Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Alex Jones et Alt-Right qualifient l’attaque chimique en Syrie de "canular"

Les partisans d’extrême droite de Donald Trump se sont rebellés et s’en sont pris au Président après que celui-ci a ordonné une frappe contre la Syrie, soupçonnée d’avoir lancé une attaque chimique qui a tué 86 personnes.

 

« Quiconque prétendait que Trump était d’une loyauté aveugle a eu un avertissement aujourd’hui », a déclaré Mike Cernovich, l’un des leaders du mouvement Alt-Right, un groupe nationaliste qui a accusé le Président d’avoir abandonné ses positions électorales isolationnistes, dans une campagne sur les réseaux sociaux portée par le hashtag #Syriahoax (« canular syrien »).

« Nous savons tous qu’Assad n’empoisonnerait pas son propre peuple », a poursuivi ce spécialiste des théories du complot dans une vidéo mise en ligne vendredi, avançant l’idée que « l’État profond » (le « deep state », c’est-à-dire un complot de bureaucrates déterminés à saper clandestinement l’action de M. Trump) « veut une guerre avec la Russie ». « Ils utilisent l’attaque au gaz de la Syrie, qui est un canular, pour déclencher la Troisième Guerre mondiale ».

Alors que certains partisans nient l’attaque chimique, d’autres rejettent l’opinion selon laquelle elle a été ordonnée par le président syrien Bachar el-Assad, blâmant une fausse attaque montée pour faire croire à une action de Damas.

« Pourquoi Assad ferait-il cela alors qu’il est en train de gagner ? », s’est ainsi interrogé Alex Jones, responsable du site d’extrême droite Infowars, souvent montré du doigt pour ses fausses informations.

Alex Jones soutient l’idée que l’attaque était une ruse pour forcer Donald Trump à s’aligner sur les conservateurs traditionnels. Il estime que si le Président « cède à ce front anti-Syrie pour prouver qu’il n’est pas une marionnette russe, ils ne vont pas s’arrêter ».

« Trump a fait campagne pour ne pas s’impliquer dans le Moyen-Orient, car cela aide toujours nos ennemis et crée plus de réfugiés (...) Puis il a vu une photo à la télévision », a encore noté la polémiste républicaine Anne Coulter. Celle-ci a rappelé que M. Trump était opposé en 2013 à une participation militaire américaine au Moyen-Orient.

La plupart des conservateurs traditionnels ont de leur côté approuvé l’attaque punitive de 59 missiles Tomahawk lancés contre une base aérienne militaire syrienne.

Et Breitbart, le site d’informations auparavant géré par Stephen Bannon, chef de la stratégie de la Maison-Blanche, est resté sur une position neutre dans la couverture de cette frappe.

Sébastien Gorka, un conseiller du Président, s’est défendu : « Il est essentiel pour ceux qui ont voté pour cette administration de comprendre que le Président dans sa vision fondamentale n’a pas changé ».

 


 

L’attaque chimique d’Idlib « ressemble à une mise en scène »

 

Et si l’attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, dans la province d’Idlib, n’était qu’une mise en scène bien orchestrée ? Igor Nikouline, ex-membre de la Commission de l’ONU sur les armes biologiques et chimiques, présente la liste des arguments prouvant que la nature de la tragédie pourrait ne pas être si évidente que cela.

 

L’expert militaire Igor Nikouline, ex-membre de la Commission des Nations unies sur les armes biologiques et chimiques, présente une vision différente de l’attaque contre la petite ville syrienne de Khan Cheikhoun.

« M. Assad n’a pas pu utiliser des armes chimiques. Tout d’abord, il n’en possède simplement pas. Les inspecteurs internationaux l’ont signalé il y a un an. De plus, cette démarche ne lui est pas profitable – objectivement, il gagne. Et même du point de vue technique il n’a pas pu réaliser cela, à en juger d’après les images diffusées par les médias », estime Igor Nikouline au micro de la station de radio lettone Baltkom.

Selon lui, les organisations terroristes pouvaient s’emparer d’une partie des armes chimiques. Assad aujourd’hui n’en a plus. « En outre, personne ne juge avantageux de recourir aux armes chimiques, et la réaction des États-Unis en est la preuve. Ils ont frappé sans avoir procédé à aucune enquête. »

Qui plus est, M. Nikouline se dit persuadé que dans le cas où l’armée syrienne avait utilisé des armes chimiques, les conséquences auraient pu être bien pires.

Lire la suite de l’article sur fr.sputniknews.com

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’adore ce passage :

    " Nous savons tous qu’Assad n’empoisonnerait pas son propre peuple », a poursuivi ce spécialiste des théories du complot "

    Dire que le type est pro-complot juste après avoir repris une citation dans laquelle il réfute la thèse de Bachar le boucher. C’est plus du biais à ce stade là, c’est de la propagande pure et simple.

    Romandie, tes feuilles de choux ne sentent pas la rose.

     

    • A chaque citation de Alex Jones, le journaliste prend bien soin de préciser que ce dernier n’est pas crédible en utilisant les sobriquets usuels : "Complotiste", "fausses informations", sans oublier le redondant "extrême droite". Un article à lire effectivement avec des gants.


  • Quand des gens normaux essayent de trouver une logique dans une histoire de fous, ça donne n’importe quoi. Aux US, on est vraiment maintenant dans un pays dirigé par les dingos et manifestement le virus se propage.


  • J’ai été content de voir Alex Jones critiquer Trump et se détourner de lui. A mes yeux il était devenu une opposition contrôlé servant a formater les ’’complotistes’’ américains pour les rameuter derrière le nouveau pantin de la maison sale.

    Il a même été jusqu’à faire une vidéo titré ’’le président Jared Kushner’’ derrière l’attaque contre la Syrie.

    Pour ceux qui ne savent pas, Jared Kushner est le marie de Ivanka et le fils d’un membre des lumières amis personnel de Bibi... tout est dit.

     

    • Ils ont infiltré tous les leviers du pouvoir ( c’est ce que certains appellent pudiquement l’état profond) jusqu’à la famille de Trump. Pauvre Ivanka, convertie, elle croit qu’elle est le grand amour de son talmudiste de mari alors que ce dernier est en mission (sayanim) pour accomplir l’oeuvre de sa vie : servir sa véritable patrie. Trump est sous influence. Trump n’est pas Staline qui avait envoyé au Goulag le mari juif de sa fille adorée Sveltlana. Oui l’Oncle Joe détestait être sous influence.


  • Un autre canular, c’est le bombardement de cette base syrienne d’où il ne restait plus que quelques avions hors d’usages et le strict minimum niveau personnel (d’où les morts). Même les journaleux ne sont pas dupes et disent qu’il ne s’agit que d’un "coup de com". C’est sûr que ça va être difficile de faire une guerre dans laquelle tu es obligé de prévenir à l’avance tes victimes que tu vas les frapper à tel endroit et à tel moment, mais bon, s’il faut en arriver là pour mener en bateau l’état profond.


  • En effet, c’est un "false flag.

    Les Casques Blanches qui ont "intervenus" de suite après le bombardement présumé, ne portent pas des gants, dans un endroit ( prétendument) saturé par le sarin - un gaz hautement neurotoxique qui aurait démobilisé leurs mains et l’usage de ces derniers.

    Ensuite on peut voir des enfants "morts" qui ouvrent les yeux.. Bref, c’est un cirque..
    ( N’oubliez pas une chose : La Chine avance à grands pas en Afrique et s’accapare des terres fertiles des Africains. Ses intérêts pétroliers en Syrie ne sont pas négligeables et ils son loin d’être "innocents" ) Mise en place ..- Pourquoi pas ?

    http://russia-insider.com/en/politi...