Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Au Laos, avant la visite d’Obama, les bombes américaines font encore des victimes

C’était le début des vacances scolaires, Viet aidait sa famille aux champs quand sa pelle a heurté une petite bombe datant de la guerre du Vietnam, qui en explosant l’a blessé aux mains et au visage.

 

Quand l’accident s’est produit, en juin, « nous avons dû marcher pendant plus de deux heures, alors que mon frère était en sang », raconte son frère aîné à l’AFP, au chevet de Viet, à l’hôpital provincial de Xieng Khouang, dans le nord de ce petit pays d’Asie du Sud-Est.

Nous avons marché « jusqu’à ce qu’une moto arrive et nous emmène finalement à l’hôpital », se souvient-il, à quelques jours d’une visite de Barack Obama au Laos.

Le garçon de 13 ans est l’une des dernières victimes de ces millions de bombes à fragmentation américaines qui constituent une menace quotidienne pour la population laotienne depuis plus de cinquante ans. Elles font chaque jour de nouvelles victimes, dont 40% d’enfants.

Le Laos est le pays du monde qui a reçu le plus grand nombre de bombes par habitant, lorsque la guerre du Vietnam a débordé sur son sol de 1964 à 1973.

Washington tentait alors de couper les voies d’approvisionnement des combattants nord-vietnamiens. Plus de deux millions de tonnes de bombes y ont été lancées. Environ 30% n’ont pas explosé, soit 80 millions de bombes à fragmentation qui ont tué ou blessé plus de 20 000 personnes depuis la fin de la guerre.

Cinquante ans plus tard, Barack Obama est le premier président américain à se rendre dans ce pays voisin de la Chine. Attendu à Vientiane du 6 au 8 septembre pour un sommet régional, il doit y annoncer une augmentation de l’aide pour en finir avec cet héritage du passé.

En 2015, au total, 35 millions de dollars d’aide internationale ont été consacrés à ce fléau. Moins de 6% ont été dédiés jusqu’ici à l’aide aux victimes.

Dans la région de Xieng Khouang, l’une des zones les plus touchées par les largages de bombes, des milliers de personnes ont été amputées.

Pris en charge par les médecins plus de cinq heures après son accident, Viet a perdu plusieurs doigts.

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

 

Le documentaire Opération Laos, made in CIA :

 

La guerre d’extermination de l’Empire en Asie du Sud-Est
chez Kontre Kulture

L’évolution des rapports entre les Etats-Unis et les pays bombardés pendant la guerre du Viêt Nam, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Paraît que 90% des bombardements américains ont frappé le Laos, non le Vietnam...

     

    Répondre à ce message

  • Ces impérialistes ont également pulvérisé de l’agent orange sur le Laos, le Cambodge et, bien sûr, sur le Vietnam. Ce produit toxique provoque encore des malformations et des décès précoces. Ce crime contre l’Humanité n’a jamais eu droit à aucun procès, bien entendu.

    C’est une des nombreuses raisons pour lesquelles ils ne méritent que notre mépris quand ils nous parlent d’écologie ou de droits de l’homme.

    Dans leur esprit, l’écologie n’est qu’une ruse pour lever un nouvel impôt et les droits de l’homme une ruse pour décapiter médiatiquement, économiquement, judiciairement, voire militairement, leurs ennemis.

     

    Répondre à ce message

  • Au Japon les usa ont balancé deux bombes atomiques et ont ensuite vassalisé l’Etat japonais pour l’utiliser contre la Chine.

    Au Viêt-Nam ils ont fait des centaines de milliers de civils morts, brûlé des forêts entières au napalm et ont ensuite fait de l’Etat vietnamien un vassal contre la Chine.

    Ca s’appelle la politique étrangère américaine.

     

    Répondre à ce message

    • Il y a eu en fait 4,500,000 de morts chez les vietnamiens.

      En 2016 des enfants naissent encore avec des difformités à cause des horreurs chimiques que les sauveurs de l’univers ont répandu avec générosité sur le Vietnam. Après leur départ on a trouvé dans des caches militaires des contenants de produits chimiques produits par Monsanto marqués "For human testing". On peut voir ces photos au Musée de la Guerre à Ho Chi Minh.

      Le gouvernement étasunien était et est encore aujourd’hui une organisation criminelle au service d’une élite parasitaire.

       
    • @Josée
      Exact.....pour bien connaitre ce pays, m’y étant rendu plusieurs fois ....je confirme que le musée d’ Ho Chi Minh ville n’a rien à envier à la barbarie nazi qui n’est pas non plus une référence en termes de crimes contre l’humanité ...citons au passage le Cambodge de Pol Pot, le génocide des arméniens, le génocide des amérindiens, la traite des noirs (Graeme Allwright-La Ligne Holworth)...etc ....etc....

       
    • @redsniper06 Le seul et unique véritable génocide dans tous ceux que tu cites est celui des indiens d’Amérique. Il faut apprendre ce que signifie véritablement le mot génocide. Il n’y a que les indiens d’Amérique qui ont été les véritable victimes d’un génocide.

       
    • @ Alex
      Je pense que les Arméniens en 1915 ont aussi été victime d’un génocide, mais je n’ai pas envie de palabrer ici sur la souffrance de ces peuples ....
      Cordialement.

       
    • @redsniper06 Avec tout le respect que l’on doit aux victimes de toute origines, saches que je ne suis pas là pour débattre sur le combien ou la véracité des mort. Je cherches pas à provoquer ou autre n’en plus. Je voulais juste remettre le mot génocide dans sa véritable sens. Aucun de ce que tu cites n’ont été pur et simplement supprimé de la terre que je sache en dehors des indiens d’Amérique.

       
    • bien d’accord avec Alex, un génocide est une extermination totale, les populations amérindiennes ont bien été exterminées dans leur immense majorité (s’il en reste 5% c’est bien un maximum) et là le génocide est réel, biologique et culturel. rien à voir avec les "Inuits" ou les cambodgiens même si les massacres ont été sévères.
      cela dit , à propos de PolPot j’ai entendu dire au Cambodge qu’il y avait eu de sacrées manipulations quant à l’attribution de tous les morts de ces années là aux Khmers rouges. cela a permis de dédouaner entre autres les innombrables victimes de la guerre lancée par les Vietnamiens contre le Cambodge (un vrai massacre). j’avais posé la question après avoir lu un article d’Israel Shamir sur le sujet, que je viens de retrouver :
      http://www.israelshamir.net/French/....
      c’est peut être le seul article sur le net qui défende Pol Pot.
      cela semble incroyable, mais ayant un peu fouiné sur place, j’ai bien compris que tout n’était pas si simple. Pol Pot était un malade paranoïaque sans aucun respect de la vie humaine, mais l’idée du Kampuchéa et de l’abandon des villes était génial et bien accepté par les cambodgiens qui étaient traditionalistes et paysans de coeur (sauf les élites citadines) c’est pour cela que le roi Norodom Sihanouk avait soutenu, tout au moins au début, cette politique du retour à la terre.
      comme quoi, les bonnes idées ne suffisent pas, il faut aussi savoir les appliquer humainement

       
    • @Alex et paramesh
      Il me semble entrevoir de la chicanerie voire de l’ergoterie dans vos propos .....ma réflexion ne portait pas sur l’ étymologie de tous ces massacres mais sur le fait que toutes ces populations ont été exterminées par des êtres démoniaques qui ne méritent même pas le nom d’ humains !!!....

       
    • @ redsniper06
      ne crois pas ça, le sens des mots est important, tu parles maintenant d’extermination, mais une extermination signifie aussi réduire à zéro par la violence.
      comme il y a une grosse différence entre éradication et extinction même si les deux concepts réduisent à zéro.
      les mots sont fait pour communiquer, et si on n’utilise pas le même langage comment veux tu échanger des idées ?

       
    • @ paramesh
      Tu chicanes encore sur des broutilles avec un ton professoral assez déplaisant ...
      Je t’accorde suivant sa définition qu’ extermination veut bien dire réduire à zéro !!!
      Content ?!....

       
  • « Washington tentait alors de couper les voies d’approvisionnement des combattants nord-vietnamiens. Plus de deux millions de tonnes de bombes y ont été lancées. »

    Comme d’hab libé reste en surface et ne nous explique pas les tenants et aboutissants de ce record mondial, toujours non égalé, du plus long et massif bombardement de l’histoire (plus que tous les bombardements "alliés" de la seconde guerre mondiale réunis). S’il s’agissait, en effet, de retarder l’acheminement des armes par les rameaux nord-laotiens de la fameuse piste de l’oncle Hô, l’efficacité de cette méthode et ses résultats sont contestés et contestables.
    Mais l’objectif dont ne nous parle pas les bisounours de Libé était d’épuiser les stocks de bombes vieillissantes de la WW2, afin que la toute puissante industrie d’armement et chimique US et ses lobbys puissent lancer un nouvel effort de guerre et faire tourner la machine à plein, au frais du contribuable américains. Business is business  !

    Heureusement, en 2012 la généreuse et présidentiable Hillary avait préparée la venue d’Obama en remettant sur la table un énorme nouveau pourboire de 9 millions d’ USD...

    Pour ceux que ça intéresse de creuser la question :
    http://www.egaliteetreconciliation....
    http://www.egaliteetreconciliation....
    http://www.egaliteetreconciliation....
    http://www.egaliteetreconciliation....
    http://www.20minutes.fr/monde/96978...
    http://www.egaliteetreconciliation....
    http://www.egaliteetreconciliation....

     

    Répondre à ce message

  • A la fin du reportage :

    Pourquoi êtes vous allés là-bas faire la guerre ?
    Pour rembourser mes dettes. Pour l’argent.

    Mon analyse : Les soldats ont fait un pacte avec le diable et ils le servent dans ses guerres.

     

    Répondre à ce message

  • Pas grave pour eux qu’il y est des millions de morts, tant que leurs plans fonctionnent.

    on l’a vue en Allemagne.

     

    Répondre à ce message

  • enfant,j’ai dû fuir le Laos en 75 pour atterrir en France en tant que réfugié politique.
    l’empire a menti (incident du golf du Tonkin), a mis à feu et à sang,pour finalement trahir mon peuple en le bombardant jusqu’à sa quasi extinction
    La France a fait de moi un citoyen éduqué
    Alain Soral a fait de moi un Français "conscient"

    merci Alain,merci ER

     

    Répondre à ce message

  • Salut

    J’ai vécu 7 ans au Laos et en Thaïlande, les Thaïs et les Laotiens sont frères comme les Belges wallons et les Français. Je n’ai jamais vu de peuple plus amical et gentil sur terre que les Thaïs et les Lao.
    Ce qui à était fait au Laos est une véritable honte.
    La Thaïlande préservée de la guerre est Aujourd’hui un pays riche alors que sont voisin et frère le Laos est le pays le plus pauvre au monde. Ce qui est vraiment triste et une grande injustice.

    Si vous allez, faire du tourisme au Cambodge ou en Thaïlande n’hésitait pas à aller passer quelques Jours dans la région qui est magnifique. Passer voir la beauté des paysages entre Vientiane et Luang Prabang pour aider l’économie laotienne.

    Aller voir à Ban Chiang entre Udon Thani et Nong khai petite ville aujourd’hui Thailandaise au bord de du Mékong à la frontière Thai-Laotien

    Vous pouvez aller visiter les vestiges de la plus vièle civilisation agricole asiatique (civilisation -3000 avents JC) (1res cultures agricoles -7500 avents JC)

    http://whc.unesco.org/fr/list/575/

    Amicalement

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour Henri,

      « le Laos est le pays le plus pauvre au monde. Ce qui est vraiment triste et une grande injustice. »

      Ce que vous dites est exacte mais un peu manichéen, si la Thaïland s’est développée c’est au prix d’une forte américanisation et le Laos est quand à lui resté longtemps, par la force des choses, en dehors des affres de la mondialisation.
      Je dois à mon tour nuancer mon propos car l’américanisation de la Thaïland s’est, je pense, avant tout faite par la "tête" (les classes moyennes/supérieurs) et une forte et vivace tradition continue d’être prégnante dans une grande partie de la société Thaï.
      Le laos est en pleine phase d’ouverture au world business et commence donc à se voir importer les paquets de merde mondialisant (le premier macdo du pays a ouvert il y a peu) néanmoins cela va permettre à la population d’accéder beaucoup plus facilement aux côtés positifs du progrès.
      Gageons que ces deux nations (pour lesquels j’ai aussi une forte affection) sauront puiser dans leur tradition millénaire toujours vivante les ressorts d’intelligence et de sagesse pour doser le bon degrés d’ouverture au progrès et ne pas se perdre.

       
    • #1548173

      Si la Thaïlande s’est développée, c’est au prix d’un profond bouleversement de la société thaïe : on oublie systématiquement que les USA avaient fait de ce pays le bordel de son armée...

       
    • En fait tous ces pays ont été piégés par l’oncle Sam qui a laissé le communisme athée (alors que ces peuples sont profondément religieux) s’installer dans la région, attendant sans rien faire que les gouvernements locaux asphyxiés leur demandent de l’aide, ce que les Vietnamiens et les thais ont fini par faire , le laos est devenu l’ogre communiste pour le royaume Thaï (ils y avait des maquis communistes à moins de 200km de Bangkok) , le cambodge a vécu l’expérience khmer rouge.
      tout compte fait l’oncle Sam a fini par rafler la mise dans ces 4 pays.

      Maintenant Cambodge Laos et vietnam coopèrent à la chinoise. quant à la Thailande, depuis deux ans, la "junte" (comme disent les merdias) a dit merde à l’oncle Sam et se désengage silencieusement mais efficacement de l’emprise US (ils commencent par exemple a produire des médicaments génériques, renégocier leurs contrats pétroliers,lancer des emprunts nationaux plutôt qu’emprunter sur les marchés et vont même relégaliser le cannabis qui est traditionnel ici (cette dernière information sous réserve car les négociations se font fort discrètement). de plus la Thaïlande étant prospère, c’est elle qui investit maintenant à fond en Birmanie, Laos et Cambodge, avec la bénédiction de la Chine. tout le monde est gagnant.
      l’ASEA est donc en pleine mutation et devrait logiquement abandonner le giron US.
      Seul le gouvernement Vietnamien garde encore de bonnes relations avec l’oncle Sam , mais pour combien de temps ? car la population est majoritairement anti US et pro chinoise (business is business et les deux peuples sont de la même origine même s’il y a de vieux contentieux gouvernementaux

       
    • pour durandal

      La Thaïlande est riche, grandement par le travaille de modernisation de ces rois, Rama 4 et surtout son Fils Rama 5

      Rama 5 appeler Chulalongkorn
      à était un très grand souverain qui à fait passer son pays le Siam du moyenâgeux à l’âge moderne https://fr.wikipedia.org/wiki/Rama_V
      Siam qui deviendra, La Thaïlande en Thai (Bhrated Thai) la nation, la terre des hommes libre

      Chulalongkorn a poursuivi la modernisation de son père, en apportant de nombreuses technologies occidentales de ces nombreux voyages en Europe.

      On lui doit notamment, le train, la construction de routes pour relier les provinces, le chemin de fer (incroyable progression dans le transport pour son Pays), les 1er distilleries et brasseur.
      Il à fait venir de nombreux ingénieurs occidentaux pour crée des industrie et secteur technologique national.
      Un autre aspect de son règne, est la suppression de tout type d’esclavage et sevrage et l’ouverture des premières universités du pays.

      Il était toujours pointilleux sur son apparence pour événement officiel représentant le Siam, mais il aimer vivre simplement, cuisiner lui même. etc
      https://upload.wikimedia.org/wikipe...

      Il à passer de nombreuses années sur les routes européennes.
      Un quête pour comprendre l’occident et moderniser son pays dans un compromis entre occidentalisation, mais sans trahir les valeurs et la culture traditionnelles Siamoise.
      Je trouve sont approche de modernisation équilibré très proche de celle d’al Assad pour la Syrie.

      Chulalongkorn de retour en Thaïlande à prononcer le fameux " les Européens on les juifs, nous on a les Chinois ..."
      il a alors développer le nationalisme et le protectionnisme pour garantir la protection des plus démunies contre la spoliation de la ploutocratie chinoise.
      Il interdit par exemple les professions d’argent au chinois (car ceci vivait en usurier parasite sur les dos des Thaïs ) ça ne vous rappelle rien ?

      J’ai adoré la lecture de ces mémoires et de ces lettres à sa fille, lecture que je vous recommande chaleureusement.

      La richesse actuelle de la Thaïlande ont la doit donc surtout à cette effort de compréhension et de modernisation de ce rois courageux, fin 19e.
      Alors que les autres pays asiatiques de la région comme le Cambodge ou le Laos vivais au Moyen âge à cette époque et n’on était vraiment modernisé que dans les années 1980-90 (retardé par la guerre et le communisme)

       
    • Will Farnaby arrête de répéter les mythes des médias !
      La Thaïlande (corruption, violence, prostitution, etc. ), on fait une fixette sur des épie phénomène, mais la réalité est souvent aux antipodes.
      Je crois que La Thaïlande est même un modèle pour un pays comme le Laos et bon nombre de pays en développement (la vie est très agréable, que tu sois pauvre au riche).

      La Thaïlande c’est le plein emploi, une délinquance extrêmement faible, une très bonne espérance de vie, des soins médicaux et l’école publique gratuit.
      Des transports ferroviaires d’état presque gratuit. le tous avec quasi aucune imposition.
      Même si le mondialisme fait énormément de mal, le bouddhisme, la famille et les traditions séculaires sont encore bien enracinés.

      Même taille et population que la France.
      Les usa n’on jamais stationner plus de 5000 hommes en Thaïlande, dans un pays de 60 millions d’habitants, il faut arrêter de croire que c’est un bordel à ciel ouvert.

      « Aujourd’hui La Thaïlande ne vivrait que de la prostitution ».
      il y a bien quelques bars au néon fluo, mais par rapport à la taille et la culture, c’est aussi idiot que d’étendre les Redlight à tous les Pays-bas. Il n’y a pas plus en Thaïlande qu’en France (estimation à environ 350000 travailleurs du sexe pour les 2). Au Japon la police estime à 1 million de call-girl rien qu’à Tokyo.

      La Thaïlande est riche, car elle commerce avec le Japon et les Portugais depuis la fin du 16e et avec l’Europe fin 17e. Des accords stratégiques avec le Portugais, les Anglais et Danois ont développé son commerce international, des routes et des voies de chemin de fer depuis plus de 100 ans avant ces voisins limitrophes. Jamais coloniser, ils ont aussi était épargner de la guerre avec les communistes. Un programme politique ultra nationaliste et protectionniste version survitaminé FN/MLP, à aussi aider le pays à devenir puissant.
      Il y a énormément d’usines japonaise et américaine implantée, mais aussi purement thaïlandaise. Un gros secteur agricole et pèche. Un peu de gaz et énormément de plateformes offshore. Le PIB doit bien arriver aux 1/3 de la France, se qui rend se pays 15-30 fois plus riche que ces voisins limitrophes. La Thaïlande c’est comme l’Allemagne de 2016 au milieu des Grecs, Portugal des annés 30
      Demande au Laotien s’il n’aimerait pas que Laos soit un peut plus Thaï et moins Chinois
      https://www.youtube.com/watch?v=LSEI58

       
    • @henry,

      will n’as pas completement tort, évidemment je ne peux qu’abonder en votre sens concernant l’image de la Thaïlande que se plaisent à donner les médias depuis des années, la Thailande étant mon pays natal, mais déjà fin 70 je sais qu’il y restait un nombre important de veterans du vietnam qui n’y avaient jamais été "stationnés"mais n’étaient jamais rentrés aux US, préférant s’exiler en Thaïlande, vendant leur passeport, retenus par une ou plusieurs filles, préférant noyer leur traumatisme dans quelconque opiacé. Evidemment la modernité de la Thaïlande, qui n’a pour moi rien à envier à la celle de la France, est bien sûr avant tout à attribuer à son peuple, mais en généralisant ce sont les veterans US, à leur façon, les premiers falang à avoir apporté leur style de vie, (qui est d’un autre débat..), suivis je dirais des Hollandais, (surprenant par rapport à la taille de leur pays) d’ailleurs c’est d’abord en Hollande qu’on a vu apparaitre en Europe les premiers club de muay thai. Et pour ce que ca vaut début 80 les seules marques de bieres importées à cotoyer l’indetronable singha étaient américaines et hollandaises.

       
    • le Laos est le pays le plus pauvre au monde ?

      le laos n’est pas le pays le plus pauvre du monde il y a bien pire
      le pays le plus pauvre c’est le Burundi en 2015 apparemment avec 315 $ par habitant par an
      le laos c’est 1 660 $ par habitant et par an en 2013

       
  • Voici 11 ans que nous allons dans ce petit pays qu’est le LAOS , nous visitons les villages avec une population charmante qui a pourtant souffert de la (des )guerres. nous voyons des gens mutilés, des équipes de démineurs dont les moyens pourraient etre plus importants ; le président OBAMA apportera peut etre une solution
    Ce pays s’ouvre un peu plus au tourisme ,notre participation à cet élan aidera je l’espère à la reconstruction des sites endommagés
    Soutenons par notre présence touristique ce petit pays il le mérite

     

    Répondre à ce message

    • le tourisme n’est pas une bonne chose, regardez ce que devient Luang Phra Bang : rien de bon, En trois ans, on ne reconnait plus la ville. Le Laos, si on veut le faire intelligemment, il ne faut y aller que pour la nature et les randonnées, éviter les villes et savoir que c’est un pays extrêmement pauvre où tout confort est exclu (même la nourriture est limite).
      ce qui reste ? : un peuple et des paysages magnifiques. le coin rêvé pour les vrais aventuriers.
      les autres, restez en Thaïlande ou cantonnez vous à Vientiane qui est déjà fort agréable.

       
    • Je rejoins Paramesh (sauf sur la bouffe), le tourisme d’un point de vue général (ça vaut pour la France) est une manne économique piégeuse, le risque étant de transformer des pans entiers de culture en produits commerciaux dénaturés.

      Attention, la tentation humanitaire de l’occidental de vouloir "sauver" l’oriental de sa supposée indigence par la consommation touristique (j’y inclue les ONG) est grande mais c’est une pensée néo-colonialiste. A chaque peuple sa propre destinée.
      Le laos est resté longtemps authentique et préservé de la modernité (avec ses avantages et ses défauts) l’intérêt "touristique" d’entrer dans un tel pays était justement de quasiment pouvoir voyager dans le temps. C’est donc aussi un intérêt égoïste d’occidental en recherche d’aventure authentique, mais le prix d’un tel voyage aurait du rester une réelle mise en danger de sa personne ainsi qu’un inconfort total (selon nos standards).
      Aujourd’hui, à la manière de la Thaïlande des années 60 le pays est en phase d’ouverture au big business le tourisme est souvent le cheval de troie de l’idéologie de la consommation en opposition aux traditions.
      Un tourisme maîtrisé car limité en nombre et filtré selon un type de profil serait donc à mon avis le seul réellement acceptable pour une nation souhaitant se préserver.

      Quand à Obama, il répond à l’invitation de l’équipe en place au pouvoir actuellement, pour pouvoir influer un peu sur le développement à marche forcée en cour au Laos (développement essentiellement financé par les Chinois et Viet au Nord et par les Thaï au sud).
      Il versera donc un énième et ridicule pourboire pour le déminage. Obole dont, ne nous leurrons pas, seulement un dixième ira réellement au déminage et les Lao continueront malheureusement à sauter sur des bombies pendant encore longtemps.