Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

Avec notamment l’apport financier de George Soros

Certaines forces aux États-Unis confèrent un rôle spécial à l’Allemagne et surtout à sa chancelière Angela Merkel dans la lutte contre le nouveau président américain Donald Trump, d’après l’ex-secrétaire d’État allemand à la défense Willy Wimmer.

 

Pour certains hommes politiques américains, la chancelière allemande Angela Merkel est le « dernier pilier de la résistance au nouveau président américain Donald Trump » en Europe, a déclaré vendredi à Sputnik Willy Wimmer, ex-vice-président de l’OSCE et ancien secrétaire d’État allemand à la défense.

« Je suis prêt à souscrire aux propos émis par un professeur américain dans une interview au journal Süddeutsche Zeitung. Ce professeur Davis a fait partie de l’équipe des conseillers d’Hillary Clinton pendant sa campagne électorale. Il a clairement indiqué que beaucoup dépend actuellement de l’ingérence allemande dans les affaires intérieures des États-Unis. Selon lui, Mme Merkel joue le rôle du "dernier pilier de la résistance au nouveau président américain Donald Trump" », a indiqué M. Wimmer.

Selon M. Wimmer, il existe un « complot » anti-Trump aux États-Unis et en Europe et l’Allemagne s’y voit réserver une place de choix. Ce n’est pas par hasard que le président américain sortant Barack Obama, en tournée en Europe, a préféré se rendre à Berlin pour rencontrer Angela Merkel au lieu d’aller à Bruxelles, la capitale de l’Union européenne.

« Nous voyons que l’Amérique est gouvernée par des forces qui s’accrochent au pouvoir malgré l’élection d’un nouveau président et poursuivent leur politique présentant un danger pour le monde entier (…). Une sorte d’"establishment militaire" des démocrates et républicains s’est formé à Washington. Ils font tout pour passer des menottes virtuelles aux mains du président et lui faire comprendre qu’il ne pourra pas changer la politique belliqueuse des dernières années qui a pris forme sous la présidence Obama », a déclaré l’expert. Selon M.Wimmer, le milliardaire George Soros « et ses amis ne cachent pas qu’ils débloqueront des fonds considérables pour lutter contre le président élu des États-Unis ».

« Cela rappelle une "politique collective" qu’on n’a pas vue depuis 1945. Il est clair que l’Allemagne y participe très activement, puisque le New York Times en a déjà parlé : "Mme Merkel est l’élément central de la résistance à M. Trump" (…). Si on analyse les déclarations faites la semaine dernière par Mme Merkel à propos de la présidentielle américaine, on comprend qu’elle est prête à jouer ce rôle », a noté l’expert.

La preuve, les autorités et les partis allemands ne se pressent pas pour nouer des contacts avec l’équipe du nouveau président américain qui demeure pour eux un inconnu.

Pourtant les partis allemands ont jusqu’ici dialogué avec tous les candidats à la présidentielle américaine et « cela a été un instrument politique normal pour l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le Parti social-démocrate (SPD) et le gouvernement fédéral », a rappelé M. Wimmer.

Même les médias allemands sont déjà « antiaméricains » parce qu’ils ne reconnaissent pas le droit du peuple américain d’élire le président qu’il veut, poursuit-il. « On ne fait pas de la politique comme ça ! Cela montre que nous, les pays européens, avons régressé depuis la réunification de l’Allemagne », a conclu M. Wimmer.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1606070

    Les pions sont en place depuis déjà fort longtemps ; Soros n’est que le vieux chef d’orchestre croulant de tout ceci.
    Allemands, faites votre choix.

     

    Répondre à ce message

    • #1606240
      Le 20 novembre à 23:50 par Big Ben
      Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

      Soros ne me paraît pas si croulant que ça, et surtout il dispose d’ un énorme tas de fric qu’il utilise pour financer tout ce que le "système" peut compter comme trublions...
      Quand à mémé Merkel, elle n’a qu’à aller pleurer dans les jupons de la Clinton !

       
  • #1606071
    Le 20 novembre à 21:01 par gégé
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    Merkel pilier du complot anti-Trump parce que pilier d ’ Israel . Les interêts d ’ Israel : sa boussole unique , indérogeable.

     

    Répondre à ce message

    • #1606385
      Le 21 novembre à 07:49 par VORONINE
      Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

      Solidarité ethnique SOROS - MERKEL , sa mère est israelite, américaine , convertie à tout ce que l’on voudra ....Pour MERKEL, en étudiant son à platventrisme à l’égard d’ISRAEL et des USA ...je me disais que ce n’était pas la personnalité de son paternel " pasteur protestant" en DDR qui le justifiait .Le voile commence à se lever sur son passé et celui de ses parents : les origines, les conversions, les passages de POLOGNE en Allemagne puis en DDR , la collaboration avec le régime communiste etc... Les US savaient et avaient un moyen de pression ...Et ce n’est que le début , on ne sait pas encore tout .

       
  • #1606082
    Le 20 novembre à 21:12 par philippe
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    À noter que BHL a donné une interview à la Stampa où il affirme qu’il ne pense pas que Trump adoucisse son programme et et qu’il soit peu à peu digéré par le "sytème".

    Conclusion ; Trump va donc se calmer, mettre de l’eau dans son vin et rentrer dans le rang imposé par le sytème. Merci Bernard.

     

    Répondre à ce message

    • #1606516
      Le 21 novembre à 12:12 par VIVACHAVEZ
      Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

      Oui bon, en même temps, si je voulais savoir le temps qu’il fera demain, je ne le demanderais pas à Nanard. Il s’est planté sur à peu près toutes ses prévisions ces derniers temps....

       
  • #1606106

    Ha !! Mme Merkel ,que la défaite est amer .La démocratie est un vain mot pour vous ,le suffrage universel ne vous concerne en rien ,seul la dictature , la traitrise et obéir à vos maitres vous transcende . Mr Soros ,voila un homme fréquentable qui prône la haine partout ou il passe surtout quand la pensé ne correspond pas à la sienne. Votre Europe n’en a que le nom , et quand elle s’écroulera aura un gout encore plus amer en vous balayant dans les abimes d’une histoire que le peuple aura oublié à jamais ,sirotant sa liberté ,chèrement gagné.

     

    Répondre à ce message

  • #1606270

    Quand on pense que les petits sous de Pierre Bergé (qui a financé la campagne de Ségolène et a toujours été là quand Hollande avait besoin d’un coup de main), ont suffi pour faire passer le "Mariage pour tous" et ignorer comme inexistante les 3 manifs gigantesques (Manifs pour tous), on devrait se faire du souci devant les milliards de Soros. Même à la tête du budget US de 4 trillions, Trump peut se faire saboter par un "privé".
    Lénine avait trouvé les financements privés qui lui ont permis de renverser les puissants Romanov.

     

    Répondre à ce message

    • #1606351

      Oui mais... Merkel, Soros, c’est de l’histoire ancienne. C’est du malfaisant qui s’accroche.
      Ils avaient Bam, employé de la CIA. Ils ne l’auront plus. Ils avaient la presse aujourd’hui discréditée. Ils ont encore leurs petits trafics d’organes, de drogue, de femens, de migrants...
      Le monde peut-il vivre de ces "productions" ?
      Suffisamment d’Allemands détestent la harpie ; les Français font de l’allergie à leur glandu présidentiel. France, Allemagne, les deux pays clé de l’UE. La presse semble prétendre que "les Allemands" sont le problème. Mais non, les pauvres, sous dictature, contraints de travailler pour l’ennemi, de lui fournir les armes pour que l’Allemagne disparaisse.
      Dieu merci, l’histoire ne va plus dans le sens des merkollandais, les valets se font démasquer et sortir (Clinton, Sarkozy).
      C’est le vent qui souffle, comme la nuit dernière, et personne n’y peut rien même pas les dollars de la planche à billets.
      Au temps des bolchos saboteurs, la banque s’appuyait sur de l’argent issu du travail de populations très productives, sur la recherche, l’industrie, l’agriculture, du concret, le trésor. Aujourd’hui les néo-bolchos s’appuient sur des spéculations, de l’argent imprimé, la FED, le temps et la cervelle fatiguée d’employés du secteur tertiaire, éjectables, déportables, manipulables, sans compétence réelle... Sur des cheiks fainéants méchants mais incapables, sur des ressources pétrolières épuisables. Sur des châteaux de cartes et du bétonnage, du culot, de vieilles recettes éculées, des attentats sordides, de vieux larbins bafouillants, malveillants, engraissés mais dépourvus de toute espèce d’imagination. Voilà les pions éternellement avancés de la clique des profiteurs, doués pour l’esbroufe et l’escroquerie, mais l’esbroufe ne se mange pas.
      En face, ils ne peuvent que constater la détermination, le savoir, la fraîcheur, l’efficacité, l’honnêteté, la sincérité d’une opposition qui commence sa révolution, tandis qu’on approche du solstice d’hiver (on va vers la lumière).
      Et puis ce Soros, il est intouchable ? Certes il a un physique de crapaud, des pustules venimeuses, il dégoûte, mais avec des gants... On ne peut pas l’attraper, dans son marécage ? "Assainir le marais" il a dit Trump.
      Et la Merkel, elle est indéboulonnable ? On la connaît maintenant. Elle n’est pas légitime, elle espionnait les Allemands du temps de la Stasi.
      Toute cette racaille est à virer dans le placard à balais.

       
    • #1606380
      Le 21 novembre à 07:19 par bertin
      Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

      Vous écrivez peu,...mais vous voyez clair !

       
  • #1606371

    Madame Soros - oups son pendant féminin quand le monstre se travestit en genre cela donne une créature maléfique où deux démons s’accouplent pour donner naissance aux associations gauchistes nuisibles qui se répandent en brandissant le spectre des révolutions colorées : taper sur les racistes qui aiment leur pays ; savonner les planches de l’instruction nationale en valorisation l’éducation du genre ; cracher sur ceux ayant de fortes convictions et valeurs ; maintenir le peuple sous haute surveillance en épiant leurs faits, leurs gestes et leurs paroles... Voilà deux monstres qui essaiment partout leurs cynismes afin que les mondialistes puissent amasser du fric et contraindre les nations par l’arbitrage juridique.

     

    Répondre à ce message

  • #1606433
    Le 21 novembre à 09:12 par alunissons
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    Un des chiens de garde de la maison mère...

     

    Répondre à ce message

  • #1606438
    Le 21 novembre à 09:20 par anonyme
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    ’’qu’il ne pourra pas changer la politique belliqueuse des dernières années qui a pris forme sous la présidence Obama’’

    Bizarre on ne parle plus de Bush et du 11 septembre, de l’Irak et de l’Afghanistan ainsi que de la Géorgie... Bush c’était les républicains non ?

     

    Répondre à ce message

  • #1606627
    Le 21 novembre à 14:40 par Leïla
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    J’espère que l’amiral Trump tiendra bon la barre, j’ai l’impression qu’il devra traverser les 40 èmes rugissants.

     

    Répondre à ce message

  • #1606776
    Le 21 novembre à 18:34 par redsniper06
    Angela Merkel, pilier d’un complot européen anti-Trump ?

    La teutone commence a donner dans le sordide !!!...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents