Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Allemagne : des réfugiés allocataires partent en vacances dans le pays qu’ils ont fui

Le journal allemand Die Welt am Sonntag révèle que des personnes réfugiées en Allemagne, bénéficiaires d’allocations, feraient des séjours dans leur pays d’origine. Cela jetterait le doute sur la réalité des persécutions ayant motivé leur exil.

 

Selon une enquête de l’hebdomadaire allemand Die Welt am Sonntag, des réfugiés enregistrés en Allemagne, et à ce titre bénéficiaires d’allocations, feraient de courts séjours dans leurs pays d’origine. On note parmi ces destinations la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan. Autant de pays dont certains ressortissants obtiennent le statut de réfugié en Occident compte tenu des dangers et des persécutions dont ils pourraient être victimes en y vivant. Des pays où les consulats occidentaux recommandent de ne pas se rendre, sinon pour des raisons d’extrême urgence.

La Bundesamt für Arbeit (BA), l’agence fédérale allemande pour l’emploi, évoque pour sa part un « certain nombre de cas » de séjours de migrants au pays. Mais selon un porte-parole cité par Die Welt am Sonntag, l’agence est dans l’impossibilité de fournir des statistiques précises : « Il n’y a pas base légale pour cela, aussi nous n’avons aucune information ». Selon les règles allemandes régissant les droits des demandeurs d’asile, les migrants ont le droit de quitter leur pays d’accueil pour un durée maximale de 21 jours.

 

Des réfugiés économiques ?

Et si les réfugiés bénéficiaires d’allocations doivent communiquer à l’administration les dates et durée de leur « congé », rien ne les oblige à en donner la destination. Or, même si l’agence fédérale pour l’emploi venait à en être informée, cette dernière n’est pas autorisée à la transmettre à d’autres organismes publics et encore moins au public, au nom de la « protection des données personnelles ».

L’Office fédéral de la migration et des réfugiés (BAMF) y voit pour sa part une bonne nouvelle. « S’il s’agit d’un voyage d’agrément, c’est une indication que le réfugié ne craint pas les persécutions ». Mais le ministère allemand de l’Intérieur n’est pas de cet avis et a expliqué que le voyage d’un demandeur d’asile dans un pays dit de « persécution » prouvait de facto l’absence de danger – base de la demande d’asile – et pouvait conduire au retrait du statut de réfugié.

Sur l’immigration, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Plus belle la vie !!!.......


  • Les mots me manquent. Moi qui vit en ville en Belgique je vois toujours des sdf dés que je sors de chez moi non loin d’un fastfood d’une chaine américaine très connue (histoire de pas faire de pub à cette merde).

    Quand je rentre lire cela ici je suis littéralement abasourdit.

     

    • Hallucinant. Indécent. Foutage de gueule totale. Les bras m’en tombent. Si nous vivions dansun système sain d’esprit, ces gens seraient "chartèrisé" de suite, et pour toujours.


    • « Le mensonge n’est un vice que quand il fait du mal ; c’est une très grande vertu, quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps mais hardiment et toujours. » - "Lettre à Thiriot" (21 octobre 1736), dans Œuvres de Voltaire, Voltaire
      Esprit des Lumières, es-tu là ?


    • A Pamfi.
      Merci pour la référence à Voltaire... et à la philosophie des lumières (de lucifer) dont se réclament la FM et la république jacobine.
      De fait, on voit tout de suite où se situe le mensonge et la tromperie.
      Or, donc : les migrants envahisseurs ne font que mettre en pratique cette haute philosophie qu’ils ont appris de nos "élites..."
      Ils font du mimétisme.
      Et c’est à nous les gens du peuple d’entretenir tout ce beau monde !
      - Il convient de rembarquer tous ces gens qui nous envahissent sous de faux prétextes, jouant sur notre fausse culpabilité... et de débarquer tous les politiques qui ont un sens particulier et très individuel, du Bien-Commun.


  • On sent bien depuis le départ, que dans cette affaire de pseudos migrants-réfugiés, les dés sont pipés.

    Un interview de George Soros s’impose, cela va sans dire. Il aura sans doute une très bonne explication à fournir.


  • On "découvre" donc que la majorité sont des exilés économiques ; Merkel est stupide ou elle le fait exprès ?


  • Ah bon ce ne sont pas des réfugiés de guerre finalement ? Mais juste des parasites venus (et encouragés) à profiter du système ? Quel scoop !


  • P’têt’ s’ils sont malins, ils vont obtenir le statut de réfugiés là-bas aussi ! Hé ! Hé ! Hé !
    En faisant croire qu’ils sont persécutés en Allemagne. Ben quoi ? Ca peut marcher !


  • Le comble... quenelle... que dire ? logés et nourris, forcément on a de l’argent pour partir ! Restons calmes. Et c’est avec nos impôts en plus !

    Le point positif c’est que çà démonte tout le discours des européistes d’un coup !
    Strike !


  • j’ai pas arrêté de le dire sur twitter et autres réseaux sociaux. La qualité de réfugiés dès le début me paraissait douteuse, en effet que des hommes, sauf pour les syriens.
    J’ai même été jusqu’à discuter plusieurs fois avec des réfugiés (afghans) et tous avaient la même chanson : mes parents sont morts dans un attentat, ou à cause bombardement auquel je repondais : Ok, mais où sont les soeurs ? Il y a que des jeunes hommes parmi tes camarades. y’a pas de femmes en afganistan ? Vous vous reproduisez comment ?
    Éclats de rire....


  • Mais en France, on a pas attendue les migrants pour refiler des chèques vacances aux gens qui viennent se faire naturaliser...renseignez vous en mairie et, vous y avez peut être metre droit vous aussi. Pour reprendre un président celebre : "Ça ne coute rien puisque c’est l’état qui paye". Inutile de râler ici ou sur un autre site..


  • difficile de se prononcer : on parle de 10 cas ou de 10 000 cas ?
    le lièvre est soulevé, attendons la suite.


  • J’ai géré un foyer de travailleurs migrants où un des résident "réfugié mauritanien" qui après avoir été reconnu adulte handicapé, qui perçoit 900€ par mois, est reparti vivre en Mauritanie avec ses deux femmes, sous louant au passage son logement avec une petite plus value en plus !


  • Bonjour, quelqu’un aurait le lien de cette article dans le die welt am sonntag. Merci.


  • Hormis un sursaut patriotique qui se fait attendre, le gros Soros et sa bande vont vraiment pousser les Européens à la ruine.

    Au Québec, où l’actuel gouvernement fédéraliste et multiculturaliste a ouvert toutes grandes les vannes de l’immigration en 2003, nous recevons 50,000 immigrants par années pour une population totale de 8,2 millions. Cela est autant de votes pour ce parti néo-libéral qui dirige le Québec systématiquement dans le but de faire disparaitre la majorité francophone et d’en faire une ethnie du Canada comme les autres (anglophones et multiculturelle).

    Or une étude a été produite par un "think tank" canadien, néo-libéral et immigrationniste chiffrant à 4 milliards (2,7 milliards d’euros) par années le montant que les Québécois doivent payer en allocations de toutes sortes pour leur propre disparition alors qu’ils n’en retirent rien, sinon des tensions sociales et du chômage massif.

    Puisque cet institut est très favorable au multiculturalisme, on peut considérer ces chiffres comme étant conservateurs.

    Quoi qu’il en soit, s’il en coûte aux contribuables québécois 500 millions de dollars par tranche de 1 million de populations, pour une Europe de 500 millions d’habitants il vous en coûterait 250 milliards de dollars par années soit 169 milliards d’euros en temps ordinaire. Avec la crise, on peut assurément doubler ce montant.

    Non seulement le mondialisme et ses prédateurs apatrides veulent nous voir disparaitre mais, comme tous bons américano-sionistes, ils veulent que nous financions notre propre extinction.

    N’ayez crainte : ils feront bien un p’tit billet au passage !

    Un résumé de l’étude ici :
    http://tinyurl.com/jesqrj6

    L’étude (en anglais évidemment) ici :
    https://www.fraserinstitute.org/sit...


Commentaires suivants