignent leurs électeurs , qui sont une belle force vive , de la nécessaire insurrection.
      pourtant nous sommes en grand danger , et les guignols politiques , par leurs propos douteux , nous poussent au conflit.sa les arrangeraient bien , qu’on se bouffe entre nous , fachos et immigrés.
      la seule solution pour s’en sortir par les urnes serait l’association des électeurs du front national et de ceux du front de gauche , sous une autre banière.avec Asselineau , par exemple.mais les deux camps semblent aussi bornés et endoctrinés l’un que l’autre.
      autant dire que l’issue par les urnes est tres hypotétique , et que je n’y crois plus trop.
      La censure insensée et féroce que subis Dieudonné m’avait poussée a me pencher sur lui.gace a etienne chouard j’ai appris des choses vitales , j’ai approfondit avec vous , et asselineau a achever de me déciller.
      cela a été un long processus , le chemin vers la vérité.retour en arrière impossible.
      je compte terriblement sur vous 4 pour sonner l’appel.j’ai peut étre tort , vous avez vos croix a porter , et elles doivent étre lourdes.mais on ne peux avoir confiance qu’en vous 4


    • #171955

      Bonjour,

      j’écris ce commentaire sur cette vidéo, mais il fait écho à des choses qu’a dites Alain Soral dans l’entretien mensuel d’avril (lecture et commentaire de la lettre d’un juif orthodoxe israélien).
      Ces choses rejoignaient une précédente tentative de Dieudonné qui avait établi un lien avec une branche ultra-orthodoxe du judaïsme et avait offert une tribune à ses membres, qui tenaient un discours d’une grande profondeur.

      Tout est résumé ici :

      http://www.dailymotion.com/video/k1...

      Renseignez-vous sérieusement sur les différents courants du judaïsme, creusez cette question, et enfin vous serez crédibles et pourrez être pris au sérieux. Je m’adresse à Alain Soral, qui joue trop souvent (sans doute malgré lui) comme Dieudonné le rôle d’"antisémite de service", bien plus nécessaire au système que celui de "noire de service". Je m’adresse aussi à ses admirateurs, qui n’ont souvent pas le même niveau intellectuel que lui, et qui tombent dans une pensée caricaturale (voir message de "visiteur" du 12 juin par exemple) qui finit souvent par n’être que de l’antisémitisme voilé, offrant aux faux juifs toutes les armes dont ils ont besoin pour continuer leurs manipulations. Ceux là, les faux juifs, ont BESOIN de leurs ennemis, ils ont besoin de personnes comme Dieudonné, bien plus que de toute forme de soutien. La seule façon de court-circuiter ce processus est de mettre en lumière l’état de contradiction absolue dans lequel ils se trouvent vis à vis de ce qu’ils considèrent être leur religion. C’est ce que fait M. Borreman Shmiel, et c’est ce qu’il faut faire.

      J’ai écrit des messages contenant les mêmes idées en commentaire d’articles du Monde et d’autres journaux... Ces commentaires ont toujours été censurés, alors que des commentaires négationnistes ou ouvertement antisémites étaient postés et n’étaient pas modérés.

      Qu’est-ce qu’un faux juif ? Qu’est-ce qu’un vrai juif ? Quand on répond à cette question, on a résolu le problème. Si cette question était posée ouvertement plus souvent, il n’y aurait plus de conflit israélo-palestinien.
      Un indice : le judaïsme n’est pas un peuple, c’est une communauté religieuse, point à la ligne. Bernard Henri Lévy n’est pas juif.


    • #173535
      le 21/06/2012 par Ecarlate
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Respect a vous Mr Soral pour votre travail sur le decryptage de ces satanistes , seulement vous dites que votre travail est de rassembler des gens du FN a des gens d’autre parti, mais le réél combat n’est t-il pas de rassembler plutot : des chretiens , des musulmans "ect..." autour du meme dieu ??? N’est-ce pas par la que la reconciliation ce feras ? Vaudrais mieux pas apuyer sur ce fait ?
      Que Dieu nous guide !!!


    • #174751

      Bonjour, juste pour féliciter Mr Soral et toute l’équipe. Je regardais les stats de visites des vidéos du mois, et on note une belle augmentation, régulière.

      Bravo !


    • #175345
      le 25/06/2012 par Vorace
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Un petit com en passant et surtout en attendant la vidéo/entretien du mois de Juin !!

      Longue vie à ER et salutations aux camarades patriotes.


    • #175388

      Quelle est la musique en Hébreux utilisée pour l’introduction du sujet sur Julien Dray-fuss ?


    • #175743

      Autant je suis d’accord sur l’analyse de Polanski, qui se voit contraint d’une manière dégueulasse de rembourser la communauté en tournant l’Affaire Dreyfus. Autant j’ai trouvé que son dérapage pédophile était minimisé par Alain Soral. Polanski est un grand cinéaste certe, mais il a drogué et violé une pré-adolescente de 13 ans (en phase de puberté). Il n’a pas eu une relation consentie avec une mineure pubert de 17 ans. Il ne faut pas oublier que la clique de connards qui l’a sorti d’affaire à exploité ce type de minimisation pour défendre le gars. Son intolérable dérapage pédophile n’est absolument pas minimisable, encore moins excusable par son oeuvre ou par le fait qu’il soit un enfant du ghetto de cracovie. C’est pas en disant qu’il y a pire, comme des violeurs d’enfant de 2 ans, que ca permet d’avoir un jugement objectif de son acte.


    • #178407
      le 01/07/2012 par Stinger213
      Alain Soral : entretien de mai 2012

      Bonjour,

      J’essaye de trouver l’entretien de juin 2012, sans succès !!! Est-ce normal (pas d’entretien ce mois) ?

      Merci d’avance.


  • Afficher les commentaires suivants