Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Bibi est le pire dirigeant que je connaisse"

L’ancien chef du Mossad frôle la déclaration antisémite !

Meir Dagan, ancien maître-espion israélien, se livre dans un entretien posthume publié lundi à une charge virulente contre le premier ministre Benyamin Netanyahou, plus préoccupé selon lui par son intérêt personnel que l’intérêt national.

Le quotidien Yedioth Ahronoth a publié des extraits d’entretiens inédits réalisés, avant son décès le 17 mars, avec Meir Dagan, ancien chef du Mossad, l’agence d’espionnage et d’opérations spéciales, et cerveau de la guerre secrète contre le nucléaire iranien.

« J’ai connu beaucoup de premiers ministres. Aucun n’était un saint. Mais ils avaient un point commun : quand leur intérêt personnel contredisait l’intérêt national, l’intérêt national primait. Je ne peux pas en dire autant pour deux d’entre eux : Bibi et (Ehud) Barak », a dit Meir Dagan, appelant M. Netanyahou par son surnom de Bibi.

Meir Dagan a dirigé le Mossad de 2002 à 2010, sous Ariel Sharon, Ehud Olmert et M. Netanyahou, et côtoyé les plus hauts dirigeants israéliens dans ses différentes capacités. Il s’était montré très critique de M. Netanyahou de son vivant.

« Bibi est le pire dirigeant que je connaisse », a-t-il dit au Yedioth Ahronoth, journal lui-même peu favorable au premier ministre, « il a tendance comme Ehud Barak à se considérer comme le plus grand génie au monde, sauf que personne ne comprend ce qu’ils veulent vraiment ».

Il est revenu sur son opposition à une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, envisagée en 2010 par M. Netanyahou et Ehud Barak, alors son ministre de la Défense.

Lire la suite de l’article sur lapresse.ca

Bibi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.