Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Brexit, victoire du "leave" : les Britanniques quittent l’Union européenne

Désespoir pour les marchés, espoir pour les peuples ?

« Cataclysme » selon les uns, « tempête sur les marchés financiers » titrent les autres, comme si seuls les intérêts supérieurs des puissants comptaient. Mais les Britanniques ont bien décidé de quitter l’Union européenne, suite au vote du 23 juin 2016. Les Anglais et les Gallois ont voté « leave » ; les Irlandais et les Écossais « remain ».

 

Voici la dépêche AFP qui officialise ce vote apparemment historique, même si les votants du non au référendum de 2005 ont des raisons de se méfier :

« Sur plus de 27 millions de bulletins dépouillés (plus de 85% des votes), le out est passé en tête avec 51,7% des suffrages exprimés. Sauf énorme coup de théâtre, les Britanniques ont voté pour une sortie de l’Union européenne. La participation est actuellement estimée à 72,2% et l’écart se creuse pour les pro-Brexit. La livre sterling tombe au plus bas face au dollar depuis 1985 et plonge de 7%. Ces premiers résultats déjouent les premiers pronostics. »

La victoire historique de Nigel Farage

Nigel Farage, le leader des souverainistes britanniques (le parti anti-immigration Ukip, le United Kingdom independence Party, fondé en 1993), est la star du jour. Jamais élu au Parlement britannique, il est devenu député européen en 1999, un ver dans le fruit ! Luttant de toutes ses forces pour préserver la souveraineté de son pays, l’ex-trader reçoit aujourd’hui la récompense de son labeur. Nigel, comme l’appellent affectueusement la presse tabloïd et le peuple, rescapé de pas mal d’accidents de la vie, a réussi à imposer l’idée d’un référendum suite à sa victoire aux élections européennes de 2014, à l’instar du Front national en France.

Si Nigel Farage semble avoir gagné, c’est Boris Johnson, l’ex-maire populiste conservateur de Londres, qui est en train de lui ravir la tête du parti « Brexit ». Qui n’existe pas, mais qui est en train de se dessiner : Farage appelle ainsi à la constitution d’un gouvernement basé sur les partisans du Brexit, vu que David Cameron a logiquement proposé sa démission. En octobre, les Anglais devront réélire leur Premier ministre.

Le parallèle avec la situation française de 2005 est à faire, mais pas complètement : à l’époque, l’axe gauche sociale – droite souverainiste avait gagné aux points, mais perdu face à l’arbitre (traité de Lisbonne). Politiquement, l’union des anti-Europe des marchés ou de Maastricht n’avait pas débouché sur une contstruction politique. Le problème ou la possibilité se pose à nouveau aujourd’hui : Marine Le Pen et le FN sont les grands gagnants de ce Brexit, et annoncent à grand fracas un Frexit, une sortie de l’Union européenne à la française. Mélenchon leur emboîte le pas, en faisant bien attention à ne pas prononcer le mot « nationalisme », encore interdit à gauche.

 

JPEG - 120.2 ko
(Petit jeu de mot très britannique où le EU remplace le you)

 

Tout le monde n’est pas déprimé par le vote d’outre-Manche. Voici le principal de la réaction de Nicolas Dupont-Aignan, très remonté contre l’UE :

La décision du peuple britannique de sortir de l’Union européenne est une excellente nouvelle pour tous les peuples européens.

Malgré les menaces et les prédictions cataclysmiques, le peuple britannique ne s’est pas laissé intimider. Il nous donne ainsi une grande leçon de démocratie.

[...]

Comme en 1940, l’Angleterre aura une nouvelle fois démontré sa capacité à forcer le destin pour s’opposer à un régime totalitaire.

Ce rejet massif est une nouvelle preuve de la coupure qui existe et qui s’accroît entre l’Union européenne et les peuples européens. L’Union européenne, illégitime depuis le référendum français bafoué en 2005, est arrivée à un point de non-retour.

C’est notamment un véritable camouflet pour Jean-Claude Juncker, qui avait pourtant affirmé qu’il ne pouvait y avoir de « choix démocratique contre les traités européens ».

[...]

L’heure est désormais à la refondation de l’Europe du XXIe siècle, celle des Nations et des projets concrets voulue par le Général de Gaulle. Une solution neuve et efficace que l’intégration supranationale a tout fait pour étouffer depuis un demi-siècle, dont les quelques esquisses -notamment Airbus- ont pourtant démontré tout le bien qu’on peut concrètement en attendre.

Pour sortir de la prison des peuples dans laquelle nous a enfermés l’UE, la seule solution est d’alléger l’Europe en rendant aux nations la maîtrise de leurs frontières, de leurs lois, de leur budget et de leur monnaie. Une Europe multiplicateur de puissances grâce à des coopérations concrètes.

Marine Le Pen, elle, demande carrément dans un tweet la tenue d’un nouveau référendum pour les Français :

« Victoire de la liberté ! Comme je le demande depuis des années, il faut maintenant le même référendum en France et dans les pays de l’UE »

La réponse immédiate d’Alain Juppé sur Europe 1 :

« Organiser un référendum en France aujourd’hui c’est offrir une victoire sur un plateau à Marine Le Pen »

 

JPEG - 62.7 ko
L’AFP évoque un « divorce long » qui pourrait prendre 10 ans... Alors, vrai ou faux divorce ?

 

Après la création de la psychose, que reste-t-il aux médias soumis aux marchés pour faire peur aux peuples ?

Car le « leave » britannique crée un précédent, et l’Union européenne résiduelle a désormais le choix entre la théorie des dominos, ou le resserrement autour de son noyau dur franco-allemand. Chacun sait que l’UE fonctionnait économiquement à 9 (le fameux Marché commun), même avec ces sacrés Anglais, mais qu’à 28, elle a perdu du sens. On sait tous aussi depuis les aveux de ses constructeurs qu’elle est une création intéressée de l’Empire, ce qui n’a pas empêché son redressement général lors des « 30 glorieuses ».

Maintenant, nous allons voir comment la grande sœur américaine va réagir, par la séduction ou la répression, à cet événement qui ne l’arrange apparemment pas. Le Royaume-Uni était en effet son pion et son espion dans l’UE.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Le Figaro analysait le 21 juin les conséquences économiques du « leave » :

Le risque d’un Brexit enfle. Les derniers sondages font monter la pression à son maximum. Sur la planète finance, l’excitation est à son comble, tant le cocktail d’incertitudes est explosif. Car la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne plongerait le continent dans l’inconnu.

[...]

La France ne sera pas épargnée

L’économie française semble bien partie pour se ressaisir en 2016. Mais le séisme que provoquerait un Brexit sur les marchés financiers et son impact sur les échanges commerciaux compromettraient les efforts de l’Hexagone.

[...]

L’Europe privée d’un contributeur au budget

Si les autres pays européens pourraient ressentir les effets bénéfiques d’un Brexit en matière d’échanges commerciaux et d’investissements, l’Europe serait privée d’un contributeur majeur au budget. De quoi laisser craindre une augmentation des contributions pour l’Allemagne et la France ou une réduction drastique des dépenses.

[...]

Et si les banques centrales intervenaient ?

Une déflagration de la livre sterling provoquerait un choc majeur sur le marché des devises et par ricochet, sur les autres grands marchés financiers. La menace est telle qu’en Europe, aux États-Unis et au Japon, les Banques centrales se préparent à enclencher un mécanisme d’urgence : elles n’excluent pas d’injecter des milliards de dollars sur les marchés.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 


 

Pour les amateurs, le tweet de BHL, qui pronostiquait une défaite du « leave » avec sa purée d’amalgames habituelle :

Brexit ou la psychose médiatico-politique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

212 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A quand notre tour de revoter pour sortir de ce bourbier ?

     

  • Excellent !

    Je les aime ces britanniques !

    Bon, maintenant, comme les médias l’ont annoncé : tempête de grêle pour tous, des boules de feu qui vont tomber du ciel, épidémie de peste et de choléra simultanées. Non ?

     

  • #1494857

    Bravo les britishs (venant de la part d’un gaulois, c’est rarissime comme compliment !) : en espérant qu’à la dernière minute ils nous truquent pas encore le vote comme en autriche genre : le brexit à 49,9% contre 50,1% de l’autre coté etc blabla

     

    • #1495041

      Petit rappel. Les British sont originellement des Celtes, donc frères de sang des Gaulois. Les Anglais, eux, sont des Germains qui ont traversé la Manche au Vème siècle et ont repoussé les Celtes vers le Nord et l’Ouest. Donc, sur le plan ethnique, les Anglo-saxons ne sont pas des Grands Bretons (British) mais des Allemands. L’anglais est d’ailleurs une langue germanique, contrairement aux gaéliques écossais et irlandais et au gallois qui sont des langues celtiques.
      Et puis cette idée que les Anglais sont nos ennemis héréditaires...On a aussi eu les Italiens (les Romains), les Autrichiens, les Espagnols, les Allemands etc...qui ont été nos ennemis héréditaires. Bref, la moitié de l’Europe est composée d’ennemis héréditaires de la France. Et, si on fouille bien, nous sommes aussi les ennemis héréditaires de pas mal de gens.


    • Le génome anglais est à 40% française d’après une récente étude (je ne sais pas si c’est vrai, mais ça ne m’étonnerait pas : https://www.rt.com/uk/242157-uk-dna...).

      Les élites (((Anglos))) sont malheureusement le pire ennemi de la France (l’Allemagne vient en 2eme, l’Espagne et l’Italie c’est petite bière).


    • @chipiron

      La première partie de ton com est tout à fait exacte, la deuxième beaucoup moins :

      "Et puis cette idée que les Anglais sont nos ennemis héréditaires...On a aussi eu les Italiens (les Romains)"

      On va le répéter une énième fois pour ceux qui n’était pas là, ce raccourcis ne veut absolument rien dire car il n’y a pas de continuité entre le passé Romain et le présent, faut t’il dire que les premiers ennemis de Rome étaient les peuples autours vivants dans la péninsule, d’ailleurs même le sens "Italie" ne veut rien dire car contrairement à la France, l’unité basée sur une imposture c’est faite bien tard, demandez à la plupart des régionaux en Italie ils ne se sentiront pas "italiens" comme nous français, si ce n’est en temps de guerre et lorsque la Squadra Azzurra joue.
      Il me semble pas que nous ayons eu dans l’histoire une haine féroce et des combats récurrents avec "l’Italie".
      Les épisodes maintes et maintes fois répétés dans l’histoire jusqu’à l’implication de l’Angleterre dans la chute de Louis XVI, en fait bien des ennemis à part...allez en sud ouest c’est toujours le cas.

      Amicalement,


  • #1494859
    le 24/06/2016 par matrix le gaulois
    Brexit : les Britanniques quittent l’Union européenne

    De toute façon, c’est pas très difficile : quand vous voyez les envoyés spéciaux de I-télé et les journaleux de BFM faire la tronche en vous levant le matin, c’est qu’une bonne chose vient d’arriver. Quand vous voyez Barbier vous annoncer que le brexit est une chose merveilleuse, une leçon pour les eurosceptiques qui vont assister au suicide du peuple britannique...et qu’en même temps vous lisez une certaine angoisse dans ses yeux et derrière son écharpe rouge : c’est que quelque chose de bon est en train de se passer. J’attends de voir la gueule de Juncker pour pleinement apprécier cette journée ensoleillée.

    L’année dernière, les grecs ont voté OXI : l’UE a menacé Tsipras et a commis un viol de la démocratie grecque devant le monde entier.
    Maintenant, Albion a dit "no, I leave, see you EU !" on va voir ce que la Merkel et sa clique va faire pour faire plier un pays que les V1 & les V2 n’ont pas réussit à faire plier. Là, elle va se rendre compte que le peuple british ce n’est pas Tsipras.
    Et la question que je me pose maintenant : quel pays fera un référendum l’année prochaine ? Qui sera le prochain à cracher à la figure de l’UE ?

    "On va torturer les grecs pour que les français les entendent..." disait un européiste (ne me demandez pas lequel, ils se ressemblent tous pour moi). Pas de chance : les anglais aussi ont entendu et ont décidé de se barrer avant le carnage !

    Rule Britannia !


  • #1494860

    Ça sera difficile pour Calais car les Anglais pourront dire gardez vos migrants pour vous.

     

    • A Thierry M

      Ils le disaient déjà ...

      Amicalement.


    • Il ya un politique allemand en retraite qui disait que cette histoire de Brexit va nous amener à réviser l’histoire. Selon lui la normandie appartenait jadis à l’Angleterre dans le règne de Wilheim 2, il pourait que l’Angleterre n’étant plus dans l’UE réclame la normandie ou les normands pourraient aussi demander de quitter l’UE. Il avait parler aussi de même des pyrenees avec l’Espagne si celui-ci décidait de quitter l’UE. N’etant pas français, je ne connais pas bien l’histoire de la France. Pensez-vous que ce politicien pourrait-il avoir raison ? Allons-nous vers le révisionnisme ?

      Cordialement


    • #1495046

      Non, c’est le contraire la retenue des migrants par la France était dans le cadre des accords Européens. Maintenant, la France n’a plus a les retenir mais c’est aux Anglais de le faire !

      Oui au Brexit, mais avec les avantages ET les inconvénients !


  • #1494861

    Immense respect aux anglais sans dents comme nous .

    Et que dire de la caste des prostituees bobo showbizzo politico .... Qui a 96 % leurs a bourre le mou durant des mois .

    Sans oublie tout les vendus au sionisme . aux francs macons. Aux politicards pourris de Obouama. Hollandaise . Markel. Les bourses . les grands groupes delocalisant a tour de bras

    Au final bravo les anglais ..

    Prochaine etape la france et nombre pays europeens ..
    Le tafta. Les delocalisations. L immigration . les coupes budgetaires etcc

    Tout ces regles et lois ils se les fouteront dans le cul.

    Ensuite on jugera tout ces traites devant des jurys populaires et pas devant les copains propagandistes

    Je le repete bravo et immense respect au anglais et au royaume unis

     

  • Excellente nouvelle ! Même s’il y aura naturellement des coups de Trafalgar, que le peuple anglais ne se soit pas laissé intimider par les rumeurs post-apocalyptiques, ou les insultes et accusations de racisme me réjouit au plus haut point.


  • Excellente nouvelle. L’Angleterre n’a jamais joué le jeu de la solidarité avec l’Europe continentale, notamment depuis Tatcher et sa célèbre formule "I want my money back". Maintenant les choses sont clarifiées. Les anglais n’ont jamais été autre chose que libre échangistes au plan commercial et cela restera après négociation. L’Ecosse va pouvoir enfin reprendre son indépendance, qu’elle avait ratée récemment et rejoindre l’Europe directement. L’Europe va maintenant pouvoir saisir sa chance et se réformer dans le sens souhaité par les peuples. Si elle ne le fait pas, elle explosera. Avis à nos "élites" !!!

     

    • Asselineau, qui connait son sujet, explique dans ses conférences pourquoi il est impossible de réformer cette institution, ses arguments sont imparables.

      Seule solution, en sortir.

      Quant à l’Écosse, si j’en crois mes relations là-haut, elle ne semble pas près de l’indépendance.


  • Heureux ! ;-)


  • Sur le fil dédié au sujet de l’assassinat de la député Joe Cox, j’étais le seul à défendre l’idée que son meurtre n’aurait aucun impact en faveur du "in", sous entendu qu’il ne serait pas exclu qu’il y en ait un pour le "out".

    Peine perdue, la Vox populi d’E&R avait décrétée que c’était une répétition de l’histoire d’Anna Lindh, que ce meurtre servirait les desseins du "in", donc de l’Empire.
    Même Asselineau avait foncé tête baissée dans ce scenario, ce qui est déjà plus gênant que l’intervenant lambda, compte tenue de son niveau d’expertise affiché.

    Or il suffisait de faire un peu de géopolitique sur fond historique et de recouper avec quelques news soigneusement noyées dans le flot de l’Eurofoot et des faits divers tragiques, pour se douter que le Brexit était fortement pressenti et surtout espéré par les puissants de ce monde, tout le reste n’étant que mascarade, à commencer par Cameron, le sous marin des US, formant un couple grotesque avec Kerry, le tout suivi par les marchés qui nous ont fait croire que le Brexit ne passerait pas en affichant un +0.78% sur un mois, effaçant les pertes de ces dernières semaines, un vent d’optimisme absolument factice, puisque je le répète, BCE, la Fed et la BoJ s’étaient réunis il y a quelque semaine en anticipant un Brexit.
    Je passerai sous silence les sondages mensongers en faveur du "in", nous ne somme plus ici dans la marge d’erreur, puisque c’est le résultat inverse qui s’est produit, de l’ordre de 52/48, une véritable farce.

    L’Empire donc se frotte les mains, le Brexit va affaiblir les banques Européennes avec un possible effet domino au sein de l’Europe, certains seront tentés d’en sortir par référendums, l’Allemagne, puissant concurrent économique international, va devoir se retrousser les manches en plus de gérer les affaires courantes de Bruxelles avec la France et la crise des migrants va prendre une nouvelle tournure, puisqu’on nous assurait que la grande majorité de ces fuyards aspiraient à rejoindre la perfide Albion, il y a fort à parier que la politique migratoire Anglaise va changer drastiquement, je vous laisse imaginer les conséquences directes pour ses voisins géographiques.

    Obama vient donc de clôturer en beauté son exercice, une fois de plus, les Anglos US ont donné une leçon aux laïcistes droits de l’hommiste européens, le bordel est donc intégral en Europe, les US et son allié vont pouvoir désormais s’occuper de Poutine et de la Chine, très tranquillement.

     

    • #1494924

      Je partage votre position sur le fait qu’il ne faille pas se réjouir trop vite. De plus l’Angleterre était le seul état avec le moins de contraintes pour sortir de l’UE. Je ne sais pas comment les choses se passeront à l’avenir, mais pour les 27 pays qui reste dans la zone euro, les possibilités d’emboiter le pas à l’Angleterre seraient limité compte tenu des liens qui unissent les 27 états membres comme l’Euro, l’Angleterre n’ayant pas accepté l’Euro.


    • En faisant preuve d’un peu plus de mesure, vous pourriez concevoir à la fois qu’il ne fallait pas être grand Clerc pour pronostiquer la victoire du Brexit mais également que cette histoire d’assassinat a probablement eu au demeurant une incidence, réelle mais insuffisante, sur le résultat. M’est avis que sans cela d’ailleurs l’écart aurait été bien plus important (ajouté à cela la forte possibilité de fraude électorale)


    • #1494946

      J’ai effectivement l’impression qu’on se jette tous dans la gueule du loup en célébrant ce Brexit. Même si sur le papier cela semble une bonne nouvelle, l’Empire ne laisse rien au hasard, surtout pas un vote...


    • #1494994

      @Goyband..........l’Angleterre étant la Matrice de l’Empire, je me doute bien que ce vote profite aux financiers et laisse les autres " grands " d’Europe dans la mouise, mais çà les British savent faire, leurs petits frères Américains ne doivent à mon avis pas être traumatisés outre mesure .


    • #1495024

      Si ça contrarie BHL c’est que ça ne peut pas être totalement mauvais.

      A moins effectivement que ce Brexit soit une stratégie perfide, une de plus qui servira l’Empire, ils ont toujours des plans B voire C, toujours des coups d’avance sur les peuples dont le travail quotidien n’est pas de faire de la géopolitique et de la stratégie à longueurs de journées comme tous ces fonctionnaires, de l’ombre, de l’état profond ou que sais je. En principe, les initiatives anglaises ne sont pas bonnes pour nous, l’histoire l’a amplement démontré.

      Wait and see, comme on dit en verlan :-)


    • Les cassandre suite à l’assassinat de Joe Cox, se muent soudainement en supporters zélés de cet accès de souveraineté Britannique totalement inattendu par l’immense majorité, ne serait-ce qu’il y a une semaine et pour cause…
      Ce n’est pas la moindre des ironies dans cette affaire, d’ailleurs un Sapir a eu l’élégance de reconnaître son erreur, m’est avis à moi que très bientôt, ceux qui ont voté "Out" payeront les pots cassés, bien plus que les banques à l’heure actuelle, l’Empire se gavant sur le dos des moutons, je ne parle pas ici et uniquement des votants, je parle surtout de nos élites Européistes et laïcistes, défaits, laminés par le froid pragmatisme Anglo US, il me tarde d’ailleurs d’entendre les réactions de BHL, de Keller pour le grand Orient, de Pech pour Terra nova, sans oublier l’ineffable Giuliani pour la fondation Robert Schuman.

      Il ne faut pas se leurrer, la grande Bretagne y gagnera en fluidité sur sa politique Atlantiste, en revanche, ca ne changera pas grand chose dans ses échanges financiers et commerciaux avec le monde entier, bien au contraire, il y aura probablement quelques délocalisations de hub financiers, quelques désagréments liés au Brexit, certes, mais au global, la grande Bretagne vient de dire définitivement merde à Merkel et à Bruxelles et a surtout choisi de clarifier sa position géopolitique et stratégique en faveur des US.

      Coté Européen, si son centre de gravité va être impacté au niveau financier, deux choses l’une :

      -  soit elle continue de s’enfoncer comme elle le fait et on assistera alors à un éclatement qui aura des conséquences dont on peine encore à en distinguer les contours
      -  soit elle prend acte du Brexit et se réorganise enfin, afin de mieux contrer l’Empire dont elle devra se détacher afin d’exister dans la guerre économique mondiale que vont désormais se livrer les Anglo US, les Russes, la Chine et l’Inde.

      Ce Brexit, c’est le signe que l’Europe n’est plus considérée comme une menace potentielle par l’Empire, l’inutilité du cheval de Troie a été actée par les US, il n’est donc nul besoin d’être grand clerc pour affirmer que ce n’est pas une bonne nouvelle pour les peuples, contrairement à ce que l’on pourrait penser en première analyse et que l’on commence à distiller dans les mainstreams.


    • #1495062

      Je crois que c’est Olivier Delamarche qui il y a quelque semaines avait dit qu’un Brexit n’aurait pas de grande conséquence économiquement parlant (l’Angleterre peut très bien après être sorti de l’euro renégocié des accord à l’identique)
      D’ailleur je pense pas que la City va s’écrouler comme le dise certain prophète de mauvais augure ou que la bourse de Francfort ou Paris va prendre le pas sur la City.

      Le seul point positif que je trouve à ce Brexit c’est qu’enfin il y a concrètement la fin de l’idéologie de L’Europe c’est l’avenir et il n’y a pas d’autre choix que plus d’Europe ou une autre Europe.
      Ca met fin à l’idéologie nauséabonde des Juncker et Cohn Bendit qui nie les nations pour une Europe fédéral qui n’existe pas et n’existera jamais parce qu’il n’y a pas de peuple européen et qu’il n’y a pas de solidarité entre peuple européen nécessaire à cette Europe fédérale.

      Bref ce n’est pas une révolution économique et c’est pas ca qui va régler tous les problèmes mais ce Brexit à au moins le mérite d’avoir lancé un signal idéologique et politique fort => sortir de l’UE est possible et non pas juste théorique.


    • Coolspot, la city ne s’écroulera pas, bien évidemment, en revanche, les nomades si chers à Attali, vont sentir le vent du boulet passer, si les ricains décident de délocaliser, ne voyant plus l’intérêt de rester à Londres, il se pourrait que certains planqués bancaires voient du changement sur Paris ou Francfort….

      C’est le risque du métier.

      Notons d’ailleurs que le corollaire de ceci est que la grande Bretagne va devenir encore plus un paradis fiscal pour les fuyards de l’impôt et les entrepreneurs continentaux.

      Sur le reste, je suis en phase avec votre intervention, pas la fin de l’Europe, la fin de l’union Européenne telle qu’elle existe actuellement, mais je suis pessimiste quant à croire au changement de cap politique nécessaire et qui inscrirait les générations futures sur de bons rails, il manque un Poutine pour le faire, mais peut être que cet électrochoc va obliger la clique pro Européenne de repenser d’urgence l’Europe politique sur le triptyque respect des nations, des frontières et sur le plan politique étrangère.

      On peut toujours rêver.


    • Qu’il ne faille pas se leurrer sur le sort qui sera réservé au résultat de ce referendum est également et malheureusement un enfonçage de porte ouverte.
      On peut par ailleurs tout à fait penser que la majorité des gens qui ont voté pour le Brexit sont à la fois satisfait du résultat, ce qui est humainement compréhensible, mais peuvent aussi être dans un même temps également lucide et donc suspicieux quant à la suite qui y sera donnée. Nous autres français sommes bien placés pour savoir ce qu’il en est des referendum et de leurs débouchés. Vous n’en voulez pas ? On a la solution : vous en faire manger encore plus !


    • Eric, il faut toujours se méfier des apparentes portes ouvertes ou autres pseudo évidences, l’Empire est passé maitre en manipulation des masses de part ses relais étatiques et médiatiques mondialistes.

      M’est avis qu’il ne faut pas exclure un changement de paradigme programmé dans le cadre d’une montée du nationalisme savamment orchestré, en tout état de cause, ce Brexit tombe à pic à un an des présidentielles française par exemple, avec comme clivage politique annoncé, pour ou contre l’Europe, transcourants donc, avec une possibilité réelle de recomposition politique aussi soudaine qu’inattendue, avec un deuxième tour pas du tout conforme aux pronostiques d’hier.

      La grande perdante serait donc Marine, absolument dépouillée de ses thématiques fétiches et sans vergogne pas ses opposants d’hier, parce que le Brexit le justifie maintenant et puis surtout, parce que les pudeurs d’hier sont désormais obsolètes devant l’urgence.

      A méditer.


    • @ goyband

      Hé ! Ben ! En matière de conspirationnisme de "plan à l’intérieur des plans" : vous faites très fort !
      On dirait Hillard qui voit en Poutine le maître du mal. Ha !
      Obama a tout fait pour empêcher le brexit, peine perdue et Soros a versé des millions en faveur du remain.
      La crise des migrants va enfler et s’ajouter à toutes les crises qui font monter les populismes européens. Car maintenant, comme l’Angleterre n’est plus dans l’espace Schengen, finit pour eux la submersion démographique, finit le chantage sorosien. Ils sont sauvés tandis que nous, on va continuer à s’y enfoncer.
      Une mauvaise nouvelle pour les banques européennes ? Mais c’est excellent alors ! Qu’elles crèvent, qu’elles fassent du bail-in et vous verrez que les 70 % de français qui refusent de voir lepen au pouvoir vont devenir beaucoup moins nombreux.
      Etrange d’ailleurs que vous blâmiez le matérialisme mondialisé et qu’en même temps vous pleuriez sur le sort des banques européennes qui appartiennent déjà toutes à Goldman Sachs.
      Le brexit va provoquer un précédent : si l’Angleterre s’en sort économiquement, on va avoir la preuve que les discours apocalyptiques comme quoi il n’y aurait pas de vie hors de l’UE n’est en fin de compte qu’un mensonge propagandiste.
      Et parlant de Poutine : si on inflige des sanctions à la GB, la Russie va avoir un nouveau client à l’ouest vers qui exporter (enfin) le gaz et la production russe.

      Ne vous laissez pas abuser par les discours triomphalistes des perdants comme quoi le brexit est une chance pour l’europe : que n’aurait-on entendu si le remain l’avait emporté ? Chaque année qui passe, chaque mois même, un nouveau coup est donné à la prison européiste. La Grèce l’année dernière, la grande Bretagne aujourd’hui et demain qui ce sera ? Un pays de l’est ? L’espagne ? L’Italie ? Le portugal ? Désormais, les européistes britanniques n’auront plus leur mot à dire pour taccler les autres, les allemands viennent de perdre un allié de poids.

      Allez vous faire seppûku et laissez les gens vivre ! ;-) Ce que vous dites me rappelles singulièrement ceux qui disent que l’europe est morte en 45 et qu’il valait mieux encore l’allemagne que les USA & la Russie...la tutelle Allemande, on la connait, on la subit actuellement au cas où vous ne le verriez pas.


    • C’est très juste en effet, sauf que là il s’agit bien d’évidences et de portes puvertes. Quant à Marine Le Pen, elle n’avait de toute façon pas besoin de ça pour être grillée, s’en étant déjà chargée elle-même :-)



    • Eric, il faut toujours se méfier des apparentes portes ouvertes ou autres pseudo évidences, l’Empire est passé maitre en manipulation des masses de part ses relais étatiques et médiatiques mondialistes.



      La preuve, vous êtes bien manipulé vous-même. Croire que le maître est omnipotent c’est une pensée d’esclave encore plus soumis.
      L’année dernière, quand la Grèce a fait comme la GB : on a pas mis longtemps à la faire plier...comme si le Grexit avait été un risque plus qu’une chance pour les mondialistes ? Étrange, non ?



      M’est avis qu’il ne faut pas exclure un changement de paradigme programmé dans le cadre d’une montée du nationalisme savamment orchestré, en tout état de cause



      C’est sûr que l’euroscepticisme est financé par Soros, tout le monde sait ça ?

      Et j’imagine que vous allez dire la même chose d’e&r tant que vous y êtes ! ^_^



      ce Brexit tombe à pic à un an des présidentielles française par exemple, avec comme clivage politique annoncé, pour ou contre l’Europe, transcourants donc, avec une possibilité réelle de recomposition politique aussi soudaine qu’inattendue, avec un deuxième tour pas du tout conforme aux pronostiques d’hier.



      On se coupe un bras (l’angleterre) pour pouvoir couper la barbe des européistes ! On fait partir les anglais juste pour avoir des arguments électoraux ! Quelle réussite !



      La grande perdante serait donc Marine, absolument dépouillée de ses thématiques fétiches et sans vergogne pas ses opposants d’hier,



      Faux ! Elle sera perdante à cause de tous les judas qui pullulent désormais au sein du front et qui tirent chacun le parti dans une direction ou qui nourrissent un discours bêtement islamophobe ou pas assez eurosceptique et social.
      Je vous laisse ré-écouter la dernière "heure la plus sombre" pour vous rendre compte de cela.


    • Eric, vous tombez mal, je fus l’un de premiers ici à anticiper l’arnaque de la Grèce, la BCE faisant croire qu’elle donnerait des gages sur sa dette, au grand dam de Merkel à l’époque, en réalité une formidable manip de Bruxelles, faire croire au peuple qu’une autre voie est possible via une expression démocratique alors que son prétendu sauveur était déjà venu manger dans la main de Hollande et que la BCE venait d’annoncer qu’elle ne prêterait plus aux banques grecques, dans un rappel à l’ordre à la soumission qui obligera Tsipras à décrédibiliser toute la gauche melenchoniste et européenne.

      Mais pour l’appréhender, il faut dépasser les grilles de lecture classiques, ne plus être l’esclave de courants de pensée que l’on croit dominants sur le sujet.

      Quant à Marine, je vous rejoins partiellement sur le constat, elle doit effectivement composer avec plusieurs lignes divergentes quant à la méthode a employer pour atteindre un objectif commun, celui de redonner toute sa souveraineté à la France, mais si vous vous placez d’un point de vue mondialiste, le plan est pourtant limpide, faire monter les nationalismes, parce qu’il n’est plus possible de juguler tous les mécontents de la globalisation, fragmenter un peu plus l’Europe continentale tout en continuant de placer ses pions à la tête des états nations, je vous renvois donc à la possibilité d’un scenario identique pour les prochaines présidentielles françaises, avec deux membres de l’establisment au deuxième tour pour principalement des raisons d’OPA des idées frontistes.

      Ce n’est pas plus tordu que d’imaginer un false flag sur l’assassinat de Joe Cox, réfléchissez-y en tous les cas.


    • Badack, Obama serait le dernier à se féliciter du Brexit ?
      D’ou diable tenez vous donc vos infos ?
      Au contraire, Obama se frotte les mains, l’Europe un peu plus dans la mouise, son porte avion principal de nouveau à son port d’attache, le regard tourné vers d’autres rivages, les US redeviennent aujourd’hui et officiellement le premier marché mondial.

      C’est échec et mat.

      Sur les banques Européennes, vous m’avez mal lu, si d’un point de vue Européen, c’est potentiellement catastrophique, d’un point de vue US, après le choc absorbé, ce sera tout bénèf, je doute donc que les eurosceptiques se renforcent sur cette seule analyse, d’ailleurs il n’existe et à ce jour aucune étude sociologique sérieuse quant à ce type de vote, exception faite de grandes tendances qui ne prouvent rien à l’échelle locale et transnationales.

      Ensuite, si je vous rejoins quant au précédent créé et le risque (salutaire) de démontrer au reste de l’Europe qu’il est possible de quitter l’union Européenne en grand vainqueur, cela reste à démontrer, pour l’instant c’est surtout de l’incertitude, or ceux qui triomphent aujourd’hui paradent sur une situation chaotique qu’ils ne maitrisent pas.

      Je vous rassure, Badack, aujourd’hui est un jour ni triste, ni de joie pour ma modeste personne, je constate juste que ceux qui avaient pêché par précipitation pour dénoncer un prétendu complot des Européistes, deviennent soudainement étrangement passifs devant l’orgie grand spectacle organisé par les Anglo US, en mondiovision, refusant de regarder en face un porno autrement plus subversif que celui qu’ils avaient imaginé pour Joe Cox.

      En gros, la sodomie pourrait se faire sans vaseline pour ceux qui semblent frappés aujourd’hui de priapisme devant le Brexit.


    • Vous continuez d’enfoncer les portes ouvertes. Décidément, c’est une véritable manie ! :-) Je vous retourne votre invitation à la réflexion, ceci dit pour verser comme vous dans " l’humilité " cher Cassandre.


    • Vous aviez aussi anticipé l’arnaque de la Grèce ? Vous êtes décidément très fort ! :-)


    • D’ou diable tenez vous donc vos infos ?

      Kerry va voyager à Berlin puis Londres pour régler le problème.
      Obama lui-même a pris parti pour le remain. Cherchez et vous trouverez.



      Sur les banques Européennes, vous m’avez mal lu, si d’un point de vue Européen, c’est potentiellement catastrophique, d’un point de vue US, après le choc absorbé, ce sera tout bénèf



      Oui c’est ça c’est ça : continuons à rester soumis à l’UE soumise aux USA sinon on sera soumis aux USA simplement. Forcément !

      Je vous signale que dans le projet mondialiste : le rôle de l’angleterre est d’arrimer la France au BAO qui doit elle-même servir à arrimer l’Allemagne. Sans la GB, le plan sera rendu profondément plus difficile.



      or ceux qui triomphent aujourd’hui paradent sur une situation chaotique qu’ils ne maitrisent pas.



      Sauf que mise à part une courte panique sur les marchés boursiers : on ne l’a pas vu ce grand chaos. C’est comme ceux qui avaient hurlé leur joie à une fin de la Russie à cause des sanctions occidentales...on a constaté que ces sanctions avaient été tellement fortes qu’elles n’ont pas empêché la Russie de conserver la Crimée, de survivre et même d’envoyer des avions en Syrie.



      je constate juste que ceux qui avaient pêché par précipitation pour dénoncer un prétendu complot des Européistes, deviennent soudainement étrangement passifs devant l’orgie grand spectacle organisé par les Anglo US, en mondiovision, refusant de regarder en face un porno autrement plus subversif que celui qu’ils avaient imaginé pour Joe Cox.



      Le story telling mondialiste devait être une victoire du Leave, or, ça n’a pas été le cas. Les mondialistes râlent d’ailleurs et appellent à multiplier les actions anti-anglaises (ce qui ne pourrait que radicaliser ces derniers) pour les punir de ce brexit.



      En gros, la sodomie pourrait se faire sans vaseline pour ceux qui semblent frappés aujourd’hui de priapisme devant le Brexit.



      Que de bon goût...et de culture : un nouveau front vient d’être ouvert contre l’UE et, même s’ils arrivent à empêcher l’élection de Boris Johnson, il n’empêche que les eurosceptiques sont puissants en angleterre et il n’est pas facile de les mettre sous pression comme les grecs. Le Brexit a été voté et il devra être adopté, que cela plaise ou non.


    • - >Kerry va voyager à Berlin puis Londres pour régler le problème.

      Et vous gober encore ce genre de prestations grotesques ?
      Je vous signale que Kerry était venu manifester avec la bande lors des attentats de Charlie.
      Je vous laisse en tirer vos propres conclusions.

      - >Oui c’est ça c’est ça : continuons à rester soumis à l’UE soumise aux USA sinon on sera soumis aux USA simplement. Forcément !
      Je vous signale que dans le projet mondialiste : le rôle de l’angleterre est d’arrimer la France au BAO qui doit elle-même servir à arrimer l’Allemagne. Sans la GB, le plan sera rendu profondément plus difficile.

      Vous ne signalez rien ou pire, vous reprenez en chœur quelques thèses en vogue.
      L’intérêt supérieur des US et de son pion au sein de l’UE, c’est de foutre le maximum de bordel pour garder le leadership mondial et se frotter seul, à la montée de la Chine puis de l’Inde par la suite, dans un face à face avec la Russie.
      Le reste n’est que littérature, des moyens qui peuvent s’interpréter de différentes manières, certes, mais Poutine l’a parfaitement compris, lui, c’est pour cela que les tensions augmentent, les guignols Européens n’ont pas encore intégré que L’Europe est devenu le bac à sable de l’affrontement entre grandes puissances, dont l’intérêt est de s’affronter directement sans cet empêcheur de tourner en rond qu’est le marché Européen.
      Balkaniser l’Europe, empêcher le grand marché Européen de fonctionner à plein régime, déplacer des confits en Europe, voilà très rapidement tracé le plan des grandes puissances, à commencer par les US.
      Et ca fonctionne.

      - >Sauf que mise à part une courte panique sur les marchés boursiers : on ne l’a pas vu ce grand chaos. C’est comme ceux qui avaient hurlé leur joie à une fin de la Russie à cause des sanctions occidentales...on a constaté que ces sanctions avaient été tellement fortes qu’elles n’ont pas empêché la Russie de conserver la Crimée, de survivre et même d’envoyer des avions en Syrie.

      Sanctions fortes ?
      Vous plaisantez j’espère ?
      Tout au plus de petits tapes sur les doigts des oligarques, histoire de berner les membres de l’OTAN en les rassurant, le reste est de la géopolitique classique.
      Pendant ce temps, les deux grandes puissances s’entendent de concert pour toujours plus affaiblir l’Europe et pour cause, le grand défi et dant l’avenir, c’est le pacifique et pour y prospérer, il faut éliminer le troisième larron.


    • - >Le story telling mondialiste devait être une victoire du Leave, or, ça n’a pas été le cas. Les mondialistes râlent d’ailleurs et appellent à multiplier les actions anti-anglaises (ce qui ne pourrait que radicaliser ces derniers) pour les punir de ce brexit.

      Le story telling peut être, certainement même, mais le pragmatisme Anglo US commande et en priorité, de réduire l’influence politique et économique de l’union Européenne et cela passe par la désintégration de son fonctionnement actuel.
      Désintégration d’autant plus facile que le mécontentement de l’appareil de Bruxelles est au plus haut, j’ajoute que ce mécontentement est savamment orchestré par les forces mondialistes, ces deniers faisant mine de craindre ce regain de populisme, comme ils disent, mais en réalité, c’est une arme qu’ils manipulent grandement pour parvenir à un résultat comme le Brexit.

      - >Que de bon goût...et de culture : un nouveau front vient d’être ouvert contre l’UE et, même s’ils arrivent à empêcher l’élection de Boris Johnson, il n’empêche que les eurosceptiques sont puissants en angleterre et il n’est pas facile de les mettre sous pression comme les grecs. Le Brexit a été voté et il devra être adopté, que cela plaise ou non.

      Bien sûr que les tensions vont augmenter, enfin surtout au sein même de la classe politique Britannique, socialement, la fracture entre les milieu ouvrier et les travailleurs de la City va s’accentuer, mais est ce pour autant une mauvaise nouvelles pour le grand architecte de ce plan machiavélique ?
      Diviser pour mieux régner, il est évident que le Brexit sera adopté, c’est un truisme et les raisons sont évidentes pour peu que l’on dépasse les écrans de fumée.


  • "... ou la révolte des nations ?"


  • On n’a pas souvent de bonnes nouvelles, mais celle là fait chaud au coeur ! Bravo aux Brits !


  • A partir de maintenant tout ce qui vient d’Angleterre coute 10 % au moins moins cher.

    Donc : à nous les petites anglaises !
    (je parlais des voitures...)
    Sauf qu’il n’existe plus de constructeurs anglais : tous rachetés.

     

    • Oui mais vois tu si tu n as pas peur de conduire a droite (un peu difficile pour les peages), tu as des super occasions par ici parce que tu as un gros marche de la voiture de luxe. Comme il faut les changer souvent pour avoir les dernieres (c est important dans la societe du spectacle) et bien elles sont bradees si on peut dire car pas vraiment exportables (australie, NZ, Japon, HK... ouais mais non)...

      Exemple, j ai achete une 645 de 2004 : 6000 livres.


  • #1494887

    Mais quel est celui qui a bien pu soumettre cette idée de référendum ? Surprenant qu’on laisse le peuple s’exprimer sur des sujets si importants pour la finance internationale ...

     

    • Cette question n’est pas si déterminante pour la City.
      La City est un micro état non officiel disposant de ces propres lois, un paradis fiscal au coeur de Londres, un conglomérat de paradis fiscaux qu’il pilote grâce au Commonwealth.
      C’est la plus grande place financière au monde, l’UE du fric en a besoin. Les négociations peuvent tourner à leur avantage.


  • Grève en Belgique, je râle en attendant mon bus qui ne viendra pas, mais ça c’est la bonne nvl qui me rend joyeux malgré ça, faut dire que la Belgique est le coeur de cette mafia européiste, nous serons les derniers à en sortir, mais vivement !!!


  • Une fois de plus les Anglais ont tiré les premier !

    A nous maintenant de suivre l’exemple, afin que nous puissions nous libérer de la Nomenklatura européiste !

    Merci aux Grands-Bretons !


  • J’avais prédit ici sur E&R qu’il y aura Brexit. Le résultat est simple, un esclavagiste n’acceptera JAMAIS d’être esclave. Et Poutine a refusé de faire le jeu du N.O.M. Les USA vont s’écrouler dans les mois avenir ou bien il y aura la guerre, mais Poutine est très intelligent et ne fera pas le jeu, sauf il n’a pas d’autres solutions. La GB va s’unir avec Israel (cheval de troie) pour une dernière tentative de recoloniser la planète. Soros avait dit s’il y’a Brexit, la Russie redeviendra une puissance mondiale.Vive les souverainistes, vive les patriotes, vives les "racistes" vives les "nazis" je sais que cela n’intéressera pas BHL mais hélas ! Il y’a un voyant qui avait prédit il y’a de cela plus de 50 ans qu’un noir sera le dernier premier des USA, aurait-il raison ?

    Cordialement


  • Bon vent.... c’est l’esprit de de Gaulle qui doit être content... !


  • Maintenant observons si va pleuvoir des grenouilles, des crocodiles ou autres hypothèses farfelues annonçant les 10 plaies d’Egypte. Je pense que cette période transitoire des négociations nous enseignera beaucoup sur la façon de suivre le chemin de la sortie à notre tour. Je craignais que les anglais n’assument de quitter l’UE malgré les pressions psychologiques des diseurs de mauvaises aventures, les insultes, les menaces et la tuerie de la députée Jo Cox (voir n° 440 du journal de bord JMLP => https://www.youtube.com/watch?v=Yte...). Par leurs votes, les anglais furent moins lâches que les français passant leurs temps à râler sans que rien ne change.

     

    • Salut,

      Je vous rappelle qu’en 2005, 11 ans avant les anglais, nous avons dit non au traité constitutionnel européen, vous connaissez la suite. S’il vous plaît, ne parlez donc pas de lâcheté, d’autant plus qu’à l’époque, notre peuple a clairement fait preuve d’indépendance et de courage face à une caste médiatico-politique entièrement acquise à la ratification de ce traité constitutionnel.
      Bref, il ne faut pas se dénigrer en permanence.
      Concernant la pluie de grenouilles, voyons ce qu’il adviendra par la suite... Je reste toutefois sceptique quant à l’issue de ce vote et au pourquoi de la victoire. Nous savons tous ici que si le vote pouvait changer quelque-chose il nous serait interdit. Alors que se passe-t-il ? Le système a-t-il commis une erreur ou est-ce que le Brexit lui est nécessaire pour achever la destruction des nations ? (J’entends ce matin que l’Ecosse veut voter à nouveau sur son détachement du royaume uni). En effet, une fois l’Europe balkanisée, et réduite à un ensemble d’inoffensifs nains politiques régionaux quel intérêt de maintenir l’UE ? Autrement dit, ce référendum n’était-il rien d’autre que le mode de destruction adapté au cas du royaume uni et concocté par les fins limiers du système ?

      Je suis content du vote des anglais mais je me pose quand même des questions.


  • We did it !.
    Finalement MLP peut gagner au premier tour : Fraxit, Identite et immigration.


  • youpiiiiiiiiiiiiie ! Les sales gueules n’en reviennent pas. Celui qui aurait encore des doutes sur l’orientation du Figaro aura là son révélation. Oui : on peut être con à ce point ! le prof qui dit : vous allez voir : la punition sera extrêêêêêmement sévère. La classe : on s’en fout, on te pendra anyway.


  • On peut déjà observer à l’oeuvre toute la clique des menteurs pathologiques. Bruno Le Maire sur Itele et François Bayrou sur BFM affirment, l’un qu’il ne faut pas construire l’UE contre les peuples et donc qu’il soutient la démarche des référendums, l’autre, à lui le culot d’affirmer qu’il a voté non au Traité de Lisbonne. Ces deux escrocs sont pris en flagrant délit car les archives de l’Assemblée Nationale disent tout autre chose, les deux avaient bien entendu voté oui au Traité de Lisbonne en 2007.

    www.assemblee-nationale.fr/1...


  • Une fois encore, énorme tweet hazizesque de Botul 1er. Ce n’est pas ce nez creux de BHL et ses pronostics de bookmaker foireux qui nous parlait de ce qui est bon pour Israël ? Étant attaché à une nation, il est donc xénophobe si l’on en juge selon ses propres critères, non ? :-)


  • Bravo les anglais.
    Je me suis repris une tasse de thé au petit déjeuner.
    Certainement pas le cas de Junker qui doit être en train de noyer son chagrin dans l’alcool.
    A éviter, les merdias, car les experts autoproclamés vont nous gaver encore de daube européiste -pleurnicharde.


  • Brexit, soleil. Je me lève de bonne humeur et savoure mon café en sifflotant le God save the Queen. Vivent les peuples libres !


  • Génial !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! tout ce que j’espère ,c’est que les autres pays suivent et refondent une Europe des Nations avec un marché commun et la souveraineté des Nations . Espérons que cette Europe se casse la gueule une fois pour toute !!


  • Je suis tombé sur cet article par hasard.... je ne me lève jamais si tôt.... j’en suis à, ma deuxième bouteille de chardonnay .
    Je n’ai rien à ajouter *


  • C’est étonnant.


  • Putain la chance ! L’empire laisse passer ça ?

     

  • Eh bien, les nouvelles ne chôment pas ce matin ! Y’en a tout de même des bonnes de temps à autre.

    Bravo les English ! C’est pas tous les jours que j’ai envie de vous féliciter, mais là, vous avez fort bien joué.

    Ce non à la chienlit de Bruxelles, il faut qu’il devienne le début de la fin de l’UE. Espérons que cela va motiver les Français à sortir de l’UE et à faire dégager François 1er et son administration ethnomasochiste.

     

  • Donc,si tu es contre l’Europe ;tu es souverainiste,raciste,homophobe(oublié le "antisémite" ?).
    Vote des anglais:liberté d’un peuple de choisir pour lui-même.
    En quoi est-ce un drame ?

    Déjà que connaître l’histoire de son propre pays et son fonctionnement,ca demande beaucoup de recherches et de travail alors l’Europe...
    Presque 40 ans que ça dure,leur cinéma avec pour argument que "si ça ne marche pas c’est parce qu’il faut encore plus d’Europe"
    Les chômeurs apprécieront .
    Salutations


  • Ah ah ah, le commentaire de BHL, une pure merveille !
    Bernard-Henry, ton "hôtel Europe" est en train de cramer !

     

  • J’adore la réponse de Jupépé ,dit "la momie" ,en gros ,"çà va donner des idées aux Français et raison au FN et moi dans tout çà ,je vais passer à la trappe .Conclusion ,si je veux gagner faites fermer la gueule au peuple.
    Je vois que Mr Jupépé est comme tous les Eurobéats et mondialistes ,un grand démocrate . Tant qu’à Botule ,son tweet est d’une violence et d’un racisme à couper le souffle .Lorsque ses gens sont acculés ,ils ne peuvent s’ empêchés de cracher leur haine .


  • Toutes les peurs et les plus grandes aneries vont être sorties
    pour l’occasion , c’est presque la crise de nerf généralisée par
    les Européistes .

    Une bonne leçon pour tous ces prétentieux enfumeurs !

    J’espère que la France suivra.....


  • OUAaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaa

    Les gars j’ai cru que vous me faisiez une blague à la vue du titre !!!

    Géniallllllll !!!!!!!!!!

    Un MIRACLE. Je n’y croyais plus du tout même hier soir.


  • Petit Rappel, le 7 juin 2016 sur RMC
    Bourdin :"Vous ferez un référendum sur l’appartenance de la France à l’U.E. ?
    Dupont-Aignan : "Non ! Non ! Non ! Je ferais un référendum sur un nouveau projet européen !
    Alors pitié ne mettez la réaction en intégralité de ce cher Monsieur et le faisant passer pour un opposant à l’U.E. !


  • Il est étonnant que le référendum anglais de sortie de l’UE soit validé, alors que les référendums de la France en 2005 et plus récemment celui de la Grèce ne l’ont pas été ?

     

    • L’angleterre ne veut pas être soumise en tant que membre européen mais souhaite pouvoir investir la zone en corolaire des Etats-unis. Pour moi le TAFTA c’est l’Angleterre. Pas d’Amérique puissante sans la banque d’Angleterre née en 1694. Donc... C’est ni une bonne nouvelle ni une mauvaise. L’angleterre veut être haut-fonctionnaire et être dispensée des règles appliquées aux petits employés puisqu’elle est la principale actionnaire de tout ce business et ce depuis longtemps. Mère macrelle des Etats-unis qui passe pour fringante bourgeoise émancipée.


  • Et voilà... La Tamise transformée en fleuve de lave, les sauterelles qui ravagent l’Ecosse, le retour de la peste bubonique au Pays de Galles, les épidémies de choléra autour de Londres... L’ingratitude anglaise. renoncer au bonheur indépassable européen... 16 millions de pauvres, les contrats à 0 heure prémices du rétablissement de l’esclavage, la Grèce l’Espagne et le Portugal qui retrouvent les indicateurs économiques des années 50... A quand le Frexit ?


  • C’est une bonne nouvelle, j’étais sceptique quant au résultat mais c’est annoncé.
    Maintenant reste à savoir si effectivement ils en sortiront parce que le chemin sera semé d’embuches à n’en pas douter. Et ça va prendre des années.
    Ceci dit, le message adressé est fort et dans toute l’Europe les peuples sentent qu’il est temps de sortir de tout ce tas de merde fumant et il n’y a décidément que les abrutis finis (lire le tweet plus haut) pour croire encore à l’Europe.
    D’ailleurs son tweet dégueulasse et sans équivoque le place définitivement dans le camp des ennemis du peuple.
    Mais bon on peut le comprendre quelque part, il ne sait pas ce que c’est que d’être attaché à un pays digne de ce nom ... peut-être à part sa "terre promise" qui viole les lois internationales ...
    Il est beau le "philosophe" ...
    Oui à la vraie démocratie, au souverainisme, au nationalisme qui ne sont que des expressions du cœur, celles d’être attaché à son pays et à vouloir se battre pour lui, ses racines, ses valeurs, son histoire, son essence même.
    N’en déplaise à tous ces traitres et autres apatrides jaloux qui, quand le vent tournera, nous n’oublierons pas.
    On oubliera rien soyez-en sûrs.


  • Bravo les Anglais ! Je suis jalouse, moi je voudrais un " see eu never".
    A juppé, avant Marine LePen, c’est peut-être aux Français que vs ne vlez pas offrir de victoire !
    Et je remarque que faute d’accord la sortie de l’union est automatique au bout de 2 ans, c’est plus rapide qu’un divorce !


  • La lumiere de l’univers, le nomme BHL est trop balaize ! Il voyait avant tout le monde le resultat ! Il se plante lamentablement, mon conseil, monsieur, changez votre ampoule (Elle est grillee) YES !

     

    • Oui, chez cette personne pour qui toutes les valeurs sont inversées, il a même réussi à inverser l’accent sur le "à".

      Je ne sais pas comment il a fait, moi je n’ai même pas ce caractère sur mon clavier (probablement Alt 0225, fallait le chercher celui-là : á. Tiens si, ça marche...).


  • Commentaire pathétique du metteur en scène de l’immortel chef d’oeuvre "Le jour et la nuit"............
    Entartons, entartons les pompeux cornichons !


  • Si cela se confirme, c’est la meilleure nouvelle de la journée et de l’année.

    Il faut que toutes les nations sous la domination de l’UE, invention sous contrôle US, quittent ce "machin", et fasse une Europe, la vraie, de l’Atlantique à Vladivostock n’en déplaise au Sieur Bernard-Henry Lévy, dont les insultes nous passent bien haut au dessus de la tête, et donc l’avis ne nous importe peu, puisqu’il est élu par personne.


  • Bravo, les anglais ! Il fallait avoir le courage de le faire tout de même. Je suis tout de même étonné que le gouvernement n’est pas fraudé le compte des votes...

    Par contre, le retour de bâton va être ultra-violent pour eux. Expulsion de l’Eurofoot, embargo économique plus ou moins avoué, terrorisme islamique (l’arme ultime des mondialistes), diabolisation du peuple Anglais par les médias mainstream, sorti de l’Ecosse du Royaume-Uni, ... ect...

    Néanmoins, il y a plein de solutions pour eux : se tourner vers la Russie, la Norvège, le Vénézuélia, la Chine, l’inde, l’Afrique du Sud, et vers Trump s’il est élu... et aussi de donner un sérieux et vrai coup de main à Bachar et aux Irakiens pour détruire totalement Daesh et Al-Nosra qui font du "bon boulot" pour les mondialistes.

    Maintenant, c’est le moment pour eux de chasser leurs politiciens traîtres et corrompus afin de partir vers les directions saines et d’avenir précitées.

     

    • "Expulsion de l’Eurofoot"@Adean Jorgen.
      C’est une blague ???
      La moitié des pays qui jouent les qualifications (et parfois aussi les phases finales) du Championnat d’Europe n’appartiennent pas à l’UE (Islande,Suisse,Norvège,Serbie,Bosnie,Albanie,Ukraine,Biélorussie,Moldavie,etc...) voir ne font même pas géographiquement partie de l’Europe (Turquie,Arménie,Kazakhstan,Israël,etc...).
      Si il y a un domaine où les british justement ne risquent rien c’est bien celui du football !!!
      Pour le reste il est encore trop tôt pour tirer des plans sur la comète ;"wait and see" comme disent certains...


  • Mouais ...je suis tout à fait confiant dans la capacité des banquiers / politiques à transformer un vote "oui on sort" en un vote "oui on sort peut être d’ici quelques années"

    De toute façon il va falloir maintenant attendre 2 ans pour les voir réellement sortir.

    Au passage attitude une fois de plus complètement irresponsable des banquiers en train de spéculer encore jusqu’à hier soir sur un "non". Les marchés s’effondrent ce matin ? Comme c’est bizarre ! Pourtant on a rien fait d’irresponsable ! !

    Très drôle le tweet de BHL ! ;)


  • "Ça va mieux !" comme dit l’autre. Pour la première fois de ma vie, je ressens un léger sentiment d’anglophilie. Curieuse impression. "Comme quoi, tout arrive" comme dit ma concierge.


  • A partir de maintenant c’est télé et popcorn ! Je vais me régaler, mes vacances commencent bien !


  • Génial une lueur d espoir apparaît enfin ces menteurs avaient promis une chute de la livre je me souviens d un argument étonnement dégueulasse qui disait aux anglais si vous quittez vos vacances d été sur le continent vous coûteront 2 fois plus cher ! Ils sont écoeurants de vouloir tenir les peuples en esclavage par la peur comme un violeur tenant en otage sa victime par des menaces de mort afin d en abuser le plus longtemps possible.

     

    • Justement, la torture par l’espérance est une des plus efficace qui soit. Elle permet de vider un peu la soupape de sécurité populaire, réjouissances et impression de victoire au menu, mais attention à la gueule de bois, car l’Empire a plus d’un tour dans son sac.


  • le mondialistes commencent à paniquer c’est bon signe,les autres pays vont suivre l’exemple anglais et quitter cette Europe aux ordres de Goldman Sach et de Monsanto.


  • J’vais r’prendre des moules.
    Vous auriez des liens utube sur des musiques de cornemuse que j’passe ça à fond ?


  • Cox (pas sûr de son nom) s’est faite assassiner pour rien ?


  • L’oligarchie européenne était tellement sûre d’elle, ils avaient fait tout ce qu’il fallait pour que le peuple anglais coche la bonne case, Obama avait fait le déplacement, il y a eu les intimidations, les menaces de toutes sortes sur l’économie, l’augmentation des impôts, la violence la haine la guerre, l’assassinat de Joe Cox...à cinq jours des élections, il y a ceux qui disaient que ça n’avait aucune importance, et qui se déchaînent aujourd’hui, mais pourquoi Cameron a t-il eu cette fâcheuse idée de référendum ? Il faut se calmer, il paraît que ça pourrait mettre des années pour que la sortie soit effective, ou quelle ne soit pas d’ailleurs ! Imprévisible peuple , et quelle ingratitude quand même !

     

    • c’est une bonne analyse faites plus haut :

      Le 24 juin à 11:00 par jacquedechante
      Brexit, victoire du "leave" : les Britanniques quittent l’Union (...)
      L’angleterre ne veut pas être soumise en tant que membre européen mais souhaite pouvoir investir la zone en corolaire des Etats-unis. Pour moi le TAFTA c’est l’Angleterre. Pas d’Amérique puissante sans la banque d’Angleterre née en 1694. Donc... C’est ni une bonne nouvelle ni une mauvaise. L’angleterre veut être haut-fonctionnaire et être dispensée des règles appliquées aux petits employés puisqu’elle est la principale actionnaire de tout ce business et ce depuis longtemps. Mère macrelle des Etats-unis qui passe pour fringante bourgeoise émancipée.

      Mais le peuple anglais, sous les pressions, ne cede pas, et sait qu’en sortant, il ouvre la porte aux autres. c’est cet espoir aussi qui est à retenir. Et meme si des orientations économiques nous échappent, faites par les banques, reste encore de l’espoir avec du boulot :).
      merci à eux.


  • Reste à foutre en l’air ce "machin", ce tas de fonctionnaires batraciens, cet empire belge, ces conclaves de petits merdeux, ces G20 à la con, cette théologie messianique stupide, ce plérôme de l’amour du "Grand Autre" obligatoire, qui ne va nulle part, cette vision réductionniste de l’histoire, qui ridiculise la vraie Europe, qui n’est pas du tout ce qu’en croit l’immonde "Oncle Sam".

    Car c’est lui qui est en cause dans cette affaire ! L’Europe, c’est un dégueulis de l’Oncle Sam évidemment, de ses gangsters, un truc imposé par l’armée américaine et les tapis de bombes qui ont détruit la moitié de l’Europe et l’ont laissée hébétée et stupide. Et son idée du "vieux monde" décadent et peuplé d’abrutis ! A côté d’eux, les "pragmatiques" ! C’est cela qu’il faut dénoncer. C’est l’amérique qu’il faut virer de l’Europe, virer. Dehors.

    La grande surprise, c’est que se soit les anglais qui prennent la tête de la lutte contre Mickey et l’éléphant Dumbo, incarné par ce grotesque snobinard d’Obama sorti d’un dessin de Tex Avery. Cela, c’est la grande surprise ! Cela vient probablement du fait que les anglais ont moins de complexes que nous vis à vis des bouffeurs de pop-corns qui nous font la leçon.

    C’est donc la gueule d’Obama qui me réjouit le plus. Bonheur.

     

  • Quelle claque dans la gueule du voyou Jean Claude Juncker, responsable de "l’optimisation fiscale" des multinationales US, qui leur permettent de ne pas y payer d’impôts ! Pour le remercier les US le NOMMERENT à la tête de la Commission ! Le coût pour les con-tribuables européens : 100 milliards d’euros par an !


  • Il est également permis d’envisager l’hypothèse qu’il s’agit d’une stratégie perverse de l’Empire. Que cet élan nationaliste soit mené par la "Perfide Albion" n’augure pas forcement quelque chose de bon. Le fait que les bouses réagissent mal au brexit peut vouloir dire que cela ne colle pas avec les plan de l’oligarchie mais cela peut également être les premiers signe d’une crise financière volontairement déclenchée. Il faut attendre de voir et ne pas se réjouir trop vite.


  • Le Royaume-Uni n’est pas sorti d’affaire pour autant : il lui faudra bien 5 ans - au moins ! - avant une sortie réelle ...quant à la France ( ou l’Italie, ou toute autre nation de la zone Euro ), sortir de l’UE lui prendra 10 ans , au moins...mais l’UE n’est que le premier étage de la fusée : le TAFTA et la COP 21 sont bien pires ( car ayant pour le premier donné la primauté aux tribunaux américains sur les États eux -mêmes ; quant au second, il aura droit de regard sur les budgets nationaux...)


  • Et pourquoi eux ils ont le choix et pas nous ? FRAXIT !!!

     

    • Mais ca veut rien dire Fraxit/Frexit, je comprend pas pourquoi les gens ont copié ce slogan, il y a même pas un allumé ou un idiot pour trouver un slogan en France ?

      En plus on ne procède pas comme ça, nous, on a rarement des mots simples ou des contractions, pour évoquer une idée.


  • Sans rien faire, MLP vient probablement de gagner 5 points.
    Finalement, tout n’est peut être pas perdu...

    Quand on voit les sondages qui donnaient le "RESTE" avec 55/45 la veille...Une preuve supplémentaire de leur achat pour influencer l’opinion publique.


  • Si l’Irlande avait voter et si elle aurait voter pour la sortie de U.E ,elle sortirait de fait de la Zone Euro
    Ce qui créerait un précédent et inciterais les autres pays à sortir de la zone euro

    Pour éviter de donner l’exemple , l’Irlande a l’interdiction de voter
    Malgré le Brexit ,le système a toujours la main

    Je m’explique : L’Irlande n’a pas voter et elle est dans la zone Euro
    L’Irlande du nord a voter contre la sortie donc elle ne verrait d’objection à s’intégrer dans la zone euro pour pouvoir se maintenir dans l’U.E en s’alliant avec l’Irlande
    Ensuite l’Ecosse peut s’intégrer dans la zone euro , de fait elle se maintiendra dans l’U.E

    L’Angleterre a 2 moyens pour empêcher cela c’est de fomenter la dislocation de l’U.E ou bien de procurer les mêmes avantages octroyer par U.E sans les inconvénients à l’Ecosse et à l’Irlande


  • Une majorité de Français (53 %) souhaite un référendum sur la sortie de la France de l’U.E.

    http://www.lemonde.fr/europe/articl...


  • Vivant en Angleterre, je voudrai vous faire part de 2-3 choses :

    - L’Irlande du Nord, L’Ecosse, ainsi que la partie inférieur de l’Angleterre (y compris), est majoritairement contre le brexit. La majorité du vote Brexit vient de la partie supérieurs, la ou le chômage est très elevé (Newcastle, etc...)

    - Il y aura un référendum de l’Ecosse.

    - Certains Anglais pensent même a rejoindre l’Ecosse pour pouvoir rester dans l’UE.

    - Les Anglais n’ont pas tous cette phobie de l’UE et pensent que le Brexit va isoler l’Angleterre plus que jamais.

    - Les autorités Francaises n’arrêteront plus les migrants a Calais, la frontière se situera supposément a Dover (donc en Angleterre).


  • #1495054

    La défaite des Européistes est une énorme claque pour le Panafricaniste Kémi Séba.

    Son utopie ( "la théorie des ensembles politiques" décrite par Arnaud Aaron Upinsky dans "Lettre ouverte à ceux qui croient - encore - que l’Europe c’est la paix" ) est morte.

    Vive les Nations !

     

    • La situation africaine n’est absolument pas comparable à l’UE. En effet l’UE est composée de vieilles entités nationales dont certaines sont le fruit d’une histoire de plus de 1000 ans...quant aux pays africains ils sont des fabrications purement artificielles, découpés à la règle et au cordeau durant la colonisation sans tenir compte du contexte ethnique local...L’Afrique entière est à reconstruire...


    • @goy pride

      L’Éthiopie aussi peut être.....allons !


    • @ras

      Ton argumentaire est purement anecdotique et n’a aucune valeur. Quelque exceptions de ci et delà ne change rien à a réalité globale de l’Afrique. C’est comme si tu me disais que l’Europe est de tradition musulmane avec pour preuve l’Albanie, le Kosovo et Barbès-Rochechouart...


    • @goy pride

      Justement non, de tout temps il est resté dans ses assises, alors certes il est peut-être le seul d’Afrique, il n’en reste pas moins un cas important, je t’amène à mettre des nuances dans ton propos :

      .L’Afrique entière est à reconstruire...
      ils sont des fabrications purement artificielles, découpés à la règle et au cordeau durant la colonisation

      En effet l’Éthiopie est un cas à part en tout point et non une norme dont les autres pays africains devraient s’inspirer, pays au caractère étrangement le plus proche de "l’européen" modelé par le climat, à une culture et forgé par une foi inébranlable.
      Selon ce que tu dis alors ce n’est pas que l’Afrique qui est a reconstruire mais la majorité des pays de cette terre.


  • À lire les différents commentaires, je me dis que certains n’ont rien compris et que la naïveté est la chose la mieux partagée...au moins sur ce site.
    Sachez une bonne fois pour toutes que les Britons appartiennent aux élites mondialistes depuis toujours et qu’ils ont toujours recherché l’affaiblissement de l’Europe en général et de la France en particulier...de plus, la possibilité de sortie de l’UE fut inscrite dans le traité de Lisbonne par ces mêmes élites mondialistes : c’est donc qu’il y a là un piège tendu aux nations, non ? Alors, si c’est
    la Grande Bretagne qui donne l’exemple, c’est qu’il faut redoubler de vigilance et ne pas se précipiter...à l’heure actuelle, aucune nation ne peut survivre seule face au couple sino-américain ( car c’en est un ) et que sans barrières douanières à l’échelle continentale, nous serions balayés ...

     

    • "Sachez une bonne fois pour toutes que les Britons appartiennent aux élites mondialistes depuis toujours"
      Qui sont "les Brittons" pour vous ? Ici c’est tout un peuple qui a voté. Vous ne devez surement pas connaitre beaucoup d’Anglais pour les cataloguer comme "élite mondialistes". Je ne comprends pas ce raisonnement qui consiste à dire qu’il y a d’un côté les bons peuples contre les éternels méchants.


    • Ce que tu dis est illogique. Passer 28 frontières individuelles est plus difficile que d’en passer une seule collective. Je ne vois pas où tu veux en venir ... Personnellement j’attend le Frexit avec impatience.


    • Et alors ??
      Tu crois que des Fabius,BHL,Bernard Arnaud,Patrick Drahi n’appartiennent pas aux élites mondialistes peut-être ??
      Tu crois que nos banquiers nous rackètent moins que les leurs (en fait c’est le contraire) ??
      Tu crois que escroquer les commerçants,les artisans et les petits entrepreneurs avec le RSI est une bonne chose ???
      Tu crois que taxer les petits salaires à près de 25% en forçant les gens à cotiser pour une sécurité sociale qui ne rembourse plus grand chose (alors qu’avec une mutuelle pour le même prix tu as un bien meilleur service)est démocratique ???
      "

      "...à l’heure actuelle, aucune nation ne peut survivre seule face au couple sino-américain ( car c’en est un ) et que sans barrières douanières à l’échelle continentale, nous serions balayés ..."
      T’es devin ? Tu lis dans le marc de café ou tu n’as que trop bien avalé la "propagandasteufel"
      mondialiste ???
      Un petit pays comme le Vénézuela a envoyé paitre la première puissance impériale mondiale,un pays minuscule comme l’Islande a fait un bras d’honneur à toute la mafia des eurocrates et à ses propres banquiers sans conséquences fâcheuses et nous nous devrions avoir peur ???
      Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures:les Britanniques contrairement à nous pauvres chapons français ont encore des "coronès",point barre !!!


    • Blablabla.

      Sans barrières douanières à l’échelle nationale nous sommes déjà balayés.


    • La naïveté hein ??

      Le petit peuple britannique ne fait pas partie de l’élite mondialiste, et il a voté pour la sortie. Les élites britanniques mondialisées ont voté pour rester. Ton raisonnement est donc plus que limité pour quelqu’un qui a tout compris.

      C’est pas le tout de nous répéter les classiques TV "seuls on s’en sortira pas" mais qu’est-ce que ça nous apporte ? Et puis sache que ceux qui réclament l’indépendance ne sont pas "naïfs", ils n’esperent pas voir de la monnaie tomber du ciel, des emplois à ne plus savoir quoi en faire, l’arrivée du messie, ils veulent juste leur indépendance, pour simplement avoir la possibilité de choisir. Je vois pas ce qui empecherait une UK indépendante de laisser en place tous les traités avec l’UE (sous une nouvelle forme peut-être) si économiquement c’etait vraiment le meilleur choix.


    • #1495151
      le 24/06/2016 par République Populaire de France
      Brexit, victoire du "leave" : les Britanniques quittent l’Union (...)

      C’est pour cela que le brexit est intéressant à plus d’un titre : il remet en cause la construction européenne délirante d’inspiration américaine et nous débarrasse des Anglais pour la suite. Sans compter la déstabilisation territoriale à long terme du Royaume Uni (Irlande du Nord + Ecosse).


    • L’UE ne mettra jamais ces barrières douanières puisqu’ils ont une politique ultra-libérale qui n’a aucune raison de changer et qui est inscrite dans les traités. Pour changer ces traités il faudrait l’unanimité des états. Donc ce que tu proposes ne se passera jamais. Il faut arrêter de rêver dans un monde de bisounours. Je ne parle même pas du grand marché transatlantique : tu crois que c’est une arme pour s’opposer aux états-unis ? Franchement tu ne sais pas de quoi tu parles.


    • Salut l’affameur de grec.



      Sachez une bonne fois pour toutes que les Britons appartiennent aux élites mondialistes depuis toujours et qu’ils ont toujours recherché l’affaiblissement de l’Europe en général et de la France en particulier...



      Sauf qu’en l’occurrence, les élites britanniques ont voté remain pareil pour les bobo libéraux des grandes villes, les banquiers, les affairistes. Là, c’est le peuple qui s’est exprimé, alors, connaissant vos opinions sur la Grèce et le fait qu’il doit être, selon vous, considéré comme une bonne chose de voir tout un peuple réduit en esclavage, je vous signale néanmoins que c’est le droit d’un peuple de ne pas crever et le populo anglais vient justement de le rappeler sévèrement.



      de plus, la possibilité de sortie de l’UE fut inscrite dans le traité de Lisbonne par ces mêmes élites mondialistes : c’est donc qu’il y a là un piège tendu aux nations, non ?



      Oui, attention, il y a un reptilien helleno-poutinien derrière vous.



      Alors, si c’est la Grande Bretagne qui donne l’exemple, c’est qu’il faut redoubler de vigilance



      Sauf que ce ne sont pas les élites libérales anglaises qui ont donné le La, là. Mais bien le petit peuple. Nuance !



      et ne pas se précipiter...à l’heure actuelle, aucune nation ne peut survivre seule face au couple sino-américain



      Un couple dont le mari américain arme et monte tous les voisins de la femme-Chine contre elle, et où la femme monte une agence de notation pour faire dévisser le dollar de son mari ? Quel beau couple bien harmonieux ! J’imagine que vous allez dire que comme l’URSS n’a pas déclenché la 3ème guerre mondiale contre les USA pendant la guerre froide, ça en fait un collabo pro-américain et que comme Poutine reçoit Bibi (la même semaine où il reçoit Soral à Moscou) cela fait de lui un super sioniste à la Valls ? On voit que vous n’avez jamais dirigé un pays et qu’il est bien plus aisé de faire ce que vous faites : émettre des critiques bien caché derrière un ordinateur.



      et que sans barrières douanières à l’échelle continentale, nous serions balayés ...



      Le Tafta, ça vous parle ?


  • Hi Hi HI, Cameron devait etre le remplacant de Juncker.


  • Botul s’en arrache les cheveux !


  • Et sinon ça va l’Angleterre ?
    Je parle de l’île. Elle n’a pas coulé dans l’océan comme les eurocrates l’avaient prédit ?


  • Bien ! Maintenant voyons voir comment ils vont essayer de faire comme si rien ne s’était passé.


  • Bernard va les faire bombarder ?

     

  • Quand j’ai appris avant le vote qu’Hollande se rendrait chez Merkel pour discuter du résultat du référendum, j’ai tout de suite compris : de quoi discuteraient-ils si les anglais vote non au Brexit ? Ce serait le maintien de l’UE actuelle donc rien à discuter. La décision avait donc déjà été prise en coulisses. Wait and see...

     

    • Le chef de parlement européen Martin Schulz vient de déclarer qu’il ne faut pas que les souverainistes et sceptiques se réjouissent, car l’UE ne donnera aucune chance a d’autres pays de provoquer la boule de neige. Ah oui c’est ça la démocratie européenne.

      Cordialement.


  • JE VEUX JUBILER !!!! Mais j’ose pas !!

    Est-ce-que c’est du bidon ? Un faux espoir ?

    Que quelqu’un me guide avant que je saute au plafond en chialant de joie !

     

  • Un peuple - Une terre - Un Roi

     

  • Et nous alors qu’est ce qu’on attends pour se faire la malle ?


  • Effets secondaires de cette nouvelle, je me trouve soulagé, léger ce matin.
    Étonnant car tout ce qui concerne cette Europe me semble lointain et immuable, comme quoi ...

    Très amusant de voir la gueule des bienpensants sur BFM, certains ont les yeux rouges, on croirait qu’ils ont perdu leur maitresse.
    Le ton, lui-même, est celui des réunions post inhumation.
    On croit rêver !

    Parmi les mauvaises nouvelles, bientôt un passeport pour faire les soldes à Londres, des hordes de réfugiés chassés de leur emploi et logis. Un nouveau rapatriement de masse, se souvenir de l’Algérie, de nouveaux pieds noirs...
    Les boursicoteurs de la City entament les anxiolytiques.

    Accès impossible au site XE pour se faire une idée du change du jour Euro/£.

    Comme aurait dit Coluche : "J’me marre !"


  • Toute l’europe en rêve... les anglais l’ont fait !
    Aillant pas mal voyagé dans leurs anciennes colonies, est de ce fait, ne nourissant pas un respect immodéré pour le "royaume", je suis content de pouvoir enfin dire : "Respect les anglais !", car avec la pression de "l’empire", et celle des médias, ils ont tenu et nous ont prouvé qu’ils sont bien fournis en "bollocks" ...
    God save the english people....


  • J’ai l’impression qu’il vont tout de même être forcé à y revenir dans l’Europe, alpagués par une porte dérobée comme le traité de Lisbonne... non ?
    Ce n’est pas la démocratie qui dirige, nulle part.


  • Comme je l’ai craint déjà ce matin, l’UE fera tous pour ne pas que d’autres pays de lUE puisse profiter de l’occasion pour une éventuelle sortie de l’Union Européenne.
    Avant de crier victoire, je pense qu’il faut s’en inquiéter car ce petit évenement servira de prétexte pour solidifier les liens entre les nations membres de l’UE, ce qui veut dire couper l’herbe sous les pieds des éventuelles < populistes > qui seraient encore tentés de sortir de l’europe.
    Les Anglais n’avait pas pris les mêmes options contraignantes comme les frontières non-contrôlés où l’Euro. Déjà les chances de voir un autres pays membre, avec ces handicapes seront bien diminué, mais en plus le durcissement des liens entre chaques états membres, annoncé par Hollande, signifie qu’on va mettre des bâtons dans les roues au FN ou tout autre mouvements populistes. Donc c’est une mauvaise nouvelle.
    Apres, l’Angleterre est une pays membre de l’olligarchie anglo-saxone dont son retrait était inévitable.


  • Tout ce cinéma c’est ridicule. Sortez les mouchoirs !
    Tant mieux si les peuples ouvrent les yeux, l’Europe c’est la précarité pour les citoyens, et la richesse pour les autres c’est à dire les 1%... Qu’est-ce qui empêche de continuer à faire du business ? Rien.
    Tous les médias distillent leur propagande apocalyptique alors qu’il n’en est rien. Vivement que la France en sorte, que l’on retrouve notre souveraineté.
    Les marchés sont quelque peu secoués, dans 2 mois on en reparlera plus.
    Bravo aux anglais même si il faut relativiser tout ça. Le problème européen reste entier. Il en va de la démocratie et du droit de décision des peuples.
    J’espère que d’autres suivront et voir toute cette mascarade s’arrêter. C’est pas gagné mais c’est une voie intéressante.


  • MAGNIFIQUE et Bravo, les anglais reprennent leur destin en main et se libèrent de ce joug. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud et organiser des référendums pour que les pays européens ne dépendent plus de ce Machin centralisé qui ne profite qu’à lui-même et nuit aux peuples. Que la fête continue....


  • Excellente nouvelle, Amen, on respire un peu.


  • moi il me semblait que le royaume uni ayant sa monnaie, ses frontières, n’étant pas dans schengen, n’était pas dans l’union européenne, enfin selon le critère des autres pays faisant partie de l’ue.


  • Cela cache quoi ???? La GB avait déjà un traitement de faveur..... L’oligarchie de ce système ne fait rien par hasard, à la différence des peuples moutons et hagards !........


  • Si c’est pour servir de base arrière aux américains au détriment du reste de l’europe je comprends mieux ce choix géopolitique...

     

  • Les rats quittent le navire...


  • Je suis pas particulièrement anglophile mais force est de constater que le Royaume-Uni est un cas à part dans cette Europe de bureaucrates antidémocratiques.
    Les élites anglaises ont pris le risque d’une sortie de l’UE par soucis démocratique, par soucis de l’opinion des anglais... et donc énorme contraste avec le gouvernement français qui se fichent royalement du peuple en faisant passer une loi antidémocratique par la force et contre l’opinion générale...
    Faut pas rêver, la France est trop soumise à l’UERSS, ses élites à la fois veules et autoritaires quand il s’agit d’appliquer les directives européennes ne feront rien de semblable, ils piétineront le peuple comme ils l’ont piétiné en 2005.


  • On peut pas organiser en France un référendum pour un BHLxit ? :-)


  • Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir les Quatremer , Cohn Bendit , et autres européistes béats se prendre une aussi belle claque. On se sent vengé par rapport à ce qui s’est passé en 2007 avec la honteuse ratification du traité de Lisbonne .Merci aux britanniques ! A nous de les imiter.


  • Bon, bravo, bravo et bravissimo.

    Ces félicitations s’adressent aux Usa et à la " city de Londres ", seulement.

    En effets bravo, car vous ( USA et city de Londres ) venez de mettre la main, que dis-je une main absolue sur le trésor tant convoité sur les trions de milliards de milliards d’euros issus de la fraude fiscale mondiale depuis 70 ans.

    Bravos, maintenant vous êtes les maître absolues pour une période d’au moins cent ans.

    Il est effectivement impossible maintenant pour tous les pays de la zone UE de vous demandez la totalité de sa fraude fiscale sans se soumettre à votre autorité.

    C’est avec tout le dégoût qui s’impose, que je vous adresse encore toutes mes félicitations.

    Ps : j’envoie cet humble commentaire à qui de droit, et croyez- moi j’en ai pour un long moment. ( ER est le premier )


  • Hé oh Botul ! Peut-être que tu devrais réécrire Hôtel Europe en Brexit, Suèdxit, Danxit, Nederxit et Fraxit !, là ça marcherait !


  • Rien que pour avoir un référendum, faut voter Marine Le Pen.


  • aha BHL tes amis de la city t’ont mal informé sur leur capacite de nuisance...quel looser ce gars...EXCELLENTE nouvelle pour le monde, merci véri meutche


  • Brexit Anglais, Trump president, Alain Soral president. Tous les espoirs sont permis a partir de ce jour ...


  • Attention de ne pas crier victoire trop tôt !

    Rien n’est encore appliqué et cette défaite pour le système peut servir de "ballon d’essai" car le Royaume-uni est un cas particulier.

    Occasion pour les technocrates de Bruxelles de réviser la constitution ?
    De modifier l’article 50 pour éviter que un "vrai membre" puisse faire marche arrière ?

    J’attends de voir.


  • #1495290

    Toutes mes condoléances à BHL. Lui et sa clique doivent vivre leurs heures les plus sombres.
    Triomphe de la sagesse des peuples qui ont choisi la voie identitaire du souverainisme.
    A quand le tour de la France ?


  • 17 millions de gens ont dit non à l’Europe, 65 millions d’habitants.
    Les résultats officiels :
    17 410 742 de voix pour sortir de l’UE, soit 51,9%
    16 141 241 pour rester dans l’UE, 48,1%
    Participation : 72,2% (environ 33M)
    Personnes en âge de voter (Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%... ; Structure par âge) : 80%
    80% de 65M : 60M
    72% de 60M : 43M
    Selon les chiffres, il y aurait un trou de 10 millions. J’ai peut-être raté une subtilité concernant les votants mais dans tous les cas je remarque que 17M de britanniques ont décidé pour... 65M. Je ne vois pas trop où la démocratie est sortie vainqueur ! Que je sois pour ou contre l’Europe ne change pas mon analyse. La plus grande perte sera que les joueurs de football du continent devront avoir un permis de travail, et il paraît que c’est drastique comme sélection... Ca, c’est une grande perte... !

     

    • Mais qu’est-ce qu’on s’en cogne du foot !
      Ta liberté est donc moins importante que ta passion pour le foot ?
      Je te plains !

      Et le fait que 35M ne votent pas, ca ne représente pas la démocratie ?
      17m de oui, 16 de non et le reste qui s’abstient !
      Qu’est-ce qui n’est pas démocratique ?
      Et des chiffres officiels, autant officiels que notre liberté de parole ^^


    • Est ce que toutes les personnes en age de voter ont le doit de voter ou sont inscrit sur les listes électorales ?

      Fait la même analyse pour l’élection d’Hollande et compare.

      Le foot on s’en ***... là ou il y a de l’argent des solutions seront trouvées rapidement.


    • Le foot est un alibi de plus pour vendre son âme au Qatar et engraisser de plus en plus les "élites".
      Dans cette perspective, et vu que le foot je m’en tape, je suis ravi de ce bras d’honneur britannique. Ils quittent simplement le bateau avant qu’il ne s’échoue lamentablement.


    • Ta seule préoccupation est le football !! Je me disais, à la teneur de certains de tes commentaires, que tu étais médiocre. J’en ai aujourd’hui la preuve !! Allez, je te laisse à l’Euro 2016.


  • dans le cas d’un "resserrement" autour du noyau dur, l’axe franco-allemand, quels pays faudrait-il conserver, et avec quels pays faudrait-il prendre une certaine distance ?


  • j’ai écouté le sketch pleurniche habituel de flamby, brexit choix douloureux blabla les valeurs de la blabla et de la liberté blabla, préserver la paix blabla, protégeons nos frontières (heuu contre qui), investissement pour l’emploi blablabla, bref ..... le moulin à vent habituel sans aucune prestance du mou de chez mou.


  • On a pas parlé de Marine.
    J´ai regardé BFMVC pour la première fois depuis des années. Après une heure de lamentations de spécialistes, de londoniens, expliquant que, ca va être terrible, sans savoir trop pourquoi, 15 secondes sur Marine.
    Il faut reconnaître que, elle n´est plus "fatiguée", et "de plus en plus moche", comme le soulignait Alain Soral dans sa vidéo de Février. Le Brexit c´est bon pour Marine, ca peut même être très bon. Car, on peut penser que Marine Le Pen peut, à 10 mois des élections, imposer, le seul vrai thème de la campagne présidentielle de 2017.

    Voulez-vous, oui ou non, francais, rester dans l´union européenne ? Il va falloir beaucoup de Charlie, et de Bataclan, pour faire l´économie de cette question, de l´arrière-garde de la République. Marine Le Pen n´a peut-être pas perdu l´élection.

    "Les marchés financiers au plus bas depuis 30 ans, la livre aussi." BFMWC.


  • Comme quoi, c’est possible. J’aimerais bien avoir l’avis d’une ancienne participante britannique chrétienne des commentaires sur e&r @louve de france qui s’était fait injustement insulté ici même par certains disons...barbus pour rester courtois ... En tout cas je vous passe le bonjours et félicitation.


  • BHL a réussi à monter la tête à Sarko , pour créer le chaos en lybie et en France mais pour le Brexit , les Souverainistes , xénophobes et racistes ( comme il appelle ainsi les Patriotes ) lui ont mis une quenelle dans le fion -
    Refonder l’Europe ,
    ya que les crapules et les politiques corrompus soutenus par ces médias véreux qui continuent à espérer .....
    Ils vont tous dégringoler de leurpiédestal et passer devant un tribunal populaire que beaucoup de Français réclament , pour atteinte et pillage contre la Nation -


  • que penser sinon que rien de bon n’est venu des britannique depuis leur entrée dans l’union, déjà ils n’ont jamais joué le jeu(refus de l’euro), fait le jeu des È-U, pousser l’europe à grandir vers l’est et puis se plaindre après qu’il y avait trop de monde ? leur petit jeu était clair, il n’y ont jamais cru en l’europe mais n’aurait jamais accepté que la france et l’allemagne mêne la politique européenne. diluer pour mieux régné aura été leur nouvel adage, j’ai refusé l’europe "intégré" des 28 mais j’ai toujours cru à l’europe des 6. trouvé où est l’erreur ?


  • "Ce n’est qu’un début, continuons le combat !"
    Bon, avec la musique, ça marche mieux...
    Je ne suis pas sûr, pour autan, que la messe soit dite. Mais les eurosceptiques sont de plus en plus nombreux et cela reste une bonne nouvelle.
    Pour Juppé, l’important n’est pas l’avenir du pays (comme pour ses "amis" socialistes) mais de faire barrage à un autre candidat... un beau programme pour un présidentiable !


  • Magnifique ce nième plantage de Bhl ...... Comme disait récemment quelqu’un avec humour : Quand Bhl dit quelque chose, il faut immédiatement prendre l’exact inverse et on est sur de tomber juste !!!
    Le pire c’est qu’il va certainement en profiter pour oser pondre encore un bouquin pour nous expliquer qu’on a rien compris et que les anglais sont des cons !!!


  • On peut dire que sur ce coup là BHL l’a eu dans le f... et qu’en ce moment pour lui le temps est plutot Mossad lol.


  • C’est une excellente nouvelle pour l’Union Européenne. Les anglais ont encouragé avec zèle l’élargissement vers l’est avec l’entrée de 10 pays d’un coup qui devaient renverser les équilibres historiques de l’Union, et la détruire à long terme. De même, les anglais se sont toujours prononcés en faveur de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Une autre Union sans les anglais est possible, une union du contient resserré sur l’ouest.


  • Avec un très probable prochain référendum pour l’indépendance de l’Ecosse (déjà avorté), cette sortie de l’UE (qui va lancer la mode) pourrait sembler un coup d’accélérateur vers le régionalisme à la sauce Tafta... A voir.


  • vu qu’ils n’ont jamais été vraiment dans l’euro, ça ne leur coute pas beaucoup. Mais peut-être sentent-ils le vent du conflit qui va arriver, et se retirent-ils avant ! Pas fous comme d’hab, toujours à compter les points des misères des autres


  • On peut se méfier d’un tour de passe-passe comme après le référendum de 2005 en France. Ceci-dit, c’est une très bonne nouvelle de toute façon. Rien que de voir ce matin tous les éditocrates les yeux hagards, comme des lapins aveuglés par les phares d’un camion, c’est simplement jubilatoire !


  • "Organiser un référendum en France aujourd’hui c’est offrir une victoire sur un plateau à Marine Le Pen."
    Juppé démasqué. Une phrase qui montre qu’il fait passer ses intérêts personnels avant ceux de la France. Pouvions-nous en douter ? C’est très révélateur et j’espère que nous serons nombreux à lui en faire un écho dans les urnes.

     

  • Il sera très intéressant de connaitre l’avis d’Alain Soral sur le sujet.

     

  • Ah tiens ! c’est bizarre, Londres dévisse moins que Paris, Francfort, Madrid, Milan ...

    Selon les marchés, c’est pour qui, la plus mauvaise nouvelle, pour ceux qui restent ou pour ceux qui partent ?

    http://www.lemonde.fr/referendum-su...


  • Si seulement Soros avait perdu une grosse partie de sa fortune en pariant contre de Leave. Lui qui s’était enrichi en pariant sur la dévaluation de la livre.
    Quant au reste, il est à souhaiter que les Pays-Bas embrayent, puis d’autre pays qui ne trouvent pas leur compte dans cette union européenne.


  • Si en effet ce référendum est bidon et profte au système, il n’y aurait qu’une chose qui pourrait expliquer cela :

    Le système met en place ce que prédisait George Orwell dans 1984 : la création du INGSOC contre EURASIA

    Mais ce qui me fait penser que ce vote n’est pas bidon et s’avère être bel et bien un coup qui nuit au système, c’est évidemment le meurtre de COX :

    Entre vous et moi il s’agit bien d’un "false flag", et pour quelle autre raison que de nous décourager du "OUT" auraient-ils préparé ce coup ?


  • plusieurs observations.

    d’abord, le marché européen ne contribuait que très peu au PIB britannique. Ensuite, l’effet domino n’est pas là où l’on croit : puisque l’Ecosse réclame déjà un second référendum d’indépendance et l’Irlande veut le rattachement de l’Irlande du nord...alors, attendons de voir les conséquences complètes du Brexit...


  • Le Brexit va pousser tous les rats esclavagistes banquiers à quitter le navire Anglais mais le problème c’est que ces rats esclavagistes banquiers viendront se réfugier dans les pays comme la France qui font encore partie de la zone Euro !
    Donc à suivre de très près...


  • Je suis surpris de ne pas voir le cas de boris johnson plus amplement discuter, cette personne très amicale avec cameron depuis l’enfance risque fort d’etre la 2éme face d’une méme piéce.

    Si le brexit perd, le pouvoir ***** garde cameron, si le brexit gagne il propulse boris pour prendre la place de cameron (pas de nigel farage) & rien ne va vraiment changer, scénario actuel ?


  • Il y a quand même quelque chose d’étonnant dans ce vote. Comme cela a été dit l’UK a toujours poussé l’Europe à s’étendre au sud et à l’est (donc à s’affaiblir). Comme par hasard il quitte le navire au moment où ça commence à vraiment sentir mauvais. Quand on sait que les US (donc dans une certaine mesure l’UK) sont derrière le projet initial de la construction de l’Europe, difficile de ne pas être un peu parano au vue de ce qui se passe.

    D’une manière générale je n’ai jamais cru que des pays comme la Grèce ,l’Espagne etc pourrait coexister dans un espace économique avec l’Allemagne, l’UK ou même la France, pour des raisons culturelles avant tout. Ces pays produisent beaucoup moins, dans la mesure où les gens travaillent moins, ont une culture de la vie plus axée sur d’autres valeurs que les travail...Dans ce contexte forcément que des "bons élèves" comme les allemands grincent des dents quand ils voient que leur productivité ne suffit amplement pas à assumer leur train de vie et que par conséquence les dette publiques atteignent des sommes faramineuses.

    Bref, je suis contre le système financier actuel basé sur l’argent dette et je pense qu’il faudrait rendre le pouvoir à chaque nation de battre sa propre monnaie (sans intérêt bien entendu) mais cet exemple démontre bien que jamais ça pourra fonctionner dans une Europe à 28, c’est de l’hérésie, c’est comme si les US fusionnait avec le Valenzuela et le pérou, pas la même vision des choses...

    Alors voilà pour l’instant je suis hyper sceptique face à la démarche des anglais et je me demande si c’était pas prémédité : affaiblir l’Europe, la quitter et la voir couler, s’allier avec les US pour pouvoir régner sur le continent, une sorte de sabotage poltico-économique, ça fait un peu roman noir, mais c’est peut-être pas si loin de la réalité.


  • Ce que prépare l’Empire, Hollande, Macron, Attali, les Rothschild et les autres...

    Et si Hollande proposait un referendum, remplacerai Valls par Macron, puis Macron à l’Élysée.
    Le Brexit, l’Angleterre puis la France et les Autres...
    Les Bankers au Pouvoir, on va l’avoir dans l’os , vous allez voir, deuxième Tour : Macron / Le Pen


  • C’est terrible ! Dans ma région une connaissance déçue de la victoire du "Leave", m’a assuré avoir vu une immense nuée des... sauterelles. Encore des migrants, en plus ! Pffff !


  • C’est pas bientôt fini, ces réjouissances ? Êtes vous naïfs au point de croire que le Royaume-uni, porte avion américain et navire Amiral du mondialisme, fasse une telle fleur aux Européens, leurs ennemis héréditaires, et ressuscitent le nationalisme ? Rien de ce que les Britons entreprennent ne se fait contre les intérêts du mondialisme ...un coup dur porté à la construction européenne ? Je veux bien le croire, mais y a -t-il matière à se réjouir ?

     

    • Il n’y a pas UN mondialisme mais DES pôles qui prétendent tous à l’hégémonie. Reste à savoir comment les uns et les autres vont se positionner.
      Le UK était l’espion des USA, mais demeure une place financière forte, plus que les USA, en quasi faillite. Ne pas oublier que les actifs des Rothschild se compte en centaines voir en milliers de milliards. Des PIB de pays, dont ils possèdent une très grande partie.

      Est ce une manip du pouvoir UK pour se désolidariser des USA qui ne valent presque plus rien et rejoindre un axe Sino Russe ... les Anglais se sont déjà allié à la Russie par le passé et se sont les pires putes.

      Rien n’est clair.


  • Ah bah le professeur Botule avait bien anticipé le coup comme à son habitude..


  • L’interprétation de ce référendum (de surcroît pro-Brexit) par l’entité supranationale européenne est choquante et illégitime : nos voisins n’ont pas voté pour l’autonomie régionaliste, ils ont voté pour le Brexit à l’échelon national, et que l’UE cherche à disloquer l’état en régions pro ou anti Brexit est ne pas reconnaître la cohésion de l’Etat. Dans ce sens on se demande si le référendum British comme ceux à venir en Europe, ne seraient pas une étape de dislocation des nations, soit reculer pour mieux sauter.
    Pierre Hillard nous a suffisamment prévenus.


  • On pensait,déjà,que le non à l’Europe allait l’emporter en 1972....Mais les anglais sont pragmatiques...exactement comme en 2016 !!!

    Par contre,la campagne pour le maintien continue car il y a espoir que les anglais changent d’avis....enfin,à la manière Sarkozy...Des sondages et une campagne de presse pour avaliser le tout avec le soutien de l’UE..Bref,rien n’est joué... !!


  • #1495887

    Seul solution à l’embourbement de la sortie, un moratoire.


  • Ca sent l arnaque ce Brexit : a mon avis , jamais l ´ elite (oligarchie mondialiste et politicards aux ordres ) n aurait laissé un quelconque referundum se dérouler en Grande Bretagne si le résultat n allait pas dans leur sens. Donc si le out a gagné c est que le sommet de la pyramide le souhaitait. A quelle fin ? Pour quel but ? Mais quoi ? Mystere. Quelque chose de grande envergure se prépare en Europe, et les anglais avertis se protegent....


  • Suivez le cours de la bourse en parallèle.... elle chute.

     

    • Et mécaniquement l’or monte en flèche ;)

      Tout ça va rentrer dans l’ordre comme si de rien n’était. Il s’agit de la City, pas du joueur de bonneteau du coin. Il y a eu quelques soubresauts pour marquer le coup (et les très gros ont pu spéculer comme des porcs et s’engraisser un peu plus). Certes les grands financiers ont le pouvoir de ruiner un pays en deux temps trois mouvements.

      [Angleterre 1815, le fameux "coup de bourse" de Rothschild qui en une nuit prend le contrôle de l’économie anglaise et multiplie par 20 sa fortune déjà colossale.

      France 1818, Rothschild & co achetant une quantité phénoménale d’obligations du gouvernement français, en inondent le marché, engendrant une panique.

      E-U 1929, les propriétaires de la FED décident au préalable d’augmenter de près de 60% l’argent en circulation, avec toutes les spéculations boursières qui s’en suivent. Puis ils retirent leurs billes, entraînant une baisse des cours exponentielle, une panique généralisée, un effet boule de neige. Une fois les cours au plus bas et des milliers de banques, industries en faillite, tout est racheté pour une poignée de figues, les cours finissent par s’envoler et ainsi de suite. Toujours le même schéma et les mêmes qui trinquent et les mêmes qui s’engraissent sans le moindre effort.]

      C’est arrivé plus d’une fois, mais il serait inconcevable que l’Empire décide pour l’instant de sacrifier ou affaiblir durement le Royaume-Uni, l’une des pièces maîtresses de l’échiquier, surtout au moment où la Russie prend du gallon et rayonne de plus en plus sur la scène internationale, cumulant les partenariats et projets (BRICS etc).

      Puis il y a la famille royale, qui a désormais fait ami-ami avec les parasites, et qui a un peu son mot à dire. Puis il y a aussi et surtout la City, sur le podium des places financières mondiales, "show must go on". Il transite plus ou moins 5.000 milliards U$D par jour (!) sur les places internationales, et Londres est un vecteur important, "money is money".

      En aparté ce montant astronomique n’est rien comparé aux sommes qui transitent à la BRI, la Banque centrale des banques centrales (58 en tout) le Sanctuaire des sanctuaires, situé en Suisse à Bâle, banque dont les merdias ne parlent jamais. Juridiquement cette entité possède une immunité totale contre toute imposition et toute loi nationale, ses membres ne sont responsables devant personne. Une "entité fantôme" inconnue du public qui brasse énormément.


    • ps : concernant les immenses réserves d’or que la Russie et la Chine sont en train d’accumuler (en vue de la création d’une monnaie internationale forte, basée cette fois-ci sur quelque chose de concret ! Le voeu de feu Kadhafi) bref je note que le cours du métal depuis plusieurs années est mystérieusement (artificiellement ?) bas malgré sa raréfaction sur le marché.

      Il est étonnant que les propriétaires de la Fed notamment ne jouent au contraire sur une inflation du cours (eux sont déjà bien approvisionnés question or et n’en ont jamais assez) afin de mettre des bâtons dans les roues à l’axe Russie/Chine qui cherche à en acheter un maximum. Or le cours a une forte tendance à la baisse depuis début 2013, la reprise début 2016 et la hausse ces jours-ci. Trois années consécutives de chute pendant que l’axe R/C en profite pour faire le plein (?)


  • #1495915

    Moi, je ne crois pas une seule seconde que l’empire laisse contrarier ses plans par la populace. Je ne sais pas pourquoi ils ont décidé de faire un référendum, peut-être, pour faire croire au peuple qu’il avait encore un quelconque pouvoir qu’il n’a pas dans les faits. On nous l’a bien mis profond le "non" que nous avions voté en 2005. Les grecs pleurent d’avoir voter pour un Tsipras qui se révèle comme les autres aussi vendus et sans "c..illes" pour l’intérêt des grecs. Donc, les réjouissances de cette sortie de l’Angleterre de l’UE me semble plus que prématurée. De plus, j’ai toujours pas compris comment on a accepté que les anglais ne ratifient pas l’euro ? Si quelqu’un pouvait m’expliquer comment eux se sont abstenus alors que les autres pays ont été contraints d’abandonner leur monnaie ? Merci


  • Tout cela semble merveilleux en apparence.
    Question :
    Peut-on imaginer que le Brexit soit une nouvelle manipulation perverse visant à laisser croire aux peuples qu’ils ont encore un pouvoir, alors que nous savons très bien que les résultats des urnes n’influent aujourd’hui en rien la mise en place du mondialisme ?

     

    • Je me suis posé la même question (en gros pourquoi ses supérieurs autorisent une telle décision voire l’encouragent) et en creusant un peu il semble que David Cameron n’ait pas vraiment eu le choix. En 2008, lorsque le gouvernement Brown utilise la voie parlementaire pour ratifier le T. de Lisbonne, Cameron alors chef de l’opposition fait une promesse : "Il ne sera plus jamais possible pour un gouvernement britannique de transférer davantage de pouvoirs à l’Union européenne sans que le peuple britannique ait son mot à dire par la voie d’un référendum."

      En général les promesses politiques on connaît la chanson, là de plus en plus de membres de son groupe sont euro-sceptiques et lui mettent la pression, puis il y a eu la montée en flèche du parti de N. Farage UKIP, une certaine pression populaire, ... tout ça a incité Cameron à franchir le Rubicon (genre "vous voyez je demande son avis au peuple, je suis un bon 1er ministre, fervent défenseur de la démocratie"). Et ce débat perdure depuis des années. Sans oublier le projet TAFTA qui se profile, une nouvelle épine dans le pied, les dirigeants britanniques le savent, etc. Ce qui n’a pas empêché Cameron de faire le toutou et l’apologie du "remain" avec la meute. Tant pis pour lui.

      Quoi qu’il en soit - qu’il s’agisse ou non d’un coup fourré en amont (mais ne serait-ce pas se tirer une balle dans le pied ?) - la fraîche victoire des souverainistes va, je l’espère, donner en Europe une forte impulsion au débat sur le processus référendaire, à commencer par la France. Cette Union-là n’est pas bénéfique, la réalité parle d’elle-même et les faits sont têtus.


  • Quand une speakerine de BFM WC avoue manipuler l’opinion sur l’UE
    https://youtube.com/watch?v=00olVuFtISA


  • Il faut se calmer, ce n’était qu’une consultation du peuple et non une sortie de l’UE ! Il n’ y aura aucune sortie faut pas rever !



  • « Victoire de la liberté ! Comme je le demande depuis des années, il faut maintenant le même référendum en France et dans les pays de l’UE »




    Je n’ai absolument aucune confiance en la majorité du peuple français actuel. Bombardé depuis le début par la propagande du "sortir de l’Euro serait une catastrophe" et débilisé à coup de Hanouna + télé-réalité + Charlie + propagande...malgré une sortie de la Grande-Bretagne ( et encore, rien n’est fait...on verra dans 2 ans ), je suis persuadé que les français voteront à une forte majorité le maintien dans l’UE.


  • #1496561

    BREXIT= retraite stratégique de l’Empire .
    L’entreprise de prédation par la ruse des États-Unis sur l’Europe a échouer , le TAFTA ne passera pas .
    La bête est à l’agonie elle doit maintenant coûte que coûte trouver un véritable ennemi pour fédérer toute ces parties dans en effort de guerre qui la raviverais et seul les forces productives de l’Europe peuvent jouer ce rôle. Toute la difficultée pour l’Europe va être de ne pas mordre à l’hameçon en répondant aux provocations ( attaque systèmatique de "nos" interets ; ex : Iran , irack ,Russie , écoutent , Volkswagen , BNP , Palestine .... ) qui vont s’accentuer .

    Asseyez-vous au bord du fleuve et un jour ou l’autre vous verrez le cadavre de votre ennemi passer au file de l’eau .

    Rendons leurs le pire des services .


Commentaires suivants