Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Comment le peuple juif fut inventé

Quand le peuple juif fut-il créé ? Est-ce il y a quatre mille ans, ou bien sous la plume d’historiens juifs du XIXe siècle qui ont reconstitué rétrospectivement un peuple imaginé afin de façonner une nation future ?

Dans le sillage de la « contre-histoire » née en Israël dans les années quatre-vingt-dix, Shlomo Sand nous entraîne dans une plongée à travers l’histoire « de longue durée » des Juifs.

Les habitants de la Judée furent-ils exilés après la destruction du Second Temple, en l’an 70 de l’ère chrétienne, ou bien s’agit-il ici d’un mythe chrétien qui aurait infiltré la tradition juive ? Et, si les paysans des temps anciens n’ont pas été exilés, que sont-ils devenus ? L’auteur montre surtout comment, à partir du XIXe siècle, le temps biblique a commencé à être considéré par les premiers sionistes comme le temps historique, celui de la naissance d’une nation. Ce détour par le passé conduit l’historien à un questionnement beaucoup plus contemporain : à l’heure où certains biologistes israéliens cherchent encore à démontrer que les juifs forment un peuple doté d’un ADN spécifique, que cache aujourd’hui le concept d’« État juif », et pourquoi cette entité n’a-t-elle pas réussi jusqu’à maintenant à se constituer en une république appartenant à l’ensemble de ses citoyens, quelle que soit leur religion ?

En dénonçant cette dérogation profonde au principe sur lequel se fonde toute démocratie moderne, Shlomo Sand délaisse le débat historiographique pour proposer une critique de la politique identitaire de son pays. Construit sur une analyse d’une grande originalité et pleine d’audace, cet ouvrage foisonnant aborde des questions qui touchent autant à l’origine historique des Juifs qu’au statut civique des Israéliens. Paru au printemps 2008 en Israël, il y est très rapidement devenu un best-seller et donne encore lieu à des débats orageux.

Vous souhaitez éviter les grands réseaux de distribution ? Vous pouvez aisément vous procurer cet ouvrage auprès de votre libraire habituel en lui donnant le titre du livre et son ISBN (978-2213637785).

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #967056
    le 16/09/2014 par DrWu
    Comment le peuple juif fut inventé

    Un must ce livre, Shlomo Sand n’est pas le seul a avoir remonter l’histoire afin de trouver les incohérences que l’on nous a caché.
    Je n’ai plus le nom de l’écrivain en tête (sans doute on pourra m’aider) mais il faut savoir que le thermes "peuple juif" n’est apparu que dans les années 17 ou 18 cent.
    On ne peut pas forcément corrompre tout un peuple à une religion satanique par contre il est bien plus simple de corrompre une communauté et de l’élevé au rang de "peuple" par la suite.
    D’ailleurs Shlomo Sand confirme à merveille le fait que des pseudos scientifiques à Tel Avive cherchent un gêne commun entre les juifs, sauf qu’ils n’en trouvent aucun et même pire pour eux, ils en trouvent avec les palestiniens.
    Ce livre démontre "historiquement" (vérifiable, j’ai cherché de nombreux éléments externes qui corroborent) que le peuple juif est une totale invention.
    Et effectivement comment se fait-il que si l’on remonte des siècles en arrières dans beaucoup de livre, le terme peuple n’est nullement employé mais bien "communauté" de confession juive.

    Et d’ailleurs personnes n’a pu apporter où n’ose attaquer en contradiction et argument Shlomo Sand.