Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

L’UE est devenue la meilleure amie de la transnationalisation des entreprises

L’affaire Apple – c’est-à-dire celle d’un modèle industriel transnational fondé sur l’évasion fiscale, en dit brutalement très long sur les véritables clivage structurants de l’Occident contemporain. Au-delà de l’anecdote, ce billet propose donc un décryptage du lien structurel entre la géopolitique de l’Occident et l’émergence de son nouveau modèle économique.

 

Apple et l’émergence des sociétés transnationales

D’Apple, on ne dira pas qu’il s’agit d’une société multinationale, mais bien d’une société transnationale. En effet, comme l’a montré l’enquête de l’ancien sénateur démocrate Carl Levin, Apple, comme bien d’autres, fonctionne à partir d’une cascade de sièges fantômes dont l’objectif est de permettre une optimisation fiscale, expression pudique qui cache l’évitement fiscal complet. Apple n’est donc pas une entreprise multinationale, mais une entreprise qui est sortie du cercle des nations et ne participe pas à l’effort de financement des dépenses publiques grâce auxquelles elle peut dégager des profits.

 

Apple et l’Europe

Grâce à l’enquête de Carl Levin, la Commission européenne a pu mener sa propre enquête (ouverte en avril 2014) sur les pratiques fiscales d’Apple. La Commission sait désormais que le montage d’Apple en Irlande a permis au géant transnational de limiter son taux d’imposition à 0,005 % en 2014, après avoir payé 1 % seulement d’impôt sur ses bénéfices en 2013. Ces taux, qui laisseront rêveurs plus d’un entrepreneur, expliquent le « redressement » dont Apple fait l’objet aujourd’hui. Le montage est décrit ci-dessous par la Commission :

 

 

Lire la suite de l’article sur eric-verhaeghe.fr

 

L’UE, simple outil des multinationales ?
Lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1546394

    "Un pays c’est un hôtel" - Attali
    Cette phrase aurait tout aussi bien pu être prononcé par Jobs, Zuckenberg, Gates et Co...

     

    Répondre à ce message

  • #1546487
    Le 31 août à 22:13 par Goldspring
    Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

    Apple est une société SUPRA-nationale et non "transnationale".

    .

     

    Répondre à ce message

  • #1546536
    Le 31 août à 23:34 par jojo l’affreux
    Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

    Je ne suis pas toujours d’accord avec M.Verhaeghe, mais là il vient d’identifier un problème majeur (enfin !) donc je ne peux que l’applaudir !
    Quand les gens auront compris que depuis le début des années 90, les impôts n’ont pas augmenté pour tout le monde, on aura un grand pas. Plus les gros cochons tout gras s’évadent, plus les veaux sont matraqués de taxe pour compenser, c’est pas plus compliqué que ça.
    Perso je le redis, je donnerai cher pour voir 1 graphique avec 4 courbes dessus depuis 1990 jusqu’à aujourd’hui :
    - la courbe du PIB en euro d’aujourd’hui
    - la courbe de la dette de l’état en euro d’aujourd’hui
    - la courbe des recettes de l’état
    - la courbe des dépenses de l’état
    Les 2 premières courbes sont faciles à trouver, les 2 autres beaucoup moins...
    Il n’est pas normal qu’un état qui faisait un PIB de 1000 milliards en 1990 et 2200 milliards aujourd’hui n’est plus les moyens d’entretenir le même réseau de flics, de pompiers, d’hôpitaux et de militaires qu’en 1990. Parce qu’il est 2 fois plus riche et que les salaires n’ont pas doublé.
    100 milliards d’euro par an, ça fait 1000 milliards de manque à gagner au bout de 10 ans...

     

    Répondre à ce message

  • #1546651
    Le 1er septembre à 09:22 par Maxence
    Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

    Apple ne remboursera rien du tout et continuera à nous VOLER pour cette simple raison que Juncker a été justement nommé Président de la Commission par les US pour le remercier d’avoir organisé "l’optimisation fiscale" des multinationales US quand il dirigeait le gouvernement luxembourgeois . C’est ficelé .

     

    Répondre à ce message

    • #1546716
      Le 1er septembre à 12:31 par tictac
      Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

      Cité de Verhaeghe :
      "Jean-Claude Juncker, qui porte le fer contre le dumping fiscal en Europe, a lui-même été l’artisan d’un système qui a permis au Luxembourg d’accueillir énormément de sièges fantômes, et qui avait fait l’objet d’une campagne de presse peu de temps après son accession à la présidence de la Commission."
      Il faut donc virer J-C Juncker.
      Cité de Info-Arte-Tv de février 2015 dans l’article "La crédibilité de Jean-Claude Juncker sérieusement mise à mal" :
      "la Conférence des Présidents, c’est à dire Martin Schulz et les Présidents de groupes politiques, n’a pas demandé de commission d’enquête [sur le scandale Luxleaks impliquant Juncker]. On en est resté au stade de la commission spéciale... sur l’évitement fiscal au Luxembourg et sur les implications de Monsieur Juncker dans cette affaire...Un tel système d’évitement fiscal n’a été possible que grâce au soutien des autres Etats-membres de l’Union."

       
  • #1546861
    Le 1er septembre à 16:39 par spirit
    Apple et le gouvernement profond en guerre contre les nations

    Comme dirait l’autre :"On est là pour faire avancer le progrès,pas pour payer des impôts !!!"

    L’UE est une escroquerie made in USA...C’est un fait !

     

    Répondre à ce message