Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Belote, rebelote et dix d’Eder

L’édito des directeurs de la publication d’E&R

110 d’Eder, plus exactement, puisque c’est à la cent-dixième minute [1] qu’il a marqué pour le Portugal, dans cette troisième et dernière manche, le troisième match avec prolongation du tournoi pour les Portugais, un tournoi qui a donc vu la sélection nationale portugaise lever son premier trophée, une rencontre au cours de laquelle les Français, complètement en dedans, n’auront pas fait un pli.

 

Évidemment, vous êtes très nombreux à avoir réagi à cette victoire historique pour le Portugal. C’est la raison pour laquelle, chers amis internautes, l’édito des directeurs de la publication est aujourd’hui le vôtre.

En effet, il consiste en la compilation, qui figure ci-après, des commentaires que vous nous avez adressés.

Donc merci à vous tous,

ET VIVE LA FRANCE !

 

Germain Gaiffe-Cohen, directeur adjoint de la publication d’E&R

 


 

Andréas Lubitz  (ex-copilote de ligne suicidaire devenu subitement guide de haute montagne funèbre) :

« Des défaites comme ça, putain, ça me file grave envie d’envoyer tout le monde dans le décor ! »

 

François Hollande (Président de la République élu grâce à un malheureux concours de circonstances) :

« Pareil. »

 

Manuel Valls (immigré franquiste allergique aux quenelles, ex-pro-palestinien devenu pro-sioniste à la suite d’une copulation enregistrée en Mairie, et sosie officiel d’Adolf X. à l’Assemblée nationale, sur TF1, sur France Télévision et sur BFMTV) :

« Cette défaite est un acte antisémite odieux, un attentat visant le peuple français dans son ensemble, et qui porte atteinte aux valeurs fondamentales de la République dans leur entièreté ! Et je le dis avec force ! Bien entendu le Gouvernement mettra tout en œuvre pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire, et pour que tous ceux qui y ont participé soient arrêtés et traduits en justice jusqu’à ce que mort s’ensuive, notamment Dieudonné Hêm Bala Hêm Bala, Alain Bonnet, dit “Soral”, et Robert Faurisson. »

 

Dieudonné M’Bala M’Bala (humoriste franco-négro insolvable et taquin) :

« Je ne vais pas dire que je me sens Ronaldo Coulibaly, mais bravo les Bleus et félicitations au Portugal. »

 

Robert Faurisson (historien controversé mais qui ne lâche pas l’affaire) :

« Le Portugal n’a jamais existé ! »

 

Jean-Marie Le Pen (fondateur d’un parti répertorié néonazi dorénavant présidé par un vieux [censuré], et qui est dirigé en arrière-boutique par des [censuré], n’est-ce pas ?) :

« Je ne suis pas raciste : j’ai moi-même un ami qui a un jardinier Portugais. »

 

François Mollins (procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Paris) :

« À la suite d’une enquête qui vient d’être diligentée à mon initiative, dans le cadre de l’état d’urgence, et en étroite collaboration entre la Police nationale, la Gendarmerie nationale et la Bibliothèque nationale, j’ai décidé d’engager des poursuites judiciaires contre Monsieur Jean-Marie Le Pen, visant le commentaire qu’il vient de poster sur le site Égalité & Réconciliation, pour apologie d’un acte de guerre civile, complicité de crime contre l’humanité et stationnement interdit. »

 

M’Nabilla ben Atiat (bimbo camerounaise siliconée halal) :

« Non mais allô, quoi ? T’es un Français et t’as pas d’champions ? »

 

Nicolas Sarkozy (mari de Carla Bruni et inventeur de la téléréalité en politique) :

« Ne vous inquiétez pas Madame : on va vous passer tout ça au Kärcher ! »

 

Saïd et Chérif Kouachi (agents de presse posthumes de Cabu, Charb et Wolinski) :

« Quelle honte ! C’est ces losers que François Hollande a reçus à l’Élysée, alors que c’est à nous qu’il doit d’y être encore, à l’Élysée ! Enculé, va ! »

 

François Bayrou (récidiviste de la candidature foireuse à l’élection présidentielle, désormais lèche-cul officiel d’un dinosaure de la politique, favori des médias pour celle de 2017, et qui à l’entendre incarne le renouveau) :

« Rien n’est perdu les gars : il reste encore un match ! Allez les Bleus !!! »

 

Mimie Mathy (ex-grand espoir du basket féminin reconverti dans la magie noire cathodique) :

« Ce n’est pas de chance, mais bon : c’était écrit. Car comme le philosophe Thierry Rolland le disait toujours : le football est un jeu qui se joue à 11 contre 11, et à la fin ce sont les Allemands qui gagnent. »

 

Mathieu Valbuena (acteur porno nain) :

« Ça c’est encore un coup de Karim Benzéma ! Je porte plainte ! »

 

Karim Benzema (intermédiaire en enculeries à 2 balles) :

« Et... Et... Et la présomption d’innocence, enfin ? »

 

Jean-Jacques Bourdin (Goebbels des temps modernes) :

« Didier Deschamps, cette victoire du Portugal est-elle une défaite pour la France ? Répondez ! Les Français veulent savoir ! »

 

Didier Deschamps (dresseurs d’illettrés spécialisés dans le rapporté de baballe) :

« Tant sur le plan taquetic que sur le plan tequenic, j’ai envie de te dire que tu nous casses les couilles. Et je pense que je m’exprime là au nom de tous les joueurs français et de tous les supporters. »

 

Salah Abdeslam (terroriste sans couilles qui collabore avec la police pour la paix de son âme) :

« Hollande donne la Légion d’honneur aux footballeurs et Cie, alors que plus de 100 000 vétérans de Verdun n’en n’ont jamais été décorés, et pareil pour les 100 000 combattants de la Libération morts en Normandie. Et c’est moi qu’on traite de criminel ? Allez tous vous faire enculer ! »

 

Notes

[1] Exactement comme la 1ère minute du match commence à l’instant même du coup d’envoi (et non pas au bout de 60 secondes), quand le chronomètre indique 109 minutes, on est bien à la 110ème minute du match (et non pas à la 109ème).

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.