Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Attaque à la bombe au nord de Bruxelles : le principal centre scientifique de la Justice touché

L’Institut National de Criminologie et Criminalistique a été victime cette nuit d’une attaque à la bombe. Seuls des dégâts matériels sont à déplorer : il n’y avait personne sur le site à cette heure-là.

 

JPEG - 83.1 ko
L’Institut national de criminologie et criminalistique dans le quartier de Neder-Over-Heembeek à Bruxelles (Belgique)

 

De nombreux habitants de Neder-Over-Heembeek, au nord de Bruxelles, ont été réveillés ce matin par un bruit d’explosion suivi de sirènes. Vous êtes d’ailleurs nombreux à nous avoir alertés via notre bouton orange Alertez-nous. Certains riverains ont ensuite constaté une épaisse colonne de fumée qui se dégageait du site.

 

Un laboratoire détruit

Selon notre journaliste Sébastien De Bock, présent sur place pour Bel RTL, les faits se sont déroulés peu avant 2h30 du matin. Un véhicule bélier a pénétré sur le site situé au N° 100 de la Chaussée de Vilvorde à Bruxelles, en passant au travers de 3 clôtures. Il s’est arrêté sur le parking de l’Institut National de Criminologie et Criminalistique, puis un ou plusieurs suspects ont fait exploser une bombe près des laboratoires. L’un d’eux a pris feu et une vingtaine de pompiers sont rapidement arrivés sur place pour éteindre l’incendie. Une voiture calcinée était visible au sein du périmètre. Les pompiers sont repartis vers 5h40 (avec une équipe laissée sur place) pour faire place aux équipes de la police scientifique et du parquet de Bruxelles. Un hélicoptère a survolé la zone et la Chaussée de Vilvorde est fermée à la circulation.

 

 

L’attaque n’a fait aucun blessé mais les dégâts sont importants. Le laboratoire incendié est « relativement touché », selon Dominique, un collaborateur de l’Institut au micro de Sébastien De Bock. Celui-ci précise que ce laboratoire sert particulièrement aux recherches de type ADN.

Lire la suite de l’article sur rtl.be

 

Réfléchir à l’insécurité démocratique
avec Kontre Kulture

Terrorisme et délinquance en Belgique, voir sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Certainement l’oeuvre de déséquilibrés nés en Belgique et en France dont on taira le prénom car c’est sans importance.

     

    Répondre à ce message

  • On cherche visiblement a faire disparaitre des preuves .En tous cas ce qui est certain c est que ces gens sont bien renseignes pour quil connaissent les lieux et sachent ou se trouve tel ou tel labo qui traite quoi.
    Je serais curieux de savoir quelle affaire sensible etait en cours d examen dans ce centre

     

    Répondre à ce message

  • On imagine que dans quelques heures "daech ™" va revendiquer l’attentat qui avait pour but pour de détruire des preuves accablantes implicant leur organisation dans le terrorisme... Certains vont se faire un noeud au cerveau...

     

    Répondre à ce message

  • Peut être quelques documents gênants qui devaient sentir la merde.

     

    Répondre à ce message

  • "Attaque à la bombe au nord de Bruxelles : le principal centre scientifique de la Justice touché".

    Mettre "Justice" et "Bruxelles" dans la même phrase, il fallait oser !!!

     

    Répondre à ce message

  • Simple fais divers vu que BFM/iTélé/LCI n’en parle pas.
    Quand c’est du "Daesh", les organes de propagande franco-sionistes reçoivent les infos avant les faits, histoire de poster des équipes pas trop loin.

     

    Répondre à ce message

  • #1544716

    Il venait d’identifier l’ADN du commanditaire de l’attentat de l’aéroport de Bruxelles...

     

    Répondre à ce message

  • Peut-être l’oeuvre d’affairistes genre Madoff qui commençaient à gêner les mafieux eux-mêmes, avec leur prédation incessante sur l’Europe et qui, sentant la menace d’arrestation se préciser, détruisent les preuves.

     

    Répondre à ce message

  • #1544866
    Le 29 août à 17:38 par TaTaYoYo-Qu’est-ce qui se cache sous ton grand chapeau ?
    Attaque à la bombe au nord de Bruxelles : le principal centre scientifique (...)

    Comme vous autres, mon esprit "complotiste" me fait penser à une destruction volontaire d’éléments compromettants ...

     

    Répondre à ce message

  • La Belgique ! ....

    Pays du surréalisme et du foutage de Gueule.

    Récemment Charles Michel répondait à une question dans le journal "Le Soir" du 27/08/2016

    On peut évaluer quels montants consacrés à la sécurité ?

    On a libéré une première provision de 200 millions d’euros l’année passée, 400 millions cette année. Mais on doit poursuivre le travail sur un enjeu clé, l’emploi.

    Donc concrètement le Premier Ministre Belge nous dit que sur 2 ans les dépenses en "Sécurité" ont augmenté de 600 Millions d’Euros !

    On veut nous faire croire à nous (petit peuple de gentil moutons) qu’un bâtiment aussi sensible que ce laboratoire scientifique n’est gardé par aucun agent de sécurité ou par la Police ou même des militaires !!!!
    C’est de la blague ,de la grosse blague, que seul un belge (un français aussi ...) peut gober sans réagir.

    Même si il n’y avait aucune menace terroriste de l’Ocam ou Vigipirate ce genre de batiment doit évidemment être gardé 24h sur 24.Un simple magasin du genre Lidl est gardé la nuit on ne peut pas croire cette histoire à dormir debout ;même ma grand-mère l’aurait dit.

    N’oublions pas que le bâtiment qui a cramé hier s’occupait des échantillons dans l’affaire Dutroux

    En 2010 le procureur Bourlet donnait un interview au journaliste Bouffioux

    Qu’en est-il des 680 cheveux dont je demandais l’analyse ADN février 2009, soit un mois avant mon départ à la retraite ?

    De fait, tout le monde parle aujourd’hui de cinquante-cinq cheveux analysés par l’INCC... C’est beaucoup moins !

    Voilà. C’est tout de même assez difficile à décoder. Il y a moins de deux ans, sur base de l’expertise de l’INCC (Institut national de criminalistique et de criminologie), il était question de plusieurs centaines de cheveux analysables et présentant un intérêt pour l’enquête. Pourquoi ce nombre de pièces dignes d’intérêt a-t-il fondu comme neige au soleil ?

    Donc le même Institut qui parlait de 680 échantillons exploitables n’en a examiné que 55 en 10 ans !
    Les merdias belges expliquèrent aussi que le cout était élevé c’est pour cela que rien ne se faisait ! ( pour les 600 millions il y a du fric )

    L’autre volet de la loi sécuritaire est :
    " le raccordement des services de polices aux caméras privées. « Pour l’instant les polices ne sont pas raccordées aux réseaux de caméras privées. Ce raccordement va être mis en oeuvre. »

    Big Brother partout Justice nulle part !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents