Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Comment une journaliste belge a introduit des explosifs dans un avion à Roissy

C’est un témoignage qui fait froid dans le dos. Alors que la sécurité dans les lieux publics et les aéroports est toujours plus renforcée avec la menace terroriste et les attentats, une journaliste belge a pu démontrer que celle-ci était encore loin d’être efficace.

 

Emmanuelle Praet, journaliste judiciaire belge, a réalisé un documentaire diffusé en avril sur la RTBF, dans lequel elle teste la sécurité dans plusieurs lieux sensibles, alors que son pays était en alerte niveau de 3 (depuis les attentats de mardi, l’alerte est passée au niveau 4, le plus haut niveau de sécurité, ndlr). « On voulait vérifier si oui ou non, grâce à la présence des militaires et des forces de l’ordre, on pouvait oublier la menace terroriste », explique-t-elle ce mercredi chez Jean-Jacques Bourdin.

Elle raconte comment, avec son équipe, elle a pu sans problème pénétrer avec des armes et des bombes dans l’aéroport de Bruxelles, dans le stade Roi-Baudoin, au palais de justice de la capitale belge et au Parlement européen, à Strasbourg. Elle a pu également prendre le Thalys avec des grenades sans être inquiétée, et même monter à bord d’un avion à Roissy - Charles-de-Gaulle, comme n’importe quel touriste.

 

« Nous aurions pu faire sauter tout l’avion »

« Nous sommes montés dans un avion à Roissy avec des explosifs cachés dans un rasoir. Nous sommes passés à travers le scan. L’agent de sécurité a bien un peu “tilté” sur la densité de l’explosif... »

Lire la suite de l’article sur rmc.bfmtv.com

 

Après la sécurité, l’insécurité qui conforte le pouvoir, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est pas les petites blondes qu’ils surveillent et à raison puisque visiblement elle ne l’a pas fait exploser son jouet qui problablement n’a pas été detecté car il n’avait rien d’une bombe.

     

  • Les machines sont boostées pour detecter les petites bouteilles d’eau, pas les explosifs.

    Faut bien vendre aux gens ce qu’ils ont déja acheté.


  • Que se passera-t-il quand un terroriste ira faire s’écraser un avion détourné et bourré d’explosifs sur une centrale nucléaire ?

     

  • Comment ça s’appelle une journaliste qui n’est pas au chômage ?


  • Le contrôleur a possiblement eu peur que le potentiel terroriste active au moment du contrôle, son explosif, faute de pouvoir le faire dans l’avion.
    L’agent du scanner devrait être situé à distance, avec une brigade d’intervention armée prête à agir.


  • Comment les merdia prostitués participent à la manipulation par le contexte... Le terrorisme étant une affaire d’Etat, ils se joue de ces précautions, suffisantes ou superficielles, puisque c’est l’Etat qui les prend puis les contourne quand le moment est venu de FRAPPER le public.

     

    • Merci pour votre commentaire sensé.
      Hollande lui même avait balancé l’info à la Télé libre il y a quelques années. La plupart du terrorisme est du terrorisme d’ETAT... Le peuple n’est que le dindon de la farce... Les journalistes font diversion et participent à l’hystérie sécuritaire cela rejoint l’autre vidéo de bourdin postée aujourd’hui...

      Paix aux victimes et à leur famille.


  • Si c’était un DVD de Dieudo ou une interview de A.S, ils les auraient détectés....


  • L’enceinte est prévue pour. Le point faible sont les tranfos à l’extérieur. Ils transforment le 400 v généré par la centrale en haute tension pour le transport. Il suffit à l’aide de petits drones de larguer quelques gros pétards sur plusieurs d’entre eux simultanément et on plonge la moitié de l’Europe dans le noir. Tout ce qui fonctionne à l’électricité s’arrête. Le nombre de transformatteurs de ce type de secours prêts à les remplacer ? Il sufft de demander à Europe Ecologie Les Verts, c’est leur boulot !


  • putain , c’est pas cool

    c’était déjà la croix et la bannière a chaque passage de fouille dans les aéroports
    il ne manquait plus que ca
    ca va finir avec une table d’opération ou on nous ouvrira entièrement avant de monter dans l’avion ..
    génial


  • L’action du copilote Andreas Lubitz est décrite comme une tuerie de masse issue de la perversion et du sadisme. Selon le psychiatre Serge Hefez, il s’agit d’un acte délirant, d’un sentiment de mégalomanie, d’une revendication paranoïaque à la reconnaissance, d’une tentation de toute-puissance décuplée.
    Le nom Lubitz vient de Biélorussie, du village de Lyubavitsh, qui deviendra mondialement célèbre par le mouvement juif ultra-orthodoxe Loubavitch.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_9...
    http://www.etymo-logique.com/le-mot...


  • Ou comment démontrer que la sécurité ne détecte pas des explosifs qui n’en sont pas !
    De qui se moque Mme Praet ?
    Ou plutôt qui l’a payée pour nous faire gober cette ineptie ?

     

    • En effet comment auraient-ils pu prendre le risque d’introduire des armes et explosifs autre que factices sans prendre le risque de se faire arrêter comme de vulgaires salafistes , nez contre terre.
      Cette histoire à dormir debout n’a pas vocation à transmettre la moindre information sur la sécurité.


    • Vous n’êtes jamais content ... Sur YouTube ou ici, je lis souvent des commentaires de personnes qui, très justement, témoignent de l’inquiétude vis à vis des mesures de sécurité prises par ceux qui nous gouvernent et d’autres encore qui disent qu’en fait rien n’est fait pour nous protéger. Ici nous avons une journaliste qui démontre, par A+B, que c’est vrai, les mesures de sécurité sont minables, et vous n’êtes toujours pas satisfait ... Quand un employé de sécurité d’un aéroport, qui a vu au scanner des milliers de rasoirs électriques, et qui donc sais à quoi ça ressemble, vois quelque chose qui n’y ressemble pas, parce que bourré de quelque chose qui n’a rien à y faire (que ce soit des explosifs ou de la patte à modeler), il doit contrôler. C’est ça la sécurité ... Il faut arrêter de voir de la manipulation journalistique partout ...


  • Ce qui prouve que les contrôles et cette mascarade de policiers de personnels de l’armée c’est du bidon,tout cela c’est de l’agitation ,il sont plus doué pour les radars sur les routes ou pour taxer le fumeur ou taxer bien d’autres choses d’ailleurs .
    Ils ne prennent pas le problème à la racine en contrôlant les frontières comme au passé ,la clandestinité ,les personnes déjà fichés ,enfin je vais pas leur apprendre leur boulots ,quant on veut on peut ,ils savent si bien le faire pour d’autres choses,ils veulent tout simplement faire paniquer la population pour accentuer la suppression de nos libertés afin de mieux la contrôler.La première chose qui les intéressent c’est le chaos .


  • Que cette gourde ou cette outre commence par faire son travail d’information et d’investigation en pointant du doigt les réseaux GLADIO !
    Compassion et empathie pour le peuple Belge...


  • Toutes personnes sensées savaient déjà ça. Les contrôles sont au mieux mis en place pour donner un sentiment de sécurité aux populations et aux acteurs économiques, mais plus certainement pour habituer les gens à être fliqués et à trouver normal que tout de leur vie privée soit connu et qu’on puisse leur demandé des comptes à tout moment.
    Il est évident que n’importe qui peut faire sauter un avion. Qui peut savoir que les bouteilles de vin dans votre bagage en soute contient de la nitroglycérine à la place du vin, ou que le pot de pâte à modelée est en fait du plastique explosif ? Personne ne peut, même en fouillant les bagages un à un (ce qui serait impossible), il serait toujours aisé de cacher ça dans un objet du quotidien.
    La vérité, c’est qu’à part de très rares exceptions, aucun mouvement spontané d’individus indépendants n’a l’intention de commettre ce genre d’actes et qu’ils sont la quasi-exclusivité de gouvernements ou service gouvernementaux plus ou moins officiels, bref, des pourritures qui nous asservissent depuis toujours.
    N’importe qui peut trouver des recettes de nitroglycérine sur Internet où on explique comment trouver les ingrédients dans des produits chimiques du commerce accessibles à tous. Si le terrorisme était vraiment le fait de groupuscules indépendants et non pilotés, il n’y aurait déjà plus d’avion qui voleraient dans le ciel et nos enc**** "d’élites" seraient six pieds sous terre, quels que soient les dispositifs de sécurité mis en place.
    La vérité, c’est qu’il n’existe aucune volonté populaire de prise de pouvoir ou de contrôle et qu’à partir du moment où un individu présente ces "aptitudes", il fait automatiquement partie des cercles de pouvoir (que ce soit dans le vrai grand banditisme ou la politique, de toute manière ils sont en relation).
    Ce n’est même pas une question d’intelligence, il y a certainement bien plus de génies et d’êtres complets parmi la population "ordinaire", mais ils n’ont pas cette aspiration dégueulasse à vouloir toujours plus. Nous, tout ce qu’on veut (quand nos instincts ne sont pas détournés par des manipulations de cette caste) c’est avoir sa famille, pouvoir la nourrir, être libre de s’associer et de créer, sans chier sur les plates-bandes des autres. Aucune personne normale n’a envie d’envahir un autre pays ou de le piller...
    Anthropologiquement, c’est sans espoir :-\...

     

    • Cher ami pêcheur, je vous salue pour votre sagacité et le bon-sens animant ces mots qui font chaud au coeur.
      J’aime lire ce genre de commentaires dans un français parfait et (à la première lecture) sans aucune faute d’orthographe ; ils me conforte dans l’intuition que j’ai eu il y des années en commençant à fouiner dans ces affaires de terrorisme étatique (quand à mon avis l’état en question organise le coup dans un but politique ou métapolitique comme le 9/11, Stay Behind, l’assassinat de François-Ferdinand d’Autriche, JFK etc...).
      Les forces (les individus) qui organisent et réussissent ce genre d’attaques contre le peuple sont puissantes, ramifiées et déterminées. Il est évident que toi et moi "anthropologiquement" n’y pouvons faire face efficacement.
      Si je peux me permettre "toutes les personnes sensées" est un peu excessif dans le sens ou l’organisation même de tels actes prévoit et calcule la préservation du secret car son importance est capitale. L’acte en lui-même doit être brutal et rapide, l’initiative et l’effet de surprise jouant énormément dans la réussite d’une attaque militaire. Les conséquences et les décisions impactent quant à elle sur le long terme, à une échelle temporelle différente. La maladresse et la fierté pousse parfois les coupables à se trahir par leurs réactions ( Lyndon qui prête serment dans l’avion pour camoufler le transfert du corps dans la soute... Ehud accusant OBL à la télévision 60 minutes après l’effondrement d’une des deux tours, au dessus c’est le soleil ! ). Seulement, le petit peuple qui n’a pas le temps de s’intéresser à ces détails ignore tout les responsables réels de ces horreurs.
      Il faut des années de recherches et d’investigations avant d’entrevoir une parcelle de Vérité...

      Vive E&R qui permet de diffuser au maximum « les théories des théoriciens de la Conspiration complotiste ». Nico.


  • Merci les pieds nickelés du gouvernement
    incroyablement efficace l’ Etat d’Urgence - on se demande s’ils ne se foutent pas de notre gueule ou si c’est des vrais cons -


  • en gros, les citoyens ne sont pas assez emmerdés, il faut en rajouter une couche (tout aussi inefficace) pour bien les mettre sous contrôle.



    ...au palais de justice de la capitale belge et au Parlement européen, à Strasbourg



    Pourquoi renforcer la sécurité dans un de ces endroits, puisque la seule chance pour qu’une bombe y explose un jour, c’est que les députés se mettent à représenter le peuple et à défendre leur patrie.


  • - "Et les attentats, vous avez vu comme ils nous font chier pour prendre l’avion ?
    On peut même pas passer un couteau suisse ou une pince à ongles.
    Il veulent nous faire croire que c’est les passagers qui montent les bombes ?
    Mais non !!
    Les bombes montent à l’escale, avec des passeports diplomatiques, ou dans le personnel, on se démerde, mais c’est surement pas des mecs qui prennent l’avion."

    Môssieur Coluche.


  • Le problème de la sûreté dans les aéroports est la contrainte du temps (parce que le temps c’est de l’argent) l’analyse d’un bagage en imagerie 15 secondes en tout 60 secondes en moyenne pour filtrer un passager de plus tout appareil électrique peut être potentiellement transformé en engin explosif improvisé.
    Dans le reportage la journaliste pense qu’un agent qui a du métier ce laisse aller et donc est moins performant ce qui tout le contraire pour analyser une image en 15 secondes et détecter une anomalie faut beaucoup d’expérience car le cerveau au fur et à mesure qu’il reçoit des images dites "interdites" les stocks et après quelques année à en soit une base de donnée qui lui permet d’être plus réactif et rapide.
    Par contre un agent qui bosse pendant plusieurs heures avec une pause de 30 minutes tout les six heures à toute heures nuit comme jour (en décalé) pendant plusieurs jours d’affilés va être vite hors service un humain n’est pas une machine ......


  • les fouilles sont un fondamental nécessaire, mais soyons francs (sans jeu de mot), çà ne sert pas à grand chose. Les nouvelles générations d’explosifs peuvent êtres amalgamés dans des matériaux communs et ultra-diffusés. En somme, quelqu’un ayant les bons contacts ne remplierait pas le rasoir d’explosif, mais fondrait une coque de rasoir en matière explosive....Pour çà, comme pour le reste, souvenons-nous de la maxime de maitre JP : "imaginez le pire, multipliez par 100, et vous serez toujours en dessous de la vérité"


  • Il faut dire qu’elle n’a ni le faciès ni le patronyme du “parfait terroriste”… Ça aide !

    Mais le plan Vigipirate niveau écarlate (version belge) vise-t-il vraiment à sécuriser la population ?


  • La réalité c’est que, du fait de la démission totale des politiques en matière de sécurité et prévention, les forces de police sont démunies face aux risques d’attentats et les aéroports des passoirs. Il est clair que les contrôles plus approfondis se font au faciès mais comme on ne peut contrôler tout le monde faute de quoi les avions voleraient au compte-goutte…
    Le problème ce n’est pas les aéroports car ils sont très protégeables et ils trouveront la parade, par exemple en ne permettant l’accès aux aéroports que par train via différentes stations dans lesquelles les passagers seraient préalablement contrôlés et scannés. Ainsi les halls d’entrée des aéroports seraient totalement sécurisés. Ils pourraient en plus disposer des paravents pare-balles transparents à intervalles réguliers dans les halls d’aéroport de sorte que, si un terroriste tire ou se fait exploser, son rayon d’action soit limité.
    Le problème c’est tout le reste : métro, lieux touristiques, concerts… Le but du terrorisme c’est bien de frapper des groupements de personnes, peu importe que ce soir un aéroport ou autre chose. Par exemple, que se passerait-il si un commando visait les voitures sur une autoroute ? C’est le pire scénario : un carnage ! Car la police arriverait un quart d’heure après cad trop tard.


  • Il faut préciser que l’expérience a été réalisée AVANT le début de l’état d’urgence.


Commentaires suivants