Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Comprendre la crise française – Martin Prescott explique le rapport de force social

Martin Prescott décrit la situation sociale française et explique les causes des actuels mouvements de grève.

 

 

En lien, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Confirmation supplémentaire de M. Prescott sur la venue du nouvel ordre mondiale, au vu de l’alignement des lois à travers les pays "occidentaux"......

     

    • C’est pas nouveau non plus, avant l’écart se chiffrait à quelques années, maintenant les mêmes réformes s’appliquent en quelques semaines/mois dans beaucoup de pays.

      Ça illustre surtout l’uniformisation qui a eu lieu, puisque les sociétés sont "prêtes à accepter" les mêmes lois, au même moment, à des milliers de kilomètres de distance.


  • Tu m’enlèves les mots de la bouche,
    que Dieu te garde,
    bise


  • Chaos total sauce La Route(2009) ou État policier !?
    Les deux choix sont mauvais malheureusement...

     

    • Un scénario à la "La route" ou "Mad Max" ne serait pas de l’ordre du choix mais la conséquence d’un effondrement subi. Par contre les Français pourraient choisir l’option libération nationale, malheureusement le manque de courage de l’élite combiné à l’ignorance crasse de la population fait que les Français choisiront et subiront un état policier agrémenté de violence sociale (scénario à la Brésilienne.)


    • Si on continue sur cette pente, la révolte va prendre de l’ampleur, et la réponse policière ne pourra suffire par manque d’effectif.

      Donc si le Pouvoir veut garder la main tout en matant la révolte, sa seule solution est d’affamer le peuple, pour le forcer à accepter la loi, et d’autres lois.

      C’est ce qu’il s’est passé à la Révolution française, les gens ne pouvaient plus rien acheter, et donc plus se nourrir.

      On peut se demander aussi si ce blocage des raffineries n’est pas une volonté en sous-main du Pouvoir en passant par les syndicats ? car plus de pétrole, plus de livraison, plus de bouffe dans les rayons.

      Moi je pencherai plutôt pour prendre la route, sur laquelle on pourrait croiser quelques crève la dalle... mais on n’en est pas encore là !


  • Je suis le seul à être super content de ce qui se passe ? Depuis le temps que j’attends une grève d’ampleur national, y a que ça qui peut marcher, les manifs ça sert à rien. J’espère que ça va aboutir à la démission d’Hollande.

    La CGT viendrait-elle de se souvenir que ses racines sont le syndicalisme révolutionnaire ?

    C’est le bon moment, les républicains et le PS ne sont pas près pour des élections, le Royaume-Uni qui j’espère va sortir de l’UE, dommage que les autrichiens n’aient pas amené au pouvoir le parti nationaliste. C’est le moment d’agir pendant que les américains sont occupés par leur campagne électorale.

     

    • Bien sure que c est une bonne choses la grève. Il faut qu elle prenne plus d ampleur, que les gens arrètent de consommer pour plonger le pays en récession et faire plonger les statistiques.70 % du PIB c est de la consommation autant dire du vent.
      Nous sommes dans un monde de chiffres et de statistiques, alors jouons avec.
      Allez vous inscrire a pole emploi, payez en argent liquide, éteignez la télé, boycotter toutes sociète capitaliser en bourse, consommez en circuit court.


    • Oui et non, j’aurais tendance à être un peu plus mitigé.

      Oui, je suis content de ce qui se passe dans le sens ou Hollande et Valls ont :
      1) aucune légitimité
      2) aucun droit d’imposer une loi par la force
      3) tellement de casseroles au cul que les voir en photo m’irrite

      Mais non, car à côté de ça je crois malgré tout au respect des opinions des individus. Si 70% des français souhaitent manifester contre la loi travail, ça n’enlève pas le droit aux 30% restant de ne pas le faire.
      Et en ce sens, les blocages (au sens : "j’empêche des gens d’accéder à leur lieu de travail") m’irritent tout autant que Valls et Hollande. Bloquer un lieu de travail n’est pas manifester. Si la CGT veut s’opposer à la loi, qu’elle le fasse là ou elle est votée.

      Mitigé car je vois des deux côté énormément d’égo. Les gens au pouvoir et ceux de la CGT sont tous présomptueux au point de vouloir IMPOSER par la force leur opinion. Mais il parait que c’est pour notre bien..
      Et cette tendance va en s’accentuant. De plus en plus les gens veulent imposer leur opinion par la force. Et on s’étonne alors des situations de violence.

      J’en dis qu’un peu d’humilité ne ferait de mal à personne ; et que la CGT gagnerait à mieux cibler ses manifestations en laissant chacun libre de ses opinions. Mais bon, on peut rêver.. Et s’étonner que beaucoup de gens quittent le pays.


    • A qui ça profite ?
      Est ce que les ouvriers vont gagner quoi que ce soit là dedans ?

      J’ai pas trop suivi l’actualité, mais il n’y a pas de revendications non plus, on en est a demander un retrait de projet de loi, que d’acquis sociaux, que de révolutionnaires !


  • Il dit quoi ? Que la France est en grève ? Ah bon ?

     

  • Je suis étonné que l’info ne passe pas entre la France et le Québec. Mon gamin qui a la double nationalité est en contact en semi-continu avec bien du monde dans La Belle Province. Et avec tous les descendants de "La révolution des berçeaux" il a suffisament de cousins proches et éloignés pour reconstituer la Grande Armée de Napoléon.

    Nous commettons encore l’erreur de penser que si ce n’est pas montré à la télé ça n’existe pas. Celà étant, n’y ayant pas mis les pieds depuis des décénies je suppose que Martin Prescott knows better. Après tout je ne sais pas ce que les gens se disent via la toîle. Il est vrai que lorsque mon gamin était au CEGEP à Montréal et qu’on se Skypait quotidiennement on parlait surtout de nos bébelles, pas d’économie ni de politique.


  • Si les syndicats vendus entrent dans la danse,c’est pour créer le chaos nécessaire pour l’instauration de la loi martiale ,la vraie,la dure.