Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Arabie saoudite : la société Ben Laden ne paie plus 50 000 employés

Le royaume ne l’est pas pour tous

La société Ben Laden, leader sur le marché de la construction en Arabie Saoudite, serait-elle en cessation de paiements ? Depuis quatre mois, 50 000 travailleurs saoudiens et étrangers n’ont plus perçu de salaires et ont donc décidé de faire grève.

[...]

À défaut de recevoir leurs six derniers salaires, les 50 000 employés de Ben Laden Group, ont reçu un visa de sortie définitif. Seulement, les travailleurs sont bien décidés à ne pas se laisser faire. Ils ont cessé de travailler sur les chantiers et occupent depuis un mois le siège de l’entreprise à Jeddah. Ils ont fait savoir qu’ils quitteront le royaume une fois que l’entreprise saoudienne aura soldé leur situation.

[...]

 

Les causes de cette situation sans précédent remontent à septembre 2015, lorsqu’une grue s’est effondrée à la Mecque provoquant la mort de 107 personnes. Le roi Salman avait décidé de sanctionner lourdement la puissante société de bâtiment Ben Laden chargée à l’époque de l’extension des lieux saints. Le souverain avait décidé de retirer tous les gros chantiers au groupe saoudien. Huit mois après la tragédie à La Mecque, ce sont finalement 50 000 travailleurs qui paient les conséquences.

Lire l’article entier sur rfi.fr

 


 

Ben Laden Group licencie 77 000 salariés

L’entreprise de BTP fondée par le père d’Oussama ben Laden est confrontée au ralentissement économique de l’Arabie saoudite et subit les conséquences de l’effondrement d’une grue à La Mecque en septembre 2015.

 

 

Le géant du BTP, Ben Laden Group, qui appartient à la famille du terroriste Oussama ben Laden, va connaître une terrible saignée. Lundi [2 mai 2016], ce groupe saoudien de construction a reconnu qu’il allait licencier 77 000 salariés étrangers et peut-être de 12 000 à 17 000 Saoudiens. Les 77 000 employés étrangers ont reçu « leur visa de sortie », a indiqué au quotidien saoudien al-Watan un responsable anonyme. Le même quotidien avait écrit vendredi que 50 000 travailleurs étrangers refusaient de quitter le pays car leur salaire n’était pas payé depuis plus de quatre semaines.

Ce plan social est très sévère, car, en tout, Ben Laden Group compte 20 000 employés étrangers, notamment des Égyptiens. « Nous comprenons que la réduction de la force de travail n’est pas facile pour tous », a admis Yaseen Alattas, porte-parole de cette entreprise.

[...]

Ben Laden Group est aussi confronté au ralentissement économique qui frappe l’Arabie saoudite depuis l’effondrement des prix du pétrole, la principale ressource du pays. Aujourd’hui, le chômage touche officiellement 11,5 % de la population active dans le royaume. Mais des experts estiment que le véritable taux est encore plus élevé.

Lire l’article complet sur lefigaro.fr

La dangereuse géopolitique saoudienne, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.