Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Ces think tanks "indépendants" à qui les multinationales sous-traitent leur propagande pro-TAFTA

Le projet de traité de commerce et d’investissement Europe-États-Unis (TAFTA) fait polémique en Europe. Au cœur du débat, à Bruxelles et dans les capitales européennes, un petit groupe de think tanks qui se présentent comme une source d’information « objective » et « dépassionnée » sur le projet de traité et ses conséquences. Sont-ils vraiment aussi indépendants qu’ils le prétendent ? Une enquête du média néerlandais De Correspondent suggère que non.

Centre for European Policy Studies (CEPS), Centre for Economic Policy Research (CEPR) [1], European Centre for International Political Economy (ECIPE), Center for Transatlantic Relations (CTR)... Tels sont quelques-uns des « think tanks » européens qui s’affichent comme des pourvoyeurs d’informations et de chiffres objectifs pour alimenter et « rationaliser » le débat sur le TAFTA. Difficile de leur échapper dès lors que l’on s’intéresse au sujet : ils publient des dizaines de rapports et de « briefings », ils organisent et participent à des dizaines de conférences, ils rencontrent fonctionnaires et responsables politiques...

Entre d’un côté, la Commission européenne et les grandes entreprises du Vieux Continent qui soulignent les bénéfices économiques potentiels du projet de traité de libre-échange transatlantique et, de l’autre, une grande partie des citoyens qui redoutent la remise en cause de leurs standards sociaux et environnementaux et, plus largement, une perte de souveraineté, ne faut-il pas se féliciter de la présence de ces think tanks et de leur contribution « dépassionnée » au débat ? Les journalistes de De Correspondent ont voulu y voir de plus près, et n’en ressortent pas convaincus :

« Financièrement parlant, ces thinks tanks sont tous sauf indépendants. Aux côtés des gouvernements et en particulier de la Commission européenne, les entreprises sont des financeurs importants des sept think tanks que nous avons examinés et qui dominent le débat sur le TAFTA. Même s’il y a des différence de degré dans le soutien financier reçu des milieux économiques, aucun de ces think tanks ne peut se passer de cette source de revenus. »

Lire la suite de l’article sur multinationales.org

Notes

[1] Lequel a publié une étude très largement citée mais aux fondements peu solides selon laquelle le TAFTA augmenterait les revenus de chaque ménage européen de 545 euros. Lire à ce sujet notre article.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.