Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Brésil : la présidente Dilma Rousseff suspendue de ses fonctions

Un changement de régime s’amorce

Les sénateurs brésiliens ont voté afin que la présidente Dilma Rousseff passe devant un tribunal pour avoir violé des lois budgétaires. Elle sera mise à l’écart du pouvoir pour 180 jours.

 

Un total de 55 sénateurs sur 81 ont voté la mise en accusation de la dirigeante de gauche. 22 se sont prononcés contre.

La mise à l’écart du pourvoir de Dilma Rousseff a été décidée par les sénateurs brésiliens après 20 heures de débats. Il a été communiqué qu’avant le début du vote, la présidente brésilienne avait déjà ordonné le transfert de ses affaires du palais présidentiel à sa résidence personnelle. Selon des médias brésiliens, Dilma Rousseff aurait même préparé son discours de départ.

L’opposition brésilienne a exigé la démission de Dilma Rousseff après l’avoir accusée d’avoir participé à des fraudes fiscales et utilisé des fonds publics pour le financement de la campagne électorale ayant conduit à sa réélection.

À partir du jeudi 12 mai, jour de la destitution de la présidente brésilienne, la fonction de chef d’État brésilien sera assurée par le vice-président du pays, Michel Temer.

[...]

La destitution temporaire de la présidente brésilienne divise le Brésil. Pendant que les sénateurs votaient, une foule de partisans de Dilma Rousseff s’était rassemblée devant le bâtiment du sénat pour contester le vote. La police a dû employer des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Lire l’intégralité de l’article sur francais.rt.com

Que se passe-t-il au Brésil ? Voir sur E&R :

D’autres dirigeants non-alignés se sont fait écarter par l’Empire,
lire chez Kontre Kulture :

Un grand résistant sud-américain, dans la boutique E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Brésil va payer plusieurs "fautes " commises aux yeux de l’empire ! Son refus d’accréditer un terroriste comme ambassadeur d’Israel ,son adhésion à l’organisation des pays du BRICS,son soutient au pays d’Amérique qui forme l’axe de la résistance à l’offensive impérialo-sioniste contre les gouvernements progressistes et anti-mondialistes du Venezuela ,de la Bolivie,de l’Equateur etc.., son soutient à la Palestine, à la Syrie du président légitime Assad et à son indépendance économique grandissante face aux multinationales prédatrices occidentales !Poutine et ses alliés devraient suivre de très près cette déstabilisation "de couleur" qui se forme sous nos yeux !!

     

    • #1464366

      parfaitement en accord avec vous. L’implication du Bresil dans les Brics n’est absolument pas appréciée par les USA qui tentent donc de renverser le regime, pour recuperer l’economie bresilienne à leur profit. Vous avez raison.


  • je suis pret a parier que le ou la prochaine présidente va tout faire pour sortir des brics ...

     

    • #1464371

      oui, vous avez parfaitement raison, c’est bien ce qui a provoqué cette tentative de destitution du regime. C’est egalement un test majeur. Les partenaires des Brics sauront-ils aider le Bresil et s’opposer cette tentative de destitution fomentée par les USA ?


  • "Brésil : la présidente Dilma Rousseff suspendue de ses fonctions"...

    Essayez un peu d’en faire autant en france...et pourtant ce ne sont pas les raisons qui manquent.

     

  • Il faut dire que les médias atlanto-sionistes ont bien œuvré pour constituer ce coup d’état.
    Toujours les mêmes techniques.


  • Temer qui va remplacer provisoirement Dilma, est un maçon. Il est entouré d’évangélistes. Il est conseillé par l’économiste Fraga cheval de Troie de l’oligarchie atlantico-sioniste. C’est mal barré.


  • Chavez avait,aussi,été destitué en 2002 sur des accusations mensongères...le peuple l’a remis en selle quelques jours plus tard... !!!

    Ici,le coup d’état s’appuie sur le corps législatif de la chambre haute...beau travail,on ne voit pas la main de la CIA mais on la devine à coup sûr et on connait sans le lire le programme du futur gouvernement pro-US... !!