Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Bombes à New York : qui est Ahmad Khan Rahami, le principal suspect ?

Un vendeur de nuggets passionné d’automobile...

Ahmad Khan Rahami, âgé de 28 ans, travaillait avec des membres de sa famille dans un fast-food spécialisé dans le poulet frit dans la ville d’Elizabeth dans le New Jersey. Rien ne laissait penser qu’il serait suspecté d’avoir posé des bombes.

 

« C’est un gars vraiment sympa, voilà ce qui est effrayant », explique l’un des habitués du restaurant, Rayn McCann. « On ne pouvait rien suspecter, il parlait tout le temps de ses voitures. Il adorait les Civics, conduire vite... Voilà ce qu’il faisait, parler de voitures », ajoute-t-il, n’en revenant manifestement pas que l’homme qu’il fréquentait au quotidien soit suspecté de terrorisme.

Mais, si l’on en croit les propos du gouverneur de New York Andrew Cuomo sur CNN, Ahmad Khan Rahami a pourtant « beaucoup » voyagé, notamment en Afghanistan et au Pakistan, où il avait une épouse. « Mais nous n’avons trouvé à ce stade aucun lien avec l’État islamique ou les talibans qui pourrait expliquer ce comportement », a précisé le gouverneur.

Le New York Times, de son côté, évoque des amis du suspect qui ont remarqué « un changement de comportement et de sa pratique religieuse, après ce qu’ils croient avoir été un voyage en Afghanistan ». Il aurait disparu quelque temps, il y a environ quatre ans, selon le quotidien.

Le maire d’Elizabeth, Chris Bollwage, a souligné qu’il n’était « pas dans les radars » de la police locale. Sa famille avait cependant eu maille à partir avec la mairie qui l’avait obligée à réduire les horaires d’ouverture du fast-food familial où Ahmad Khan Rahami travaillait.

 

Arrêté pour possession d’arme et agression aggravée... mais jamais inculpé

Les Rahami – l’une des rares familles musulmanes dans un quartier fortement hispanique – estimaient être victimes de sentiments islamophobes, ce qu’a démenti le maire d’Elizabeth. « Il s’agissait de plaintes déposées par le voisinage [du restaurant], cela n’avait rien à voir avec l’ethnie ou la religion [mais] avec le bruit causé par les clients le soir », a-t-il précisé. La ville a obtenu gain de cause en 2012.

En 2014, Ahmad Khan Rahami a néanmoins été arrêté pour possession d’arme et agression aggravée lors d’un incident domestique. Il n’a toutefois jamais été inculpé.

Le jeune homme est soupçonné de terrorisme dans le cadre de l’enquête sur l’explosion survenue le 17 septembre au soir dans le quartier de Chelsea, à Manhattan, et sur la bombe artisanale placée sur le parcours d’une course à pied organisée dans la matinée du 17 septembre à Seaside Park, une ville côtière du New Jersey.

Sur le « terrorisme », lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • La nouvelle excu... explication, ce sont les "copycat".

    Comme le terrorisme s’est installé en occident et qu’en plus Trump est méchant parce qu’un brin raciste, alors les gens un peu faibles d’esprit se mettent naturellement à faire des actes terroristes par imitation (les fameux "copycat") et/ou colère, on sait pas trop.

    Bien sûr, c’est oublier que les premiers terroristes étaient eux aussi des faibles d’esprit radicalisés en quelques minutes, donc on peut se demander de qui ils étaient les "copycat", ceux-là. Mais bon, le public a la mémoire courte et n’a pas trop l’air de se poser de questions alors ça passera sans doute.

     

    Répondre à ce message

    • #1561471

      Ça n’a rien à voir avec Donald Trump, si encore aujourd’hui les taliban continuent la guerre en occident c’est car l’occident n’a pas accepté le compris D’Al qaeda après la mort d’Oussama Ibn Laden qui était le retrait des troupes occidentales dans tous les pays musulmans sans exception

      Ce qui fait que ce groupe de musulman étant toujours en guerre ne font qu’appliquer la loi du talion "oeil pour oeil, dent pour dents, femme pour femme, enfant pour enfant" prescrite dans l’ancien testament, ils ne cesseront que lorsqu’ils auront ce qu’ils veulent c’est à dire : un cessé le feu occidental et la disparition de l’état d’Israël
      Car il faut noter qu’Oussama avait déclaré à l’époque que son groupe continuera la guerre jusqu’à ce que le musulman soit en sécurité en Palestine

      Conclusion ; nos gouvernement nous font payer le prix de leurs guerres et on se faut tuer au même titre que les leurs se font tuer

       
  • FBI1 : Celui là me parait malheureux ,on le prend sous notre aile
    FBI2 : tu es sur qu’il va pas faire de vague
    FBI1 : t’inquiètes pas c’est du tout cuit
    FBI1 et FBI2 :ha ha ha ha

    Je vous passe l’endoctrinement dont seul le FBI ,le Mossad ,la CIA ,MI6 et la DCRI sont maîtres en la matière

    Au téléphone
    FBI1 : cet imbécile lors d’une d’intervention de la police pour violence conjugale a repéré son arme
    Il vas tout faire raté
    FBI2 : t’inquiètes pas ces gars là sont récupérable ,il faut la jouer finement
    Il faut le faire sortir ,et ça je m’en charge
    Toi tu t’occupes des bombes mais attention des bombes d’une très faible puissances et les acteurs ce chargeront de la suite
    Tout le monde nous envient de nos acteurs
    FBI1 et FBI2 : ha ha ha ha ha

    je vous passe les détails

     

    Répondre à ce message

    • #1561854

      A SR.F

      C’est très bien vu SR.F.

      Ceci rejoint mon commentaire fait récemment sur E&R à propos du "laxisme" des centres de rétention en France :



      Evidemment, on l’aura deviné : ces centres de "déradicalisation" sont en fait destinés à "retourner" les excités pour les faire entrer dans le système.
      Ce sont des "Tavistock du pauvre".

      On leur propose des avantages en nature, un petit boulot ... et ils deviennent accro au plaisirs dont ils sont hélas sevrés depuis longtemps.
      Puis ils deviennent indics (collaborateurs bénévoles).
      On peut alors les brancher sur des missions spéciales ..."



      Et il est important de se rendre compte que c’est la même chose pour : les appels d’Obama et de toute l’Oligarchie pour accueillir dans un maximum de pays des centaines de milliers de "migrants".

      En effet, cette inclusion dans la culture occidentale, cette protection-santé, cette éducation scolaire, ces petits boulots offerts, ces réseaux communautaristes d’émigrés d’un même pays, ces gangs et trafics qui vont les utiliser, tout cela est une mini-corruption destinée à servir l’Oligarchie.

      Ce formatage va permettre un jour -si l’un des pays foyer de l’immigration ne respecte pas les ordres de l’Oligarchie- de renverser son gouvernement en utilisant cette population pour créer une opposition occidentalisée et pleine des valeurs droits-de-l’hommiste.
      Les think-tanks et autres organismes se chargeront de faire progresser les volontaires les plus compétents pour servir l’Oligarchie. Il en ira de même pour le rap, le cinéma, les maisons d’éditions ... qui constituent le 3e front, celui des "intellectuels".

      Et comme c’est un processus long, pour des raisons d’efficacité, on ne va pas attendre qu’un pays dissident franchisse la ligne jaune. C’est dès le début qu’on va formater ces colonies d’émigrés, via des ONG ad hoc et autres associations locales subventionnées ...

       
  • #1561352

    C’est toujours la même chose, il serait temps que empire change de disque on sans lasse de leur connerie !!!

     

    Répondre à ce message

  • un musulman du quotidien quoi

     

    Répondre à ce message

  • #1561582

    Il travaille dans le poulet frit , qu’est qu’il faisait cuire dans l’autocuiseur alors ?

     

    Répondre à ce message

  • #1561604

    Ahmad Khan Rahami, âgé de 28 ans, travaillait avec des membres de sa famille dans un fast-food spécialisé dans le poulet frit dans la ville d’Elizabeth dans le New Jersey. Rien ne laissait penser qu’il serait suspecté d’avoir posé des bombes.

    C’est connu, les braqueurs annoncent la veille à leur victime quand ils vont les braquer, les terroristes crient sur tous les toits la date et l’heure du prochain attenat, comme les ministres votent des lois anti peuple en prenant soin de tout leur expliquer en détail etc...

    On nous prends vraiment pour des cons et cette façon de nous peindre un terroriste "lambda" qui pourrait être mon frêre, mon voisin, mon collègue, mon boulanger c’est dans la continuité de ce qu’ils tente de mettre en place.

    Je le dis au cas ou mais non, un terroriste qui dissimule ses projets n’a rien, ni d’extraordinaire ni à voir avec le reste de la population.

     

    Répondre à ce message

    • "Ils tentent de mettre en place", non, ils ne tentent pas, tout est mis en place avec l’aide de musulmans toujours plus nombreux et prêts à poser une bombe, tirer à la kalachnikov, agresser au couteau etc etc... Pourquoi acceptent ils toujours de faire le sale boulot ?? Ils sont plus cons que la moyenne ou ont-ils une véritable haine des occidentaux (ou les deux) ?