Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Cambodge : le responsable d’une ONG antipédophile condamné pour pédophilie

La justice cambodgienne a condamné le directeur d’un orphelinat de Phnom Penh, ancien responsable d’une ONG de lutte contre la pédophilie, à trois ans de prison.

L’homme aurait abusé de 11 enfants alors qu’il dirigeait un orphelinat.

Arrêté l’an passé, ce Cambodgien de 46 ans était, avant de prendre la tête de cet orphelinat, responsable d’Action pour les enfants (APLE), une importante ONG de lutte contre la pédophilie dans le pays.

Le directeur actuel de cette association Samleang Seila s’est dit consterné par une peine « trop clémente ».

« Nous sommes heureux que le tribunal l’ait reconnu coupable, mais la peine d’emprisonnement semble faible si l’on regarde le nombre de victimes et les actes commis », a-t-il déclaré à l’AFP.

 

Orphelinat fermé

« Ce cas est choquant d’autant plus qu’il a travaillé pendant des années pour protéger les droits des enfants », a-t-il ajouté.

Lors de son procès, il a nié les accusations évoquant un complot contre lui. Il a annoncé qu’il ferait appel. Depuis son arrestation en mars, l’orphelinat qu’il dirigeait a été fermé et quelque 60 enfants replacés dans d’autres centres.

Depuis 2003, le Cambodge a lancé une campagne destinée à corriger son image de refuge pour pédophiles et des dizaines d’étrangers ont été emprisonnés pour des crimes sexuels sur des enfants ou expulsés pour être jugés dans leur pays.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.