Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Corruption à l’OMS

Le responsable d’une réunion sur la dangerosité d’un pesticide a reçu des "dons" de Monsanto

L’International Life Sciences Institute (ILSI), dont l’un des hauts responsables présidait une réunion sur la dangerosité du glyphosate, aurait reçu des « donations » à six chiffes de la part de Monsanto.

 

Les 18 et 19 mai, la Commission européenne doit se prononcer sur le renouvellement de l’autorisation de l’herbicide. Des experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont conclu le 16 mai que le glyphosate, l’un des principaux composant du désherbant Roundup, ne présentait pas de risques cancérigènes pour l’homme par exposition alimentaire.

« Le glyphosate ingéré par l’alimentation ne présente pas de risques cancérigènes pour l’homme », lit-on dans un rapport conjoint qui indique en outre que les insecticides diazinon et malathion ne représentent pas de danger non plus.

Pour autant, un scandale a éclaté quand il s’est avéré que l’ILSI, dont le vice-directeur, Alan Boobis, présidait la réunion conjointe de l’OMS et de la FAO, était financé par Dow Chemical et Monsanto, les entreprises qui utilisent le plus le glyphosate, pour s’assurer que la Commission européenne autorise la vente de ce pesticide.

En 2012, l’ILSI a accepté une donation de 500 000 dollars de Monsanto et 528 000 dollars du groupe industriel Croplife International qui représente Monsanto, Dow Chemical et Syngenta.

En outre, quelques mois auparavant, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence de l’OMS chargée d’identifier les causes de cancer, avait classé le glyphosate comme « cancérogène probable » pour l’homme.

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1468613
    le 18/05/2016 par révi-sioniste
    Corruption à l’OMS

    Le glyphosate dangereux pour vos enfants ?Naaan,ne vous inquiètez pas,ça ira ;et puis on a besoin que de 500 000 esclaves pour faire tourner le monde ;et de préférence pas blanc ni hétéro. Ca laisse de la marge


  • #1468856
    le 18/05/2016 par Moshé & saul
    Corruption à l’OMS

    Un petit lavement avec la poire pour leurs pommes , que la propreté soit avec eux .


  • #1468922
    le 19/05/2016 par Jose
    Corruption à l’OMS

    Je suppose que les mêmes qui défendent le glyphosate sans scrupules font leurs courses au rayons bio....


  • #1469065
    le 19/05/2016 par Gibis
    Corruption à l’OMS

    Cela fait malheureusement très longtemps que l’on sait que la majorité des "chercheurs" sont financés par les industriels de leurs secteurs d’activités !!!


  • #1469154
    le 19/05/2016 par Laurence2307
    Corruption à l’OMS

    J’imagine déjà le slogan futuriste de nos maitres du monde " pour la santé de nos portefeuilles mangez cinq fruits et légumes par jour pour que vous puissiez aller aux cimetière plus rapidement sans passer par la case retraite paisible à 80 ans " ça fait complotiste mais c’est à peu prêt le futur qui nous attend bosser jusqu’à 80 ans en portant des couches , cotiser et mettre de l’argent de coté pour ceux qui peuvent encore le faire et dont ont ne profiteras même pas ( ça ira dans la poche du vrai pouvoir) puisque ceux qui n’ont pas les moyens de manger bio en plus de tous le reste auront la quasi garantie de choper le cancer avant de finir leur temps de travail enfin plutôt le bagne dans le futur