Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Autrichiennes de garde

Gynécocratie et ploutocratie – 1ère partie

En Österreich, le FPÖ [1] a perdu les zélections grâce à un dernier sursaut dans les maisons de retraites et les hospices. Il semble en effet qu’en ces lieux de repos, la plupart des pensionnaires, se fondant sur leur propre avenir, aient voté par correspondance pour éviter que l’Autriche ne leur survive, et soit livrée aux Verts.

Or donc, si la Gérontocratie fit in extremis la différence, et il s’en est fallu de très peu [2], de ces quelques suffrages séniles, c’est la Gynécocratie qui fournit les gros bataillons du vote Van der Bellen.

 

 

En d’autres termes, les femmes [F] ont urné convenablement, au rebours des hommes [H] qui le font encore de façon dégoûtante.
C’est ce que montre avec limpidité un sondage extrêmement détaillé réalisé par l’institut SORA.

En plus de sa détermination par sexe, cette étude cerne les configurations géographiques et socio-économiques des deux forces en présence. Car ces clivages ont pris en Autriche un caractère de pureté classique qu’aucun autre pays européen n’a aussi parfaitement atteint.
86 % des ouvriers ont voté pour le FPÖ ! 80 % des bourgeois et petits-bourgeois des centres-villes ont voté pour le parti oligarchique Vert.
Les campagnes ont massivement plébiscité Hofer cependant que les centres-villes ont massivement voté pour Van der Bellen.

Face à face donc : les Femmes, les Seniors, les Diplômés d’un côté, les jeunes mâles, les ignorants, les prolos de l’autre. Caractérisations que l’on pourrait aussi bien traduire ainsi : les Femmes, les Vieux et les plus formatés contre les jeunes hommes, les paysans et les prolétaires.

On observera également que dans la population F ce sont les plus jeunes qui ont voté le plus pour Van der Bellen. Cependant que chez les hommes c’est le contraire.
H et F sont tout ce qu’on voudra, sauf « complémentaires ». Ils résident en des mondes hostiles, antagonistes. Entre eux c’est manifestement la guerre. «  La tendre guerre  », dit Shakespeare, par antiphrase, puisqu’il va montrer qu’elle est tout sauf tendresse.
En vérité F sera toujours politiquement du côté du « mâle dominant », quel qu’il soit. Et les grands changements politiques ont toujours été le fait d’hommes jeunes.

 

 

Ainsi le Droit de Veaute de F répond bien à l’attente de ceux qui l’ont octroyé.
En Autriche il fut promulgué par le pouvoir par imitation de la Germany sa voisine en 1918, dès le lendemain de l’armistice. L’hécatombe de jeunes mâles de la Première Boucherie fut le premier chemin des Dames.
« Il fallait bien que jeunesse mâle trépasse, puisque mourir fut ce chemin, hérissé de barbelés et de baïonnettes, qui menait à la riante clairière de votre “émancipation”.  » [3]
Voir comment la gynécocratie en 2016 crachera sur leurs tombes en les faisant piétiner par sa triomphante volaille.

F a toujours voté conservateur, si l’on entend par ce mot la conservation de l’ordre social existant.
Hier catholique et bien pensante, aujourd’hui immigrationniste et féministe, n’importe les métamorphoses idéologiques du Capital, sa ressource électorale essentielle, son invariant, sera toujours le Vote F.

Il faut dire que le thème de la campagne s’est concentré sur l’arrivée de ceux qu’on appelle « les migrants ».
Amour et accueil contre raison et ordre.
Sans doute, 73,6 % des Autrichiens sont paraît-il catholiques. Et le Big Boss de Rome l’avait bien dit : « Ouvrez les Frontières » aux nouveaux arrivants, c’est-à-dire ouvrez les cuisses des rombières, puisqu’on nous a assez rabâché que ces mâles impérieux arrivaient à point nommé pour sauver l’Europe de sa dénatalité.

Parenthèse.
Personne ne remarque jamais ce changement de paradigme du discours du Capital et de sa servante féministe, qui sont passés d’une position néo-malthusienne extrême à une doctrine ouvertement nataliste.
Dans les années 50-60 on décréta qu’en Europe le bonheur et la prospérité étaient menacés par un afflux de naissance.
La Pilule devint la Panacée universelle (enfin, pas si universelle que ça), qui devait guérir miraculeusement les symptômes de l’aliénation de la femme et de la pauvreté. Pour la faire avaler aux femmes on se mit à leur débiter soir et matin des discours sur l’urgence de leur libération sexuelle. L’état de mère fut décrié comme l’aliénation suprême. Et rien n’était jugé plus catastrophique qu’une famille nombreuse.
Le résultat ne se fit pas attendre : chute de la Natalité dans une Europe ainsi préparée à recevoir dans son giron des populations substitutives, à natalité exponentielle.
Et là, subitement, changement de musique. Dans l’Europe du chômage et de la misère croissante, Croissez et multipliez, grouillez et vous entassez !
Fermons la parenthèse.

La religion féministe, autrement plus prégnante dans les cervelles que la guimauve papiste, allait dans le même sens d’un accueil aux migrants.
Bien que les mœurs de ces derniers eussent provoqué un semblant de dispute dans milieux féministes, après les viols de Cologne.

 

 

Disputatio entre féministes pures et dures et alter-féministes révisionnistes, bien résumée par cette réponse de Dominique Baettig, psychanalyste suisse qui se définit comme « affranchi du politiquement correct ».

On n’entend pas tellement les organisations féministes dénoncer ces actes qui devraient les révulser. Comment l’expliquez-vous ?
M. Baettig : « Pour le féminisme, le problème c’est l’Homme occidental, le Père, l’abuseur sexuel de la famille, le Patron, le macho local, le collabo. Ses œillères idéologiques l’empêchent encore de voir la réalité puisqu’il ne faut pas faire le lit de l’extrême droite et surtout ne pas faire d’amalgames. L’idéologie dominante s’impose avec préjugés, autocensure, déni de la réalité qui est forcément “fasciste” ».

Tout cela est bien vu, à un détail près.
Le féminisme aurait des œillères idéologiques l’empêchant encore de voir la réalité : c’est là que gît l’Erreur de fond.
Le féminisme n’a pas d’œillères, il est tel qu’en lui-même, dans sa nature et sa vérité.
Pourquoi l’on n’entendit pas les organisations féministes dénoncer les actes de Cologne ?
Tout simplement parce que la défense des femmes réelles n’est pas son objet.
Son objet, sa vérité ultime c’est la guerre aux seuls « Mâles Blancs ».

Dès l’origine, dès les années 60 et 70, le MLF américain s’est marqué comme l’ennemi de la pseudo-domination des mâles blancs, comme Sœur du mouvement des « minorités » opprimées.
F est une minorité opprimée. Comme les Noirs, les latinos, les arabes, etc...
Qu’il y ait davantage de F que de H, de Noirs que de Faces-de-craies, ça ne veut pas dire que ce ne sont pas des minorités.

Il faut entendre en Ex-France, les sempiternelles diatribes contre le mâle blanc des perruches qui caquettent dans le gros media, se répétant les unes les autres, et qui ne font que rabâcher les dires de leurs consœurs yankees.
Sans parler des Immenses Fâmes qui occupent des postes de premier plan :

« On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change ! » couine Mme Ernotte dès son arrivée aux commandes de France Télévisions.
C’est à dire « Tout sauf du mâle blanc », pour résumer la délicate expression d’Anne Lauvergeon l’ex-patronne d’AREVA, qui s’exclamait au « Women’s Forum » de Deauville :

 

 

Yamina Benguigui, ministre, déclarait en 2012 à propos de l’embauche : « À qualité égale, priorité au Beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un Blanc de souche ».
La Clito-rigide Caroline de Haas, avait fondé une liste pour les Européennes « contre les hommes blancs technos » !
Etc., etc., on pourrait multiplier à l’envi ces déclarations.

Dans le m^me ordre d’idée, on lira ceci Le féminisme, une opération psychologique contre les blancs européens..

Appel lancé via Facebook par les Femen :

Marine Le Pen a appelé la population française à « faire des enfants français » face à « une immigration considérable ».
Alerte ! L’épidémie fasciste se la joue MST et essaye de contaminer nos vagins. En guise de sérum, les sextrémistes Femen appellent toutes les Françaises à baiser, sucer, se faire lécher, branler, doigter, pomper, niquer par autant d’étrangers qu’elles le peuvent avant les élections européennes. On compte sur vous pour mettre plein de polichinelles de toutes les couleurs dans vos tiroirs ! Femen donne le top départ du marathon international du sexe ! La France cosmopolite vaincra la mafia FN ! FOREIGNERS FUCK BETTER
” [4]

Là est parfaitement formulé le Vrai féminisme, le seul qui se produise. Et il n’y en a jamais eu d’autre.
Et il est adossé au pouvoir d’État, tout comme les femen se déshabillaient derrière les fourgons des gendarmes avant d’agresser les familles chrétiennes.
Et comme nous sommes dans le monde de l’Incarnation, cette union éternellement liée par les chaînes conjugales, du Capital et de la Gynécocratie, s’incarne en une figure, la pire que la France ait jamais supportée, dont l’hystérie ne fait que diffracter l’hystérie matrimoniale et dont la haine à l’encontre des classes salariées et des jeunes français de souche porteurs de keffiehs, ressemble à celle qui s’est exprimée mortellement au Bataclan.

Notes

[1] Freiheitlichen Partei Österreichs.

[2] De 31.026 voix exactement.

[3] Felix Niesche, « Le Chemin des Dames », Fragrans Feminæ.

[4] Ce qui se traduit ainsi : Les étrangers nous baisent mieux. Curieusement la putridité femen exprime, à sa manière vulgaire, la même chose que L.F Céline qui écrivait ceci aux soldats de la Grande Guerre : « Vous pouvez partir tranquilles… vous serez remplacés dans vos boulots promptement, dans vos maisons et vos lits… dix fois plutôt qu’une !… La femme, surtout la Française, raffole des crépus, des Abyssins, ils vous ont des bites surprenantes ! Ils sont si vicieux, si câlins. Ils comprennent si bien les femmes !… Ah ! cet Orient !… c’est autre chose !… cocus des tranchées, pauvre viande kachère ! » BAGATELLES POUR UN MASSACRE. Mais bien sûr Céline c’est odieux et nauséabond.

La gynécocratie sous l’angle satirique, et poétique, chez Kontre Kulture :

Tout Félix Niesche, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1476722
    le 30/05/2016 par Géronte
    Autrichiennes de garde

    Les femmes sont de grands enfants et plus elles auront de pouvoir, plus la société sera infantilisée : pour commémorer l’immense boucherie de Verdun, on a fait faire du jogging à 3400 jeunes entre les croix des morts, au son des Tambours du Bronx !


  • #1476757
    le 30/05/2016 par Ciceron
    Autrichiennes de garde

    C’est dit avec le style de Niesche, et c’est bien dit.

    A titre d’exemple, observez comment, dans n’importe quelle discussion à propos du féminisme, après quelques (très) peu de minutes, il ne sera plus du tout question de promotion, de respect, d’égalité des droits des femmes etc. etc. mais du dénigrement (allant parfois jusqu’à la haine) des hommes.

    Autre chose, une erreur fréquente de logique : l’argument selon lequel
    "(presque) tout le pouvoir (politique, économique etc) est exercé par des hommes",
    retourné en
    "tous les hommes exercent le pouvoir".
    Oubliant au passage que le pouvoir s’exerce aussi sur l’écrasante majorité des hommes qui le subissent sans l’exercer.

    Hommes qui, chacun individuellement, devraient assumer et se repentir de tous les abus, réels ou imaginaires, systématiques ou anecdotiques, commis par leurs pareils, et leurs pères, et leurs grands-père, et leurs arrières-grands père etc. etc.


  • #1476769
    le 30/05/2016 par spiritof76
    Autrichiennes de garde

    Ah les conseils de Madame Lauvergeon ! N’a-t-elle pas été la sherpa de Mitterrand ? Tout une école !

    En tout cas, en ce qui concerne le bilan comptable d’AREVA -époque Lauvergeon-, "à compétence égale" on aurait du prendre quelqu’un d’autre !

    Quant aux Femen, on ne peut que leur souhaiter de se trouver seule à Cologne la nuit du nouvel an 2017. Avec un peu de chance un de ces "Foreigners" sera porteur d’une maladie incurable et sera assez généreux pour leur en faire profiter ! Sais-t-on jamais puisqu’ils sont supposés si performant...

    Les allemandes violées apprécieront. C’est beau le solidarité féminine (oxymore) !

     

    • #1477061
      le 30/05/2016 par ben
      Autrichiennes de garde

      Ce serait un beau slogan : "Les Femen à Cologne !!!"


  • #1476965
    le 30/05/2016 par SC31
    Autrichiennes de garde

    Que voulez-vous dans certaines têtes c’est compliqué et Felix Niesche est toujours là pour nous le rappeler. Merci Felix pour condensé !


  • #1476992
    le 30/05/2016 par Gerard J. Schaefer
    Autrichiennes de garde

    Pour toi, Félix ♥ :
    "À 6 ans, Derek deviendra Rosaly"
    Pour le père de Derek, l’acceptation de la situation s’est faite plus graduellement que pour sa mère. Cette dernière se souvient du jour où son conjoint a accepté d’acheter une Barbie à son fils plutôt qu’un camion.
    http://www.journaldemontreal.com/20...


  • #1477042
    le 30/05/2016 par Fred
    Autrichiennes de garde

    Merci pour ce texte, Félix,
    ...mais attention ! "Panacée universelle" est un pléonasme... !
    Cdt quand-même, bien sûr...
    Fred.

     

    • #1477080

      "Il n’y a point de panacée universelle pour le chagrin, il en faudrait autant que d’individus". Chateaubriand.
      "Ce cabinet où résidait la panacée universelle, le crédit !" Balzac.


    • #1477694
      le 31/05/2016 par marc schmit
      Autrichiennes de garde

      J’en étais sur que Balzac ne savait pas écrire français :)


  • #1477065
    le 30/05/2016 par Ladislas
    Autrichiennes de garde

    L’appel des Femen est tout simplement terrifiant...
    Folie de femmes-objets arrogantes, satisfaites de leur rôle de chiennes de garde du Capital, se vautrant devant lui en pensant s’opposer au Système.
    Navré mais je préfère les filles aériennes et méditatives aux pouffes aussi illettrées que beuglantes peinant à dissimuler, au fond, le mépris qu’elles se portent.
    Et je ne pense pas que votre appel de bourgeoises hystérico-dépressives fasse beaucoup d’émules.


  • #1477075
    le 30/05/2016 par Ulfberht (Mansur)
    Autrichiennes de garde

    Toutes les sociétés normales se méfient des femmes en matière de politique, mais ici c’est fini, pour des raisons religieuses. Comprenne qui pourra. Ou bien lisez Nietzsche.


  • #1477094
    le 30/05/2016 par Loutre d’ardenne
    Autrichiennes de garde

    Une analyse brillante constatée par d’autres analystes du monde sans qu’ils ne se soient même rencontré et parlant une langue différente. Cela est donc un constat. Je propose aux membres d’ER de jeter un coup d’œil à des chaînes YouTube comme ’’Sargon of Akkad’’ ou encore ’’Thunderfoot’’ (anglais), ils font des analyses similaires et dénoncent avec effroi et fracas le féminisme aux USA.

    Vous verrez des images et extraits vidéos de l’hystérie de ces groupes maladif de militantes ainsi que leur combat contre l’homme blanc et leur alliance avec les minorités de couleurs.

    Puis je vous conseiller également de ne pas écouter que des hommes blancs de souche mais également une femme se moquant du féminisme de la même manière ’’Shoe0nHead’’ (anglais).
    A eux trois ils comptabilisent 1 220 000 abonnés avec un publique entièrement conquis et un nombre du vue à ce jour de 214 700 000 vues !

    Les faibles chaînes féministes sont très en dessous de leurs audimats en plus de subir un publique à moitié conquis en juger par les votes négatifs et commentaires désobligeants se glissant dans leur audience et comptant un nombre incalculable de supporter complètement formatés avec des réponses cuisinée comme on les connait déjà en France. ’’les femmes n’avaient pas de chéquier’’ ’’Hitler ceci, Hitler cela’’ ’’Le rasoir mauve coûte plus cher que le bleu’’ ’’L’homme blanc veut faire de nous des cuves à enfants’’etc.

    Nous devons plus que jamais relayer nos alliés où qu’ils soient, nous ne devons pas avoir peur de propager notre cause. Nous sommes déjà convaincu, à notre tour de convaincre ! Si vous en connaissez d’autres (même avec peut d’abonnés) faites tourner ! Relayez ! Propagez ! Soyons un réseau, soyons unis !

    Et pour finir, comme le texte le suggère à la fin, en faisant un rapprochement entre les féministes et les terroristes. Voici ce rapprochement en musique.

    YouTube : ’’Feminists Love Islamists’’

     

    • #1477141
      le 30/05/2016 par La Manche
      Autrichiennes de garde

      Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule sur EeR à regarder ces chaînes ! Les vidéos antiféministes ont commencé à prendre beaucoup d’ampleur après que des feministes comme Anita Sarkeesian, Laci Green et toutes les tarées anonymes de Tumblr se soient mises à polluer la toile. Je vous recommande aussi les vidéos de la journaliste Lauren Southern, qui n’hésite pas à aller interviewer les harpies pendant leurs manifs.


    • #1477260
      le 30/05/2016 par Hector
      Autrichiennes de garde

      Je suis content moi aussi de voir que je ne suis pas le seul à regarder toutes ces chaînes.

      Il y a également sur Youtube "The Rubin Report", qui n’hésite pas à utiliser le terme "gauche régressive" (regressive left) pour parler de la clique au pouvoir en Occident, bien qu’il soit lui-même un homosexuel de gauche.

      La chaîne de Gad Saad est également très intéressante, même si, ici, il risque de ne pas se faire des amis (juif libanais athée). C’est un spécialiste de la psychologie évolutionniste chez l’être humain.

      Et enfin, il y a Christina Hoff Sommers qui se définit comme une "factual feminist". Elle dénonce avec force l’espèce de monstre qu’est devenu le féminisme 3eme vague en moins de 30 ans. En particulier sur les campus, et dans le monde universitaire.


    • #1477454
      le 31/05/2016 par Partisanx
      Autrichiennes de garde

      Très content de constater que les camarades d’ER ont un oeil sur ce qui se fait et se dit dans le monde anglophone. Après Lauren Southern et C. Hoff Sommers, je me permets de mentionner Mylo Yannopoulos, un homosexuel qui est la bête noire des féministes. Dernièrement, il a lancé une campagne de dons en vue de la création d’une bourse d’études réservée exclusivement aux jeunes hommes blancs, en réaction évidemment à l’apartheid social, économique et culturel dont est victime cette population en occident. Comme quoi l’éveil de la conscience anti-féministe est universel, avec l’intellect pour logiciel commun.


    • #1478658
      le 02/06/2016 par rivolta
      Autrichiennes de garde

      Je confirme tout le bien que vous dites de ces chaînes, dont je suis également adepte.
      Il y a quand même une belle réaction contre le phénomène féministe chez les anglo-saxons, ça fait plaisir.

      Sinon, merveilleux texte de Félix comme toujours, merci à E&R et surtout continuez ainsi, vous êtes une bouffée d’oxygène dans un monde irrespirable.


  • #1477451
    le 31/05/2016 par White Knight
    Autrichiennes de garde

    De plus en plus fan de Felix Niesche !
    Analyse implacable, et toujours quelques bons mots pour égayer le tout...
    Chapeau monsieur !


  • #1477676
    le 31/05/2016 par Ulfberht
    Autrichiennes de garde

    Amour et accueil contre raison et ordre.



    Christianisme contre Rome ?


  • #1477848
    le 31/05/2016 par ursus
    Autrichiennes de garde

    La raison pour laquelle les hommes ont toujours eu le pouvoir :
    - parce que ce sont les seuls à s’y intéresser ! La femme-mère a bien d’autres sujets de préoccupation...
    Pourquoi les "femmes modernes" s’y intéressent :
    - parce que ce ne sont plus des femmes-mères ! C’est pour cela que les hommes s’y intéressent de moins en moins...

     

    • #1477878
      le 31/05/2016 par Madame de La Layette
      Autrichiennes de garde

      Et quand les enfants ont grandi, elles font quoi les femmes-mères en attendant de faire femmes-grands-mères ?


  • #1477894
    le 31/05/2016 par Droite des valeurs
    Autrichiennes de garde

    « Dès qu’elles auront commencé à être vos égales, elles vous seront supérieures. »

    Caton l’Ancien


  • #1478063
    le 01/06/2016 par LaurentS
    Autrichiennes de garde

    Et, après ça certains ont encore le culot de prétendre que le concept du "grand remplacement" n’est qu’une théorie complotiste !


  • #1478219
    le 01/06/2016 par Varlin
    Autrichiennes de garde

    Mes hommages cher Félix.

    Ce billet est une merveille !

     

    • #1478723
      le 02/06/2016 par une vraie femme
      Autrichiennes de garde

      Toujours excellent Félix, on ne s’en lasse pas !


  • #1483593
    le 08/06/2016 par DEALBATA
    Autrichiennes de garde

    Bravo !

    René Guénon disait en son temps ("Aperçu sur l’initiation" je crois), que toute féminisation de la société était un signe de déchéance et de décadence. Puis ailleurs, il rappelait que l’étymologie de Matière et Maternité avaient des racines communes. Le Père, lui, étant associé au Ciel et le blanc à ses origines hyperboréennes, nous avons ici tous les symboles nous permettant de comprendre que la fin est proche. Et à ceux qui seraient encore dans l’illusion d’un quelconque retournement, et comme la dernière Religion capable de combattre la Bête est en train de se dissoudre dans l’acide Démoniaque, il n’y a plus qu’à être spectateur en attendant que le Ciel nous libère de notre carcan existentiel.


  • #1483645
    le 08/06/2016 par anonyme
    Autrichiennes de garde

    Dans un fromage grouillent des asticots des deux sexes, qui pensent que cette copropriétée est tout leur univers. Une grave erreur qui prend fin quand il n’y a plus rien a manger dedans. Beaucoup meurent de faim ; le peu qui survit réussit à se métamorphoser et, chacun pour soi, s’envole en hâte à la recherche de son étron. Moralité : Attention ; si la merde est éternelle le fromage n’a qu’un temps... A bon entendeur...


  • #1484039
    le 09/06/2016 par Athelstane
    Autrichiennes de garde

    Message pour ceux qui souhaitent connaître l’avenir... Les femmes repoussantes ont autant de besoins sexuels que les jolies femmes, nature oblige. Il y a beaucup plus de femmes repoussantes que de femmes attirantes (dégénérescence civilisationnelle oblige due à la baisse de pression sélective darwinienne). Il y a donc beaucoup de femmes insatisfaites qui voient d’un bon oeil l’arrivée d’un flot ininterrompu de mâles en rut. Evidemment, je ne fais pas dans la nuance, mais vu d’hélicoptère, ça donne à peu près ça. La solution : l’orthogénisme et au bout du compte, le clonage reproductif d’Etat et la mise au point de l’utérus artificiel (bocal amniotique). Message au petit modérateur craintif qui sévit sur ce site (au singulier ou au pluriel) : inutile de censurer par peur de la toute puissante oligarchie américano judéo maçonnique et de ses procès à répétition qui finissent par faire très mal au porte-monnaie : pour une fois, l’oligarchie est d’accord avec ce plan... autant en profiter sauvagement !


  • #1497844
    le 28/06/2016 par Lantuti
    Autrichiennes de garde

    Ca tape dans le mille avec une violence rare !


Commentaires suivants