Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Autriche : la présidentielle invalidée en raison d’irrégularités

Un nouveau deuxième tour organisé à l’automne

Les résultats avaient été très serrés. C’était finalement l’écologiste Alexander Van der Bellen qui avait remporté le scrutin face au candidat d’extrême droite.

C’est une décision sans précédent en Autriche. La Cour constitutionnelle a annoncé vendredi l’invalidation du résultat de la présidentielle qui a vu l’écologiste Alexander Van der Bellen battre de peu le candidat d’extrême droite Norbert Hofer en mai, en raison d’irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages. Un nouveau vote sera ainsi organisé, sans doute à l’automne.

 

Le recours de l’extrême droite validé

Cette décision valide le recours déposé par le parti FPÖ de Norbert Hofer, ouvre la voie à un nouveau scrutin, sans doute à l’automne. Alexander Van der Bellen, qui l’avait emporté avec 50,3% des voix, devait prendre ses fonctions le 8 juillet. L’intérim à la tête de l’État sera assuré par la présidence de la chambre basse du parlement.

Le deuxième tour de l’élection « doit être de nouveau organisé dans toute l’Autriche, a annoncé Gerhart Holzinger, président de la plus haute juridiction du pays lors de la lecture de la décision. « Cette décision est destinée à renforcer la confiance dans notre État de droit et dans la démocratie », a ajouté le juge, expliquant que cette annulation ne faisait « ni gagnant, ni perdant ».

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Génial, le vent tourne. Plus que jamais de la discipline. De toute façon, la grande crise arrive. Il est temps que la vraie Europe se réveille.


  • On est encore loin de la restauration des Habsbourg, son dernier représentant, le Romulus Augustule du Saint Empire, ayant platement et bêtement voté écolo ! Rien à attendre sinon une révolte populaire.


  • renforcer la confiance dans notre État de droit et dans la démocratie

    BRAVO aux Autrichiens de :
    - se battre lorsqu’ils ont constaté ces irrégularités
    - de voter pour qui leur semble bon


  • #1500110

    Lors peut-être une "désanschlußisation" de l’Autriche du machin UE en cas de victoire du FPÖ ?
    On ne peut qu’espérer qu’un domino supplémentaire bascule à son tour dans la souveraineté.


  • finalement certains pays sont plus démocratique que chez nous -
    quand ils sont tous unanimes y compris les journaleux de merde , pour ne pas demander l’avis du peuple alors que les mêmes annoncent partout que les Français sont majoritaires pour ne pas sortir de l’Europe - de quoi ont ’ils peur ?


  • Bon c’est probablement un "Austro-exit" qui nous attend.


  • Bravo l’Autriche !
    Enfin une justice libre

    mon petit doigt me dit que "ce" juge va devoir continuer sa carière comme livreur...


  • Ils ont le temps maintenant d’aller dans tous les homes d’Autriche...c’est là que le pouvoir en place en avait profité..c’était le maillon faible...c’est là que le FPO doit insister


  • Puis un Osterixt !
    Quand la roue se met à tourner...


  • Si ce n’est pas du vent je crois que là on peut vraiment commencer à espérer voir l’EU s’effondrer. Je n’ose pas m’imaginer ce que je ferais au cas où ils organiseraient un nouveau scrutin. J’espère que j’arriverai à contrôler mon enthousiasme en ne jetant plus mes documents du chômage par la fenêtre comme il m’est arrivé par le passé.


  • Autant je suis content (parce que je suis de parti pris !), autant je ne suis pas pour revoter tout les six mois pour la même chose... si vous voyez ce que veux dire.


  • #1500169

    Ils sont sans foi ni loi : ils tricheront en octobre comme ils ont toujours triché.

    Mais ce n’est pas grave : c’est une vérité botanique qu’il faut inlassablement secouer le cocotier pour faire tomber ses noix.

    Les contestations tous azimuts finiront par plomber le CAC et tous les indices : c’est la seule chose qui les fera capituler.


  • Quand les antifas font le décompte des votes et que 100 % des personnes en maison de retraite vote pour les verts, c’était trop gros maintenant il faut que les autrichiens reprennent leurs destins en main.


  • Les gentils petits écolos ont triché, comme les horribles nazis et autres dictateurs ?
    Ça alors. Et rien ou si peu dans les médias sur cette nouvelle effrayante.

    Décidément les masques commencent à tomber. Les belles âmes, les idiots utiles, les cuistres et les canailles ne sont pas au bout de leur peine.

    En fait j’espère que ce n’est que le début.


  • Brexit et maintenant cette annulation.
    Oh là là, Juncker va encore se faire engueuler par les extra-terrestres.
    Trop bon, je me mets au chocolat viennois.


  • L’Empire prise en flagrant délit d’entreprise de multiplication du Brexit, sa marche en avant continue, inexorable, profitant du chaos politique actuel au sein de l’Union, Brexit, probable Autrexit, à qui le tour ?

     

    • "L’Empire" a fait la promotion du mondialisme, de l’internationalisme et du multiculturalisme (pour les autres)... et vous pensez sérieusement qu’il se réjouit de la défiance envers l’U.E. qui en est une branche (pourrie) ?
      Et si c’est ce que vous pensez, vous, dont l’Empire pourrait se réjouir !
      Avant de repeindre, il faut enlever la merde si on veut que cela dure.
      Avant de penser à une autre Europe, il faut se débarrasser de ses parasites multiples et reprendre les rênes de son destin...
      La coopération entre nations souveraines (comme c’était le cas avant la création de cette europe supranationale) est le seul modèle garantissant la spécificité de chacune !


    • Ursus, oui l’Empire se joue de nous, l’empire des sens en quelque sorte, après avoir poussé à la construction derrière l’argument fallacieux du plus jamais ca, puisque l’objectif réel étant d’en contrôler la croissance, surtout conscient de l’extravagant potentiel humain du marché en devenir, l’Empire joue aujourd’hui et clairement la carte de la déconstruction, ayant jugé que l’union avait atteint une taille critique quant à sérieusement poser la question du déclin impérialiste autour des thématiques liées à son influence mondiale, les marionnettistes agitent donc les mouvements contestataires au gré de leur volonté, altermondialistes, Femen, zadistes, antifas, néo anarchistes, histoire de cliver localement, politiquement et socialement une certaine jeunesse boboïsante et nomade gavée au numérique et surtout en pleine contradiction, on l’a très bien vu sur le vote du Brexit et la force démographique montante, les boomers, inquiets pour leur avenir, leur sécurité et toujours sous le coup de l’émotion de la seconde guerre mondiale, par devoir de souvenir principalement, ceux qui votent et qui voteront de plus en plus.

      Oui, l’Empire se frotte les mains et parie sur une multiplication du Brexit au sein de l’union, sur une remontée mécanique du sentiment souverainiste parfaitement excité par l’Europe de Bruxelles et sa volonté d’être supranationale, en réalité jouet aux mains de l’Empire, les patriotes, les vrais, devront donc pousser pour une Europe Churchillienne, seule issue à l’impasse dans laquelle les Anglo US cantonne les peuples Européens, à savoir la peste et le cholera, respectivement le Brexit ou Bruxelles.

      Je le répète, Le Brexit est aux laïcistes droit de l’hommiste Européens ce que fut le plan Condor aux communistes dans l’Amérique latine des 70’s, seuls les moyens pour y parvenir ont changés, mais par nature, c’est la même entreprise de déstabilisation de tout un continent.


  • L’Europe est un système tellement répulsif qu’elle aboutit au fond à réaliser son objet social mais indirectement par répulsion. Les peuples et les nations qu’elle entend vitrifier, dévitaliser, agglomérer à l’américaine et qu’elle méprise et hait profondément se rapprochent, s’entraident et finalement s’apprécient pour ne pas mourir, pour survivre malgré tout, héroïquement, se trouvent finalement des bons côtés, des complicités, mais .. c’est bien l’horreur de cette Europe bruxelloise qui fédère ces braves dans un haut-le cœur général ! Une fédération anti-européenne est en train de naître à la fois contre elle et grâce à elle. Et en plus elle ne comprend pas ce qui lui arrive et elle aggrave son cas ! Elle devient méchante. Génial.

    Rappelons tout de même que l’Autriche était vraiment l’ennemie héréditaire de la France ! Et les Anglais ! N’en parlons pas ! Et tout d’un coup, on les aime ! Incroyable. C’est un miracle ! Nigel Farage, un "english" dandy caricatural qui n’aurait été compris que par les membres de son "club", occupe à lui tout seul tout l’espace démocratique européen avec un seul discours magnifique d’un quart d’heure à Strasbourg ! Il n’est même pas élu à Westminster ! Tout l’establishment britannique totalement hors jeu. On voit des choses étonnantes en ce moment. Tout devient possible.

    Au fond elle a ce bon côté : avec elle, on a enfin une ennemie, une vrai, une vraie de vraie. Il y a du boulot. Et une ennemie étonnement abjecte, curieusement fourbe, grotesquement traître, infiniment nocive, bizarrement glauque, une ennemie qui réveille et force à se rapprocher. Merci ! l’Europe pour cette haine que tu provoques !

     

    • Notre ennemi est toujours le même, sauf qu’il se drape d’oripeaux faussement nationalistes pour mieux nous berner.

      Poussez donc votre raisonnement au delà de l’observation, la répulsion commune, cette prétendue entraide que vous pensez voir, très bien, mais posez vous la question du crime, à qui profite t-il, raisonnez à la fois sur le plan géopolitique et géostratégique, puis affinez à l’échelon local, un brin de de sociologie vous sera nécessaire, celle du vote mais pas seulement, mettez en perspective les dynamiques du vote de certaines catégories socio professionnelles avec le phénomène croissant du poids des retraités, évitez les raccourcis rapides comme Goldman Sachs ou JP Morgan pro Brexin alors qu’ils ont perdu de l’argent en pariant dessus, l’Empire étant au dessus de ces contingences de marché, on parle ici des 1%, un groupe ultra influent et transnationaux, de réseaux, d’agents supranationaux capables de dicter les élites des états nations, souvent par manipulations, le Brexit est d’ailleurs leur dernière trouvaille, elle est subtile car d’apparence à front renversé.

      Est un fait que Bruxelles est en train de se faire torpiller par elle, par la montée des nationalismes savamment orchestrée par ceux la même qui ont intérêt à amplifier l’idée que l’ Union est une passoire migratoire, un ramassis d’eurocrates au service de la finance de Francfort et oeuvrant contre les peuples, les boomers sont les cibles, parce qu’ils votent de plus en plus en masse, laissant les altermondialistes dans le rôle de casseurs servant la cause de l’ultra libéralisme et fuyant les bureaux de vote.

      La faiblesse de Junker et sa clique est du pain béni pour les prédateurs Anglo US, c’est une lutte à mort entre les laïcistes droit de l’hommiste européophiles et l’Empire et ce dernier est incontestablement en train de remporter la guerre, en s’appuyant sur ce qui a toujours fait sa force et symbolisé par les commémorations de la bataille de la Somme avec Hollande, Cameron et le prince Charles émus aux larmes, il ne pouvait rêver mieux comme carte postale, le glaive des loges Anglicanes pénétrant au plus profond des entrailles des idéalistes libertaires et rêvant d’égalitarisme.

      Soit on assiste à une réforme salvatrice de l’union, soit le futur modèle Européen sera celui du Liban.


    • Merci à goy band :Mais c’est plus simple que cela : l’Europe est "mondialiste" et qui dit "mondialiste" dit américain. Et qui dit puissance américaine dit forte, très forte, marine de guerre avec de gros canons. J’ai bien compris. Ayons donc une marine encore plus forte, et des gros canons, en dehors de cette question, on perd notre temps.


    • listener, l’union est mondialiste pas l’Europe.
      Je pense que la nuance est de taille et mérite d’être rappelée.
      Quant à la course à l’armement, tant que le rattachement à l’OTAN sera acté, les Anglo US auront toujours un coup d’avance, comme sur d’autres terrains.


  • #1500291

    Donc le vote sert encore à quelque chose !


  • Je crains que M. Hofer (qui est un patriote autrichien et non un membre de l’extrême-droite) ne soit à nouveau battu car la plupart des expatriés (ils vont voter par correspondance) sont des collabos.

     

    • Je le crains aussi, il paraît que les expatriés auraient voté massivement pour l’écolo. On peut supposer qu’ils vont davantage se mobiliser lors de ce nouveau vote, en considérant que les expatriés se seraient moins déplacés que les autres donc, avec une marge de manœuvre plus grande.
      Et j’ai du mal à évaluer si le parti patriote a des ressources de mobilisation pour contrer cela ou si il a à faire à un nouvel électorat encore peu convaincu.


    • Pour l’ écolo-remplaciste : 80 % des jeunes femmes, 60% des femmes...


  • Génial ! Le Brexit ne sera pas re-voté, par contre, la présidentielle autrichienne va l’être. De mieux en mieux !! ^_^

    L’UE est peut-être puissante, mais reconnaissez qu’elle prend l’eau de toute part : la commission continue d’opprimer les grecs, devant tout le monde, ce qui ne risque pas de la rendre populaire. Les hongrois, les polonais et d’autres constituent ce qui pourrait devenir une contre-UE, des eurosceptiques sont au pouvoir au portugal, l’espagne est en pleine déstabilisation et les réformes y regroupent de plus en plus d’opposition, en France on manifeste toujours contre la loi el-Juncker, l’Angleterre est sortie officiellement, les pro-UE ont montré qu’ils trichaient en Autriche, les danois ont refusé d’harmoniser leurs lois sur le modèle allemand, à Rome 5 étoiles a infligé une belle branlée à Renzi, l’Ukraine ne se bonnifie pas économiquement, le peuple hollandais refuse de faire commerce avec l’Ukraine et pense à un Nexit en raison du rejet de leur référendum par l’UE.
    Certes, le Brexit ne change pas grand chose, vu que la GB n’était ni dans l’euro, ni l’espace Schengen, mais le gros avantage, c’est que l’entrée éventuelle de la GB dans l’un ou l’autre de ces systèmes est désormais impossible. Et si jamais on prend des sanctions trop sévères contre la GB, celle-ci fera commerce avec la Russie qui pourra ainsi contourner les sanctions.

    Comme le dit Rougeyron, il n’y a désormais plus un mois qui passe sans que l’UE ne se confronte à une nouvelle crise.


  • #1500339

    Quelle farce, quelle arnaque !
    Cette époque est vraiment hideuse.


  • L’Autriche n’aura qu’a regagner la Hongrie, la Pologne, la Tchequie et la Slovaquie. Ensuite viendront la Serbie, Croatie etc... le retour a la case depart, quoi. Chassez le naturel par la porte il revient par la fenetre. C’est l’empire Autro-Hongrois qui revient. Et c’est tres bien comme cela.


  • après le Brexit , c’est la Cour constitutionnelle d’Autriche qui donne une leçon de Démocratie aux crapules du système , qui sont en pleine paniques -
    on va pouvoir commencer à demander des comptes à tous les iniatiateurs, de tout ce chaos :
    responsables Politiques , Journalistes , intellos et philosophes du Dimanche , économistes , faux sondeurs , manipulateurs d"opinion -
    souvent c’est les mêmes personnes...........


  • Les dominateurs pervers vont bien d’ici là trouver des astuces pour
    tricher encore plus , ils ne lâcherons jamais les mafieux du système §


  • Il eut ete d’ importance capitale d’apprendre les vraies statistiques et l’ampleur numerique de la fraude electorale de la dite et pretende "Republique" et leurs auteurs ainsi que toutes les machinations y ayant conduit et ensuite de traduire les faussaires en justice dans un Etat de Droit, si ce terme ne doit pas rester un euphemisme creux comme les "democraties" en tant que facades de la ploutocratie en ont l’habitude de les manier. Gorby aurait dit : "Glasnost et Perestroika !!" Car vu le droit national et international, l’Autriche est partie indivisible de la Nation Allemande depuis l’Anschuss ratifie a 98% par le vote democratique a l’epoque. Le fait revelateur en lui-meme qu’il n’y a pas de traite de paix entre les Allies et le Reich stipule donc la validite du droit national et international jusqu’ au 8 mai 45 date de la redition et capitulation de la Wehrmacht. Quant au traite "4+2" il a ete fait avec 2 des zones d’occupation du Reich non-representatives de l’ensemble du Reich. Quant aux "votes" depuis l’apres 14-18 et 1945 ils ont ete tout aussi falsifies. Donc il y a du pain sur la planche pour remettre de l’ ordre dans la "Maison Europeenne" pour re-citer Gorby et cela, de la Finlande a la Mer Noire et au Caucase en passant par l’Allemagne et l’ensemble de ses territoires limitrofes ; ensuite, Pologne, Tchequie, Hongrie, Roumanie, Grece, Armenie, Medie etc. Poutine et Trump ont l’envergure pour s’ateler a cette tache eminente.


Commentaires suivants