Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Après la censure extrajudiciaire, le blocage automatique de sites ?

L’État totalitaire veut plus de moyens pour tuer les libertés

Les policiers et gendarmes de la plateforme Pharos aimeraient bénéficier d’une procédure automatisée pour faire bloquer ou déréférencer des contenus ou sites Internet qu’ils estiment illégaux.

Faut-il aller jusqu’à permettre à la police de bloquer d’elle-même les sites internet qu’elle estime être illégaux, ou d’obtenir sans contrôle le déréférencement de contenus ? Déjà investi du pouvoir de demander aux intermédiaires techniques la censure de pages ou de contenus sans passer par la justice, le ministère de l’Intérieur souhaiterait désormais automatiser certaines procédures.

« Le premier chantier, c’est l’automatisation des mesures de blocage et de déréférencement », a ainsi confié le capitaine de Gendarmerie Julien Gauthier, chef de la plateforme Pharos (Internet-Signalement.gouv.fr), dans une interview au journal L’Essor de la gendarmerie nationale. « On a encore besoin de faire évoluer les techniques pour que la procédure soit simplifiée », explique-t-il.

Actuellement, la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) impose aux hébergeurs et éditeurs de services en ligne de retirer et « d’informer promptement les autorités publiques compétentes de toutes activités illicites qui leur seraient signalées », lorsqu’elles relèvent des catégories suivantes :

- apologie des crimes contre l’humanité ;
- apologie ou provocation à la commission d’actes de terrorisme ;
- incitation à la haine raciale, à la haine à l’égard de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation ou identité sexuelle ou de leur handicap ;
- pédopornographie ;
- incitation à la violence, notamment l’incitation aux violences faites aux femmes ;
- atteintes à la dignité humaine.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

Voir aussi, sur E&R :

Derrière l’antiterrorisme de façade, les analyses que le pouvoir
veut censurer, à découvrir de toute urgence chez Kontre Kulture :

Pour soutenir l’information indépendante sur Internet
(pendant qu’il en est encore temps) :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas cons les mecs,avec ce système (anti-Français patriotes),ils pourront fermer des sites de l’étranger via leur fournisseurs d’internet (ex:sfr,numéricable etc...) ayant pignon sur rue chez nous en FRANCE.
    Un fournisseur d’internet Français n’aurait jamais l’autorisation dans ce pays, je ne le cite pas mais vous aurez compris.Eux on le droit de nous humilier dans notre propre pays.


  • Génial !
    On a déjà remplacé :
    - ) les journalistes par des robots,
    - ) et les magistrats par des robots.

    On va maintenant informatiser le processus de détection des terroristes-du-net en commençant par :
    - ) la détection robotisée,
    - ) la suppression des sites par des robots,
    - ) la condamnation pénale par des robots,
    - ) l’envoi de robots pour arrêter les terroristes
    - ) et on remplace les surveillants de prison par des robots.

    C’est sûr que pour un jeune, ça va être de plus en plus dur de trouver un métier d’avenir.
    Peut-être : destructeur de robots ... et encore.

     

  • J’aime bien la position en quatrième place sur six, de la pédopornographie....ça veut tout dire !

     

  • J’imagine le détaché à la censure en train de cocher des cases du bout de sa souris l’air enjoué : clic, bon censure, clic,... clic, censure, clic, clic, censure, clic, consonne, voyelle. (salaire 1000€)

    On va plus se faire chier à faire un site si çà continue !


  • A mettre en parallèle avec "La Loi des suspects" qui fut votée le 17 septembre 1793 (20 vendémiaire an II) pendant la Terreur de la Révolution française, c’est un corollaire à la technique des 3 murs, vieille ficelle politique et d’application dans les régimes totalitaires où le principe même du droit à être jugé équitablement disparaîtrait, la suspicion valant crime.

    Le 1er mur, c’est celui de la liberté de penser [Free Thinking] ; c’est ce mur intellectuel qui est le 1er barrage vers nos libertés, c’est notre éducation et notre culture qui parfois sont un frein à notre liberté de penser. La culture peut engendrer des réflexes de pensée, des automatismes dans notre manière de percevoir le monde.

    Le 2ème mur, c’est celui de la liberté d’expression [Free Speech], notamment quand on vit dans un pays où les médias sont contrôlés par l’Etat et où la conscience d’un pays entier est réduite à ce qui peut être dit dans les relais officiels de la presse, occultant ainsi les opinions réelles de la population dans toute leur diversité.

    Le 3ème mur, c’est le mur de la technologie et de l’accès libre [Free Access] aux technologies qui permettent le développement de nos sociétés. Ainsi en est-il des technologies de cryptage qui permettent de protéger l’anonymat et la vie privée des citoyens, ainsi en est-il d’Internet qui est une technologie qui favorise la liberté d’expression et la liberté de penser, etc.

    Le système ne durera pas pour deux raisons :
    • Il n’est pas viable, l’ avenir qu’il construit n’est pas viable. Cette évidence est reconnue par les agents même du système en interne.
    • C’est justement parce que les gens qui le font fonctionner n’ y croient pas que la situation ne peut être que provisoire. Il faut un minimum de convictions idéologiques pour faire tourner une société désormais basée sur la propagande d’ Etat.

    Tout ceci est un énorme mensonge, simplement la Nomenklatura est allée trop loin (laxisme, aveuglement théoricien, prédominance de l’économique, intérêts à courts termes), si loin qu’elle ne peut plus revenir en arrière sans avouer son absolue incompétence et donc gicler avec l’eau du bain.

    En fait ils sont dans la posture des PC européens avant la chute du communisme, situation ingérable qui va inéluctablement dans le mur, basée sur une idéologie à laquelle aucun responsable informé ne croit.

    La Loi des suspects, septembre 1793
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_d...


  • Ils en ont rêvé d’un internet à la chinoise. Maintenant c’est réalisable.
    Merci l’état d’urgence !!!


  • Si le site d’E&R est bloqué on fera de l’entrisme sur les sites des constipés du Figaro et du "Monde" . Le furet n’a pas fini de courir, ce ne sont pas les ploucs alcoolisés de la police qui pourront l’attraper .


  • La télé et ses chaines privées remplissent presque tous les critères requis pour le blocage. Mais ça appartient aux riches mondialistes : banquiers, marchands d’armes, monopolistes industriels et amis de pierre berger qui n’a aucun rapport avec la pédophilie (dans ce dernier cas, rectifier avec l’impression positive de l’inconscient cher à Lucien Cerise).
    Totalitarisme : quand un petit nombre contrôle tout.
    Remède : des assemblées populaires tirées au sort pour exécuter la censure utile à la décence commune.
    Retour à la réalité : la formation en informatique devient un module obligatoire pour le dissident.

     

    • Selon les critères il faut tout fermer...Imaginez un monde sans télé, radio...ce qui arriverait avec un dérèglement électromagnétique sur la terre, englobant en plus les flics...
      Je rêve d’une autre planète où tout serait que paix, harmonie et bonheur. J’ai la chance de pouvoir me rendre de plus en plus souvent sur une telle planète où les personnes communiquent par télépathie.


  • "incitation à la haine raciale"

    Tout est dit, on a compris. E&R et tous les sites d’infos hors système sont visés.

    Plus l’idéologie dominante avance, plus elle est totalitaire, c’est dans sa nature même.


  • "Automatisation". Tout est dit. Ce sera un programme informatique (manipuler par leur dirigeants) qui feront arbitrairement les blocages. Ils se cacheront leur responsabilité par en clamant l’automatisation du système.


  • Pour l’atteinte à la dignité humaine :
    http://www.interieur.gouv.fr/
    Merci de faire votre boulot.
    Si besoin de preuves ne pas hésité à se reporter au vote sur l’état d’urgence, avec seulement 50% des députés.


Commentaires suivants