Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Attentat de Sousse : le Pentagone veut-il installer une base en Tunisie ?

Dans une déclaration au journal El-Bilad, parue ce samedi, le général-major à la retraite et analyste politique Abdelaziz Medjahed, a estimé que l’attentat terroriste qui a endeuillé la Tunisie, et revendiqué par Daech, est « une forme de pression exercée sur ce pays pour l’amener à accepter l’installation d’une base militaire américaine sur son sol ».

« Ainsi, juge le général Medjahed, les États-Unis pourraient enfin mettre en place l’Africom (Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique) au Maghreb, dix ans après sa création. » Selon cette analyse, l’attentat de Sousse « participerait d’un plan visant à créer le climat favorable en Tunisie pour prendre cette décision ».

Plus globalement, cette attaque contre un complexe touristique à Sousse cadre, selon le général Medjahed, « avec un vieux plan sioniste visant à favoriser le démembrement du monde arabe, depuis les accords de Sykes-Picot durant la Grande Guerre et les accords de Malte à la fin de la Seconde Guerre mondiale ». Le processus se poursuit : « Après la chute de l’Union soviétique et de l’ex-bloc de l’Est, fait remarquer l’ex-officier, un nouveau plan de partition des pays arabes a été mis en marche, lequel plan s’illustre par l’installation de bases militaires des puissances occidentales dans plusieurs pays de la région. »

Pour lui, le rôle joué par Nicolas Sarkozy et Bernard-Henri Lévy en Libye s’inscrit en droite ligne de ce plan sioniste. Ainsi, les Etats-Unis disposent de quatorze bases dans les seuls pays du Golfe, et de cinq en Afrique, tandis que la France en dispose de six. « Cette présence, souligne le général à la retraite, dénote une volonté claire des grandes puissances d’imposer leur hégémonie sur la région, dans le but d’empêcher la montée des pays émergents comme la Russie et la Chine, en faisant des pays arabes des lignes de défense de l’Occident. »

À noter que des soupçons sur l’existence d’un accord secret pour l’installation d’une base militaire américaine en Tunisie sont apparus lors de la visite effectuée par le président tunisien, Béji Caid Essebsi, à Washington, en mai dernier, où il a rencontré le président Barack Obama. Celui-ci a déclaré que son pays envisageait de faire de la Tunisie « un partenaire stratégique majeur hors de l’OTAN ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • À qui profite le crime ? Attendons les prochains sondages avec encore une hausse de l’opinion en faveur de flamby et d’elblanco, probablement ?


  • Incroyable comment le terrorisme fait le sale boulot de l’Empire - euh, pardon, le "bon boulot".

    ’un partenaire stratégique majeur hors de l’OTAN’ : décodé, cela veut dire ’une zone d’occupation états-unienne de plus’.

    C’est à vomir !


  • A qui donc profite le crime ? :)

     

  • L’hiver dernier , 2 tunisiens sur 4 faisaient encore confiance aux pseudo révolutionnaires colorés , un 3ème : indécis , le 4ème regrettant Benali , ( en gros ) .
    il y a un mois , les mêmes ont rejoint l’avis du 4ème d’alors : ils disent que toutes les denrées alimentaires ont vu leur prix multiplier par 3 et leur salaire , quand ils en perçoivent un , gelé ! ( absence de caisse de chômage ) .
    Déjà ça , les rend plus pauvres qu’avant !
    D’autre part certains n’hesitent pas à dire que Benali et sa famille coulaient des jours comblés , mais veillaient à ce que le phénomène reste en " comité restreint " , alors que maintenant : le " pillage " est devenu la règle , à tous les " étages " de la société ... En fait la " fameuse" démocratie exporte ses " procédés " !
    En fin de compte , le scénario est quasiment le même : provocation d’une " révolution " de pacotille téléguidée par qui on sait , ou leurs caniches , plaçant des godillots aux ordres ; en quelques mois le " B...." S’installe , et provoque le chaos , donc l’insécurité , il ne leur reste plus qu’à " ramasser la galette " en proposant leurs services et s’installant définitivement aux commandes du pays en question . Il restait la Tunisie et l’ Algérie dans la région ..., c’est quasiment acquis ...dans trés peu de temps !
    dans les années 60/70 , les russes étaient les principaux alliés de ces pays , et la France , alors non "alignée" ; avec les bouleversements qu’ils ont connu , les autres ont changé progressivement la donne , et ce , à mon avis , depuis leur aide ouverte aux Afghans rebelles qui ont dégagé l’URSS , de leur pays .


  • "en faisant des pays arabes des lignes de défense de l’Occident"

    En tout cas vous pouvez toujours rêver pour qu on aille mourir pour vous.

     

  • La Tunisie, l’Algerie et le Maroc tomberont ; Ainsi que la Turquie. Les USA veulent le Jihad du Maroc au Caucase pour provoquer la Russie et parachever leur destruction de l*Europe. On est mal parti. Mais c’est le prix a payer pour le comat geopolitique de tout un continent depuis 1945.

     

  • En Tunisie il y a une ligne de fracture entre les pro Ennhada, moins nombreux qu’avant après avoir compris qu’ils n’étaient que les pions avancés du Qatar, et les anti-islamistes pro occidentaux, qui suivent la ligne du nouveau gouvernement et souhaitent une désislamisation du pays.

    Le problème est que cette lutte d’influence ne remet pas en cause le plan du nouvel ordre mondial qui surpasse les enjeux nationaux.
    En effet, Ghannouchi (Ennahda) a déjà rencontré le sénateur Mccain, surement pour discuter de sa récompense d’avoir fait envoyer un grand nombre de "naïfs" tunisiens en Syrie, tandis que Essebsi (pro occidental) marche vers l’alliance atlantique. Le peuple est pris en otage entre ces deux camps du nouvel ordre mondial, financés en fait par les mêmes instigateurs (les financiers de la City et de Wall street qui se cachent derrière toutes ces manipulations), ce qui le rend complètement apathique et malléable
    Ces attentats sont évidemment le résultat d’une entente entre les deux camps, malgré des divergences idéologiques. Les tunisiens sont profondément anti sionistes, y compris les pro occidentaux. Ces attentats, outre ce qui est avancé dans l’article, et effectivement il faut faire fuir les chinois et les russes, permettent de détourner cette frange de la population de cette position politique afin, comme en France d’ailleurs, de polariser le dialogue sur les aspects religieux.

    En gros, les donneurs .d’ordre du nouvel ordre mondial ont besoin d’une Tunisie maroquinisée, et il y arrivent.
    En Tunisie, la qualité internet est mauvaise, la dissidence est quasiment absente et muselée, France 24 est massivement diffusé, les émissions tunisiennes sont à la solde des donneurs d’ordre, en conséquence j’imagine mal les tunisiens se défaire de ce piège qui leur est tendu.


  • Cette argument n’ est plus valable et n’explique pas pourquoi la fusillade est survenue à Sousse . Pour l’ acquisition de la base militaire c’est déjà fait et cela s’est produit après la fusillade qui a eu lieu au musée Bardo. Les raisons de la fusillade survenue à Sousse sont donc ailleurs .


  • Ils ont du voir la campagne de pub "La Tunisie moi j’y vais" avec Frédéric Mitterrand.


  • les responsables de cet attentat n’est rien d’autres que la France , avec une Lybie instable a feu et a sang , sa va rien arrangé et ce n’est que le début , faut remercié Sarkozy BHL , la DGSE qui a joué aussi sur le terrain a misrata .


  • Imaginez vous une seule seconde que des pays africains puissent avoir des bases militaires en Europe et aux États-unis ?


  • Ce sont les Américains qui ont organisé les services tunisiens. A partir de là, depuis la fuite du dernier potentat, la question devient : que contrôlent-ils encore ?


  • Interpellant l’assassin de la plage, un plagiste lui dit : " Tu nous ôtes notre gagne-pain " . Quelle estime pour nous...


Afficher les commentaires suivants