Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ayrault reconnaît que l’opposition modérée en Syrie "pose problème"

Un problème qu’il ne pourra pas résoudre sans ses "alliés occidentaux"

Gérard Bapt, député PS et président du groupe d’amitié France-Syrie, s’est entretenu le 24 mai 2016 avec Jean-Marc Ayrault au sujet d’Ahrar Al-Sham et Jaysh al-Islam, deux groupes impliqués dans le récent massacre de Zara’a, mais bizarrement absents de la liste des groupes terroristes. Le député livre les résultats de cet entretien.

 

Gérard Bapt a adressé une lettre qui n’est pas encore ouverte au ministère des Affaires étrangères concernant le massacre du 12 mai de Zara’a, indiquant que les « groupes responsables n’étaient ni Daech ni Al-Nosra, mais un conglomérat parmi lesquels on trouve surtout Ahrar Al-Sham et Jaysh al-Islam », que les Occidentaux ont refusé d’inscrire lors d’une récente réunion au Conseil de sécurité de l’ONU sur la liste des organisations terroristes.

Lors d’une réunion du groupe socialiste qui a eu lieu ce mardi, le président du groupe d’amitié France-Syrie a interpellé à ce sujet le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

« Il m’a répondu très honnêtement que ces groupes posaient certainement problème et que le ministre des Affaires étrangères en avait déjà parlé avec ses alliés occidentaux », a confié M. Bapt dans un entretien à Sputnik.

Lire la suite de l’article sur fr.sputniknews.com

Ayrault ne maîtrise pas la situation, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.