Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

"Une punition dont les responsables devraient rendre des comptes"

Le patron de l’ONU Ban Ki-moon a qualifié mardi le blocus israélien de Gaza de « punition collective alimentant l’escalade » des violences, exhortant le Premier ministre israélien à prendre des « mesures courageuses » pour la paix avec les Palestiniens.

 

La visite de M. Ban à Gaza intervient au lendemain de l’annonce par Israël du maintien du blocus de cette enclave palestinienne malgré un accord de normalisation avec la Turquie qui réclamait sa levée.

Lundi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait affirmé n’être « pas prêt à renégocier » le blocus terrestre, maritime et aérien imposé depuis 10 ans par Israël à la bande de Gaza, un « intérêt sécuritaire de haute importance » pour Israël.

M. Ban a estimé que ce blocus « étouffe les habitants, détruit l’économie et entrave la reconstruction » de la petite langue de terre côtière ravagée par trois offensives israéliennes depuis 2008.

 

Punition collective

« C’est une punition collective dont les responsables devraient rendre des comptes », a-t-il poursuivi lors de sa quatrième et dernière visite à Gaza en tant que secrétaire général de l’ONU.

« Aujourd’hui, 70 % des Gazaouis ont besoin d’une aide humanitaire. La moitié des jeunes gazaouis n’ont pas ou peu de perspectives d’emploi ou d’horizon pour leurs espérances », a-t-il ajouté.

Selon la Banque mondiale et l’ONU, le blocus maritime, terrestre et aérien a virtuellement tué toute exportation de Gaza, mené l’économie de la petite enclave coincée entre Égypte, Israël et Méditerranée au bord du gouffre. Il prive également de mouvement la grande majorité des 1,9 million d’habitants.

Mais pour Israël, ce blocus est nécessaire pour empêcher l’entrée de matériaux permettant aux groupes armés de produire leurs arsenaux artisanaux.

 

Cette situation ne peut pas perdurer

« Cette situation ne peut pas perdurer, elle alimente la colère et le désespoir, elle augmente le danger d’une escalade des hostilités », a affirmé M. Ban, avant de repartir vers Jérusalem où il a rencontré M. Netanyaohu.

« Je vous encourage à prendre les courageuses mesures nécessaires pour empêcher un état de fait qui serait celui d’un seul État ou du conflit perpétuel », lui a-t-il lancé alors que le processus de paix est dans l’impasse depuis des années.

L’ONU défend la solution de deux États, israélien et palestinien, coexistant en paix et considère l’occupation des territoires palestiniens par Israël comme contraire au droit international.

Le patron de l’ONU a par ailleurs condamné les récentes attaques commises par des Palestiniens qu’il a qualifié de « terrorisme ».

« Les attaques au couteau, à la voiture bélier et avec des armes à feu n’ont qu’un nom : terrorisme », a-t-il déclaré.

M. Netanyahou a de son côté dénoncé « la partialité », selon lui, de l’ONU à l’égard de son pays et a plaidé pour que soit rendu à Israël ses quatre ressortissants qui seraient retenus à Gaza. Ban Ki-moon a rencontré la famille de trois d’entre eux.

Le sort de deux soldats qu’Israël a déclaré morts et de deux civils qui seraient retenus par le Hamas à Gaza a également été évoqué par la Turquie et Israël et le président turc Recep Tayyip Erdogan a proposé son aide dans ces négociations, avait indiqué lundi un responsable israélien.

Ankara, dont la brouille avec Israël est née d’un assaut israélien meurtrier sur un navire turc tentant de briser le blocus de Gaza, avait un temps affirmé conditionner la normalisation de ses relations avec Israël à la levée du blocus de Gaza.

L’accord entre Israël et la Turquie comprendrait finalement la construction avec des fonds turcs d’une centrale électrique, d’une usine de dessalement et d’un hôpital à Gaza.

M. Ban s’entretiendra en soirée avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

Gaza et la Palestine, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1498162

    Comment ça faisait la chanson déjà ? "Paroles, paroles et paroles...."


  • #1498167

    Ca me rappel le sketch de Dieudonné sur Besancenot qui dit : "Je crois des fois , en Palestine on sait pas tellement heu... " .

    C’est fou ce que l’on doit prendre comme pincettes pour dénoncer un truc aussi dégueulasse que les horreurs que subissent les Palestiniens.

    Vous imagiez un peu si les ces gens prenaient les même précautions pour parler des agissements du Reich allemand pendant la seconde guerre mondiale ?

    Comme pour ces derniers , un jour, je l’espère, l’histoire se chargera de juger tous ces gens qui avaient le pouvoir de dénoncer , mais qui ne l ’on pas fait.

     

    • #1498259
      le 28/06/2016 par r00ty
      Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

      Moi ca me rappelle le sketch sur l’ONU. Cette fois ci non ! Je crois que la il faut arrêter. Ca va ? J’ai pas été trop dur ?. Lol au titre "devrait" au lieu de "devront rendre des comptes" bien vu.


  • #1498171

    L’ironie de l’Histoire c’est que les enfants israëliens des colons juifs nordistes vont développer par la force des choses la même génographie (mentalité sudiste engendrée par la territoire et le climat d’Israël) que les palestiniens...
    Vont-ils alors bombarder leurs propres enfants lorsqu’ils vont se rendre compte qu’ils sont de race inférieure et suivre ainsi à la lettre leurs critères de sélection naturelle de nordistes ?
    That is the question...

    Qu’est-ce que ça peut être con un touriste !...


  • #1498189
    le 28/06/2016 par Meyer à bide
    Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

    Son siège risque de devenir éjectable....


  • #1498199
    le 28/06/2016 par révi-sioniste
    Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

    « C’est une punition collective dont les responsables devraient rendre des comptes », a-t-il poursuivi lors de sa quatrième et dernière visite à Gaza en tant que secrétaire général de l’ONU".

    Et Bibi n’a pas crié à l’anti-ashkénazisme ! Mr Ban a pris soin de stigmatiser les "terroristes" palestiniens.


  • #1498248
    le 28/06/2016 par Pierre Loup
    Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

    du vent ! du flan !


  • #1498493
    le 29/06/2016 par rimkus
    Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

    son mandat est bientôt fini je pense c’est pour ca il dit ca !!!


  • #1498837
    le 29/06/2016 par le Yougoslave
    Ban Ki-moon dénonce le blocus de Gaza

    Etrange logique le l’ONU.

    Slobodan Milosevic, mandaté par le peuple Serbe, défendait la patrie de façon légitime - il n’a pas permis aux albanais à annexer à l’Albanie le Kosovo, terre Orthodoxe, Slave et Serbe. N’a pas non plus permis l’infiltration des moujahhedins, des talibans et autres terroristes dans son pays.

    L’armée Serbe/Yougoslave n’a bombardé/massacré personne, malgré toutes les mensonges proférées contre elle.

    Je pose la question : Pourquoi Milosevic était emprisonné et éliminé juste parce qu’il protégeait son peuple et son pays et pourquoi Netanyahu, qui bombarde, massacre et chasse les indigènes Palestiniens n’est pas puni pour de vrai ??

    Pourquoi israel, qui bombarde massivement des centaines des milliers de Palestiniens avec du phosphore blanc ( interdit selon la Convention de Genève )
    n’est pas bombardé à son tour par tous ceux qui ont largués des bombes en uranium sur la Serbie ??