Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Arts martiaux mixtes – Entretien avec Alain Soral et Éric Sancery

Diffusé initialement à la fin de la dernière émission Soral répond !, l’entretien avec Alain Soral et Éric Sancery sur les arts martiaux mixtes est désormais en accès libre.

 

S’initier aux sports de combat avec Kontre Kulture

Découvrir l’oeuvre d’Alain Soral chez Kontre Kulture

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par PayPal

Vous pouvez aussi effectuer un don par chèque à l'ordre d'Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En même temps, le judo chez les lourds, ça a toujours été chiant comme la mort. Ce n’est pas neuf. Pour des raisons évidentes, c’est beaucoup moins technique que chez les poids moyens/légers.

     

    • C’est vrai que dans Judo, les lourds ça a toujours été statiques et peu spectaculaire.Mais des combats de qualités, comme l’on pouvait voir dans les années 80 et début 90, il y en a très peu aujourd’hui, toutes catégories de poids confondues.


    • #1405813
      le 25/02/2016 par Le comtois de l’arrière garde
      Arts martiaux mixtes – Entretien avec Alain Soral et Éric Sancery

      Ce n’est pas tout à fait vrai. Dans les années 70 et 80 il y avait des lourds comme Endo, Yamashita ou Saïto qui étaient très explosifs et techniquement très forts. Yamashita c’était la classe. Il plaçait sa main gauche au revers et lançait des attaques d’une grande pureté. Il y avait aussi Angelo Parisi, premier champion olympique français avec le léger Thierry Rey et qui, d’après ce dernier, était un danseur (au sens noble) de 120 kilos. Dans les années 2000 il y’a eu le russe Tamerlan Tmenov qui faisait vraiment un judo de léger avec des attaques en SUTEMI WAZA (la fameuse planchette japonaise) et de superbes enchaînements au sol, et le lourd de poche japonais Yasuyuki Muneta, 1m70 pour 120 kilos, un physique improbable, l’un des derniers à avoir battu Teddy Riner, et probablement le judoka le plus explosif toutes catégories confondues que j’ai vu. Et en plus il avait un judo extraordinaire.

      Donc c’est faux de dire que la catégorie des lourds a toujours été chiante. Dans les autres catégories il peut y avoir des combats aussi chiants. Maintenant je dirais que la catégorie actuelle des lourds n’est pas intéressante car Teddy Riner a des gamins en face de lui. Et pourtant l’israélien Sasson, le hollandais Meyer ou les japonais Shichinohe et Harasawa sont de superbes athlètes.

      Le problème actuel du Judo est plus profond. Les dirigeants internationaux et les commissions d’arbitrage ont cru qu’en laissant moins les judokas travailler au sol et en les pénalisant à tour de bras ça allait favoriser le spectacle debout et être plus lisible et compréhensible pour les spectateurs. Mais c’est l’effet inverse qui se produit : on assiste à des combats très tactiques qui se jouent au décalage des pénalités et qui n’ont plus rien à voir avec l’esprit martial. Résultat aussi bien les spécialistes que les néophytes se font chier. Tous les judokas critiquent en mal ce règlement (notamment l’interdiction des saisies aux jambes, des ponts et de ceinturer l’adversaire au niveau de la taille) mais les dirigeants s’en moquent. Et c’est dommage car les judokas sont de vrais combattants, contrairement à ce que dit Soral, et le Judo une discipline très efficace en combat.


  • Amusantes ces critiques de politiciens et présidents de fédération... ces critiques (dignité bla bla, commerce bla bla) étaient celles portées contre la boxe anglaise au début : des hommes moitié nus qui se tapent dessus, c’est indécent, il faut interdire....
    les bureaucrates et politiciens ne varient jamais leur discours


  • Une fenêtre éblouissante sur les sports de combat. Alain Soral fidèle à lui-même ("merte", j’ai mis un trait d’union et un accent circonflexe, c’est pas interdit aujourd’hui ?... nivellement par le bas).
    Merci à tous et à chacun de la dissidence, l’espoir fait vivre.
    Vivement le K.O. au merdier.


  • Bonjour,
    Quel est le nom de la salle ?

     

  • Le mma ce sont les arts martiaux ramenés au niveau animal. Ils se battent comme des animaux... en cage. Si tous les coups deviennent permis, pourvu qu ils soient "techniques", pourquoi pas le coup de pied dans les parties ? Et pourquoi pas l’introduction du nunchaku, au maniement très "technique" aussi, tant qu’on y est.

    Au niveau poids lourds, l’introduction d’un sumotori de 2.20m avec un poids de 250kgs, ça donnerait quoi ?

     

    • Ca a déjà eu lieu, Takase vs Yarborough, Akebono vs Royce Gracie, etc... regarde ces combats faciles à trouver sur youtube tu seras surpris. Le travail au sol est excessivement technique et permet justement de combler le déficit pondéral et de puissance.

      Le MMA n’était pas à l’origine une plateforme pour de mauvais combattants, mais une "infomercial" pour le jiu jitsu brésilien (cf ufc 1 à 4 ) monté par Rorion Gracie, qui en utilisant son frère, le frële Royce Gracie comme démonstrateur a permis de prouver au monde que le travail au sol permettait de venir à bout d’adversaires bien plus imposants et brutaux via la technique et d’inviter ainsi les américains à pratiquer le jjb avec la famille Gracie contre un petit billet. L’UFC n’avait pas pour ambition de faire naitre un "sport".
      Le jiu jitsu brésilien qui est le "tiers" manquant dans l’exposé vidéo est certainement l’art martial le plus cérébral que j’ai pu pratiquer, j’invite Soral à s’y intéresser sérieusement.


    • @ Marcelo4ever
      Je suis loin d être un spécialiste du sujet, mais les deux sumotoris en question m’ont l’air d’être des "derniers de la classe" de leur discipline, genre "fond de classement" tentant de se faire qques billets là où en accepte encore de leur faire faire un tour de piste, juste pour le spectacle. Un vrai sumotori japonais, c’est autre chose que ça.
      Concernant Gracie, il s’en tient strictement a sa seule discipline - le jjtsu - lorsqu’il combat en mma, n’est-ce pas ? Si c’est le cas, c’est bien la preuve qu’on est pas obligé de cumuler des techniques hétéroclites pour gagner.
      Quel est le but finalement ? Avoir l’"homme-le-plus-fort-du-monde-toutes-techniques—confondues" ? Ca n’existe pas, car le meilleurs athlète pieds poings n’aura jamais la technique du haut du corps d’un super champion de boxe anglaise (type Tyson). Inversément, un Tyson-type ne pourra jamais se servir de ses jambes à la manière d’un Le banner etc. Raison pour laquelle les distinctions entre les disciplines ont tout leur sens.


    • T’es à l’ouest l’ami.

      Sur la cage, déjà elle n’est pas utilisée partout. Au Japon, en Russie, en France et meme au Brésil (parfois) on utilise le ring.
      D’autre part, si au depart elle servait le show, on a vite vu qu’elle apportait également plus de sécurité aux combattants en permettant d’éviter des chutes lors de phase de lutte. A tel point qu’en Russie notamment ils ont transformé les ring en rajoutant une corde supplémentaire et en les épaississant pour éviter toute chute.

      Tous les coups ne sont pas permis. Les règles sont précises et garantissent l’iintégrité physique des combattants. Si l’organisation UFC, aujourd’hui n°1 mondiale, a fait faillite dans les années 90, c’est justement à cause d’un trop grand laxisme au niveau des règles. En MMA, on essaye de se rapprocher le plus possible d’un veritable face à face tout en restant dans le cadre sportif.


    • En faites, comme vous je pensais également que le MMA était tout permis, mais il y a des règles bien précises comme pas de coups dans les genoux, les parties, la nuque. les yeux Ce sport a pas mal évolué en faites. Je m’étais fait une idée il y a quelques années mais la fédération a fait évoluer cette discipline pour en faire un sport en y mettant des règles ce qu’il n’y avait pas au début...

      Bon je suis pas fan pour autant mais aujourd’hui je peux regarder un combat de MMA sans m’imaginer des pétages de rotules, des coups du lapin ou des yeux crevés.


    • @Lg, la cage s’est pour protéger les combattants pour évité qu’ils soient éjectés du ring vu que c’est un sport à forte percution. Regarde le Bellator (un sous U.f.c) sur rtl9 et tu changera d’avis.


    • @ jojoyoyo
      Vous me parlez d’autres chose.
      Vous me parlez de raisons techniques (la cage), je vous parle du drôle de mélange qui se passe dedans.
      Au fait, quel est l’objectif d’un art martial au départ ? Combattre un ennemi extérieur en libérant toutes ses pulsions intérieures ?

      Est-ce du courage ou un défouloir d’ego ?

      P. S.:Mais c’est vrai qu’une cage c’est plus facile pour ramasser les dents a la balayette ou éponger les flaques de sang derrière :-)


    • @LG, tu es effectivement loin d’être un spécialiste du sujet. Akebono était yokozuna, le grade le plus élevé du sumo.
      Pour ce qui est de Royce gracie et de la nécessité d’une pratique complète, les premiers UFC ont eu lieu en 1993, les choses ont changées depuis. Le MMA est devenu un sport à part entière. Un combattant qui ne maitrise pas une des dimensions du combat n’a plus aucune chance, il faut savoir boxer (une boxe adaptée à la menace de l’amenée au sol donc moins aérienne que celle aimée et défendue par Soral), lutter pour pouvoir décider d’où le combat va avoir lieu (à distance, dans le clinch ou au sol) et enfin le combat au sol (donc le JIU JITSU brésilien, mais aussi le judo, le sambo, le catch-wrestling ou bien encore la luta livre) pour au moins pouvoir se défendre face à un spécialiste.
      Au final, ce qui devait prouver la supériorité du jjb sur les autres disciplines unidimensionnelles a en fait prouvé la nécessité d’être complet.
      Maintenant, un petit bémol, les règles unifiées ont été imposée par la commission athlétique du Nevada, elles ont été mise en place pour la sécurité des combattants mais pas seulement, elles visaient aussi à privilégier les échanges pieds-poings et la recherche du ko, plus spectaculaire et plus facile à "lire" pour les profanes, dans le but de créer un spectacle, et donc des $$$. D’où les rounds de 5 minutes (bien trop courts), les "stand-up" (relevé des combattants assez arbitraires), l’interdiction des genoux à la tête au sol, etc... On s’est un peu éloigné de la recherche de la vérité martiale.


    • @ Marcelo4ever

      Merci pour vos explications.
      Si je vous ai bien suivi, le j-j-tsu brésilien est une adaptation de j-j-tsu d’origine, ce qui en fait la discipline idéale en mma. Adapté signifie plus dynamique au niveau des poings, n’est-ce pas ?
      Je vous avoue que Gracie est le seul parmi tous ces combattants qui m’ai semblé pratiquer quelque chose qui ressemble à l’idée que je me suis tjrs fait d’un art martial : une pratique puissante voire violente, certes, mais aussi noble et élégante, un ensemble bien maîtrisé fondé sur la maîtrise de soi. Le type lui-même a l’air d’être très équilibré en temps que personne, au niveau psychique je dirais, un personnalité très posée, maître de son art mais aussi de lui-même. Les autres ressemblent tous (ou quasi tous) à des décérébrés semi-enragés qui montent sur le ring remontés à bloc avec un mental de psychopathe. J’aurais sans hésiter passé une soirée avec un de ses maîtres "traditionnels" du passé (japonais ou autres) qui m’aurait sans doute appris un paquet de choses liées à son expérience, sur l’homme, la vie humaine etc., mais je ne perdrais pas une minute de mon temps avec un de ces gladiateurs des temps modernes. Au fait, comment terminent-ils leur existence ? Semi zombifiés ? Avec un Alzheimer avancé ? Alcoolos ? En chaise roulante ? En un mot : où est passée la dimension "intérieure" de toutes ces disciplines au point de produire de pareilles brutes épaisses (fussent-elles redoutablement dangereuses au combat) ? C’est cela la vraie question ! Le cas Gracie (qui n’a jamais été vaincu si je ne me trompe pas) ne démontre-t-il pas finalement que rien ne dépassera jamais un art martial qui reste proche de sa source (fût-il légèrement "aménagé" pour les besoins du combat) ?

      Comme vous le suggérez par la dernière partie de votre com’, tout cela sent quand même sacrément le pognon à engranger rapidement.


    • @lg :
      vous faites fausse route encore cher ami. Plutot que de voir ca comme un mélange stupide de technique (ce qui deja n’a pas beaucoup de sens puisque plus de technique égal plus de finesse) vous devez voir le MMA comme une compilation des règles de plusieurs sports : boxe + lutte + jjb et pas tout est permis - certains coups.

      quant à l aspect "animal" et la "dimension intérieure" vous faites tpujours fausse route. 99% des combats en MMA commencent par un touchant de gant et sé termine par une accolade entre combattants. A aucun moment vous ne trouverez d animosité entre adversaires mais de la solidarité et de l empathie, ce qui n empêche pas l esprit de compétition et la recherche de l efficacité d etre poussé à leur paroxysme.

      je vous invite à visionner les interviews des dits combattants, vous y trouverez des gens humbles et besogneux a 99%, très loin de l image renvoyé dans l aire de combat. Cest d ailleurs un des paradoxes qui fait le charme de ce sport.

      enfin sur la fin de carrière encore une fois ne vous méprenez pas. La MMA est spectaculaire mais bien violent pour le corps que n importe quel sport de percussion, en premier la boxe anglaise. Penchez vous sur le nombre de blessé/mort par discipline par an, vous verrez, cest parlant.


    • @ jojoyoyo

      Je vous suis parfaitement, cher ami. Ce n’est donc finalement que le joyeux plaisir de se mettre légalement sur la (biiiip) jusqu’à la limite du soutenable. Des gens qui aiment "donner" et "recevoir", en somme.

      Je ne pense pas qu’on puisse passer maître dans une demi douzaine de disciplines en même temps. C’est ce dont je parlais plus haut à propos de Tyson. Ca devient un simple jeu de compensation, à celui qui obtiendra la meilleure "moyenne". On est bon en tout et parfait en rien.

      Finalement, pourquoi pas. Comme plus personne ne sait écrire sans fautes, on supprime les accents circonflexes et le "i" à oignon.


  • Superbe échange ! et voir Alain Soral évoluer dans un lieu public sans que personne n’y prête attention est vraiment bienvenue !!
    ça change des sorties de tribunal ou du canapé rouge même si je soutiens à 100%
    Longue vie à Alain & Éric et merci pour vos propos éloquents et réfléchis !


  • C’est vrai qu’il y avait bien plus d’intensité dans les combat de boxe dans les années 80 et 90 ! Maintenant tu te fais chier et tu ne comprend lus rien avec la multiplication des catégorie et des ceintures ! Sans parler des destitution débiles, avant t’avais un champion du monde reconnue et basta, maintenant c’est illisible !


  • Connor Mac Gregor, bien dommage qu’ils n’en aient pipés mots, car C’EST le fighter du moment en MMA...
    Sinon ben bravo monsieur Soral pour vos prouesses physiques (même si vos chaussettes de tennis sur le ring étaient franchement too much ;-))), et en ce qui concerne la boxe anglaise, Roy Jones Junior, en son temps, c’était pas mal non plus, d’autant que, je ne sais pas si vous le savez, mais il est devenu dernièrement méga pote avec Poutine,ceci à tel point qu’ils sont filmés ensemble à la même table entrain de manger en tête à tête pour évoquer, je crois, une éventuelle prise de la double nationalité Russe afin de combattre pour ses couleurs puisque Roy semble vouloir follement revenir jouer les cadors en boxe, bravo d’ailleurs pour l’audace de ce mec qu’en a dans sa culottes...

     

  • Merci d’arrêter de dénigrer le karaté les gars...
    Le kiai fait partie intrinsèque de l’art mais il n’est pas la finalité ! (ironie)
    C’est d’abord la variété des techniques pied / poing, la vitesse, la précision et la percussion de la cible en combat qui compte. L’echantillon video le montre bien d’ailleurs.
    Ensuite, dans la rue (ou sur le tatami) rien n’est previsible, trés souvent l’esprit guerrier surclasse.

    De plus, il faut se renseigner : le karaté traditionnel ouvre depuis quelques années la voie vers le karaté contact et amenée au sol, avec des techniques très similaires aux gestes démontrés par Alain et Eric.

    Pratiquant inter-discipline avec sérieux background de karaté shotokan, pour moi le MMA est évidemment le sport de combat ultime mais même si je n’aime pas le judo pour la même raison que Alain, mes Sensei m’ont toujours appris à respecter les autres sports de combats.

     

    • Buschido ça s’appelle comme ça ce respect ancestrale que les Samouraïs éprouvaient vis à vis de leurs adversaires, quel qu’ils soient, puisque le fait d’avoir simplement le cran d’être là pour en découdre avec un opposant (plutôt que d’être caché quelque part pour raconter -après- la bataille comme les lâches), faisait mesurer à l’autre l’étendue du courage qu’il fallait avoir de risquer sa vie pour l’honneur étant donné que ce trac devait être partagé entre les deux guerriers...
      Personnellement, je ne connais que trois énormes champion (en MMA) qui sont empreint de cette attitude respectueuse : Fedor, Georges Saint Pierre et l’explosive Katie Holm qui vient d’ailleurs, pour l’anecdote, de dernièrement cata-exloser la petite connasse de Ronda Roussey ayant exactement eu l’attitude inverse au start de leur rencontre, puisque cette ignoble blondasse de Roussey (la judokate reconvertie en combattante de MMA dont Alain parle dans cette video qui est en fait, pour info, une pétasse finie à l’ego surdimensionné) refusa net, une nouvelle fois (c’est une habitude chez elle), d’effleurer les gants (c’est le salut en boxe) que Katie lui tendaient pourtant aussi respectueusement que courtoisement avant leur rencontre, ce qui choqua la foule. Mais, bien mal lui en pris puisque, dès le deuxième round, Katie, qui provient de l’anglaise, lui a infligea une leçon de cardio (puisque bien plus fraîche que l’autre grosse vache essoufflée et affolée) et fini même par la ridiculiser du plus beau KO féminin de l’histoire du MMA pour lui prendre, au passage, sa ceinture de championne du monde, elle, la grosse Roussey (copine à la testostérone), une autre "reine borgne", donc "aux pays des aveugles", qui s’est vue retournée comme crêpe par une vrai sportive. Ce fut jouissif de voir sa grosse carcasse en sang rependue par terre, hagarde, larmoyante, regrettant sans doute instamment son arrogance puisque la foule qui était là ce soir là préféra bien entendu la noblesse de Katie Holm (qui eut même la classe d’attendre que la Roussey reprenne ses esprits avant de lever ses bras en l’air). Buschido, c’est ça oui, un truc que Katie résuma parfaitement ce soir là ! Un autre truc que les douaniers Israéliens semblent ignorer avec l’opprimé, si vous voyez ce que je veux dire...


    • @titus

      Tu as raison elle a pris une leçon de modestie après ce combat, j’ai même eu envie d’arrêter ce combat tellement c’était violent, de l’autre côté techniquement c’était beau.


    • Titus, tu t’es trompé c’est pas Katie Holm mais Holly Holm "the preacher’s daughter", faut être précis quand on parle d’une aussi bonne combattante. Ensuite Ronda Rousey, pas "roussey", y aurait tellement de choses à dire sur la gamine... Elle s’est surtout faite avoir par le business de Dana White et des frères Fertitta (véritables mafieux), ils lui ont bien monté la tête à leur poule aux œufs d’or quitte à la mettre en danger en lui racontant des bobards dans les coulisses pour l’énerver et lui forcer à ne pas respecter voir insulter ses adversaires. Cette expérience sera bonne pour elle et ça n’enlève rien à sa puissance, son grappling et sa gentillesse dans la vie réelle.

      Pour Quantique, moi qui suis judoka j’ai beaucoup de respect pour le karaté shotokan depuis que j’ai assisté à des compétitions, les gars sont mobile, techniques, rapides, explosifs, puissants... mon meilleur ami qui a été champion de France universitaire, militaire et vice champion d’europe s’est battu une fois dans la rue contre un boxeur. le boxeur s’est fait éparpillé façon puzzle, il ne comprenait pas comment un mec aussi loin pouvait déferler sur lui aussi vite et avec tant de précisons. Désaxage, recul, esquives, travail de jambes, tout y était, il le piquait et l’a eu eu à l’usure jusqu’au KO sanguin.
      La boxe Française qui est dans cette tradition technique de mobilité, souplesse, précision et de rapidité fait qu’elle est la meilleure boxe pied poing du monde, sans discussions.
      Enfin c’est dommage que dans la vidéo on ait pas eu un petit extrait de Connor Mcgregor, l’irlandais, le mec est une bête de technique et de précision. Sa victoire par KO face à José Aldo en 15 secondes était incroyable, c’était d’une grâce et d’une maîtrise sublime.

      Et honneur à tous les karatékas et judokas français qui font partis des meilleurs du monde, aux boxeurs et lutteurs français, aux combattants de par le monde qui en prennent plein la gueule et qui nous ont fait vibrer, je pense à Fedor Emilianenko, Georges st pierre, Thomas Earn, Muhamad Ali, Mike tyson, Ramon Dekkers, Buakaw por pramuk, Badr Hari, Jerome Le banner, les frères Gracie, Anderson Silva etc etc etc... Honneur à tous ces guerriers.


    • Katie Holmes est une actrice américaine, Holly Holm est une combattante et l’actuelle championne poids coq de l’UFC.
      Mais si tu penses qu’il n’y a que trois combattants respectueux sur le circuit c’est que tu ne dois pas être très familier avec la discipline, tu es donc pardonné.
      Il est en revanche plus dur de pardonner tes insultes envers l’ancienne championne qui a eu le courage de rentrer dans la même cage qu’Holly Holm, entre autre.
      Que sa tendance à vendre ses combats à coup de déclarations tapageuses ne te trompe pas, c’est une authentique artiste martiale qui mérite le respect. Je n’aime pas cette tendance à "marketer" ses combats façon "catch", mais quand c’était Ali qui le faisait, ou quand c’est Mac Gregor aujourd’hui, les insultes sont plus rares.


    • @Titus
      Vous oubliez les frêres Minautoro, Fabricio Werdum, Ninja Rua, Josh Barnett et j’en passe. La beauté du MMA ne se résume pas à ces 3 combattants, même si il est vrai que la classe et l’humilité de Fédor mérite le respect.


  • Très intéressante vidéo ; cela me rappelle Marcel Cerdan, qui fut non seulement un grand boxeur, mais également un vrai gentilhomme !
    Son combat contre Gustave Humery qui se solda en 22 secondes par un KO et un coma de plusieurs heures pour Humery, est également un combat unique en son genre, non tant pour la rapidité du KO et la puissance de Cerdan, mais bien plutôt pour l’extraordinaire réaction de Cerdan, qui a veillé Humery en pleurant et en priant pour qu’il sorte de la "nuit noire où il a été plongé" !
    Cela, à mes yeux, et bien plus admirable encore que sa prouesse physique, et le rend infiniment respectable ! J’aimerais bien voir un comportement semblable à l’heure actuelle, même si de gros efforts sont faits pour éviter que les combattants ne tombent dans le coma.

    Sinon, j’aime également le MMA, ainsi que certains combattants, tels Jérôme Le Banner, ou encore Andre Gusmao ou Marcus "Lelo" Aurelio, qui incluent des techniques de Capoeira dans leur jeu. Cela paraît assez invraisemblable en combat réel, mais lorsque c’est bien exécuté, cela donne un aspect assez plaisant à regarder, et cela confère un aspect spectaculaire, voire surréaliste (comme le fameux KO d’Aurelio par un double "Meia Lua de Compass" ==> https://www.youtube.com/watch?v=_nR...).


  • Bonjour,
    Pourrait on avoir "la leçon du Pere Soral" en lien avec cette vidéo en location et vente au format numérique à l’image des videos du mois ? Car Kontre Culture le propose en DVD et nous sommes nombreux je pense à ne plus utiliser ce format.
    Cordialement,


  • Je dois avouer ne pas être pro mma non plus, je pense qu’il faut garder un cadre, des règles, afin qu’un sport reste un sport, et pas juste de la violence dangereuse pour les participants, et le mma à tendance à aller dans le mauvais sens de ce point de vue.

    C’est pas demain que j’inscrirais mon fils à une activité pareil. Je préfère alors voir la boxe et ses règles évoluer dans le bon sens, là j’y amenerais mon enfant avec plaisir afin qu’il devienne un homme avec des bases physiques solides.

     

  • Je n’aime pas le bestial. Arrêtons de prendre les gens pour des cons, et de croire stupidement qu’il y aurait une évolution et un progrès dans ce modernisme de bas étage, car les combattants de toutes époques et toutes civilisations avaient évidemment déjà pensé à une discipline regroupant toutes les formes de combat, mais ne l’avaient VOLONTAIREMENT pas mis en pratique pour éviter la barbarie, la bêtise matérialiste, qui éloignent totalement de l’esprit du véritable art martial. Si vous comprenez ça, vous aurez tout compris de mon propos.
    Ce que je veux dire, c’est que les anciens ont pensé l’art martial avec noblesse, ils n’ont pas fait qu’apprendre à casser la gueule d’autrui, comme le font les gens d’aujourd’hui.
    Les modernes n’ont pas pensé le MMA (un moderne ne pense jamais), ils n’ont fait que constater qu’être multi-disciplinaire donnaient plus d’efficacité dans le combat pratique de rue. Un truc d’une évidence pathétique, et pourtant ils sont fiers d’enfoncer des portes ouvertes en se croyant originaux, pfff, quelle époque de décérébrés...

    Défendez le MMA si vous voulez, que c’est un sport, qu’il peut être mis aux JO, etc, ce que vous voulez, mais ce n’est pas un art martial du tout (je parle du véritable esprit de l’art martial originel). Les gens qui pensent que c’est de l’art martial, ne connaissent rien du but martial, fussent-ils "champions". Allez voir un véritable Maitre en extreme orient et vous verrez de quoi ça parle.
    Je suis étonné que Soral se laisse prendre au jeu du combat, décrit techniques concrètes, pour valoriser ce truc, mais ne pense pas suffisamment la MMA, c’est la première fois que je le vois ne pas approfondir un sujet, sur le concept j’entends, probablement parce qu’il se laisse prendre par la passion qu’il a pour le combat, on peut le comprendre, c’est une passion. On se laisse tous prendre par la passion. Mais je préfère largement la boxe française, la boxe anglaise, que Soral défend traditionnellement par ailleurs, même s’ils ne sont pas des arts martiaux.

    Personnellement, je n’aime pas du tout les limites matérialistes du sport moderne, et n’envisage cette activité de combat que sous l’angle de l’art martial, qui porte à élévation d’esprit et transcendance (Qi) en tant que but final, tout le contraire de ce que propose le MMA.

     

    • 1) Le pancrace faisait partie des toutes premières disciplines olympiques antiques, Pythagore et Platon, entres autres, s’y sont adonnés. Ils me semblent qu’ils ne sont pas "modernes" et qu’ils ont l’un et l’autre démontré leur capacité à penser.
      2) Un "art martial" c’est un enseignement qui vise à transmettre des techniques de combat, de guerre. Activités qui sont par définition matérialistes : ca fait bobo.
      3) Les grands maitres d’extrême orient et leur Qi... franchement... j’ai rien contre les arts dits "internes", mais ils ne méritent pas d’être qualifiés d’arts martiaux car ils n’ont jamais su démontrer leur efficacité dans un cadre martial, le combat reste désespérément matérialiste, soumis qu’il est aux ignobles et barbares lois de la physique, j’ai jamais vu personne stopper un bourre-pif avec son Qi, à part peut être à la fistinière.


    • @ Chercheur

      Bien que non connaisseur en art-martiaux, je partage vos propos.
      Cf mon humble contribution au débat un rien plus haut.


    • Pas d’accord, cher ami. Il ne faut pas confondre la discipline d’origine avec la compétition. En l’occurrence, le MMA est un "mix" de tous les Arts Martiaux, ce qui lui donne un intérêt particulier à mon sens, en tout cas je m’y retrouve bien mieux en tant que pratiquant que dans toutes les disciplines que j’ai pu connaitre avant. Quand à "l’esprit martial", je crois que c’est un peu comme les "Valeurs de la République" : une notion floue et fourre tout.
      C’est vrai que voir des gens s’avoiner jusqu’au sang dans une cage peut sembler choquant. Mais il ne s’agit là que de sport spectacle dans le contexte d’une époque ultra violente. Au foot, ce ne sont pas les joueurs qui se tapent dessus en général, mais le public qui se déchaîne dans des accès de violence bien plus graves que ce qu’on peut voir à l’UFC, quand deux champions préparés comme des voitures de rallye s’affrontent sous l’oeil d’un arbitre.
      A la base, mixer du Ju jitsu et de la boxe thaï, du Karaté et de la lutte, de la boxe française et du judo, ou un mélange de tout ça est une démarche "martiale" passionnante, qui débouche au passage sur un véritable Art Martial, dont la pratique hebdomadaire améliore la vie de milliers d’amateurs. Alors, comme pour tout débat, méfions nous des jugements à l’emporte pièce et des idées toutes faites.


    • Bonjour, au lieu de nous envoyer voir un maître (lequel d’ailleurs ?) en extrême-orient, pourquoi vous ne nous dites pas de quoi il s’agit ?

      Les arts martiaux sont les arts de la guerre, martial vient de mars qui était le dieu de la guerre chez les romains. Et à la guerre il n’y a qu’une règle qui prime : Tuer ou être tué. La seule différence c’est que le pratiquant d’art martial n’attaquait jamais le premier et c’est pour ça qu’on a appelé ça wushu : "L’art d’arrêter la lance".
      Il y a une énorme différence entre ce qui se fait réellement en extrême-orient et ce que l’on nous apprends sur ces arts martiaux orientaux en occident.
      Par exemple, "Se vider l’esprit, faire le vide intérieur" revient pour les occidentaux et pour les gens qui n’y connaissent que ceux qu’ils ont vus au cinéma à se vider l’esprit pour se calmer, pour déstresser, pour faire la paix avec soi.
      Mais pour les samouraïs et autres guerriers, cette phrase prends un tout autre sens, ça signifiait qu’au moment du combat, lorsque tout a été fait pour l’éviter et qu’il devient inéluctable, alors il faut se jeter corps et âme dans le combat, et aucune pensée, aucune règle, aucune loi ne doit entraver l’esprit du guerrier dans le combat, même pas la peur de la mort. "Si tu es tenu de choislr entre la mort et la vie, choisis sans hésiter la mort" Que ce soit la tienne ou celle de ton adversaire.

      Vous avez l’air de considérer les pratiquants de MMA comme de grosses brutes épaisses qui pratiquent une sorte de boucherie dans les cages, et sans aucune spiritualité. Ce n’est absolument pas le cas. Il faut une discipline sans faille, un entraînement rigoureux et un courage à tout épreuve pour être capable de tenir sur un ring. Peu nombreux sont ceux capables d’avoir une telle force mentale.
      Souvenez-vous que même les brutaux combats de gladiateurs avaient une origine spirituelle.


    • Salut Marcelo4ever

      Le Qi (气) ne sert pas à arrêter un bourre-pif, mais a choper les mouches en plein vol entre le pouce et... l’auriculaire !

      Et j’en reviens à mon idée initiale, si le but est de "coller" un maximum "à la réalité" du combat en extérieur, pourquoi ne pas autoriser à en "coller" une bonne "aux parties" ? Si tout le monde est prévenu (même les épouses !), ça devrait le faire !

      Le mma deviendrait : "l’art-de-celui-qui-cible-au-plus-vite-la-bonne-partie" !

      P. S. : Pensez-vous que Platon (?) ou Aristote (qui devait être très bon puisqu’on raconte qu’il remportait des victoires) avaient le regard "profond" d’un Jackson ou d’un Kimbo ? Certains combattants mma pensent-ils produire une oeuvre philisophique après leur retraite ? Il me semble qu’il y a un “tiers-manquant” à votre raisonnement.

      Peut-être est-ce ce dont parle Chercheur ?


    • Vous avez tout dit ! Belle démonstration que je partage en grande partie
      Merci !


    • @ Damien M. A.

      Comme les peuples jaunes ne sont redevables de rien aux anciens astronomes grecs, ils n’ont jamais appellés "martiaux" leurs arts du combat. Par contre, le terme 气 (qi) est associé à celui de 功 (gong) - qui veut dire "coup", "frapper" ou encore "attaquer" - dans 气功 (qigong), ce dernier terme signifiant donc dire : "frapper par le Qi". Gageons que ces beaves jaunes savaient de quoi ils parlaient. Par contre, je pense que 95% des pères-tapent-dure du mma n’ont même jamais entendu parlé de ce Qi.

      On pourrait d’ailleurs dire la même chose du caractère 道 (dao) qui veut dire "voie" en chinois et apparait dans la plupart des noms de ce que nous nommons "arts martiaux", qui sont donc tous des "voie de/vers...". “Vers” quoi mène le mma ? La question reste posée...


    • @ LG
      Parmi les "maitres" chinois ou japonais d’arts martiaux, il n’y a pas non plus que des lumières. A l’époque, l’essentiel était qu’ils soient efficaces, la philosophie était un "bonus". Les arts martiaux sont fait pour tuer, les sports de combats sont légiférés. En ce qui concerne le MMA, Jeff Monson a une licence et une maitrise en psychologie, est ce que cela fait de lui un "vénérable Grand Maitre", non, mais faut arrêter de croire que tout ces pratiquants sont des brutes sanguinaires sans cerveau.
      Quand à la dangerosité du MMA, j’attends de voir les études : hockey sur glace, football américain, rugby, boxe anglaise... Je reste dubitatif.


    • @lg :
      vers l efficacité, ca mène vers l efficacité.


    • "Personnellement, je n’aime pas du tout les limites matérialistes du sport moderne, et n’envisage cette activité de combat que sous l’angle de l’art martial, qui porte à élévation d’esprit et transcendance (Qi) en tant que but final, tout le contraire de ce que propose le MMA.".
      Le premier point que vous exposez est légitime.Refuser qu’un art soit dépendant de l’économie de marché, du marketing, est compréhensible.Mais dire que l’art martial porte à l’élévation de l’esprit me fait rigoler. Le but de tout art martial était de tuer son adversaire. Le but de tout sport de combat est de vaincre face à son adversaire. Certaines personnes le font avec sagesse et respect, d’autre avec haine et mépris. Chinois, japonais ou français ; moine shaolin, samouraï ou chevalier du moyen age, leur but était de survivre, de même que le but des pratiquants de MMA est de remporter la victoire. Certains sont philosophes, d’autres de gros cons, chinois ou pas, avec ou sans Qi.


    • @ jojoyoyo

      Concernant la notion d’"efficacité", je vous renvoie à ma petite métaphore orthographique qui m’a servi à vous répondre en haut de page. Gagez que ce genre de "réforme" de l’orthographe sera extrêmement "efficace", si le but visé est strictement pragmatique et utilitaire. C’est pour cela que certains on utilisés le terme de "matérialisme" concernant l’évolution des arts martiaux vers le mma.

      Soyez un brin honnêtes svp. Alain Soral n’a de cesse de nous expliquer (et à juste raison) que le "métissage” est un mécanisme par nature délétère qui sert non pas à additionner des qualités vers un "plus", mais à vider de leur substance profonde les éléments mêlés, par neutralisation réciproque, (sorry pour le jargon) vers un "moins" de style protozoaire fossile. Il est évident que le sort réservé aux arts martiaux suit le même modèle morbide et va dans la même direction.

      Il y a qque chose de l’"esprit" des origines qui est rejeté au non de l’"efficacité" et il y aura forcément un prix a payer au final, même si ce n’est pas immédiatement visible. Ceci dit, si tout le monde s’en satifait et fini par trouver ça bien, pourquoi pas, on a le monde qu’on choisi d’avoir :-)


    • @LG :
      je vous réponds ici pour plus de simplicité.

      Je sais bien que lorsqu’on a une idée toute faite dun truc qu’on ne connaît pas on a du mal a s en défaire mais encore une fois, vous n avez pas compris le sujet ou alors vous le faites exprès.

      Sur l aspect bestial/animal ce que vous dites est faux. Les combattants de MMA ont un grand sens du respect et sont très loin d etre des idiots. Regardez les combats et les interviews.

      deuxiemement ce sport est beaucoup moins violent que les sports de percussion, comme m anglaise, c’est une évidence.

      ensuite il est vrai que si pour vous les arts martiaux servent à attraper des mouches avec les doigts, en effet, je ne suis pas surpris que le MMA vous paraisse surréaliste. Moi cest votre vision idéaliste de la pratique martiale qui me paraît surréaliste. S entraîner 10000 fois à mettre un direct, je le fais pas pour taper dans un insecte le dimanche midi quand il vole au dessus de mon barbecue !!!!

      Quant au fait quon ne puisse passer maître dans toutes les disciplines, cela signifie t il que le décathlon en athlétisme cest de la merde ? Ou est ce par ce biais quon y trouve les meilleurs athlètes, au sens large ?

      Enfin, je comprends votre propos sur le métissage lié au mélange des genres. Mais vous faites encore fausse route. Puisque l objectif du combattant de MMA est d’être le plus performant possible dans chacune des disciplines, il ne peut avancer techniquement que par un travail spécifique dans chacune d elle.
      Malgré les apparences, le MMA redirige un grand nombre de pratiquant vers la polyvalence et donc vers l enseignement traditonnel de telle ou telle discipline, la ou il a identifié une lacune. Les boxeurs vers le sol, le sol vers la lutte etc...

      ce n’est qu au moment de la compétition quon sé rend compte ainsi du niveau "mixé" du combattant et de ses réelles capacités.

      ici point de métissage au sens où vous l entendez uniquement une recherche de vérité et d authenticité pour les pratiquants.


    • Puisque tout le monde répond à mon post, je rajoute ceci :

      1) le pancrace grec n’a rien à voir avec le MMA. De toute façon, la Grèce n’avait pas la profondeur de la Chine ni de l’Inde, à ce sujet, ni en philo non plus d’ailleurs... loin de là.
      2) l’art martial n’est pas une idée toute faite et n’est pas fait pour tuer, mais pour se défendre, physiquement pour les moins doués et les brutes épaisses, et avec le Qi pour les plus éveillés, spirituellement parlant. Si on irradie de Lumière (Qi), personne ne nous attaque car rien n’arrive au hasard.
      3) ce qui ne tient pas compte du QI ne mérite pas le nom d’art martial, mais simplement de sport.
      4) la maitrise du QI, si vous aviez été voir des vrais maitres en Inde et en Chine, au lieu des casseurs de gueules habituels, vous sauriez ce que c’est. Le courage n’est pas la maitrise du Qi. Une virilité éternelle, la brutalité, sans jamais d’élévation spirituelle, mène directement à la fistinière et à la décadence matérialiste. Ne pas savoir ça en étant sur ce site, hum hum, faut arrêter de dormir les gars.
      5) la méditation martiale ne consiste pas simplement à se concentrer pour tuer. Quelle ignorance, messieurs ! Le yoga aussi est un art martial, par exemple.
      6) mélanger les arts en 1 a tout de la bouillie mélangiste mondialiste moderne, mais vous manquez de discernement et ne savez pas ce qu’est l’art martial.
      7) la violence ne me choque pas, et je ne suis pour l’interdiction de rien du tout, je dis juste que le MMA n’est pas un art martial, mais un sport, c’est tout.

      Bref, si vous alliez voir un VRAI maitre d’art martial, en Chine ou en Inde, (et non pas un pseudo-prof casseur de gueules), comme je l’ai fait, il vous apprendrait à percevoir le Qi (énergie vitale), puis à le maitriser. Le tout mixé avec de la méditation taoiste et de l’ouverture du coeur, fera que vous serez énergétiquement "invisible", et que personne ne vous attaquera dans la rue, à cause de l’irradiation du Coeur, d’où la non-violence, c’est ça la force du Qi, et c’est ça le but de l’art martial.

      Bref, quand on ne connait pas un domaine, on se bouge et on se renseigne sérieusement, au lieu de regarder la télé et Jackie Chan...


    • Heureusement que t’es la toi et tes "vrais" maîtres pour nous expliquer ce qu’est l’art martial !!!

      si tu veux moi "j irradie" les gens grace a la lumière du Christ et pas avec l enseignement de Chinois ou d Indiens.

      quand je lis ça : "la brutalité sans élévation spirituelle mène a la finistinière et a la décadence materialsite" je me dis qu’en plus d’avoir le boulard, t’as le jugement facile pour un mec qui a rien pigé et qui parle sans avoir rencontré un combattant dans sa vie.

      tu crois quoi ? Que les mecs qui s’entraînent comme des dingues 15h/semaine pour devenir meilleur combattant ne sont pas impacté "spirituellement" par une vie de sacrifice, de souffrance et de remise en question ?? Réveille toi l ami t’es carrément arrogant là !!!

      le MMA, pour des ignares emplis de préjugés, peut ressembler a une "bouillie melangiste mondialiste moderne" quand en réalité il permet la mise en situation, cest a dire la vérification de l’efficacité réelle, de technique de combat. Ni plus ni moins : des règles de compétition.


    • A Jojoyoyo

      Ton niveau intellectuel est si bas que tu ne comprends rien de ce qu on t’ecrit. (ca montre ce que produit la brutalite aveugle, au passage : orgueil, ego monté en épingle, ignorance).
      D’abord, j’ai été voir de vrais maitres en Chine et en Inde, donc quand tu dis que je n ai pas rencontre de combattants, c est de la pure bouffonnerie. J ai rencontré le veritable art martial et pas ce sport de MMA, ca c est sur. Ensuite, tu dis que tu preferes irradier la Lumiere du Christ, plutot que celle des maitres chinois et indiens, ce qui est mensonger, tu n irradies rien du tout, et ne ressens meme pas le Qi (energie vitale), encore moins le maitriser. Donc le MMA n est pas un art martial, mais un sport, de gars courageux, oui, mais le courage de se battre developpe l ego et non le Coeur, principalement. Mais tu ne fais meme pas la difference... Quand on se reclame du Christ, on pratique et on ne se revendique pas de sa Lumiere par simple culturalisme identitaire vide comme tu le fais : le mois prochain, je fais une retraite dans un monastere dominicain. T y vas, toi ? Non. Trop occupé à castagner, sans doute, mouarff. Au passage, le Christ est effectivement le summum de l art martial, projection de Qi qui guérit tous ceux qui l approchent, projection d amour, donc. On ne fait pas mieux. Encore faut il suivre reellement ses enseignements. Tu n as pas aimé ma phrase : "Une virilité éternelle, la brutalité, sans jamais d’élévation spirituelle, mène directement à la fistinière et à la décadence matérialiste. Ne pas savoir ça en étant sur ce site, hum hum, faut arrêter de dormir les gars." Parce que ton esprit est conditionné par le materialisme, libéral et gauchard, de l epoque moderne, car c est pourtant facile a comprendre, et basique : ne donner de l importance qu à la matiere et au corps, sans elevation spirituelle du Coeur (pas l ego du "courage"), mène tout droit à la fistinière et a l immaturité infantile moderne. C’est l’Histoire du monde : tous les gens qui ont joué au viril, sans élévation spirituelle, ont produit finalement, avec le temps, de la tapetterie de masse et une destruction de leur civilisation. Car nous sommes dans ce monde pour la culture de l’Esprit et du Coeur, et non pas seulement pour le corps physique, qui est déjà mort.


    • Art veut dire faire avec les mains, et martial guerre, art martial veut littéralement dire tuer avec ses mains. Donc bon apprend déjà le sens des mots avant de te répandre partout..


    • @Chercheur :
      Plus t’écris plus tu te ridiculises. Tu parles d’égo mais tu ne lis pas les réponses... pas besoin, n’est-ce pas, t’as tout compris sur tout !!! Ce qui te permets d’être limite insultant, sans te rendre compte que tu ne fais qu’étaler ton arrogance et ton ignorance.

      Et tout ça en se réclamant des "enseignements réels" de NSJC... ?!?!
      Espérons que dans le monastère où tu te retires, ils t’apprennent l’HUMILITE.parce que t’en as franchement besoin !!!
      Ca t’éviteras peut être de savoir par omniscience de quoi mon agenda est fait... et de savoir par omniscience mon parcours personnel vers le salut !!!

      Aussi, tu verras que je partage certains de tes points de vue, notamment sur ce qu’est le MMA, mais j’imagine qu’avec l’irradiation de QI qui émane de ta personne en continue, l’écran de ton ordi est un peu flou...

      Quoi qu’il en soit, ayant répondu a tous les points que tu soulèves dans ton dernier post, je t’invite à relire les réponses que j’ai formulé. Et je te confirme : tu parles de quelque chose que tu ne connais pas et tu juges des personnes sans jamais les avoir rencontré.

      Enfin, pour en revenir au sujet, je te dirais simplement ceci : ta vision unilatérale de la pratique martiale est fausse. On a pas attendus les Chinois ou les Indiens pour développer des techniques de combat. Que culturellement il y est un principe d’élévation spirituelle plus marqué chez eux me gonfle de joie et pour lequel j’éprouve du respect.
      Chez nous par exemple, il y a culturellement une recherche de l’éfficacité. Pour l’élévation spirituelle, on a les Eglises.

      Ceux qui vont dans la cage, ou autre aire de combat d’ailleurs, les combattants, c’est à dire 1% des mecs qui pratiquent, sont dans cette recherche. Je ne critiquerais donc pas tes "vrais" maîtres mais on attends toujours les grands champions Chinois ou Indiens, issus de ces écoles. On en a au Japon, en Russie, en France, au Brésil etc...

      Donc à moins de considerer que SEULS les Indiens et les Chinois savent réellement ce que sont les arts martiaux, que SEULS les Indiens et les Chinois ont compris à quoi ça sert, tes leçons de morale universalistes tu te les gardes, et tu respectes les mecs pour leur travail.


    • Primo : Art martial ne veut pas dire du tout "tuer avec les mains", mais "se battre avec les mains". (et je ne conteste pas cette pratique).
      Segundo : vu que l’on a inventé de toutes pieces, en occident, ce terme pour decrire des arts orientaux, je suis obligé de l’utiliser pour me faire comprendre. Mais evidemment, il n’est pas adéquat du tout. Les gars qui ont inventé cette expression avaient probablement encore tout compris de la chose. comme vous, c’est tout dire....
      Avant d’intervenir pour dire n’importe quoi, apprenez donc l’idée profonde des expressions.


  • MMA, héritage ultra markété du Pancrace des jeux grecs que l’on tente de remettre au gout du jour via le Vale Tudo et que dire des formes de combats des premiers gladiateurs de Rome, le tout largement inspiré par ce que les légions avaient observé lors de leurs conquêtes vers l’Est, dont l’origine se trouve quelque part dans le Kalarippayatt et Varma Kalai du Sud indien, arts martiaux dravidiens hyper complets, infusant dans toute l’Asie et l’extrême orient, mais amputés progressivement dans leur approche globale, pour aboutir à cette dichotomie que l’on connaît entre disciplines dites "de percussions" et celles dites "de corps à corps", si ce n’est qu’on réinvente la roue, le triptyque percussions-projections-soumissions, les Grecs et les Romains en avaient déjà fait la synthèse, Bodhidharma bien avant eux et quelque part, le Sambo combat et militaire Russe est historiquement et dans l’esprit, nettement plus légitime pour en revendiquer l’héritage sans même évoquer le Krav-Maga d’origine juive-tchécoslovaque.

    Le MMA n’a d’art martial que dans la décomposition de son acronyme, c’est d’abord un sport de combat avec des contraintes de règles et d’espace, l’opposé d’un art martial originel qui n’obéit qu’à des codes philosophiques et/ou spirituels.

    Le seul mérite du MMA est d’avoir démontré au monde entier, tout du moins dans ses premières itérations, qu’un excellent combattant au corps à corps maitrisant projections, immobilisations et donc soumissions, était supérieur à n’importe quel cogneur.
    Ce fut donc l’essor médiatique du JJB, qui n’est, au départ, qu’une forme d’ultra spécialisation du ne waza du Judo mais avec les techniques interdites en compétition, mais également celui de la lutte.

    Par la suite, ceux qui venaient de différentes formes de boxes, furent donc obligés de travailler le corps à corps pour exister en MMA ce qui entrainera son corollaire, et donc tirant par le haut les compétences nécessaires, car aujourd’hui, les meilleurs combattants sont tous complets.

    Dans cette perspective, le MMA participe donc, aux yeux de certains, à la ringardisation du Judo, du Karaté, de la boxe, exemples non exhaustifs, car leurs disciples semblent désormais amputés d’un pan entier du champ des possibles par rapport aux combattants du MMA.


  • Autant je trouve Alain Soral pertinent sur beaucoup de sujets, témoignant une grande intelligence et culture.
    Autant j’ai du mal a le suivre sur le mma, le fait de mixer n’est pas ce qui me gêne, mais l’ultra violence de cette pratique porte quelque chose de nihiliste.
    De plus autre danger, sous couvert d’efficacité, elle tend à faire disparaître les arts martiaux traditionnels, à l’instar du mondialisme qui fait disparaître les nations et leurs spécificités .
    Le mma apparaît tel un condensé qui porte les symptômes de notre époque.

     

    • Je n’ai rien contre vous mais par pitié laissez l’idéologie à sa place et l’art du combat aux combattants, merci.


    • Avec le Phénomène MMA. Qui a commencer avec les UFC le Pride, le combat au sol et le reste les amateurs d’arts martiaux et sport de combat ont tendance à oublier que ce n’est pas l’art ou le style qui fait la différence c’est le pratiquant qui fait de son style ou de son Art une arme. Vous savez il n’y a pas de meilleur arts-martiaux ou sport de combat il n’y a que des pratiquants qui se distinguent par leur intelligence , leur courage et leur volonté le tout associe à de la tactique et de l’expérience. Pour ma part je ne renoncerai pas à mon art-martial pour faire du MMA ou du Krav Maga.


    • Et que penser @ Chemin du MMA par équipe qui maintenant est le stade suprême de ce déchaînement dont bien peu de gens penserait y vouer leur gosse. L’escrime était compréhensible quand des nobles s’affrontaient pour défendre leur honneur mais avec le sport de combat nul honneur de classe à défendre notre société n’est plus basé sur ce sentiment. Si l’on vous attaque à la limite on comprend que "vous profitiez comme au judo" de la force de l’adversaire...et puis que vous alliez voir les flics. le sport a toujours été un préparation à la guerre aujourd’hui d’ailleurs c’est une invention anglo-saxonne et c’est amusant de le voir encensé dans les lieux dissidents.
      Le MMA est une idéologie ou des bobos vont voir s’affronter des voyous - la plupart ex-migrants - et des meurt la faim qui reproduisent la violence du libéralisme sur les couches les plus pauvres. D’ailleurs je me demande à quoi peut bien servir le MMA à Gaza ou en Syrie.


    • "que vous alliez voir les flics. le sport a toujours été un préparation à la guerre aujourd’hui d’ailleurs c’est une invention anglo-saxonne et c’est amusant de le voir encensé dans les lieux dissidents.". Le sport, une préparation à la guerre ? Pourquoi pas. Mais invention anglo-saxonne, surement pas. On apprenait déjà à combattre en Égypte et en Grèce pour lutter contre les envahisseurs.
      "Le MMA est une idéologie ou des bobos vont voir s’affronter des voyous - la plupart ex-migrants - et des meurt la faim. ". Vous ne connaissez vraiment rien au MMA. Fedor, Minautoro, G St Pierre, Gracie, Silva, Aoki, Dan Henderson, Monson...., vous croyiez vraiment que ces gars n’auraient rien pu faire d’autre que se battre dans une cage ? Et les bobos en ont rien à faire de ce sport.
      "D’ailleurs je me demande à quoi peut bien servir le MMA à Gaza ou en Syrie.". A rien, face à un fusil d’assault. Et alors, vous voulez en venir à quoi avec cette réflexion ?
      Voila ce que l’on peut trouver en MMA :
      https://www.youtube.com/watch?v=MdD...
      Si vous arrivez à comprendre ce qui s’est passé....


    • @Chemin :
      C’est dommage de verser dans l’argument humanitaire alors que la virtuosité et la passion des combattants de mma est une réalité.
      De plus le mma est la renaissance du Pancrace, le sport de combat antique grec par excellence (présent aux premiers jeux olympiques).
      Ne soyez pas trop dur avec ce sport dont la renaissance n’est pas d’origine américaine mais brésilienne.


    • Le MMA est un sport de combat "de masse", que je trouve personnellement balourd et sans grace aucune, empruntant à tout mais n’en faisant rien.
      Il n’y a pas la férocité élégante du Muai Thai, pas la grâce de l’Aikido, pas la rigueur de la boxe, un absence entière de réflection, en totale opposition avec les arts martiaux chinois.

      C’est un sport réservé au divertissement de masse, avec les dérives que ca engendre.


  • nan mais le judo c’est pas la categorie lourde. montrer du riner c’est sur que ca va pas faire rever...

    vou auriez mis un combat de -81 ou -100 vous auriez vu autre chose que du tirage de judogi.


  • L’évolution du judo est en effet criticable mais Alain se base, pour construire son argumentaire, sur la catégorie des +100 kg. Cette catégorie de poid n’est pas représentative de ce sport. C’est lent, mou, moche. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à regarder des videos de combats des catégories légères pour vous faire votre propre avis. C’est agréable à regader même pour les non pratiquants.
    J’ajouterais que Teddy Riner est très critiqué par les judokas, notamment pour son comportement sur le tapis.

     

    • #1390116

      Bonne remarque. Les catégories légères sont toujours plus passionnantes.
      Il n’empêche, le judo décline. Il faut vraiment que le judo français soit partie intégrante du développement du mma francais. Ce serait bête de passer à côté ...


    • La critique du judo est du karate est malheureusement fondée ...et c’est le cas pour tout les arts martiaux traditionnels qui se sont diffusés par exportation sous forme sportive.
      Car c’est là le problème, la transformation de disciplines à l’origine martiales et on ne peut plus sérieuses vers une pratique "sportive".
      la nature martiale est relativement incompatible avec le sport.
      l’aspect martial consiste à employer le maximum d’efficacité, et donc souvent les techniques les plus dangereuses... Or, dans une pratique sportive, il n’est pas admis de tuer son adversaire.
      Les techniques et les objectifs de l’enseignement d’une discipline telle qu’elle est enseignée dans les koryu (littéralement "petites écoles") n’ont rien à voir avec les techniques et les objectifs des enseignements diffusés par une fédération sportive.


  • Donc les USA ne respectent pas la dignité humaine...Il faut leur envoyer l’OTAN ! Haha !!!


  • T’as encore la frite Alain, pas de doute.
    Ancien karatéka moi-même (j’ai débuté, il y a 40 ans après être passé par la lutte). Et je me souviens d’un stage en 78 avec Sensei Hirokazu Kanasawa (grand Maître d’arts martiaux, karaté, aikido, kendo, boxe anglaise) qui nous mettait toujours en garde de surévaluer une spécialité, ce qui m’a incité a participer à toutes sortes d’activités parallèles (bo, aikido, judo...) quand je me rendais à des stages de karaté en France ou en Allemagne. Et pour moi l’essence de tous ces différentes spécialités de l’art de combat, c’est bien de maîtriser la situation et d’être celui qui est encore debout quand tout est terminé. Kanasawa disait souvent, c’est celui qui s’engage dans un combat, prêt à mourir, qui est celui qui le plus de chances de s’en sortir...

    Ces défenseurs de leurs boutiques qui croient (ou doit-on dire croivent entre temps) devoir préserver la stase de leurs disciplines sont bien dans l’air du temps : Interdire la parole, interdire la pratique, pour préserver leur monde mourant (ne vaut pas uniquement pour le monde du sport).

    Bonne continuation mon cher Alain !

     

    • Votre réflexion rejoint celle d’un Bruce Lee jadis, lassé par les querelles de chapelles et qui en était arrivé à la conclusion que rien n’était pire que les certitudes entretenues par les gardiens du temple d’une discipline, d’où sa synthèse magistrale de Jeet Kun Do, synthèse personnelle issue de l’observation du wing chun, de la boxe et l’escrime, synthèse encore, complètement évolutive en fonction du pratiquant, discipline ultra complète, sans dogme, sans préjugés, mettant en perspective la qualité du combattant, transcendant sa pratique.


  • Je suis un peu surpris de cette approche un peu puérile sur les arts martiaux : qui est le plus fort entre kick boxing, boxe anglaise, karaté, et judo ?? Chaque art martial a ses techniques, règles, état d’esprit.
    Pour autant je trouve aberrant que Rougé tente d’interdire le MMA au prétexte qu’il ne serait pas convenable, éducatif,... C’est un sport extrême qui a ses règles et peut être très impressionnant. Le procès contre le judo me paraît peu fondé car comme il a été déjà dit le combat entre lourds en judo est peu spectaculaire et endormant même si Teddy Riner y a apporté plus de dynamisme et de technique. Je conseille à Alain Soral d’aller à Bercy voir le tournoi de Paris et il verra des athlètes et des techniques de très haut niveau. C’est vrai qu’on nous montre à la télé souvent les finales qui n’ont parfois peu d’intérêt car les judokas se connaissent trop entre eux et se neutralisent. Il n’en reste pas moins que les judokas qui se convertissent en MMA ont un grand avenir car très forts en saisie, en projection, au sol, il ne reste plus qu’à bosser les poings.
    Mon héros en MMA c’est Fédor, un combattant russe juste énorme, en esprit guerrier et en technique.

     

    • Ceux qui se permettent de critiquer l’efficacité du judo n’ont jamais chuté sur l’asphalte suite à un Ippon-Seoi-Nage.


    • Il faut reconnaitre que le judo est devenu très pénible à regarder. Ca n’est pas pour rien que le Sambo se développe autant en France (grace à Fedor Emelianenko en grande partie : l’une des légendes du MMA). Soral et Sancery respectent le judo et connaissent certainement son apport au MMA. Je suis licencié de la FFJ et ça me fait vraiment chier que la FFJ fasse tout pour casser l’émergence du MMA alors que tout est en place à la FFJ pour accompagner le MMA et profiter de son essor pour remplir les tatamis de nouveaux licensiés. C’est dommage d’avoir des dirigeants qui sont aussi contre-productifs que Rougé et Maillard.


  • Je pense que le MMA est aux sports, ou arts, de combats, ce que peut être le football américain aux sports de ballons en équipes...Spectaculairement efficace. avec une forte propension à développer du cash...que plutôt l’individu...et au détriment de sa santé (comme de plus en plus de disciplines sportives, j’en suis bien conscient).

    Maintenant concernant les caractéristiques, ou spécificités de certaines disciplines. Et leur éventuel classement concernant leur efficacité.
    Prenons par exemple la BF. Si il est vrai que, suite à sa codification, cette boxe pieds points, s’exprime dans ses percussions, et dans son cadre propre, d’une certaine manière. Rien n’empêche , dans une situation de combat réel, d’utiliser les genoux, les coudes , les coups de tête, ect...et d’être moins tatillons sur les ’armés’, ou sur le coup donné, ou non, avec le tibia... (sauf de frapper un adversaire au sol, ou culturellement, j’aurais du mal...) Et il en est ainsi de la plupart des disciplines...leur pratique contexte(combat codifié), ou hors contexte( combat réel).
    Ou dans cette situation, ce n’est peut être plus seulement la technique qui fera la différence, mais la valeur, physique et mentale, du combattant...

     

    • Rien n’empêche dans un combat réel...
      Si, au contraire, plein de chose empêchent. Déjà garder les idées claires dans l’immédiateté de l’action est illusoire. Quant à prétendre pouvoir ressortir corporellement ce qui semble évident intellectuellement, c’est simplement impossible.
      Le combat est quelque chose d’immédiat où tout raisonnement intellectuel est au mieux superflu, au pire un manque d’attention fatal.
      Et le corps ne sortira pas spontanément ce qu’il n’a pas apprit par d’innombrables répétitions.
      Et on ne parlera même pas d’une situation où le combat réel est une agression qui vous tombe dessus subitement : combien de pratiquants de bon niveau verrons leurs capacités quasi-anéanties par la panique ?
      se battre ne s’apprend pas dans les livres et si la technique peut être théorisée c’est à peu près tout ce qui peut l’être. Le corps n’apprend que par la pratique et le plus difficile est de parvenir à aborder toutes les situations froidement pour rester concentré sur l’action immédiate.


    • Vrai !
      20 ans de sécurité en discothèque et comme garde du corps. J’ai essayais tout les type d’art martiaux, plus rugby de 6ans à 19ans.
      Rien à faire la peur te tient au ventre à chaque bagarre. Le seul sport qui m’a un peu apporté dans mon travail, c’est la boxe. Surtout pour encaisser. Le combat n’est jamais facile quelque soit votre niveau. Et je ne peux plus compter les ceintures noires que j’ai vu rester au sol.
      Si vous voulais un sport qui vous aide pour vos combats pratiquez la course à pied. La vrai victoire reste la non violence.


  • je suis pas du tout dans le milieu...mais quand j’ai vu l’immense Carlos Monzon ..çà rappelle quelques souvenirs d’enfance .

     

    • C’est clair. Je pense comme Soral qu’un combat Monzon-Hagler aurait été monstrueux.
      Toujours été fan d’Hagler et j’ai beaucoup appris sur Hearns grace à cette video que je méprisais plus jeune. La boxe aussi c’est complexe.


  • non ! non ! et non !
    vous justifiez par ce propos tout ce que vous semblez contester, là réside l’ambiguïté patente et manifeste de votre démarche.
    quelque soit le discours, sportif ou non et autres billevesées, de telles bêtises dont vous faites l’apologie en les assénant comme valeurs humaines et morales restent pour le moins affligeantes !
    nb : si vos analyses sont fort appréciables et justes. il n’en demeure pas moins que la plupart de vos propositions ne dérogent en aucune sorte à l’autoritarisme et à la violence de la loi du plus fort.

     

    • Alain Soral et Eric Sancery parlent de ce qu’ils connaissent : savoir-faire et technique des sports de combats. Vous devriez approfondir votre culture sportive en vous intéressant à l’histoire des arts martiaux mixtes dont l’ancêtre est le Pancrace, présent aux premiers jeux olympiques antiques.
      N’assénez pas votre inculture sportive sous l’alibi "droit de l’hommiste" : ça c’est vraiment brutal et autoritaire ;-)


    • @ alban
      inculture sportive ? cela reste à voir ! de même, à propos des jeux panhelléniques, que vous évoquez et qui étaient pratiqués dans un tout autre esprit que celui que vous invoquez, en l’occurrence celui du cirque romain où le sang coulait et qui signifiait toute autre chose , pas même et surtout pas cette pratique hellénique physico-culturelle pacifique dont vous vous réclamez injustement probablement par méconnaissance.
      de même, je n’ai jamais invoqué, évoqué, fait référence, ici, dans ce forum, aux "droits de l’homme" et votre propos ressemble et procède furieusement de ce fameux anathème dont est victime Dieudonné. je trouve vraiment désolant et consternant, d’être confronté, ici, sur ce forum, à une telle argumentation fallacieuse.
      nb : arrêtez, vous comme les autre de faire chiez le monde et moi par la même occasion, en invoquant à propos de tout et de n’importe quoi cette fumisterie, abomination, que sont les "droits de l’homme" ; mai_ntes et maintes fois remaniés et adaptés aux goûts des époques ! qui d’entre vous connait la devise complète, non édulcorée, d’où sont tirés ces fameux droits ?
      aller ! je vous aide !...ça se terminait par "ou la mort"


    • @Banzai
      Ne pas confondre les "jeux du cirque Romain" ou il y avait des combats de gladiateur, (combat codifié par ailleur), course de char, et autre discipline spectaculaire. Et les "jeux olympiques antiques Grec" ancétre de nos JOs avec course à pieds, lancer de javelot, lancer de disque, lutte etc...


  • Soral à l’entrainement : impressionnant.
    58 ans et ça envoit du lourd.
    Et cette discussion sur le mma avec sancery pleine du bon sens gaulois, ca fait vraiment du bien.


  • La violence fascine. Pas par goût du sang ou autre perversion mais simplement parce qu’elle représente une extrémité irréductible à laquelle n’importe qui peut être confronté. Toute personne sensée admettra qu’être en mesure de gérer la violence plutôt que la subir présente un intérêt certain.

    Il faut aussi bien distinguer qu’on mélange un peu tout : sport, sport de combat, art martial... Ces pratiques sont pourtant très différentes, tant dans les objectifs que dans les moyens mis en oeuvre pour les atteindre.
    Par exemple, les arts martiaux japonais originels (jutsu) tels qu’enseignés par les différents clans à leurs bushi (guerriers) et samouraïs consistaient à leur apprendre à être les plus expéditifs sur le champ de bataille et à réussir à s’en tirer vivant même dans des situations à 10 contre un. La vie du pratiquant dépendait de ses capacités à faire assimiler ces enseignements à son corps et à son esprit (et non intellect)
    Les arts martiaux japonais réformés (budo) ont quant à eux été quelque peu allégés pour mettre davantage l’accent sur le développement personnel et la sociabilisation des pratiquants (par le développements de nombreuses qualités que ces pratiques exigeantes requièrent).
    Les sports de combats sont eux dans la catégorie des pratiques sportives, il n’a jamais été question d’apprendre à rester en vie au beau milieu d’une bataille rangée ou d’expédier ses adversaires ad patres le plus expéditivement possible.
    au pire il s’agit d’être prêt pour un combat auquel on a choisi de participer et dont on connait la date.


  • C’est vrai qu’en boxe anglaise la qualité des matchs n’est plus celle des années passées... Maintenant, est-ce qu’un pratiquant d’un sport est obligé d’aller ailleurs pour voir s’il est le plus fort ? Le plus fort en quoi ? Certains sont contents de pratiquer du karaté (sportif), d’autres sont satisfaits par le judo. Jean-Luc Rouget n’a pas la même conception des choses qu"Alain Soral. Le monde est bigarré. Après qui a raison ? De toute façon, c’est une constante dans le monde des arts martiaux et sports de combat ; il existe beaucoup d’animosité entre les uns et les autres. Ensuite, par rapport au karaté, il y a différentes formes dont certaines très dures (Ueshi-ryu, Kyokushin, Shidokan etc. Et même, Shotokan : lorsqu’il est militaire). Les karatékas ne sont pas systématiquement des charlots en pyjama ; j’ajoute que dans cette vidéo, on parle de sports... Savoir qui est le plus "fort" sur un ring. Certains s’en fichent, ils font des arts martiaux pour le développement personnel. D’autres le font pour la "self défense" ; qui est un autre contexte. Il faut apprendre à se connaître. Tant qu’on sait sur quel terrain on est et pourquoi on se trouve... La vie et les arts martiaux (c’est la confiance et l’humilité... normalement). Petite remarque à propos de l’efficacité des arts martiaux mixtes par rapport au combat de rue : The Truth About Street Fighters vs Mixed Martial Artists | Fred Mastro https://www.youtube.com/watch?v=Qmg...


  • dans les vraies bagarres ; un type qui t’amène au sol , tu peux toujours lui mettre un pouce dans l’oeil ; ça m’est arrivé :-)

     

  • le karaté, de style kyokunshinkai, dans le genre efficacité, (c’est à dire proche du combat réel), n’est pas mal non plus. Avec en plus, (avec ses katas) un apprentissage progressif et respectueux des capacités de chacun. Se style n’en reste pas moins exigeant sur le plan physique et mental (les coups sont portés, sauf sur le visage avec les poings qui sont sans gants, et le Ko est recherché en compét) Je vous encourage à visionner des combats sur yt...


  • à visionner sur yt, une approche dés plus réfléchie, en ce qui concerne la confrontation réelle...hors cadre sportif et entrainement club...d’un spécialiste BF, qui a été formateur d’une unité d’intervention de haut niveau.
    Sur yt
    redevenir une bête sauvage-boxe de rue avec robert paturel.


  • Voici une vidéo vintage dans laquelle on peut voir Bruce Lee au travail, notemment avec Chuck Norris, dans le style qu’il a créé, mix entre Kung Fu, Boxe et Escrime, le JEET KUN DO ( http://youtu.be/oiZXWAXdt1k)

    Je pratique le tai chi chuan dans une voie bien être et je cherchais une discipline complémentaire, pas le mma en tout cas.

    Super post prod, merci


  • 18:54 à 19:28
    Si les extraits vidéo du judo et mma sont représentatifs de la réalité actuelle de ces deux sports, on peut comprendre pourquoi les gens se désintéressent du judo et se tournent plutôt vers les arts-martiaux mixtes.
    D’un côté nous avons un sport où des « athlètes » mous se font l’accolade et se donnent pratiquement la bise, de l’autre nous avons deux guerriers viriles et polyvalents qui se donnent à max durant tout le combat.. Perso, j’opterais également pour les mma.


  • Pas du tout attiré par le MMA même si je comprends le point de vue de AS.

    Les arts martiaux ce n’est pas forcément pour être le plus efficace possible en combat. Je sais que certains arts martiaux ont un folklore un peu comique avec des tenues multicolores, des cris, des rituels. Mais Il y a quand même le mot "art" dans arts martiaux ce qui peut sous-entendre un accomplissement moral, physique, spirituel... L’adversaire ça peut être soi-même.

    De plus je trouve assez glaçant d’imaginer une société où une partie de la jeune population s’entraîne à des techniques hyper efficaces de combat de rue...

     


    • De plus je trouve assez glaçant d’imaginer une société où une partie de la jeune population s’entraîne à des techniques hyper efficaces de combat de rue...



      La vie est violente , soit c’est c’est la violence des plus forts soit c’est la violence des plus riches ( ceux qui ont le pouvoir ) .
      C’est sur que ça change de la direction que l ’on veut faire prendre à la jeunesse "mariage homo pour tous".
      Quelques modèles de virilité et de courage authentique ,par opposition a tous ceux qui usurpent ces valeurs a longueur de temps ( Nos élites en premier lieu , qui s’auto-congratulent et se remettent des médailles entre elles )


  • Oui ça j’aime bien, le monsieur il est gentil ;)


  • Je reconnais la salle de michel garcia a montpellier elle est top la salle. Et super entrainement.


  • Toujours les memes clichés sur le MMA... Juste ridicule de lire des gens qui n’ont jamais mis les pieds sur un ring ou une cage...
    A quoi bon porter du "VENUM" si anti MMA ? Dichotomie à l’instar des motos de "rebelles"...


  • le MMA descend en partie du pancrace antique, né il y a 2500 ans...
    La Grèce, la Turquie, l’Italie, La France, l’Espagne ou l’Égypte ont connu des duels de « pancratiastes » qui combattirent des heures. Ce type de combat prenait fin lorsqu’un participant perdait conscience, abandonnait, voire mourait. Seuls la morsure et les coups portés aux yeux étaient interdits.

    Les spartiates ne pratiquaient pas ces discipline car dans leur esprit abandonner n’était même pas envisageable :)

     

    • "Les spartiates ne pratiquaient pas ces discipline car dans leur esprit abandonner n’était même pas envisageable :)".

      Êtes-vous sûr de votre Source ? Je croyais me souvenir qu’ils en étaient exclus.

      Ceux la dit, j’y étais pas et une querelle de sources n’a d’autres desseins que de nourrir les querelleurs, une stratégie circulaire qui coule de source pour se nourrir de soi.


  • Dans un Duel ,il y a deux issue possible : la victoire par l’abandon de l’adversaire ou la victoire par la mort de l’adversaire

    On peut dire que qu’autre fois les arts martiaux comme le Duel qui sont des affrontement guerrier avaient les mêmes issues mais maintenant l’arts de l’attaque ou l’art de la défense ont été relégué à une utilisation folklorique pour laisser place à l’utilisation d’intermédiaire (pistolet ,fusil ,bombe ,etc..)


  • La savate boxe française avec les tibias s’appelle le CHAUSS FIGHT !
    Et pour ceux qui dénigrent encore (et toujours) le Karate, regardez donc l’UFC de ce we avec un duel Karate vs Lutte/Anglaise avec le match Thomson vs Hendricks ...
    http://www.mma-core.com/videos/John...

     

    • Il y a une aversion certaine pour le "KARATE", genre c’est à la touche pourtant c’est la précision et la vitesse porté au pinacle, meme si MC Gregor viens de la boxe il est très karaté dans sa manière de combattre et nous avons vu le résultat face à Aldo.

      L Machida a eu sa période dans l’octogone alors que de mon point de vu c’est un karateka limité, la marque au serpent sponsorise des karateka "sportif" et je suis certain que si ça tente un de ces combattants il lui trouveront un chemin pour s’exprimer dans la cage.


  • Voici un rappel des principes du judo et du code de l’honneur :

    "Sans respect aucune confiance ne peut naître

    Même si la finalité reste d’essayer de gagner, un beau geste, accompli par les deux combattants est mieux apprécié. Ils jouent le jeu est c’est là que réside l’essentiel. Il faut savoir tomber, mais également savoir faire tomber. Le but n’est pas de faire mal. C’est pour cette raison que toute prise doit être accompagnée jusqu’à son terme. On ne laisse pas tomber son partenaire, on l’accompagne jusqu’au sol. C’est ainsi que les deux combattants peuvent se faire confiance mutuellement. L’un des deux, en principe, gagnera, mais sans blesser, sans occasionner la peur, simplement pour le plaisir et toujours dans la notion de jeu.

    De nos jours, cette notion se perd de plus en plus. Il est toujours question de "rapport de force", d’agression. "

    Judo 1 / MMA -100

     

    • C’est l’intérêt d’un ring ou d’un tatami. La surface qui délimite un espace de jeu de ce qui ne l’est pas.
      De nos jours, cette notion d’espace commun et de limites se perd de plus en plus. Il est toujours question de rapports d’individus sans force.


  • Salut, je voulais connaître le titre de la musique qui joue à partir de 14:07.


  • Le principal aspect moralement reprochable au MMA, c’est que le combattant ne s’arrête pas de frapper l’adversaire K.O et au sol de lui même. Il faut l’intervention de l’arbitre. On a l’impression que le combattant irait jusqu’à tuer son adversaire sans jugement personnel.

    D’autre part le MMA n’est pas si réaliste. Il y a une trentaine d’interdictions outre le fait qu’il n’y ait ni vêtement ni chaussure.

    Un style intéressant et similaire, le Daido Juku. Qui est resté dans le véritable esprit des arts martiaux avec une bonne déontologie.

    https://www.youtube.com/watch?v=M5A...

    Pas interdit que je sache...

     

    • La morale lors d’un combat est comparable à une objection. Les combattants de tous siècles savent bien qu’objecter c’est interrompre le mouvement sacré de la vie.
      T’imagine Franck un Spartiate qui penserait à dire en plein combat "Objection votre honneur ! ". MDR.
      La morale ça vaut quand l’homme fixe des règles du jeu et s’immisce dans la vie pour brider son élan.
      C’est comme, quand sortie du jeu du prétoire, la finesse d’esprit de Me Viguier dans ses vidéos n’objecte pas. Il prend plaisir à narrer ce qui a été. Une manière honorable de l’honorer. Une forme subtile du respect.
      Seulement dans ce monde pourri les intérêts ont remplacé le respect du mouvement de la vie.
      Ce qui revient toujours à revenir à l’endroit où la vie a cessé de circuler.

      "Allez circulez ! "


  • Commentaires suivants