Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Apple : pour Edward Snowden, le FBI incapable de déverrouiller un iPhone, c’est des "conneries"

Edward Snowden dénonce le « bullshit » du FBI. Pour le lanceur d’alerte, la police fédérale américaine, qui affirme avoir besoin de l’aide d’ Apple pour déverrouiller l’iPhone utilisé par un tireur de la fusillade de San Bernardino, en Californie, raconte en somme des carabistouilles.

 

« Le FBI dit qu’Apple a des "moyens techniques exclusifs" pour déverrouiller un iPhone. Très respectueusement, c’est des conneries  », a lancé l’ancien employé de la NSA, réfugié en Russie depuis 2013, dans une discussion vidéo lors d’une conférence.

 

Se faciliter la tâche pour l’avenir

Sur Twitter, l’ancien employé de la NSA a développé sa pensée : « Les experts technologiques du monde entier s’accordent contre le FBI », a-t-il écrit, en renvoyant vers un lien qui explique précisément comment le FBI aurait pu contourner la fonction de l’iPhone qui efface les données lorsqu’un mauvais mot de passe est entré dix fois de suite. C’est « un exemple  », a précisé Edward Snowden.

Un moyen qui est loin d’être le seul. Dès le début, le FBI aurait ainsi pu accéder à la sauvegarde de l’iPhone sur le service iCloud, s’il n’avait pas réinitialisé manuellement son mot de passe. Le « Bureau » aurait aussi pu extraire la puce du téléphone pour y accéder de l’extérieur, une technique brutale qui nécessite de l’attaquer à l’acide et de la percer, mais qui a déjà fait ses preuves. Ou encore réinitialiser le compteur interne de l’iPhone afin de pouvoir essayer un nombre illimité de mots de passe, détaille le site The Intercept.

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Y a-t-il un avant et un après Snowden en matière d’information sur le renseignement ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est Snowden, le bullshit… Il raconte n’importe quoi ce type, depuis le début. Un petit analyste qui se prend pour un grand génie parce qu’il a “dévoilé” un certain nombre d’informations que tout le monde dans le milieu concerné connaissait déjà. Bullcrap.

     

    • Un zélote d’Apple ? Evidemment que le FBI a dans ses rangs des gens qui ont les compétences pour déverrouiller un Iphone ! Il y a plein de branleurs bac -10 mais petits génies de l’informatique qui sont capables de le faire...C’est du cinéma tout ça !


    • Quelle analyse pertinente....
      "Tout le monde dans le milieu savait". Ah tiens, et personne n’a vendu la mêche ?
      Comme pour le 11 septembre ? Les missions Appolo alors ?


    • Simple grille d’analyse : combien de "révélations" de Snowden ont-ils mis en péril Israel ?

      zero !


    • @ JUL

      1 - Le monde ne tourne pas autour d’Israël,

      2 - Pour amener des preuves directes et tangibles, c’est à dire non déductives (70% des nôtres), de l’implication de cet État dans un coup bas, il faut être très haut placé et avoir accès à des dossiers sensibles. Ce n’est pas son cas et ça ne l’a jamais été.

      3 - Son ancien domaine d’expertise ne le confrontait pas directement à un secteur de prédilection des équipes israéliennes. Les israéliens n’ont pas besoin de voler de misérables données éparses sur des sujets secondaires, les puissants de la cause, qui tiennent le congrès se font servir les données capitales sur un plateau à la vue de tous.

      @ brognitus

      Je ne crois sincèrement pas qu’il se prenne pour un génie, il à plutôt un profil humble dans ses vidéos, il ne parle que de ce qu’il connait et précise quand il extrapole/tire des conclusions personnelles.
      En revanche tu sembles souffrir d’un complexe d’infériorité. Il ne faut pas être jaloux des projecteurs, ils ne sont jamais une bonne chose.

      "Il dit ce que tout le monde sait"...

      Ce que je sais moi, c’est qu’il est évidement certain que rien ne résiste à la DS&T US si elle fait un focus sur les moyens de télécommunication d’un individu ou sur un groupe.

      Cela dit le but des serveurs de filtrage quantique qui quadrillent aujourd’hui tous les réseaux civils du monde est précisément de ne pas avoir à faire de focus sur qui que ce soit (coûteux + perte de temps) mais de pouvoir tout lire en clair, très rapidement afin que les filtrages puissent produire des stats sur le moral et les croyances humaines. Stats qui doivent être assez chaudes pour être vendables/revendables à ceux que ça peu intéresser... Et qui ont les moyens car c’est sans doute pas donné.

      L’objectif ultime reste le contrôle, par la connaissance, la catégorisation et l’offre ciblée, dans le commerce comme en politique.

      Dès lors que vous communiquez, même oralement devant une seule personne, vos mots et les infos que vous divulguez ne vous appartiennent plus, et vous n’avez plus aucun contrôle dessus... Alors sur le web, ai je besoin d’expliquer...

      Si ce mec n’avait aucune valeur, les services secrets de Poutine ne l’auraient pas accueillis et très certainement débriefé.


    • @ JUL

      Il n’était pas sous-traitant au Mossad, mais à la NSA ! Ce sont des bases de données américaines qu’il a copiées, pas israéliennes. Il ne peut quand même pas inventer des informations sur Israël juste pour nous faire plaisir.

      Et oui, dans l’état actuel des connaissances, il existe au moins deux techniques pour obtenir ce qu’ils veulent, mais il est vrai que ce n’est pas simple ni rapide. Je crois qu’ils veulent tout simplement créer un précédent afin de pouvoir, à l’avenir, faciliter leur collecte de données.

      Pour les méthodes c’est ici :

      http://tinyurl.com/jcfapsw

      http://tinyurl.com/z2qhyyc


  • exactement ce que j’ai pensé quand la nouvelle est sortie...de la pub pour Apple alors que franchement toutes les entreprises US sont cul et chemise avec les autorités...à votre avis ils utilisent quoi les chefs d’état étrangers (sauf Poutine) ?

    Les autorités US ont accès illimité à Windows, Apple, skype, fuckbook etc...c’est un minimum.

    C’est une info digne de TF1 ou télérama !


  • A part si vous puisez votre propre eau, générez votre propre électricité, n’êtes pas abonné à Internet, n’êtes pas affilié à une banque... (je continue ?) les services de renseignements savent où vous êtes et ce que vous faites. Apple et ses confrères multinationales technologiques ont toujours travaillé avec le FBI et la CIA.


  • Pour les gens intéressés, des cryptologues ont montré en octobre dernier comment les services américains (? ? > NSA > FBI par ordre de puissance de calcul disponible) étaient capables de casser le cryptage des communications vers un minimum prouvé de 60% (mais probablement 100%) du top 1 million des sites mondiaux en produisant un effort quasi nul, alors qu’ils ont même accès à des supercalculateurs classés.

    Les données des machines Apple sont rapidement synchronisée avec le cloud, et les services les interceptent et les décryptent avec la même technique. Donc effectivement, la lutte des services contre Apple à pour but de "Se faciliter la tâche pour l’avenir" et à defaut d’être dans l’intéret des peuples, elle a au moins pour mérite d’être anticipatrice.