Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Coup d’envoi des Jeux paralympiques 2016 à Rio

L’occasion de revoir l’analyse d’Alain Soral

Plus de 4 300 athlètes de 161 nations participeront à la cérémonie d’ouverture au son de la musique brésilienne, prévue à 18 h 15, heure locale.

 

Rio de Janeiro est prête, mais fait grise mine à quelques heures de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques, le plus grand événement dans le monde mettant à l’honneur des sportifs handicapés, sur fond de sévères crises politique et économique. Le coup d’envoi de cette XVe édition des Jeux paralympiques d’été, la première organisée dans un pays d’Amérique latine, sera donné à 18 h 15, heure locale (21 h 15 GMT), dans le mythique stade du Maracanã.

Emmenés par le nageur syrien Ibrahim Al Hussein, membre de la première équipe de réfugiés paralympique, plus de 4 300 athlètes de 161 nations participeront à une grande parade au son de la musique brésilienne.

[...]

 

Grèves, manifs...

Les nuages s’accumulent en revanche à Rio, où les stades pendant les JO ont accueilli un public local débordant d’enthousiasme pour les athlètes brésiliens, mais souvent très clairsemé pour le reste des compétitions. Financiers d’abord puisque les JO ont été très coûteux et que les faibles ventes de billets et le manque de sponsors pour les Paralympiques ont achevé de plomber les comptes du comité organisateur Rio 2016.

Éthiques ensuite, depuis l’exclusion de la Russie, deuxième au tableau des nations en 2012 et éclaboussée par un scandale de dopage. Conjoncturels enfin : les Brésiliens subissent de plein fouet une crise économique et politique qui a conduit à la destitution controversée de leur présidente de gauche Dilma Rousseff la semaine dernière. Elle a été remplacée par son ex-vice-président de centre droit devenu rival, le tout aussi impopulaire Michel Temer, qui participera à la cérémonie d’ouverture où il risque d’essuyer la même bronca qu’à celle des JO. Les employés de banque sont en grève. Ceux de la compagnie municipale des eaux manifestent contre un projet de privatisation.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

 

Alain Soral sur les Jeux paralympiques et l’inversion des valeurs (Novembre 2012) :

 

 

Retrouvez Alain Soral chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1550721

    Après tout, athlètes dopés ou athlètes mécaniques, quelle différence ? Il n’y a plus grand chose de sain dans le sport de haut niveau. Il faut considérer les grands événements sportifs comme du divertissement et du spectacle, rien du plus.

     

    • #1550755
      le 07/09/2016 par réGénération
      Coup d’envoi des Jeux paralympiques 2016 à Rio

      Moi je considère çà comme du foutage de gueule à l’échelle mondiale.

      Si l’athlète est dopé, les résultats sont bidons, donc aucun intérêt (Lance Armstrong est un des plus beaux exemples et tout le monde s’est fait avoir !).

      Quant aux athlètes mécanisés, il y a effectivement quelque chose de pas naturel (qui saute aux yeux n’est-ce pas ?!), donc de malsain.

      Si en plus, eux-mêmes sont dopés alors là... je casse ma télé ! :o


    • #1550757

      Le "divertissement" est un alibi qui permet de laisser passer de l’idéologie. Il faut savoir analyser ce divertissement pour montrer en quoi il est véhicule de notions qui impactent nécessairement les esprits et cherche à les orienter. Ce divertissement n’est rien d’autre que le paravent vitrine qui permet de faire adherer à l’idée d’augmentation de l’humanité par la technologie ; cette augmentation n’est rien d’autre qu’un orgueil prétendant détacher l’humanité de la mort par simple pouvoir technologique humain. Ceci implique la négation de toute spiritualité transcendantale puisque jugée inutile et méprisable


    • #1550777

      Je n’ai jamais regarder (penser le) de football velo ou autres sports tres mediatiser que sous cette angle...
      l’influence du sport mediatiser sur les masses etant utiliser par les politiques on peux alors se demander qui pousse au dopage, et surtout pourquoi il existe une impuniter general des "dit" sportifs sur le sujet ?


  • #1550802

    On pousse même l’hypocrisie jusqu’à leur foutre la paix sur le dopage, un problème uniquement présent chez les valides bien sur... Ah non, suis-je bête, ils ont viré tous les athlètes Russes, donc ça va.
    L’ignominie est donc poussée jusqu’à faire payer aux athlètes handisport (Russes bien évidemment) une décision 100% politique qui n’a pas été appliqué aux valides. On sait jamais avec ce fou de Poutine, si on avait eu la même décision chez les valides, il aurait bien été capable de faire remonter quelques dossiers sur des stars occidentales propres et intouchables.
    Le patron a raison comme toujours : des freaks et des idiots utiles.


  • #1550825

    Si Alain Soral a vu le grand journal de Canal + , il a du avaler sa télécommande !


  • #1550829

    Les jeux para-olympiques sont une imposture ! Ils sont aux handicapés ce qu’est la Gay-pride aux homosexuels, c’est a dire un événement totalement impudique.

    Quel est le budget global de ce grand Barnum ? Budget dans lequel il faut inclure les frais d’organisation, les droits de télévision, les couts induits par les salaires et frais de toute la presse, les frais d’entrainements, de voyage et d’hébergement des handicapés, les frais de leur d’équipement..etc,etc....budgets absorbés majoritairement par les médias et les organisateurs d’événementiels qui voient forcement d’un bon œil ce supplément de chiffre d’affaire et de profits.....un C.A. financés, in fine, par les travailleurs.

    Lorsque l’on a fait l’addition de tous ces postes de dépenses, l’on doit s’interroger sur le nombre de prothèses dont ont aurait pu doter les handicapés moins nantis que ceux qui vont parader sur les stades vides de RIO. Combien d’opérations correctrices aurait-on pu financer pour changer la vie des laissés pour compte qui ne généreront, eux, aucun chiffre d’affaire ni aucun profit ???

    Le seul coté positif que j’entre-vois c’est que des gugus, toujours les mêmes évidemment, appartenant majoritairement tà la communauté qu’il ne faut pas nommer, se trémousseront sur les plateaux de télés , et sous couvert de faire l’apologie et la promotion de ces jeux de cirque s’activeront à promouvoir leur propre image médiatique et passeront, comme dab, à la caisse alimentée par les citoyens.

    C’est ce que nous appelons la charity-business !!!...merci les handicapés !

    à quand les olympiades des tuberculeux, des lépreux.... ?????...l’organisation de Miss cul-de-jatte à Bercy...etc ???


  • #1550831

    Cela me fait penser à une histoire qui m’est arrivée en septembre 1998 en vacances en Turquie. L’animation de l’hôtel ne battait pas son plein, et le soir venu peu de monde pour venir voir les spectacles. Mais quand les animateurs ont eu l’idée de faire monter sur scène un couple d’handicapés mentaux pour bien rigoler, et leur faire gagner les concours face aux autres valides, là il y avait du monde pour venir voir. J’ai dit ma gène et mon dégoût face à ce spectacle grotesque, et qu’on faisait gagner les handicapés finalement pour qu’ils reviennent chaque soir aux jeux du cirque recevoir leur prix. J’ai essayé alors une tonne de remarques, d’incompréhension et de rejet de la part des touristes, à l’exception de quelques uns heureusement.

    Je vous remercie M. Soral pour vos réflexions, vos pensées et la manière de les dire.


  • #1550844

    Pourquoi ne pas organiser également des jeux olympiques des victimes des mines antipersonnel ??...cela aurait le mérite de sensibiliser la population à la barbarie des auteurs de ces actes innommables ! Pays bien qui sont bien souvent des promoteurs ardents des droits de l’homme.

    Chaque estropié défilerait, alors, derrière la bannière du pays responsable des blessures et de l’handicape qu’il doit supporter !

    Ainsi, la plus grosse délégation serait probablement les USA, derrière le drapeau desquels défileraient les cabossés de la Corée, du Vietnam, de l’Irak, de l’Afghanistan, du Pakistan, d’Amérique centrale, de la Libye, de Syrie, des Balkans...etc

    ...puis viendrait la belle délégation d’Israël, très bien représentée....avec ses innombrables victimes, souvent très jeunes, ... libanaises, palestiniennes, jordaniennes, égyptiennes, syrienne .....


  • #1550847

    Quand par la technologie les handicapés performeront plus que les valides cela deviendra la plus écrassante publicité pour le transhumanisme. Des surhommes enfin.
    Au point que des valides se feront amputer de leur membres sains pour être à la pointe !
    Vous verrez...


  • #1550936
    le 07/09/2016 par Fascisme & Vacances
    Coup d’envoi des Jeux paralympiques 2016 à Rio

    Cette vidéo du Taulier m’avait beaucoup marquée lors de sa sortie suite aux J.O. de Londres. J’ai pu l’étendre à d’autres domaines en observant diverses comportements basés sur la victimisation autour de moi.

    Du cotê négatif il y a un "renoi" qui s’est par deux, trois fois invité à notre table, mon pote et moi, à la terrasse de mon rade. Je ne sais plus de quoi on parlait mais tout d’un coup il nous a sorti "Vous dites ça parce que je suis noire !". Je crois que nous étions en train de parler de l’origine possible du mot "Con" qui pourrait venir de "Conin" (lapin en vieux français) parce que souvent le sexe féminin porte le nom d’un petit animal à fourure comme chatte ou pussy chez les anglosaxons. Ce type faisait profession d’être le black oprimé. Il s’était inventé une légende moitié Bob Marley (il était en rasta) moitié éthiopien. Il ne savait même pas qui était Haïlé Sélassié ni où se trouvait Kinstown. Il n’avait jamais mis les pieds en Afrique où il n’était pas né, alors que la patronne de mon rade est née en Afrique où elle a passé les 29 premières années de vie. Mais elle c’est la sale raciste parce qu’elle vote FN.

    Du cotê positif. J’ai toujours été un homme à chats mais depuis trois ans j’ai aussi un petit chien. En le sortant l’an dernier (je lui retire sa laisse pour qu’il galoppe un peu) il s’est fait frapper par une auto. Je l’ai vu partir se cacher en jappant. J’ai mis plus de cinq heures à le retrouver à l’aide d’une lampe torche puissante. Un animal blessé va se cacher parce qu’un animal blessé sait qu’il est devenu une proie. Un chat qui s’est blessé la patte se planque pour la lécher, il n’écrit pas un bouquin pleurnichard en étalant tout son pathos sur les plateaux télé.

    Merci au Taulier pour ses analyses réputées pour être de la provocation pure et gratuite alors que c’est le bon sens qui nous dit que ce n’est pas toujours le cowboy qu’on nous présente avec le chapeau blanc le gentil ni celui avec chapeau noir le méchant.

    Alain Soral a raison (Encore ?) de penser que quoiqu’il puisse lui arriver à présent il a déjà gagné. Hey Sosso ? Tu m’entends ? C’est toi le gentil !


  • #1550945

    "Emmenés par le nageur syrien Ibrahim Al Hussein, membre de la première équipe de réfugiés paralympique" : grande première en effet ! La première équipe de réfugiés paralympiques ! Surpuissant. Rendez-vous compte de la force du symbole, des droits de l’homme, de mon c... sur la commode. C’est quoi le drapeau du Réfugistan ? Je verrais bien un fond bleu avec des étoiles jaunes dessus. C’est trop d’émotions.


  • #1550987

    le sponsor de l’équipe de France c ’est la société général... Ca se passe de commentaire


  • #1551028

    Cela va bien dans le sens du sur-homme augmenté par la technologie, c’est ce qu’"ils" ont à nous vendre, et c’est le coup d’envoi de toutes les dérives.


  • #1551593

    Moi, ça ne me dérange pas que certains handicapés s’éclatent dans le sport. Néanmoins, on peut effectivement se poser la question de la crédibilité d’une telle cérémonie qui intéresse peu de monde et cache la démission de l’État dans son aide aux handicapés.


  • #1551646

    A quand des films handicap-pornos ? tant qu’on y est .

     

  • #1551683

    Ces jeux m’évoquent le film "Freaks" de Tod Browning. On peut avoir de la compassion pour les handicapés mais là on est dans le phénomène de foire, en fait c’est la version moderne et "acceptable" des monstres de foire d’antan. Horrible à dire mais vrai. Que des handicapés aient une activité physique c’est excellent. Qu’un cul-de-jatte en chaise roulante ait envie de jouer au tennis (véridique) je trouve ça très bien mais qu’on mette tout ça en scène pour en faire un spectacle de masse est malsain. Cette idéologie égalitariste et néo-libérale impose ce genre de spectacle et les transgenres à la télé ou à l’eurovision de façon "obligatoire". La prochaine étape sera d’organiser des tournois sportifs mixtes : transgenre contre handicapé physique. Un gars à barbe en jupe et talons aiguilles jouant au tennis contre un type en chaise roulante.

    Nos élites doivent bien rigoler d’avoir réussi à vendre cette idée totalement incongrue des jeux paralympiques à la plèbe. Ce qui se cache véritablement derrière est de préparer psychologiquement les opinions à l’avènement du transhumanisme, des neurosciences et de l’homme augmenté. Voir un gars avec des jambes en métal courir le 100 mètres rend plus facile à accepter l’idée de la robotisation de la société


  • #1551723

    J’ai surpris mon fils avec l’un de ses potes (ils ont 14 ans) qui regardaient les jeux paralympiques. Ils étaient morts de rire. Ça m’a choqué, je leur ai dit que c’était pas bien.
    Ensuite mon fils m’a dit :" Papa, regarde ça et si tu rigoles pas, je travaille bien toute l’année " , c’était un match de ping-pong entre nains, et quand ils m’ont dit que c’était de la discrimination qu’ils aient pas le droit de monter sur la table, j’ai craqué, j’ai rigolé... Voilà le résultat et les réactions que ça occasionne de diffuser ce truc.
    Par contre, les accès handicapés pour le métro parisien, c’est pour quand ?


  • #1552656
    le 09/09/2016 par Félicie Aussi
    Coup d’envoi des Jeux paralympiques 2016 à Rio

    La société du spectacle est fière d’exhiber sa cour des miracles.


  • #1552836
    le 09/09/2016 par STEF de MARS
    Coup d’envoi des Jeux paralympiques 2016 à Rio

    Je vous demande un peu d’indulgence car je suis moi-même handicapé.
    En effet, je suis handicapé mental (d’après les critères du Dr Cohen, spécialiste des cerveaux malades).
    Hé bien je dois avouer, en tant que débile profond irrécupérable, que je suis absolument mort de rire quand je vois un cul-de-jatte sauter en hauteur, un manchot faire de l’escrime, ou un aveugle faire du tir à l’arc...
    En revanche, je ne rigole pas du tout quand je vois des enfants palestiniens estropiés par des bombes israéliennes.

     

    • #1553180

      Tu serais surpris !
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Im_Do...
      Ensuite ces jeux ne sont pas bcp diffusé . Donc les regarde qui le souhaite . C est bien dans le sens ou ca permet de revenir a une vie plus normale. cela permet aussi a d’autres personnes handicapées de garder espoir. Après la méchanceté est humaine, il suffit donc de se donner les bonnes raisons pour le devenir, c’est la facilité et le retour aux bas instincts.


Commentaires suivants