Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Archives : Alain Soral invité de Campus en 2002 à propos du "sexe en littérature"

Alain Soral était invité dans l’émission Campus présentée par Guillaume Durand sur France 2 le 16 mai 2002. Le thème : « Le sexe en littérature ».

Également présents : Xavier Deleu, Hervé P. Gustave (alias HPG), Ovidie et Didier Van Cauwelaert.

Une analyse toujours d’actualité.

 

« Aujourd’hui c’est plus transgressif de dire "J’ai voté Le Pen" que "J’ai partouzé". »

 

 

Retrouvez Jusqu’où va-t’on descendre ? chez Kontre Kulture :

Retrouvez les analyses d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

Vous appréciez Alain Soral ?
Dites-le autour de vous avec la boutique E&R :

Les dernières interventions d’Alain Soral, sur E&R :

Prolonger la vidéo avec Kontre Kulture :

 
 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • A 17mn 38, parfaite définition du libéralisme actuel : on comprend que la pornographie y ait toute sa place !
    Chapeau pour la synthèse d’Alain, donc.
    Débat fort consensuel par ailleurs, on s’en serait douté....

     

    Répondre à ce message

  • Soral est d’une drôlerie irrésistible ! Vif et frais ! (Van Cauwelaert dans la posture de l’écrivain, chiant donc)

     

    Répondre à ce message

    • Excellent oui, ce type respire la bonté et le bon sens, on a envie de lui serrer la paluche et de l’inviter à bouffer :)

      Dire que le système essaye de le faire passer pour un fou et un extrémiste... Je dirai plutôt qu’on ne voit que très rarement des individus aussi équilibré et distancié qu’Alain Soral, bien au contraire !

       
  • Avec 15 ans de recul, le plus (le seul) transgressif est toujours Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #1687323

    Taquin le Alain. Un chien dans un jeu de quilles.

     

    Répondre à ce message

  • #1687420

    Ouate des frocs.
    On est bien d’accord, cette vidéo n’est pas sur Soral. Elle fait partie de nombreuses vidéos diffusées sur ER, qui, sous divers sujets, font la promotion de la fausse liberté hédoniste de l’individu, qui se réduit, comme dit Alain, au désir et à la consommation. Pour résumer, je dirais qu’on ne peut s’extasier sur une pathologie. Laissé à votre réflexion, le Dictionnaire des oeuvres érotiques est disponible dans 19 des 20 bibliothèques parisiennes, tout comme les oeuvres du poussah Michel Onfraye.

     

    Répondre à ce message

  • C’est ici où il fait un doigt d’honneur à une ancienne vieille star du X ?

     

    Répondre à ce message

  • N’est-ce pas durant cette émission qu’Alain Soral, selon une de ses interviews vidéo quelques temps après cette émission, peut-être pour ex-Videodrom (?), et dans laquelle il racontait que Josiane Savigneau, présente à quelques mètres derrière, ne cessant pas de l’invectiver, il finit par lui faire un doigt d’honneur ?!!

     

    Répondre à ce message

  • ça doit être la seule vidéo où Soral est présent que je n’avais jamais vue.

    Encore un de ces talk show des années 2000 où ils mettaient des putes et des intellos côte-à-côte, un mélange des genres plus que douteux visant à normaliser le porno et à l’intellectualiser. Le genre d’émissions pour les types qui vont dans les rues où il y a des putes pour se faire mousser en les regardant, sans jamais oser passer à l’acte.

    Moi je vois des blancs décadents, en pleine fin de civilisation, entrain de blablater en se croyant subversif. L’émission est extrêmement chiante, j’ai eu beaucoup de peine à en venir à bout ! un comble pour une émission faisant partie d’une stratégie de diversion.
    Van coward est soporifique, mais même si c’est le bouffon de l’émission je le préfère presque aux harders, assez stupides pour faire passer leur propagande pornocratique pour de la subversion, pour dire que leur milieu était marginal, bla bla bla. Quand j’étais plus jeune ce genre de propos me donnait la nausée, aujourd’hui ça m’ennuie à un point inimaginable, pourtant je ne m’ennuie jamais d’ordinaire. La vraie marginalité ce n’est sûrement pas la déviance, déviance que ces ploucs ont achevé de normaliser. La vraie marginalité c’est la misère, que moi j’ai connue contrairement à ces usurpateurs, le reste n’est que le simulacre que les normaux ont trouvé pour se donner un genre.

    La plus insupportable tête à claques restera toujours ce présentateurs fils de marchand d’art, toujours entrain de faire l’ancien... il y a des baffes qui se perdent.

    Aucune subversion dans ces émissions. A ce sujet, la seule subversion est les philosophies ou les religions qui mènent à l’abstinence, l’arme de destruction massive contre l’idéologie du désir et le premier pas vers une rééducation des femmes.

    .

     

    Répondre à ce message