Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Berlin, paradis des mendiants roms

La libre circulation des "travailleurs"

La capitale allemande attire des centaines de Roms de Roumanie. Lors de courts trajets en Europe occidentale, dans le but de pratiquer la mendicité de rue, les Roms gagnent des sommes qu’ils ne seraient pas en mesure d’atteindre chez eux. Ils consacrent plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à cette activité dans les parcs et dans les gares. Des dizaines d’entre eux ont installé des tentes à l’ombre de la Chancellerie fédérale.

 

« C’est pour les enfants », a appris Pascal, 27 ans, de la part d’une femme qui fouillait les poubelles de la gare principale de Berlin et qui triait, tant bien que mal, des os de poulet.

L’étudiant en informatique, choqué, qui fait également vivre sa propre famille, a suivi la vieille femme « chez elle » – à proximité d’un pont.

Il a pu y découvrir une trentaine de tentes, sans eau, ni électricité ou sanitaires à disposition, qui sont occupées par une centaine de Roms de Roumanie. Certaines familles n’ont envoyé que des hommes en occident, leurs femmes et leurs enfants les attendent à la maison. D’autres ont pris l’initiative d’amener en Allemagne, non seulement leurs enfants, mais également des femmes enceintes. « Nous allons rester encore trois ou quatre mois. Nous récoltons de l’argent pour le trajet vers la maison », explique un des habitants de ce petit village, dans un allemand approximatif au journal BZ. « Nous pouvons rester ici, la ville ne nous pose pas de problèmes », ajoute le trentenaire Ion Popescu.

Ils ne reçoivent toutefois pas un euro de la part de la mairie ou du gouvernement, ils comptent sur la générosité des Allemands. Dans le cas de Pascal, cela leur a été bénéfique. La rencontre près de la poubelle ainsi que la visite de ce village de tentes ont tellement touché l’étudiant qu’il a vendu son téléphone portable et apporté un panier plein de victuailles sous le pont.

 

Les tentes poussent comme des champignons le long de la ligne ferroviaire mais également sur les limites de la Chancellerie

L’histoire de Pascal et des centaines de mendiants démunis est apparue la semaine dernière dans les journaux allemands. Peu après cela, la chaîne publique RBB a découvert un autre village de tentes. Elle évoque « environ une trentaine de migrants, essentiellement de Roumanie », qui se sont installés directement à proximité des voies ferrées dans la gare de Westkreuz, à l’ouest de la capitale.

Les autorités locales sont mécontentes de leur présence. Les tentes ont toutefois été installées sur une parcelle privée, l’expulsion des occupants est donc entre les mains des propriétaires. « En tant qu’organe de régulation, nous ne pouvons pas nous y rendre et y mettre de l’ordre », a dit aux journalistes le conseiller municipal de la circonscription, Marc Schulte.

Même là où les autorités pourraient agir, les camps de visiteurs des Balkans ne disparaissent pas. L’un de ces camps s’étend au bord de la Spree qui s’écoule dans le quartier gouvernemental, au cœur même de la ville. Au dessus des tentes insalubres, où dorment, d’après le quotidien Die Welt, des centaines de Roms qui s’ajoutent à des migrants d’autres pays, on retrouve l’imposante coupole du parlement allemand, le siège post-moderne de la Chancellerie fédérale.

Cette activité, qui consiste à s’asseoir dans la rue en exhibant une pancarte, où les visiteurs des Balkans en appellent à la miséricorde et réclament des pièces aux passants, n’est pas une nouveauté en Allemagne. Il y a deux ans, le magazine Der Spiegel a mis en garde sur cette activité qui, de manière organisée, peut s’avérer être rentable. D’après lui, les citoyens roumains déjà installés en Allemagne attirent leurs compatriotes en leur promettant un travail bien payé. Ils finissent toutefois souvent par se retrouver dans la rue, les genoux à terre, et par redistribuer les contributions des passants à leurs « employeurs ».

 

Un couple a gagné en un week-end le double d’un salaire moyen

Ils essaient de renforcer leurs gains en faisant appel à des petits enfants, ce qui a décidé, d’après Deutsche Welle, le gouvernement allemand à administrer des amendes salées de plusieurs centaines d’euros aux contrevenants. Rien que le fait de proposer une amende aussi élevée donne une idée des gains que certains mendiants des rues peuvent atteindre.

Tout cela est corroboré par l’expérience d’autres pays riches, en Scandinavie ou au Royaume-Uni. L’année dernière, avant Noël, le tabloïd Daily Mail a établi combien pouvait gagner un mendiant grâce à la générosité des Londoniens.

Un couple de mendiants balkaniques, qui a payé 38 Livres Sterling (48 euros) son billet d’avion depuis Bucarest, aurait gagné 800 Livres Sterling (1000 euros) lors d’un week-end avant Noël. D’après le journal, le couple a envoyé l’argent à ses enfants restés en Roumanie. À titre de comparaison, le salaire moyen en Roumanie est de 425 euros, soit moins de la moitié de cette somme.

 

Traduction à partir du tchèque de l’article MF Dnes par Alimuddin Usmani pour lapravda.ch.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1458395
    le 04/05/2016 par jacques
    Berlin, paradis des mendiants roms

    je reviens de Nancy ! , certaines rue et feux rouges sont envahis de mendiants de mendiantes oui mais ce sont des roms pas des arabes réfugiés contrairement à ce qu’ils essaient de nous faire croire et quand je dis envahis ce n’est pas Calais ! mais j’en ai vue entre 40 et 50 en deux heure de temps et de mes yeux vue ce qui semblait une famille est descendue d’une voiture neuve qui venait juste de se garer ,une femme d’une quarantaine d’années , un jeune homme la trentaine et une très vieille femme hors d’age ( le chauffeur et un autre homme ,bien habillé eux )sont rester à bords (surement trop bien habillés comparé aux 3 autres pour faire la manche ) et c’est certain que ce sont des roms car j’étais accompagné d’une personne qui parle arabe et malgré le baragouin pseudo arabe qu’ils parle pour s’adresser au couillons !, pardon aux Français , mon épouse et moi nous nous somme approchés d’eux et mon épouse ,c’est adressée à eux en arabe du coup et ils sont parti plus loin car démasqués surement !!!!

     

    • #1458784
      le 05/05/2016 par Iskandaar
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Chez eux la mendicité est une profession, aujourd’hui ils ont apparemment compris qu’il fallait se faire passer pour des migrants syriens pour avoir le plus d’avantages (eux aussi ont une télévision), être réfugiés de guerre est aussi devenu un business comme un autre dans notre monde, tout est bon pour faire du fric. Ça en dit long sur où nous en sommes arrivé, en terme d’humanité. Beaucoup d’entre eux vivent mieux que le français moyen avec toutes leurs magouilles immorales.

      Ce qu’ils font, c’est du vol pur et simple, mais ce qu’ils volent, les français peuvent leur reprendre, il faut juste avoir du courage...


  • #1458411
    le 04/05/2016 par Saint-Jean
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Le gouvernement roumain prend tous les ans les subventions que lui octroie Bruxelles via les pays les plus riches de l’UE et la Roumanie ne fait rien pour aider les roms. C’est en France et en Allemagne que les roms viennent s’installer et faire les poubelles !

     

    • #1458447
      le 04/05/2016 par nono
      Berlin, paradis des mendiants roms

      J’avais un collègue de promo venu de Bulgarie pour ses études qui me racontait comment ça se passe chez lui avec les roms. Les bulgares les détestent au point d’organiser des ratonnades géantes quand ils sont pas loin, mais apparemment non sans raison. D’après mon ami ils ont tout essayé pour les intégrer, dépensé des sommes colossales, leur donner des logements, du travail, rien n’y fait. Ils veulent vivre à leur façon, d’eau fraiche, de mendicité et de cambriolage. Ça le faisait beaucoup rire de voir comment on essaye de se dépatouiller du problème roms en Europe de l’ouest.

      D’après lui encore, si les roms viennent à l’ouest c’est parce qu’ils ne sont plus toléré à l’est et subissent une violence énorme des roumains et bulgares qui ne les supporte plus en peinture.


    • #1458651
      le 05/05/2016 par Zom
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Ma femme est Roumaine est m’a tenu exactement le meme discours ( tentative d’intégration, echec et detestation ) . Je valide.


    • #1458817
      le 05/05/2016 par Marde
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Pourquoi faire ? C’est l’UE qui paye !


  • #1458432
    le 04/05/2016 par Antoine lib
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Les pauvres nazes qui s’achètent une pseudo conscience en leur faisant le don de leurs miettes me font encore plus gerber, parfois ce sont de braves cathos, j’ai envie de les boxer, ne voyez-vous donc pas que vous les encouragez dans ce qu’il y a de plus vil en eux ?

     

    • #1458640
      le 05/05/2016 par Rob
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Surtout que dans le métro parisien, toute cette mendicité pue vraiment le professionnalisme et la non-authenticité : attribution de zones entre eux, mise en scène réglée comme du papier à musique, discours robotiques peu crédibles, simulations de faux-handicaps, choix de cibles marketing très précise (les femmes et les bobos efféminés)...

      C’est bizarre que personne n’ait l’idée d’appliquer la pénalisation du client comme ils veulent absolument le faire pour la prostitution, c’est à dire de mettre une amende bien salée à tous ces charlies qui donnent leur argent aux mafias de l’est pour s’acheter une bonne conscience.


  • #1458495
    le 04/05/2016 par oklez
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Tous les chemins mènent aux roms.

     

    • #1458592
      le 05/05/2016 par Infâme Gueux
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Elle est bien bonne !

      Quand je me promène dans les rues de ma ville, je me dis que c’est effectivement vrai. (Lausanne en Suisse)


  • #1458500
    le 04/05/2016 par oklez
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Quand je regardais en 89 la destruction du mur de Berlin j’ai pleuré... de tristesse, de profonde tristesse.


  • #1458511
    le 04/05/2016 par yassin
    Berlin, paradis des mendiants roms

    "Un couple a gagné en un week-end le double d’un salaire moyen"

    voilà pourquoi je ne donne jamais de tune au mendiants, même si certain en ont besoin.

    quand on sait que la plupart on des villas et des bmw chez eux...

     

    • #1458573
      le 05/05/2016 par Drago
      Berlin, paradis des mendiants roms

      C’est tout à fait ça @yassin.
      Et un pays se met toujours au niveau de ceux qui peuvent payer : les nouveaux riches où les nouveaux arrivants.
      Et l’immobilier se met alors à grimper... à grimper.... à grimper... en fonction de ces nouveaux riches.
      Vous aurez alors compris qu’en allant chercher l’argent ailleurs et revenir systématiquement avec trois fois le salaire d’un ouvrier.... ils déstabilisent l’équilibre social de leur pays.
      Mais c’est aussi le cas en France, où le prix de l’immobilier a explosé en fonction d’Anglais, de Hollandais, etc... venus s’installer dans les coins perdus de la France profonde et qui ont du même coup fait exploser les impôts locaux (et même fonciers) des riverains autochtones jusqu’à les faire tripler. Les riverains sont alors obligés de vendre leur ferme ou leur maison familiale et de vivre ailleurs, car étant généralement retraités ils ne peuvent plus payer de telles sommes disproportionnées.
      Là encore, les nouveaux arrivants ont également déstabilisé l’équilibre social de la France... avec leur pognon venu d’ailleurs.


    • #1458581
      le 05/05/2016 par Drago
      Berlin, paradis des mendiants roms

      J’oubliais également de parler de la mainmise de la jet-set sur la Croatie (les enfants de riches qui ne savent rien faire et qui pourtant ne manquent de rien).
      Ils ont acheté des milliers d’hectares pour trois fois rien (trois fois rien pour eux... mais trois fois plus cher pour les Croates).
      La jet-set a ainsi fait littéralement explosé le prix de l’immobilier en Croatie... à tel point que les Croates n’ont plus les moyens d’habiter leur propre pays.
      Là encore l’équilibre social du pays a été déstabilisé... par du pognon venu d’ailleurs.


    • #1458675
      le 05/05/2016 par Zom
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Les retraités français ont fait exactement la meme chose au maroc...


    • #1458709
      le 05/05/2016 par paramesh
      Berlin, paradis des mendiants roms

      c’est sur ce point précis où l’on voit quels pays protègent vraiment leurs citoyens : sur la propriété de la terre, un étranger ne doit pas avoir le droit d’acheter de la terre puisque c’est le sol national.
      Heureusement c’est encore le cas pour un certain nombre de pays qui ainsi empêchent cette spéculation étrangère sur l’immobilier qui devient de plus en plus préoccupante (entre autre les achats de terres agricoles par les multinationales)


    • #1458751
      le 05/05/2016 par ras
      Berlin, paradis des mendiants roms

      Les anglais en sud ouest qui osent dire que les bâtisses anciennes n’intéressent pas les français tout en faisant main mise sur la politique locale, le patrimoine et en restant entre eux dans une région ayant déjà un passif avec ces derniers, vivement un nouveau Castillon !


  • #1458635
    le 05/05/2016 par Marko
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Pareil pour Bruxelles, où la mendicité est autorisée.


  • #1458664
    le 05/05/2016 par raslebol33
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Et ce n’est qu’un début... !!Bienvenu dans l’europe du nouvel ordre mondial...


  • #1458816
    le 05/05/2016 par Marde
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Si vous êtes jaloux, faites la manche !


  • #1458837
    le 05/05/2016 par goy pride
    Berlin, paradis des mendiants roms

    Rien que le fait de proposer une amende aussi élevée donne une idée des gains que certains mendiants des rues peuvent atteindre.



    Parce que ces sympathiques Roms payent leurs amendes aujourd’hui ? Ils n’ont probablement pas de papiers d’identité et encore moins d’adresse fixe, comment voulez-vous les verbaliser ? Doux Jésus ! Qui peut être assez con pour croire qu’un Rom va gentiment s’acquitter de ses amendes !
    J’ai également d’énorme doutes en ce qui concerne ces gains faramineux ! Soyons sérieux 5 minutes ! Peut être qu’au début du phénomène Roms les gens naïfs se laissaient attendrir par un gosse crasseux faisant la manche, mais aujourd’hui je ne suis plus du tout sûr que ce business soit aussi juteux que cela. Ce qui rapporte le plus c’est incontestablement les aides sociales qu’ils se voient octroyés ainsi que la rapine...