Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Bac : ces pirates informatiques qui se font payer pour changer vos notes

600 euros la bonne note, autant réviser

695 682 candidats ont entamé les épreuves du Bac cuvée 2016. De leur côté, les étudiants découvrent déjà les résultats de leurs « partiels ». Certains seront-ils tentés de changer leurs notes en infiltrant les bases de données de leurs académies ou de leurs universités ?

 

Nous n’en sommes pas encore là, mais selon Radware, société spécialiste en sécurité informatique, ce scénario n’est pas impossible. Comme le constate Radware, les cyber-attaques menées par des « étudiants mécontents » contre leurs écoles se multiplient un peu partout dans le monde – aux USA, en Angleterre, en Inde, mais aussi en France.

[...]

L’assaut des « script kiddies »

Les actions menées par ces « script kiddies » ont le plus souvent pour but de venger de mauvais résultats en rendant le site de l’école inaccessible via des attaques par déni de service (DDOS). Dans certains pays (surtout aux USA et au Japon), les examens sont de plus en plus informatisés, en ligne – en attaquant les systèmes d’examen, les étudiants réussissent alors à les rendre inaccessibles. « Ce genre d’attaque est une tendance lourde, et la France sera probablement concernée, si elle tend elle aussi à tout informatiser », note Jean-Charles Labbat, directeur de Radware France.

D’autres attaques visent les systèmes de notation. « Les notes sont souvent mises à disposition en ligne, afin que les élèves puissent les consulter – c’est le cas en France, de la primaire à la Fac », explique Jean-Charles Labbat. Pour l’instant, les lycéens et les étudiants échouent le plus souvent dans leurs tentatives (ceux qui réussissent passent inaperçu, probablement) de changer leurs notes.

Mais elles se multiplient, à l’image de ce collégien du Tarn, qui a réussi à changer ses notes en piratant la messagerie du principal, afin d’accéder à l’espace numérique de travail (ENT) du collège. En 2012, deux étudiants en droit de Paris II ont aussi piraté le système informatique de leur université, afin de modifier les notes de leurs examens.

 

 

Un petit tour sur le Darknet

[...]

Dan Smith, expert de Radware, a ainsi observé une activité nouvelle sur un site « caché » qui offre des services de hacking, PirateCrackers. Sur ce portail, outre des outils permettant de pirater des comptes Twitter ou Facebook, l’utilisateur peut acheter (pour 1 bitcoin, soit 600 euros) un programme destiné à attaquer une base de données pour changer ses notes. Il s’agit, ici, de l’attaque « la plus répandue actuellement » : l’injection SQL.

[...]

Ces services vont-ils être utilisés en France ? « Il faut se plonger dans le Darknet, mais tout élève ayant la volonté de le faire peut utiliser ces outils », indique Jean-Charles Labbat. Les systèmes de notation devenant de plus en plus informatisés, « il y a fort à parier qu’ils seront de plus en plus attaqués, y compris en France », ajoute-t-il.

Lire la suite de l’article sur cnetfrance.fr

Sur la fascination de l’argent et ses dérives, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas mal, de toutes façons c est pas la note qui fait le bonhomme. Ils peuvent se mettre tous 20/20. Ils pourront finir technocrate ou bureaucrate, la tete dans un écran. Elle est pas belle la vie numérique ?


  • Je me souviens avoir fait ca une fois en 2001 ou 2002, j’ai pas refait parce que j’en avais pas specialement besoin, pas pensé à en faire un business par contre, on a la fibre ou on l’a pas j’imagine


  • 600€ le bitcoin ? ça monte vite dis donc, y a pas si longtemps c’etait même pas 300€.

    bien joué ceux qui ont investie dedans

     

    • Mais il y a 1 an ou2 il était à 1200 euros.


    • J’ai investi à 450, contant de mon choix !

      Les 1200 Euros c’est pour bientôt, surtout que la capacité du réseau va être augmentée d’ici un an max.

      Question a ER : Pourquoi vous n’acceptez pas cette forme de monnaie ? On ne peut pas saisir vos comptes et les transactions sont anonymes !

      Tout site dissident se doit d’avoir le Bitcoin comme option de payement.

      Aussi ceux qui veulent se dé-bancarisé ou encore eu leur compte PayPal fermé peuvent utiliser cet outil !

      Je suis surpris que les milieux dissidents n’utilisent pas plus cette monnaie que ça.


    • Nicols Tesla, es-tu au courant que c’est une monnaie très fluctuance ? C’est pas viable comme compte courant d’un mouvement. C’est juste bon pour les adeptes du trading néo-forex et de la spéculation monétaire.


  • En même temps, escroc dans cette société de merde, c’est un métier d’avenir, et c’est sans doute plus efficace que la majeure partie des diplômes délivrés par l’éducation nationale (et je ne parlerai même pas de l’image renvoyée par notre chère ministre Belkacem dont j’attends qu’on me prouve qu’elle a des diplômes à la hauteur de sa fonction).


  • Cet article est quand même à nuancer. J’ai plusieurs années d’expérience en tant que consultant indépendant dans tout ce qui concerne la recherche en maths appliquées, traitement du signal et l’informatique. Ces attaques, notamment l’injection SQL ne sont possibles que lorsque le système est vraiment mal programmé. Je ne connais pas l’état des systèmes informatiques de tous les lycées et universités, mais avec le copinage dans l’attribution des marchés, on tombe peut-être des nues quand on va voir le code, je ne sais pas trop.
    Enfin bref, ne vous amusez pas à acheter ces kits si le système a été fait par des gens qui ont fait leur travail normalement, même sans zèle particulier, parce que ça n’aura aucune chance de fonctionner. Pour les curieux, ils expliquent ce qu’ils appellent injection SQL sur ce lien , c’est vraiment très débile d’avoir un système qui permet d’avoir ce genre d’attaque. Toutefois, on rencontre énormément ça sur des sites qui ont été écrit il y a plus de 5 ans (certainement aujourd’hui encore, mais ça doit être plus rare avec les frameworks (ensemble de bibliothèque de codes sources assurant des fonctionnalités et imposant une structure particulière dans la façon de programmer) qui se sont imposés dans tous les langages.
    La façon la plus efficace pour modifier les données d’un système, c’est de se tourner vers les utilisateurs qui y ont un accès et de leur dérober leurs identifiants et mots de passes. Là il existe déjà beaucoup plus de technique et de failles car le concepteur du système informatique n’a aucun contrôle sur l’utilisateur et les terminaux de celui-ci. Sur tout une entreprise, via Facebook ou tous les autres réseaux à la con, vous pouvez identifier qui fait parti de l’entreprise et même son poste. A partir de là, il y en aura toujours un pour répondre à un faux mails de l’entreprise qui lui demande ses identifiants ou pour se choper un logiciel espion. Une autre technique très efficace pour un hacker est d’aller dans des gares ou des aéroports et de servir de relais hotspot gratuit et d’en profiter pour récupérer tout le trafic réseau entre les appareils connectés et internet (du moins tout ce qui ne passe pas en https), et même plus vicieux, de rediriger certaines adresse comme gmail, hotmail, facebook, etc...vers des fausses pages d’authentification hébergée sur la machine relais (qui peut être un simple ordinateur portable) mais qui semble identique.

     

  • En gros les petits écoliers, universitaires copient ou imitent ce que font les plus gros, les banquiers d’affaire, les entreprises peu scrupuleuses, les trusts, la world compagny, Wall Street, la City, les gouvernements. Rien d’extraordinaire...


  • Voila comment Radware se fait des clients...en racontant n’importe quoi et en lancant des fausses infos...Quasiment aucune chance de pirater une base de donnée de note universitaire a moins de payer la scolarite...
    Enfinnnnnn, bref...


  • J’ai lu l’article, j’ai lu les commentaires, çà m’a gonflé, mais alors, sévère. En gros, quand moi je devais refaire une année pour 4 points sur 240, d’autres se changeaient les notes, ou, "excellence oblige" se collaient des mentions ? Merde, si un jour il y a la guerre dans ce pays, faudra que je pense à n’aider personne, surtout pas.


  • Haha laisse moi rire déjà qu’ils ont vachement facilité les examens du Bac en le notant sur /25 sans compter ceux qui en plus trouvent le moyen de tricher grace au Net.
    Après la monnaie de singe il y a le Bac à singe lol.


  • Si non j’ai encore mieux : stopper totalement son cursus scolaire, et opter pour une formation...


  • On pourrait pas acheter son BAC ?
    Ce serait carrément plus simple . Faut juste être capable d’ écrire une somme en lettres et chiffres sur le chèque , mais sans faire de fautes d’ ortograffe.
    Et ça aussi , ça pourra s’ acheter ! On paie un mec qui écrit pour vous , mais sans les fautes .
    Même en ayant ce BAC , une majorité de nuls ne le seront pas moins . Ils ne vivent que pour la panoplie promise par papa (lui voit l’ honneur de ses gènes !) : le portab , la caisse ,( le BAC ,c’est pour la caisse, papa l’ a dit ) . les pompes de foot ( pour les + intellos ) .
    Combien ( % ) de ces morvables sont capables d’ imprimer que ces études offertes par le système , c’est la seule richesse qu’ils auront jamais !
    Tu fais pas du sport pour les km faits en courant, mais pour te développer les muscles des pattes de derrière et le souffle .
    Eh bien , pareil ! Tu ne passes pas un BAC pour ce que tu as appris pour , mais pour le développement des muscles du cerveau ( un truc qui pense dans la tête ) , ce qui se fait en comprenant et apprenant des tas de trucs nouveaux !
    La plupart des gens ont leur meilleurs perfo de la tête quand ils sortent des études secondaires , après , ils déclinent .
    Pas surprenant de voir un mec de 25 ans au volant , incapable de comprendre le sens , l’ esprit du code de la route ! Alors pour comprendre ce monde qu’ils vont se prendre dans la face , comme une tarte à la crème dans la gu..le de BHL et avec le mensonge magistral de la télé pour seul prof ...là , y z’ont aucune chance .


  • Alors, les mecs sont pas foutus d’avoir leur bac (qui est donné aujourd’hui) mais sont des cracks en informatique. Ben voyons...


Commentaires suivants